Apprentissage Classes Moyennes

Il est possible d’apprendre plus de 200 métiers dans divers domaines via l’apprentissage des Classes moyennes.

Pour visualiser la liste complète :

www.efpme.be

www.ifapme.be

L’apprentissage des Classes moyennes est une « formation en alternance » articulée de telle manière que l’apprenti apprend la pratique d’un métier en entreprise tout en continuant à suivre des cours de formation générale et professionnelle dans un Centre de formation.
A l’issue de son apprentissage, l’apprenti obtient un certificat d’apprentissage homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Muni de ce certificat, l’apprenti peut soit travailler pour un employeur, soit poursuivre une formation complémentaire de Chef d’Entreprise pour pouvoir s’installer lui-même comme indépendant.

Conditions générales d’admission

-inscription dès 15 ans si la première et deuxième année du secondaire ont été suivies (pas nécessairement réussies) ;

– à défaut, à partir de 16 ans en présentant un examen d’admission.

Comment ça s’organise ?

Le Délégué à la Tutelle est l’intermédiaire entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de formation Classes Moyennes. Il s’occupe des démarches administratives et de la signature du contrat d’apprentissage.

En règle générale, il revient à l’apprenti de dénicher l’employeur, en utilisant les canaux habituels de recherches d’emplois (petites annonces dans la presse et sur le web, relations, candidature spontanée, etc.).

Durée de l’apprentissage

La durée normale d’un contrat d’apprentissage est de 3 ans mais elle peut être réduite ou prolongée.
Les cours théoriques sont donnés un ou deux jours par semaine dans un Centre de formation. Le reste de la semaine est consacré à la formation pratique chez l’employeur.

Indemnités d’apprentissage

Au 01/01/2016, elles se montent à :
250,36 € pour la première année d’apprentissage,
333,82 € pour la deuxième année,
433,96 € pour la troisième année.
La moitié des frais de déplacements pour aller aux cours sont pris en charge également par l’employeur. Ces montants sont des minimas : il est loisible aux chefs d’entreprise formateurs qui le souhaitent d’accorder à leurs apprentis des montants plus élevés, sachant qu’au-delà de 530,49 EUR, les allocations familiales ne sont plus octroyées.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

4 réponses à l'article Apprentissage Classes Moyennes

  1. Cath écrit :

    Bonjour,

    Ne sachant plus ce que je voulais faire, j’ai pris une année pour y réfléchir. Après m’être inscrite à la mi-septembre chez Actiris, j’ai cherché des formations possibles et intéressantes. De début novembre à fin décembre, j’ai suivi des cours de néerlandais, afin de me remettre à niveau avant de suivre une formation de secrétariat et travaux de bureau. Ce choix était consécutif aux exigences de connaissances de la suite office présentes dans de nombreuses offres d’emploi. Il me semblait que cette formation serait utile au développement des mes aptitudes personnelles.

    En poursuivant ma réflexion, mes recherches et après avoir discuté avec des proches, j’ai découvert une formation d’infographiste à l’efpme à Uccle.
    Ma question est la suivante: sous quel statut est-il préférable de poursuivre cette formation ? Dois-je m’inscrire à l’ONEM ou reprendre un statut d’étudiante ? Comment cela se passe avec la caisse d’allocation familiale, la mutuelle, … ?

    Voici mon parcours (peut-être cela vous aidera pour votre réponse): âgée aujourd’hui de 23 ans, j’ai suivi mes secondaires en infographie, ai obtenu un CESS et un certificat de qualification en infographie. Ensuite je suis allé une année en psychologie puis une année en publicité.

    D’avance merci pour votre aide.
    Cathy.

    • admin écrit :

      Bonjour Cathy,
      Si nous te comprenons bien, il s’agit d’une formation « Chef d’Entreprise » organisée par l’EFPME. Les conditions d’admission sont les suivantes :
      1. être âgé de 18 ans au 31 décembre de l’année en cours
      2. Avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire, soit la 4ème année de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, soit la 6ème année de l’enseignement secondaire professionnel et, dans ce cas, fournir le certificat de qualification et l’attestation de réussite.
      3. Avoir payé au secrétariat le droit d’inscription de 300 € pour l’ensemble des cours d’une année.
      Un contrat de travail avec un employeur, ou un contrat de stage est souhaitable dans ce type de formation.
      Les allocations familiales entre 18 et 25 ans sont conservées sous certaines conditions. Concernant la « Formation Chef d’Entreprise » : le jeune doit suivre au moins 17 heures de cours par semaine. Il peut aussi s’agir de cours du soir. Les stages obligatoires comptent, de telle sorte qu’avec 17 heures de stage, le jeune remplit les conditions
      L’apprenant a la possibilité dans certains cas de cumuler les allocations de chômage et les indemnités de formation s’il est chômeur de longue durée. Il doit introduire une demande spécifique auprès du Bureau Régional compétent. Le demandeur d’emploi doit, en outre, introduire une demande d’autorisation de suivre une formation, auprès de l’Onem.

  2. jade écrit :

    Salut! Svp j’ai un ami au cameroun qui veut demander un visa belge pour faire des etudes secondaires proffessionelle en plomblerie.j’aimerai savoir si c’est possible si oui comment faire? Merci d’avance pour votre reponse et possible envoyer la moi par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *