Le Décret Paysage, en pratique

supLa réforme, dite du Décret Paysage, est en application depuis la rentrée de septembre 2014. Voici un résumé des fondamentaux de la réforme.

Elle concerne l’organisation des études supérieures (universités et écoles supérieures). Il ne s’agit pas ici de discuter de la philosophie du Décret (qui a fait couler beaucoup d’encre), mais de pointer de manière synthétique ce qui va s’appliquer concrètement pour tout étudiant qui va entamer des études supérieures en septembre prochain.

Inscription

Quel que soit l’établissement dans lequel l’étudiant s’inscrit, la date limite d’inscription est fixée de manière générale au 31 octobre (cette date peut être reculée jusqu’au 30 novembre pour motifs exceptionnels, voir ICI). Pour cette date, les documents justificatifs auront dû être rentrés auprès de l’établissement d’enseignement, et 10% du montant des droits d’inscription auront dû être versés. Le solde devra être payé au plus tard le 4 janvier, sans quoi l’étudiant ne sera plus en droit de suivre les cours et son année ne pourra être validée.

Structure des études

Un grade académique correspond à la réussite d’un cycle :

Bachelier (1e cycle de 180 crédits)

  1. Bachelier professionnel (uniquement en Hautes Ecoles) : prépare à un métier + possibilités d’accéder à un Master sous certaines conditions
  2. Bachelier de transition : prépare directement au Master

Master (2e cycle de 60 ou 120 crédits) : prépare à un métier

Doctorat (3e cycle – uniquement dans les université) : formation à la recherche

Les études supérieures se répartissent en 26 domaines, regroupés en 4 secteurs :

– sciences humaines et sociales

-sciences de la santé

-sciences et techniques

-arts

Programme 

En 1e année de Bachelier : programme commun de 60 crédits pour tous les étudiants d’une même filière. Il faut acquérir minimum 45 crédits en 1e pour pouvoir poursuivre le parcours l’année suivante (les crédits résiduels, s’il y en a (15 maximum), sont reportés sur l’année suivante). Une fois le cap de 45 crédits franchi, l’étudiant détermine annuellement son programme (à hauteur de 60 crédits minimum par année). Ce choix de programme n’est pas entièrement « libre » car il y a des cours obligatoires et des prérequis.

Evaluation

Pour réussir son année, il faut une moyenne globale de 50%, et avoir 50% pour chaque  cours, ainsi que pour les travaux pratiques et stages.

Passerelles

On pourra désormais passer d’un Bachelier en Haute Ecole à un Master à l’université sans  faire d’année préparatoire. Toutefois, des crédits complémentaires pourraient être ajoutés au programme du Master (maximum 60).

Certification 

Les diplômes peuvent être co-organisés par plusieurs établissements universitaires et/ou supérieurs. Si c’est le cas, les différents établissements co-signent le diplôme de l’étudiant.

Aide à la réussite

Les établissements doivent mettre en pratique un dispositif d’aide à la réussite pour les étudiants. La participation active d’un étudiant à une activité d’aide à la réussite peut être valorisée (maximum 5 crédits) par le jury au cours du cycle si cette participation a fait l’objet d’une épreuve ou d’une évaluation.

Télécharger la base légale

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

1 303 réponses à Le Décret Paysage, en pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.