Accéder au supérieur sans CESS, c’est possible!

woman_with_booksIl est possible d’accéder à l’enseignement supérieur sans CESS. Pour se faire il faut réussir un examen d’admission organisé par une université ou par l’ARES en ce qui concerne les Hautes Ecoles. Pour connaître la marche à suivre, c’est par ici:

 

Sans CESS, il est tout de même possible d’accéder à l’enseignement supérieur par la réussite d’un examen d’admission organisé soit :

– par les universités

1-soit de l’examen d’admission organisé par une Université organisée ou subventionnée par la Communauté française (la réussite de cet examen permet l’accès à toutes les études, à l’exception des études d’ingénieur civil, dans toutes les Universités de la Communauté française et Hautes Ecoles);

2-soit de l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur (ingénieurs civils) – épreuve complète (la réussite de cet examen permet l’accès à toutes les études y compris celles d’ingénieur civil dans toutes les Universités de la Communauté française et Hautes Ecoles).

-par l’ARES, en ce qui concerne les Hautes Ecoles.

Les examens organisés par les universités

L’examen d’admission organisé par une Université organisée ou subventionnée par la Communauté française

Conditions d’admission

  • s’acquitter d’un droit d’inscription de 132€ (année académique 2015/2016)

La réussite de l’examen d’admission donne accès à toutes les Universités, Ecoles Supérieures des Arts et Hautes Écoles organisées ou subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cet examen d’admission n’est pas le CESS : sa réussite procure une attestation qui permet d’entamer des études supérieures. A l’université, l’étudiant pourra donc suivre n’importe quelles études supérieures de 1er cycle sauf les études en « Sciences appliquées », par exemple « Ingénieur civil ».

Attention : les études artistiques en Ecole Supérieure des Arts nécessitent, en plus de l’obtention du CESS ou de la réussite du présent examen d’admission, la réussite d’un examen d’admission spécifique.

Organisation de l’examen d’admission

Toutes les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisent cet examen. Deux sessions d’examens sont organisées par année académique : l’une au mois de juin, l’autre au mois d’août. Les inscriptions se font respectivement en mai et en août.

Matières de l’examen

Le jury évalue sur les matières de niveau de fin de secondaire.

Concrètement, il comporte obligatoirement des épreuves en français et en mathématiques. Une de ces deux matières, au choix, doit faire l’objet d’une épreuve approfondie. Quatre matières sont ensuite à choisir parmi ces six : Histoire, Géographie, Physique, Chimie, Biologie, deuxième langue (Néerlandais, Allemand, Anglais ou Latin). Une de ces quatre matières fera l’objet d’une interrogation orale, au choix du jury.

Le détail des matières peut être obtenu auprès de l’Université.

Préparation à l’examen

  • soit par ses propres moyens ;
  • soit avec l’aide de l’enseignement à distance;
  • soit via des écoles privées.

L’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur

Pour en savoir plus

L’examen d’admission aux études organisées en Hautes Ecoles

Sa réussite va permettre l’inscription en première année du premier cycle d’études en Hautes Écoles dans la (les) section(s) visée(s) par l’attestation qui est délivrée au candidat en cas de réussite. L’examen porte donc sur l’orientation d’études choisie par le candidat.

Exemple : le candidat ayant choisi « Comptabilité » présente les épreuves prévues dans ce domaine. En cas de réussite peut accéder en BA1 « Comptabilité » dans la Haute Ecole de son choix. Il ne peut par contre pas accéder,  par exemple, en BA1 « Marketing ».

Inscription

! Attention ! : La session 2016, pour l’année académique 2016-2017, qui relève à présent des compétences de l’ARES ne sera pas organisée. Il faudra attendre, éventuellement, la session 2017.

Existe-t-il d’autres examens d’admissions ou autres possibilités qui permettent d’accéder à l’enseignement supérieur sans CESS ?

Oui, les examens d’admission suivants ouvrent différentes possibilités :

  • Les examens organisés par les Facultés pour les études de « Sciences appliquées ». Cet examen est souvent appelé « examen d’entrée des ingénieurs civils » et permet l’accès à l’ensemble du supérieur (universités + Hautes Écoles);
  • Les examens spécifiques des Hautes Écoles pour devenir « Assistant social » ou « Conseiller social et fiscal »;
  • Le jury paramédical A1 qui donne accès aux études de Bachelier en Soins Infirmiers et au Bachelier Sage-femme. La Fédération Wallonie-Bruxelles envisage de supprimer ce Jury. Mais aujourd’hui, il est toujours possible de s’y inscrire. Les matières qui composent ce Jury sont français, physique, chimie et biologie

Fédération Wallonie-Bruxelles
Jury préparatoire paramédical
Rue Adolphe Lavallée, 1 – Bureau 1F140
1080 Bruxelles
Tel : 02 690 84 59
E-mail : delphine.baillet@cfwb.be
Site Web : http://www.enseignement.be

  • Par le biais de l’enseignement de promotion sociale : la réussite d’un test d’admission ou d’une année préparatoire permet d’entreprendre une formation « Bachelier » en promotion sociale. Le diplôme obtenu en fin de cursus est équivalent à celui délivré par l’enseignement de plein exercice.
  • Par le biais de la valorisation des acquis d’expérience (VAE) : si le candidat-étudiant prouve 5 ans d’expérience professionnelle et/ou personnelle, il peut alors accéder à un Master, si la Commission  instituée à cet effet au sein de l’établissement supérieur, après examen de la demande, l’autorise.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken 

Print Friendly, PDF & Email

326 réponses à l'article Accéder au supérieur sans CESS, c’est possible!

  1. chédly écrit :

    slt je suis un etudiant étrangé de 2éme année j’ai 19ans vous pouvez me renseigné comment faire svp?? j’ai pas bien compri c’est ce que je l’ai compri c’est de faire l’équivalance et comment c tt svp vous pouvez me renseigné comment je fais??merci

    • admin écrit :

      Bonjour Chédly,
      Il faut introduire en Belgique une demande d’équivalence du/des diplômes obtenu à l’étranger auprès de la Fédération Wallonie/Bruxelles en Belgique (Ministère de l’éducation) qui détermine la valeur des études suivies à l’étranger. Cette équivalence donne l’autorisation de poursuivre des études supérieures non universitaire de type court ou de type long ou
      des études universitaires mais elle peut aussi les limiter par exemple uniquement à l’enseignement universitaire ou à certaines options. Il faut envoyer un dossier complet par courrier recommandé avec tous les documents administratifs et scolaires.
      Tu en trouveras la liste ici :
      http://www.equivalences.cfwb.be
      La demande d’équivalence est à envoyer au :
      Fédération Wallonie/Bruxelles
      Service des équivalences de l’enseignement obligatoire
      Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles equi.oblig@cfwb.be
      Tél: 32.2. 690.86.86
      Pour s’incrire pour l’année scolaire 2013-2014, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2012 et jusqu’au 15 juillet 2013 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’admission à l’université sera à introduire de fin 2012 (date précise non encore connue à ce jour) jusqu’au 30/04/2013. Elle peut se faire en ligne.
      Pour les Hautes Ecoles, il y a lieu de visiter le site internet de chaque HE, car les dates ne sont pas identiques.

      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique

      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études.
      Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres.

      L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et tinscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  2. chédly écrit :

    merci bcp admin 🙂

  3. Winni écrit :

    Bonjour ,
    Je vous explique ma situation :
    Je suis actuellement en cinquième secondaire.
    Mais j’aimerais arrêter pour passer mon examen d’admission pour l’université .
    Je vous explique plus en détail ce que j’aimerais entreprendre : j’aimerais donc cesser les cours pour me consacrer à l’étude de mes examens .
    J’ai comme idée de partir a Londres 1 ou 2 mois afin de pouvoir parler couramment la langue ce qui me facilitera l’examen ainsi que mes études universitaires .
    Je me dis qu’ à mon retour je me consacrerais donc aux cinq autres matières.
    C’est la première fois que je parle de ce projet à quelqu’un .
    J’aimerais avoir votre avis car c’est le néant dans ma petite tête .
    Depuis janvier , je n’ai été qu’une seule fois aux cours .
    Je n’arrive plus .
    Je meurs d’envie de commencer mes études universitaires .
    J’ai l’envie de quitter ce monde de secondaire .
    J’ai besoin d’un avis .
    Est ce une bonne idée ?
    Est ce que foncer et abandonner ma cinquième est un risque ? ..Qui vaut la peine d’être pris?
    Je pense qu’il y a personne qui se doute du mal être qui se crée à cause de cette situation .
    J’ai des rêves pleins la tête mais je reste bloqué à cause de ma situation .
    Enfin voilà je vais m’arrêter là .
    Je m’excuse d’emblée pour tout ce roman et vous remercie pour l’éclairage que vous m’apporterez , je l’espère .

    Ps : les inscriptions pour 2013 se font bien en mai ?

    • admin écrit :

      Bonjour Winni,
      L’examen d’admission universitaire est organisé par chaque université. Sa réussite permet l’accès à l’ensemble des études supérieures (universités, Hautes Ecoles, Ecoles supérieures des arts).Chaque université fixe ses propres dates d’examens. Tu dois donc consulter le site internet de l’université de ton choix pour connaître avec précision des dates de l’examen. Attention, que le niveau de cet examen est assez élevé (niveau fin de rhéto). Il s’agit donc de bien s’y préparer.

  4. Cours écrit :

    Merci pour votre article et votre poste

  5. stage d'anglais écrit :

    Merci pour votre article ! Que pensez-vous d’une solution de Séjour linguistique pour partir à l’étranger et en même temps apprendre la langue du pays. Comment méler l’utile à l’agréable 😉

    • admin écrit :

      Bonjour stage d’anglais,

      L’immersion est effectivement la meilleure méthode pour apprendre pratiquement une langue. Les séjours linguistiques permettent l’immersion, mais aussi le travail au pair, et éventuellement les jobs ou l’expérience bénévole dans le pays. Pour creuser le sujet, tu peux consulter le site : http://www.dorifor.be/partir/

    • Nous yav écrit :

      Bonjour je m’appelle Esther et je voulais savoir si vous êtes étranger et que vous avez introduit une demande d’équivalence et que cette demande c’est avéré équivalent mais de type court seulement pour faire une haute école et que vous réussissez brillamment durant vos 3 ans d’études est ce possible d’entamer des études supérieures de type long sachant que vous avez réussi brillamment .Merci bien à vous

      • admin écrit :

        Bonjour Nous,
        -Si tu acquières un diplôme de 1er cycle tu as alors accès au deuxième cycle, de manière directe.
        -Si tu désires entamer des études de type long, en recommençant depuis la BA1, tu devras fournir une nouvelle équivalence.

  6. test écrit :

    merci pour ce test

  7. Sam écrit :

    Bonsoir,

    J’aimerai passer ce test car je voudrai aller en supérieur mais y-a-t-il besoin d’un CESI? Et si non, quelle est la matière a étudier et est-ce realisable ou le taux de réussite est faible?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,
      Il n’y a pas de condition de diplôme pour s’inscrire à l’examen d’admission universitaire ou à l’examen Hautes Ecoles. Tu trouveras le détail des matières sur le site des universités, si ton souhait est de présenter cet examen d’admission. Si tu vises plutôt celui des HE, c’est la Fédération Wallonie Bruxelles qui te transmettra le détail lors de ton inscription (pour la session 2014, à partir de décembre 2013).
      http://www.enseignement.be/index.php?page=26158&navi=2536

  8. Sam écrit :

    Bonjour, j’ai 22 ans et J’aimerais entamer des études en droit mais je n’ai pas mon cess…est ce que je dois passer un examen spécifique ou c’est le même pour tous.merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,
      « Droit » peut se suivre soit à l’université soit en Haute Ecole.
      Examen d’admission universitaire
      Conditions d’admission
      ◾être âgé de 18 ans au 1er janvier de l’année d’inscription à l’année académique ;
      ◾s’acquitter d’un droit d’inscription de 132€ (année académique 2012/2013)

      La réussite de l’examen d’admission donne accès à toutes les Universités, Ecoles Supérieures des Arts et Hautes Écoles organisées ou subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
      Cet examen d’admission n’est pas le CESS : sa réussite procure une attestation qui permet d’entamer des études supérieures.
      A l’université, l’étudiant pourra donc suivre n’importe quelles études supérieures de 1er cycle sauf les études en « Sciences appliquées », par exemple « Ingénieur civil ».

      Attention : les études artistiques en Ecole Supérieure des Arts nécessitent, en plus de l’obtention du CESS, la réussite d’un examen d’admission spécifique.

      Organisation de l’examen d’admission

      Toutes les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisent cet examen.
      Deux sessions d’examens sont organisées par année académique : l’une au mois de juin, l’autre au mois d’août. Les inscriptions se font respectivement en mai et en août.

      Matières de l’examen

      Le jury évalue sur les matières de niveau de fin de secondaire.

      Concrètement, il comporte obligatoirement des épreuves en français et en mathématiques. Une de ces deux matières, au choix, doit faire l’objet d’une épreuve approfondie.
      Quatre matières sont ensuite à choisir parmi ces six : Histoire, Géographie, Physique, Chimie, Biologie, deuxième langue (Néerlandais, Allemand, Anglais ou Latin). Une de ces quatre matières fera l’objet d’une interrogation orale, au choix du jury.

      Le détail des matières peut être obtenu auprès de l’Université.
      L’examen organisé par le Jury Haute École

      Sa réussite va permettre l’inscription en première année du premier cycle d’études en Hautes Écoles dans la (les) section(s) visée(s) par l’attestation qui est délivrée au candidat en cas de réussite.

      Inscription

      Pour l’année académique 2013-2014, les inscriptions débutent le 1erdécembre 2012 et sont clôturées le 31 janvier 2013, date du cachet de la poste faisant foi. Aucune inscription ne sera prise en compte après cette date limite. La session se déroulera probablement du 25 août au 14 septembre 2013. Tu devras donc attendre le prochain appel aux candidats, probablement en décembre 2013/janvier 2014.

      Comment s’inscrire ?

      Pour être inscrit à l’examen, il faut s’acquitter d’un droit de 50€ et envoyer par recommandé à la Fédération Wallonie-Bruxelles un dossier comprenant :
      ◾Le formulaire d’inscription ou doit figurer notamment la (les) section(s) concernée(s) par son projet d’études parmi celles organisées dans les Hautes Écoles;
      ◾Original de la preuve d’exécution du paiement du droit d’inscription (extrait de compte, avis de débit, relevé de compte, talon de virement postal belge cacheté par la poste) ;
      ◾Copie d’un document d’identité belge ou étranger;
      ◾Photographie d’identité ;
      ◾Portefeuille de compétences ; il s’agit du dossier personnel dans lequel le (la) candidat(e) présente les documents suivants :
      1.Projet personnel / professionnel et motivation ;
      2.Acquis de formations (études, formations antérieures…) et toute attestation utile justifiant ses acquis de formation (diplômes, certificats…) ;
      3.Acquis de l’expérience (expériences personnelles et/ou professionnelles) ainsi que toute attestation utile justifiant ses acquis de l’expérience (contrat de travail, inscription à un séjour linguistique…).

      Remarque : Tous les documents rédigés dans une autre langue que le Français devront être accompagnés d’une traduction officielle en langue française, établie soit par un traducteur juré auprès d’un Tribunal belge et dont la signature sera légalisée par le Tribunal de Première Instance, soit par les services de l’Ambassade ou du Consulat représentant la Belgique dans le pays concerné ; soit par un traducteur juré établi dans le pays qui a délivré le(s) document(s) scolaire(s) dont la signature sera ensuite légalisée par les services de l’Ambassade ou du Consulat de Belgique implanté dans ce pays.

      Dans tous les cas, les traductions doivent être fournies sous la forme d’originaux. Le cachet du traducteur sera apposé en partie sur la traduction et en partie sur le document qui a été présenté aux fins de traduction ; ces deux documents ne peuvent donc être présentés dissociés l’un de l’autre. La signature du traducteur sera apposée sur les deux documents.

  9. Simon écrit :

    Bonjour, j’aimerai avoir plus d’information sur les examens d’admission aux Hautes Ecoles. J’ai essayé d’en avoir en téléphonant à différentes Hautes Ecoles et à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais je n’ai eu aucunes réponses.

    J’aimerai savoir quels sont les écoles où l’on peut passer ces examens et la liste des matières à connaitre.

    J’aimerai passé ces examens en 2014 pou pouvoir intégrer une Haute Ecole pour l’année scolaire 2014-2015 et pouvoir préparer ceux ci au mieux en ayant toutes les informations au plu tôt

    D’avance merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Simon,

      Pour l’année académique 2014-2015, les inscriptions débutent le 1erdécembre 2013 et sont clôturées le 31 janvier 2014, date du cachet de la poste faisant foi. Aucune inscription ne sera prise en compte après cette date limite. La session se déroulera du 25 août au 12 septembre 2014.

      Comment s’inscrire ?

      Pour être inscrit à l’examen, il faut s’acquitter d’un droit de 50€ et envoyer par recommandé à la Fédération Wallonie-Bruxelles un dossier comprenant :
      ◾Le formulaire d’inscription ou doit figurer notamment la (les) section(s) concernée(s) par son projet d’études parmi celles organisées dans les Hautes Écoles;
      ◾Original de la preuve d’exécution du paiement du droit d’inscription (extrait de compte, avis de débit, relevé de compte, talon de virement postal belge cacheté par la poste) ;
      ◾Copie d’un document d’identité belge ou étranger;
      ◾Photographie d’identité ;
      ◾Portefeuille de compétences ; il s’agit du dossier personnel dans lequel le (la) candidat(e) présente les documents suivants :
      1.Projet personnel / professionnel et motivation ;
      2.Acquis de formations (études, formations antérieures…) et toute attestation utile justifiant ses acquis de formation (diplômes, certificats…) ;
      3.Acquis de l’expérience (expériences personnelles et/ou professionnelles) ainsi que toute attestation utile justifiant ses acquis de l’expérience (contrat de travail, inscription à un séjour linguistique…).
      DOSSIERS A ENVOYER au Secrétariat du jury d’examen d’admission aux études organisées dans les Hautes Ecoles – A l’attention de Madame Bernadette JEUNEJEAN
      Rue A. Lavallée, 1
      1080 Bruxelles
      TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES :
      Madame Pauline PIRSON
      Tél. : 02/690 88 29
      pauline.pirson@cfwb.be

      • Simon écrit :

        Merci bien

      • Delphine écrit :

        Bjr est ce tjs la même procédure en 2017? Merci

        • admin écrit :

          Bonjour Delphine,
          Non pas du tout. Le Décret Paysage de fin 2013 prévoit un examen d’admission Haute Ecole mais n’en précise pas les modalités pratiques. Depuis, nous sommes toujours dans l’attente. les HE sont donc dans l’incapacité de l’organiser par défaut de cadre juridique. L’examen d’admission universitaire continue lui d’être organisé. En cas de réussite il permet l’accès aux Hautes Ecoles.

  10. Sarah Rigo écrit :

    Je viens d’Allemagne et les formalités de traduction exigées pour des documents venant d’Allemagne me paraissent compliquées et me découragent avant même d’entamer mes démarches, pourtant la Belgique est trilingue, l’Allemand faisant partie des langues nationales. Mes maigres moyens ne me permettront jamais de faire traduire et légaliser ces documents, qui sont en plus nombreux. Puis-je compter sur une aide quelconque en la matière ? Merci de votre aide.

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,
      Pourrais-tu nous préciser quels sont les documents que tu devrais faire traduire et quel est le ou les services belges qui t’exigent ces traductions. En effet, les documents officiels établis en langue allemande ne doivent pas faire l’objet, en général, de traduction en Belgique.

  11. NeedChange écrit :

    Bonjour. La question de Mademoiselle est pertinente.
    Espérons que ces formalités ne soient exigés que des ressortissants de pays qui ne parlent pas l’une des trois langues nationales.L’idée étant que non seulement Wallonie-Bruxelles doit faire un effort pour montrer un exemple d’humilité dans la gué-guerre communautaire et linguistique ridicule belge mais encore de promouvoir la paix durable entre les communautés.
    Si la crainte de mademoiselle est fondée, je pense que cette procédure est un blocage de plus à l’accès de tous à des études de qualité et consacre encore davantage la démission de l’Etat de ses véritables responsabilités pour alimenter l’élan résolument néo-libéral qui caractérise notre système. Il a trop tendance à confier à des particuliers toutes ses responsabilités, à faire payer au bénéfice de soi disant experts indépendants qui font payer trop cher leurs services ses propres tâches.
    On dirait même que les agents de l’Etat sont formatés pour rendre un service de basse qualité pour justement justifier cette politique anti sociale, les mettant au service de la recherche de l’argent et non du citoyen, qui doit être au centre de toute préoccupation de l’Etat. L’Etat n’existe pas si il n’y a pas de citoyens, mais les faiseurs de théories politiques semblent l’avoir oublié.
    On doit revenir à une vision équitable où l’Etat embauche des travailleurs compétents pour cela et permettre l’accès à de tels services à tous, même payant mais à petits prix.
    Pourquoi par exemple être obligé de donner son argent à un notaire privé, alors que ce rôle devrait normalement échoir à l’Etat, car tout citoyen a droit à posséder tout ce qu’il désire, sans qu’il lui soit opposé des contraintes élitistes. Tous les notaires devraient être payés par l’Etat, de même que les huissiers de justice, des gens que je considère comme des charognards créés par un système qui consacrerait la cupidité et l’arnaque des plus rusés.
    Le fait est même que ces professions sont confisquées et que les notaires par exemple se constituent en forteresse fermée et inviolable, où ne peuvent entrer que les membres de leurs familles. Le système est tellement bouffé par le libéralisme économique sauvage, une duplication moderne de l’aristocratie dure qui s’évertue à renverser l’ancienne. La prétendue volonté de créer des emplois est une utopie car la vraie volonté cachée est finalement la création d’une discrimination en termes de droits fondamentaux et d’enrichissement, obligeant le système à payer encore plus cher pour rechercher des solutions palliatives à ses propre erreurs. Erreurs qui sont attribuées collectivement alors qu’elles proviennent d’esprits tordus intelligents malheureusement, mais enclins au mal) débouchant sur une escroquerie en terme de droits citoyens. Ceux-ci élisent des gens qui font miroiter le ciel, mais qui, sans demander l’avis du public, conçoivent ou trouvent l’occasion de faire passer d’ingénieuses idées pré-établies qui volent tout droit au plus grand nombre pour les concentrer entre les mains d’une minorité. Il faut que cela change et que des élus plus honnêtes s’occupent de nos intérêts nationaux, communautaires et individuels. Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes révoltées.

  12. Kévin écrit :

    Bonjour,
    Je suis en route pour passé les examens d’admission pour accéder a l’université, mais je rencontre quelques difficultées pour trouver les cours dont j’ai besoin pour étudier! Auriez-vous un site sur lequel nous pouvons nous fournir ses cours?
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Kévin,
      L’université peut fournir des exemples d’épreuves qui se sont déroulées les années précédentes et t’indiquer les matières à revoir. Mais il n’existe pas de sites spécifiques ou commander ces cours.

  13. Laurie écrit :

    bonjour, j’ai terminé et réussite ma quatrième secondaire . je n’est donc pas mon cess, je viens de reprendre mes études en institutrice primaire en septembre, l’école a accepter mon inscription mais je dois passer dans l’année mon jury centrale .
    J’ai bien réussi mes examens de janvier cela me motive encore plus, est ce que je pourrais passer un examen d’entrée au lieu du jury même si mon année à déjà débuter?ou de poursuivre mes 3 années d’étude sans le cess et de le passer une fois terminé mes études pour valider mon diplôme ? merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Laurie,
      Comme tu le liras dans le texte en haut de page, deux examens d’admissions sont possibles. Celui organisé par le Jury Haute Ecole, mais l’inscription pour cette année est déjà passée. L’examen d’admission universitaire que tu peux présenter en fin d’année académique. Pour les modalités de présentation de ton titre d’accès aux études d’institutrice primaire, tu dois obtenir les garanties écrites de la HE que tu fréquentes. Si la HE consent à « attendre » ton titre d’accès (CESS ou attestation de réussite à un examen d’admission), il faut qu’elle te le stipule par écrit de manière très claire car en principe, l’accès aux études que tu suis pour l’instant ne peut se faire que sur base d’un dossier d’inscription en ordre. Chaque année les vérificateurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles contrôle cela dans chaque école. Tu dois faire attention que ton année qui serait réussie ne soit pas invalidée par la FWB.

  14. Sandra écrit :

    Bonjour,
    j’ai 28 ans cette année et depuis que j’ai fini mes études en 2006, je galère pour trouver du travail. J’ai suivi mes études en secrétariat jusqu’en rhéto mais je n’ai pas obtenus le CESS. Je n’ai jamais réussi a travailler autre part que dans le secteur du nettoyage, et je commence a en avoir marre. Mon dernier emploi était en maison de repos et m’a donner goût au secteur médical que je ne connaissait pas du tout avant cela. Depuis quelques temps j’ai une idée qui me trotte dans la tête, je voudrais reprendre des cours afin de me sortir de cette misère. J’ai essayer de suivre une formation de secrétaire médicale au FOREM mais je n’ai pas été retenue après les tests, j’ai voulu suivre des cours à l’IFAPME a Gembloux (diretrice de maison de repos) mais sans CESS impossible. Je veux absolument rester dans le milieu médical. Je voulais donc savoir s’il était possible de devenir sage femme ou aide soignante sans CESS. Et ou m’adresser car je me perd un peu dans tout se que je trouve sur internet (j’habite dans le Brabant Wallon et je ne trouve rien a par sur Bruxelles, Mons ou Liège – il a t il quelque chose dans les environ de Nivelles ou faut il aller plus loin?). Merci pour votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Sandra,
      « Sage femme » est un baccalauréat de plein exercice en 4 ans, organisé en Haute Ecole. En l’absence de CESS, tu peux y accéder via la réussite de l’examen d’admission « jury HE » dont tu trouveras le détail dans le texte en haut de page. Malheureusement, si tu choisis cette option, tu devras t’inscrire en décembre 2014 pour présenter l’examen en septembre 2015 !
      Autre possibilité, également décrite dans le texte ci-dessus, l’examen d’admission universitaire, qui, en cas de réussite te permet de t’inscrire dans tout l’enseignement supérieur.
      « Aide-soignante » est une formation de niveau secondaire que tu peux trouver dans l’enseignement de promotion sociale. Le CESS n’est pas requis pour avoir accès à ce type de formations.
      Il existe, à Nivelles, un bureau Carrefour Emploi Formations, qui pourra te renseigner des possibilités de formation dans cette « région » dans le ou les domaines qui t’intéressent.
      https://www.leforem.be/structures/carrefours-emploi-formation/nivelles.html

  15. bette françoise écrit :

    Bonjour,
    Suite à un grave problème de santé je vais devoir me réorienter professionnellement.
    Actuellement je possède un certificat de qualification d’auxiliaire polyvalente en soins à domicile et collectivité de promotion sociale ainsi qu’un C.A.P.
    J’ai également 15 ans de carrière dans un service d’aides familiales.
    Je voulais reprendre un régendat (bachelier) en économie sociale et familiale mais il semblerait que, sans CESS, cela ne soit pas possible.
    Pourriez vous me dire quelles sont les pistes possibles.
    Et dans quels établissements il est possible de suivre les cours pour obtenir le CESS en soirée.
    Merci à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Françoise,
      Tu peux obtenir le CESS via la promotion sociale, mais en Région bruxelloise, ces cours sont uniquement organisés en soirée. Si tu souhaites suivre ces cours en dehors de la Région bruxelloise, pourrais-tu nous préciser ta demande ?
      Comme tu as pu le lire dans le texte en haut de page, des examens d’admission sont prévus pour les étudiants qui ne sont pas porteurs du CESS : l’examen d’admission universitaire et l’examen jury Hautes Ecoles. Pour ce dernier, malheureusement, la préinscription était nécessaire avant le 31 janvier 2014, pour la rentrée académique 2014/2015.

  16. Mérédith Quoilin écrit :

    Bonjour je suis très intéressée par ce moyen d’accéder aux études supérieures n’ayant pas pu achever mes années de cinquième et sixième générale non par mauvaise volonté mais pour raisons personnelles je dirais juste que la personne avec qui j’étais à l’époque a empêché mon épanouissement personnel… J’ai les moyens de payer la somme requise pour l’année d’inscription et l’examen d’admission mais qu’en est-il de l’âge car il y a déjà un petit temps que je n’ai plus 18 ans est ce une condition sine qua non ou est ce à partir de 18 ans mais des personnes plus âgées peuvent-elles s’inscrire également? J’ai 25 ans exactement merci de votre réponse bonne journée

  17. Tiphaine écrit :

    Bonjour
    J’ai 19 ans et redouble ma 6ème technique de transition en bureautique.
    actuellement cela fait 7 semaines que je suis absente de l’école pour maladie et je n’ai aucune envie de retourner à l’école ce lundi, je suis mal dans ma peau face aux autres à l’école. J’ai envie de continuer des formations à distances
    Que me conseillez vous? En plus je suis perdue dans le choix de mes études
    Aidez moi
    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Tiphaine,
      A moins de recommencer une 5ème année dans une autre option, tu es condamnée à terminer l’orientation que tu as choisie. Tu pourrais tenter le jury central de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le CESS en promotion sociale ou encore un des examens d’admissions au supérieur organisés pour les étudiants de 18 ans au moins qui ne possèdent pas le CESS. Le détail des différentes possibilités est explicité dans le texte en haut de page. Pour une orientation, tu peux prendre rendez-vous en nos bureaux au 02/421.71.38.

  18. wendy écrit :

    bonjour,

    J’ai deux questions concernant l’examen d’admission aux universités.
    Premièrement:l’obtention d’une attestation de réussite à l’examen d’admission de
    l’ULB me permettrait-il de m’inscrire à la Heb ISTI?

    Deuxièmement,la réussite de la première année en bachelier donne-t-elle réellement l’accès à un CESS?

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Wendy,
      Oui, la réussite de cet examen d’admission te permet de t’inscrire dans toutes les universités, ESA et Hautes Ecoles aux mêmes conditions que celles fixées pour les étudiants qui possèdent le CESS ou titre étranger équivalent.
      La réussite d’une BA1 ne donne pas droit au CESS.

  19. Farah écrit :

    Le cpas m’ a fait raté une année dans l’enseignement supérieur en 1ere année en 2007 d’assistante sociale au mois de mai en me faisant abandonné mes études en 1ère année, je n’ai pu accéder à passer mes examens pas suffisamment travailler précédemment congé j’ai ensuite échoué en 2009 en 1 ère année dois t’on prendre en compte mon echec en 2007 depuis lors je n’ai pas fais d’études merci

    • admin écrit :

      Bonjour Farah,
      Nous supposons que ton inquiétude est motivée par le fait que tu serais ou pas finançable
      Même si tes études entamées en 2007 se sont soldées par un échec, cette année ne peut être prise en compte, car elle remonte à plus de 5 ans. Tu comptabilises donc un échec, celui de 2009-2010. Toutefois, cet échec de 2009/2010 ne pourra lui non plus être comptabilisé à partir de la rentrée académique 2014/2015.

  20. axel écrit :

    merci .mais les inscriptions ont pris fin le 31 janvier 2014

    • admin écrit :

      Bonjour Axel,
      En effet, les inscriptions au Jury HE pour la rentrée académique 2014/2015 se clôturaient au 31/01/2014. Il sera donc nécessaire, si c’est la solution que tu choisis, de t’inscrire pour la rentrée suivante
      L’examen d’admission universitaire, quant à lui, reste possible, puisqu’il se déroule fin d’année académique. Attention, la date varie d’une université à l’autre.

  21. val écrit :

    Bonjour
    je souhaiterais reprendre des études en psycho , je ne suis pas titulaire d’un diplôme
    d’humanités car j’ai raté ma rhéto …Ha oui j’ai 44 ans mais mieux vaut tard que jamais n’est ce pas ? 🙂
    J’aimerais savoir si les cours par correspondance sont valables et si ils préparent sérieusement à l’examen ?
    Pourriez vous m’en dire plus sur les différentes étapes à suivre .
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Val,
      Attention, des cours par correspondance organisés par des écoles privées ne donnent pas de diplômes homologués. Donc prudence. En Belgique, la psycho est organisée en 5 ans à l’université, il y a aussi les études d’assistant en psychologie en haute école en 3 ans. L’accès à l’université ou aux hautes écoles requiert le CESS, ou la réussite des examens d’admission à l’université.

  22. MBA-heng écrit :

    Bonjour J’ai 19 ans et j’aimerai faire des études en microchirurgie cependant je suis en 5ieme années en aspirante en nursing et suite a des problèmes je ne pense pas réussir mon année scolaire étant donné la perte de temps et le retard que j’ai eus dû a mes échecs scolaires. Je n’ai plus envie de recommencer car cela m’est inacceptable j’aimerai savoir les démarches que je peux effectuer pour pouvoir aller en supérieur ou si m’est possible de le faire sans cess .. Dans le paramédical je suis déterminé. Bien à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour MBA-heng,

      Il s’agit ici d’une spécialisation en sciences médicales à l’université. Le jury paramédical A1 n’est donc pas une solution, car il ne permet pas l’accès à l’université, mais uniquement en Haute Ecole. Les alternatives sont donc : soit présenter l’examen d’admission des universités, soit obtenir le CESS par les pistes alternatives : http://inforjeunes.eu/le-cess-comment-lobtenir/

  23. Ettahery écrit :

    Bonjour svp j’aimerai savoir des infos en ce qui concerne l’exam de DAES car je dois le passer pour pouvoir accéder a l’enseignement des hautes ecoles et ils m’ont demander que je vais passer un exam en francais comportant une discértation minimum 60ligne et franchement je suis pas trés fort en ca ma question c’est est ce qui’il ya des cours supplémentaire ici en Bruxelles qui te prepare pour passer L’exam de DAES qui comporte la discértation et le commentaire critique aussi. Merci d’avance

  24. Tugba écrit :

    Bonjour, enfaite moi 2 ans avant j’était en 5 professionnel travaux bureau et j’ai rater mon ma 5éme, et après j’ai arrêter l’école et j’ai juste mon diplôme CESI. Je voudrais obtenir mon diplôme de CESS que dois faire pour le obtenir pourriez vous m’orienter S.V.P

  25. Tugba écrit :

    Jai oublier de dire mon âge j’ai 21 ans

  26. Koumeïl écrit :

    Bonjour !
    J’aimerais reprendre mes études en Haute école , dans le domaine d’infirmier ou ressource humaine , dans les 2 cas c’est 3 ans. Bref , je n’ai que mon diplôme de secondaire inférieur. Je n’ai donc pas de CESS , J’aimerais commencer en Septembre 2014 , et ce à n’importe quel prix ! Quelles sont les différentes solutions qui s’offrent à moi ? Est-il possible de pouvoir participer aux cours et recevoir un examens sur le premier mois de cours , par exemple .. et si réussite de cet examen , pouvoir continuer ? Pitié au secours ! Merci

  27. Ordonez Maria écrit :

    Bonjour, je besoin votre aide. Je me suis arrêtée en 5 verzorging et j pas mon cess mais je voudrais devenir sage femme, je envie rentre en septembre et j ai un diplôme comme auxiliere de l enfance. Si je veux m inscrire à l haute école il faut q je fasse un examen x rentrer? Que es ce que je doit faire comme 1 pas? Et si je doit faire mon cess, où je peux le faire dans un an. Merci a l avance

  28. TARDIEU écrit :

    j’ai fais une demande d’équivalence de mon BAC PRO et voici la réponse :Seule une équivalence à des attestations d’orientation A sanctionnant les troisième et quatrième années de l’enseignement secondaire professionnel, sans qu’il soit possible de déterminer un secteur équivalent, accompagnées du certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré professionnel pourrait vous être délivrée dans l’état actuel de votre dossier (pas de CAP – pas de BEP). comme je veux rentrer dans une école d’éducateur spécialisé, est ce qu’il existe un autre moyen? est ce possible de passer le CESS? attend votre réponse avec grand espoir…..salutations de l’Ardèche

  29. dali écrit :

    j’aimerais bien savoir si il ya une dérogation pour l’age minimum pour passer l’examen d’admission?
    Ma fille passe d’excellente éléve à une élève qui est sur le point de tripler sa quatrième secondaire, le drame est que tout le monde est surpris car elle a un haut potentiel!! on pense qu’elle rate justement parce qu’elle ne se sent pas à sa place.
    elle est déséspérée et nous en tant que parents encore plus. svp une réponse car le temps est compté en cette fin d’année. MERCI

    • admin écrit :

      Bonjour Dali,
      En principe non, car l’âge est fixé à 18 ans car avant l’élève mineur reste soumis à l’obligation scolaire. Vous pourriez vous adresser à l’université pour tenter d’obtenir la possibilité de passer cet examen. Mais en cas d’accord, le problème de l’obligation scolaire persistera.

  30. Sidi écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant étranger vivant hors de Belgique, je veux faire mes études de médecine a l’université de liège pour l’année académique 2014-2015 au premier cycle(sur le site de l’université de liège j’ai appris que les non-résidents qui choisissent la médecine, pharmacie… particulièrement pour eux la date limite du dépôt des dossiers pour les inscriptions 2014-2015 ne s’arrête pas le 30 avril 2014 mais va jusqu’à la fin du mois d’Août) sur ce, ma préoccupation est celle-ci, j’ai obtenu mon diplôme depuis 2010, est-ce que je peux faire une demande d’admission ? autre chose, c’est que je ne sais pas vraiment comment entamer les démarches, par ou commencer vu que je suis étranger,est-ce que je veux passer aussi aux examens d’admission, et quel sont les premiers documents qu’il me faut fournir, bref les étapes a suivre. Merci de me repondre

  31. El khadraoui Drifa écrit :

    Bonjour,
    J’aimerai savoir qu’elles sont les dattes pour les inscriptions pour les tests d’admission car j’aimerai bien reprendre mes études en septembre et qu’elles sont les écoles qui le font sur bxl?? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Drifa,
      Les test d’admission pour accéder aux études supérieures de promotion sociale : tu dois te référer au site de l’école choisie, les dates étant de la compétence des écoles.

    • Anaïs écrit :

      Bonsoir, as-tu pu t’inscrire pour les examens d’admissions que tu souhaitais passer?

  32. Nancy écrit :

    Bonjour, j’aimerai faire des études infirmière A1 mais je me suis arrêter en cours de chemin dans mes études. J’aimerai savoir comment je pourrai accédé a ces études sans cess et les démarches a suivre en sachant que je suis enceinte j’aimerai avoir le temps de me préparer a reprendre correctement ceux-ci.

    • admin écrit :

      Bonjour Nancy,
      Les différentes possibilités d’accès aux études supérieures sont explicitées dans le texte en haut de page. Nous te suggérons de le lire attentivement. S’il te reste des questions n’hésite pas à nous recontacter.

  33. Sidi écrit :

    Bonjour, Pouvez-vous m’aider en cette situation : étant en Belgique pour un court séjour je me suis décider d’y rester pour faire mes études de médecine pour l’année académique 2014-2015 et les inscriptions sont en cours mais vu que je n’ai pas de visa d’études ni un permis d’études je ne sais pas si les universités vont accepter que je m’inscris et je ne sais quoi faire mais je veux vraiment y rester faire mes études, qu’est-ce que je peux faire? aidez-moi s’il vous plait. URGENT. Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sidi,
      Les études de Médecine sont contingentées. Les non résidents doivent s’inscrire à des dates très précises (généralement fin août). Un tirage au sort est prévu. Si tu es admis, tu dois alors obtenir un titre de séjour étudiant.La demande peut se faire directement en Belgique lorsque :

      -l’étudiant se trouve déjà en Belgique sous couvert d’un séjour légal en Belgique. Il faut alors utiliser la procédure de « changement de statut ». Il doit en outre être en possession d’une attestation d’inscription définitive en qualité d’étudiant régulier et résider effectivement sur le territoire de la commune auprès de laquelle il introduit sa demande;

      -l’étudiant peut justifier de circonstances exceptionnelles l’empêchant ou rendant très difficile son retour au pays d’origine, et ce même de manière temporaire. Il s’agit de la procédure sur base de l’article 9bis

  34. Anaïs écrit :

    Bonsoir,
    j’ai appris récemment cette possibilité de s’inscrire dans une haute école sans pour autant avoir obtenu le C.E.S.S mais en passant un examen d’admission.
    Je voudrais m’inscrire à la haute école Ilya Prigogine pour y suivre une formation d’assistante sociale.
    Est-ce réellement trop tard? N’ai-je AUCUNE chance d’être encore accepté pour passer les examens d’admissions?

  35. julie écrit :

    bonjour,
    j’ai quelques questions, j’ai validé un BEP carrière sanitaire et sociale en France et je pense qu’il me manque quelques années pour avoir une équivalence de diplôme.
    j’aimerai faire une formation de puériculture voir sage femme par la suite.
    quels formations/examens dois-je passer ?
    merci

    • julie écrit :

      j’oubliais quelques précisions, je compte m’installer sur bruxelles en janvier où juillet 2015

    • admin écrit :

      Bonjour Julie,

      En Belgique, le titre de puéricultrice est organisé exclusivement dans l’enseignement secondaire professionnel. Soit en ayant fait une 5e, 6e, puis 7e professionnelle « puéricultrice », soit en ayant une 5e et une 6e Technique de Qualification Aspirant en Nursing, suivi d’une 7e professionnelle « puéricultrice ». Seul le Certification de Qualification de la 7e année donne accès au titre.

      Les études de sage-femme relève de l’enseignement supérieur paramédical (4 ans), organisé en Hautes Ecoles. Pour y accéder, il faut donc satisfaire aux conditions d’admission à l’enseignement supérieur, tel qu’organisé en Communauté française de Belgique. Voir fiche d’information sur la page d’accueil de notre site.

  36. Domitille écrit :

    Bonjour, je suis inscrite a l’EAD pour me préparer au jury paramédical A1, ils envisagent de le supprimer mais pas pour cette année rassurez moi ( pour la session MAI 2015 ) .. ?
    Merci

  37. Laetitia Winand écrit :

    Bonjour
    Venant de perdre mon emploi, j aimerai me diriger vers des etudes d’infirmiere, le soucis est que je ne possede pas mon cess, mais apparement il est possible de pouvoir suivre ces études en réalisant une année de plus. Qu en ai t-il ? Et dans l’affirmative est il tjs possible de s incrire pour cette année. Petit info je vais sur 39 ans . Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Laetitia,
      ◾Le jury paramédical A1 qui donne accès aux études de Bachelier en Soins Infirmiers et au Bachelier Sage-femme. La Fédération Wallonie-Bruxelles envisage de supprimer ce Jury. Mais aujourd’hui, il est toujours possible de s’y inscrire. Les matières qui composent ce Jury sont français, physique, chimie et biologie (sessions 2013 : le 24 mai et le 22 août; inscriptions 2013 : au plus tard le 29 mars ou le 5 juillet);pour la préparation :
      -www.idpire.be
      -http://institutreinefabiola.be
      Il existe aussi l’enseignement secondaire professionnel complémentaire « infirmière hospitalière » organisé par les mêmes écoles. En cas de réussite de la 1ère, tu peux alors entamer « Soins infirmiers » en Haute Ecole. Si tu avais terminé une 6ème année précédemment, tu reçois alors le CESS.

  38. NK écrit :

    bonjour je perdu mon boulot, donc je me suis décide a suivre des études d’assistant de direction mais je pas mon CESS pour entre dans un Haute école. SVP aide moi je sais plus quoi faire vraiment

  39. Oceane M. écrit :

    Bonsoir, il est donc à ce jour (23 septembre 2014) impossible de passer un de ces examens ?

    • admin écrit :

      Bonjour Océane,
      Si tu parles de l’examen d’admission universitaire et de celui organisé par le jury des HE, c’est en effet trop tard pour les présenter pour cette année académique.

  40. Aurelin écrit :

    Bonjour, J’ai fait une formation de chef d’entreprise des Ifapme en commerce exterieur et obtenu une attestation de reussite sans avoir le CESS.
    J’ai travaillé 10 ans et maintenant j’aimerais reprendre des etudes sup. en economie ou gestion. Pourrais je y acceder avec mon attestion de reussite sans cess?

  41. Vanida écrit :

    Bonjour,
    J’ai 25 ans, j’ai arrêter l’école à 17 ans, je ne possède pas de CESS et j’aimerais faire des études de kinésithérapeute. Est-ce possible?
    (Je suis française et je travaille en tant qu’indépendante depuis peu.)

    • admin écrit :

      Bonjour Vanida,
      Les études de Kiné sont organisées en HE et à l’université. Pour y avoir accès, le CESS ou titre reconnu équivalent sont nécessaires. Pour les autres possibilités d’accès, tu peux te référer au texte en haut de page.

  42. Masson écrit :

    Bonjour, je m’appelle Zoé, j’aurais 18 ans en septembre prochain, et je ne parvient plus a trouver la motivation pour continuer ma scolarité secondaire, pas seulement parce que les sujets qui se portent bien trop loin de mon intérêt propre, mais aussi à cause de la mentalité des élèves de mon âge. Je souhaiterais travailler dans le milieu qui me passionne: l’infographie, je voulais savoir ce que vous pensiez de ma démarche, et si vous pouviez d’indiquer quel chemin suivre pour poursuivre dans cette direction.
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Masson,
      Il existe des formations/cours d’Infographie de niveau enseignement secondaire organisé en promotion sociale. De même, la promotion sociale organise un baccalauréat supérieur dans ce domaine. Pour y avoir accès le CESS n’est pas nécessaire mais il faut réussir une épreuve d’admission. Tu trouveras les adresses des écoles sur le site : http://www.dorifor.be
      Tu dois utiliser le moteur de recherche du site (Trouver une formation) dans lequel tu tapes « infographie ».

  43. Mélissa écrit :

    Bonjour j’ai 25 ans j’aimerais reprendre des études de promotion sociale pour avoir mon CESS pour ensuite faire mes 3 années d’étude pour le brevet d’infirmièr(e) hospitalièr(e) mais j’aurais une question est ce que je ne suis pas trop âgée pour entreprendre cette catégorie d’étude ? car si je réussi tout ce parcours est ce qu’ont engage des infirmières qui commence vers la trentaine d’année ? et est ce qu’il me faut un CESI pour pouvoir passer le CESS .. Je sais mes questions sont confuses mais je ne peut mieux expliquer ma situation. Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Mélissa,
      Pour entamer les études en vue d’obtenir le CESS, tu n’as pas besoin, nécessairement du CESI, cela dépend des écoles. La profession d’infirmière est, pour l’instant, et pour quelques années encore, déclarée « profession en pénurie ». Le fait d’avoir la trentaine ne devrait donc pas avoir d’influence.

  44. guillaume écrit :

    bonjour admin j’aimerais savoir si je depose mes documents pour l’équivalence en ce mois de janvier je peux avoir la decision du service d’équivalence à partir de quel mois précisement.mon deuxième volet concerne les documents à fournir pour l’équivalence à defaut du certificat de scolarité comme preuve que j’ai fait l’université dans mon pays actuel(cameroun)je peux introduire ma fiche d’inscription de l’université commme preuve de mon accès à l’université dans mon pays.bonne journée.

    • admin écrit :

      Bonjour Guillaume,
      Les dépêches d’équivalence sont envoyées à partir du 1er mars 2015. Bien entendu, cela ne veut pas dire que tous les dossiers seront traités à cette date. Ta demande pourrait donc prendre plus de temps.
      Tu peux effectivement introduire ta fiche d’inscription si tu ne possèdes pas de certificat de scolarité, mais il serait préférable de l’obtenir néanmoins. Ne peux-tu en faire la demande à l’université camerounaise ?

  45. prudence écrit :

    Bonjour Admin,

    Je dispose d’une attestation de réussite au test d’admission à l’ULB effectuée en 2002 suite à la non disponibilité du CESS. J’aimerai bien vous demander, Admin, si avec le décret Marcourt je pourrais toujours m’inscrire aux études des sciences infirmières année 2015-2016 avec cette attestation de réussite.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Prudence,
      Oui, cette attestation de réussite à l’examen d’admission universitaire te permet de t’inscrire dans l’ensemble de l’enseignement supérieur et donc en HE organisant les études en « soins infirmiers ».

  46. Manon écrit :

    Bonjour,

    J’ai trouvé une école « IEPS « pour la formation de « secrétaire médicale » , vu que je n’ai pas le CESS !! Je dois passer un test d’admission de français et maths, qu’est qui pourrait être demandé ?
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Manon,
      En général, l’épreuve de « Français » porte sur la compréhension et l’analyse de texte. Egalement un résumé de texte. Pour les maths, un niveau moyen est exigé.

  47. manuche écrit :

    Bonjour,
    jai 27 ans et je désire entreprendre des études de sage femme cependant je n’ai pas mon CESS, en me renseignant sur les différents sites pour le test d’admission pour haute écoles catégorie paramedicale A2,je me rends compte que cet examen a été supprimé.J’aimerais commencer mon cursus de sage femme à partir de l’année academique 2015/2016 Jaimerais savoir quel examen je pourrais passer pour pouvoir integrer une haute école
    MERCI

    • admin écrit :

      Bonjour Manuche,
      En principe, l’ARES devrait organiser un examen d’admission spécifique pour les HE avant la prochaine rentrée académique, mais, pour l’instant, rien n’est fait. Il reste l’examen d’admission universitaire qui, en cas de réussite, t’ouvre les portes de tout l’enseignement supérieur, y compris donc, l’enseignement en Hautes Ecoles. Cela étant, le jury d’admission paramédical n’a pas été supprimé : http://www.enseignement.be/index.php?page=26158

  48. amina écrit :

    j ai 22 ans je suis algerienne mon diploque n a pas d equivqlence .j aimerai faire des etudes superieurs a l ulb … mais il y a une chose que je n ai pas compri dans les conditions d inscriptions c la preuve d autorisation a s inscrire dans une universite de la communaute francaise .merci.

  49. Vi écrit :

    Bonjour,
    voila, j’ai 38 ans, je n’ai pas mon cess mais j’aimerai devenir institutrice maternelle.
    J’ai lu plus haut qu’il y avait des test d’admission, sont ils toujours d’actualité? Et si oui, quelles sont les Hautes Ecoles en province de Liège susceptibles de me donner le programme a étudier et a présenter aux examens?
    Ou quels sont les cours a bien maitriser ou filières (Internet, ou autres…) que je peux suivre afin de me préparer au mieux?
    Un grand merci pour vos réponses et infos très précises!! 😉

  50. Vi écrit :

    J’ai oublié de vous préciser qu’au niveau secondaire, j’ai suivi ma 1ère et 2ème en humanités générales puis je suis passée en professionnelle jusqu’en 4ème que je n’ai pas terminée…
    D’ailleurs, je me pose une question à ce sujet, voyant mon parcours ai je au moins un diplome autre que celui de primaire et mon CEB..?? :-/
    Si je décidais de passer par le jury central, par quelle année devrai-je commencer à étudier? 1ère, 2ème ou 3ème..?
    Je suis perdue…. :'(
    Globalement, que me conseillez vous?
    Encore désolée pour toutes mes questions et surtout MERCI !

  51. wa zo écrit :

    bjr,
    je cherche des ecoles en cours du soir pour prepare le jury central( section general) sur bruxelles. qq’un pourrait me renseigner svp ??? merci

  52. Jen écrit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ce site/forum très intéressant et pour votre travail quotidien.
    Je désire passer l’examen d’admission à l’université mais j’ai quelques difficultés à réunir les cours. Je voulais savoir si vous connaissiez un site ou/et forum permettant de trouver les cours nécessaires ?

    Je vous remercie,

    Jen.

  53. Luc écrit :

    Bonjour
    je vais bientot passer le jury central paramédical ( A1 )
    mais je trouve étrange que les examens sont oraux ( Biologie , chimie , physique )
    je voudrais juste savoir comment on peut passer l’une de ces matières oralement , quel genre de questions sont posées a l’examen
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Luc,
      Il s’agit de questions de théories que tu peux énoncer oralement. Quant aux exercices éventuels, ils se passent au tableau.

      • Luc écrit :

        Merci , et ça prend combien de temps environ chaque examen ? et si vous avez un exemple de question psque je vais bientot passer l’exam et je suis trop stressé alors je voudrais avoir une idée comment se déroulent les exams

        • admin écrit :

          Bonjour Luc,
          Cela n’est pas spécifié dans le programme des cours. Tu dois compter au moins une vingtaine de minutes par examen oral.

  54. Sarah écrit :

    Bonjour, je vais en septembre reprendre mes études en aide familial – aide soignante et je voudrais savoir après avoir finis ma 7eme aide soignante si je peux devenir directement institutrice maternelle ?
    Merci aux réponses que vous m’apporterez !

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,
      Tu dois entamer et réussir, après l’obtention du CESS à l’issue de ta 7P, des études supérieures (Instituteur préscolaire) pour obtenir le Baccalauréat qui te permettra d’enseigner dans l’enseignement maternel.

  55. Axel écrit :

    Bonjour,
    J’ai fait un Bac Pro en communication graphique,et ensuite une ecole préparatoire pour les ecoles d’art et j’aimerai tenter les écoles d’ Art à bruxelle type La Cambre, Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, St Luc (Je suis au courant pour les epreuves à passer pour etre admis.).. Mais du coup ça veut dire que je ne peux meme pas passer les epreuves d’admission vu que j’ai un bac pro et donc pas d’equivalent aau CESS ? J’ai lue que si je peux « Fournir rapidement un document prouvant que vous avez eu accès aux études supérieures dans le pays où vous avez fait vos études secondaires » je pouvais quand meme avoir une equivalence restrictive, je n’ai peut-être pas tres bien compris pourriez vous m’en dire un peu plus ?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Axel,
      Il faut en effet, avant le 15 juillet 2015, introduire un dossier de demande d’équivalence du BAC PRO accompagné du document prouvant l’accès aux études supérieures dans ton pays d’origine. Ceci permet parfois d’obtenir un « élargissement » de la décision relative à l’équivalence.

      • Axel écrit :

        J’ai pour seul document un certificat de scolarité de ma prépa où il y a marqué que je suis bien « un enseignement supérieur agrée au regard de la Sécurité Social est affiliée au régime spécial des étudiants  » et des convocations pour des examens d’entrée aux écoles supérieures d’Art est-ce que cela suffit pour le prouver où il s’agit d’un document bien spécifique ?

        Merci encore

  56. Yessi écrit :

    Bonsoir, je voudrais savoir quel est le temps de validité de l’attestation de réussite de l’examen d’admission à l’université et/ou quelles sont les contraintes dans le cas d’un changement d’études, passerelle vers une haute école ou vers une autre université, arrêter pendant un temps… merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Yessi,
      Dans l’état actuel de la législation la validité de l’attestation de réussite à l’examen d’admission universitaire n’est pas limitée dans le temps. Pour les passerelles d’une année d’études vers une autre année (et donc pas d’un cycle d’études réussis vers un autre cycle), il y a lieu d’appliquer l’article 117 du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études : « les jurys valorisent les crédits acquis par les étudiants au cours d’études supérieures ou parties d’études supérieures qu’ils auraient déjà suivies avec fruit. Les étudiants qui bénéficient de ces crédits sont dispensés des parties correspondantes du programme d’études ».

  57. Sam écrit :

    Bonjours je ne possède pas de cess, mais j’ai fait de l’humanité général en promotion social afin d’obtenir mon cess, pour cela faut que je réussisse tout les module pour passer l’épreuve intégrer … Mon problème es que j’ai réussi tout mes modules sauf 1 qui es le néerlandais ( 4) , donc je voudrais savoir si il y ‘aurais moyen de trouver une solution ( une dispense ou autre ) pour que je puisse passer l épreuve intégrer et avoir mon Cess pour enfin accéder au étude supérieur.

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,
      Cela semble difficile. L’école ne pourra te délivrer de CESS, contrôlé par la Communauté Française, que si l’épreuve intégrée est réussie dans les formes prescrites. Tu pourrais éventuellement demander de présenter l’UF et l’épreuve intégrée quasi simultanément.

  58. Alice écrit :

    Bonjour,
    je suis actuellement en 4ème année secondaire dans l’enseignement général. J’ai doublé 2x et cela me démotive totalement. J’aimerais rentrer en medecine, avec la filière psychiatrie, des septembre. Cela est-il possible en passant l’examen d’admission comme vous le décrivez dans l’article?
    J’ai vu sur un autre site que ce genre d’examen ne donnait pas droit a faire son master apres le bachelier. Mais aussi qu’on ne pourra pas nous engager ensuite etant donné qu’on ne sera pas en possession de notre CESS. Est ce vrai?
    Puis je vraiment rentrer en medecine des septembre en passant l’examen a ce moment la? Comment m’y prendre pour rentrer a l’université au plus vite?

    MERCI 100000X !

    • Alice écrit :

      ( Médecine ou infirmière. Mais toujours dans le domaine de la psychiatrie. Et je voudrais VRAIMENT y rentrer dès septembre!)

      • admin écrit :

        Bonjour Alice,
        La réussite de l’examen d’admission organisé par les universités permet d’avoir accès à l’ensemble des études supérieures aux mêmes conditions que si tu possédais le CESS. Mais, en effet, il ne s’agit pas du CESS. L’information selon laquelle l’accès au Master serait impossible sans CESS est fausse : ce qui permet l’accès au Master c’est la possession du Baccalauréat.
        Le CESS peut être important lors de la carrière professionnelle. L’accès à certains emplois nécessitent sa possession et l’avoir ou pas peut influer, dans certains secteurs, sur la rémunération perçue.

  59. rima écrit :

    bonjour,
    est ce qu’il existe un test d’admission ou une année préparatoire permet d’entreprendre une formation « Bachelier en soins infirmier» en promotion sociale?

  60. samantha écrit :

    bonjour,

    j’ai 24 ans je suis en possession du cesi uniquement. je suis passée par le système du contrat d’apprentissage dès l’age de 15 ans. mon plus grand rêve a toujours été de faire des études dans le milieu médical. je souhaiterais reprendre des études pour devenir sage femme…

    si j’ai bien compris il n’y a pas de conditions particulières a avoir pour passer cet examen d’entrée…

    faut il prendre contact directement avec l’école dans laquelle je souhaiterais faire mes études?
    Y a-t-il un endroit ou je pourrais prendre des infos pour une éventuelle aide financière ou bourse d’études?? j’ai milles questions surtout coté financier car j’ai une maison et deux enfants et je tiens vraiment a reprendre des études.

    merci d’avance pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Samantha,
      Pour l’allocation d’études : http://www.allocations.cfwb.be
      Nous supposons, par ailleurs, que tu te réfères à l’examen d’admission universitaire.Il s’agirait alors de contacter l’université de ton choix. L’examen Haute Ecole n’est pas organisé pour la rentrée 2015/2016.

      • samantha écrit :

        Bonjour,

        Merci pour le lien.

        Je n’ai pas trouvé une université ou ils ont l’option sage femme… j’ai déjà repéré deux hautes écoles. Je me rend aux portes ouvertes la semaine prochaine…
        j’avais bien vu que l’examen n’avait pas lieu cette année, cela me donne le temps de me mettre à jour. Pour cela j’espère trouvé des infos aux portes ouvertes concernant des cours ou un prof qui pourrait m’aider.

      • samantha écrit :

        je vous ai remercier pour le lien mais j’ai oublié de préciser qu’il ne va pas 😉

  61. Anita écrit :

    Bonsoir,

    Je suis portugaise et je ne arrive pas faire l’équivalence de mon
    diplôme de l’enseignement secondaire. Je veux suivre des langues et
    lettres à l’Université Libre de Bruxelles. C’est possible sans
    le diplôme de l’enseignement secondaire?

  62. arthur écrit :

    bonjour,

    ayant échoué à l’oral de mon bac, je souhaiterais concrétiser mon rêve qui est de devenir Kiné, comment puis je rentrer à l’université sans le bac.

    En regardant sur les sites, peu d’universités préparent aux examens d’entrée.

    Existent ils des préparations aux examens d’entrée? merci pour votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Arthur,
      Les universités peuvent fournir une liste bibliographique pour vous aider à préparer cet examen. Le Service de l’Enseignement à Distance de la Fédération Wallonie Bruxelles propose les cours généraux niveau CESS qui peuvent vous aider à préparer l’examen d’admission universitaire : http://www.ead.cfwb.be/

  63. adam écrit :

    bonjour admin !
    je suis algérien ,je souhaite étudier en Belgique Mons , j’ai remarque qu’ il y a une bonne haute école nommé Helha donc je veux faire des études sur la mécanique automobile ,mais j’ai pas eu mon Bac qui est pour la fédération belge un CESS ,et je ne suis pas résidant, malgré j’ai les moyen de louer a Mons meme pour 1 ou 2ans ,j’aimerai que vous me répondiez que puis je faire pour aller étudier (meme si je passe mon CESS et ou !) merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Adam,
      Passer son CESS via une autre forme d’enseignement que le secondaire (promotion sociale, jurys) nécessite deux ans d’études. De plus, tu ne peux obtenir de visa étudiant pour accomplir ce type d’études en Belgique. Le mieux serait de passer l’examen d’admission universitaire pour lequel tu peux obtenir ce visa. Chaque université l’organise.
      A titre d’exemple : http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/examen-admission.html
      Si tu réussis cet examen, tu as alors accès à l’ensemble des études supérieures en Belgique.

  64. many écrit :

    Bonjour,

    Je suis une jeune étudiante âgée de 16 ans. Difficultés de parcours et soucis de santé faisant je me vois refaire ma troisième année pour la 3ème fois.
    Mes,proches m’ont parlé d’une possibilité qu’est de suivre ma scolarité à la maison avec le programme de 5 et 6 technique sociale par exemple, et ce via l’E.A.D.
    De cette façon pourrais-je avoir mon CESS et surtout rattraper mon retard?
    Merci à vous de me donner une idée précise.

    Many

    • admin écrit :

      Bonjour Many,
      Le CESS peut être obtenu en passant le Jury du :
      – 3ème degré de l’enseignement secondaire général;
      – 3ème degré de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel.
      Les conditions d’admission sont :
      – sans restriction d’âge, les élèves qui ont fréquenté les 3ème et 4ème années de l’enseignement artistique, technique ou professionnel ainsi que la 5ème et 6ème année de l’enseignement artistique ou technique, ou la 5ème, la 6ème ou la 7ème année de l’enseignement professionnel;
      – les élèves qui possèdent le certificat du deuxième degré (artistique, technique ou professionnel) et qui sont entrés dans leur 16ème année;
      – tout candidat âgé de 16 ans au moment de l’inscription.
      Les candidats inscrits aux examens du CESS sont interrogés sur l’ensemble du programme des 5ème et 6ème années d’études de la section choisie (Générale, technique, professionnelle ou artistique secondaire supérieur, organisée, subventionnée ou reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles), d’une école de plein exercice de leur choix. En clair, le candidat doit choisir une école, se procurer la grille horaire des années pour lesquelles il va tenter le jury et les déposer, au moment de l’inscription, au siège du Jury. L’enseignement à distance de la Fédération Wallonie-Bruxelles (EAD – cours par correspondance : http://www.ead.cfwb.be/) constitue une bonne préparation.
      Autre possibilité de préparation : se procurer les cours auprès d’élèves suivants ou ayant suivis les cours en question dans l’enseignement de plein exercice.

      • serge écrit :

        bonsoir
        je suis étudiant congolais propriétaire d un diplôme du cycle humanitaire mais nos diplôme congolais ne sont pas reconnus en Belgique pour avoir l équivalence et le bon moment d avoir l équivalence est déjà passé orientez moi s il vous plais que dois je faire?
        merci pour votre reponse

  65. OUMAIMA écrit :

    Bonjour,
    Je suis une étudiante marocaine n’ayant pas obtenue mon bac. Est-ce que c’est possible de faire des études à Bruxelles sans avoir le Bac.
    Avec mes sincères remerciements

    OUMAIMA

  66. serge écrit :

    et aussi aidez moi a pouvoir trouver les écoles ou université qui inscrivent sans l équivalence
    merci pour votre reponse

  67. amal écrit :

    J ai 29 ans et j ai pas mon CESS j ai suive une formation professionnelle ( Ouvrier en confection textile) chez FAE asbl , ainsi une formation en habillement a Institut de a parure, des soins de beauté, de l’habillement et de la bijouterie et j ai eu une CERTIFICAT D’HABILLEMENT – Techniques spécifiques ( spécifique à l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale) . la je suis au chômage mais j aimerai bien soit suivre des étude supérieur ou avoir mon CESS mais je sais pas comment faire et qui peut m aider. Et est ce que je peux avoir mon cess sans problème.

  68. admin écrit :

    Bonjour Amal,

    Si tu as un CQ, tu peux éventuellement, sous certaines conditions, suivre un complément de cours CESS en promotion sociale pour obtenir le CESS. Mais pour cela il faut un CQ dans l’une des orientations suivantes :
    – agent de maintenance en électromécanique,
    – animateur, auxiliaire de l’enfance,
    – coiffeur,
    -dessinateur en construction,
    -dessinateur industriel,
    -éducateur,
    -électricien-automaticien,
    -menuisier,
    -photographe,
    -restaurateur,
    -technicien de bureau,
    -technicien en bureautique,
    -technicien en comptabilité,
    -technicien en électronique,
    -technicien en informatique,
    -technicien en infographie

    Les autres alternatives pour obtenir le CESS sont décrites ici : http://inforjeunes.eu/le-cess-comment-lobtenir/

  69. Leg Rachel écrit :

    Bonjour à vous,
    J’ai 37 ans, je n’ai pas obtenu le CESS (malgré mes 6 années dans le secondaire général option latin) mais de par mon parcours atypique je suis devenue cadre dans une multinationale à Bruxelles. Je suis restée à ce poste 7 ans.
    Je souhaite entreprendre une reconversion professionnelle dans le milieu de la santé (psychomotricité). Cependant, je vois que pour accéder à un bachelier via la promotion sociale, on demande de passer un test d’admission. Pourriez vous m’en dire plus sur celui-ci car tout est encore fermé sur Liège. Pensez vous que je puisse commencer ce bachelier en septembre ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Leg Rachel,

      Le test d’admission doit pouvoir établir que le candidat est à même de suivre les cours dans la langue française orale et écrite. Il peut vous amener à expliquer les motivations de votre choix d’études. Il peut comporter des questions plus ciblées en matière de savoirs et compétences, mais nous n’avons pas le détail concernant ces tests. Si vous réussissez ce test, ce qui devrait être le cas, vous pourriez commencer en septembre.

  70. Jessica écrit :

    Bonjour,j’ai 32 ans et j’aimerais retourner à l’école,apprendre la photographie à St Luc à Liege.Je suis facteur sous cdi depuis 8 ans…pensez vous qu’il y a des possibilités pour moi de recommencer les cours en septembre?sachant que les cours du soir ne m’intéressent pas.Je sais que je dois prendre un congé sans solde ou une interruption de carrière…je sais que financièrement ce ne sera pas facile mais j’ai un petit job sur le côté qui m’aide bien…il y a t-il des personnes dans ce cas?merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Jessica,

      Oui, il n’y a pas de limites d’âge. Il faut toutefois noter que l’enseignement supérieur artistique (ESA) suppose en plus du CESS pour y accéder, la réussite d’une épreuve d’admission portant sur les aptitudes à suivre ce type d’enseignement.

  71. Jessica écrit :

    Bonjour,

    J’ai quelques questions, j’ai 20 ans, j’ai arrêté l’école à mes 18 ans interrompant ma 5ème secondaire. J’aimerais m’inscrire pour la session 2016 en histoire.
    Est ce que les cours (syllabus ou autre) me seront fournis étant donné que je n’ai pas fait ma rhéto ? Sinon, je ne sais pas du tout où me procurer les cours dont j’aurai besoin…

    Et est ce la réussite de cet examen donne accès à tous les degrés ? Jusqu’au doctorat ?

    Pour une éventuelle bourse d’études, est ce que vous êtes en mesure de m’aiguiller ou pas ?

    En tout cas, merci de vos réponses !

  72. admin écrit :

    Bonjour Jessica,
    La réussite de l’examen d’admission universitaire donne accès à l’ensemble des études supérieures aux mêmes conditions que celles qui s’appliquent aux étudiants porteurs du CESS. Tu as bien accès à tous les degrés et au doctorat. Tu dois te procurer la matière par tes propres moyens. Tu peux obtenir les cours généraux auprès de l’EAD (www.ead.cfwb.be). Tu es éligible à la bourse d’études dès ta première inscription en BA1.

  73. Elodie écrit :

    Bonjour, est-il possible par jury central, de réaliser des études pour être institutrice maternelle? Si oui, est-ce-que c’est difficile?
    Merci, bonne soirée

    • admin écrit :

      Bonjour Elodie,
      Ce sont les Etablissements supérieurs qui organisent les Jurys supérieurs, et non pas la Communauté Française. La difficulté réside dans le fait que l’on doit principalement étudier seule chez soi.

  74. Astrid écrit :

    bonjour,
    L’année passée, j’étais en 6éme technique de qualification et j’ai raté mon année. je ne veux pas recommencer ma 6 éme car j’aimerais travailler. pourrai je savoir où je pourrais avoir le formulaire d’inscription pour le test d’admission ?
    bien à vous

  75. momo écrit :

    bonjour
    je suis un étudiant étranger j’ai une équivalence d’un diplômé de baccalauréat tunisienne; j’ai fait une inscription en 1 er année dans une école d’infirmière ( la formation organisée par l’enseignement secondaire professionnel complémentaire : le brevet d’infirmier(ère) hospitalier(ère) (anciennement dénommé infirmier(ière) breveté(e) ou encore infirmier(ière) A2)
    j’ai eu mon visas cette année et a la rentré scolaire la secrétariat m’informe que mon diplôme d’équivalence me donne le droit de faire
    Bachelier(ière) en soins infirmiers A1 et pas en A2, donc on ma retiré l’inscription cause que mon niveau et supérieur de cette école et que d’après le versificateur des dossiers je peut pas faire mes études en soins infirmiers A2
    le problème maintenant que je trouve pas une autre inscription dans un autre école d’infirmiers donc j’étais obliger de faire une inscription dans une année de 7 eme mathématique spéciale,
    j’ai fait ma demande de ma carte de séjour étudiant sur la base de mon visa d’étude et l’inscription de 1 er année en infirmerie mais comme j’ai changé l’école je sais pas quoi faire est ce que je doit informer la commune ??? je doit changer mon prise en charge ???? je doit expliquer pour quoi j’ai pas fait mes études en infirmeries .??? je suis complètement perdu
    merci a vous

    • admin écrit :

      Bonjour Momo,
      En effet, le titre de séjour n’est jamais valable pour des études organisées dans l’enseignement secondaire, sauf s’il s’agit d’années préparatoires à l’enseignement supérieur, comme la 7ème PES Mathématiques pour laquelle tu t’es inscrite. Tu dois en effet avertir l’administration communale de ton changement, en l’explicitant. A défaut, tu risques d’avoir des problèmes lors de ta demande future de renouvellement/prolongation. Tu devras peut être, en effet, fournir une nouvelle prise en charge.

  76. nadia écrit :

    beonjours, j’ai 47 ans j’ai pas le cess et j’aimerais faire des etudes d’infirmiére. comment faire.est ce que c’est l »école d’infirmiére qui organise l’examen d’entré<;merci

  77. ali écrit :

    bonjour, je vis a l’etranger et je suis a l’école la bas en secondaire. Le niveau est tres haut qu’en Belgique est en plus de ca j’ai une connaissance parfaite du Néerlandais et de l’anglais appris durent mon séjour. J’aimerais faire professeur de langue , et je voudrais savoir si en rentrant en Belgique je peut directement aller en Haute école sans pour autant avoir mon diplôme ?

    • admin écrit :

      Bonjour Ali,
      Pour avoir accès aux études supérieures en Belgique, tu as besoin du CESS ou d’un titre étranger réputé équivalent.
      Pour les équivalences : http://www.equivalences.cfwb.be
      Si tu n’as pas ce titre ou cette équivalence, tu pourrais néanmoins avoir accès aux études supérieures selon les modalités qui sont explicitées dans le texte en haut de page.

      • ali écrit :

        bonjour,
        les modalités expliquaient en haut ne parlent que d’un certain type de filière , mais pas celle de professeurs de langue. J’aimerais savoir plus précisément en revenant sans diplôme est ce que juste en passant l’examen d’admission pourrais je aller en Haute école?

  78. chayma écrit :

    bonjour,
    j’ai 19ans chui tunisienne est-il possible de continuer mes études en Belgique sans avoir mon bac?

    • admin écrit :

      Bonjour Chayma,
      C’est possible, mais alors tu dois réussir l’examen d’admission universitaire. Tu trouvera le détail dans le texte en haut de page.

  79. fernandez écrit :

    Bonjour j’ai 18ans en janvier, je suis en 5ème puericulture et j’aimerais devenir institutrice en maternelle mais je voudrais ne pas faire les 3années qu’il me reste. Je voudrais savoir si il y a possibilité avec des cours du soir ou avoir mon cess mais en ne faissant pas ces 3années pour ensuite faire les 3ans a la haute école pour institutrice et pas perdre mon temps.
    Merci

  80. Sarah écrit :

    Bonjour

    L’année prochaine j’aimerais m’inscrire en bachelier comptabilité ou en science humaine j’ai 4 ans d’expérience dans la recherche de subsides avec réponses appel à projet et un an dans la comptabilité je ne possède ni le CTSS ni le CESS cette année je compte terminer le cours qui me manque en technicien compta soit 2016 car j’ai trouvé une école qui peut m’accepter à condition que je réussisse le test d’entrée mais j’aimerais avoir la possibilité de m’inscrire sur base de mon expérience car je ne sais pas si je vais être prise pour la formation si je vais réussir mon épreuve intégrée car elle est selective

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,
      Oui, tu peux en effet introduire une demande d’inscription via la Valorisation des Acquis d’Expérience. La procédure peut varier d’un établissement d’enseignement à l’autre. Tu dois donc consulter le Règlement des Etudes de l’école.

  81. Haas Nicolas écrit :

    Bonjour , J ai 22 ans et j’ai arrêté les cours en 5 ème a 17 ans pour faire animateur en club de vacance , ça fait 5 ans que j’exerce ce métier ..Mais la je commence a penser un peu a mon avenir et j’aimerai faire de la communication marketing management en haute école ou université peu importe.
    Je vois que c’est possible grâce à votre article , mais quel école me conseillez vous?
    De plus serte il y a des matières à étudier mais où puis je les trouver , sachant que je n’ai pas envie de suivre l’enseignement à distance mais plutôt avoir tout a ma disposition pour directement attaquer le long blocus…Merci de votre aide
    j’ai aussi pensé a reprendre ma 5 ème mais je suis un peu agé pour une classe de cinquième et les écoles de jury central privé coûte affreusement cher..J’attends vos conseils .
    Bien à vous
    N.H

  82. Nicolas écrit :

    Bonjour ,

    Je suis un jeune homme de 23ans sans cess et j’aimerais démarrer des études de kiné le plus vite possible sur Liège. Je ne sais pas trop vers où me diriger pour trouver ma voie. 🙁

  83. Lili écrit :

    Bonjour , j aimerai reprendre des études d infirmières mais n ayant pas réussis ma 6 ème je n ai ps obtenu mon CESS
    j ai entendu dire que le jury paramédical va être supprimé ? J aimerai passer les examens au plus vite afin de pouvoir m inscrire pour l année 2016-2017
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Lili,
      .tu peux présenter ce jury(examen d’accès) aux études d’infirmier, organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
      Pour préparer ce jury, deux solutions :
      •soit des cours préparatoires par correspondance, organisés par l’Enseignement à distance (EAD) ; cette préparation s’adresse aux personnes qui ont le Certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré (CESDD). http://www.cfwb.be/ead
      •soit une année de cours préparatoires dans une école (l’Institut Dominique Pire), uniquement pour le jury d’accès aux études d’infirmier hospitalier (brevet) ; pour cela, il faut de préférence avoir le CESDD.

    • Wiwi écrit :

      Coucou Lili je suis dans la même situation que toi je doit passer mon examen auprès du jury afin d’accéder à une école d’infirmière si tu veut nous pouvons nous préparer ensemble pour passer cet épreuve préparatoire.

  84. Beckers Jonathan écrit :

    Bonjour, je suis en 4 ème professionnel et je vais bientôt avoir 18 ans, il me reste trois ans à faire après cette année et mon option ne m’intéresse pas car ce n’est pas ce que je veux faire plus tard. Serait-il possible d’accéder à l’université sans avoir le CESS. Si oui, que faut-il faire?

    • admin écrit :

      Bonjour Jonathan,
      Oui pour autant que tu réussisses l’examen d’admission organisée par chaque université. En cas de réussite, tu ne reçois pas le CESS mais une attestation te permettant d’accéder à l’ensemble de l’enseignement supérieur en Belgique aux mêmes conditions que les étudiants possédant ce CESS.
      Pour le détail, tu peux te référer au texte en haut de cette page.

  85. nath écrit :

    Bonjour,

    J’aimerai entamer des études de sage femme, je n’ai pas de cess. Auriez vous d’autres pistes pour y accéder merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Nath,
      Ce sont les pistes qui sont reprises dans le texte en haut de page :
      -réussir le jury paramédical,
      -réussir l’examen d’admission universitaire
      En principe un examen d’admission Haute Ecole devrait être mis en place par l’ARES (superstructure chapeautant l’ensemble de l’enseignement supérieur), mais l’attente dure depuis deux années académiques.

  86. Guid écrit :

    Bonjour, je suis actuellement entrain de passer les examens du jury central, êt je pense en avoir raté un qui fait que je n’aurais pas droit de passer les autres êt donc que mon CESS ne me sera pas délivré en juin mais bien en décembre ( si je réussis la 2 eme session) donc Ma question est : puis-je m’inscrire dans une haute Ecole sans cess tout en repassant l’examen que je pense avoir échoué et donc donné mon cess seulement en décembre si ôui connaîtriez vous une haute Ecole en logopédie (Bruxelles ôu Liege) qui puisse m’accepter je vous remercie d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Guid,
      L’article 107 du Décret paysage fixe les conditions d’accès aux études de 1er cycle. Ont notamment accès les porteurs du CESS délivré par le Jury de la Communauté Française. Le Décret n’envisage tout simplement pas la problématique que tu évoques. En creux, cela veut donc dire que la Haute Ecole pourrait accepter ton inscription « sous réserve de », à toi de fournir le CESS dans le délai fixé. Les droits d’inscriptions (et donc la finalisation du dossier d’inscription) doivent être versés au plus tard le 4 janvier de l’année académique, sachant que 10 % du montant total doivent être versés au moment de l’inscription. Tu pourrais donc argumenter en ce sens : « comme le dossier d’inscription doit être finalisé pour le 4 janvier, laissé moi la possibilité de fournir le CESS dans ce même délai ».
      Les HE, organisant « Logopédie » :
      http://www.mariehaps.be
      http://www.logopedie-liege.be
      http://www.hepl.be

      • Guid écrit :

        Merci beaucoup de votre réponse! J’ignorais totalement que le dossier devait être finalisé pour le 4 janvier, cependant je me suis permise de songer à cette alternative car je me suis renseignée au près de la dame qui s’occupe de moi au jury et ma dis que c’était tout à fait possible êt quànd je me suis renseignée au barbous à liege (haute Ecole paramédical) on m’a refusée je vais donc leur àller refaire les démarches. Encore une fois merci beaucoup je ne connaissait pas ce site êt javais vraiment besoin de quelqu’un CEST vraiment génial ce que vous faites pour les étudiants comme moi.

  87. Quentin écrit :

    Bonjour,
    Je suis en train de finaliser un bachelier en promotion sociale et je souhaiterais continuer en entreprenant un master en journalisme à l’ULB.
    J’y aurais accès si j’avais mon CESS mais malheureusement je ne l’ai pas et l’examen d’admission que j’ai réussi pour rentrer en bachelier n’est pas valable pour une université, est ce que l’examen d’admission de l’ULB me permet d’accéder au master?

    • admin écrit :

      Bonjour Quentin,
      Voici ce que mentionne le Décret Paysage (art. 111)
      Ont accès aux études en vue de l’obtention du grade académique qui sanctionne des études de deuxième cycle les étudiants qui portent :
      1° un grade académique de premier cycle du même cursus;
      2° le même grade académique de deuxième cycle, mais avec une autre finalité;
      3° un grade académique de premier ou de deuxième cycle de type long, en vertu d’une décision des autorités académiques et aux conditions complémentaires
      qu’elles fixent;
      4° un grade académique similaire à ceux mentionnés aux littéras précédents délivré par un établissement d’enseignement supérieur, en Communauté française
      ou extérieur à celle-ci, en vertu d’une décision des autorités académiques et aux conditions complémentaires qu’elles fixent;
      5° un grade académique étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras précédents en application de ce décret, d’une directive européenne, d’une
      convention internationale ou d’une autre législation, aux mêmes conditions.

      § 2. Ont également accès aux études en vue de l’obtention du grade académique qui sanctionne des études de deuxième cycle les étudiants qui portent :
      1° un grade académique de premier cycle de type court, en vertu d’une décision du Gouvernement ou des autorités académiques et aux conditions complémentaires
      qu’elles fixent, sans que ces conditions ne puissent être plus restrictives que celles fixées par le Gouvernement ni n’établissent de distinction entre établissements ayant délivré le grade académique;
      2° un grade académique similaire délivré par un établissement d’enseignement supérieur, en Communauté française ou extérieur à celle-ci, en vertu d’une décision
      des autorités académiques et aux conditions complémentaires qu’elles fixent;
      3° un grade académique étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras précédents en application de ce décret, d’une directive européenne, d’une
      convention internationale ou d’une autre législation, aux mêmes conditions.
      Les conditions complémentaires d’accès sont destinées à s’assurer que
      § 3. Par dérogation, ont également accès aux études de deuxième cycle les étudiants qui, pour se voir conférer un grade académique qui y donnerait accès,
      doivent encore réussir au plus 15 crédits et sont régulièrement inscrits simultanément à ces études dans un établissement d’enseignement supérieur en
      Communauté française. Toutefois, les étudiants admis en vertu de cette disposition ne pourront être pris en compte en délibération par un jury d’études de deuxième cycle avant d’avoir satisfait pleinement les conditions d’admission et obtenu le grade académique de
      premier cycle nécessaire.
      § 4. Aux conditions générales fixées par les autorités académiques, l’étudiant porteur d’un titre, diplôme, grade ou certificat délivré hors communauté française
      qui ne lui donne pas accès aux études de deuxième cycle en vertu des paragraphes précédents peut toutefois y être admis par le jury des études visées, si l’ensemble des études supérieures qu’il a suivies avec fruit est valorisé par le jury pour au moins 180 crédits.

  88. Nicolas écrit :

    Bonjour,

    C’est pour savoir au delà de combien de jours peuvent t on devenir élèves libre.

    Bien à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour Nicolas,
      Depuis l’année scolaire 2010/2011, la limite est fixée à 20 demi-jours. Cette limite n’a pas varié depuis. Attention que l’élève majeur est soumis à cette même règle mais il faut signaler qu’il peut être exclu de l’établissement scolaire au-delà de 20 demi-jours d’absence injustifiée et pour ce seul motif.

  89. Milena écrit :

    Bonsoir,
    J’aimerai entamer des études d’Institutrice Primaire.
    Mais malheureusement je n’ai pas de CESI et pas de CESS bien entendu.
    Sauriez-vous svp me diriger afin que je puisse réaliser mon projet le plus rapidement possible?
    D’avance Merci beaucoup.

  90. MARIE écrit :

    Bonjour, je possède le CESI délivré en 1998 et je souhaiterai entamer une formation pour devenir infirmière, comment faire pour accéder à ces formations sans CESS? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Marie,
      -soit obtenir le CESS via le jury central;
      -soit réussir l’examen d’admission universitaire qui permet d’avoir accès à l’ensemble de l’enseignement supérieur, et donc y compris en HE;
      -soit réussir le jury d’accès spécifique pour le paramédical.

  91. meen astrid écrit :

    bonjour
    je suis francaise et j’ai l’equivalence cq6 aide aux personnes et ce6 aide aux personnes. je souhaite devenir technicien chimiste. comment est ce que je peux faire pour intégrer une école en Belgique pour faire ces études alors que je n’ai pas l’équivalence cess.
    merci

  92. meen astrid écrit :

    bonjour
    je suis française et j’ai l’équivalence cq6 aide aux personnes et ce 6 aides aux personnes. je souhaite devenir technicien chimiste. sachant que je n’ai pas l’équivalence du cess est ce que cela peut être possible et si oui dans quelle école?
    merci

  93. YANISS écrit :

    Bonjour
    Je suis entrain de passer mon jury central (cess généra)tout ce passe très bien dans l’ensemble sauf l’option anglais que je dois repasser en novembre 2016 et encore faudrait que je le réussisse.
    En attendant pourrais je passer l’examen d’admission à l’ulb médecine car d’après les conditions ci-dessus, il faut être âgé de 18 ans au 1er janvier de l’année d’inscription à l’année académique, alors que moi j’ai eu 18 ans le 31/01/2016,pourrais je m’inscrire au mois de juin aux examens ou pas?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Yaniss,
      Non tu ne peux pas, en principe, car tu aurais du avoir 18 ans au 1er janvier 2016.

    • Lucas écrit :

      Salut Yaniss,
      Je suis un peu près dans la même situation que toi, et je voudrais te signaler qu’il y a une faute sur l’article (qui va d’ailleurs être rectifiée). En effet, il n’y a pas d’âge limite pour s’inscrire aux examens d’admission, tu peux donc t’y inscrire !
      J’ai moi-même contacté plusieurs universités pour être sûr et j’ai déjà signalé l’erreur à inforjeunes.
      Il faut toujours avoir plusieurs sources pour être sûr…
      Bien à toi,

  94. Lucas écrit :

    Bonjour,
    J’ai actuellement 16 ans et je passe le jury central pour obtenir mon CESS. Le problème c’est que je dois repasser histoire lors de la session de septembre 2016 pour l’obtenir.
    Je ne serai donc pas en guise de m’inscrire en médecine pour la rentrée académique 2016-2017 comme je l’avais espéré.
    Lors de la deuxième session de l’examen d’admission, j’aurai complété mes 17 ans (3 juillet), et selon ce que vous avez dit, je n’ai pas le droit de participer aux examens d’admission.
    J’ai contacté l’Université Libre de Bruxelles ainsi que l’Université de Liège et ai parlé avec les services d’admission qui m’ont bel et bien affirmé qu’il n’y a pas d’âge limites pour s’y inscrire. Cela va donc à l’encontre de ce que vous affirmez sur votre article.
    Je ne sais plus à qui croire, sauriez-vous me donner des renseignements complémentaires ?

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Lucas,

      Il y a dû y avoir malentendu quelques part. Effectivement, il ne faut pas nécessairement avoir 18 ans pour participer aux examens d’admission des universités : des personnes de 16 ou 17 ans l’ayant réussi ont pu s’inscrire ensuite en faculté. Au cas où cette erreur est présente sur l’un de nos articles, elle devra être rectifiée. Merci pour votre vigilance.

  95. Tania écrit :

    Bonjour,

    Voilà je vous envoie ce message car j’ai besoin d’aide concernant l’examen en Belgique. Je suis étudiante hors union européenne et sur la page, ils disent que les étudiants n’étant pas européens devront avoir une autorisation de s’inscrire dans une université de communauté Belge. Pourrez-vous me dire quel est ce document et où est-ce que je pourrais l’obtenir s’il vous plait?

    Je vous remercie d’avance pour votre aide.

  96. admin écrit :

    Bonjour Tania,

    Il s’agit de l’attestation d’admission ou d’inscription délivrée par l’université ou l’école supérieure. Pour l’obtenir, il faut avoir obtenu l’équivalence de votre diplôme de fin de secondaire auprès du service des équivalences : http://www.equivalences.cfwb.be

  97. Aicha écrit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir, si par exemple, on décide d’entrer à l’université en passant des examens pour pouvoir y accéder, car tout simplement on ne possède pas le CESS. Y aura-il plus tard des répercussions sur le fait qu’on le possède pas ? Je vous pose cette question car j’hésite fortement à passer ces examens pour pouvoir accéder à l’enseignement supérieur sans mon CESS, ou plutôt présenter des examens devant un jury central dans le but de l’obtenir. Y a-t-il donc des réelles différences si on le possède ou non? Si oui, pourriez-vous avoir la gentillesse de me les communiquer. Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    Mes sincères salutations,

    • admin écrit :

      Bonjour Aicha,
      Si tu t’inscris à l’université ou dans un autre établissement d’enseignement supérieur sur base de ta réussite à l’examen d’admission universitaire, cela n’aura pas d’influence sur ton cursus. Le diplôme délivré en fin d’études sera le même qui si tu t’étais inscrite en ayant le CESS.
      Dans certains emplois, notamment publics, il est parfois nécessaire de posséder le CESS, même si, par ailleurs, tu as obtenu un baccalauréat supérieur ou un Master.

  98. Anne écrit :

    Bonjour,
    J’ai 37 ans et je souhaite reprendre des études en tant que prothésiste dentaire. Malheureusement je n’ai pas le cess. Je souhaiterais ardemment faire cette formation. Pourriez-vous me dire s’il y a une école qui permet cette formation avec un examen d’entrée?

    Merci

  99. Coiff écrit :

    Bonjour j’ai 36ans et j envisage une reconversion professionnelle pour raison de santé l année prochaine j entame un bachelier d assistant social . N ayant pas le cess je dois presenter un examen de admission ,j ai reçu les titres des matières mais n ai aucune idée d où puis je trouver de l aide pour m y préparer, en sachant que cet examen est décisif et aura lieu en octobre. Je suis un peu perdue ayant quitté l ecole il y a presque 20ans.Pouvez vous me dire si il existe une aide pour la préparation de ce type de examen,d’avance je vous remercie.

  100. Ema écrit :

    Bonjour, j’ai passer un bac pro en france j’aimerais aller à la haute école à Tournai pour faire la formation d’institutrice préscolaire sans passer le cess qu’elle examens faut il que je passe ? Merci

  101. Chaima écrit :

    Bonjour
    J’ai eu déjà mon équivalence et j’ai inscrit a l’ULB et n’attend leur réponse
    J ai entendu que je vais passer un examen en septembre est ce que c’est vrai?

  102. Chaima écrit :

    BonjOur
    J ai entendu que je vais passer un examen d’admission en septembre est ce que c’est vrai?

    • admin écrit :

      Bonjour Chaima,
      Aucun examen d’admission pour la Faculté de Sciences Economiques n’est prévu.
      Les seuls examens d’admission prévus à l’université sont :
      -l’examen d’admission général universitaire pour les étudiants qui ne possède pas le CESS ou titre étranger reconnu équivalent;
      -l’examen d’admission spécifique « Ingénier civil ».
      Il existe aussi un examen de maîtrise de la langue française, pour les étudiants qui n’ont pas accompli leurs études secondaires en Français.

  103. kevin écrit :

    Bonjour , j ai obtenu un bac c au Cameroun en 2015 a , je suis actu en 1 ere annee de licence chimie dans ma ville ( inscrit juste pour pas passe une annee a ne rien faire ) j ai ete accepte dans une 7 eme special science pour le compte de l annee academique 2016-2017 . Je souhaite faire des etudes de medecines apres cette annee c est pour ca que je me suis inscrit en 7 eme car j ai entendu dire que apres une annee preparatoire les conditions pour les etrangers ( 13 de moyenne , 12 par matiere scientifique ) etait annule. j aimerai savoir si effectivement c est vrai car je n ai pas obtenu 13 de moyenne a mon bac et je compte justement sur mon annee de 7 eme pour me rattraper

    • admin écrit :

      Bonjour Kevin,
      A notre connaissance, cette disposition n’existe pas. Cela étant, chaque dossier introduit est soumis à l’appréciation souveraine de la commission d’admission. la réussite d’une 7ème préparatoire jouera en ta faveur.

  104. Taouzi écrit :

    Bonjour, j’aimerais commencer des études pour devenir kinésithérapeute.
    Je n’ai pas de CESI ni de CESS bien évidemment.
    Quels sont les démarches à suivre, quand est-ce que je peux passer des tests d’admission et où?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Taouzi,
      Tu pourrais en effet présenter l’examen d’admission universitaire qui en cas de réussite t’ouvrira les portes de l’ensemble de l’enseignement supérieur en Belgique. Note bien toutefois que la réussite de cet examen n’est pas la réussite du CESS.
      Pour les dates : elles peuvent varier d’une université à l’autre. Il est donc nécessaire de consulter les sites des universités.

  105. Anouar écrit :

    Bonjour je voudrais savoir en faite moi j’ai arreter l’école en 3 ème professionnelle il y a quelques années sans même la terminer et maintenant j’ai 24 ans j’ai aucun diplôme et je veux m’en sortir et étudier si il le faut aller en haute école par exemple qu’est ce que j’ai comme option ? merci d’avance

  106. Chaima écrit :

    Bonjour
    J’ai introduis mon dossier d’inscription a l’ULB le 27 avril mais on m’a toujours pas répondu
    Pourquoi?

    • admin écrit :

      Bonjour Chaima,
      Impossible pour nous de répondre à ta question. Nous te suggérons d’entrer directement en contact avec l’ULB.

  107. monsio écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement des études supérieures en promotion sociale et ne disposant pas du CESS j’ai passé deux examens d’entrée en math et en francais. J’ai pour cela deux attestations de réussite « Mathématique-asstistance » et « Méthodologie de la lecture rapide et technique rapide d’argumentation ». En promotion sociale il me semble que l’on doit pouvoir suivre un module dans un établissement ou dans un autre, mais quand est il sans le CESS ? Est ce que ces attestation me permettent d’accéder à d’autres établissement sans devoir re passer un examen d’entrée ?

    • admin écrit :

      Bonjour Monsio,
      Tu peux t’inscrire dans une autre école pour des modules (UF) qui figurent dans le programme initial de la première école (mobilité). Si tu veux changer d’études, par exemple passer de « comptabilité » à « soins infirmiers », tu devras représenter l’épreuve d’admission, sauf si le Conseil des études t’en dispense, ce qu’il peut faire.

      • monsio écrit :

        Merci pour votre réponse, à l’époque j’avais tenté de suivre un module dans une autre école mais le sécrétariat devait être mal renseigné car ils voulaient que je repasse un test.

        C’est interessant car vous parlez de « programme initial » et actuellement je suis un graduat en informatique de gestion et les programmes ont changé durant mes études et je suis retombé dans le nouveau programme ( j’aurais du terminer à temps…). Heureusement il y a équivalence entre les modules et je ne dois recommencer qu’un seul cour et refaire un stage aussi qui s’est ajouté.

        Ca voudrait dire que ce changement de programme m’obligerait quand même à repasser le test même si l’intitulé du graduat reste identique ?

        Enfin peut être que les attestations dont je parlais me permettraient d’être dispensé et donc que çà dependrait du conseil des études de l’ecole comme vous dîtes.

  108. Giovanni Arsene écrit :

    Salut,

    Je suis un jeune Camerounais ayant un baccalauréat mais depuis 1an je suis certification en inde. Cependant je voudrais être admis dans une haute école belge pour la rentrée 2016-2017 mais vu la durée de démarche pour l équivalence c’est pas possible, alors j’aimerais savoir s’il est possible que je fasse un examen d’entrée ? Si oui, comment sera t-il possible vu que je suis en inde?

    cordialement mes salutations.

  109. Taouzi écrit :

    Bonjour,
    Je n’ai ni CESI ni CESS et je voudrais reprendre des études de kiné en Haute-Ecole.
    Ou puis-je passer un examen d’admission?
    Combien de temps après sa réussite l’examen d’admission est valable?
    Exemple : Juin 2016 examen d’admission réussi, mais, je commence les cours en septembre 2017. Est-ce possible?
    Merci d’avance de votre réponse

  110. MC écrit :

    Bonjour

    J’ai 20 ans et je voudrais entamer un bachelier assistant social en septembre. Pouvez vous me dire si je peux y accéder si je n’ai pas mon CESS.
    Quelles seraient les écoles dans le Hainaut qui font ces études.
    Merci pour votre réponse

  111. Mariaule Véronique écrit :

    Bonjour, je suis ouvrière bientôt sans travail et je pensais passer mon CESS via le jury central après avoir pris les cours équivalents par correspondance.
    Est-ce qu’ensuite, le CESS sera suffisant pour que je puisse suivre la formation de directeur de maison de repos ?
    On me signale qu’il faut avoir fait des études supérieures et que le CESS seul ne suffit pas.
    Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Véronique,
      En effet, « Administration de maison de repos » est une spécialisation organisée dans l’enseignement supérieur Catégorie Economique en Haute Ecole. Il faut être titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur pour y avoir accès.

  112. mariem écrit :

    slt.
    est it possible pour les etudiant hors union europien de passer cet examen? car min bac a passer 5ans.
    si oui est ce que je dois les passer en 2 session ou just une?

  113. Sahin écrit :

    Bonjour, je suis actuellement en 5ème secondaire puériculture, mais ce que je voudrais vraiment faire c’est institutrice maternelle, seulement l’option dans laquelle je suis est à faire jusqu’en 7ème année et je veux absolument faire institutrice maternelle (c’est bien dommage qu’il n’y a pas étude secondaire pour faire institutrice). Je me pose beaucoup de questions du style « est ce que je vais avoir dûr niveau cours? Est ce que les cours sont très compliqué? Etc… ». Mais avant tout, comment faire sans avoir de diplôme secondaire c’est à dire sans avoir la gestion?

    • Sahin écrit :

      J’ai oublié de préciser que j’ai 19 ans…

    • admin écrit :

      Bonjour Sahin,
      Pour accéder à la formation d’institutrice maternelle tu dois posséder le CESS. Dans l’enseignement professionnel, il s’obtient au terme de la 7ème année réussie.
      Voici toutes les manières d’obtenir ce CESS :http://inforjeunes.eu/le-cess-comment-lobtenir/
      Accéder au supérieur sans CESS c’est également possible comme indiqué dans le texte en haut de page. Dans ton cas, tu dois alors présenter l’examen d’admission universitaire qui permet, en cas de réussite, de pouvoir s’inscrire dans tout l’enseignement supérieur en Communauté Française.
      Il est clair, par ailleurs que l’enseignement professionnel, même s’il délivre le CESS en fin de troisième degré, prépare plutôt à l’exercice d’une profession définie (dans ton cas : Puéricultrice), qu’à la poursuite d’études supérieures. Cela étant, nous ne connaissons pas ton « niveau ». Il varie d’un étudiant à l’autre. De plus, le fait de suivre des études que l’on aime, même si difficiles, permet souvent de les réussir pour cette raison même.

  114. Benjamin écrit :

    Bonjour, j’ai 20 ans et j’ai fini mes études en 6ème Prof. ( Donc pas de CESS ) J’aimerais beaucoup reprendre des études et donc me présenter pour l’examen d’admission, mais comment faire pour préparer l’examen ?

    • admin écrit :

      Bonjour Benjamin,
      L’examen d’admission universitaire permet l’accès à l’ensemble du supérieur, mais ce n’est pas le CESS.
      Le jury évalue sur les matières de niveau de fin de secondaire.
      Concrètement, il comporte obligatoirement des épreuves en français et en mathématiques. Une de ces deux matières, au choix, doit faire l’objet d’une épreuve approfondie. Quatre matières sont ensuite à choisir parmi ces six : Histoire, Géographie, Physique, Chimie, Biologie, deuxième langue (Néerlandais, Allemand, Anglais ou Latin). Une de ces quatre matières fera l’objet d’une interrogation orale, au choix du jury.
      Le détail des matières peut être obtenu auprès de l’Université.

      Préparation à l’examen
      ◾soit par ses propres moyens ;
      ◾soit avec l’aide de l’enseignement à distance; http://www.ead.cfwb.be
      ◾soit via des écoles privées.

  115. Sofya écrit :

    Bonjour, j’ai 18 ans et je suis actuellement en 4 ème secondaire et j’aimerais faire l’examen d’admission universitaire mais je ne veux pas faire mon cess au jury central car je ne peux pas me rendre à Bruxelles.
    J’aimerais faire agent immobilier ou chef d’entreprise.
    Si on rate l’examen d’admission que se passe t’il? On le recommence ?

  116. Belhadj Yacine écrit :

    Bonjour,
    Je suis Belge et je viens de terminer mes études en Tunisie. Je viens de réussir un Bac Math.
    Je veux accéder à la ploytech. En ce moment je me concentre sur le passage de l’examen d’admission à la polytech et j’aimerai savoir comment procéder en sachant que j’aimerai éviter et le CESS et le DAES.

  117. Sofya écrit :

    Bonjour vous n’avez pas répondu a ma question

  118. Sofya écrit :

    A l’université de Liège ULG la session est en juin a juillet donc moi je pourrais m’inscrire en septembre c’est sa?

  119. Loli écrit :

    Bonjour, donc voilà j’aurais juste deux petites questions. Par rapport à cet examen d’admission universitaire: en quoi consiste la matière approfondie (elle doit être approfondie de quelle manière?) et j’aimerais également savoir quel est le programme de chaque matière (où peut on le trouver?).
    Merci à vous !

  120. sarah écrit :

    Bonjour,

    Les cours préparatoires permettent il de m’intégrer dans une haute école ?
    Ce n’est pas une année préparatoire mais des cours prépa dans une orientation choisie ?

  121. lorie écrit :

    Bonjour,
    J’ai 32 ans et je ne possède pas mon CESS . J’ai un diplôme de gestion.
    J’aimerais reprendre des études d’infirmière à l’Helha à charleroi.
    Malheureusement ils me demandent mon CESS. Ne puis je pas passer un examen d’entrée comme vous en parliez plus haut pour ne pas devoir passer au jury central?
    J’aurais voulu commencer les cours cette année en septembre serait ce possible?

    Merci
    Lorie

    • admin écrit :

      Bonjour Lorie,
      Le seul examen actuellement organisé est l’examen d’admission universitaire. En cas de réussite = accès à l’ensemble de l’enseignement supérieur.
      L’examen HE même si prévu par le Décret n’est pour l’instant pas organisé.

  122. Malila écrit :

    Bonjour,
    J’ai fait mes 5 années secondaire technique de gestion en Belgique.
    La 6ème année secondaire; je l’ai fait au Congo Kinshasa.
    J’aimerai revenir en Belgique pour commencer des études de comptabilité en septembre. Serait-ce possible ou devrai-je recommencer ma 6ème secondaire en Belgique?

    Merci d’avance pour votre réponse

  123. Lulu écrit :

    Bonjour, je suis français domicilié en Belgique et à la recherche d’une formation d’ingénieur automobile mais je n’ai pas le CESS. Puis je passer un examen me permettant d’obtenir son équivalent puis d’intégrer l’école d’ingénierie que je souhaite?
    J’ai cependant une diplôme (CAP BEP) de menuiserie ébénisterie obtenu en France mais je ne connais pas quel est son équivalence en Belgique. Dois je demander une équivalence ou n’est-ce pas nécessaire étant donné mes projets de poursuite d’études?

  124. zineb écrit :

    Bonjour, je suis domicilié en Belgique, je souhaiterai être enseignant en mathématique . J’ai réussi mon baccalauréat au Maroc en option science de la vie et de terre. Je souhaite faire une équivalence de ce diplôme . Est ce qu’avec ce diplôme on me dirigera en haute école ou a l’université?

    • admin écrit :

      Bonjour Zineb,

      Pour les décisions d’équivalence, il faut introduire une demande au service approprié : http://www.equivalences.cfwb.be/ Nous ne pouvons pas préjuger de la décision du service. Toutefois il y a deux façons de devenir prof de maths :
      – la manière directe par des études supérieures de types court de 3 ans en Haute Ecole dans l’enseignement pédagogique : Régendat en Mathématiques
      – la voie universitaire : un premier cycle de Bachelier en sciences Mathématiques suivi d’un Master en sciences Mathématiques à finalité pédagogique

      En Haute Ecole, la formation pédagogique est prioritaire. En faculté, la formation est d’abord scientifique et la formation pédagogique est subsidiaire.

  125. leti écrit :

    Bonjour, j aimerais reprendre une formation en secretariat a l ‘ecole fps a liege mais comme je n’ai pas mon cess je dois passer un test d admission + un test en anglais
    j’ aurais aimée avoir quelque precision quel matière revoir ou est ce que je peux trouver des exemples d examens de test d admissions ?

    • admin écrit :

      Bonjour leti,

      Le FPS est une école de promotion sociale, elle permet donc de remplacer le diplôme requis par un test. Nous n’avons pas nous-mêmes les contenus de ces tests. Ce sont les écoles qui les conçoivent. Il y a donc lieu de demander au FPS soit une bibliographie pour préparer la matière du test, soit des exemplaires de tests d’années précédentes.

  126. Malkija écrit :

    Bonsoir
    Je voudrai savoir si l’examen d’entrée en haute école est organisé pour cette année
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Malkija,

      Ce sont les Hautes Ecoles qui organisent elles-mêmes maintenant les examens d’entrée et non plus la FWB. Il faut donc poser la question à la Haute Ecole dont vous voudriez suivre l’enseignement.

  127. DEBORAH VANTOMME écrit :

    Bonjour,
    combien de temps reste valable le certificat de réussite de l’examen d’admission aux études universitaires ? Doit on impérativement commencer les cours l’année de réussite de ce test ou avons nous plusieurs années pour entreprendre des études ?

    • admin écrit :

      Bonjour DEBORAH VANTOMME,

      La réussite de l’examen, qui ne donne pas le CESS, mais donne un droit d’accès, reste valable sans délais précis.

  128. Alex écrit :

    Bonjour, n’aillant pas la majorité et étant bloqués en rénovée ( 5 ème technique commercial), puis-je passer les tests ? Je vais sur mes 17 ans…

  129. lulu écrit :

    bonjour,
    j’aimerais savoir si c’est trop tard pour les tests d’admission??

  130. Maueen Van causbrouck écrit :

    Bonjour, voici ma situation, j’ai 19 ans, j’ai mon diplôme de secondaire inférieur (de fin de 4ème secondaire) j’ai arrêté les cours après avoir commencé ma 5ème secondaire donc je n’ai pas le CESS mais j’aimerai devenir professeur … Donc je voulais savoir pour le test d’admission aux hautes écoles est-il possible pour moi de le faire ? Et si oui comment dois-je m’y prendre ? Merci à vous

  131. admin écrit :

    Bonjour Maureen,
    En Haute Ecole, seul l’examen d’entrée qui donne accès aux études de bachelier -assistant social ou conseiller social est organisé.
    Les universités organisent un examen d’admission valable aussi pour les HE.
    http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/examen-admission.html

  132. Benjamin écrit :

    Bonjour,

    J’ai 34 ans et je n’ai pas mon CESS. Mon père a une agence dans l’immobilier et j’aimerais reprendre l’affaire familiale. Comment puis-je accéder aux études d’agent immobilier?
    Pour info, j’ai obtenu mon diplôme en « gestion de base » en 2016. Au niveau professionnel, j’ai 15 ans de métier dans la restauration, dans laquelle j’ai eu beaucoup de postes à responsabilité.

    D’avance merci,

    Cordialement,

    • Benjamin écrit :

      Correction: diplôme en « gestion de base » obtenu en 2006.

      Bien à vous,

    • admin écrit :

      Bonjour Benjamin,
      Il existe un baccalauréat en Immobilier organisé en promotion sociale, mais à Mons : http://www.iramps.be
      Pour ce baccalauréat, tu n’as pas besoin du CESS, car l’école organise un examen d’admission.
      Par ailleurs, tu peux accéder au supérieur sans CESS via les diverses possibilités qui sont explicitées dans le texte en haut de page.

  133. Astrid écrit :

    bonjour, en juin 2016, j’ai obtenu un diplome de commerçant détaillant et j’aimerai faire des études en haute école. est ce possible sans avoir le cess?

  134. daver écrit :

    bonjour je suis actuellement en apprentissage commerçant détaillant c’est ma dernière année quels est le moyen le plus simple pour moi rentré apres dans une ecole de marketing ?

  135. Pierin Alison écrit :

    Bonjour, quel est la matière à étudier pour le paramédical ? Et est ce que après Ca je peux faire infirmière ? Merci beaucoup.

    • admin écrit :

      Bonjour Pierin Alison,

      Le lycée Mater Dei à woluwé-saint-Pierre organise une 5ème et 6ème année Sciences paramédicales.
      Vous pouvez après faire des études Universitaires ou en Hautes écoles en soins infirmiers qui fait partie de la catégorie paramédicale.
      Ce sont des études qui comprennent beaucoup de sciences: chimie, biologie, physique

  136. Shary écrit :

    Bjr svp j voudrais savoir comment accéder a une école supérieure belge sans avoir besoin d un examen d admission et aussi j aimerai faire la médecine svp aidez moi merci d avance

    • admin écrit :

      Bonjour Shary,
      A partir de la rentrée académique 2017/2018, il y aura un examen d’entrée obligatoire pour accéder aux études de Médecine. cet examen se déroulera le 8 septembre 2017.

  137. Lisa écrit :

    Bonjour,

    je suis française et j’ai 19 ans, suite à des problèmes de santé divers, j’ai dû arrêter le lycée après avoir passé les épreuves anticipées de 1ère L (toutes validées avec plusieurs points d’avance). Je suis actuellement en formation privée à distance en graphisme/photoshop. Je suis très intéressée par une Haute Ecole en infographie à Namur (HEAJ). Est-il possible pour moi, en tant que française, de passer l’examen d’admission ? Quelles structures peuvent m’aider à le passer ou où puis-je consulter le programme ? Existe-t’il d’autres moyens d’accéder à une HE sans cet examen ?

    Merci de votre réponse ^^

  138. Crapez Ambre écrit :

    Bonjour,

    Je viens vers vous afin d’avoir quelques éclaircissements…

    Je souhaite reprendre des études d’institutrice.
    Je suis sortie de l’école d’équitation de Gesves en 95. A l’époque, il n’y avait pas de possibilité de faire une 7ème.
    J’ai donc un diplôme de 6ème professionnelle avec un certificat de qualification.
    J’ai ouvert mon poney-club dès ma sortie de l’école et cela fait donc 21 ans que j’exerce la profession…

    Je n’ai pas le CESS.
    Etant donné qu’une 7ème professionnelle m’aurait permis d’accéder aux études d’institutrice et qu’à l’époque, celle ci n’était pas possible. les 21 ans d’expérience professionnelle que j’ai derrière moi pourraient-ils le remplacer?

    je paierai les études moi-même, je ne suis pas au chômage.

    Pensez-vous ma requête envisageable et si oui, vers qui puis-je me tourner?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Ambre,
      Avec ton CQ6, tu peux entamer en promotion sociale les cours de « Complément CESS » (durée 6 mois) dans lesquels, sur base d’une demande personnalisée, à introduire auprès de l’école, tu pourrais peut-être obtenir des dispenses de cours.Les études d’institutrice, organisées uniquement en HE (plein exercice ou horaire décalé) nécessite le CESS ou titre équivalent (art.107 décret Marcourt).

  139. Lfvr écrit :

    Bonjour,
    Je suis française et je souhaite faire des études de psychomotricité (tout en chassant que la profession n’est pas reconnu).
    Diplômée d’un Bac professionnel « Accompagnement Soins et Services à la Personne » n’étant pas équivalant au CESS, on m’a rediriger vers une école de préparation au jury A1 paramédical.
    A deux semaine de l’examen , mes camarades et moi apprenons un peu par hasard le passage d’une récente lois concernant le jury A1 paramédical, disant qu’il ne donnerait désormais accès qu’aux études infirmiers et sage femmes.
    J’ai donc perdue 1 ans inutilement et je me retrouve très embarrassée.
    N’ayant pas de famille en Belgique je fais mes démarches seule, et je ne trouve personne qui sache m’aiguiller.

    Y’a t’il un moyen d’accéder aux études de psychomotricité sans avoir à repasser une année préparatoire ? J’aimerais y accéder pour la rentré 2017, sachant que je viens de perdre 1 ans.

    Sinon, sauriez vous me donner des noms d’organismes qui puissent m’aider ?

    Cordialement

  140. Merlo écrit :

    Bonjour ,

    Voici ma situation : j’ai passé le jury central ici en février/mars et j’ai deux examens de passage à repasser en début septembre.
    Du coup, je me demandais si je recevrai mes résultats à temps pour m’inscrire en haute-école.
    Y a-t-il une solution pour s’inscrire en attendant les résultats ?
    Sont-ils préparés pour ce genre de cas?

    Merci de vos réponses…

    • admin écrit :

      Bonjour Merlo,
      La date limite d’inscription est fixée au 31 octobre. Attention que des dates antérieures peuvent être indiquée dans le ROI de l’établissement. Les dates varient aussi en fonction de l’origine de l’étudiant (UE – Hors UE). Si tu n’as pas encore les résultats tu pourrais de toute manière solliciter une inscription. Tu peux obtenir un délai « inscription tardive » pour pouvoir compléter ton dossier d’inscription.

  141. Alina écrit :

    Bonjour, voici ma question : je suis agée de 19 ans ,actuellement élève en fin de 5 eme secondaire , mais je souhaiterais entreprendre des études supérieurs pour l’année prochaine à l’université . En effet je ne veux plus continuer ma 6eme à l’école secondaire(marre de l’école des profs , etc ) .Donc je ne possède pas de CESS .Serait-il possible pour moi de s’inscrire à l’examen d’admission l’ULB par exemple ? Pour cette année-là?

    • admin écrit :

      Bonjour Alina,
      Oui bien sur, tu peux t’inscrire dès que tu atteint l’âge de 18 ans. En cas de succès,, tu reçois une attestation qui te permet de t’inscrire dans tout l’enseignement supérieur belge.

  142. Brian écrit :

    j’ai 22 ans et je n’ai pas mon CESS
    je souhaite faire mes études en haute école de liège
    malheureusement sur leur site je ne vois pas d’examen d’admission
    ça veut tout simplement dire qu’il n’y a pas d’autre moyen d’entré mise à part la manière classique ?
    ou est-il possible par un autre moyen de pouvoir accédé à cette haute école en ayant pas de CESS
    Merci

  143. Nia écrit :

    Bonjour
    j’ai réussi mon examen au jury A1 paramédical et je voulais savoir si ça me donner accès aussi au écoles dinfirmière en france ou seulement en belgique merci

  144. Brian écrit :

    j’ai 22 ans et je n’ai pas mon CESS
    je souhaite faire mes études en haute école de liège
    malheureusement sur leur site je ne vois pas d’examen d’admission
    ça veut tout simplement dire qu’il n’y a pas d’autre moyen d’entré mise à part la manière classique ?
    ou est-il possible par un autre moyen de pouvoir accédé à cette haute école en ayant pas de CESS
    vous ne m’avez pas répondu mais j’aimerai vraiment avoir une réponse
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Brian,
      Si nous ne t’avons pas répondu, c’est parce que nous sommes un peu débordé par le nombre de questions. Les HE n’organisent toujours pas d’examen d’admission, pourtant prévu par le Décret Marcourt, car le Gouvernement de la FWB n’a toujours pas mis en place de modalités d’organisation.
      La seule possibilité est donc de présenter l’examen d’admission universitaire dont la réussite permet de s’inscrire aussi en HE ou en ESA.
      A titre d’exemple : http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/examen-admission.html

  145. jocelyne écrit :

    interessé

  146. Reine ICKAMATH écrit :

    Bonjour ! Je m’appel Reine ICKAMATH 18 ans, congolaise, étudiante en 2e année de pétrochimie et raffinage. J’aimerai savoir comment faire pour continuer mes etudes en Belgique ou en france. Faut-il faire un test, concours,… A combien s’élève les frais?
    Merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Reine,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2017-2018, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2016 et jusqu’au 15 juillet 2017 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2017 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *