Hautes Ecoles

Les Hautes Ecoles sont des Institutions d’enseignement supérieur, organisées ou subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, dispensant un enseignement supérieur de type court ou de type long et comporte un ou deux cycles d’études. Il existe 26 Hautes Ecoles en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le type court : un seul cycle professionnalisant (généralement 3 ans, parfois 4, 180 ECTS à 240 ECTS) qui associe la théorie et la pratique. A l’issue de celui-ci, des études de spécialisation en 1 an sont organisées dans certaines filières.

Le type long est organisé en deux cycles :

  • le premier, de transition, d’une durée de 3 ans (180 ECTS), dispense une formation de base et une large formation scientifique générale qui permet d’aborder le deuxième cycle ;
  • le deuxième, d’une durée de 1 ou 2 ans (60 à 120 ECTS), dispense une formation spécialisée et nécessite la remise d’un mémoire de fin d’études et la réalisation d’au-moins un stage. Les HE, dans le cadre d’un deuxième cycle de 120 ECTS, peuvent organiser une ou plusieurs finalités.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

78 réponses à l'article Hautes Ecoles

  1. JFK écrit :

    Bonjour a tous, cool le nouveau site c’est vraiment innovant et encourageant de voir une équipe de jeunes dévoués bosser aussi dure que ça. avec pour souci d’informer les jeunes sur toutes les procédures pour entamer les études en Belgique. félicitations a toutes l’équipe.
    Bien ma question, j’ai pas eu l’ASP parce que mon garant as signé ma prise en charge dans un consulat alors qu’il devait le faire dans une ambassade, mais là n’est pas la question. j’ai décidé de reconduire mon dossiers à IFCAD en projet de developpement, mais un ami m’a dis que cette école n’est pas très bien vue par la communauté française, alors ma question devrait je demander l’inscription dans une autre école? si non dites IFCAD à quelle statue a la communauté française?

    • admin écrit :

      Bonjour JFK,

      Merci pour tes encouragements ! En fait, l’IFCAD fait partie du réseau libre subventionné. Il peut donc délivrer des titres d’enseignement, mais la formation que tu veux suivre ne constitue pas un niveau d’études (Bachelier, Master), mais un diplôme complémentaire. Tout dépend donc des objectifs de ton projet.

      • JFK écrit :

        merci, qu’est ce que vous me conseillé de faire les jeunes? reconduire mon inscription a IFCAD? tout en sachant que j’aurais moins de chance d’obtenir le visa vue que le formation que je veut suivre ne constitue pas un niveau d’études Bachelier. je ne veut pas rater le visa l’an prochain. merci

        • admin écrit :

          Bonjour JFK,

          Il s’agit là d’un choix vraiment personnel que nous ne pouvons faire à ta place. Il semble néanmoins que l’IFCAD bénéficie d’une bonne image auprès de l’Office des Etrangers, cela vaut peut-être la peine de tenter le coup si cette formation te tient vraiment à coeur.

  2. Jr. Jem écrit :

    Bonjour,

    Je m’interroge sur la notion d' »étudiant non finançable » et plus particulièrement sur les dispositions suivantes que l’on retrouvent dans les réglements des Hautes écoles en Belgique : n’est pas finançable l’étudiant qui s’inscrit à des études en Haute École « alors qu’il a déjà obtenu, dans les cinq ans qui précèdent la demande d’inscription, soit deux grades de 2e cycle en université, soit deux grades de 1er cycle en Haute École ou de 2e cycle en Haute École, soit un de chaque ».

    Ces critères s’appliquent-ils à des étudiants non résidents en Belgique (étudiants étrangers, résident dans un pays de l’Union européenne) ? Par exemple, un étudiant français titulaire en France d’une Licence et d’un Master 2 (2 diplôme) se voit-il également appliquer ces critères ?

    Je vous remercie.

    • admin écrit :

      Bonjour Jem,
      Oui, ces critères s’appliquent à chaque étudiant qui sollicite une inscription. Les « surdiplômés » ayant obtenu leurs titres hors des frontières belges sont concernés par cette mesure et sont donc, dans ce cas de figure, non finançables. L’établissement supérieur en Belgique peut donc, sur cette base, refuser une inscription.

  3. med écrit :

    bnjrs
    je suis étudiant licencié en sciences de la matière physique parcours Electronique et informatique industriel à la faculté des sciences Meknès Maroc.je souhaite poursuivre mes études dans un master. SVP quelle sont les étapes a suivre? est ce que je dois faire l’équivalence a mon diplôme de licence ? quelle les condition d’accès au master(Electronique ,électromécanique,Electrique ou bien sciences de la matière physique en général)?
    merci d’avant.

    • admin écrit :

      Bonjour Med,
      Tu dois introduire ta demande d’admission, en ligne, dans les délais prescrits (voir sites des universités) ou t’inscrire directement dans une Haute Ecole. Ta demande visant une inscription au delà du 1er cycle, c’est l’université/Haute Ecole qui est compétente pour déterminer si tes études accomplies « à l’étranger » sont équivalentes aux études similaires belges. Et donc si l’inscription dans ce master est autorisée.
      Tu trouveras les montants des droits d’inscription sur les sites précités.
      Si l’université/Haute Ecole ne te permet pas de t’inscrire au-delà du 1er cycle et réorientation vers une des années du BAC (BA1 en HE, BA1, 2 ou 3 à l’Université), tu auras alors besoin d’entamer la procédure d’équivalence de ton diplôme auprès du Service des Equivalences du Ministère : http://www.equivalences.cfwb.be

      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2014-2015, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2013 et jusqu’au 15 juillet 2014 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’admission à l’université sera à introduire vers fin 2013 jusqu’au 30/04/2014. Elle peut se faire en ligne. Tu devras donc postuler pour la rentrée 2014/2015

      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études.
      Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres.
      L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  4. ferre écrit :

    je suis medecin de formation a l’université de kinshasa vivant en belgique mais je n’exerce pas ma profession pour de raison de pays. mais juste savoir pourquoi la belgique ne nous donne meme pas les equivalences de nos diplomes meme interdire l’acces aux autre formation comme la science infirmiere

    • admin écrit :

      Bonjour Ferre,
      Si tu souhaites obtenir une équivalence de ton diplôme de « Médecine » pour exercer en Belgique, tu dois introduire une demande allant dans ce sens auprès du Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur :
      http://www.equivalences.cfwb.be/index.php?id=506
      Pour entamer des études supérieures en « Soins infirmiers », tu as besoin soit du CESS (ou titre étranger reconnu équivalent par le Service des Equivalences) ou réussir le Jury d’accès HE en « Soins infirmiers » ou encore réussir l’examen d’admission universitaire.
      Une équivalence délivrée par la Communauté Flamande ne te permet pas d’entamer des études en Fédération Wallonie Bruxelles. Cela étant, si tu as déjà exercer la profession de « Médecin », tu pourrais passer par la procédure de VAE (Valorisation des Acquis d’Expérience) pour pouvoir t’inscrire. Tu dois pour cela prendre contact avec la HE de ton choix qui organise « Soins infirmiers ».

  5. ferre écrit :

    pourriez-vous me dire les conditions si possible de faire une formation en science infirmiere.
    Je peux faire une formation avec une equivalence flamade?

  6. ngue messamb helene blandine écrit :

    bsr je suis camerounaise ayant obtenue une equivalence belge et une preinscription pour l’université de namur mais les inscription pour l »année 2014-2015 ne sont pas encore possibles et jaimerai faire un cycle de bachelier en medecine et il ya des test ki se font en juillet et en septembre et je sais ke les inscriptions se font par l’étudiant lui-meme comment dois-je procéder et kel documents dois-je fournir pour avoir un visa m’autorisant a me rendre en belgique pou m’inscrire sil vous plait aidez moi je vou remerci

  7. Mo écrit :

    Bonjour,

    Algérien résident français, je souhaite reprendre des études de logopédie à la rentrée 2014. Mon dossier d’équivalence est en cours.
    En France, j’ai un Master en ressources humaines mais je souhaite me ré-orienter (crise, peu de débouchés, chômage…).

    Pouvez-vous me dire si je peux m’inscrire dans plusieurs Hautes Ecoles de logopédie pour maximiser mes chances d’être pris dans l’une d’elles ?
    Quand faut-il s’inscrire ? Les dossiers déposés rapidement ont-ils de meilleures chances d’être pris ? Sommes-nous encore soumis au tirage au sort (quota d’étrangers) ou les Hautes Ecoles choisissent sur dossier ?

    Merci d’avance pour toutes vos réponses,
    A bientôt !

    • admin écrit :

      Bonjour Mo,
      Tu ne peux introduire de demande d’inscription que dans une seul établissement d’enseignement supérieur organisant « Logopédie », car il s’agit d’études dites contingentées en Belgique. La procédure d’inscription prévue pour les étudiants non résidents est spécifique et limite le nombre d’étudiants inscrits de ce type à 30% des inscrits. Tu dois introduire ta demande d’inscription dans les délais fixés par la HE ou l’université. Que tu déposes ton dossier le premier jour ou le dernier jour de la période prévue n’a aucune incidence sur le « choix » final qui se fait bien toujours via tirage au sort pour ce type d’études.

  8. Carole écrit :

    bonjour,
    Je viens d’entamer une première année en médecine vétérinaire ( à l’université bien sur).
    Sauf que je me demande de plus en plu si je ne deviendrais pas institutrice…

    Jusque quand à t’on la possibilité de s’inscrire en haute école? est il déjà trop tard?

  9. admin écrit :

    Bonjour Carole,

    Le décret Marcourt a fixé la date limite pour tous les établissements au 31 octobre. Mais : une école peut déroger, et avoir fixé une date antérieure dans son règlement des études. Il faut donc vérifier auprès des écoles concernées.

  10. marwa écrit :

    Bonjour je peux savoir svp s’il existe un test d’admission pour l’étranger qu’ils l’ont pas le droit de suivre le type court dans leurs équivalence merci d’avance pour votre réponse

  11. saya écrit :

    Bonjour,

    J’aurais une question concernant les allocations familiales en hautes écoles. Je souhaite abandonner mon année en cours et je réorienter l’année prochaine. Si je ne vais plus au cours au second second semestre est-ce que mes parents recevront toujours les allocations ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Saya,
      Pour avoir droit aux allocations familiales en tant qu’étudiant dans l’enseignement supérieur, tu dois répondre aux conditions suivantes :
      -être inscrite dans un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur ;
      -suivre une ou plusieurs formations ;
      -être inscrit pour au moins 27 crédits par année académique.
      Si tu ne te désinscris pas, tu conserves ton droit.

      • Saya écrit :

        Bonsoir,

        Je vous remercie pour votre réponse. Donc dans le cas où j’arrête de me présenter aux cours et que l’école me désinscrit, je perd immédiatement les allocations. C’est bien ça ?

        • admin écrit :

          Bonjour Saya,
          Oui, s’il y a désinscription. Dans le cas contraire, et même si tu ne fréquentes plus les cours, les allocations continueront à être versées.

  12. Delf écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiante en 2ème année en Haute Ecole et je souhaite avoir des renseignements concernant la réussite et le passage à l’année suivante. Je sais qu’il y a eu pas mal de changements et que c’est totalement différent de la France. Est-il possible de passer en 3eme année avec un seul échec ? Même si ce dernier est important (une côte en dessous de 7 par exemple) alors que l’ensemble de la moyenne générale est de plus de 10 ? Je trouverai ça assez « étrange » de ne pas avoir la possibilité de passer à l’année suivante juste à cause d’une seule et unique mauvaise côte. 1. On parle de passer quand même à l’année suivante mais on doit rattraper cette côte, mais il paraît que ceci n’existe plus. 2. On peut passer à l’année suivante sans rattraper la côte car l’ensemble est bon.
    Merci de beaucoup de votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Delf,
      Cette question est réglée par les articles 139 et suivants du Décret du 07 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études. Il est stipulé que « …l’évaluation globale de l’ensemble des unités suivies durant une année académique ou d’un cycle d’études s’exprime de la même façon, le seuil de réussite étant de 10/20 de moyenne, pour autant que les crédits des unités d’enseignement visées aient été octroyés ».
      La norme de réussite d’une évaluation finale est donc définitivement fixée à 10/20. Ceci rend inutile toute réglementation de report de note.

      • Delf écrit :

        Merci de votre réponse rapide. Quand vous parlez de l’évaluation finale vous parlez d’un seul examen, pas de l’ensemble des examens ?

        • admin écrit :

          Bonjour Delf,
          En effet, l’évaluation finale se rapporte à l’ensemble ou à une seule des unités d’enseignement. Pour réussir « de plein droit et automatiquement » il faut 10/20 de moyenne générale ET 10/20 à chaque unité d’enseignement. L’UE pour laquelle tu n’aurais pas obtenu 10/20 peu être déclarée réussie par le professeur en titre si par ailleurs ta moyenne est d’au moins 10/20 pour l’ensemble. Le prof doit justifier sa décision.

  13. Vivi écrit :

    Bonjour,

    En septembre, je reprends mes études et je peux accéder directement à la 2eme année d’assistant social. Je peux avoir des dispenses mais je voulais savoir si le nouveau décret paysage, ayant mis la réussite à 10/20, si pour les dispenses, il fallait avoir également 10/20 pour les obtenir??

    Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour vivi,

      Oui 10/20, mais la haute école doit vérifier si les cours organisés correspondent bien dans leur contenu aux cours pour lesquels les dispenses sont sollicitées.

  14. Makc écrit :

    Bonjour,
    Etudiant en Haute Ecole en 2eme année. J’ai des rattrapages en septembre car j’ai eu des examens en dessous de 10 (malgré 69% de réussite générale). Je me pose alors plusieurs questions. Si je réussis tous mes examens sauf 1, est-ce que je peux tout de même passer en 3eme année ? (On parle d’étudiant R41 … ou quelque chose comme ça quand il y a des échecs mais plus de 60% de réussite générale) Est-ce que je dois quand même doubler ? Mais dans ce cas-ci vu tous les changements au niveau de l’enseignement, est-ce que je n’aurai qu’un seul et unique cours ou je dois recommencer tout depuis le début ? Apparemment je suis encore dans l’ancien système de l’enseignement. J’espère être clair :/ … BàV

    • admin écrit :

      Bonjour Makc,

      La décision de passage doit reposer sur évaluation raisonnable et proportionnée à l’ensemble des résultats. Un seul échec, pour autant qu’il soit peu important, peut donner lieu à une décision de réussite, mais nous ne pouvons évidemment pas préjuger de ce que décidera le jury. Les examens réussis à 10/20 sont acquis.

  15. Elena écrit :

    Bonjour,

    Je me demandais si on pouvait s’inscrire dans plusieurs hautes écoles?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Elena,

      Pas pour les études paramédicales contingentées. Pour le reste oui, mais il faudra confirmer votre inscription dans celle où vous voulez suivre les cours, et retirer votre inscription dans les délais dans les autres.

      • Elena écrit :

        Merci pour votre réponse rapide!

        J’ai vu qu’il fallait payer 10 % des frais lors de l’inscription… Comment cela se passe t’il si je m’inscris dans 2 hautes écoles?

        Merci!

  16. Pierre-A écrit :

    Bonjour,
    Puisqu’il y a beaucoup de changements et que parfois on nous dit que nous sommes dans l’ancien système encore (étudiant en 2eme année), est-ce que vous pouvez me dire si la réussite en R48 (48 crédits) existe encore ?
    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Pierre,
      A 45 ECTS acquis.

      • Pierre-A écrit :

        Ca a encore changé de 48 à 45 ? Donc 45 crédits et le passage à l’année supérieure est automatiquement acquise (avec obligation de rattraper les cours en échecs) ? Merci beaucoup pour ce renseignement. (…j’ai du mal à comprendre pourquoi tout le monde donne des renseignements différents et surtout que certaines Hautes Ecoles n’en savent pas plus).

        • admin écrit :

          Bonjour Pierre,
          Oui 45 ECTS. La confusion vient du fait que la mesure est entrée en vigueur en 2014/2015 et ne s’appliquait qu’à la BA1. En 2014/2015, pour la dernière fois les anciennes dispositions s’appliquaient aux BA2 et BA3. De plus, dans le cadre de la finançabilité des étudiants,, est considéré en situation de réussite et donc finançable, l’étudiant qui à (notamment) acquis au cours de l’année précédente, qu’elle quelle soit, au moins 45 ECTS.

  17. Lara écrit :

    Bonjour,

    Etudiante en dernière année de Master dans une Haute Ecole, je désirerais connaître les conditions à remplir pour bénéficier d’une session prolongée. Faut-il obligatoirement réussir tous ses examens pour pouvoir présenter son mémoire en janvier ou la réussite d’un certain nombre de crédits est suffisante ? Merci de m’éclairer !

  18. bonjour s’il vous plait j’ai 25 ans et je voudrai faire les études en ingenieurie de pétrochimie et je suis titulaire d’un baccalauréat D et j’ai reussit cela en 2012 de ce fait pardon je voudrai vous poser la question de savoir si malgré que j’ai 25 ans esqu’il est possible de trouver un établissement? merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Brice,
      L’âge de l’étudiant n’entre pas en ligne de compte lors de la procédure d’admission/inscription en établissement supérieur.
      Pour les démarches : Pour venir étudier en Belgique, il faut introduire en Belgique une demande d’équivalence du/des diplômes obtenu à l’étranger auprès de la Fédération Wallonie/Bruxelles en Belgique (Ministère de l’éducation) qui va déterminer la valeur des études suivies à l’étranger. Cette équivalence est nécessaire si tu souhaites une inscription/admission dans un 1er cycle supérieur. Cette équivalence donne l’autorisation de poursuivre des études supérieures non universitaire de type court ou de type long ou des études universitaires mais elle peut aussi les limiter par exemple uniquement à l’enseignement universitaire ou à certaines options. Il faut envoyer un dossier complet par courrier recommandé avec tous les documents administratifs et scolaires.
      Tu en trouveras la liste ici :
      http://www.equivalences.cfwb.be
      La demande d’équivalence est à envoyer au :
      Fédération Wallonie/Bruxelles
      Service des équivalences de l’enseignement obligatoire
      Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles equi.oblig@cfwb.be
      Tél: 32.2. 690.86.86
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2016-2017, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence de ton BAC (si tu t’inscris dans un 1er cycle) à partir du 15 novembre 2015 jusqu’au 15 juillet 2016. Si ta demande d’admission vise un deuxième cycle, cette équivalence n’est pas requise, car ce sont les établissements supérieurs qui sont alors compétent pour juger de l’équivalence. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant.
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études.
      cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres.
      L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  19. Gomrée écrit :

    Bonjour,ma fille est inscrite aux hautes écoles,ici elle vient de recevoir un courrier l’obligeant a se rendre a a pseudo sémlnaire dans un bled perdu de la région namuroise 4 jours voyage comprit 300 euros,les éléves viennent d’apprendre que certain invités (payants) seront absents ,du coup on leurs demande de prendre des vêtements de sport (c’est pas sa direction,elle en journalisme) de plus suivant le réglement si elle ne va pas elle ne pourre se présenter aux examens de juin….donc chantage et prise en otage,peuvent il faire cela,j’attends votre réponse,merci

    • admin écrit :

      Bonjour Gomrée,
      Si ces activités figurent au programme des cours ou sont mentionnées dans le RGE de l’établissement comme étant obligatoires, elle ne pourra s’y soustraire. En effet, s’inscrire dans une HE suppose qu’elle est en accord avec tous les prescrits écrits qui régissent le fonctionnement de cette HE, sauf si ces prescrits devaient se révéler contraires à la réglementation relative à l’enseignement supérieur. D’après ce que vous mentionnez, cela ne semble pas être le cas. Il y a peut être possibilité, sur place, d’éviter les activités sportives qui elles ne doivent pas être obligatoires.

  20. badara écrit :

    Bonjour admin j’ai visité tous les sites des hautes ecoles que vous m’aviez suggérer mais parait t il qu’il n’existe pas de master en sciences economiques et gestion,y’a que le bachelier vu j’ai déja ma licence et cette année je suis en Master1 finance audit Je souhaiterai obtenir une admission en master1?merci

  21. frank écrit :

    Bonjour admin
    je suis un étudiant hors union européenne j’ai eu une admission à ifcad Bruxelles, J’ai remarqué que dans cet institut il y’a un département privé et un département promotion sociale. J’ai eu une admission en bachelier spécial en entreprise (2ans) est ce que avec sa je dois fournir les mêmes documents à l’ambassade que ce qui est prevus lorsqu’on fait une demande dans un enseignement privé (description des cours…) ai je une chance d’avoir le visa avec une admission dans cet école merci

    • admin écrit :

      Bonjour Frank,
      Oui, l’Office des 2trangers délivrent des visas pour des inscriptions dans cet Institut, que ce soit en promotion sociale ou pour les formations privées. la liste de base des documents à fournir reste la même. L’ambassade pourra t’en exiger d’autres, éventuellement.

  22. kwadjo faterl hansel écrit :

    Bonjour
    Je suis étudiant Camerounais et j’aimerai poursuivre mes études en Belgique en pétrochimie ou en sécurité Web.mon équivalence est déjà sorti en Mais .mais j’arrive à trouver d’école ou m’inscrire .svp pouvez me donner le nom de quelques écoles qui inscrive encore les nons résidents.

  23. syrus mefuza écrit :

    Bonjour
    Je suis étudiant Camerounais et j’aimerai poursuivre mes études en Belgique en pétrochimie ou en sécurité Web.mon équivalence est déjà sorti en Mais .mais j’arrive à trouver d’école ou m’inscrire .svp pouvez me donner le nom de quelques écoles qui inscrive encore les nons résidents.

    • admin écrit :

      Bonjour Syrus/Hansel,
      Nous ne savons pas quels sont les écoles complètes ou non. Tu dois à chaque fois en fonction des délais (voir sites des différentes HE) demander une inscription.

  24. Vincent écrit :

    Bonjour, je suis en 1ere année en marketing, est-il possible de changer d’établissement à ce stade-ci de l’année? j’aime pas mon école Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,

      De tels changements ne sont possibles que jusqu’au 30 novembre maximum. Demandez à l’école si une dérogation est possible, mais il y a très peu de chances.

  25. EMMANUELLE écrit :

    Bonjour
    Ma fille est actuellement étudiante en 2ème année Soins infirmiers en Haute Ecole. Elle a obtenu en 1ère année 60 crédits. Combien de crédits doit-elle obtenir pour passer en 3ème année ? Il y a t-il des manières qui doivent obligatoirement être validées pour le passage en année supérieure (ex module soins infirmiers généraux) ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Emmanuelle,
      Pour avoir accès de plein droit à des cours de l’année suivante, elle devra obtenir au moins 45 crédits. Entre 30 et 44 ECTS, ce droit demeure mais avec l’accord du jury d’examen. L’accès à certains cours peut être interdit si il était nécessaire de réussir préalablement un cours prérequis. Les cours prérequis sont en principe clairement identifiés comme tel dans le programme de l’étudiant.

  26. Stephane écrit :

    Bonjour je suis étudiant camerounais j’aimerait poursuivrer mais études pour un cycle de bachelor que doit je faire pour monter mon dossier pour la rentre de septembre

    • admin écrit :

      Bonjour Stéphane,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.behttp://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2017-2018, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2016 et jusqu’au 15 juillet 2017 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2017 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  27. Lima écrit :

    Bonjour,
    Je chechre à m inscrire dans une ecole de promotion sociale  » école d art située à Bruxcelles » pour une formation d une duree d un an qui me permettra par la suite de trouver un travail.
    pouvez vous m aider dans ma recherche?
    Je vous remercie infiniment
    Bien cordialement

  28. vanderavero justine écrit :

    bonjour , je m,appelle justine et je termine mon bac en communication , j,ai é examens a passer en septembre car j’ai ete malade en janvier , j’ai reussi haut la main tout les autres , mais que veux dire R E M donc remise . je ne comprends pas ? d’avance merci

  29. vanderavero justine écrit :

    j’ai 2 examens a repasser en septembre

  30. Murielle écrit :

    Bonjour svp jai un souci. J’aimerais savoir si IFCAD accorde les dérogations.jai été inscrite en bachelier en coopération international (promotion sociale) car ma rentrée scolaire c’est le 01er septembre et mon Rendez-vous est prévu pour le 29 août.que faire s’il n’accorde pas de dérogation ,ai je les chances d’avoir le visa????
    Merci de répondre

    • admin écrit :

      Bonjour Murielle,
      Nous supposons que tu souhaites obtenir une dérogation pour inscription tardive. Théoriquement, l’IFCAD pourrait te permettre de t’inscrire après la date effective mais pour en être sûre, tu devrais contacter cet institut directement.
      http://ifcad.info/

  31. martial écrit :

    Bonsoir je suis inscrit a ifcad s il vous plaire j aimerais savoir si je pourrai avoir une chance d avoir la derrogation etant donne que mon rendez vous pour l ambassade c est le 5octobre et ma rentrée le 3octobre je vous en prie

    • admin écrit :

      Bonjour Martial,

      Désolé Martial, nous ne sommes pas un service de l’administration, et nous ne pouvons donc rien vous garantir par rapport à ce type de décision qui relève de votre dossier. Il faudrait voir cela directement avec les services concernés. Bonne continuation.

  32. Toumi écrit :

    Bonjour,
    J’aimerais aider une amie dont on s’est littéralement foutu de la geule.
    Elle passe en deuxième année en droit à l’ephec. Elle a obtenu une bourse mais voilà la deuxième année consécutive qu’on refuse malgré tout de lui donner « gratuitement » ses syllabus. Cette fois ci, on lui a argué que en fait par « supports de cours » il faut entendre feuilles d’examen et non pas syllabi. Elle doit donc prendre à ses frais les syllabi. Ayant jeté un coup d’oeil au décret je ne vois nul part sur quoi se base la haute école pour avancer cette définition de « support de cours ». Que peut elle faire face à cette situation? Chez qui se plaindre? D’avance merci pour le temps que consacré à l’analyse de cette question.

  33. Noémie écrit :

    Bonjour,
    Je suis en 1ère année de soins infirmiers j’ai validé 40/60 crédits et j’ai validé tout mon premier Quad du fait de ne pas avoir optenue mes 45 crédits je dois donc doublé… Je me demande s’il m’est possible de suivre tout le premier quadrimestre de la deuxième année car sur tout les cours que j’ai validé en première année on me restreint à seulement un cours du premier quadrimestre de la 2eme année (2credits) ce qui me semble bizarre est ce normal ?
    Cordialment
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Noémie,
      Avec moins de 45 crédits acquis ton PAE est constitué avec accord du jury. Les activités d’apprentissages pour lesquelles il était nécessaire de remplir de conditions prérequises ne te sont pas accessibles, si tu n’as pas réussi les cours prérequis. Pour le reste, le jury pourrait étoffer ton PAE car, en effet, cela semble bien peux de crédits pour 2017/2018.

  34. Sabrina écrit :

    Bonsoir,
    Je suis en deuxième année de BAC soins infirmiers et je double mon année.
    En effet, j’ai une moyenne de stage de 9/20 à l’unité d’enseignement. Sur mes 3 stages, il y en a un qui a été réussi (12/20 au stage et 8/20 au rapport de stage) ce qui me fait une moyenne de 10/20 pour celui-ci. Je voudrais donc savoir si dans mon cas, je suis obligée de refaire les 3 stages étant donné que mon UE a une côte inférieure à 10/20, ou puis-je être dispensée de celui qui est réussi?

    Cordialement

  35. Pierre écrit :

    Bonjour,
    Dans mon programme d’étude, il est marqué que l’on a le choix entre le néerlandais, l’espagnol ou l’allemand mais j’ai appris récemment que le néerlandais m’était imposé, puisque que j’ai suivi cette matière lors de mes études secondaires.
    Y aurait-il une solution pour que je puisse suivre une autre langue ?
    On m’a proposé de faire une demande de dérogation ministérielle mais j’ai l’impression que c’est peine perdu.
    Merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Pierre,
      Non cette matière n’est pas imposée. Tu peux choisir la langue que tu souhaites.

      • Pierre écrit :

        Merci beaucoup de votre réponse,
        J’ai demandé au professeur, au secrétariat et ils m’ont tous dit que je ne pouvais pas changer.
        Pour info, je suis dans un établissement d’enseignement supérieur créé par la Ville de Bruxelles.
        Si cela n’a pas d’importance, auriez-vous l’amabilité de me fournir une preuve de ce que vous affirmer que je puisse le montrer à l’administration car je n’ai aucun pouvoir.
        Merci beaucoup.

        • admin écrit :

          Bonjour Pierre,
          Il n’existe bien évidemment pas de texte légal ou de réglementation qui impose le choix du néerlandais dans l’enseignement supérieur si l’on a suivi ce cours dans l’enseignement secondaire. cette question n’est tout simplement pas abordée dans la législation. ce n’est pas toi qui pourra apporter la preuve que quelque chose n’existe pas mais bien la HE qui devrait être en capacité de te fournir un texte légal corroborant leurs dires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *