Faire le bon choix

  • Les études supérieures en Fédération Wallonie-Bruxelles française se subdivisent en un enseignement de type court (débouchant sur le titre de bachelier professionnel, en 3 ans), et en un enseignement de type long (composé d’un bachelier de transition en 3 anssuivi d’un master, en 1 ou 2 ans). Pour l’offre complète des études et l’annuaire des établissements, voir : www.enseignement.be
  • Les bacheliers professionnels sont organisés en Hautes Ecoles, Ecoles Supérieures Artistiques (ESA), ainsi que dans l’Enseignement Supérieur de promotion sociale.
  • Les formations débouchant sur un master sont organisées dans les universités, certaines hautes écoles et écoles supérieures artistiques, et dans l’enseignement supérieur de promotion sociale pour la formation d’ingénieur industriel uniquement.

Une accessibilité étendue

  • Les études supérieures et universitaires sont accessibles à tous les diplômés de l’enseignement secondaire supérieur, quelle que soit la filière d’études suivie dans le secondaire.
  • Il ne peut donc y avoir de discrimination à l’inscription vis-à-vis d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS), qu’il soit délivré par l’enseignement général, technique ou professionnel.
  • Du point de vue pédagogique, l’enseignement secondaire de transition (général ou technique) prépare davantage à l’enseignement universitaire et supérieur de type long.
  • Pour ceux qui n’auraient pas obtenu le CESS à l’issue du secondaire, des alternatives existent pour entreprendre des études supérieures ou universitaires (notamment via l’examen d’admission des universités, les jurys de la Fédération Wallonie-Bruxelles, etc.) Pour en savoir plus

Un support aux études

  • Tout comme les centres d’information jeunesse, les universités et les établissements supérieurs offrent une aide pour s’orienter et bien choisir ses filières ; mais aussi pour se familiariser avec ce nouvel environnement.
  • Les universités et les établissements supérieurs organisent des services permettant de mieux réussir ses études (exemples : séances d’explication de cours, de remédiation, d’entraînement aux examens, parrainage par des étudiants d’années supérieures pour mieux comprendre la vie étudiante, coaching individualisé permettant de soutenir l’étudiant au début de ses études, etc.)
  • Dans les universités et les établissements supérieurs, il existe également des lieux favorisant l’étude : salles d’études, bibliothèques et salles informatiques.

Un soutien financier

  • Les étudiants peuvent bénéficier de bourses (allocations d’études) de la Fédération Wallonie-Bruxelles, accordées en fonction de critères financiers et pédagogiques. Pour plus d’informations 
  • Toutes les universités et les établissements supérieurs ont un service social étudiant. Ce type de service peut, sous certaines conditions, accorder une aide financière et matérielle aux étudiants qui en ont besoin.
  • Pour les étudiants bénéficiant des allocations d’études, l’inscription est gratuite.
  • Les supports de cours (syllabus) sont gratuits pour les étudiants boursiers.

Philippe De Bel

INFOR JEUNES LAEKEN

Print Friendly, PDF & Email

37 commentaires

  1. Takougang kuete servais a dit :

    Bonjour, je suis professeur des colleges d’enseignement technique (3 années à l’ENSET de Douala après le baccalauréat F5) en froid et climatisation depuis 6ans, j’aimerais faire un master en génie industriel en Belgique. Que me conseillez-vous?

    1. admin a dit :

      Bonjour Servais,
      Pour s’inscrire à l’université pour l’année académique 2019-2020, il est nécessaire d’introduire ta demande d’admission en ligne au plus tard le 30 avril 2019. Pour les HE tu dois consulter le site de l’établissement choisi pour connaître des délais précis.
      Par ailleurs, il est nécessaire d’introduire une demande d’équivalence de ton diplôme secondaire auprès du Service des Equivalences du Ministère, si tu intègres une des trois premières années.
      http://www.equivalences.cfwb.be
      Si tu es admis directement en 2ème cycle, cette équivalence n’est pas requise.
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  2. Bonjour,

    J’aimerais savoir si il est indispensable d’avoir fait des études pour être auditeur libre à l’ULB ?

    En effet, je n’ai pas terminé mes humanités mais mon expérience personnelle fait que je suis très axé sur l’étude sans pour autant vouloir suivre un cursus classique et en être diplômée.

    1. Bonjour Yousra,
      Non ce n’est pas nécessaire. L’inscription en tant qu’auditeur peut se prendre toute l’année mais est soumise à l’autorisation du secrétariat de la faculté, dans la limite des capacités d’accueil.

  3. Bonjour,
    j’ai réussi ma première en soins infirmiers avec 48 crédits et j’aimerais changer d’orientation pour faire assistante sociale. De ce que j’ai pu lire, il est possible de passer directement en bac 2 assistante avec 60 crédits des soins infirmiers acquis et n’ayant pas obtenue les 12 crédits pour anatomie et un travail de santé publique, je me demandais si il n’existerait pas par hasard une démarche à faire dans mon cas qui, pourrait me permettre d’accéder à la deuxième si cela est possible. Merci d’avance, bonne journée.

    1. Bonjour Lyn,
      Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée . La procédure figure dans le RGE de l’établissement d’enseignement.

  4. Bonjour,

    Je suis un lycéen marocain, qui va obtenir son bac (option physique) cette année, et j’aimerais devenir joueur de basketball pro. J’ai quelques questions:

    -Quelles sont les démarches à suivre pour un étudiant étranger?
    -Existe-t-il des bourses dont je pourrais profiter?

    1. Bonjour Abdoun,
      Tu souhaiterais devenir joueur pro en Belgique ? Dans ce cas, tu dois t’adresser à la Fédération de Basket : http://www.basketbelgium.be/

  5. Damien a dit :

    Bonjour
    Je suis en 2e comptabilite haute ecole mais je compte refaire mon annee
    En cas d un deuxieme echec c est a dire l annee 2018-2019(dans le pire des ca) Quelles sont les possibilites ? Ou puis je me reorienter en bloc 2? Je ne souhaite pas recommencer en 1er en imaginant ce scenario

    1. admin a dit :

      Bonjour Damien,
      Les passerelles automatiques d’une année d’études réussie vers l’année supérieure dans une autre orientation n’existent pas. Il faut chaque fois introduire une demande d’admission personnalisée sur dossier. Bien entendu, au plus l’option 2 est proche de l’option 1, au plus la possibilité d’être admis est grande.

      1. Bonjour.
        Mon nom est Malda, si je vous écrit aujourd’hui c’est par rapport à ma situation académique, je n’en dors et je souhaiterai si possible que vous m’aidez à y voir plus clair. Je suis étudiante hors UE. Je suis en Belgique depuis deux ans pour les études. J’étais au début inscrite en droit à ulg. J’ai fini mon année avec 15 crédits sur 60. Ensuite je me suis inscrit pour l’année académique 2020 2021 en haute école où je me suis inscrite en mode. J’étais dans une phase pas très agréable, surtout avec la crise covid, où tantôt on avait des cours à distance tantôt en presentiel. J’ai eu beaucoup de remise en question par rapport à ce que je voulais, j’ai eu à consulter des conseiller d’orientation, des psychologue, car je pense que je sombrer dans une dépression. Après plusieurs moment de réflexion j’ai décidé de me relever, et de bien analyser grâce aux conseils de conseiller d’orientation pour savoir ce qui me correspondait j’ai fini par trouver et j’ai décidé pour cette année de me réinscrire en marketing. Faut savoir que j’ai obtenu mon cess dans le général dans l’option économique. Je vous promets. Je n’ai jamais eu à échouer lorsque j’étais en secondaire. J’ai toujours aimé et j’aime beaucoup les études. C’est pour ça jai décider de me reprendre en main. Mais ma crainte est de savoir si je suis toujours financable et si par rapport à l’office des affaires étrangères je risque une expulsion à force de changer de faculté. Merci de me répondre

        1. Bonjour,
          Voici ce que mentionne l’Office des Etrangers concernant la notion de « prolongation excessive des études » qui peut conduire à la délivrance d’un OQT : https://dofi.ibz.be/fr/themes/ressortissants-dun-pays-tiers/etudes/fiches-pratiques-etudes/prolongation-excessive-des
          Concernant la finançabilité : vous êtes bien toujours finançable pour une inscription en 1er cycle, et ce quel que soit le nombre de crédits acquis.

  6. Bonjour,

    Je cherche à savoir s’il existe une possibilité de suivre une formation en horaire décalé, voire promotion sociale, pour devenir kiné sportif, coach sportif ou préparateur physique ?
    Cette filière donne-t-elle éventuellement accès à la profession de « prof de gym » dans l’enseignement primaire ou secondaire inférieur ?

    D’avance merci

    1. Bonjour Kevin,
      Il est possible de suivre « Kinésithérapie sportive » (master de spécialisation) en horaire décalé à la HE Condorcet.
      http://www.condorcet.be
      Depuis la réforme des titres et fonctions dans l’enseignement, pour ce qui est de l’accès aux métiers de l’enseignement, il y a lieu de vérifier ici : http://enseignement.be/index.php?page=27274#zone_step_0

  7. yannick a dit :

    bonjour je suis étudiant camerounais et j ai une maitrise en physique de l environnement, actuellement je suis en Master 2 et j’aimerais poursuivre mes études en Belgique en cycle d’ingénieur en génie minier et j’aimerais savoir si cela est possible.

    1. Bonjour Yannick,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.behttp://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2018-2019, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2017 et jusqu’au 15 juillet 2018 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2018 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2018. L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.