Ecoles Supérieures Artistiques

Les Ecoles supérieures des Arts (ESA) sont des établissements d’enseignement supérieur artistique, organisés ou subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elles dispensent un enseignement supérieur de type court et de type long. Il existe 17 Écoles supérieures des Arts en Fédération Wallonie-Bruxelles . L’enseignement artistique dispensé dans l’enseignement supérieur a pour objectif d’être un lieu multidisciplinaire de recherche et de création. Sa spécificité consiste dans le fait qu’il comporte un examen d’entrée. Les étudiants doivent démontrer qu’ils disposent des prérequis nécessaires avant de s’engager dans un cursus artistique. Pour ce faire, ils présentent une épreuve avant leur entrée en première année. Pour le reste, le cursus est semblable à celui des Hautes Ecoles. Il comporte également deux types :

  • le type court qui comprend 3 années d’études ;
  • le type long et de niveau universitaire, qui comprend au moins quatre années d’études.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

25 Responses to Ecoles Supérieures Artistiques

  1. fecih says:

    Salut je suis un algérienne je veux étudier l’audiovisuel chez vous j’ai un diplôme de technicien supérieur en métier audiovisuel option image.

    • admin says:

      Bonjour Fecih,
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2015-2016, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2014 et jusqu’au 15 juillet
      2015 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue,
      et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription
      devait se faire en ligne si tu souhaitais être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2015 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2015. Attention que si l’admission/Inscription est autorisée en 2ème cycle la procédure d’équivalence du titre secondaire n’est alors plus requise.
      L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP
      auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  2. Majoie Fidèle says:

    Je souhaiterais venir suivre mes études en Belgique. Ma mère y réside et a un salaire de 1440 euros net par mois et comme je suis âgée de plus de 21 ans que dois-je faire ?? Est-ce ma mère peut se porter comme ma garante ?? Puisqu’on demande que le garant ait minimum 1714 euros. Que faire ?? et comment ??

    • admin says:

      Bonjour Fidèle,
      Nous supposons que toi tu ne possèdes pas la nationalité belge. En terme de séjour, tu es alors considéré comme extra européen : il est donc nécessaire que tu obtiennes un visa. Pour obtenir ce visa, tu dois notamment prouver que tu ne tomberas pas à charge de la sécurité sociale belge. Il faut donc une prise en charge et/ou des revenus propre suffisants (voir texte en haut de page).

  3. Majoie Fidèle says:

    J’ai oublié de noter en passant que non seulement elle y réside et elle a la Nationalité Belge. Merci

  4. odilon mm says:

    bonjour
    je souhaite etudier dans une haute ecole pour la rentrée de 2017-2018
    mon grarant financier reside au cameroun coe moi
    que dois-je automatiquement avoir pour esperer avoir un visa

    • admin says:

      Bonjour Odilon,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Si ta demande vise un deuxième cycle : dans ce cas, c’est l’établissement d’enseignement lui-même qui traite de la question d’équivalence.
      Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2017-2018, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2016 et jusqu’au 15 juillet 2017 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2017 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. Attention que si l’admission/Inscription est autorisée en 2ème cycle la procédure d’équivalence du titre secondaire n’est alors plus requise.
      L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  5. moubagna youssoufa says:

    bonjour a vous, je souhaiterais poursuivre des etudes dans l’une de vos ecoles pour le compte de l’annee scolaire 2017/2018 en cycle master. En effet je suis titulaire d’une licence en logistique et transport et je souhaiterais continuer dans l’une des filieres qui cadre avec celle dont je detiens. quelles sont les differentes procedures que je dois suivre? je reside au cameroun et plus particulierement dans la ville de Douala de mon garrant se trouve egalement dans la meme ville que moi.

    • admin says:

      Bonjour Youssoufa,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Si ta demande vise un deuxième cycle : dans ce cas, c’est l’établissement d’enseignement lui-même qui traite de la question d’équivalence.
      Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2016-2017, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2015 et jusqu’au 15 juillet 2016 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2016 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. Attention que si l’admission/Inscription est autorisée en 2ème cycle la procédure d’équivalence du titre secondaire n’est alors plus requise.
      L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP
      auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  6. mélanie says:

    bonjour, je suis actuellement étudiante à la fac en première année d’art plastique mais j’aimerai intégré une école d’art en Belgique. j’ai obtenue l’année dernière mon bac pro gestion administration penser vous qu’il est possible que j’intègre une école d’art avec ce bac parce qu’il faudra que je fasse une demande pour avoir l’équivalent de mon bac français en belge et je n’ai pas envie de payer pour me dire qu’au final je ne peux pas entrée en écoles d’art..
    merci d’avance pour votre réponse

    • admin says:

      Bonjour Mélanie,

      Il ne nous est pas possible d’anticiper la décision du service des équivalences.
      Par contre, vous devrez passer, en plus, un examen d’entrer pour accéder à une école d’art

  7. BERTOMEU says:

    Bonjour, je suis espagnole et j’ai fait un cycle de formation supérieur en illustration. J’aimerais pouvoir faire un master à l’école de Saint-Luc à Liège et j’aimerais savoir si je dois faire l’équivalence pour mon diplôme ou me mettre en contact directement avec l’école des Arts? et aussi, j’ai un niveau basique en français, est-ce que cela peut poser un problème pour les épreuves d’amission? Merci de votre réponse,

    • admin says:

      Bonjour Bertomeu,
      Tu dois te mettre directement en contact avec l’ESA si tu possèdes déjà un titre supérieur. Attention : si tu veux suivre un master à finalité didactique ou d’agrégé de l’enseignement secondaire supérieur tu devras présenter un examen de maîtrise suffisante de la langue française – 2e cycle.
      Par ailleurs, l’épreuve d’admission que tu mentionnes ne concerne que l’admission en première année du grade de bachelier (BA1). Le coût en est d’environ 100€.
      Si tu es admise en Master directement, tu ne dois donc pas présenter cette épreuve.

  8. Sarah says:

    Bonjour,

    En 2014-2015 j’ai commencé des études en soins infirmiers à la HUB (Odisee), mais comme ça ne plaisait pas j’ai abandonné en janvier.
    2015-2016 je me suis inscrite en stylisme modélisme à la HEFF, mais des problèmes familaux ont fait que j’étais dans l’incapacité de remettre des travaux et de passer certains examens.
    2016-2017 je redouble et les soucis d’ordre familiale m’ont fortement affecté et j’étais incapable psycologiquement de remettre le reste des mes travaux manquants (j’ai pu ratrapper une partie de mes échecs).

    J’ai fait une demande de dérogation, mais le conseil n’a pas pris en considération mes motivations. L’une de mes professeurs (je ratais toujours ses examens) m’a aidé avec ma lettre de motivation et elle estimait que mes raisons était valable.
    Il est dit que je suis très peu impliquée et que je n’est pas fait de progrès suffisant, chose que je conteste totalement. Mes profs sont témoins de ma présence, mon sérieux, de mon implication et certains ont bien constaté mon évolution positive pour leurs cours.

    J’ai pris rdv avec un représentant étudiant pour discuter défendre mon cas et compte aller vers mes profs pour obtenir une lettre qui prouve mon implication durant les cours.

    Aussi il y a eu un changement pour un cours que je ratais toujours, au lieu de passer un examen la note est déterminé par la présence au cours et la remise de travaux + éventuellement un examen à livre ouvert. Est-ce que ce changement soudain d’évaluation peut jouer en ma faveur?

    Je sais que je ne suis plus finaçable, mais je ne me vois pas faire autre chose comme étude. J’ai 22 ans et je ne peu pas attendre 5 ans pour terminé ma première.

    Quand est-ce que je dois juger être nécessaire de faire appel à un avocat pour mon cas? Sachant que la cause de mon echec est du a une incapacité psychologique. Je ne pense pas que l’école prendra la dépression comme une raison valable pour me reprendre.

    Bien à vous

    • admin says:

      Bonjour Sarah,
      Si nous te comprenons bien tu as introduis une demande de dérogation ? Cette demande a-t-elle déjà été traitée ? si oui et négativement, tu peux introduire une demande dans une autre HE qui organise les études que tu souhaites suivre.
      Autre possibilité : l’enseignement supérieur de promotion sociale ou ne s’applique pas les règles de finançabilité.

  9. KHALIL says:

    bonjour,
    j’ai décroché mon baccalauréat Algérien en 2016 sciences expérimentales ,j’ai rejoins l’université dans la branche maths informatique,mais mon souhait à moi était d’intégrer une École de désigne graphique,des écoles inexistantes dans mon pays,j’ai donc fait un cursus de deux années qui c’est soldé par des dettes en premières année suite à une hospitalisation après un accident,et la deuxième année pas trop motivé par l’énorme charge,des modules de la 1er année,et 12 modules en 2em année,pour un cursus qui ne répondait pas à mon profil ,j’ai donc laisser tombé,je suis inscrit en 2em année toujours en maths informatique mais j’ai bloquer l’année afin de me consacrer aux beaux arts , art plastique et un seul module de graphisme,ma question est, qu’elle est la meilleure démarche pour moi pour intégrer une école d’Art graphique privée,mes parents vont me payer le nécessaire,sauf que je ne sais pas si je dois m’inscrire en tant que nouveau bachelier ou doit je intégré les deux années non concluantes,et aussi quel test de français dois je passé pour prouver mon niveau en français?TCF OU BIEN LE DALF OU ENCORE LE DELF?
    aidez moi svp à y voir plus claire,
    je vous remercie

    • admin says:

      Bonjour Khalil,
      En principe tu as déjà du présenter l’examen de maîtrise de la langue française puisque tu as déjà été inscrit deux fois en Maths. Il s’agit d’une réorientation qui ne te permetra pas de valoriser tes crédits antérieurs. Tu dois donc t’inscrire en BA1.

  10. Kifoumbi says:

    Bonjour,

    Ma question est la suivante selon mon cas qui est qu’en 2013-14 j’avais raté ma 1ere année en supérieur Publicité (mais avait eu bcp de dispense) et la seconde année je l’avais également échoué (2échecs).

    M’interdisant une réinscription dans l’établissement, je décidais de changé de ville tout en restant dans la même option encore un échec (3 échecs)

    Apres ces 3 échecs, nouvelle option (informatique de gestion), nouvelle école mais un abandon durant l’année car n’aimant pas l’établissement.

    L’année qui suit nouvelle école mais a l’Epfc pour un brevet d’étude supérieur
    en web developper.

    la 1er année fut un échec malgré des cours réussis et cette année cela va être la même chose encore un échec malgré des cours réussis mais échec répétitif son dus a des situations de la vie rencontré durant le parcours mais l’envie y est toujours!.

    Ma question est la suivante car tant qu’a faire, au lieu de reprendre dans le web puis-je de nouveau revenir en publicité option lors de mon arrivé en supérieur?? étant donné je pense que le délais est passé?

    Je préférais y revenir sachant le nombre de dispense acquis et mes facilité dans l’option qui me ressemble le plus et j’ai envie de reprendre ce diplôme!

    Merci bien

    • admin says:

      Bonjour Kifoumbi,
      Tu n’es plus finançable car tu cumules trois échecs en 1er cycle supérieur au cours de la période qui précède la demande d’inscription 2019/2020 ( les années BES ne sont pas comptabilisées). Tu peux toutefois solliciter une inscription en « Publicité » mais tu devras, plus que probablement, passer par la procédure dérogatoire.

  11. Nickson says:

    BONJOUR je suis actuellement étudiant a la HEPH-Condorcet. je viens du Cameroun ou j’ai fait 2 ans de graphique design ou j’ai validé ma première année et la deuxième je ne l’ai pas terminé pour pouvoir venir en Belgique cette année avec un retard de 2 mois. Les circonstances font en sorte que je rate mon année académique principalement à cause de la distance vu que j’habite a Bruxelles et mon établissement se trouve a Saint-Ghislain. j’ai trouvé un établissement a Bruxelles ESA Le 75. je voudrais savoir si après cet nouvel échec si je suis encore finançable ?

    • admin says:

      Bonjour Nickson,
      Oui si tes études camerounaises n’étaient pas des études supérieures. Non si elles l’étaient, car alors tu cumules déjà trois inscriptions en 1er cycle. Il faudrait toutefois totaliser l’ensemble des crédits réussis, pour vérifier si, par ce biais tu ne resterais pas tout de même finançable.

  12. Tagne says:

    Je suis camerounais j’ai un master1 en genie civil option BTP j amerai faire un master specialise en archicteture ,amenagement de territoire ,urbanisme ,genie civil …dans les universites,hautes ecole ou ecoles superieur des arts…;j’ai deja eu l’equivalence mais j’ai postule dans 4 ecoles et 3 mon deja donnent des reponses pas favorable.j’ai eu le bac avec 10 le bts avec 11,licence avec 13 et master1 avec 12 .j’ai 28ans.Mes questions sont les suiants:-est ce que je peux postuler pour d’autre ecoles pour annee academique 2019/2020?_l ielts avec un score se 3 peut il etre object de refus de ma demande ?est ce que les etudiant hors EU peux d avoir les preinscription en mi juin debut juillet?est ce que ma filiere a il des master specialise dans les ecoles superieurd des arts?

    • admin says:

      Bonjour Tagne,
      A l’université, les admissions des étudiants hors UE non résidents sont terminées depuis le 30/04/2019 pour la rentrée académique 2019/2020. Pour les HE et ESA, tu dois consulter les sites respectifs des établissements dans lesquels tu veux postuler ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.