Qu’en est-il, sur le plan légal, de la question du redoublement durant toutes ces années d’école?

1. Pour rappel : Le Ministère de l’éducation a défini une continuité pédagogique (continuum) couvrant toute la période du parcours scolaire de l’enfant allant de la 1e Maternelle à la fin du 1e Degré du secondaire : « La formation de l’enseignement maternel et des huit premières années de la scolarité obligatoire constitue un continuum pédagogique structuré en trois étapes, visant à assurer à tous les élèves, les socles de compétences nécessaires à leur insertion sociale et à la poursuite de leurs études » (Décret « Missions » du 24/7/1997)

– La 1e étape va : de la 1e Maternelle à la 2e année Primaire
– La 2e étape : de la 3e Primaire à la 6e Primaire
– La 3e étape : le 1e Degré du secondaire (1e et 2e année secondaires)

Continuité pédagogique :

2.Principe général : on ne peut redoubler qu’une seule fois au cours d’une étape.

NB : au sens juridique strict, on parlera pas de redoublement mais d’année complémentaire (car on n’est pas censé répéter mécaniquement les apprentissages de l’année « ratée », mais on doit pouvoir bénéficier d’une pédagogie adaptée).
L’année complémentaire ne doit pas nécessairement être la dernière dans les étapes 1 et 2.
Exemples : on peut recommencer la 3e maternelle ou la 1e primaire et pas forcément la 2e primaire ; ainsi que la 3e, la 4e ou la 5e primaire et pas forcément la 6e.

3. Par contre dans la 3e étape, c’est-à-dire le 1e degré du secondaire, l’année complémentaire doit obligatoirement être placée après la 2e année.

4. Important : dans le fondamental (maternel et primaire) les parents peuvent refuser l’année complémentaire, ce n’est donc pas l’école qui décide unilatéralement.

5. Dans le secondaire – et donc lors de la 3e étape, c-à-d à la fin du 1e degré secondaire -c’est le conseil de classe qui décide si l’année complémentaire est appliquée ou non. L’année complémentaire sera décidée par le conseil de classe, si l’élève :
– n’a pas obtenu son CE1D (Diplôme de fin de 1e degré)
– n’a pas déjà fait plus de deux ans dans le 1e degré
– n’a pas atteint l’âge de 16 ans

6. Remarque : un élève inscrit en 1e D (année différenciée) et qui y a obtenu son CEB, va l’année suivante dans une 1e C (année commune) et ensuite en 2e C. Cet élève ne pourra pas bénéficier d’une année complémentaire, car la législation ne permet pas de faire plus de 3 ans maximum dans le 1e degré du secondaire.

Base légale
– Décret du 24/7/1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

128 commentaires

  1. Aurélie a dit :

    Bonjour, mon fils de 12 ans est en 5ème primaire, il a du refaire un 4 iem. Si il ne parvient pas à aller en 6iem peut il refaire faire une 5 iem? Ou directement aller en 6 iem ou en première differencielle?

    1. admin a dit :

      Bonjour Aurélie,
      Le redoublement n’existe pas. L’école peut – tout comme vous d’ailleurs – proposer de maintenir votre enfant en 5ème. Il s’agit alors d’une année complémentaire. Elle ne peut donc s’organiser qu’avec l’accord de parents. Vous pourriez donc décider de l’inscrire en 6ème même si ses résultats ne sont pas extraordinaires et même si l’école devait penser qu’il est préférable de le maintenir en 5ème. Mais, l’école ne vous proposera pas l’année complémentaire car elle ne peut s’organiser qu’une seule fois par étape du continuum pédagogique voulu par le Ministère (8 années à partir de la 1ère maternelle) :
      – La 1e étape va : de la 1e Maternelle à la 2e année Primaire
      – La 2e étape : de la 3e Primaire à la 6e Primaire
      – La 3e étape : le 1e Degré du secondaire (1e et 2e année secondaires)
      Or, votre enfant a déjà “bénéficié” d’une année complémentaire en étape 2, lors de sa 4ème.

  2. Christiaens Sandra a dit :

    Bonjour mon fils est en 6ème primaire il a eu 56% à son bulletin hormis le CEB qui peut le sauver. Est ce que pour passer en classe supérieur c est 50 ou 60% de moyenne qu il faut avoir?

    1. admin a dit :

      Bonjour Sandra,
      Le redoublement n’est pas autorisé en primaire. L’école peut proposer une année complémentaire par cycle mais il faut l’accord des parents. En cas d’échec au CEB vous aurez le choix de l’inscrire en 1ère différenciée ou de lui faire recommencer sa 6P (année complémentaire).

  3. Aurelie a dit :

    Bonjour, pour entrer en 1 ére primaire est il vrai qu il faut absolument avoir 6ans car ma fille ici passe en 2 ème maternelle et n ora en 3eme maternelle que 5 ans le 13 avril

    1. Bonjour Aurélie,
      Non, l’élève peut, après avoir obtenu l’avis du directeur de l’école et du CPMS de l’école d’origine, fréquenter la première année de l’enseignement primaire dès l’âge de 5 ans.

  4. Bonjour,

    Mon fils est en première primaire. Il doit doubler son annee. Nous etions d’accord pour qu’il recommence mais voila après réflexion, nous pensons pas que c’est la bonne solution du coup on aimerait changer d’avis. On nous a rien fait signé pour marquer notre accord pour le redoublement, du coup on aimerait savoir est-ce qu’en Belgique il y’a un deadline pour marquer son opposition, est ce que jusqu’a la rentrée on peut encore dire qu’on accepte pas le redoublement…
    Merci d’avance.

    1. Bonjour Mina,
      A priori oui car aucune date limite n’est fixée par la réglementation. l’inscription devant être, dans l’enseignement fondamental, entérinée pour le 1er septembre, on peut, par déduction estimer que vous pouvez modifier votre avis au plus tard à cette date.

  5. Manuella a dit :

    Bonjour
    Mon fils fait deuxième primaire et il a eu une moyenne de 54% en français; 60% en mathématiques et 73% en éveil et son institutrice a décidé de le faire redoubler. Est-il normal qu’il redouble avec ces moyennes?

    1. Bonjour Manuella,
      Non. Le redoublement n’est pas autorisé dans l’enseignement primaire. L’école (ou vous même) peut demander que l’élève fasse une année complémentaire (max 1 par cycle 5/8 et 8/12) si il présente de fortes lacunes. Mais la décision en revient aux parents. Si vous refusez cette année complémentaire, votre fils devra être inscrit en 3ème maternelle, quel que soit ses pourcentages.
      Dans le cas présent, avec les moyennes mentionnées, le simple fait de “proposer” cette année complémentaire est aberrant.

  6. MARICQ Sabine a dit :

    Bonjour, ma petite fille ayant raté sa 5ème année avec 45%,ma fille a suivi les conseils de l’école et a signé le document hier afin de lui faire doubler son année. Après réflexion et concertation, nous avons fait part à l’école de notre changement de positon; à savoir;la laisser passer.. Nous nous sommes retrouvé face à un mur de refus et de mots blessants {chose malheureusement que nous avions déjà vécu avec notre première, nous l’avons changé d’école, aujourd’hui elle s’en sort très bien}. Quel recours avons nous pour faire passer notre petite malgré tout, s’il vous plaît ? D’avance merci..

    1. admin a dit :

      Bonjour sabine,
      Le redoublement n’est pas autorisé en primaire. L’école ou les parents peuvent toutefois demander une année complémentaire par cycle (5/8 et 8/12), sil ils estiment que l’enfant en a besoin. ce sont les parents qui décident si l’enfant s’inscrit ou pas dans l’année supérieure et ce quel que soient les points de l’élève. Vous devez signifier par écrit que vous avez changé d’avis et que vous souhaitez le passage dans l’année supérieur. En cas de refus de l’école il faudra s’adresser au Ministère.

      1. MARICQ Sabine a dit :

        Un tout grand merci !
        Bien à vous..

  7. Manal a dit :

    Bonjour, mon fils a recommencer sa 5eme primaire sans fruit il a raté son ceb en math à 30% mais il a réussi français à 66%et éveil à 63 %sachant que mon fil à été diagnostique en mai d’une forte dyscalculie y a-t-il des chances de l’octroi du Ceb avec un recours ?

    1. admin a dit :

      Bonjour Manal,
      Oui vous pouvez introduire un recours, surtout (est-ce le cas ?à) si des aménagements n’ont pas été implémentés par l’école pour remédier aux troubles de votre fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.