Situation familiale et allocations : chef de famille, isolé et cohabitants

Il y a quatre catégories de chômeurs qui ont droit à des allocations différentes.

Le cohabitant avec charge de famille

Il cohabite avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement. Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas sa situation, même si ces personnes disposent de revenus.

  • S’il ne cohabite pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’il puisse prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci OU
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement OU
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement OU
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement. Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas sa situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).
  • S’il vit seul et paie une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).

L’isolé

Est considéré comme isolé celui qui vit seul et ne partage pas avec d’autres personnes les intérêts matériels du ménage.

Le cohabitant « privilégié » 

Une personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement . Cette catégorie ne s’applique qu’aux demandeurs d’emplois qui sont indemnisés sur base des études.

Le cohabitant

Habite avec une ou des personnes ayant un revenu professionnel et ne peut justifier de charge de famille. Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit et règlent principalement en commun les questions ménagères.

Attention :

-Si le chômeur habite dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

-Si le chômeur habite dans une chambre sans que les deux conditions précitées soient remplies, il sera alors considéré comme isolé même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez ses parents ou chez un membre de sa famille, le chômeur ne sera pas considéré comme « isolé » mais bien comme cohabitant.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly

533 réponses à l'article Situation familiale et allocations : chef de famille, isolé et cohabitants

  1. Isa écrit :

    Bonjour ,
    quand on touche du cpas avec un enfant à charge c’est à dire 1111 euros est ce que si le père paye une pension alimentaire pour l’enfant est ce que ça a un impact sur ce qu’on touche ? Et que c’est déduis sur le montant qu’on touche ?
    exemple on touche 1111 euros le père paye pour l’enfant 100 euros est ce qu’on touche plus que 1000 euros ? ou ça n’a rien avoir comme c’est pour l’enfant ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Isa,

      Normalement, vous devez communiquer cette information au CPAS sur la pension alimentaire. Celle-ci est considérée comme un revenu qui peut effectivement être soustrait du montant de leur intervention financière.

      • Rebecca écrit :

        Bonjour, je vais vous posez 2,3 question car je suis un petit peut perdue … je suis au chômage en tant qu isolé dans la maison de ma maman qui et décédé il a deux ans nous n avons pas encore accepter l’héritage nous somme 4 enfants un de mes frères et venue s installé chez moi sans même me prévenir et sais mis en temps que cohabitent cpas … que peut il me arriver ? Que dois je faire ? Merci dans l’attente d’une réponse

      • Prévost écrit :

        Bonjour je suis actuellement au cpas avec un taux chef de famille mais mon copain a mis son adresse chez moi et il travaille en intérim esque le cpas va baisser mon revenu ?

    • AVALLONE ALBERT écrit :

      Par un arrêt du 23 mars 2001, la 5ème chambre de la Cour du travail de Liège vient de juger que le taux « chef de ménage » peut être accordé au chômeur qui assume la garde alternée d’un enfant, même si l’enfant n’est pas continuellement sous son toit (C.T. Liège, 5ème ch., 23 mars 2001, R.G. n° 28.177/99) 1.

      Bonjour , simplement pour demander si cet arrêté est toujours ’actualité
      Merci bien à vous

  2. Monia écrit :

    Bonjour je me demande quand même car j’habite en Belgique seule et divorcé avec les 3 enfants à charge et scolarisé. Et on me déclare cohabitante et non chef de famille est ce normal?

    • admin écrit :

      Bonjour Monia,
      Non cela semble anormal. Pour être cohabitante, il devrait y avoir dans le ménage dont tu fais partie, une personne ou plus qui bénéficie d’un revenu ou d’une allocation sociale.

  3. Monia écrit :

    Merci je suis allé a plusieur reprise leur dire que cela n’étais pas normal et il on répondu que cohabitant et chef de famille etais égale maintenant. Je ne sais rien faire car il ne veulent rien changer à mon statut.

  4. Monia écrit :

    Ils ont aussi dis que cela ne changeais rien par rapport au revenus qu’ils me verse.

    • admin écrit :

      Bonjour Monia,
      Il se pourrait, en effet, que le montant payé soit identique. Il n’empêche que tu n’es pas cohabitante mais bien chef de famille.

  5. Monia écrit :

    Merci à vous je vais essayé de rectifié tout cela si je le peux car il ne veulent rien entre et je ne sais pas si celà change quelques chose dans d’autre situation de ma vie.

  6. cornet écrit :

    jai une question je travaille a mi Temp je suis chef de famille car mon fils na pas droit au chômage avant 21 ans il pourrais avoir droit a une aide au cpas de 566 euro car si par personne dans le menage il doit avoir 166 euro pour vivre qui veux dire pour manger avec le calcul des charge de la maison probleme si il recois 566 euro est que je vais perde mon stautut de chef de menage et devenir cohabitant car alors la ces revenir a ma situaion du debut quand il avais rien merci dune reponse il a 20 ans avec des frias de maladie de chroin

    • admin écrit :

      Bonjour Cornet,
      Si vous vivez exclusivement avec un ou des enfants, vous pourrez bénéficier du taux famille à charge dans 2 cas :
      1) Vous percevez les allocations familiales pour au moins un enfant. Dans ce cas, vous bénéficiez du taux famille à charge même si un ou plusieurs des enfants ont des revenus.
      OU 2) Les enfants qui vivent avec vous n’ont aucun revenu, ou leurs revenus ne dépassent pas le plafond de 402,14€ par mois
      Par ailleurs, les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

  7. alex écrit :

    Bonjour je suis cohabitant legale, mais la personne avec qui je suis ne dispose d’aucuns revenu, et bientot un enfant a charge, l’onem peut-il me couper le chomage si je ne cherche pas tous les jours du travail ? merci

    • admin écrit :

      Bonjour Alex,
      Tu vas devenir cohabitant avec charge de famille. les montants seront différents et dégressif moins rapidement. Mais cela ne te dispense pas d’apporter la preuve que tu cherches activement du travail.

      • Christophe écrit :

        Si je bénéficie d’allocations de chef de famille et que je justifie à chaque fois ma recherche d’emploi je risque de tout perdre après 5ans?

        • admin écrit :

          Bonjour Christophe,
          Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Ensuite et jusqu’au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.157,52€/mois.

          • Jennifer écrit :

            Moi jai plus de chômage depuis 1ans car jai fait parti de ceux du premier janvier 2015 donc jai du me mettre a charge de mon compagon et il touche 1100 de chomage pour 7personne ( lui moi et les 5enfant ) et qui parait si je travail en interim malgree que jai plus de chomage les jour que je travail meme si cest quelque heure mon compagnon doit changer son statu a la fgtb meme si cest une heure de travail je trouve sa degeulasse , et je sais pas si moi je m enleve de sa charge combien il gagnerai et si jaurai droit au cpas et pouvoir faire un article 60

          • admin écrit :

            Bonjour Jennifer,

            Dès que vous percevez une rémunération, votre compagnon entre dans la catégorie cohabitant puisque financièrement, vous n’êtes plus à sa charge.
            L’ONEM détermine le montant journalier brut de son allocation de chômage sur la base de :
            sa situation familiale,
            son dernier salaire perçu et son passé professionnel.
            Il ne m’est donc pas possible de déterminer le montant auquel il aurait droit.
            Pour ce qui est du CPAS, Ii sera tenu compte dans le calcul de votre revenu d’intégration, des revenus de votre compagnon qui risquent d’être trop élevés.
            Vous pouvez toujours faire la demande d’un article 60

          • Yves écrit :

            Bonjour
            Je travail ma compagne travail aussi mais sous article 60 avec charges de famille.
            Nous avons chacun notre logement et ne vivons pas encore ensemble.
            Puis je vivre avec elle sas pour autant elle pertent ses droit sur l’article 60?
            Sachant qu’elle vit dans un logement social et moi non, mais mon logement trop petit pour l’accueillir elle et ses enfants.
            D’avance merci de votre réponse

          • admin écrit :

            Bonjour Yves,

            L’article 60 permet à un cpas de mettre quelqu’un au travail en étant son employeur.
            Le but de ce contrat est de vous permettre d’avoir une première expérience professionnelle et/ou d’ouvrir votre droit aux allocations de chômage à la fin du contrat de travail.
            La situation familiale de votre compagne n’influence pas sa situation.
            Si vous emménagez dans le logement social de votre compagne, elle doit prévenir le gestionnaire des logements sociaux de son changement de situation.

  8. Shay écrit :

    Bonjour , actuellement je vis seule avec mon fils a charge , j’ai donc le statut isolé mais j’aimerai savoir si je retourne vivre chez mon père avec mon fils bien entendu qu’est-ce qui va changer au niveau de mon statut ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Shay,
      D’après ce que tu nous mentionne, et si ton père possède un revenu, tu deviendrais alors cohabitante avec charge de famille.

      • Breban écrit :

        Bonjour,une question,ma fille retombe sur le chômage fin juin,elle es seule
        Avec 3 petits enfants,mais elle n’arrive plus a assumer le tout,loyer charges, l’école des petits,alors elle retourne vivre avec les 3 petits cher son père qui perçoit 1100 euro de pension,ma question ma fille sera cohabitante ou cohabitante avec charge de famille
        D’avance merci

        • admin écrit :

          Bonjour Breban,

          Puisque son père dispose d’un revenu de remplacement (pension), votre fille aura le statut de cohabitante sans charge de famille.

  9. Testelmans écrit :

    Bonjour, je touche depuis janvier mon chômage de 400euros et ma copine ne touche De rien elle attend sont chômage en septembre . si je me met maintenant en ménage comment je doit faire ? Merci beaucoup pour une réponse .

    • admin écrit :

      Bonjour Testelmans,
      Il faut alors que tu le signale au bureau régional du chômage et à ton syndicat, si tu es affilié. Tu deviendras alors cohabitant avec charge de famille : tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
      Dès que ta copine aura un revenu de remplacement, vous deviendrez alors cohabitant privilégié.

  10. cathy écrit :

    Bonjour, mon fils est au chômage pour l’instant(420€/mois) et voudrait louer un appartement avec un copain qui lui est au CPAS, quel taux vont ils avoir dans ce cas? (il est le plus âgé des deux je ne sais pas si cela change.Merci de votre réponse

  11. Simal écrit :

    Je vais me mettre en ménage avec ma compagne percevant des allocations de la vierge noire qui vit sous le même toit que ses parents son papa perçoit du chômage et la maladie professionelle , je suis actuellement au chômage au taux chef de famille , ma situation va t elle être modifiée si je me met en ménage ou pas ?

    • admin écrit :

      Bonjour Simal,
      D’après ce que tu nous mentionnes, tu deviendras cohabitant « privilégié » : personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement .

  12. Lili écrit :

    Bonjour je touche actuellement du chômage en tant que isolé avec un enfant à charge donc chef de famille je touche 1150 euro et je signe bientôt mon contrat mi temps j ai droit à un complément de chômage ? Si oui combien ? imaginons que j gagne 800 euro à mi temps Combien de complément je vais recevoir ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Lili,
      Tu dois demander le maintien de tes droits.Tu es concernée par cette catégorie si tu travailles à temps partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage. Tu dois être occupée au moins dans un tiers temps (environ 13 heures par semaine).
      Avantages de ce statut :
      -d’avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel ;
      -de pouvoir parfois ouvrir le droit à une Allocation de Garantie de Revenus (complément du chômage).
      Pour bénéficier de ce statut, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement ainsi que le C131A-employeur.Le calcul de l’Allocation de Garantie de Revenus (AGR) est très complexe.
      Il correspond à ton allocation de référence + un montant mensuel d’un supplément horaire pour les heures qui dépassent le tiers d’un horaire à temps plein – la rémunération nette.
      Tu peux trouver sur le site de l’ONEM un simulateur de calcul de l’AGR : http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/travail-temps-partiel

  13. Lili écrit :

    Je vis seul avec mon fils, je touche donc comme chef de famille et je travail en temps partiel donc j’ai le complément. Mon copain est au chômage isolé et est dispense pour une formation. Nous voulons nous installer ensemble.
    Vais-je encore avoir droit au chomage?
    Allons nous toucher tout les deux?
    Aurais-je encore droit au complément chômage?

    • admin écrit :

      Bonjour Lili,
      Tu deviendras cohabitante « privilégiée » : personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement. Ton compagnon touchera également son allocation.

  14. Carine écrit :

    Bonjour, je suis chef de ménage avec mon fils de 20 ans tj aux études. En septembre il compte rentrer à l IFAPME, il touchera sans doute 433€. Est-ce que j’aurai le statut de chef de ménage? merci à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour Carine,
      Oui car vous cohabitez avec « un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’il puisse prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ».

  15. Jessica écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement isolé mais j’aimerais louer une maison avec mon fiancé également isolé et mon frère qui travaille, si je prends mon fiancé à ma charge, à quelles allocations aurais-je droit ?

    • admin écrit :

      Bonjour Jessica,
      Tu seras cohabitante. A savoir : tu habites avec une ou des personnes ayant un revenu professionnel et ne peut justifier de charge de famille. Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit et règlent principalement en commun les questions ménagères. Ton fiancé sera également cohabitant.

      • Jessica écrit :

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse.
        Pourtant il est marqué qu’une personne cohabitante avec une charge de famille, où l’autre ne touche de rien, s’ils vivent avec une autre personne même ayant un salaire n’est pas pris en compte, si je prends a charge mon fiancé sans aucun revenu et que mon frère travaille, nous rentrons dans cette catégorie non ?
        Merci

        • admin écrit :

          Bonjour Jessica,
          Oui tu as tout à fait raison. Nous avions interverti notre réponse avec celle pour un autre internaute qui est presque dans la même situation que toi. Nopus avons corrigé des deux côtés. Tu seras donc bien cohabitante « famille »

  16. Annette écrit :

    Bonjour,
    Une amie habite chez moi depuis quelque temps, mais ne participe à aucun frais. Nous sommes toutes deux au chômage. Moi comme chef de ménage (ma mère étant pensionnée) et l’amie comme isolée. Nous n’étions pas sur la même composition de ménage. Or, maintenant, l’ONEM nous déclare toutes deux comme cohabitantes, nous demandant de rembourser le trop perçu. Est-ce normal ?

    • admin écrit :

      Bonjour Annette,
      Vous devenez toutes deux cohabitantes « privilégiées » : personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement .
      L’ONEM peut demander le trop perçu a partir de la date ou vous avez réellement commencé à cohabiter.
      Si la somme à rembourser est par trop importante vous pouvez demander un échelonnement

      • Annette écrit :

        Même si la personne ne paie que ses frais personnels à son nom (taxe immondice, raccordement VOO) ? et ne participe pas aux frais concernant le loyer, l’entretien, ni la nourriture et aucune répartition interne des tâches ,

        • admin écrit :

          Bonjour Annette,
          Tu peux contester la décision de l’Onem en montrant la situation réelle par tout moyen de preuves (factures, …).

  17. Aly écrit :

    Bonjour,
    Je me sépare, Mon « ex Compagnon » Je ne travail pas pour le moment, j’aimerai prendre mon enfant à charge pour au moins avoir + – 1100€ et ainsi me prendre un petit appartement, seulement voilà, mon ex, n’est pas trop d’accord de reprendre totalement à charge ma fille, car il devra payé une pension alimentaire et dit qu’il va remettre déjà au moins 1000€ de Contribution.
    Combien toucherai-je en étant juste isolée ??

    Provisoirement bien sur car je suis quelqu’un qui cherche vraiment du boulot.!

    Merci d’avance

  18. petrolillo teresa écrit :

    bsr je travaille a temps partiel, suis chef de manage je vit avec ma fille de 18 ans qui est encore a l’école, j’ai un complément chômage. Je voudrais m’installer avec mon ami qui est invalide donc je voudrais savoir qui va garder son revenu

  19. Monnaie écrit :

    Bonjour,

    Je travaille pour le moment a temps partiel , je vis avec mon papa qui travail également . a partir du 1er octobre mon contrat se termine , ma question est la suivante :
    Vais je avoir mon chômage complet en tant que isole ou alors au taux cohabitant ?
    Merci

  20. LEBAILLY S écrit :

    Bonjour, je suis au chômage ,si je me sépare pour retourner chez mes parents avec mes 2 enfants, ai je droit au chômage plein?dois je les prendre à ma charge?

    • admin écrit :

      Bonjour Lebailly,
      Tu dois pouvoir prétendre au paiement d’allocations familiales pour au moins un des deux enfants et tes parents ne doivent pas disposer de revenus du travail ou de remplacement.

  21. Stefania écrit :

    Bonjour , je vis seule depuis 4 ans avec mes enfants à charges. Deux mineurs scolarisés. Je suis au chômage depuis bientôt deux ans et je viens de recevoir un courrier du syndicat me disant que je suis cohabitante car je vis avec deux personnes sans revenus ? Ils ne tiennent pas compte du fameux chef de famille ??? C’est du passé tout ça ??? Déjà que je touche un rien plus que 1150,- / mois , risquent-ils de me diminuer quelque chose suite à ce courrier et vu quand août, cela fera deux ans que je suis au chômage ??

  22. kubs écrit :

    bonjour, je travaille temps plein mais je suis interimaire, j`habite avec ma fille et son mari. ma fille ne travaille pas elle sòccupe de sa fille mais son epoux et en chomage , si je perd un jour mon boulot et je passe au chomage, ce que touche mon beau-fils de chomage vas diminuer? et je vais toucher un chomage complet? merci

    • admin écrit :

      Bonjour,
      La situation de votre beau-fils ne change pas, car il reste cohabitant avec charge de famille (cohabite avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement). Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas sa situation, même si ces personnes disposent de revenus.

  23. Said écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chômage avec des allocations cohabitants privilégié (famille à charge) car ma femme travaillait est touché moins de 750euro. Elle va aller au chômage car son contrat sera termin, elle aura droit à quoi et moi aussi? Sachant qu’on a un bébé.

    • admin écrit :

      Bonjour Said,
      Vous serez en principe tous les deux cohabitants « privilégiés »
      : personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement .

  24. Alex écrit :

    Bonjour,

    Je vis actuellement avec ma mère, qui bénéfice du CPAS. Mon contrat à prit fin et je suis au Chômage. Je suis vu comme chef de ménage. Serait-ce possible de refuser ce statut la et retomber entant que cohabitant. Car ma mere a énormément de soucis de santé et si je touche plus de 1110€ ce que j’obtiendrai du chômage elle ne bénéficiera plus d’aucunes aides venant du CPAS(Carte Médicale).

    Que puis-je faire pour cela?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Alex,
      Non, car l’aide du CPAS est subsidiaire par rapport au chômage.Cela étant, vous devez demander au CPAS de maintenir une aide médicale.

  25. Mel écrit :

    Bonjour,

    Je loue un appartement chez mes parents composé d’une chambre, cuisine, douche, wc, je possède aussi ma propre sonnette et mon propre parlophone. Je paie un loyer mensuel avec charge comprise (eau,gaz,électricité) a mon père par virement bancaire tout les mois. suis-je considérée comme isolé ou cohabitante ?

    • admin écrit :

      Bonjour Mel/Jenifer,
      Si un contrôle est effectué, ce sera au directeur du Bureau régional de chômage de décider. Cela étant, tu es dans la situation dans laquelle se trouve un isolé, excepté que ton propriétaire est ton père.

  26. jenifer écrit :

    Bonjour,

    Je loue un appartement chez mes parents composé d’une chambre, cuisine, douche, wc, je possède aussi ma propre sonnette et mon propre parlophone. Je paie un loyer mensuel avec charge comprise (eau,gaz,électricité) a mon père par virement bancaire tout les mois. suis-je considérée comme isolé ou cohabitante ?

  27. jenifer écrit :

    désolé pour le doublon /

  28. Alan écrit :

    Bonjour, je suis cohabitant chez mes grands-parents mon grand-père gagne 1500 € avec sa pension plus ou moins et ma grand-mère ne touche rien. Mon grand-père à ma grand-mère à charge. Je pensais pouvoir devenir chef de famille mais non car mon grand-père gagne trop. Est-ce que le fait que mon grand-père a à charge ma grand-mère changerait quelque chose ou pas ? Je ne pense pas avoir signalé cela. Merci de m’éclairer.

    • admin écrit :

      Bonjour Allan,
      Non cela ne changera pas ta situation. Tu es cohabitant « privilégié » car tu vis avec une personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement .

  29. Isabelle écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en stage d’insertion jusqu’au mois d’octobre mais je viens d’apprendre que j’étais enceinte. Au moment de la naissance je serai mère isolée et j’aurais aimé savoir combien j’allais toucher une fois que j’aurai droit aux allocations d’insertion ?
    Merci d’avance bonne journée

    • admin écrit :

      Bonjour Isabelle,

      Comme femme seule avec un enfant, le montant de l’allocation d’insertion doit s’élever à : 1150,24 euros/mois (source Onem, montant au 1/6/2016)

  30. Iliana210 écrit :

    Bonjour ma fille
    Dun mois est nee en france son pere et belge on vis en belgique s’il demande le ris pourra t’il toucher chef de famille même si ma fille est nee en france ?

    • admin écrit :

      Bonjour Iliana210,

      Si le chef de famille est belge et que le ménage vit en Belgique, oui la demande peut être introduite auprès du CPAS de la commune de résidence. Le RIS ou l’aide sociale sont des aides résiduaires, c’est-à-dire des aides qui sont accordées à partir du moment où l’on ne bénéficie pas d’autres sources de revenus (salaires, allocations de chômage,..).

  31. kris écrit :

    Bonjour voila je vie actuellement. Chez mon papa pensionner et j’ai 3 enfants a charge je suis donc au taux de chef de ménage une connaissance. A moi est reconnu sens domicile si maintenant. Je viendrai a le reprendre chez moi si il touche du chômage en tent que cohabitant. Esque moi je change a mon niveaux. Chef de famille merci

    • admin écrit :

      Bonjour Kris,

      Oui, si une personne s’ajoute au ménage et qu’il a lui même une allocation de chômage vous perdrez le statut de cohabitant avec charge de famille (catégorie A) pour devenir cohabitant (catégorie B), ce qui entraîne une diminution des montants de votre allocation après un an de chômage. Pour avoir une idée des montants précis et des différences de montants, veuillez consulter la page : http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/chomage-complet

  32. lefevere Jessica écrit :

    bonjours voila je vis avec mon pere qui travaille donc percois dans les 1500 mais je ne percois que 440euro du chomage avec un bebe, esque je peu demander un complement au cpas car cest moi qui paye tout pour ma fille, il n’y a pas de pere, je paye mes facture et meme avec les alloc je ne m en sort pas car j’intervien aussi dans le menage… ? merci pour vos reponse

    • admin écrit :

      Bonjour lefevere Jessica,

      Rien ne vous empêche de faire la demande auprès du CPAS et de solliciter un complément de revenu, mais comme vous cohabitez avec votre père qui a un salaire, ils tiendront compte de cette élément et vous ne serez pas considérée comme chef de famille avec un enfant. Nous ne pouvons pas préjuger de la réponse que donnera le CPAS, qui doit évaluer votre situation concrète.

  33. miche écrit :

    Je suis en chômage complet depuis avril 2016 après plus de 20 ans de travail au Luxembourg.
    Mon compagnon est en situation irrégulière sur le territoire belge ( demande de régularisation introduite auprès de l’Office National des Etrangers)
    Il ne perçoit donc aucun revenu et je ne peux pas obtenir la preuve qu’il est à ma charge. ( ne figure pas sur ma composition de ménage)
    Que dois je faire pour pouvoir prétendre à l’allocation de chômage  » cohabitant avec personne à charge?)

  34. admin écrit :

    Bonjour Miche,

    « Cohabitant avec personne à charge » signifie que la personne qui cohabite avec vous n’a ni salaire ni revenus de remplacement. Votre compagnon est dans une procédure de régularisation, et il existe une jurisprudence du Tribunal du Travail de Verviers du 17/8/2011 qui rappelle qu’en matière de cohabitation pour le chômage seules sont à remplir les conditions requises par la réglementation en matière de chômage et non celles figurant dans la loi du 15 décembre 1980 relative à l’accès au territoire, le séjour et l’établissement des étrangers.
    Peut être considéré comme cohabitant, dès lors, un étranger en attente de régularisation.
    Copie du jugement du Tribunal du Travail sur : http://inforjeunes.eu/wp-content/uploads/2016/08/ttv_2011_08_17_10162.pdf

    Vous pouvez donc contacter votre organisme de paiement en vue d’introduire un document signalant un changement de situation personnelle, en faisant état d’une cohabitation avec un tiers à votre charge.

  35. Leyna Lou écrit :

    Bonjour, voilà je suis une jeune étudiante et je touche actuellement 566€du cpas en tant que cohabitante cars je suis chez mes parents. J’ai décidée de me mettre en ménage avec mon petit ami qui touche du chômage cas force majeur mais celui ci a peur qu’en habitant ensemble c’est revenu baisse est ce que c’est possible?? Bien à vous en vous souhaitant une bonne journée

  36. Kayser Catherine écrit :

    Bonjour, je suis écoeurée de voir que le statut chef de ménage isolé n’existe pas ! Pourquoi jetter hors du navire, les parents seul avec orphelin ???

    • admin écrit :

      Bonjour Kayser Catherine,

      Une personne peut être cohabitante avec charge de famille si elle ne cohabite pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec : un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’elle puisse prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ou un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement.

  37. Vincent écrit :

    Bonjour, je vais m’installer avec une femme qui a deja un enfant et qui est au chomage depuis 1 mois. Le montant de ses allocations de chomage va t’il diminuer si nous nous mettons en cohabitation légale? Et a partir du 13eme mois? Moi j’ai un revenu professionnel. Quel sera son statut? cohabitant ou chef de famille étant donné que c’est son enfant?

    merci d’avance

  38. patricia écrit :

    bonjour mon mari bénéficie des allocations de chômage depuis 6 mois et moi je vais commencer à travailler à temps partiel . j’aimerai savoir si le montant de ses allocations va être réduit à la baisse. merci

    • admin écrit :

      Bonjour Patricia,
      Si vous n’avez pas charge de famille, il sera cohabitant.
      Si vous avez charge de famille, il sera cohabitant privilégié. En regard de sa situation actuelle, dont vous ne faites pas mention, le montant des allocation versées pourraient, en effet, diminuer.

  39. willemart écrit :

    bonjour a vous.
    je vie seul avec ma fille a charge(garde alterner) et je devrais etre comme isolé avec famille a charge puisque ma fille n’a que 11 ans et au syndicat ils m’ont mis comme cohabitant.
    j’ai été leur dire qu’il y avais une erreur puisque je seul et mon dis que c’étais normal.
    ou puis-je trouvé un document qui prouve qu’elle a tord et qu’elle ne fait pas correctement son travail.
    en vous remerciant d’une réponse de votre part

  40. Santiago écrit :

    Bonjour,
    Je travail et je gagne 1500 euros par mois, ma femme est demandeuse d’emploi. Peut elle demander l’intégration social au cpas le temps de trouver un travail ?

    • admin écrit :

      Bonjour Santiago,

      Elle peut introduire une demande de RIS auprès du CPAS. Celui-ci examinera d’abord si d’autres droits lui sont ouverts (chômage notamment, etc). Au cas où le CPAS décide d’accorder le RIS, il lui accordera normalement au titre de cohabitant. A droit à un RIS au taux « cohabitant » la personne qui vit sous le même toit avec une ou plusieurs personnes et qui règle avec cette personne ou ses personnes les questions ménagères totalement ou du moins principalement en commun.

  41. Aurélie écrit :

    Bonjour je voudrais me mettre en ménage avec mon compagnon, je suis actuellement seule avec enfant a charge et perçois le ris en tant sue chef de famille mais mon compagnon travail est ce que j’aurais encore droit a mon ris ou un cohabitan sachant que j’ai mes enfants a charge.

    • admin écrit :

      Bonjour Aurélie,
      Personne vivant avec une famille à charge : Cette catégorie vise la personne vivant avec une famille à sa charge, et à condition qu’il y ait au moins un enfant mineur non marié. Tu peux cohabiter avec un conjoint disposant d’un revenu. Bien entendu, ce revenu sera pris en compte dans le calcul des ressources du ménage.

  42. Jennifer écrit :

    Bonsoir ma belle soeur est au chômage est à un enfants à charge si je décide de vivre chez elle avec un enfants aussi aurai je le droit au chômage pleins ou cela engendré une perde au niveau des revenuequestions de ma belle soeur bien à vous

  43. Anita écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement cohabitante chez mes grands parents et bénéficie d’une aide de 566€ du Cpas. J’ouvre mes droits de chômage ici en octobre et je reprends une formation à l’ifapme en gestion d’entreprise tourisme avec uns stage sous convention d’où je devrais toucher +- 433€. Ma question est, si je prends un appartement avec mon copain de 21 ans qui est toujours étudiant, aurais je la différence du chômage en tant que simple cohabitante ou comme cohabitante (chef de famille)
    En vous remerciant d’avance.
    Bien à vous.

  44. Joeanna écrit :

    Bonsoir, je suis chef de famille pour mon compagnon qui n’avait aucun revenu. Celui-ci a été appelé par l’intérim pour travailler et celui ci travaille donc en tant qu intérimaire. Quel va être mon statut et/ou mon revenu désormais ?
    Je vous remercie d avance

    • admin écrit :

      Bonjour Joeanna,

      On suppose qu’il s’agit de l’assurance chômage.Oui cela devrait modifier votre statut et donc éventuellement le montant de l’indemnité pour la période durant laquelle il travaille. Si après il n’a aucun revenu professionnel ou de remplacement, vous pourriez récupérer le statut de chef de ménage.

  45. Delcourt écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement à la recherche d’un emploi et je suis enceinte de 5 mois. Je perçois des allocations de chômage depuis le mois de mai 2016 (sur base de mon ancien salaire).

    Lorsque j’aurai accouché, est-ce que je deviendrai chef de ménage ? Sachant que je vis avec mon partenaire, qui est le père de mon enfant, et qui est indépendant depuis juillet 2016. Ses revenus lui permettent à peine à payer ses cotisations sociales. Mais je ne sais pas si cela sera pris en compte dans l’octroi du statut de chef de ménage.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Delcourt,

      Selon la législation, le fait de vivre avec votre partenaire qui a un revenu, implique que votre statut sera celui de cohabitant.

      « Vous cohabitez avec votre conjoint (et éventuellement avec d’autres personnes)?

      Si votre conjoint ne bénéficie pas de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).

      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance ».

  46. Lili écrit :

    Bonsoir,
    Je suis étudiante dans le supérieur et je vis avec mon papa, qui est au chômage, ainsi qu’avec mon frère qui a un travail en temps plein. Sur les papiers de demande de bourse d’étude, on me demande d’indiquer les revenus du chef de ménage (donc mon papa) ainsi que ceux du « cohabitant légal ». Dans ce cas, est-ce mon frère?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Lili,

      La cohabitation légale suppose que deux personnes vivant ensemble, aient fait une déclaration de cohabitation légale à l’administration communale de leur commune de résidence, ils sont alors considérés comme des cohabitants légaux. Cette déclaration leur confère une certaine protection juridique.La cohabitation légale est accessible à toutes les personnes qui vivent ensemble en Belgique. Il peut donc s’agir d’un couple hétérosexuel ou d’un couple homosexuel. Vous pouvez également cohabiter légalement avec un membre de votre famille ou avec toute personne avec laquelle vous entretenez des relations sans connotation sexuelle. En l’absence d’une telle démarche, on ne peut pas parler de cohabitation légale.

  47. Mayerling écrit :

    Bonjour

    Je suis en recours contre la mutuelle, j’ai perdu mon chômage. Si j’habite seule ds un appartement isolé que ma mère et des frères et soeurs ont hérité puis je toucher du cpas?

    • admin écrit :

      Bonjour Mayerling,

      Si vos moyens de subsistance sont insuffisants et que vous ne pouvez changer cette situation par vous-même, vous avez droit, en principe, à un revenu d’intégration.
      Pour pouvoir bénéficier du revenu d’intégration, l’intéressé doit :
      • avoir sa résidence effective en Belgique;
      • être majeur ou assimilé (émancipé par mariage ou ayant un ou des enfant(s) à charge ou enceinte);
      • être de nationalité belge ou ressortissant d’un pays de l’Union Européenne ou de nationalité étrangère mais inscrit au registre de la population ou apatride ou réfugié reconnu.
      Avant que le CPAS ne décide de vous allouer le revenu d’intégration, il enquêtera sur votre situation financière personnelle.
      Vous devez vous adresser au CPAS de votre commune.

  48. soleil écrit :

    Bonsoir

    Je n’est trouver aucune reponses sur internet a ma question que je vais donc vous poser, et qui m’aidera bien a voir plus clair.

    Actuellement je perçois des allocations ARE de pole emploi pour 5 mois car je travail en CDD regulierement, je n’habite pas avec mon n’amie pour l’instant et elle touche 1500 euro en cdi est a un logement de fonction gratuit dans une ecole, si je demenage pour habiter avec elle es ce que je continurai a percevoir mes allocations chomage ? et si oui au meme taux ? cordialement en vous remerciant.

    • admin écrit :

      Bonjour Soleil,

      Si vous vous mettez en ménage avec votre amie qui a un revenu professionnel, vous passerez effectivement au statut cohabitant et au montant d’indemnité qui lui correspond.

  49. soleil écrit :

    Pour completer ma question je precise que je paye une pension alimentaire, et je touche environ un peu moins de 1000 euro d’allocations chomages NET soit 31.91 euro par jour , en cliquant sur votre lien sur les taux je me trouve dans la section cohabitant ? je risque de passer a moins de 700 euro ? je ne comprend pas bien ou se situer cordialement

  50. nico écrit :

    Bonjour,
    Je travaille à temps plein et j’habite chez mes parents qui ont un revenu (indépendants).
    Je désirerais savoir si mon salaire net va changer si je loue un appartement en y habitant seul.
    Cordialement.

    • admin écrit :

      Bonjour Nico,

      Non le salaire ne fluctue pas en fonction de la situation familiale. Seul changement éventuel, si vous touchiez une prime de foyer, on pourrait vous la supprimer (ce n’est jamais très élevé). Renseignez vous auprès du secrétariat social de l’employeur ou auprès de la personne qui gère les salaires dans votre entreprise.

  51. Mounir écrit :

    Bonsoir, je suis un jeune étudiant venant de l’Espagne safe deux ans que je réside en Belgique je le droit au Cas
    merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Mounir,

      En tat qu’étudiant étranger et dans le cadre d’un Visa d’études, vous devez disposer d’un garant qui vous préserve de tomber à charge du CPAS.

  52. Loic écrit :

    Bonjour,

    je viens de m’installer avec ma compagne.
    Je travaille à temps plein, et ma compagne est actuellement en maladie, et percevait un revenu quand elle habitait chez ses parents vu qu’elle a travaillé.

    Est-ce que cela va changer quelque chose par rapport à ses revenus?

    Merci d’avance

  53. Fabian écrit :

    Bonjour,
    Je compte vivre avec ma conjointe à charge (cohabitant avec charge de famille), ainsi que sa grand mère retraitée, est ce que cela influe sur le chômage ?
    Est ce qu’elle perd sa retraite ou on perd le chômage ?

    • admin écrit :

      Bonjour Fabian,

      Vous gardez un statut de chef de famille pour les allocations de chômage si :

      Si votre conjoint ne bénéficie pas de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).

      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

      Sa grand-mère ne perdra pas sa retraite.

  54. Thomas écrit :

    Bonjour j’aimerais vivre seul et me prendre un appartement j’ai droit au chomage je travail j’ai un contrat de 13 heures semaine quel aide j’aurais au chomage et est ce que j’aurais une prime pour m’aider à debuter? Merci

  55. Thomas écrit :

    Je touche actuellement 550 euros à mon boulot

  56. Marie écrit :

    Bonjour,

    Pourriez-vous éclairer ma lanterne s’il vous plait?Je vis seule avec mon enfant à charge et je suis au chômage. Si mon frère, qui est aussi au chômage, et touche entre 400 et 500 euros , venait temporairement habiter avec nous, est-ce que je passe en cohabitant sans charge de famille?
    J’ai essayé de répondre moi-même à cette question mais je suis un peu perdue.
    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Marie,

      Vous êtes cohabitant avec charge de famille puisque vous avez un enfant à charge mais vous passerez dans la catégorie cohabitant privilégié (+ ou – 460 euros / mois) puisque vous aller vivre avec quelqu’un qui bénéficie d’un revenu de remplacement.
      L’allocation peu être majorée en fonction des revenus qui entre dans le ménage.

  57. Jonathan écrit :

    Bonjours JE suis actuellement sans domicile.
    Connaissant une amie qui vit avec ses 4enfants mineur et vit seul veut bien mheberger chez elle.
    Si je met mon adresse chez mon amie qui elle touche 1.100e/mois

    1er question. Est ce que sont chomage diminuera?
    2ème est ce que J aurais droit au r.i.s venant du cpas?
    Merci d’avance

    • Jonathan écrit :

      Aussi sachant que je ne touche pas de chômage moi même. Merci bien pour votre aide cordialement

    • admin écrit :

      Bonjour Jonathan,

      Vous pouvez demander à bénéficier du RIS mais vous entrerez dans la catégorie cohabitant. (578,27 euros/mois)
      Votre amie va entrer dans la catégorie de cohabitant privilégié (+ ou- 460 euros/mois) puisque vous bénéficierez d’un revenu de remplacement (RIS).
      Donc votre amie va voir son allocation de chômage diminuer.

      • Jonathan écrit :

        Ma copine ne touche pas du cpas!!
        il ny a que moi qui le demande madame elle est au chômage avec charges de famille.
        Pourquoi elle toucherai 460e? Cohabitant privilégié alors qu’elle a charge 4 enfants je ne comprend pas je n’ai aucun revenu ni même droit au chômage pourquoi sa changerais quelque choses?

        • Jonathan écrit :

          Désolée mais il y a tellement de choses qui se contre dise dans les renseignements que je lis du cout je suis perdu.

          si madame me prend à sa charge avec ses 4enfants
          j’aurai toujours droit à avoir le ris? Et son chômage va descendre??
          Je comprend plus rien bien a vous

  58. Ken écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement encore sous le toît de mes parents et recherche activement du boulot.
    Je touche le chômage minimum à savoir +-400/mois.

    Je vais emménager dans un studio avec ma copine. Elle vient de terminer ses etudes et ne touche donc pas encore de chômage. Quel sera mon statut svp?

    Merci d’avance.

    Bien à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour Ken,

      Vous serez cohabitant avec charge de famille puisque vous cohabitez avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

  59. Laura écrit :

    Bonjour , je viens de demenagee et je suis actuellement domicilié avec mon conjoint et sa maman qui eux travaillent hors que moi je suis au chomage. Es ce que je vais toujours percevoir mes allocations de chômage en tant que cohabitante?

    • admin écrit :

      Bonjour Laura,

      Puisque vous vivez avec une ou plusieurs personnes qui bénéficient d’un revenu du travail, vous avez le statut de cohabitant ordinaire.

  60. Jonathan écrit :

    Bonjours si une femme au chômage touche 1.100 avec enfants si elle héberge et qu’elle mes l adresse de la personne qu’elle héberge chez elle.
    Quelle saura les conséquences pour elle sachant que la personne n’a pas de revenu du travail ni de chomage.
    Juste le ris. Bien a vous merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Jonathan,

      Cette femme deviendra cohabitant privilégiée puisque elle vie avec une autre personne qui a un revenu de remplacement.

  61. kelly écrit :

    Bonjours je suis actuellement chef de famille avec deux enfants a charge je touche environ 1150 euros par mois je viens de prendre mon compagnon a charge il ne dispose daucun revenu et est en prison quesque cela va modifier esque je vais toucher moin ? Combien je vais toucher exactement merci

  62. Ba écrit :

    Bonjour jai travaille 19/semaine et je touche moins de 1000€ par mois.ma femme touche cpas 1156€ et j’habite avec elle et mes deux enfants.apres le calcul maintenant ma femme reçoie 1156-1000=156€ et en plus l’allocation famial de mes enfants diminu 92€ depius que jai commence’ à travailler.pourquoi cette diminition?je travaille me nous sommes au cpas et jai perd 92€ par moi pour mes enfants.

  63. Adil écrit :

    Bonjour,

    Je suis au CPAS taux cohabitant car je vis avec ma femme « enceinte » qui est étudiante étrangère et prise en charge par sa tante.

    Lorsqu’elle accouchera, je prendrai l’enfant à ma charge.

    Pouvez vous me dire si je passe en chef de famille ?
    Et quel montant je percevrai ?

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Adil,

      Pour être chef de famille, il faut vivre avec un partenaire qui ne dispose pas de revenus professionnels ou de remplacements.
      Vous trouverez les montants sur le lien :http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/chomage-complet

    • bucciarelli écrit :

      Bonjour je voudrais un renseignements qui est tres important pour moi je suis séparé depuis plus de 8 mois je suis au cpas et j’ai commencé à travailler comme article 60 ,mon ex femmes voudrais que l’on ce remets ensemble est ce que j’ai le droit malgré que je travaille et quelles travaille aussi quelles sont les démarches à faire merci

      • admin écrit :

        Bonjour Bucciarelli,

        Vous avez un contrat de travail sauf que l’employeur est le CPAS.
        Si votre compagne vient habiter chez vous, elle doit s’inscrire à la commune et vous devez prévenir le CPAS de votre changement de situation.

  64. Nadine écrit :

    Bonjour, je suis mariée et travaille à tps partielle. Nous avons 3 enfants à charge et vivons sur la même adresse avec mes parents tous les deux ayant un revenu de pensionné. Mon mari a voulu suivre une formation d aide soignant, mais sa dispense n a pas été accordée, on se demande toujours pourquoi ? Suite à cela il a du arrêter en cours d année scolaire car le montant du chômage est arrivé au minimum de +/- 400€! Impossible de vivre avec un tel montant avec 3 enfants… Mais moi ne touchant que 1200€ Net/mois, n a t il pas droit à être considéré comme chef de famille avec 3 enfants à charge et percevoir un chômage plus élevé ? Et si nous changions d adresse pour ne plus être avec mes parents cela changerait il son statut ? Merci d avance!

    • admin écrit :

      Bonjour Nadine,

      Pour que votre mari soit considéré comme chef de famille, vous ne devriez pas bénéficier de revenus.
      Comme vous travailler, votre mari a le statut cohabitant.
      Même si vous changer d’adresse, le fait que vous avez un salaire ne changera pas sa situation.

  65. Allisson écrit :

    Bonjour , j’aimerai savoir comment ça se passe.
    Voilà ma fille es placer pour raison personnel , si je verse une pension alimentaire ai-je le droit d’avoir quand même le taux chef de famille ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Allisson,

      Vous pouvez avoir le statut cohabitant avec charge de famille si vous vivez seul et payez une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).

  66. Mahieu écrit :

    Bonjour, voilà je suis au cpas et cohabitante avec mon fils de 20 ans qui est toujours étudiant, je perçois ses allocations familiales, d’ici peu je parts habiter en France et mon fils veut rester seul donc il sera considéré comme isolé, doit il absolument demander de percevoir lui même ses allocations familiales? et est ce considéré comme « revenu » ? car je trouve quand même que les allocations familiales aide pour l’école et ne pourrai pas être déduit des 850e de revenu d’intégration sinon que pourais je faire pour que celles ci ne soit pas déduites? merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Mahieu,

      Votre fils peut demander à percevoir les allocations familiales mais les allocations et la pension alimentaire que le jeune reçoit pour lui-même doivent être comptabilisées dans le calcul du RIS.
      Rien ne vous empêche d’envoyer cette somme à votre fils.

  67. Laura écrit :

    Bonjour ma maman est à la mutuelle (elle touche de la mutuelle) mon frère qui habite chez-elle, travail en intérimaire depuis plus de 6mois. Est-ce que ma mère risque de perdre son statut de chef de famille ?

    • admin écrit :

      Bonjour Laura,

      En matière de Mutuelle, 3 situations peuvent se présenter :
      •vous êtes titulaire avec personne à charge
      •vous êtes titulaire isolé (ou assimilé)
      •vous êtes titulaire cohabitant
      Si votre Maman a le statut de travailleur en incapacité de travail « avec personne à charge »,le revenu maximum autorisés perçus par les personnes à sa charge, par mois (en EUR, bruts) est de 951,65.​

      • Rene Millan écrit :

        Bonjour, je suis chômeur isolé, je veux domicilier mon neuve (fils de ma sœur) chez moi il est étudiant, est ce que mes droits au chômage seront réduits de ce fait?
        Bien à vous

  68. Sonia écrit :

    Bonjour j’ai 23 ans et J’ai fini mes études en septembre 2014 et j’ai travaillé temps plein pendant 2 ans (de octobre 2014 à septembre 2016). Mon contrat arrive à son terme. Ai-je droit au chômage? Je suis marié avec un enfant. Mon mari travaille temps plein.
    Si une troisième personne qui est au chômage se domicilié chez moi es ce que le montant de mon chômage sera différent?
    Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Sonia,

      Pour bénéficier des allocation de chômage, il faut prouver une prestation de 312 jours de travail au cours des 21 mois précédent la demande d’allocation; puisque vous avez moins de 36 ans.
      le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  69. Jonhy écrit :

    Bonjours je vis actuellement chez une amie.
    Qui touche du chômage et est chef de famille.
    Si mon amie mheberge qu’elle sera les conséquence diminution de son chômage? Sachant que je ne touche que du cpas. Le ris

    • admin écrit :

      Bonjour Jonhy,

      Votre amie aura le statut de cohabitant privilégié puisque vous bénéficier d’un revenu de remplacement.
      Le montant de ses allocations de chômage sera moins élevé.

  70. Banana écrit :

    Bonjour, je viens d’avoir 18 ans et ma mère touche du Cpas( je vis seule avec ) . Lors de mes 18 ans le Cpas nous a directement mis en co habitant sans même ma demande.. est ce légale ??

    • admin écrit :

      Bonjour Banana,

      La loi précise qu’il faut entendre par cohabitation le fait que des personnes vivent
      sous le même toit et règlent principalement en commun leurs questions ménagères.
      Le fait que vous viviez avec votre mère vous met aux yeux du CPAS dans la situation de cohabitant.

  71. fadda écrit :

    bonjour , je suis étudiant a Bruxelles et les voyages me coute cher en temps !! qui est précieux pour mes études je suis actuellement chez mes parents a faible revenus et j’ai un ris de 566 euro j’aimerais savoir si je loue un kot ou une chambre si je pourrais avoir un peu plus au cpas pour mon loyer afin de ne plus faire 2h30 de voyage allez et retour pas facile d’étudier dans ces conditions merci

  72. Gaby écrit :

    Bonjour je suis sur le point de me séparer mais j ai rien vus que je suis à sa charge aurais je droit au chômage ou c pas le temps de me retourner pour trouver un boulot

  73. Cass écrit :

    Bonjour j étais à charge de mon compagnon qui étais au chômage , il a trouver du travail , mais moi est ce que je peux m inscrire au chômage comme cohabitant ? Est ce que je toucherai quelque chose ?

    • admin écrit :

      Bonjour Cass,

      Vous pouvez vous inscrire au chômage avec le statut cohabitant et vous toucherez une allocation chômage qui sera de + ou – 1655 euros.
      Ce montant diminuera au fil du temps.

  74. cerasa écrit :

    Bonjour, ma fille est au chômage et perçoit son revenu aux taux de chef de famille,
    parce que je suis a sa charge, ma question est si je travaille a temps partielle soit 13 heures semaine , quelle statut aura t-elle.Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Cerasa,

      Votre fille est cohabitante avec charge de famille pour un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
      Si vous travaillez, vous devenez cohabitant simple.

  75. Gilson écrit :

    Je vis avec une copine, nous somme cohabitants et nous touchons 524€ chacun du chômage, la somme me parait très faible. Comme isolé je touchais 1150 € et maintenant cette somme est pour 2 personnes es ce que c’est normale ? merci de votre réponde. Jean- Jacques 1000 Bxl

    • admin écrit :

      Bonjour Gilson,

      Le montant des allocations de chômage est dégressif.
      Le montant que vous indiqué semble correspondre à la somme versé après 49 mois de chômage comme cohabitant.

  76. Rene Millan écrit :

    Bonjour, je suis chômeur isolé, je veux domicilier mon neuve (fils de ma sœur) chez moi il est étudiant, est ce que mes droits au chômage seront réduits de ce fait?
    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Rene Millan,

      Si vous prenez votre neveu chez vous, vous serez cohabitant avec charge de famille puisque vous vivrez avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
      La dégressivité de votre allocation chômage sera moins importante pour un cohabitant avec charge de famille que pour un isolé.

  77. axel écrit :

    Bonjour,
    je percois actuellement un chomage en tant que chef de famille ( une personnes seule versant une pension alimentaire) j’aimerai me mettre en menage avec ma compagne qui elle vie seule pour le moment et percoit du chomage en tant que isolée.
    Si nous nous mettons en menage comme serais consideré notre situation financiere je resterai chef de famille ou pas
    Bien a vous
    Axel

    • admin écrit :

      Bonjour Axel,

      Vous resterez chef de famille puisque pour être cohabitant simple vous devez ne pas habiter seul et ne pas pouvoir justifier de charge de famille.
      Par contre, votre compagne aura le statue de cohabitant privilégié car vous ne bénéficiez que d’un revenu de remplacement.

  78. marcel écrit :

    bonjour voila ma question pour le moment ma femme touche un chef de menage a la mutuelle et moi un cohabitant. au chomage mai j aimerait bien etre chef de menage je voulait savoir ce que ma femme va toucher a la mutuelle . merci de votre réponce

    • admin écrit :

      Bonjour Marcel,

      Pour déterminer si vous êtes chef de famille ou cohabitant, les revenus de votre conjoint sont examinés. Si ceux-ci dépassent un certain plafond,vous serez considéré comme cohabitant.
      Si vous êtes salarié ou chômeur, vos indemnités d’invalidité s’élèvent à :
      65 % de votre dernier salaire brut, si vous êtes chef de famille (ayant au moins une personne à charge) ;
      55 % si vous êtes isolé ;
      40 % si vous êtes cohabitant.
      Si vous êtes indépendant,vos indemnités d’invalidité seront déterminées en fonction de votre situation familiale mais également en fonction de la cessation ou non de votre entreprise.

  79. Billy écrit :

    Bonjour
    Ma question est la suivante
    Je vis ensemble avec ma mère (chef de famille) et ma soeur.
    Nous trois nous avons des revenus du CPAS. Moi je suis dans ma dernière année de secondaire. Si moi apres que je fini ma secondaire je commence travailler à temps plein est-ce que ma mère et ma soeur aurait encore leurs revenus du CPAS ?

    • admin écrit :

      Bonjour Billy,

      Si vous exercez une activité professionnelle, votre mère et votre sœur garderons leur statut de cohabitant mais le montant sera recalculé en rapport à vos revenu professionnels.

  80. Jon écrit :

    bonjour, ma compagne touche du cpas comme chef de ménage avec un enfant et perçois les allocations familiales de l’enfant.
    j’ai 25 ans et vais percevoir 433 euros de l’ifapme, est-ce qu’elle va être diminué ou existe-t-il un formulaire ou autre chose pour qu’elle garde son revenu intact?

    • admin écrit :

      Bonjour Jon,

      Si vous bénéficiez de revenus mais que ceux-ci sont inférieurs au montant auquel vous pouvez prétendre via le revenu d’intégration ou l’aide sociale, vous gardez le droit à ces aides. Néanmoins, le montant de l’aide sera diminué du montant des revenus perçus par ailleurs.
      Si vous bénéficiez de revenus qui sont supérieurs au revenu d’intégration ou l’aide sociale, vous allez perdre le droit au revenu d’intégration ou l’aide sociale pendant la période où vous touchez les revenus en question.
      Un certain nombre de revenus sont cependant « immunisés » et ne seront pas déduits du montant de l’aide sociale ou du revenu d’intégration. C’est ce qu’on appelle l’ « immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle« . Les montants exonérés varient suivant les situations.
      si vous êtes en formation socioprofessionnelle, vous serez exonéré pendant trois mois de maximum 239,25 € /mois
      Votre compagne va donc voir le montant de ses allocations de chômage diminuer.

  81. Georges écrit :

    Bonjour
    Ma femme touche le chômage, elle est chef de ménage avec deux enfants en charge. Moi je suis au chômage et ne perçois aucune allocation parce que nouvellement installé en Belgique.
    Si je trouve le travail, va t elle continuer à percevoir ses allocations chômage?
    Le montant de ses allocation va t il diminuer?

  82. Anais écrit :

    Bonjour, mon employeur refuse de mon donner mon c4 après avoir consulter le médecin conseil de la mutuelle et le médecin conseil imposé par mon employeur. Sa raison à son refus est qu’il m’a verser trop d’argent lorsque j étais sous la mutuelle. Il me réclame la somme trop perçue hors sur mes fiche de salaire ni figure pas. Mon syndicat me dit qu’ils vont récupérer mon c4 ou si mon employeur refuse ils enverront un agent de l’onem pour aller le récupérer. Mais en attendant je sui cohabitante avec des factures tel que gsm, hospitalière et un prêt à mon nom. Me retrouvant sans revenu mon syndicat m’a dit de me tourner vers le cpas. Es-ce-que je dois faire ? Si oui, combien toucherais-je?

    • admin écrit :

      Bonjour Anais,

      Vous pouvez demander l’aide du CPAS de la commune où vous résidez.
      Pour les personnes cohabitantes le montant est de 578,27 €/mois pour chacune des personnes. Cela signifie que si, par exemple, un ménage est composé de 2 personnes allocataires, les rentrées de ce ménages vont s’élever à 2 x 578,27 €, soit 1156,53 €
      Si la personne avec qui vous cohabitez bénéficies de revenus par ailleurs, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant auquel elle peux prétendre via le revenu d’intégration ou l’aide sociale, elle gardes le droit à ces aides. Néanmoins, le montant de l’aide sera diminué du montant des revenus perçus par ailleurs.
      Si la personne avec qui vous cohabitez bénéficies de revenus par ailleurs qui sont supérieurs au revenu d’intégration ou l’aide sociale, elle vas perdre le droit au revenu d’intégration ou l’aide sociale pendant la période où elle touches les revenus en question.
      Il ne s’agit que d’une avance. Dès que vous toucherez une allocation de chômage, le CPAS vous demandera de rembourser le montant de l’allocation qu’il vous aura versé.

  83. Marie écrit :

    Bonjour,

    Je suis chômeuse et actuellement sous dispense accordée par l’Onem pour reprise d’études. Je touche des allocations de chômage en tant que cohabitante, environ 450 euros par mois. La personne avec laquelle de vis est une étrangère étudiante en Belgique. Jusqu’ici elle était aidée par sa mère, mais cette dernière ne touche à présent plus d’allocations familiales pour elle et ne peut plus l’aider. Je précise que nous sommes en couple, et nous avons simplement signalé à la commune notre cohabitation lorsque ma compagne a emménagé chez moi, sans remplir un acte de cohabitation légale.
    Comment déclarer qu’à présent nous sommes un couple et que j’aimerais prendre en charge ma compagne? Pourrais-je obtenir un revenu de chômage plus important, bien que ma compagne soit étrangère?

    Merci beaucoup de votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Marie,

      Le montant de l’allocation chômage est calculé d’après votre situation familiale, le salaire perdu et la durée de votre chômage.
      Dans tout les cas l’allocation chômage sera plus élevée pour une personne cohabitante avec personne à charge.
      La demande de changement de statut doit ce faire auprès de votre syndicat ou de la CAPAC.
      Le fait que votre compagne soit étrangère n’influence pas votre situation familiale.

  84. Didier écrit :

    Bonjour,
    J’ai 59 ans je suis au chômage et dans 2 ans 1/2 je peu prendre ma pension
    Je suis chef de ménage avec mon épouse et encore un enfant à l’université a charge, et deux enfants qui travail
    Mais voilà que je pourrais être évaluer pour ma recherche d’emplois. Le temps de toute la procédure d’évaluation il me restera moins d’un an avant ma pension.
    Es-que je pourrais être rayer du chômage si mes évaluation son négative malgré mes recherche d’emplois

    • admin écrit :

      Bonjour Didier,

      Le contrôle du comportement de recherche active d’emploi est effectué par les organismes régionaux compétents en cette matière qui convoquent le chômeur après 15 mois de chômage (pour les moins de 25 ans) après 21 mois de chômage (pour les plus de 25 ans ) pour un entretien avec un « facilitateur ».
      Ce dernier va évaluer le comportement du chômeur en matière de recherche d’emploi sur base des informations dont il dispose (dispense accordée pour formation, études,…, reprise de travail, info communiquées par Actiris, le FOREM ou le VDAB,…) et celles fournies par le chômeur (lettre de candidature, réponse aux annonces, attestation de présentation à des entretiens d’embauche, etc…).
      Le chômeur peut être accompagné lors de l’entretien par un avocat, un délégué syndical ou un assistant social.
      À l’issue de l’entretien, le facilitateur décide si les efforts sont suffisants ou si le chômeur doit souscrire un contrat écrit par lequel il s’engage à mener une série d’action de recherche d’emploi. Dans ce cas, le chômeur sera convoqué à un 2ème entretien et éventuellement à un 3ème entretien qui vérifiera que le contrat est respecté.
      Le chômeur qui ne se présente pas à l’entretien risque une suspension des allocations.
      Si le 2ème entretien est négatif, le chômeur verra ses allocations supprimées ou réduites pendant 4 mois. Si le 3ème entretien est négatif, le chômeur sera exclu jusqu’à ce qu’il justifie d’une reprise de travail d’au moins 312 jours. Pour les isolés, les personnes ayant charge de famille et les cohabitants qui démontrent que les revenus du ménage sont faibles, la sanction prend la forme d’une réduction des allocations pendant 6 mois puis d’une exclusion.
      L’exclusion ne se fera donc pas après le premier entretien mais vous risquez de voir par la suite vos allocations de chômage réduite ou supprimée durant une certaine période.
      Pour éviter cela, il vous suffirait de prouver l’envoi régulier de candidatures.

      • Didier écrit :

        Merci pour la réponse
        mais être prêt de la pension peu-t-il influencer
        vers un entretien possitif

        • admin écrit :

          Bonjour Didier,

          Impossible à dire. Comme partout, cela dépendra du Facilitateur qui sera en face de vous. Mais si vous pouvez prouver que vous avez envoyé régulièrement des candidatures, cela devrait bien se passer.

  85. Laetitia Dejaifve écrit :

    Bonjours voilà mon compagnon et moi nous sommes séparer depuis 2 semaine mes le problème c’est qui ne veux pas changer sont adresse si non je perte la maison que nous louons ensemble comment ce passe mes allocation chômage je.toucher 430euro car il travaIlle- mes vue que ici il es plus la sa ce passe comment vue j ai deux enfants à ma charge?

    • admin écrit :

      Bonjour Laetitia Dejaifve,

      Du fait que votre compagnon est toujours inscrit chez vous, vous resté cohabitant mais comme il travail, vous êtes cohabitante simple et non pas avec charge de famille. Voues pouvez demander à l’agent de quartier de venir constater que votre compagnon n’habite plus à votre adresse et ainsi le signaler à votre syndicat.
      En tant que cohabitante avec personnes à charge (vos enfants) vous toucherez plus.

  86. btn écrit :

    Bonjour
    je suis sous le charge de mes parents et je touche le chomage 400 E
    si je loue un appartement et j’habite avec 2 amis qui sont independent, je perd mon chomage ? il y a un effet sur le montant du chomage ?

    • admin écrit :

      Bonjour BTN,

      D’une manière générale, si vous êtes colocataire avec d’autres personnes, vous êtes indemnisé au taux cohabitant sans charge de famille.
      Pour être considéré comme cohabitant, vous devez remplir deux critères :
      • un critère géographique : vivre sous le même toit;
      • un critère économique : partager les frais et dépenses de la vie courante.
      L’ONEM considère que si vous êtes domicilié à la même adresse que d’autres personnes (autres que les membres de votre famille à charge), vous êtes cohabitant.
      Toutefois, certains juges et certains bureaux régionaux de chômage acceptent parfois de considérer un colocataire comme isolé, sur base de la réalité de fait liée à la séparation des dépenses du ménage.
      Si vous désirez obtenir le statut d’isolé bien que vous viviez en colocation, vous devez prouver que vous ne partagez pas, avec votre/vos colocataire(s), les frais concernant le ménage.
      Le montant de l’allocation chômage pour un cohabitant sera moins élevé que pour un cohabitant avec personne à charge ou une personne isolée.

  87. Monique écrit :

    bonjour,
    Ma fille s’est séparée de son mari depuis peu et a déménagé. Les 2 enfants nés de leur union sont donc encore repris au domicile conjugal donc chez leur père. Pourra t elle dans ce cas prétendre aux allocations de chomage en tant que chef de famille sachant que les enfants sont chez elle une semaine sur deux. Je précise que les enfants sont agés de 4 ans et 18 mois…quelles sont les démarches a effectuer , faut il que les enfants soient domiciliés chez elle?? pour le moment aucune action n’a été entamée juste un accord commun…

    • admin écrit :

      Bonjour Monique,

      Le mieux est de les faire reprendre au niveau de sa composition de ménage à la commune. Mais attention, cela n’empêche pas les contrôles éventuels de l’ONEM à domicile (ce n’est pas toujours le cas).

  88. Ariane écrit :

    Bonjour,
    j’ai un temps partiel avec allocation de garantie de revenu d’isolée.
    J’ai lu que devenir chef de famille en prenant en charge quelqu’un qui n’a aucun revenu, n’augmenterait mes allocations que de 200€. Est-ce vrai?
    Merci pour votre réponse…

    • admin écrit :

      Bonjour Ariane,

      C’est possible, tout dépend des différents paramètres de votre situation spécifique. Les éléments qui permettent à l’ONEM de calculer votre indemnités sont repris sur la page web:http://www.rva.be/nl/node/14957 Si vous avez un doute sur le résultat et que vous êtes syndiquée, n’hésitez pas à faire appel au service juridique de votre syndicat.

  89. Natha écrit :

    Bonjour,

    Je suis cohabitante est maintenant avec un enfant à charge, est ce que le syndicat va me payer etant cohabitante avec enfant à charge ou juste cohabite.
    Est ce que le paiement changera?

    • admin écrit :

      Bonjour Natha,

      Si vous avez un enfant à charge c’est à dire que vous cohabiter avec cet enfant, et non pas avec une personne qui a un revenu, vous avez droit au statut de cohabitant avec charge de famille.
      Le montant de l’allocation sera au début le même puis la dégressivité sera plus importante pou le cohabitant simple.

  90. Julie Q écrit :

    Bonjour je suis francaise avec une petite fille de moins de 3 ans et je souhaite demenager en belgique pour raison personnel. En france je dispose du RSA une allocation d’un montant de 928.10 euros je suis actuellement sans emploi. En belgique a quoi puis-je pretendre beneficiez afin de pouvoir avoir le temps de me retourner avec ce demenagement. Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Julie Q,

      En Belgique, ce type d’aide doit être sollicité auprès du CPAS de la commune où vous êtes domiciliée. Attention, pour les étrangers de l’UE il faut pour cela au minimum d’une autorisation de séjour de plus de trois mois. Chaque demande introduite auprès du CPAs doit faire l’objet d’une enquête sociale, et cela n’a donc rien d’automatique. En savoir plus sur les CPAS:http://www.ocmw-info-cpas.be/home_fr

  91. Nathalie Bourg écrit :

    Bonjour,je travaillais à temps partiel avec complément chomage et suite a un accident de travaille non reconnu par l’assurance je me retrouve avec 750 euros de mutuelle et complément du cpas de 360 euros avec 2 enfants a charge,je souhaiterais me remettre en ménage avec le père de mes enfants qui lui perçois 1150 euros de la vierge noir car il me verse une pension alimentaire pour nos enfants,donc 1 de nos revenu va diminué,peut il reprendre nos enfants a sa charge afin que lui ne perde pas son revenu de la vierge noir et que se soie moi qui suis diminué ou que me conseiller vous de faire ? merci

    • admin écrit :

      Bonjour Nathalie Bourg,

      Il nous manque des précisions dans votre situation afin de pouvoir répondre correctement à votre question.
      Nous vous invitons à nous contacter par téléphone.

  92. Renaud écrit :

    Bonjour,
    Voilà je travail en contrat cdi de 28h semaine , et j’aimerais acheter une maison avec ma compagne, qui vie actuellement comme isolée dans un appartement seule avec sa petite fille. Elle travaille en contrat extra donc déclarée quelques soirées par semaine. Donc le chômage lui payent 1100 euros par mois moins les quelques jours qu’elle travaille sur le mois… j’aimerais savoir si nous mettons notre domicile ensembles combien le chômage va encore lui versée? Tout en aillant sa petite fille de 7 ans à charge.

    Merci.

    • Renaud écrit :

      Ayant * désolé pour la faute dans le commentaire du dessus.
      Je précise que je gagne 1300 euros et que je n’ai pas de complément chômage étant toujours domicilié chez mes parents.

    • admin écrit :

      Bonjour Renaud,

      Si votre compagne se met en ménage avec vous, elle devient cohabitante puisque vous avez un revenu.
      Le montant de l’allocation chômage est le même quelque soit votre statut durant les 12 premier mois mais après, la dégressivité sera plus importante pour un cohabitant simple.

  93. Nathalie B écrit :

    Bonjour,je travaillais à temps partiel avec complément chomage et suite a un accident de travaille non reconnu par l’assurance je me retrouve avec 750 euros de mutuelle et complément du cpas de 360 euros avec 2 enfants a charge,je souhaiterais me remettre en ménage avec le père de mes enfants qui lui perçois 1150 euros de la vierge noir car il me verse une pension alimentaire pour nos enfants,donc 1 de nos revenu va diminué,peut il reprendre nos enfants a sa charge afin que lui ne perde pas son revenu de la vierge noir et que se soie moi qui suis diminué ou que me conseiller vous de faire ? merci

  94. pottiaux écrit :

    bonjour j ai 59 ans je suis au chômage chef de famille mon fils a 30 ans et n a aucun revenu depuis la semaine dernière il travaille en intérim vais je redescendre au taux cohabitant? et si oui et qu il ne fait que quelques jours je vais y perdre comment ca va se passer merci

    • admin écrit :

      Bonjour Pottiaux,

      Si votre fils bénéficie d’une rémunération, vous vous retrouvé au taux cohabitant.
      Si votre fils alterne des périodes de travail avec des périodes de chômage, il doit demander à son agence d’intérim des formulaires «C4 intérim».
      Ces documents doivent être remis dans les plus brefs délais à son syndicat pour compléter son dossier de chômage.
      En cas de travail à temps partiel, et pour éviter les contestations éventuelles avec l’Onem, il doit se présenter à son syndicat pour faire vérifier son droit éventuel à l’allocation de garantie de revenus (AGR).

      • pottiaux écrit :

        bonjour merci de votre réponse il ne travaille pas tout les jours et les jours qu il ne travaille pas il n a droit a rien il a été rayé du chômage le syndicat m a dit que les jours qu il travaille pas moi je serai rémunérée comme chef de famille es ce exact et es ce que je serai encore payée les samedi je vous remercie de votre réponse

  95. Angie écrit :

    Bonjour,

    Je vis avec mon compagnon qui est actuellement depuis qques années au chômage et a déjà travaillé. Quand à moi je suis depuis quelques années au chômage aussi et n’ai jamais travaillé (pour raison de santé, mais j’atteins pas les 33% pour être sur la mutuel). Le montant des allocations de chômage de mon compagnon est plus élevé que le mien. Comment se fait-il que je touche moins? Est-ce parce qu’il a déjà travaillé auparavant? Ou que c’est parce que le fait que je vis avec lui j’ai automatiquement le statut de cohabitant? Car lorsqu’il travaillait s’était logique que je touchais moins mais maintenant qu’il est au chômage je ne vois pas pourquoi cela reste comme ça.

    Aussi si par ex mon compagnon n’aurait jamais travaillé, sur base de quoi le calcul serait fait alors et qui toucherait un montant plus élevé? Est-ce aussi parce que c’est un homme?

    Merci,

    Angie

    • admin écrit :

      Bonjour Angie,

      Le montant de l’allocation chômage est calculé sur base de la dernière rémunération plafonnée.
      En effet, Le fait que vous viviez avec quelqu’un vous fait entrer dans la catégorie cohabitant
      Vivant maintenant avec une personne qui bénéficie d’un revenu de remplacement, vous avez le statut de cohabitant privilégié et vous avez droit à une allocation plus élevée.
      Si votre compagnon n’avait jamais travaillé, le calcul de l’allocation se ferait sur sa situation personnelle et son âge (et non suivant son sexe).

  96. Angie écrit :

    …j’aurais encore une autre question : je vai être exclue l’année prochaine du chômage (avec la nouvelle loi). Il me semble que j’avais lu que cette loi s’appliquait uniquement aux cohabitants chômeurs de longue durée. Est-ce bien cela? Donc si je me met comme isolée (ce qui impliquerait de me séparer de mon conjoint) je ne serais pas exclue?

    Merci d’avance,

    Angie

    • admin écrit :

      Bonjour Angie,

      Il y a différentes causes d’exclusion du chômage ( pour fautes ou manquement à la réglementation).
      Comment savez vous que vous allez être exclue l’année prochaine?
      Vous trouverez sur le site les motifs d’exclusion

      • Angie écrit :

        C’est l’onem qui m’avait avertie de mon exclusion et j’ai un courrier le confirmant, indiquant : En vertu de l’arrêté royal du 28 novembre 2011, le droit aux allocations d’insertion est limitée à une période de trois ans. Normalement j’aurais déjà dû être exclue l’année passé mais suite à mes soucis de santé, une année supplémentaire m’a été accordé avec suivi d’une assistante sociale d’actiris. Mais n’ayant tjrs pas trouvé de travail (car je pense les employeurs sont réticents suite à mon manque d’expérience professionnel). J’ai actuellement un suivi intensif chez Actiris.

        • admin écrit :

          Bonjour Angie,

          En effet, dans le cas du revenu d’intégration, l’allocation est supprimée après trois ans pour une personne cohabitante.
          Mais si vous avez moins de 30 ans et que vous êtes travailleur ayant charge de famille, isolé ou cohabitant privilégié, l’exclusion sera suspendue jusqu’à vos 30 ans plus les jours qu’il vous reste.

  97. Angie écrit :

    Re-bonjour,

    Merci pour votre réponse rapide! Par rapport à votre réponse à mon message précédent, vous dites que mon statut est cohabitant privilégié. Est-ce alors normal que mon allocation de chômage n’a jamais bougé (+- 440 eur/mois) et mon compagnon (520 eur/mois) (en précisant que ns sommes ts deux au plafond le plus bas).
    Sinon est-ce que j’aurais dû alors me manifester pour changer mon statut ou alors c’est juste et l’organisme de paiement a adapté automatiquement l’allocation d’après le statut.

    Encore d’avance merci,

    Angie

  98. Laurent écrit :

    Bonjour,

    Je vis chez mon beau-père avec ma copine (sa fille) et ses 2 autres enfants, ma copine est enceinte, lorsqu’elle aura accouché est-ce que j’aurais droit au statut de chef de famille alors que mon beau-père est chef de ménage et chef de famille actuellement? J’ai 23ans et j’ai actuellement le chomage + le revenu d’intégration du cpas (en complément pour avoir le maximum du barème en tant que cohabitant)

    Merci d’avance pour votre reponse !

    Cordialement,

    Ps : je n’avais pas mis mon bon mail dans le premier message (erreur de frappe desole)

  99. admin écrit :

    Bonjour Laurent,

    Vous pouvez devenir cohabitant avec charge de famille si votre copine n’a pas de revenus
    C’est à dire que alors, vous cohabitez avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement. Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas votre situation, même si ces personnes disposent de revenus.

    • Laurent écrit :

      « il faut cohabiter avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) » nous vivons sous le même toit, mais elle est à charge de son père, est-ce que cela me donne quand-même droit au statut de chef de famille?ou doit-elle absolument être à ma charge?

      • admin écrit :

        Bonjour Laurent,

        Le chômage ne tient pas compte de sa situation au niveau des allocations familiales.
        Il se base sur le fait que votre copine est sans revenu.
        Alors, en tant que conjoint cohabitant, vous pouvez la prendre à votre charge.

        • Laurent écrit :

          Si je ne la prend pas à ma charge il n’y a pas de xhangement de statut possible donc? Malgré ma reconnaissance anticipé de l’enfant?

          • Laurent écrit :

            Je ne peux pas la prendre à ma charge car cela constituerait une perte énorme du coté financier pour mon beau-pére (perte de la grosse partie des allocations familiale, reduction du salaire,etc..) qu’il ne peut pas se permettre malheureusement

          • admin écrit :

            Bonjour Laurent,

            Pour le chômage, le fait de vivre avec un conjoint qui n’a pas de revenu, vous classe d’office dans la catégorie « cohabitant avec charge de famille ».
            Donc dans la situation présente vous n’avez pas le choix.

          • Laurent écrit :

            Quand vous dites que je n’ai pas le choix, c’est de la prendre à ma charge ou le changement de statut? Car elle béneficie toujours de ses allocations familliales (perçues par son papa) et la capac m’a notifié que le changement de statut ne devenait possible que si elle devenait attributaire et titulaire en plus de ma prise sous ma charge

          • Laurent écrit :

            Pas de réponse? :/

          • admin écrit :

            Bonjour Laurent,

            La CAPAC semble considérer que deux personnes différentes ne peuvent pas prendre en charge votre copine. si elle devient attributaire des allocation familiales, alors, vous pouvez la prendre à votre charge pour ce qui est des allocations chômage.

          • Laurent écrit :

            Seulement, comme dis plus haut, nous vivons avec son père, il est « obligé » de la garder à sa charge car la perte financière est énorme (2 enfants à charge au lieu de 3, donc perte au niveau alloc. Familiale, au salaire,etc.) Donc, ça veut dire que si je ne prend pas ma copine (non marié et enceinte actuellement), malgré ma reconnaisance anticipé de l »enfant, je ne peux pas bénéficier du statut chef de famille?

          • admin écrit :

            Bonjour Laurent,

            Vous ne pouvez pas bénéficier du statut de cohabitant avec charge de famille pour ce qui est des allocations de chômage.
            Le fait, pour l’Onem, que vous deveniez père ne change pas cette situation puisque il tient compte uniquement de la situation de votre compagne.

  100. Sa.Bdl écrit :

    Bonjour,

    Je vis avec ma mère qui perçoit le revenu d’intégration et mon frère qui n’a pas de revenus. Ma question est dois-je percevoir les Allocations de chômages taux chef de ménage ?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Sa.Bdl,

      Le fait que vous viviez avec votre mère qui bénéficie d’un revenu de remplacement ne vous permet pas de percevoir les allocations de chômage au taux chef de famille.

  101. Natacha écrit :

    Bonjour, petit renseignement, mon conjoint et moi sommes en cohabitation légale et au chômage tous les 2, je souffre de fibromyalgie et je me demandais si mon conjoint me prenait à sa charge si on ne serait pas gagnant? Sans vouloir abuser du chômage, mais vous savez je suppose que même en cherchant ce n’est pas évident de trouver un emploi! Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Natacha,

      Puisque vous bénéficiez d’un revenu de remplacement (chômage), votre conjoint ne peut pas vous prendre à sa charge.
      En effet, pour être cohabitant avec charge de famille, il faut cohabiter avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

  102. Natacha écrit :

    Merci pour votre réponse, mais si je me retire du chômage, il pourrait en bénéficier? Merci pour votre réponse.

  103. Sam écrit :

    Bonjour, j’ai 25 ans et je viens de terminer mes études universitaires. Je vais commencer à travailler le mois prochain. Je vis toujours avec ma mère qui ne peut plus travailler et émarge de sa mutuelle et non du chômage. Elle ne reçoit plus d’allocations familiales. Je compte bientôt prendre mon envol, mais sur le temps que je reste avec elle en travaillant, vais-je passer chef de ménage? Va-t-elle subir une perte financière? Une fois parti, elle devrait percevoir 900 euros, ne peut-elle pas bénéficier d’une aide du CPAS? Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,

      La statut cohabitant chef de ménage ne peut s’appliquer que pour les allocations familiales ou les allocations chômage. Hors vous ne bénéficiez ni de l’une ni de l’autre.
      Le fait que vous n’êtes plus à charge de votre mère va forcément influencer sur le montant de sa mutuelle.
      Comme le montant du revenu d’intégration pour une personne isolée est de 867,40 €/mois, votre mère aura un revenu trop élevé (900 euros) pour demander l’aide du CPAS.

  104. joseph écrit :

    Bonsoir, j’ai 21 ans , perdu mon travail je n’est pas droit au chômage, je suis dépressif alcoolique, associal

    je vis avec ma mere qui travail je n’ai pas droit a des aides, je ne sais pas quoi faire je n’en peux plus

    help me please

    • admin écrit :

      Bonjour Joseph,
      Nous vous invitons à venir en nos bureaux afin que nous puissions prendre connaissance de votre situation.
      Vous pouvez prendre rendez vous au 02/421.71.38.

  105. Pasquali écrit :

    Bonjour, mon fils est autiste et problèmes de santés sévères. iL persevait un revenu un revenu d integration et chomage comme cohabitant vivant avec moi, donc sa maman. Je suis en invalidier a plus de 66%a la mutuelle. Nous avons demandé une carte de stationnement et revu le medin expert, ila poser une question a mon fils au niveau du travail et mon fils lui a répondu qu’il travaille dans une bibliotheque 3h par semaine benevolement sous contrôle d une educatrice.Nous pension recevoir une carte de stationement ,mais le résultat est qu’on lui a enlever so revenu d integation et recevra +- 100 euro .pouvez me dire pourquoi en sachant qu’il a 425 euro comme allocation de chomage et vivant avec moi .Je vous remercie pour votre aide Cordialement

    • admin écrit :

      Bonjour Pasquali,
      Vous avez du recevoir un courrier vous notifiant le retrait et la raison du retrait émanant du CPAS. A priori, le travail bénévole pourrait être la cause de ce retrait, mais il est nécessaire d’examiner plus avant le courrier que vous avez du recevoir.

  106. Eric écrit :

    Bonjour j ai une questions ma maman 78 ans vie avec moi elle a une pansion de 1075 euro si je retombe au chomage quel statue j aurais svp

    je sais que dans le passer je l vais a charge au chomage mais bon sa date

    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Eric,

      Puisque vous vivez avec votre mère qui bénéficie d’un revenu de remplacement (pension) vous aurez le statut de cohabitant privilégié.

      • Eric écrit :

        Bonjour sa veut dire quoi pas chef de famille

        • admin écrit :

          Bonjour Eric,

          Pour les allocations chômage pour quelqu’un qui a déjà travaillé, l’Onem classe les bénéficiaires en 3 catégories .cohabitants ayant charge de famille ; isolés ; cohabitants sans charge de famille. Vous trouvez les différente catégorie expliquées dans l’article plus haut.
          Suivant la catégorie à laquelle vous appartenez le montant de l’allocation de chômage sera plus ou moins élevée.
          Vous trouverez plus d’info sur la page de l’Onem :Onem

  107. Nok écrit :

    Bonjour, je suis étudiant, j’ai 26 ans et j’habite avec ma compagne qui perçoit des allocations de chomage en tant que chef de ménage (je suis considéré à sa charge). Est-ce que je peu effectuer des jobs étudiants sans que cela n’influe son allocation de chômage? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Nok,

      D’après l’article 130ter de la loi du 3 juillet 1978 sur les contrats de travail:les revenus d’un « contrat d’occupation étudiant » ne sont pas pris en compte dans le cas d’une prise en charge, peu importe le montant perçu.

  108. Han écrit :

    Bonjour
    Je suis au chômage et touche 1100 € en ayant mis ma compagne a ma charge ainsi que notre fille. Ma compagne ayant elle meme un fils à sa charge et ne perçois que les allocations des enfants
    1) est ce normal que ma compagne ne perçois aucun revenu
    2)peut elle avoir un revenu, si oui comment dois je procéder

    Merci pour vos réponses

    • admin écrit :

      Bonjour Han,

      Pourriez vous être plus précis.
      Quand vous dite que votre compagne ne reçoit aucuns revenu; est-elle inscrit au chômage?
      A t-elle déjà travaillé?
      est-elle en stage d’attente?
      Pour le chômage, si votre compagne bénéficie d’un revenu, elle ne pourra plus être à votre charge.

  109. Chico14 écrit :

    Bonjour, je suis ouvrier dans le bâtiment et je perçois un salaire net de 1500 euro tout les mois. J’aimerais prendre ma compagne à ma charge ainsi que deux enfant. Est ce que mon salaire va change? Ou bais je devoir me débrouille avec 1500 euro avec une femme et deux petit enfant sans revenu..

    • admin écrit :

      Bonjour Chico 14,
      Malheureusement, le montant de votre salaire en tant qu’ouvrier du bâtiment ne tient pas compte de votre situation familiale si vous ne faites aucune déclaration. Après la déclaration, votre brut sera modifié ce qui devrait augmenter votre salaire poche.

  110. Han écrit :

    Merci pour votre réponse
    Voici plus de précisions : ma compagne travaillait en tant qu’aide soignante / elle a reçu son c4 / elle parti s inscrire au chômage qui l ont rediriger vers la mutuelle car elle était enceinte/ entre temps nous avons emménager ensemble / et elle s’est mise à ma charge ainsi que son fils et ma fille (depuis juin 2015)
    Et depuis elle n’a aucun revenu
    Et je dois vous avouer que cela devient très difficile
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Han,

      Le chômage ne l’a pas inscrite vu qu’elle était enceinte et donc pas apte au travail. Logiquement après son congé de maternité, elle aurait dû pouvoir se réinscrire au chômage. Maintenant, a t-elle travaillez assez longtemps pour pouvoir bénéficier du chômage?
      Elle pourrait demander l’aide du CPAS pour un complément si votre revenu n’est pas suffisant (inférieur à 578,27 euros/mois; montant au 1er juin 2016,pour une personne cohabitante.).

  111. Aurelie écrit :

    Bonjour je souhaiterais un renseignement. Je dois m’inscrire au chômage après 4 ans non stop de travail. Et j’aimerais me domicilié chez mes grands parents qui touche une pension chacun. Qu’est ce que ma domiciliation changera dans leur situation ? Merci pour votre réponse

  112. Momed écrit :

    Bonjour , j ai habbite chez mes parents avec ma famme et mon frère, Mon père il touche chomage 1100€ , je vouldrais faire le demande chomage parce ja vien de trevaille 312 jour comme interimer , je vais touche combien si jai reste chez mais parents? Merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Momed,

      Le calcul de l’allocation chômage dépend de 3 critères
      votre situation familiale,
      votre dernier salaire perçu,
      et votre passé professionnel.
      Dans le cas de la situation familiale, vous êtes soit isolé, cohabitant ayant charge de famille ou cohabitant simple.
      Au début, me montant de l’allocation chômage est le même mais si vous êtes cohabitant, après un certains temps vous toucherez moins que comme isolé ou cohabitant ayant charge de famille.

  113. guy écrit :

    Bonjour. ma situation est celle ci. on est une famille de 5 personnes: 2 parents (qui ne travaillent pas) et 3 enfants majeures étudiants. les enfants, on reçoit chacun le RIS taux cohabitant , ma mère ne reçoit rien comme CPAS mais les alloc. familiales sont à son nom. Mon père, qui est au CPAS lui aussi, ils veulent lui mettre au taux cohabitant. Est ce juste? ou bien il devait être au taux cohabitant avec charge de famille puisqu’il a à sa charge ma mère qui est sa conjointe?

    2e question: pour calculer mon RIS en tant que jeune cohabitant, le CPAS tient il compte du RIS de mes frères ou sœurs ou parents? tient il compte aussi des allocations familiales que reçoit ma mère?

    3e question: Serait il possible que chaque CPAS des différentes communes ait ses propres lois ou règles concernant l’octroi (ou le calcul) du RIS ?

    voilà, je vous remercie d’avance pour votre réponse !

    • admin écrit :

      Bonjour Guy,

      Pour le revenu d’intégration du CPAS; pour entrer dans la catégorie « Personne vivant avec une famille à charge », il faut qu’il y ai au moins un enfant mineur non marié.
      2 Pour ce qui est des revenus des cohabitants, la loi est assez flou.
      Elle dit juste que Le CPAS a la faculté de prendre en compte totalement ou partiellement les ressources qui dépassent le montant du revenu d’intégration au taux cohabitant en cas de cohabitation avec un ou plusieurs ascendants et/ ou descendants majeurs du premier degré. Il s’agit donc de la cohabitation du demandeur d’aide avec son père ou sa mère (ascendants du premier degré) et/ou avec ses enfants majeurs.
      Pour ce qui est des autres cas de cohabitation, les ressources de ces personnes ne sont pas prises en considération si ces personnes ne bénéficient pas du RIS.
      Le CPAS tient compte des allocations familiales sauf si c’est vous qui êtes allocataire. Hors dans votre cas, c’est votre mère qui est l’allocataire des allocations familiales.
      3 Comme certains points de la loi laissent la faculté aux CPAS de déterminer certains critères des conditions de l’aide; en effet, chaque CPAS peut interpréter différemment cette loi.

  114. alysson écrit :

    Bonjour je suis actuellement en fin de cdd donc je devrais percevoir une allocation de chômage dès que j’aurais fini .. ma question est : j’ai une enfant à charge et je suis célibataire mais je compte déménager en dehors de Bruxelles avec mon nouveau conjoint qui travaille et donc me domiciler avec lui cepandant j’ai pour projet de reprendre les études dans un centre de formation avec stage .. que vais je percevoir comme argent à ce moment la ? Et pourrais je a nouveau prétendre avoir une allocation de chômage ? Je suis un peu perdue merci .

    • admin écrit :

      Bonjour Alysson,

      Vous devrez contacter votre bureau régional du chômage.
      C’est ce bureau qui décidera de vous accorder une dispense et de continuer de vous verser une allocation chômage.
      Vous aurez plus de chance si la formation que vous voulez suivre vous donne un diplôme et vous permet de travailler dans une profession en pénurie.
      Le montant des indemnités de stage est fixé dans la convention. Il varie en fonction de différents critères : le type de contrat, votre âge, le nombre d’heures que vous travaillez.
      Pour ce qui est des formations en alternance des classes moyennes, l’indemnités d’apprentissage se monte au 01/01/2016 à
      250,36 € pour la première année d’apprentissage,
      333,82 € pour la deuxième année,
      433,96 € pour la troisième année.
      Si vous partez vivre en Wallonie, en accord avec le FOREM, L’IFAPME organise des formations en alternance pour les demandeurs d’emploi. Voir leur site:IFAPME

  115. Sassi hamdi écrit :

    Bonjour je suis à la charge de ma femme elle est au chômage je travail comme interimaire es que el aurait des problèmes avec son chômage

    • admin écrit :

      Bonjour Sassi hamdi,

      A partir du moment que vous avez un revenu, vous ne pouvez plus être à la charge de votre femme.
      Le chômage va vous classer dans la catégorie cohabitant.

  116. Barbara Vander Meersche écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement isolée et j’accouche prochainement. Mon compagnon et moi même déménageons aussi prochainement. Quels seront nos statuts sachant que je suis en incapacité de travail pour une période indéterminée et que mon compagnon est actuellement en chômage complet suite à une occupation professionnelle ?
    Cohabitant, cohabitant privilégié, avec ou sans charge de famille ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Barbara Vander Meersche.

    • admin écrit :

      Bonjour Barbara Vander Meersche,

      si vous disposez de revenus professionnels ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme cohabitant (sans charge de famille).

      Attention, Les indemnités suite à un accident de travail ou à une maladie professionnelle ne constituent pas un revenu de remplacement si leurs montants mensuels bruts n’excèdent pas 611,75 euros par personne.

  117. musengi falonne écrit :

    bonsoir, je suis ici en belgique ça fait deux ans je suis venu par regroupement familial ce qui fait que j’habite avec ma mère mais je compte partir de chez elle, un avocat m’as dit que si je quitte chez ma mère je dois plus bénéficier le CPAS c’est possible que sa change? svp aider moi

    • admin écrit :

      Bonjour Musengi falonne,

      Dans le cadre d’un regroupement familial, ce sont vos parents qui vous prennent en charge et donc si vous quittez votre famille vous ne pouvez pas dépendre des pouvoirs publics.

  118. Sylvie écrit :

    Bonjour je vis à présent avec mon homme on est pas marier il travaille en intérim et il y a un bébé en route je ne touche de rien le seul revenu qu’on a c’est dun travail de mon homme..pourrais je avoir droit à une aide comme cpas car j’avoue que c’est pas facile pour un couple avec un bébé qui va bientôt arriver merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sylvie,
      Vous pouvez demander l’aide du CPAS mais le CPAS a l’obligation de prendre en compte les ressources du cohabitant lorsqu’il s’agit d’un couple marié vivant sous le même toit ou d’un ménage de fait.
      Si le conjoint travail, le CPAS prendra en considération les ressources de cette personne s’il dépassent le montant « cohabitant » du RIS (578,27 €/mois.)
      Votre compagnon doit demander à son employeur un extrait de rôle afin de connaitre ses prestations professionnelles.
      Lorsque vous aurez eu votre bébé, vous aurez le statut cohabitant avec une famille à charge en tenant toujours compte des revenus de votre compagnon.

      • Sylvie écrit :

        Bonjour merci..Et si le montant par mois de son travail dépasse ce montant aurais je droit à quelque chose quand même
        Merci

        • admin écrit :

          Bonjour Sylvie,

          Si vos revenus ou ceux de votre compagnon dépassent le montant auquel vous avez droit pour bénéficier du revenu d’intégration social, vous n’aurez pas droit au RIS.

  119. ak écrit :

    BJ je suis au chômage j ai 1 enfant, je paye une pension alimentaire et je vis chez mon père qui touche une pension de 1180€ ai-je droit au chômage complet ? Avant d être au chômage j ai travailler 7 ans

    • admin écrit :

      Bonjour Ak,

      Si vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et qu’au moins un des parents ou alliés dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant sans charge de famille.
      Donc, le fait de vivre avec votre père qui bénéficie d’un revenu de remplacement (pension), vous classe dans la catégorie cohabitant
      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut être assujetti à la sécurité sociale et justifier d’un certain nombre de journées de travail (période de stage) au cours d’une certaine période (période de référence) précédant la demande. Voir le Chômage complet

  120. Momo écrit :

    Bonjour.je suis avec mon mari de 55 ans qui est chef de menage en chomage de 1154 € avec un enfant,et ce mois je travail comme intérimaire temps plein est ce que l alocation de chomage de mon maris va diminuer?

    • admin écrit :

      Bonjour Momo,

      Selon les informations que vous me donnez, le chômage va tenir compte de votre rémunération dans le calcul de l’allocation chômage de votre mari.
      Si vous étiez à sa charge, le fait que vous travaillez, vous place dans la catégorie cohabitant simple durant votre période d’activité.

  121. Pierrequin Déborah écrit :

    Je suis en reprise de ! L’école de jours pour faire le métier d’aide familiale,j’ai une dispense,mais j’ai du prendre un congé parental de 5jours pour garder ma fille de 4ans qui était malade, dois-je obligatoirement déclaré mon absence à la mutuelle, alors que je n’étais pas malade, mais ma fille, quesque je risque,merci de votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Pierrequin Déborah,

      Pourriez-vous être plus précise dans la description de votre situation. Le congé parental ne s’applique que pour une personne exerçant une activité professionnelle. Hors vous nous dites que vous suivez des études?

  122. Nassim écrit :

    Bonjour,

    Je loue un studio séparé de l’habitation principale de mon propriétaire, je possède donc ma propre cuisine, salle de bain, chambre, etc. Je paye un loyer avec charges comprises dedans. Pourtant malgré cette situation la commune me considère comme étant cohabitant sous le seul motif que j’habite sous la même adresse que mon propriétaire. Est-ce un motif suffisant ? Si non que puis-je faire pour obtenir mon statut en tant qu’isolé et ne plus figurer sur la composition de ménage de mon propriétaire ?
    Un énorme merci d’avance !

    • admin écrit :

      Bonjour Nassim,

      Normalement, il y a moyen de faire cette rectification en présentant à la commune votre contrat de bail écrit, les preuves de paiement des prestations de service auprès des distributeurs d’énergie (électricité, gaz..). Cela devrait suffire. Le fait d’être à la même adresse ne signifie pas que l’on fait partie du même ménage.

      • Nassim écrit :

        Bonjour,

        En fait la situation se passe dans la zone de louvain la neuve, et donc dans le brabant Wallon. On m’affirme que la législation en matière d’urbanisation est différente selon la région dans laquelle l’on se situe. Je reviens de la commune, ils m’affirment ne rien pouvoir faire parce que la propriétaire n’a pas déclaré la division de son habitation principale en plusieurs sous entités. Ils m’affirment encore une fois que puisque je suis sous la même adresse et puisque la propriétaire n’a pas divisé son habitation, je ne peux pas bénéficier du statut de « personne isolée ». De plus d’après eux, j’aurai beau présenter tous les documents nécessaires montrant des charges séparées de celles du propriétaire et même si l’agent de quartier confirmerait que j’habite bien seul, je ne pourrais pas disposer du statut… Qu’en pensez -vous ??
        Merci encore une fois

        • admin écrit :

          Bonjour Nassim,

          Tout dépend du contexte dans lequel vous voulez faire valoir votre statut d’isolé. Peut-être est-ce en tant qu’allocataire social (chômage, CPAS..). Normalement dans ce cas-là, ce n’est pas la composition de ménage qui doit prévaloir, mais le fait que vous êtes autonome selon les preuves dont on a parlé précédemment ; un CPAS procède à une enquête sociale qui doit vérifier concrètement la situation sur place et pas sur base de la composition de ménage. Si vous êtes dans la zone de Louvain la Neuve, vous pouvez vous faire aussi aider juridiquement par :
          – Droits Quotidiens asbl
          Rue Nanon, 98
          5000 Namur
          Tel : +32 81 39 06 20
          Fax : +32 81 39 06 22
          info@droitsquotidiens.be

  123. Paul écrit :

    Bonjour,

    Je vis actuellement chez mes parents. Je voudrais aller vivre en colocation. Je suppose que je conserve le statut de cohabitant? Mais comme je vais dorénavant payer un loyer (bien que partagé), mes allocations vont-elle un peu augmenter? Si oui de combien, vu que je touche le minimum?

    • admin écrit :

      Bonjour Paul,

      Si vous êtes colocataire avec d’autres personnes, par exemple des amis ou des cousins, vous avez droit au chômage au taux cohabitant sans charge de famille.
      Toutefois, certains juges et certains bureaux régionaux de chômage acceptent parfois de considérer un colocataire comme isolé, sur base de la réalité de fait: la séparation des dépenses ménagères.
      Si vous désirez obtenir le statut d’isolé bien que vous viviez en colocation, vous devez donc prouver que vous ne partagez pas, avec votre/vos colocataire(s), les frais concernant le ménage.
      A titre d´exemple, les documents suivants peuvent servir de preuve :
      • Des factures et extraits de compte prouvant les paiements séparés des factures, des aliments, des produits ménagers, des vacances, etc.
      • Des photos montrant la séparation nette des espaces de vie.
      • Des documents prouvant le paiement séparé des taxes de poubelles ou de télévision.
      • Certains juges estiment qu´un projet de vie commune doit être prouvé pour être considéré comme cohabitant. Ce projet de vie commune ne peut pas être uniquement basé sur le partage des frais de location.
      • Parfois, une déclaration de vos colocataires peut contribuer à prouver l´absence de ce projet de vie commune.

  124. Katia écrit :

    Bonjour, cela fait maintenant passer 5ans que je suis au chômage pleins car mon conjoint ne travailler pas. Maintenant qu’il travail ai je droit au chômage cohabitant ou non. Et nous avons 2filles a charge de 5ans et 11mois. Ma question est la suivante est ce que je toucherai encore quelques chose venant du chômage?

  125. Alisson écrit :

    Bonjour , voilà je vis avec mon père il touche du chômage et a mon frère a charge , je vis chez mon pere avec mon mari qui est sans revenu et j’ai un enfant
    Je touche un revenu d’insertion
    Serais je considérer comme cohabitantes avec personne a charge ?? Ou je toucherais toujours comme simple cohabitantes donc 400€ ????

    • admin écrit :

      Bonjour Alisson,

      Vous cohabitez avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement. Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas votre situation, même si ces personnes disposent de revenus.
      Vous serez donc cohabitante avec personne à charge.

  126. Lynn écrit :

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et je suis actuellement en stage d’insertion étant donnée que je viens de finir mes études en juin dernier. Je suis également orpheline de père et perçoit des allocations d’orphelins (caisse d’allocation pour indépendant Xerius).

    Par ailleurs, je viens d’emménager chez mon copain qui travail à temps pleins mais je me demande si cela aura des conséquences sur le montant de mes allocations et si je pourrais toujours bénéficier d’allocations majorés OU ci celles-ci ne le seront plus?

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Lynn,

      Votre situation personnelle ne joue pas dans l’octroi de l’allocation d’orphelin. Ce n’est que si votre mère se remarie ou se met en ménage que le supplément d’allocation sera supprimé.

      • Lynn écrit :

        Merci beaucoup pour votre réponse. Donc si je comprends bien, si ma maman emménage avec quelqu’un je perdrai le supplément d’allocation et ce même si je n’habite plus officiellement chez elle ?

  127. stan écrit :

    Bonjour ,mon épouse a quitté le domicile conjugale et c est déjà domiciliée autre part. nous allons seulement emtamer la procédure de divorce
    puis je deja être considéré comme isolé avec un enfant a charge

    • admin écrit :

      Bonjour Stan,

      Vous pouvez vous rendre à l’administration communale afin de signaler le changement d’adresse de votre épouse. Ainsi, vous pourrez signaler à votre syndicat votre changement de statut.

      • Alicia écrit :

        Bonjour voilà je suis actuellement au chômage et touche chef de famille 1160 avec un enfant à charge si mon compagnon ne touche pas de chômage et n’a pas de revenue et qu’il mes sont adresse esque ma cituation diminura ? Merci

        • admin écrit :

          Bonjour Alicia,
          Non, cela ne modifiera pas ton statut car ton compagnon ne dispose ni de revenus professionnels ni de revenus de remplacement.

  128. Ath Giacometti écrit :

    Bonjour, j’ai 37 ans et aucun revenu, Je vis avec mes parents tout deux pensionnés (1036€/1126€) sous le même toit depuis 10 ans! A quoi puis-je espérer en m’inscrivant au CPAS?

    • admin écrit :

      Bonjour Ath Giacometti,

      Vous pouvez demander l’aide d’un CPAS mais celui-ci fera une enquête et peux tenir compte des revenus de vos parents

      Cohabitation avec l’ascendant et/ou le descendant du 1er degré
      Le CPAS a la faculté de prendre en compte totalement ou partiellement les ressources
      qui dépassent le montant du RIS au taux cohabitant en cas de cohabitation avec un ou
      plusieurs ascendants et/ ou descendants majeurs du premier degré. Il s’agit donc de la
      cohabitation du demandeur d’aide avec son père ou sa mère (ascendants du premier degré)
      et/ou avec ses enfants majeurs.
      C’est sur base de l’enquête sociale que le CPAS jugera, au cas par cas, de l’opportunité de
      prendre ces ressources en considération et de la mesure de cette prise en considération. Le
      CPAS peut décider soit de prendre en compte toutes les ressources dépassant le taux
      cohabitant, soit de ne prendre en compte qu’une partie de ces ressources, soit enfin de ne
      pas tenir compte de ces ressources. Aux termes de la circulaire générale du 6 septembre
      2002, le CPAS doit motiver les raisons d’équité l’amenant à ne pas tenir compte de ces
      ressources ou l’amenant à les prendre en compte par exemple pour moitié ou autre. Il doit
      aussi mentionner le mode de calcul qu’il applique.

  129. Blampain kimberley écrit :

    Bonjour,
    Je suis en maladie pour le moment et mon compagnon touche un cohabitant.
    Si je touche moins de 750 euro brut par mois sur base du travail à la mutuelle mon compagnon pourra t il devenir cohabitation avec charge de famile sachant que l on a un enfant et qu il pai une pension alimentaire ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Blampain Kimberley,

      Le fait que vous bénéficiez d’un revenu de remplacement ne permet pas à votre compagnon de devenir cohabitant avec charge de famille.
      Le chômage ne tient pas compte des enfants dans ce cas là.

  130. Elo écrit :

    Bonjour, je suis actuellement au chômage sur base de mes études. J’envisage de me mettre en ménage avec mon compagnon qui lui est chef de famille au cpas car il a son fils 1 semaine sur 2. Comment cela se passerais au niveaux de nos revenu? Eceque l’un de nous 2 perdrait ses droits ou serai je cohabitante? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Elo,

      Si vous vivez avec une personne qui bénéficie d’un revenu de remplacement (CPAS), vous vous retrouvez avec le statut cohabitant privilégiée.
      Pour ce qui est de votre compagnon, le fait de vivre avec quelqu’un qui bénéficie d’un revenu, le placera dans la catégorie cohabitant sans charge de famille, pour ce qui est du CPAS.

  131. annick écrit :

    bonjour ,

    je suis une maman de deux enfants 6et 11 ans qui travaille , je suis veuve et je touche des alloc d orphelins. si jamais un jour mon compagnon voudrait venir habiter avec moi . je vais perdre ces allocations mais je ne comprends pas pourquoi car il n a pas a intervenir dans les besoins de mes enfants.
    si il met son adresse chez moi sommes nous d office cohabitant legaux et vais je perdre ces allocations?
    merci d avance

    • admin écrit :

      Bonjour Annick,
      En effet, ces allocations majorées sont octroyées tant que le parent survivant n’est ni remarié ni établi en ménage. Si c’est le cas, les allocations familiales seront alors octroyées au taux ordinaire.

      Deux personnes forment un ménage de fait si :
      – elles habitent ensemble et sont domiciliées à la même adresse
      – elles ne sont ni parentes ni alliées jusqu’au troisième degré inclus
      – elles contribuent ensemble aux charges financières ou autres du ménage.
      Il vous faudra prouver que votre compagnon ne participe pas aux charges financières ou autres du ménage.

  132. simon écrit :

    bonjour
    Mon epeuse est chef de famille et on a 2enfant , et on prends les aides de cpas de 1156 euro , mais he veut sortir de la maison a cause des problems , est ce que je peut prendre les aides de cpas ?
    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Simon,

      Quand vous parler de sortir de la maison, vous envisager de quitter le ménage?
      Si c’est le cas, vous pouvez demander l’aide du CPAS.
      Vous bénéficierez probablement du taux isolé.

  133. Nicholas écrit :

    Bonjour,

    Je suis gérant d’une société à titre gratuit (je ne touche rien mais je suis indépendant). Est-ce que mon conjoint devienne chef de ménage pour l’ONEM ?
    Merci,
    Nicholas

  134. Hanne écrit :

    Bonjour, je vis seule avec mes 3 enfants, j’ai bénéficié du revenu d’intégration jusqu’à fin décembre 2016, suite à une situation familiale un peu compliqué j’aimerais partir quelque temps(je ne sais pas combien) à l’étranger pour trouver un emploi,mes parents veulent bien garder mes enfants que je ne peux prendre avec moi,qu’elles sont les démarches que je devrais faire pour être en ordre (mes enfants, et moi éventuellement) au niveau de la mutuelle et des allocations familiales, et est ce que ce ne serait pas plus simple si nous nous mettions ( moi et mes enfants) à la charge de mes parents directement, je ne sais pas si cela change qqchose mais nous sommes tous belges.
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Hanne,

      Pour ce qui est de votre mutuelle, La Belgique a des conventions avec certains pays européens afin de continuer à bénéficier de vos droits durant une durée limitée dans le temps. Je vous invite à vérifier auprès de votre mutuelle.
      Pour les allocations familiales, Vos parents peuvent demander le droit aux allocations si vos enfant font partie de leur ménage.

  135. Tim écrit :

    Bonjour, je vais travailler comme ouvrier (cp 100) et j’ai à ma charge ma compagne. Je vois sur internet que l’on touche le minimum avec cette commission paritaire, est-ce que je vais toucher moins qu’au chômage ? (+/- 1100 au chômage).

    Merci de votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Tim,

      Le calcul du salaire en cp 100 dépend de votre âge, de votre ancienneté dans l’entreprise et des heures prestés.
      Le mieux est de vous renseigner auprès de votre syndicat.

  136. eric écrit :

    Bonjour j ai 20 ans de trv chez mon dernier employeur est ce que je risque d être
    exclut du chômage après la 3 eme période je suis cohabitant sans enfants a charge j ai trv 27 au total en temps pleins et ma copine est aussi au chômage après 27 ans de trv merci

  137. Bartet écrit :

    Bonjour, bonsoir, Meilleurs Voeux
    Voilà j héberge le copain de ma fille depuis juillet
    Il a son adresse de référence chez moi….
    Combien de temps cela peut durer?
    Il perçoit de la CPAS
    Merci de votre réponse.

  138. Maria écrit :

    Bonjour, je vit en cohabitation avec ma maman qui est veuve depuis peu et ma fille de 4 ans qui est à ma charge suis je cohabitante avec charge de famille ?
    Bien à vous

  139. mascarello écrit :

    Bonjour petite question,

    Nous sommes une famille de 7 personnes avec un seul chomage comme revenu ( celui de mon époux ) mon papa étant malade j’aurai aimer le prendre à la maison mais vu qu’il perçoit de la vierge noir est ce que mon époux sera diminuer au chômage ? Simple question … Merci à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Mascarello,

      Pour le chômage, si votre époux cohabite avec son conjoint (vous)(et éventuellement avec d’autres personnes), votre époux est considéré comme travailleur ayant charge de famille parce que seule la situation du conjoint (vous) entre en ligne de compte.

  140. Sam écrit :

    Bonjour j ai une question je suis chef de famille avec 2 enft j envisage de me mettre avec qq qui a actuellement son chômage complet sur base de travail et le fait qu’il ai suivis des formations savez vous me dire si nous nous mettons ensemble que sera nous revenu?? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,

      Pour le chômage, si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement, il vous considère comme travailleurs cohabitants (sans charge de famille).
      L’ONEM détermine le montant journalier brut de votre allocation de chômage sur la base de :
      votre situation familiale,
      votre dernier salaire perçu,
      et votre passé professionnel.

  141. Cécé écrit :

    Bonjour, mon compagnon est sur le statut isolé au CPAS avec 867.49 euros.
    Depuis peu, j’ai été domiciliée d’office chez lui avec mon fils à charge.
    Est-ce que son statut va changer?
    Mon chômage m’a été supprimé (1157euros) depuis ce changement d’adresse parce que je n’avais pas droit au statut de cohabitante.
    Maintenant que faut-il faire pour garder notre statut ou un statut?
    Avant, j’étais chef de famille avec mon fils à charge.
    Donc que faut-il faire?

    • admin écrit :

      Bonjour Cécé,

      Si vous êtes domicilié chez votre compagnon, celui-ci aura le statut cohabitant avec une famille à charge puisque vous n’avez plus de revenu.
      Le montant de RIS équivaux alors à 2x le montant du RIS catégorie cohabitant.

  142. S écrit :

    Bonjour ,j’aimerai me séparer de mon conjoint avec lequelle j’ai 2enfants, si je me loge chez quelqu’un qui est au CPAS en attendant aurait-je droit au ris en me logeant temporairement chez cette personne ? Et cette personne risque telle de voir son Ris diminuer ?

    • admin écrit :

      Bonjour S,
      Pour pouvoir bénéficier du revenu d’intégration, tu dois :
      •avoir ta résidence effective en Belgique;
      •être majeur ou assimilé (émancipé par mariage ou ayant un ou des enfant(s) à charge ou enceinte);
      •être de nationalité belge ou ressortissant d’un pays de l’Union Européenne ou de nationalité étrangère mais inscrit au registre de la population ou apatride ou réfugié reconnu.
      Tu dois en outre prouver que tu es en état de besoin et être disposée à travailler.
      Pour les personnes cohabitantes : 578,27 €/mois pour chacune des personnes. Cela signifie que si, par exemple, ton ménage est composé de 2 personnes allocataires, les rentrées de ce ménages vont s’élever à 2 x 578,27 €, soit 1156,53 €

  143. allemeersch écrit :

    bonjour je sui aux chaumage et je loge un ami qui est francais mai ki travaille en belgique je sui isoler ece que je ves i perdre moi aux chaumage je touch 950 euro lui 375 euro par moi car il est au cfa

    • admin écrit :

      Bonjour Allemeersch,
      En principe, tu deviendras cohabitant car tu vas habiter avec une ou des personnes ayant un revenu professionnel et ne peut justifier de charge de famille. Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit et règlent principalement en commun les questions ménagères.

  144. Pierre écrit :

    Bonjour ma copine est chef de famille isolée avec un enfant à charge. Moi je travaille et ai un domicile. Il nous arrive de dormir l’un chez l’autre mais plus souvent moi chez elle. Est ce qu’elle prend un risque au niveau de l’onem? Je ne l’aide pas à payer ses factures mais participe au courses quand je suis avec eux je répète que j’ai un domicile et un travail en cdi temps plein.

    • Pierre écrit :

      Pas de réponse ?

      • admin écrit :

        Bonjour Pierre,
        Nous ne t’avons pas répondu de suite car nous nous sommes parlés au téléphone. Souhaites tu d’autres éclaircissements ?

        • Pierre écrit :

          Ah ben non je ne vous ai pas eu au téléphone vous devez faire erreur…

          • admin écrit :

            Bonjour Pierre,
            Bien. Il s’agissait de la même situation et du même prénom.
            A partir du moment, ou il existe deux domiciles bien distincts (pas dans le même immeuble par exemple) et que les factures courantes sont bien libellées individuellement et payées clairement par chacun (via le compte en banque individuel), il n’y aura pas de problème, et ce même si vous passez un temps certain ensemble.

          • Pierre écrit :

            Merci de votre réponse.

  145. szyszko écrit :

    j ai ma fille qui a 27 ans elle qui vit avec son compagnon qui perçois du chômage de 1.100e elle ne perçois pas de revenus pas droit au chômage car elle n a pas pas assez travailler elleattend un enfant pour le mois de juillet quel conseil me donn
    er vous peut elle prétendre au revenus d intégration

    . merci car la situation est critique

    • admin écrit :

      Bonjour Szyszko,
      Pour pouvoir bénéficier du revenu d’intégration, elle doit :
      •avoir sa résidence effective en Belgique;
      •être majeure ou assimilée(émancipée par mariage ou ayant un ou des enfant(s) à charge ou enceinte);
      •être de nationalité belge ou ressortissante d’un pays de l’Union Européenne ou de nationalité étrangère mais inscrite au registre de la population ou apatride ou réfugiée reconnue.
      Elle doit en outre prouver qu’elle est en état de besoin et être disposée à travailler.
      Si ces conditions sont remplies, elle peut demander le RIS.
      Dans le cas présent, son compagnon perçois une allocation de chômage. Le CPAS va en tenir compte et ne versera probablement pas un RIS qui permettrait de dépasser la somme cumulée de 1156 €/mois.
      Autre possibilité : des aides au paiement des factures ou autres charges et frais. Nous vous suggérons d’entrer en contact avec le CPAS de votre commune pour voir quelles sont les possibilités concrètes d’aides.

  146. Jayel écrit :

    Bonjour,
    Jusqu’ici j’ai travailler comme intérimaire et mon contrat vient de se terminer. Entre temps ma mère s’est domiciliée chez moi et bénéficie de l’aide médicale urgente du cpas. Sachant que ma situation familiale (isolée) et professionnelle(inscription au chômage) sont modifiés, auriez vous une idée de ce que sera mon statut(cohabitant avec ou sans charge familiale) au niveau de l’onem lors de l’introduction de ma demande de chômage ?
    Ma mère ne bénéficie d’aucune aide (en dehors de celle citée plus haut) ou revenu d’intégration/remplacement/pension. Puis je la mettre à ma charge? Cela aura-t-il une incidente sur son aide médicale ? Qu’en sera-t-il de mes revenus?

    Merci d’avance pour votre réponse. Bien à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour Jayel,
      Tu deviens cohabitant avec charge de famille, car tu habiteras avec « un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement. Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas sa situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement) ».
      Pour les conditions à respecter afin de continuer à recevoir l’aide médicale urgente : http://www.ocmw-info-cpas.be/fiche_FV_fr/laide_medicale_urgente#m4

  147. Keke écrit :

    Bonjour,
    Ma copine touche du cpas comme chef de famille ( 1150€ ) moi jai un revenu car je travaille on aimerais se mettre en ménage mais on se pause plein de question sur ses droit va t’elle tout perdre ou nan
    Merci bien vous

  148. Sylvie écrit :

    Bonjour mon compagnon et moi habitont ensemble et j’attends un bébé prévu pour mars nous avons été faire une demande pour le ris et on nous a dit qu’on allais avoir le statut cohabitant combien devrions nous avoir comme montant car logiquement si on va avoir un enfant ça devrait passer en statut charge de famille en plus

    • admin écrit :

      Bonjour Sylvie,
      Pour les personnes cohabitantes : 578,27 €/mois pour chacune des personnes. Cela signifie que si, par exemple, un ménage est composé de 2 personnes allocataires, les rentrées de ce ménages vont s’élever à 2 x 578,27 €, soit 1156,53 €

  149. Jennifer écrit :

    Bonjour , Je rentre dans mon appartement seule début février , j’aurait aimer savoir a combien es le revenu en tant que isolé ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  150. Hanane écrit :

    Bonjour,
    Je suis au chômage avec charge de famille (2 enfants) et mon mari n’a aucun revenu, le mois prochain il va travailler en tant qu’intérimaire la mission peut fortement variée une semaine ou un jour ou rien ça dépend, je sais que s’il dépasse un montant brut de 750 euro par mois je redeviens cohabitante. SVP j’ai deux questions:
    -Il s’agit de quel statut de cohabitant (cohabitant a charge de famille ou privilégiée) et quel sera le montant dans ce cas?
    -Si mon mari ne travaille plus est ce que je récupère mon statut de chômeur complet indemnisée?
    Un grand merci d’avance

  151. Roseline écrit :

    Bonjour , alors voilà , je suis « chef de famille » au CPAS (fin de droit au chomage depuis janvier 2015). J’ai encore un enfant de 17 ans à charge, l’autre à 19 ans et compte arrêter l’école. si il va au cpas , il aura donc un revenu de cohabitant ? Et pour moi, tant que j’ai un enfant mineur à charge, rien ne change ??
    Par contre, l’assistante sociale m’a dit que dés que mon plus jeune aura 18 ans, même si il est toujours à l’école, il est « obligé » de demander le CPAS. dans ce cas, nous auront 3 revenus de cohabitants + les allocations de celui qui est toujours aux études ?? Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Roseline,
      Le montant de l’allocation est différent en fonction de la catégorie. Il existe plusieurs catégories de bénéficiaires qui varient en fonction de la composition familiale.
      Si un enfant mineur non marié fait partie du ménage, le demandeur peut obtenir et garder ( tant que l’enfant reste mineur) le revenu d’intégration avec charge de famille.
      Dès la majorité de votre fils, les RIS seront au taux cohabitant.

  152. dupont écrit :

    bonjour j ai une petite question je suis sur la mutuelle pour le moment depuis octobre 2016 je touche 60% de mon salaire actuellement je voudrais reprendre mon fils avec moi qui lui s est inscrit comme demandeur d emploi si il touche du chomage sera t il comme cohabitant et moi va t on me diminuer de la mutuelle ou pas si je le reprend a ma charge il a 20 ans merci de me dire quoi

    • admin écrit :

      Bonjour Dupont,
      Pendant la 1ère année d’incapacité de travail, les indemnités s’élèvent à 60% du salaire brut perdu. Attention qu’à partir du 7e mois d’incapacité de travail, le montant que vous recevrez sera :
      soit identique à celui des 6 premiers mois ;
      soit adapté en fonction de votre situation familiale (chef de famille) ou de votre carrière professionnelle (notion de « travailleur régulier »
      Le montant de l’indemnité d’incapacité de travail est plafonné. Après une année, vous obtenez alors le statut d’invalide. Les indemnités liées à ce statut varie alors en fonction de la situation familiale.
      Chef de famille : 65 % du dernier salaire brut
      Isolé : 55 % du dernier salaire brut
      Cohabitant sans charge de famille : 40 % du dernier salaire brut
      Votre fils percevra des allocations d’insertion en tant que cohabitant privilégié.

  153. Mandy écrit :

    bonjour j aurais une question voila je suis avec mon conjoints ( cohabitation legal ) nous avons 2 enfants une de 9 ans et une de 4 ans nous percevons 420 d allocation familial ici je vient de recevoir un papier comme quoi que je ne pouvais plus que recevoir 250e d allocation f , parce que je suis au cpas , es ce que sais normal sachant que ma belle soeur est aussi au cpas avec 3 enfants a charge en touche presque 700e et que elle , sais allocations ne sont pas diminuer ,
    de plus je dois rembourser mes allocations depuis octobre
    hors je suis au cpas depuis 1 ans maintenant et ma belle soeur 2 ans , je ne comprend pas le pourquoi moi je suis diminuer et les autres non et apres avoir pris plusieur renseignement a d autres personnes dans la meme situations que moi eux en touche 370 et moi je n aurais le droits que a 250e sais quoi la différence

  154. lejeune écrit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous me renseigner ?
    Je suis en invalidité mutuelle pour maladie et j’ai 1 enfant de 5 ans a ma charge , je vis seule avec lui , ma fille est actuellement au CPAS cohabitante avec 2 enfants a charge, si elle revenait vivre avec moi , quel serait ses rentrées? son statut? et enfin cela changerait-il quelque chose dans mes rentrées mutuelles pour moi ?

    • admin écrit :

      Bonjour Lejeune,

      Cela peut effectivement impacter le montant des indemnités versées par le CPAS. Car, Les CPAS peuvent prendre en compte les ressources des ascendants et descendants qui vivent sous le même toit (enfants, parents, grand-parents, petits-enfants, mais pas vos frères et sœurs). En revanche cela ne devrait pas modifier vos montants.

  155. Miline écrit :

    Bonjour, je demande toujours. Etant enceinte, je suis actuellement sous mutuelle suite à un décollement. J’habite avec mon compagnon ( pas marié ) et je suis reprise comme chef de famille. Je me demandais donc, après avoir accouché, en ayant mon enfant à ma charge et étant au chômage, combien je toucherais sachant que mon compagnon travaille en interim et donc, touche de la boite lorsqu’il travaille mais du chômage lorsqu’il n’est pas appelé ( il travaille plus ou moins 2 jours semaine par le biais de contrat journalier). Merci de votre réponse. ( Je vie en Belgique )

  156. admin écrit :

    Bonjour Miline,

    Voici ce que dit l’ONEM par rapport à une telle situation :

    Vous cohabitez avec votre partenaire (et éventuellement avec d’autres personnes)?

    Si votre partenaire ne dispose pas de revenus professionnels ou de remplacement

    => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.

    Par contre, si votre partenaire dispose de revenus professionnels ou de remplacement

    => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).

    Dans cette situation, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  157. Christiaens écrit :

    Bonjour petite question mon compagnon aillant une allocation d andicap de la vierge noir de 1232 euro par mois ai je le droit de garder mon cohabitant au chômage? Sachant que nous somme cohabitant ?

    • admin écrit :

      Bonjour Christiaens,

      L’ONEM dit ceci :

      Vous cohabitez avec votre partenaire (et éventuellement avec d’autres personnes)?

      Si votre partenaire ne dispose pas de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.

      Par contre, si votre partenaire dispose de revenus professionnels ou de remplacement

      => l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).

      Dans cette situation, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  158. Aurore écrit :

    Bonjour,

    Mon mari et moi avons 3 enfants et nous envisageons un divorce. Etant étudiante en dernière année, je n’ai aucun revenu.
    Je n’ai pas droit aux allocations de chômage mais si nous optons pour une garde alternée, ce qui sera le cas, aurai-je droit au RIS pour les personnes « isolées » avec enfants à charge?
    Il me serait en effet impossible de vivre avec 867 eur/mois…

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Aurore,

      Il faut en tous cas introduire votre demande auprès du CPAS de votre commune en tant que « chef de ménage ». Si la décision du CPAS ne correspond pas à vos attentes, vous avez 3 mois à partir de la notification de la décision pour contester la décision auprès du tribunal du travail.

  159. Lefebvre écrit :

    Bonjour j’aimerais savoir mon compagnon est au chômage si il me prend a charge et quon se met en menage es ce que je pourrais faire les démarches pour avoir un revenu d’intégration et pouvoir avoir le droit a l’article 60 merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Lefebvre,

      Si votre compagnon vous a à sa charge en tant que chef de ménage, vous n’aurez pas droit au RIS. Vous pouvez toujours tenter une demande pour avoir un complément auprès du CPAS, mais sans garantie..

  160. jessica écrit :

    Bonjour,je dois toucher un RI au cpas comme cohabitante avec charge de famille parce que j’ai une garde alternée pour les weekend et les moities de vacances que vais je toucher en tout au cpas
    Bien à vous

  161. piyou écrit :

    bonjour je suis maman de deux enfants en bas ages je suis actuellement consideree cohabitante car je vis chez ma maman avec des deux petit bout je touche 393EUROS/MOIS mes j ai une de mes soeur qui revien vivre chez ma maman avec son bebe elle aussi percois du chomage comme moi esque sa auras un impact sur mon chomage si elle revien ???

  162. Rebecca écrit :

    Bonjour Admin, je vais vous posez 2,3 question car je suis un petit peut perdue si sa ne vous dérange pas merci… je suis au chômage en tant qu isolé dans la maison de ma maman qui et décédé il a deux ans nous n avons pas encore accepter l’héritage nous somme 4 enfants un de mes frères et venue s installé chez moi sans même me prévenir et sais mis en temps que cohabitent cpas … que peut il me arriver ? Que dois je faire ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Rebecca,
      Tu seras soit :
      -cohabitante « privilégiée » : personne qui vit avec une autre personne qui a un revenu de remplacement . Cette catégorie ne s’applique qu’aux demandeurs d’emplois qui sont indemnisés sur base des études;
      -cohabitante si tu es indemnisée sur base du travail.

  163. Ann27 écrit :

    Bonjour,

    Je suis au Cpas avec un enfant majeur qui va toujour a l école ,nous touchons donc à deux comme cohabitant,pour mon fils on lui décompte une partie de ces allocation familiale.
    Si ma situation change ,voir à envisager que mon compagnon mette son domicile avec nous et nous prenne a sa charge en sachant qu’ il travail esque mon fils peut encore bénéficier de son cohabitant??Merci à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Ann,
      Vous devrez avertir le CPAS de ce que la composition et les revenus du ménage sont modifiés. Cette modification pourrait entraîner le retrait en tout ou partie de l’aide du CPAS. Cela dépendra de l’ensemble des éléments de votre dossier, que nous ne connaissons pas.

  164. Alexandra écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement chef de famille, demandeuse d’emploi depuis peu et à charge d’un parent sans revenus. Ce dernier devenant pensionné dans les prochains mois (avec un complément Grapa), quelles seront les incidences sur mon statut et le calcul de mes allocations de chômage?
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Alexandra,
      Tu deviendras cohabitante privilégiée.
      Pour être cohabitante privilégiée, ce qui donne droit à une allocation majorée, il faut que le chômeur ET la personne avec qui il habite bénéficient uniquement de revenu de remplacement (allocation de chômage, indemnités d’invalidité, ris, etc) et à condition que les allocations de remplacement dont ce cohabitant bénéficie ne dépassent pas 33,05€/jour, donc environ 859€/mois pour un mois « standard » de 26 jours. Attention : il faut en faire la demande à ton organisme de paiement.

  165. OLIVIA écrit :

    Bonjour voici ma situation actuelle je suis chef de ménage 2 enfants à charge je voudrais me mettre en cohabitation légale avec une personne invalide depuis 3 ans qui touche 850euros par mois est ce que mon chômage va bouger et aussi si dans les mois suivant je trouve un travail qu est ce qui va changer
    déja un grand merci
    bonne soirée

    • admin écrit :

      Bonjour Olivia,
      Tu deviendras cohabitante privilégiée.Pour être cohabitante privilégiée, ce qui donne droit à une allocation majorée, il faut que le chômeur ET la personne avec qui il habite bénéficient uniquement de revenu de remplacement (allocation de chômage, indemnités d’invalidité, ris, etc) et à condition que les allocations de remplacement dont ce cohabitant bénéficie ne dépassent pas 33,05€/jour, donc environ 859€/mois pour un mois « standard » de 26 jours.Attention : il faut en faire la demande à ton organisme de paiement.
      Si tu travailles, le montant de l’indemnité d’invalidité pourrait diminuer en fonction du montant de ton salaire.

  166. Frederic écrit :

    Bonjour , je loge 2 jours par semaine chez un ami et le reste dans ma voiture, le cpas a décidé de me mettre cohabitant et je verse une pension alimentaire..Est ce normal ? Avant j etais comme isolé malgré que je verse une pension alimentaire ..etais ce normal ? Merci de me tenir informer..

    • admin écrit :

      Bonjour Frédéric,
      Impossible de te répondre avec exactitude car tu nous fournis trop peu d’éléments. Contacte, si tu le souhaites, notre service juridique au 02/421.71.38

  167. brunin écrit :

    Bonjour je suis au cpas j ai le ris 580 euro j ai mal maman a sa pension de veuve et je voudrais mettrès mon adresse avec je veux savoir quoiseaux qui va changer pour le salaire merci

  168. cauvin josy écrit :

    je suis une personne de 75 ans, handicapée de la Vierge Noire, mon fils est actuellement au chômage, s’il vient habiter chez moi, pourra-t-il être déclaré chef de famille? merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Josy,
      Dès qu’au moins un des parents ou alliés dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEM considère alors le chômeur cohabitant (sans charge de famille).

  169. formica écrit :

    Bonjour, je travaille au parlement européen et ma femme devrait etre chef de famille suite a un document officiel :En vertu de l’article 12 du protocole sur les privilèges et immunités annexer au traité sur l’Union européenne et au traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Conformément à la jurisprudence constante de la cour européenne arrêt 6/60 HUMBLET contre état belge du16 décembre 1960 recutiliser 1960 pages 1125 et suivantes.
    Il est interdit de tenir compte de ces rémunération pour le calcul du taux applicable aux revenus de l’époux du fonctionnaire au cas où la législation nationale applicable prévoit l’imposition cumulé des conjoints. Mais la fgtb et l onem n’ont jamais vu ça alors que c’est écrit noir sur blanc.
    Que puis je faire pour me défendre ?

    • admin écrit :

      Bonjour Formica,
      Vous pouvez introduire vous même tout recours contre l’ONEM. cela étant il serait préférable de vous faire aider d’un avocat.

  170. carley écrit :

    Bonjour,

    Je suis depuis 8 mois au chômage en tant que cohabitante à charge de famille (1 enf à charge 1180€) , mon compagnon est depuis 4 mois sur le chômage après une période de 1 an sans aucun revenus, on voudrais se mettre en ménage , et il touche +/-20€ par jour vu qu’il habite avec sa maman , nos revenus baisseront il ?
    Merci

  171. Vincent écrit :

    Bonjour,

    J’ai 32 ans prochainement exclu du chômage en séparation avec ma compagne, ma maman pensionné à la vierge noir comme isoler ma proposer une chambre dans son appartement et de me prendre à charge.

    Est-ce possible si je ne perçois plus aucun revenu ???

    Avec ma rupture, ma déception de ne pas avoir trouvez d’emplois c’est 3 dernières années et la décision de laisser mon appartement à mon ex compagne.

    Sans revenu est-ce que je peux mettre mon adresse chez ma mère et retourner à sa charge pour une certaine durer ???

    Merci d’avance pour votre réponse,
    Vincent

  172. OLIVIA écrit :

    merciiiiii pour tous vos renseignements admin bonne journée

  173. Verbeeren écrit :

    Bonjour,

    J’ai une petite question, j’ai eu deux enfants avec mon ex femme et mon fils de 16 ans a décider de vivre à plein temps chez sa maman suite à une mésentente et ce malgré un jugement de garde égalitaire alterné. Donc j’ai la certitude que sa maman va me réclamer une pension alimentaire ( c’est une personne assez vénale )
    Mais je voudrais savoir si je pourrais faire domicilié mon deuxième enfant chez moi car étant au chômage et seul cela me permettrai d’avoir les allocations familiales majoré et donc plus facile à pouvoir payer cette prochaine pension alimentaire que on va me reclamer et si oui comment puis je faire ?

    Merci pour vos conseils
    Michel

    • admin écrit :

      Bonjour Michel,
      Si nous comprenons bien vous êtes divorcé de votre ex-femme. Si oui, la convention de divorce a du prévoir la question de la « domiciliation » des enfants.
      Si pas, il est possible pour vous de domicilier le deuxième enfant, mais il faudra l’accord de la maman (autorité parentale).

  174. Dilara écrit :

    Bonjour , j ai une question, je suis chez mes parents actuellement en attendant de trouver un appartement. J ai une fille en bas age .
    Je suis au chômage papa invalide maman sans revenus.
    Puis je mettre ma fille a ma charge en étant chef de familles?

    • admin écrit :

      Bonjour Dilara,
      Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou partenaire et, à part ton enfant et parents ou alliés, aucune autre personne ne cohabite avec toi, l’ONEM te considéreras en effet comme travailleuse avec charge de famille. Attention, tu dois avoir droit aux allocations familiales pour cet enfant.

  175. Jottard écrit :

    Bonjour,

    Ma question est la suivante : je suis au chomage actuellement et si j’obtiens un contrat auprès d’ un employeur, comment dois-je faire pour ne plus recevoir l’allocation de chomage ?

    Merci

  176. Maria écrit :

    Bonsoir, n’ayant plus droit au chômage pour des raisons de documents non fournis, je me suis tournée vers le cpas afin d’y avoir une aide. Je suis séparée et j’ai deux jeunes de 20 ans qui n’ont aucun revenu, ils ne sont ni inscrits à l’Onem (car sortis de l’école trop tôt, ni au cpas. L’assistante sociale me dit que je serai considérée comme cohabitante, je vais donc devoir vivre avec presque 600€ pour 3 personnes?

    • admin écrit :

      Bonjour Maria,
      Les ressources du ménage à prendre en considération sont les suivantes :
      – le revenu professionnel
      – les biens immeubles
      – les capitaux mobiliers
      – la cession de biens
      – les avantages en nature
      – les revenus des cohabitants
      Deux éléments doivent à présent être réunis pour « avoir charge de famille » :
      a) Une famille à charge
      Pour bénéficier de cette catégorie, le demandeur doit avoir une famille à sa charge. La loi entend par « famille à charge » :
      – un enfant mineur non marié ou plusieurs enfants parmi lesquels au moins un enfant mineur non marié,
      – + le cas échéant le conjoint ou le partenaire de vie (à savoir la personne avec laquelle le demandeur constitue un ménage de fait) du demandeur d’aide.
      b) Au moins un enfant mineur non marié
      Il faut qu’au moins un enfant mineur non marié (pas nécessairement celui du demandeur) fasse partie de la famille à charge.
      Les enfants du ménage étant tous les deux majeurs, vous ne pouvez plus prétendre à charge de famille. Nous vous suggérons qu’un des enfants introduise une demande d’aide à son tour comme cohabitant. Cela vous permettra peut être d’obtenir deux fois le montant en question, avec un maximum cumulé de 1156 €.

  177. Aurélie 1488 écrit :

    Bonjour j’ai une question voilà je vie actuellement seul avec un enfant à charge et je perçois un ris entant que chef de famille je voulais savoir si je me domicile avec une personne salariés touchant moins de 1000 euro par mois si je risque d’être rayé ou diminué ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Aurélie,
      Les revenus de votre partenaire seront pris en compte. Deux éléments doivent à présent être réunis pour « avoir charge de famille » :
      a) Une famille à charge
      Pour bénéficier de cette catégorie, le demandeur doit avoir une famille à sa charge. La loi entend par « famille à charge » :
      – un enfant mineur non marié ou plusieurs enfants parmi lesquels au moins un enfant mineur non marié,
      – + le cas échéant le conjoint ou le partenaire de vie (à savoir la personne avec laquelle le demandeur constitue un ménage de fait) du demandeur d’aide.
      b) Au moins un enfant mineur non marié
      Il faut qu’au moins un enfant mineur non marié (pas nécessairement celui du demandeur) fasse partie de la famille à charge.
      En principe, sauf particularité que vous n’évoquez pas, les ressources de votre partenaire seront intégrées dans le montant du RIS que vous percevez actuellement.

  178. Lipulo écrit :

    Bonjour à tous,

    J’occupe un poste à temps plein pour l’instant sous contrat CPE.
    Ayant l’envie de reprendre mes études et de mettre fin à mon contrat de travail tout en gardant mon droit aux allocations de chômage.

    Pouvez-vous me dire si il est possible de rompre mon contrat d’un commun accord avec mon employeur? Est-ce que je garderai mon droit aux allocations??

    De plus, je suis une maman vivant seule avec mon enfants, pouvez-vous me dire quelle sera le montant de mes allocations de chômages?

    • admin écrit :

      Bonjour Lipulo,
      Dans votre cas, le commun accord nécessitera que l’employeur vous licencie, pour éviter toute sanction au chômage. Attention que pour bénéficier des allocation de chômage vous devez être disponible sur le marché de l’emploi, sauf dispense accordée par le bureau régional du chômage.
      Vous serez chef de famille. Le montant de vos allocations dépend de votre dernière rémunération brute.

  179. Delphine écrit :

    Bonjour, je suis actuellement au chômage en tant que chef de famille je vie seule avec ma fille de 8 ans, mon compagnon est employé et nous souhaiterions vivre ensemble, si je deviens cohabitante vais je encore toucher quelque chose?
    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Delphine,

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Vous avez donc droit aux allocations de chômage au taux cohabitant.

  180. Saphira écrit :

    Bonjour,

    Je suis maman célibataire, le papa ne paie pas de pension alimentaire. Je travaille à temps plein et perçois une salaire de 1123€ net par mois. Je vis seule avec ma fille. Ais-je droit à un complément?

    • admin écrit :

      Bonjour Saphira,

      Comme le montant du revenu d’intégration sociale pour une personne isolée avec enfant à charge est de 1156,53/mois.
      vous pouvez demander au CPAS les 33,53 euros manquant.

  181. Houdy écrit :

    Bonjour,je suis maman au foyer avec 2 enfants,je percois donc +/-1150e de chomage..j aimerais d ici quelque mois me mettre en menage pour la.premiere fois..mon.compagnon est travailleur salarie et n a personne a charge..j ai poser la question a mon syndicat et il me dise que je n.aurai pas droit a un cohabitant..je ne vois pas pourquoi…est ce que je devrai rester chef de famille avec mes enfants a charge ou est ce lui qui devra les prendre a charge???pouvee vous m.eclairez?\\
    Ps depuis 2012 jusque septembre 2016, je travaillaid a temps partiel ave. Complement de chomage(garantie de revenu)….

    • admin écrit :

      Bonjour Houdy,

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      vous pouvez donc bénéficier du chômage mais le montant de votre allocation sera moins élevé.
      Je ne vois pas pourquoi votre syndicat vous dit le contraire !

      • Houdy écrit :

        S est ce que je pense aussi..mon amie a son mari qui travail et a un cohabitant qui regresse bien sur ce qui est normal..le.syndicat me dit que il se base sur les etudes pour savoir si j ai droit ou pas..si j.ai droit au chef de famille maintenant s est que j ai droit au chomage donc je comprend pas…de plus quand je me suis reinscrite en septembre j ai recu de l onem l accord de mes droit.jusqu au 1er septembre2019…maintenant j ai peur et j oserai pas me mettre en menage si sil est pour me retrouver sans rien

  182. Laurent écrit :

    Bonjour,
    Je travail à mi-temps 3h48 par jour 5 jours par semaine, 920 € par mois, je vis avec mon père qui est pensionner et qui touche +/- 1300 € de pension + 400 € de pension de la maladie professionnelles.
    Je peu demander une allocation de chômage ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Laurent,

      Puisque votre père bénéficie d’un revenu de remplacement (pension de maladie), vous serez dans la catégorie cohabitant.
      Vous pouvez demander une allocation chômage qui sera calculée suivant votre situation familiale, votre dernier salaire perçu, et votre passé professionnel.

  183. hocine écrit :

    bonjour

  184. hocine écrit :

    bonjour
    je m’appelle hocine je suis belge et je voudrai touché le chômage
    mais ma question c es que en touchent le chômage es que je peu voyagé par exemple en Algérie.
    c a dire aller des aller retour.
    merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Hocine,

      Si vous vous inscrivez au chômage, vous devez répondre aux convocations et vous présenter aux entretiens d’embauche.
      Si vous ne le faites pas vous allez être radié du chômage.

  185. Nancy écrit :

    Bonsoir j habite chez le grand père de mon petit garçons et l onem me considère comme cohabitant alors que j ai un petit garçon à charge et que je paie
    Un loyer pour la maison que ce monsieur habite juste pour le domicile vu que lui réside à la côte dans une caravane
    Ne devrai je pas être logiquement pas considérer comme chef de famille
    Sachant Je ce monsieur toucher une pension de veuf

    • admin écrit :

      Bonjour Nancy,

      Si vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et avec un ou plusieurs enfants, les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.144,34 euros par mois;
      Si des parents ou alliés perçoivent une ou plusieurs pensions, celles-ci sont additionnées pour être comparées aux montants de 2.144,34euros.
      Si ce Monsieur est inscrit à cette adresse et que l’Onem considère qu’il a un revenu de remplacement ( pension), l’Onem vous considère comme cohabitant simple.
      A vous de démontrer le contraire.

      • Nancy écrit :

        Re bonjour l onem considère comment le lien de parenté vu que je n ai jamais été mariée et que je n ai jamais vécu avec le papa de mon fils et que je vit chez le papa de mon ex compagnon qui est donc le grand père du coter paternel
        Et que ce n est pas de mon coter vu que moi je n ai plus mes parents

        • admin écrit :

          Bonjour Nancy,

          La règle s’applique aussi si vous cohabitez avec une personne qui n’est ni votre conjoint ni un membre de votre famille.
          En fait, le fait de vivre avec quelqu’un qui a un salaire ou un revenu de remplacement fait que l’Onem vous considère comme cohabitant sans charge de famille.
          Vous devez démontrez que vous habitez seule (constatation de la commune, preuves écrites…).

  186. gillain écrit :

    Bonsoir
    Petite question …
    Voici ma question …
    Mon mari travaille temps plein a charge 5 enfants.
    Moi j ai 19/semaine mais aimerai faire une formation en septembre en aide soignante, peur qu’on veux pas me donne mon C4 (motif: a la amiable)
    si maintenant il veulent pas me le donne.
    Puis je me mettre a sa charge , si oui touchera t’il quelque chose en plus ?
    Merci pour votre reponse

    • admin écrit :

      Bonjour Gillain,

      Vous pouvez être à la charge de votre mari si vous demandez des allocation de chômage ou le revenu d’intégration du CPAS.

  187. sarah écrit :

    Bonjour,

    je suis au chômage et vit avec mon mari qui n’a aucun revenu et ma fille de 6 mois je suis donc chef de ménage et touche à peu près la somme de 1150 euro/mois. ma question est si mon mari trouve un travaille à mi-temps, à combien va passer mon chômage? merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,

      Si votre mari a des revenus mensuels inférieurs à un montant plafond (environ 765 EUR bruts par mois pour le salaire) vous avez droit au taux cohabitant avec charge de famille.
      Pour le calcul de votre chômage, L’ONEM détermine le montant journalier brut de votre allocation de chômage sur la base de votre situation familiale, votre dernier salaire perçu et votre passé professionnel.

  188. olyvia écrit :

    Bonsoir, depuis octobre 2010 je suis inscrite chez mon conjoint avec mon enfant et lors de mon inscription à la commune j’ai bien précisée que je souhaitais que mon enfant et moi-même soyons à l’entière charge de mon conjoint, mais ça n’a pas été fait… Jusqu’en avril 2016, sur la fiche de paie de mon conjoint j’étais considérée comme « Autre » et non  » conjointe »,
    Ai-je le droit de réclamer un revenu d’intégration sociale pour toutes ces années en tant que »Autre » ?
    Ou y a-t-il prescription? Mon conjoint percevait 75€ par mois pour moi et mon enfant… Je suis dégoûtée, car la commune où je vis n’a rien fait comme ils auraient du pour m’informer ! Dois-je faire appel à un avocat? Et comment cela pourrait s’arranger car c’est déjà difficile de boucler les fins de mois, que en plus on soit volé ainsi. Je vous remercie d’avance. Olyvia

  189. olyvia écrit :

    Je tiens à préciser que mon conjoint a, a plusieurs reprises était demander si cela était normal de percevoir aussi peu, la personne qui s’occupe des salaires, lui répondait à chaque fois que oui c’était normal… C’est seulement en avril 2016 que j’ai été mise comme  » conjointe » mais aucunes indemnités n’a été payé et aucunes informations supplémentaires nous a été fournit pour récupérer un petit plus pour les années où je n’ai rien perçue…. Je vous remercie d’avance. Olyvia

    • admin écrit :

      Bonjour Olyvia,

      Vous devez faire un dossier avec tous les documents de preuves et vous adresser au secrétariat social de l’employeur de votre conjoint

  190. domez écrit :

    Bonjour,
    Je travaille à temps partiel dans une école (cdd) j’ai mon c4 fin juin car ce sont les congés scolaires, je reprends en septembre, j’ai deux enfants à charges et je viens de me mettre en ménage avec mon compagnon qui n’est pas le père de mes enfants, monsieur est indépendant. J’ai 47 ans et je recevais un complément chômage , (je percevais des allocations sur base de mes études) maintenant que je suis en ménage , pourquoi n’aurais je pas droit à une allocation pour juillet aout (c’est le syndicat qui m’en à informée)
    Ma collègue qui est plus jeune est aussi cohabitante perçoit des allocations pour juillet aout et moi j’ai deux enfants à charge et je ne peux pas en percevoir, je ne comprends pas pourquoi.

    • admin écrit :

      Bonjour Domez,

      Il est difficile d’évaluer votre situation d’après les éléments que vous nous fournissez. Votre syndicat doit pouvoir vous expliquer les motifs de cette décision.

  191. mehmet écrit :

    Bonjour, je suis indépendant depuis 2010, et je suis marier depuis 14 mois, on a 1 enfant en charge, actuellement ma situation ne pas bonne au point de vue financier, ma femme peut bénéficier une aide? (elle ne pas de revenue – ni chômage, ni d’autres choses)
    Merci de votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Mehmet,

      Votre femme peut demander l’aide du CPAS mais alors, elle aura droit au Revenu d’Intégration Social au taux cohabitant avec famille à charge.
      Comme vous avez un revenu, le CPAS ajoutera le somme pour arriver à 1156,53 euros/mois (montant du revenu d’intégration cohabitant avec famille à charge).
      Par exemple: si vous gagnez 1000 euros/mois, le CPAS donnera un RIS de 156,53 euros à votre épouse.

  192. Alyson écrit :

    Bonsoir, je vis chez mes parents et mon stage d’insertion se termine d’ici lundi, je suis en promotion sociale. Mais combien vais-je toucher lorsque je vis chez mes parents? Et si je veux louer mon apartement, combien vais-je toucher en tant que isolée? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Alyson,

      En tant qu’isolé, vous recevrez :
      ◦12,57 € par jour ou 326,82 € par mois si vous avez moins de 18 ans ;
      ◦19,76 € par jour ou 513,76 € par mois si vous avez entre 18 et 20 ans ;
      ◦32,73 € par jour ou 850,98 € par mois à partir de 21 ans.

      Si vous êtes cohabitant, vous recevrez :
      ◦10,67 € par jour ou 277,42 € par mois si vous avez moins de 18 ans ;
      ◦17,03 € par jour ou 442,78 € par mois à partir de 18 ans.

      • Kris écrit :

        Bonjour,

        Je suis actuellement au chômage au taux cohabitant. Etant donné que cela fait 3 ans que je touche du chômage car je n’ai toujours pas trouvé de boulot depuis la fin de mes études, je n’y aurai plus droit à partir de fin septembre 2017 ! Est-ce que si je me mets isolée avant septembre, je peux bénéficier de mon chômage jusqu’à mes 33 ans au cas où je ne trouverai toujours pas de boulot ?

  193. Hel écrit :

    Bonjour je suis issue du cpas en isolée et d’ici le moi d’avril mon compagnon va vivre avec moi et ne touche aucun revenu. Donc j’aimerai savoir si je peux me mettre chef de famille ?

    • admin écrit :

      Bonjour Hel,

      Pour le CPAS, vous êtes cohabitant.
      Pour être une personne avec famille à charge, il faut que vous ayez au moins un enfant mineur.

  194. Laura écrit :

    Bonjour , je vie actuellement Avec ma maman et mes deux frères … nous somme 3 a etre au chômage et un de mes frères travail , nous somme tous compter comme cohabitant car mes revenu sont compter pour ceux de ma maman et vice versa mais jai une fille de 3 ans a charge car je suis mère célibataire . Es ce normal que malgré que jai un enfant a charge je suis aussi compter comme cohabitante et toucherais que 400 euros le mois ? Merci d avances

    • admin écrit :

      Bonjour Laura,

      En effet, Pour le chômage, le fait que au moins un des parents ou alliés dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement fait que l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).

  195. adriaens écrit :

    bonjour, je suis mariée, mon mari touche une pension de 1100 euro a un enfant a charge quel sera mon statut au chomage

    • admin écrit :

      Bonjour Adriaens,

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement (pension)
      l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  196. Schoeyn écrit :

    Bonjour, mon père à 58 ans et est isolé au chaumage, et une amie à lui à 56 ans elle travaille mais elle à eu un accident de la vie et à perdu son logement.

    mon père peut-il l’héberger en cohabitation, sans perdre de revenus ou vas t-il perdre ? et si il perde combien perdrais il ?

    merci d’avance pour vos réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Schoeyn,

      Le fait de cohabiter avec quelqu’un qui a un revenu de replacement ou un revenu professionnel fait entrer votre père dans la catégorie cohabitant.
      Le montant de l’allocation chômage pour un cohabitant est moins élevée que pour une personne isolée.
      L’ONEM détermine le montant journalier brut de votre allocation de chômage sur la base de :
      votre situation familiale,
      votre dernier salaire perçu,
      et votre passé professionnel.
      Votre père peut s’adresser à son syndicat pour connaitre la différence de montant

  197. Mickael écrit :

    Bonjour je vie dans mon appartement social, mon frère a mis son domicile chez moi et je veut le retirer doit payer à la commune? Je ne sais pas quesque je doit faire?

    • admin écrit :

      Bonjour Mickael,

      Dans un premier temps, nous vous conseillons, même si ce n’est pas obligatoire, d’entamer une conciliation devant le juge de paix.
      Si vous ne souhaitez pas entamer de conciliation ou si celle-ci n’aboutit pas, vous pouvez demander au juge de paix l’autorisation d’expulsion.

  198. Slim écrit :

    Bonjour,

    Je suis marié et chef de famille.
    J’aimerais partir à l’étranger dans un pays hors union européenne pour un projet d’étude pour une durée minimum d’un an. Mon épouse n’ayant pas encore travaillé ne peut bénéficier d’une allocation de chomage, quelle revenue pourra elle percevoir ? A-elle le droit de demander le statut de chef de famille durant mon absence ?

    Bien à vous,

    merci d’avance pour vos éclaircissements.

    • admin écrit :

      Bonjour Slim,

      Votre femme peut demander au CPAS le revenu d’intégration sociale en tant que personne avec une famille à charge.
      Une famille à charge
      C’est à dire:Pour bénéficier de cette catégorie, le demandeur doit avoir une famille à sa charge:
      – un enfant mineur non marié ou plusieurs enfants parmi lesquels au moins un enfant
      mineur non marié,

  199. Rocky écrit :

    Bonjour,je suis au cpas je vis seul donc je suis isolé je veux prendre à charge ma copine qui est étudiante et qui perçois ses allocations familiales de 200euros . Est ce que je vais etre diminuer au cpas ? J’aurais le même montant que isolée ? Merci

  200. Rocky écrit :

    Bonjour,je suis au cpas je vis seul donc je suis isolé je veux prendre à charge ma copine qui est étudiante et qui perçois ses allocations familiales de 200euros . Est ce que je vais etre diminuer au cpas ? J’aurais le même montant que isolée ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Rocky,

      Pour le CPAS, il n’y a que 3 catégories de personne qui peuvent bénéficier du RIS.
      Les isolés
      Les personnes cohabitantes
      Les personnes vivant avec une famille à charge.
      Pour entrer dans la 3ème catégorie il faut qu’il y ai un enfant mineur.
      Dans votre cas, vous serez simplement cohabitant
      Pour le montant du RIS.
      Il sera moins élevé pour un cohabitant à moins que votre copine soit aussi au CPAS, dans ce cas, le montant sera doublé.

  201. Nathalie.D écrit :

    Bonjour. Je vis avec mon fils . Il va avoir 18 ans en juillet. J ai ete convoquer pour me dire qu a partir de ses 18 ans, il doit avoir un statut de cohabitant au cpas et qu il allait percevoir le ris. Et en retirer de chez moi. En sachant qu il est encore a l ecole , est ce normal ?

    • admin écrit :

      Bonjour Nathalie D,

      Votre fils ne peut plus être à votre charge puisqu’il est majeur.

      Il devient donc cohabitant.
      Le montant de votre RIS sera moins élevé mais votre fils va également bénéficier du RIS

  202. Busra écrit :

    Bonjour,
    je me suis mariée, mon époux et moi sommes tout les 2 etudiant il touche 260€ Par mois il fait cefa et moi j’ai aucun revenue nous vivons tout les 2 chez sa maman donc ma bel mère et ma bel mère travaille. Est ce j’aurai droit au cpas ?

    • admin écrit :

      Bonjour Busra,

      Vous pouvez vous inscrire au CPAS si vous êtes majeur.
      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement
      l’ONEM vous considèrera comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  203. Haa écrit :

    Bonjour je vous explique je ne touché aucun revenu je suis a la charge de mon compagnon ainsi que notre fille nous touchons du chômage a 1100 euros par moi ici j ai fait moi même la demande d un article 60 au CPAS je compte laissé ma fille a charge de son papa ma question est donc si je fait un article 60 est ce que mon compagnon va garder son chômage de 1100€ vu que il aura notre fille a sa charge ou est ce que il va se retrouve en tant que cohabitant et touchais 500€ ? Merci d hors et déjà de votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour,
      D’après les renseignements que vous nous communiquez l’ONEM devrait considérer votre partenaire comme travailleur cohabitant, car il cohabite avec vous et que vous disposez d’un revenu de remplacement/professionnel.

      • Haa écrit :

        Donc il touchera 550€ si je comprend bien même en ayant notre fille a sa charge?

        • admin écrit :

          Bonjour Haa,
          Nous avons posé la question à l’ONEM – de manière générale et anonyme – et c’est effectivement la réponse qui nous a été donnée. Bien entendu, l’ONEM prend ses décisions sur base d’un dossier spécifique.

  204. Nath écrit :

    Bonjour et merci pour vos réponses qui éclaire nos idées.
    Si je peux 3 questions :
    J’habite seule dans appartement social ,au chômage jusqu’en juillet ,vu qil y a changement de président de la République en Avril , est ce que tout le monde va toucher le smic ??personne ne parle du RSA sauf Hamon +10 EUROS SUR LE RSA et à la fin de son mandat arrivera peut être à 750 euros au bout de 5 ans ??
    2 ème /Mon fils 34 ans veut venir vivre chez moi avec son bébé sans sa femme.
    Dois je prétendre à un statut de femme isolée déclarant mon fils à charge et le bébé à la CAF et que touche t’il pour un bébé chez moi lui il est au RSA .

    • admin écrit :

      Bonjour Nath,
      Il semble que tu sois résidante en France. Tu te trouves sur un site belge d’information jeunesse. Pour la France : http://www.cidj.fr

      • Iza écrit :

        Bonsoir, j ai travaillé pendant 5ans en temps partiel 19h et aujourd’hui actuellement en préavis pour cessation d activité. Habitant chez mes beaux parents avec mon conjoint qui touche le chômage sur base des études 400euros et qui c est engagé dans une formation d un an avec le forem et travaille de temps en temps quelque jour en intérim. Étant enceinte et la situation devient tendue chez lui j aimerai partir mais honnêtement j ai été à mon syndicat qui n à jamais su me dire à Cb reviendrais mon chômage car me manquerai peut être des jours donc il m indemniserai sur base des études aussi mais ça devient dur de trouver un logement ou on demande preuve de revenus etc… Surtout ne sachant pas Cb je toucherais. Et j ai demandé à me mettre en temps que chef de famille mais mon conjoint doit renoncer à ses droit mes impossible s vu sa formation et pk je peut pas être chez de famille qd l enfant sera là et mon conjoint garder son minimum ? J ai vraiment besoin qu on m eclaire car même si la situation est temporaire mais au moins is d une durée de 5mois le temps que je me retrouve sur le marché de l emploi après congé de maternité… J ai besoin de savoir…

        • admin écrit :

          Bonjour Iza,

          Le chômage détermine le montant journalier brut de votre allocation de chômage sur la base de :
          votre situation familiale, votre dernier salaire perçu, et votre passé professionnel.
          Vous aurez le statut cohabitant puisque votre conjoint bénéficie d’un revenu de remplacement.
          Le chômage tient compte de la situation du conjoint et pas de la présence d’enfants (Pas comme le CPAS)
          Par contre votre conjoint qui a droit au chômage sur base de ses études, si vous bénéficiez d’un revenu de remplacement (chômage), pourra avoir le statut de cohabitant privilégier. s’il a moins de 18 ans: 11,29 euros par jour; 293,54 euros par mois et s’il a 18 ans et plus: 18,14 euros par jour; 471,64 euros par mois.

  205. Cin écrit :

    Bonjour,

    Je suis chef de famille avec 1 enfant et touche le revenu d’intégration. Si je me marie avec un Américain résident au USA y aura t’il un impact sur mon revenu d’intégration? Il ne planifié pas de s’installer ici ou même de mettre son adresse en Belgique on attend juste qu’il soit placé par l’armée pour que nous le rejoignons.

    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Cin,

      Le fait que vous viviez avec un enfant mineur à votre charge, vous place dans la catégorie cohabitant avec personne à charge. la présence du conjoint au sein du ménage n’est pas indispensable.

      • Cin écrit :

        si je me marie y aura t’il un changement à mon statut et ou à mon revenu d’intégration?

        • admin écrit :

          Bonjour Cin,

          Si vous vous mariez, vous gardez le statut cohabitant à charge de famille puisque vous avez un enfant mineur mais le CPAS teindra compte des revenus de votre mari dans le calcul du RIS.
          Le revenu de votre mari sera soustrait au montant du RIS.

          • Cin écrit :

            Meme si il ne vit pas ici et a un autre loyer, charges… a payer au États Unis?

          • admin écrit :

            Bonjour Cin,

            Pour le statut cohabitant avec charge de famille, il suffit d’avoir un enfant mineur.
            Pour le montant du RIS, à vous de démontrer au CPAS que votre époux ne partage pas votre foyer et donc que vous assurez seul les revenus du ménage.

          • Cin écrit :

            Merci beaucoup

  206. Ju écrit :

    Bonjour, je vie seule avec ma fille une semaine sur deux et je suis au chômage depuis 5 mois. J’ai repris une formation mais ca commence a devenir difficile de boucler les mois mais j’aimerais vraiment finir ma formation!
    Ma fille est a la charge de son père depuis notre separation je suis donc reprise comme isolée sans enfant a charge. Si je reprends ma fille a ma charge est ce que mes allocations vont augmentées? Ca me permettrais au moins de terminer ma formation pour pouvoir retrouver un travail convenable… merci de votre reponse!

  207. Sonia écrit :

    Bonjour
    J’aurais une question
    Voilà je suis actuellement à la mutuel depuis 19mois en chef de famille puisque j’ai mes enfants en garde partager maintenant je compte me mettre en ménage (cohabitation de fait ) avec une personne qui touche du chômage en tant que chef de famille parce qu’il paie une pension alimentaire pour son enfants
    Combien va t’il touché au chômage ou quel statut il aura ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sonia,

      Puisque vous disposez d’un revenu de remplacement (mutuel),l’ONEM considère votre conjoint comme cohabitant (sans charge de famille).
      Le montant de son chômage dépendra de sa situation familiale, son dernier salaire perçu et son passé professionnel.

  208. nicole écrit :

    bonjour j ai une petite question volia mon mari touche un statut d invalide moi je n aie aucun revenue et ma fille de 21 ans suis des etude nous aimerions prendre la mamam de mon mari age de 80ans avec nous evidement elle touche un minimum de pension que vas t il ce passe vis a vis de la mutualite de mon mari merci

    • admin écrit :

      Bonjour Nicole,

      Si votre mari cohabite avec un conjoint ou un partenaire de fait, seule cette personne peut créer ou exclure pour vous la charge de famille. En d’autres mots, votre mutualité ne tient pas compte des autres personnes qui cohabitent avec vous, ni de leurs revenus.

  209. Fivet écrit :

    Bonjour j’aurais aimé savoir . Mon compagnon travail au luxembourg. Et moi je suis au chômage. Est ce que son travail du Luxembourg est pris en compte pour mon chomage en belgique . Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Fivet,

      A partir du moment où votre compagnon a sa résidence en Belgique, son activité professionnelle sera prise en compte dans le calcul de votre allocation chômage

  210. vitellaro écrit :

    Bjr, j’ai des allocations comme cohabitant de 442€ puisque je suis mariée et que mon mari est salarié. Je voudrais accueillir une amie de ma fille chez moi car elle a été mise à la porte par ses parents. Elle a en ce moment un CDD à temps partiel.Est-ce que je risque de perdre les allocations? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Vitellaro,

      Si votre conjoint bénéficie de revenus professionnels ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Dans ces situations, le fait que d’autres personnes cohabitent aussi avec vous et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.

  211. Chiara écrit :

    Bonjour je touche comme isolés au cpas, je voudrais m’installer avec mon compagnon qui lui travaille comme interimaire a temps pleins si je decide d aller m installer avec lui, vais je avoir droit encore a quelque chose ….et pour lui au niveau statut qu’est ce qui va changer………..Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Chiara,

      Si vous vous mettez en ménage avec votre compagnon, vous passerez du statut isolé au statut cohabitant.
      Le CPAS peut tenir compte du salaire de votre compagnon si celui-ci dépasse le montant du RIS au taux cohabitant c’est à dire:578,27 €/mois.
      S’i ne travaillait pas, il aurait droit également au RIS au taux cohabitant.
      Si son salaire est inférieur au taux cohabitant, le CPAS peut payer ce qui manque.

  212. Adrienne écrit :

    Bonjour,
    Je voulais vous demandez si je peux me mettre sur le carnet mutuelle de mes parents,
    Je m explique je suis agees de plus de 25ans je vis chez mes parents et je ne beneficie d aucune aide financiere(cpas, chomage)et je ne travail plus mais je suis maintenant dans l incapaciter de pouvoir continuer a payer mes mutuelles
    Donc ne plus beneficier d aucun remboursement, ni d aucun soins
    Y a t il possibilité?
    Merci de votre reponse

    • admin écrit :

      Bonjour Adrienne,

      Malheureusement, bien que l’enfant a la possibilité d’avoir le statut d’ayant droit afin d’être placé sous la protection sociale de l’un des deux parents. Après l’âge de 16 ans, ce statut doit faire l’objet d’une demande spécifique.
      Il aura la possibilité de bénéficier de ce statut s’il a moins de 20 ans et s’il poursuit ses études.
      Un jeune ayant cessé ses études durant une période de maladie aura la possibilité d’en bénéficier jusqu’à la fin de l’année scolaire de leurs 21 ans.
      Les enfants ont la possibilité d’être rattaché au contrat de leurs parents tant qu’ils peuvent justifier du statut d’étudiant ou tant qu’ils sont à la charge de leurs parents. Chaque compagnie d’assurance santé fixe elle-même sa limite d’âge qui se situe souvent entre 21 et 25 ans et dépend de son statut.
      Un jeune à la recherche d’emploi, en apprentissage ou étudiant pourra être rattaché à la mutuelle de ses parents. Pour connaitre les conditions appliquées par assurance santé de vos parents, pensez à vous renseigner auprès de leur conseiller et à demander quel est l’âge maximal de prise en charge pour un enfant.
      Le jeune adulte peut également être rattaché à la mutuelle de ses parents s’il est dans l’impossibilité de travailler pour cause de maladie chronique ou s’il est handicapé.

  213. Fred écrit :

    Bonjour,
    pouvez vous me dire svp, le montant lorsqu’on est au Cpas avec deux enfants à charge.
    D’avance, je vous remercie.

    • admin écrit :

      Bonjour Fred,

      Le montant du ris pour une personne avec enfants à charge est de 1.156,53 €/mois ( chiffres du 1er juin 2016).

  214. Van henden angelique écrit :

    Bonjour je m’appelle angelique, je voudrais savoir comment faire pour que mon mari devienne chef de famille.
    Ma situation est la suivante, je suis mariée depuis mai 2016, mon mari est pré-pensionné du bâtiment, moi je suis demandeuse d’emploi et j’ai un fils de 16 ans scolarisé.
    Depuis que je suis mariée le chomage ma retiré envirions 600 euro par mois, je n’ai à l’heure actuelle que 420 euro par mois, je voulais donc savoir si mon mari qui est pré-pensionné apres 40 ans de carrière pouvait devenir chef de famille

    Si oui pourriez vous me dire ou je dois me diriger voir me rendre pour les démarches à suivre.

    Un grand merci à vous pour votre aide

    • Van henden angelique écrit :

      Je ne sais pas si c’est important mais je n’ai pas précisé mon age, jai 45 ans et mon mari 59 ans, mon fils à 16 ans
      encore un grand grand merci pour votre aide
      angelique

    • admin écrit :

      Bonjour Van henden angelique,

      Le statut de chef de famille ou ayant famille à charge ne s’applique que pour le CPAS et le chômage.
      Votre mari ne bénéficie ni de l’aide du CPAS ni du chômage (s’il a démissionné et non perdu son emploi, car s’il a perdu son emploi, il est sous le régime de chômage avec complément d’entreprise ).
      Même s’il bénéficie du chômage, il ne peut pas être à charge de famille car vous avez un revenu de remplacement (chômage).
      Le chômage tient compte de la situation du conjoint et non pas de la présence d’enfant.

  215. Emilie écrit :

    Bonjours j’ai une petit question je suis actuellement en stage d’attend au chômage et je vais enmenagée avec mon compagnie mes parents touche toujours les allocations es ce quel me revienne si je part ?

    • admin écrit :

      Bonjour Emilie,

      Les allocations familiales sont versées par défaut aux parents (à la maman généralement).
      Cependant, si vous vous domiciliez à une autre adresse que celle de vos parents et que vous avez au moins 16 ans, les allocations familiales qui vous reviennent seront versées sur votre propre compte.
      Il vous faut contacter FAMIFED.

  216. Lena écrit :

    Bonjour , pouvons nous mon mari et moi être sous un statut de cohabitant ?sachant que mon mari a un cdi nous vivons sous le meme toit ( la maison est à son nom) et moi je suis intérimaire avec parfois des contrats journaliers et hebdomadaires les jours où je ne travaille pas je touche donc un peu plus du chômage avec ce statut

    • admin écrit :

      Bonjour Lena,

      Vous cohabitez avec votre partenaire (et éventuellement avec d’autres personnes). Si votre partenaire dispose de revenus professionnels ou de remplacement, alors l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun.

  217. Breban écrit :

    Bonjour,ma fille revient vivre avec nous es les trois petits enfants elle se retrouvera au chômage fin juin 2017,elle sera cohabitants,toute seule sans pension alimentaire,elle a très difficile,le loyer,les charges ect,ces la raison quelle revient,son papa es pensioner que vas t’elle persevoir du chômage avec les trois petits a sa charge,d’avance merci

    • admin écrit :

      Bonjour Breban,

      Le montant du revenu d’intégration dépend de votre situation familiale,
      votre dernier salaire perçu et votre passé professionnel.
      Votre fille devrait s’adresser à son syndicat pour connaitre le montant de son RIS.

  218. Virginie écrit :

    Salut j’ai une petite question; j’etait une institutrice maternel mais a cause d’une maladie a vie j’ai perdu mon travail et je suis sur la mutuelle avec un salaire de 1130 euro.je vient de me marier avec un etranger qui est encore a son pays et je vais etre chef de famille. Je veut savoir si ma situation changera et mon salaire aussi.merci d’avance.

  219. pottiaux michèle écrit :

    bonjour je suis chomeuse chef de famille mon fils sans aucun revenu fait de l interim donc quand il travaille je suis payée comme cohabitante ce qui est normal mais la ou je me pose la question c est que quand il travaille le vendredi je suis payée comme cohabitante le SAMEDI j aimerai savoir pourquoi car pour le samedi je percois 20 euro

    • admin écrit :

      Bonjour pottiaux michèle,

      Manquant d’information sur votre situation personnelle, je vous invite à contacter votre syndicat ou, si vous n’en avez pas, la CAPAC, qui connait votre dossier.

      • pottiaux michèle écrit :

        merci j ai deja fait on me repond c est normal mais pour moi c est pas normal ma situation je suis divorcée vivant avec mon fils devez vous avoir d autres renseignements?

        • admin écrit :

          Bonjour pottiaux michèle,

          renseignement pris auprès de l’ONEM, l’ONEM ne considère pas le revenu professionnel de votre enfant comme un revenu professionnel dans les deux situations suivantes:
          -le montant brut du revenu professionnel à ne pas dépasser est de 410,19 euros par mois pour que votre fils reste à votre charge;
          -S’il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, il reste à votre charge pendant une période de 12 mois, peu importe le montant.
          Par contre ni les services d’Actiris ni la CAPAC n’a pu m’expliquer la cause de votre situation.

          • pottiaux michèle écrit :

            merci de votre reponse dommage que personne puisse me repondre d apres mon syndicat c est un cas unique chez eux mais en attendant je comprend toujours pas pourquoi quand mon fils travaille le vendredi je suis payée comme cohabitante le samedi

  220. Sousou écrit :

    Bonjour je travaille temps plein depuis 5 ans et je vis avec mon mari qui ne possède aucun revenu et avec 2 enfants 9 ans et 11 ans je vais être en chômage fin d’année car mon boulot ferme ici je serais chômeur cohabitant avec charge de famille si mon mari commence à travailler et moi je reprendrai les études infirmière pendant 3 ans apres avoir une dispense près de la forem ,est ce que mon chomage change de statut? Et le montant diminue malgré le blocage je sais que le statut ne change pas si le revenu de mon mari au dessus de 765 euros mais si plus que ça est ce que ça peut influencer sur mon revenu de chômage?????

    • admin écrit :

      Bonjour Sousou,

      Le chômage ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:
      -vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      -ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      -le montant brut ne dépasse pas 765,97 euros par mois.
      Vous avez alors droit au statut de cohabitant avec charge de famille.
      Si votre mari dépasse ce montant, vous aurez le statut de cohabitant simple.
      Pour ce qui est des dispenses pour poursuivre des études, je vous invite à consulter le site suivant

  221. Chardon écrit :

    Bonjour, j’ai 23 ans j’étais en ménage, après séparation je suis de retour chez mes parents, étant à la recherche d’un emploi, je ne touche donc que 420,00€/mois.. Est-ce que ma situation change, ou est-ce que je reste toujours « cohabitant » et que, donc, revenu ne changera pas??

    Merci.

  222. Mimi écrit :

    Bonjour, J’ai une question importante, voila ma situation;
    J’ai 19 ans et je vit avec mes deux parents ainsi que ma petite sœur. Le problème étant que plus aucune de nous ne s’entend avec mon père suite à certain de ses comportement. Pour cela nous aimerions déménager toutes les trois loin de lui. Mais c’est lui qui nous a à sa charge et je me demande si il est possible que je puisse prendre sa place et donc prendre ma mère et ma petite sœur à la mienne ?
    Merci pour votre réponse.
    Ps: Mon père est au chômage.

    • admin écrit :

      Bonjour Mimi,

      Si vous quittez le domicile de votre père, et que celui-ci ne verse pas de pension alimentaire, le chômage le considère comme isolé.
      Il doit signaler au chômage son changement de statut.
      Maintenant, quand vous parlez de personnes à charge, Est-ce vis à vis du chômage ou du CPAS?
      Pour recevoir l’aide du CPAS au taux cohabitant avec personnes à charge, il faut qu’il y ai dans le ménage un enfant mineur.
      Pour ce qui est du chômage, si vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et Si aucun des parents ou alliés ne dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, vous pouvez avoir le statut de cohabitant avec personne à charge.

  223. lexis écrit :

    madame, monsieur,

    j’ai une question qui est assez compexe…….. en esperant que vous sachiez me repondre, merci d’avance.

    j’ai un enfant reconnu par son père (on n’est pas marier, on n’habite pas ensemble).
    son taux de chomage (seul) , est ce qu’il augmentera en payant une pension alimentaire à son enfant?

    et quel montant? a partir de quel age?

  224. Eric écrit :

    Bonjour,
    j’ai divorcé il y a 2 ans et je touchais un chômage complet, j’aimerais me remettre avec mon ex femme et redémarrer notre relation à zéro.
    Ma question est la suivante: est que vous croyez que je risque des soupçons de la part de l’onem car on peut me considérer comme une personne qui a frauder vus que je me suis remis avec mon ex femme.
    je vous prie de me conseillez. Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Eric,

      Si vous cohabitez avec votre compagne, vous pouvez être considéré comme cohabitant.
      Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun.
      Je vous conseil de signaler votre changement de statut à l’onem afin d’éviter les soupçons de fraude.

  225. mido écrit :

    bonjour, je travaille à mi-temps et ma compagne ne touche plus son chomage complet avec notre fille a charge depuis quand je suis venue cohabité avec elle lui rester que 500e de son revenue,j ai une question ,si je travaille a temps plein comme chef de ménage est ce que ma compagne risque de perdre son chomage (500e) qui lui reste de son revenue.
    merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Mido,

      Comme vous cohabitez avec votre compagne et que vous avez un revenu, le chômage vous considèrent comme cohabitants simples.
      L’ONEM ne considérera pas votre revenu comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:
      vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      le montant brut ne dépasse pas 781,27 euros par mois.
      Si vous dépassez ce montant, le chômage peut retirer une partie de l’allocation de votre compagne.

  226. Alex écrit :

    Bonjour,
    Je vais perdre d’ici peu mon droit aux allocations de chômage pour cause de ne rien avoir trouver durant les 3 dernières années (contre ma volonte).
    J’ai l’opportunité de passer du statut de cohabitant à isolé. Peuvent ils quand même me suspendre si je suis en isolé ?
    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Alex,

      Vous devez vous plier aux exigences du chômage que vous soyez cohabitant ou isolé.
      Le changement de statut ne change pas votre situation.

  227. thibault écrit :

    Bonjour,

    Je viens déménager, cependant la superficie de mon nouveau logement ne me permet pas de m’y domicilié et je n’ais pas les moyens de louer plus grand. Ma question est donc la suivante: est-ce que je peux être considéré comme isolé bien que je ne sois pas domicilié. Le seul document que je peux fournir est mon bail que j’ai signé et qui prouve bien que j’habite seul.

  228. Lentini écrit :

    Bonjour, je voulais savoir une chose. Je suis âgée de 18ans bientôt 19 le mois prochain. Alors tout d’abord, y a trois mois ma maman m’a mit a la porte, j’ai été logée chez ma belle-mère donc la maman de mon fiancé durant une semaine. par rapport a mon papa, a l’âge de mes 14ans, j’ai décider de ne plus y aller pour des raisons. Après cela, ma tante m’a repris, ici on est en train de faire les démarches pour mettre mon adresses chez elle, malheureusement j ai été refuser par l’agent de cartier car ils passaient quand nous travaillons du coup il prétendait que je ne vivais pas là. Donc on doit refaire une demande. A l’heure actuelle, j’ai remarquer que aller vivre chez ma tante ce n’était pas possible, je n’arriverais pas à supporter, par contre certains des papiers ont été fais donc elle touche de mes allocations familiales, mais j’aimerais aller vivre chez ma belle-mère car je me sens bien la bas, puis j’ai un travail tout près, puis on se console l’une envers l’autre. Alors j’aimerais bien savoir si en mettant à la charge de ma belle-mère si elle aurait des ennuis, ou si elle diminuerait de son salaire (aide ménagère pour la ville charleroi), je n’ai pas envie de lui causer des soucis. Merci de bien vouloir me répondre

    • admin écrit :

      Bonjour Lentini,

      Le salaire de votre belle-mère ne sera pas diminué.
      La prise en charge ne modifierait son statut que si elle recevait l’aide du chômage ou du CPAS.

  229. Pommette écrit :

    Bonjour,
    Apres quatre ans passé à l’étranger, je reviens m’installer en Belgique en septembre. Selon l’onem, je peux prétendre à une allocation de chômage le temps de trouver du travail, mes jours à l’étranger étant pris en compte. Je suis restée domiciliée en Belgique tout ce temps.
    Je n’ai jamais perçu aucune allocation en Belgique.
    Ma maman, qui est pour l’instant chef de famille, risque-t-elle de voir ses allocations diminuée si je reste domiciliée chez elle? Ou peut elle conserver les mêmes droit si je me mets à sa charge ?

    Merci pour votre réponse!

    • admin écrit :

      Bonjour Pommette,

      Si votre maman cohabite exclusivement avec vous et que vous n’avez pas de revenu, alors votre maman sera cohabitante avec charge de famille (vous)et recevra l’allocation chômage qui correspond à ce statut.

  230. Sarah écrit :

    Bonjour. Je me permet de vous poser une petite question au sujet de ma situation:
    Depuis quelques mois, je perçois une allocation de chômage en tant que chef de famille (maman vivant seule avec deux enfants).
    Dans un gros mois, il est prévu que je me mette en ménage avec quelqu’un qui travaille à mi-temps.
    Qu’en sera-t-il de mon statut? Qui aura qui a sa charge?
    Dans quelques mois, nous serons parents, cela changera-t-il encore notre situation?

    Merci pour votre réponse parce que je ne sais absolument pas comment tout cela fonctionne.

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,

      Le chômage tient compte de la situation de votre conjoint. Que vous viviez avec d’autre personnes (enfants) n’entre pas en ligne de compte.
      Donc, si votre compagnon a un revenu, vous aurez le statut cohabitante sans charge de famille.

  231. Chay écrit :

    Bonjour,

    J’ai une petite question. J’ai fini mes études en 2016 et je travaille actuellement en tant qu’article 60. Je vis sous le même toit que mes parents, ma mère ne percevant aucun revenu et mon père, qui est le chef de ménage donc, est pensionné. Suis-je considérée comme isolée ou comme cohabitant ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Chay,

      Si vous vous retrouvez au chômage et que vous vivez uniquement avec vos parents, vous avez le statut de cohabitant avec personne à charge si ceux-ci n’ont pas de revenu ou revenu de remplacement.
      Les pensions de vos parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.348,45 euros par mois.
      Si ce montant est dépasser, alors vous aurez le statut de cohabitant simple

  232. Feller écrit :

    Bonjour mon ex épouse est comme personnes isolée pour le moment sans enfant à charge , elle perçoit 543,25 du CPAS et 522.33 euros du chômage depuis début mars en même tant il n’y a pas encore de décision pour les pension des enfant ni pour les allocations familiale pourtant je lui verse en 2 x la somme de 1200 euros et elle va chercher des colis sociaux est se que s’est normal car pour finir elle touche 2373,58 .
    je pense qu’il y a un problème .

    • admin écrit :

      Bonjour Feller,
      Cela semble beaucoup, mais nous ne pouvons pas donner notre avis sur ce montant étant donné que nous n’avons pas connaissance du dossier complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *