Arrêter ses études supérieures en janvier, quelles conséquences ?

étudesArrêter ses études supérieures,  provisoirement car l’orientation choisie ne te convient pas,  ou définitivement car tu souhaites par exemple te lancer sur le marché du travail, n’est pas sans conséquences.

Petit tour d’horizon de celles-ci.

Sur la reprise future de tes études supérieures

Si tu arrêtes tes études, tu dois de préférence le faire avant  le 1er décembre, en respectant la procédure prévue dans le Règlement Général des Etudes de l’établissement supérieur que tu fréquentes. Dans ce cas, l’année ne sera pas comptabilisée comme un échec. En janvier par contre l’année sera considérée comme échouée ce qui aura une influence sur ton statut d’élève finançable. Pour rappel, si tu n’es plus élève finançable, l’établissement supérieur auprès duquel tu solliciterais une inscription peut, pour cette raison, te la refuser.

Sur le remboursement du minerval payé

De même si tu te désinscris avant le 1er décembre,  tu peux alors demander le remboursement de ton minerval, après avoir signé une attestation de désinscription auprès du secrétariat.

Précision importante : L’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif au minerval dans l’enseignement supérieur de plein exercice et dans les conservatoires royaux de musique (A.Gt 27-06-1994 M.B. 10-09-1994) stipule, en son article 3, que « Ces montants sont remboursables aux étudiants qui quittent l’enseignement supérieur avant la date du 1er décembre de l’année pour laquelle ils se sont inscrits. En cas de changement d’établissement, les montants peuvent être transférés de l’établissement qui les a perçus vers le nouvel établissement où les étudiants se réinscrivent, avant la date du 1er décembre ». A savoir : l’enseignement universitaire n’est pas précisément cité dans le texte puisque celui-ci, généraliste, traite « d’enseignement supérieur de plein exercice », ou encore de « type court » et de « type long ». Les universités instaurent donc, via le Règlement des Etudes, que l’étudiant accepte lors de son inscription, une date antérieure au 1er décembre.

Sur le remboursement des allocations d’études

Le remboursement est exigible : si tu as fréquenté les cours de manière irrégulière, si tu as abandonné tes études en cours d’année ou encore si tu n’as pas présenté tous tes examens (sauf en cas de force majeur ; exemple : maladie).

La proportion à rembourser va dépendre de la période de l’année scolaire/académique à laquelle on arrête ses études :

– 80% du montant de l’allocation reçue si tu arrêtes tes études avant le 1er janvier

– 60% lorsque cet arrêt a lieu entre le 1er janvier et le 1er mars

– 50% lorsqu’il a lieu après le 1er mars et avant le 1er mai

– 40% si tu ne présentes pas tous les examens d’une même session. Attention : l’absence à un seul examen suffit pour rendre le remboursement partiel obligatoire!

Sur les allocations familiales

Si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrit au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. En cas de désinscription, tu dois prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements.

Remarque : les étudiants qui arrêtent leur cursus supérieur et qui s’inscrivent à des cours de promotion sociale de niveau secondaire, comme des cours de langues ou de bureautique, doivent totaliser un minimum de 17 heures de cours par semaine pour continuer à bénéficier des allocations familiales.

A noter que si tu t’inscris comme demandeur d’emploi et bénéficie du stage d’insertion, tu recevras à nouveau ces allocations pendant la durée de celui-ci aux conditions suivantes :

  • Avoir moins de 25 ans,
  • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire,
  • Avoir achevé une formation (études, apprentissage, …),
  • Ne pas être volontairement chômeur,
  • Avoir  un revenu mensuel brut de € 520,08 au maximum,

Sur la mutuelle

Il est nécessaire de t’inscrire comme titulaire à la mutuelle de ton choix dès que tu arrêtes tes études et ce pour continuer à bénéficier des remboursements et indemnités éventuelles.

Attention : si tu t’inscris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle, tu peux toujours rester sur la mutuelle de tes parents. A la fin du stage, tu devras alors t’inscrire comme titulaire. Cette inscription est aussi requise si tu trouves tout de suite un travail, après l’arrêt de tes études.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

263 réponses à l'article Arrêter ses études supérieures en janvier, quelles conséquences ?

  1. Amélie Ledoux écrit :

    Bonjour, je suis en premiere kiné en Belgique mais je voudrais me réorienté en comptebilité. Est il possible de reprendre ces études en janvier? A charleroi
    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Amélie,
      Non, la prochaine rentrée académique en Haute Ecole ou dans l’enseignement supérieur de promotion sociale aura lieu en septembre 2016.

  2. Moi écrit :

    Bonjour !

    Je suis actuellement en train de poursuivre un régendat en mathématiques. Seulement, ça ne me plait pas et je compte arrêter mes études après la session de janvier en voulant, l’année prochaine, recommencer mes études en informatique.

    Mais du coup, je ne comprends pas bien quels sont mes droits (vis à vis des allocations familiales, si je les perds mais quelles soient récupérables ou non. Et si cela implique des choses qui peuvent être grave dans mon cursus)

    Pourriez-vous m’expliquer en quelques mots si c’est possible ?

    • admin écrit :

      Bonjour Moi,
      Pour avoir droit aux allocations familiales en tant qu’étudiant dans l’enseignement supérieur, tu dois être inscrit pour au moins 27 crédits par année académique selon la structure BaMa dans un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur (Baccalauréat ou Master).

  3. duculot Valérie écrit :

    Bonjour,

    Mon fils de 21 ans n’a pas présenté ses examens en janvier en éducation physique et ne sais pas vers quoi se réorienter. Doit-il s’inscrire comme demandeur d’emploi même s’il reprend des études l’année prochaine? Perd-on le droit aux allocations familliales s’il s’inscrit au chomage ou s’il reste « en attente » jusque l’année prochaine?

    • admin écrit :

      Bonjour Valérie,
      Vous conservez les allocations familiales s’il s’inscrit comme demandeur d’emploi, car il a moins de 25 ans.
      De même, s’il ne se désinscrit pas de l’établissement supérieur, il conservera ses allocations car il y est inscrit pour 27 crédits au moins. Il y a lieu toutefois qu’il aille signer ses examens.

  4. mathi écrit :

    Bonjour,
    J’ai 19 ans et je suis actuellement en BTS et je souhaiterais arrêter mes études car cette orientation ne me convient pas et par conséquent je souhaiterais reprendre mes études en septembre prochain. Comment cela ce passe t’il? Quelles conséquences cela amène t’il?

  5. Laureen écrit :

    Bonjour,
    Ayant 18 ans, j’étais étudiante pour ma première année en fac en filière de philosophie.
    J’ai choisis d’arrêter mes études afin de travailler , mais cela s’est établit en janvier, donc après le 1er décembre 2015.

    J’ai bientôt un contrat pour un travail à temps pleins avec CDI.
    Que dois-je faire vis-à-vis de ma fac ? Comment avoir une attestation d’arrêt d’études ?
    Comment cela se passe-t-il pour la sécurité sociale étudiante ?

    Je vous remercie d’avance

  6. Jade écrit :

    Bonjour
    Je suis en 1ère année de prépa HEC
    Je souhaite arrêter mes études et reprendre en 1ère année en septembre 2016
    Je suis parallèlement inscrite en fac (c’est obligatoire lorsque l’on est en CPGE)
    Est ce que si j’arrête je devrais rembourser les bourses qui m’ont été versées?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Jade,
      Apparemment, tu te trouves dans un enseignement en France. Nous sommes un site d’information belge. Si tu souhaites des informations nous te suggérons de contacter nos collègues du CIDJ.
      Pour trouver un point d’info près de chez toi : http://www.cidj.com

  7. myriam écrit :

    Bonjour, je suis en Ba1 médecine à l’ULB et ayant raté mes examens, on m’impose la réorientation. Je ne souhaite cependant pas me réorienter, je voudrais arrêter pour travailler jusqu’en septembre. Puis je souhaite m’inscrire en haute école en soins infirmiers, je voudrais savoir si ce sera possible et quelles sont les démarches a suivre.
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Myriam,
      Deux possibilités :
      -soit tu te désinscris mais dans ce cas si tu bénéficies d’allocations familiales, elles seront stoppées. Tu devras aussi rembourser une partie de ta bourse si tu es boursière.
      -soit tu restes inscrite et tu signes tes examens de juin. Tu gardes les allocations familiales et la bourse d’étude éventuelle.
      Dans l’un et l’autre cas, l’année est échouée. Mais tu restes finançable pour la rentrée 2016/2017.

      • Elow écrit :

        Bonjour dans le cas où certains cours sont obligatoires cela se passé comment ?! Ici je suis en irsg (nouveau nom pour les soins infirmiers) et je souhaite me rediriger … et rester financable pour les supérieurs …

        • admin écrit :

          Bonjour Elow,
          S’ils sont obligatoires, il faut donc y participer pour la bourse et les allocations familiales.
          Si tu fais « une croix » sur cette année, elle sera considérée comme échouée puisque tu ne t’es pas désinscrite avant le 1er décembre 2016.

  8. Cg écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en bes en web désigner,
    Et j’aimerai arrêter .est ce que j’aurais toujours droit aux allocation familiale jusqu a la fin de l’année scolaire ?
    En vous remerciant

    • admin écrit :

      Bonjour CG,
      Si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrit au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique, pour autant que tu ne te désinscrives pas. En cas de désinscription, tu dois prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements.
      Si tu décides de t’inscrire comme demandeur d’emploi, tu bénéficieras alors du stage d’insertion. Pendant ce stage (310 jours) tu recevras à nouveau ces allocations aux conditions suivantes :
      ◾Avoir moins de 25 ans,
      ◾Ne plus être soumis à l’obligation scolaire,
      ◾Avoir achevé une formation (études, apprentissage, …),
      ◾Ne pas être volontairement chômeur,
      ◾Avoir un revenu mensuel brut de € 520,08 au maximum,

  9. PEREZ Andy écrit :

    Bonjour/ Bonsoir , voilà je suis en STI2D seulement , cela ne me convient plus du tout ce n’est pas ce à quoi je m’attendais de plus entre fin décembre / début janvier j’ai déménagé 2 fois d’affilé ce qui à beaucoup influé sur le faite d’arrêté cette année et reprendre l’année prochaine car là tout va mal je suis totalement perdu Depuis le 5 janvier je ne vais plus au lycée j’ai essayais de m’inscrire en STSS ( là ou je voulais me réorienté ) ils m’ont refusé, que dois-je faire?

  10. Amandine écrit :

    Bonsoir, j’ai une petite question
    Je suis inscrite dans une haute école en Belgique, mais je ne vais plus en cours et n’ai pas présentée mes examens de Janvier. Je ne vais plus en cours mais je suis toujours inscrite. Est ce que je risque quelque chose? En sachant que les cours ne sont pas obligatoires? J’avais lu qu’il fallait passer au moins la sessions d examens de Juin pour ne pas perdre les allocations familiales?

    Merci

  11. Louise écrit :

    BoN jour

    Je pense arrêter mes études en avril mais je n’ai pas signé mes examens en janvier.. est ce que je risque de devoir rembourse les allocations familiales?

    Si je décide de continuer puis être absente en juin et tout signer en deuxième session et garder mes allocations ?

    • admin écrit :

      Bonjour Louise,
      L’inscription en début d’année pour au moins 27 crédits te permet de bénéficier des allocations familiales pour l’année académique complète pour autant que tu ne te désinscrives pas.

  12. Bogaerts écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en BAC1 bioingénieur et je souhaiterais me réorienter vers d’autres études. Le délais du 1er décembre étant dépassé depuis 2mois, cela est-il encore possible d’entreprendre d’autres études en février? Et concernant le minerval? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Bogaerts,
      Une modification d’inscription est autorisée jusqu’au 31 octobre de l’année académique en cours. Mais par dérogation, l’étudiant de 1ère année de 1er cycle peut demander une réorientation après les évaluations organisées à l’issue du 1er quadrimestre, et ce au plus tard pour le 15 février. Il de l’année académique faut alors l’accord du Président du jury de l’année d’études visée. Pour la procédure exacte tu dois te référer au RGE de l’établissement d’enseignement supérieur que tu fréquentes ou veux fréquenter. Le minerval « te suit ».

  13. Dries écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en première bachelier électromécanique et j’aimerais via un organisme partir en séjour linguistique pendant un an. Est-ce fortement déconseillé d’interrompre ses études pour une année ?

    • admin écrit :

      Bonjour Dries,
      Tu devras prouver ton occupation pour cette année par tout document probant. En effet, l’établissement supérieur auprès duquel tu solliciteras une inscription va vérifier ton parcours sur les 5 ans qui précèdent, pour déterminer si tu es bien finançable.

  14. Sia écrit :

    Bonjour,
    Je souhaite interrompre mes études car il est probable que je signe un contrat de travail à l’étranger, il me sera impossible de venir signer mes examens. Est-ce considéré comme excuse valable pour me justifier auprès de ma bourse .

    Bien à vous

  15. Eva orlik écrit :

    Bonjour,

    Je suis en 1ère année de biologie à Namur
    Je souhaite arrêter mes études afin de me réorienter en fac dentaire en septembre 2016. Mais est-ce que cela implique des choses qui peuvent être grave dans mon cursus. C’est à dire que mon dossier soit refusé ( je suis française donc je dois passer par le tirage au sort )

    Pourriez-vous m’expliquer en quelques mots si c’est possible ?
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Eva,
      Tout dépend de ton parcours antérieur à l’année académique 2015/2016. Lorsque tu demandes une inscription, l’université va vérifier si tu es bien finançable car si tu ne l’es pas elle peut alors décider de refuser ta demande, et ce en toute légalité. Pour vérifier ta finançabilité, elle va examiner ton parcours sur les 5 années qui précèdent. Si tu as déjà trois inscriptions en enseignement supérieur en Belgique, en France ou ailleurs, tu ne seras plus finançable sauf si, dans ce cas, tu as tout de même obtenu au moins 45 crédits lors de ton année académique précédente.

  16. Seresova écrit :

    Bonjour,
    je suis une étudiante en traduction interprétation à ULG et je viens de la Slovaquie, donc je ne touche pas les allocations famil. ici en Belgique. Je souhaite arrêter mes études afin de me réorienter et suivre les études à HELMO St. Marie – commerce extérieur. Est-ce que c’est possible de changer mes études maintenant ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Seresova,
      Les réorientations en cours d’année étaient possibles jusqu’au 15 février 2016, pour cause de force majeure ou circonstances exceptionnelles. Tu devras donc attendre la rentrée académique 2016/2017.

  17. Kimberley écrit :

    Bonjour , je suis actuellement des etudes en bac1 afin de devenir enseignant dans le secondaire mais cela ne me plait plus … J’ai signé une partie de mes examens de janvier et en ai passé une autre partie ! Je comptais donc juste retourner à l’ecole en juin afin de signer mes examens. cependant , etant boursière quels sont les risques encouru si je fais cela ?

    • admin écrit :

      Bonjour Kimberley,
      Pour autant que tu participes à une session complète et sois présente aux activités obligatoires, il n’y aura pas de conséquences. A défaut, tu devras rembourser tout ou partie de la bourse (remboursement calculé au prorata).

  18. Lorena écrit :

    Bonjour,
    J’ai arrêté de participer aux cours en décembre à cause de mon sport qui prend une grande partie de mon temps. L’école m’a proposé de faire mon année en 2ans (choix dès crédit selon mon emploi du temps sportif). Cependant Je ne me suis pas présenter aux examens de janvier pour cause de voyage à l’étranger pour mon sport. L’école m’a donc demandé de venir signer ma dèsinscription, ce que je n’ai toujours pas fait!
    Je ne perçois plus mes allocations familiale est-ce normal ?
    Je garde mon statut d’étudiant jusque fin d’année scolaire ? Car je compte reprendre de nouvelle études en septembre.
    Entre temps j’aimerais travailler en job etudiant pour combler mon temps libre.
    Merci de votre aide.

    • admin écrit :

      Bonjour Lorena,
      Si tu restes inscrite à l’école tu gardes ton statut d’étudiante. En principe, jusqu’à 25 ans et pour autant que tu sois inscrite à au moins 27 crédits avant le 1er novembre de l’année académique tu bénéficieras des allocations pour l’année (sauf désinscription).

  19. John écrit :

    Bonjour, j’ai arrêté mes études en cours d’année en 2013 et j’étais en 2ème bachelier en communication . Depuis , j’ai suivi une formation PME avec travail en journée et cours du soir , et depuis 5 mois je travaille en tant qu’intérimaire . J’envisage de reprendre ces études interrompues. Pourrais je reprendre mes études en 2ème ou devrais-je recommencer un cycle de 3 ans complet ? Merci

  20. Gilmet écrit :

    Bonsoir,
    Suite à un mauvais départ de mon année, en 1ère bachelier d’aménagement d’intérieur à Tournai (BE), j’aimerai suspendre mon année et recommencer celle-ci en septembre dans un autre établissement tout en restant au statut étudiant pour ne pas perdre l’avantage des allocations familiales.
    Pouvez-vous m’informer des démarches à suivre ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Gilmet,
      Si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrit au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. En cas de désinscription, tu dois prévenir la caisse d’allocations familiales, par courrier, mail ou téléphone, qui cessera les paiements.

  21. Dep.Mel écrit :

    Bonjour,
    Je voudrais arrêter mon bac de gestion hôtelière pour me réorienter en septembre dans une autre option, vais je perdre les allocations familliales? En sachant que j’ai presente mes examens. Mon allocation d’etudes, je dois la rembourser? Si oui, combien? J’ai lu vos informations mais je n’y vois pas clair..

    • admin écrit :

      Bonjour Dep,
      -Si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrit au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. En cas de désinscription, tu dois prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements;
      -si tu présentes tes sessions d’examens (même en allant signer ceux-ci) et les activités obligatoires tu ne devras pas rembourser la bourse d’études. Par contre si tu ne remplis pas ce prescrit et/ou te désinscris, tu devras la rembourser au prorata.

  22. sperlinga lora écrit :

    Bonjour, je suis en 1ere arts graphiques sur st Ghislain, je voulais vous demander si en arrêtant mon année scolaire maintenant si mes allocs sautent elle aussi, malgré qu’en septembre je reprend une formation en promotion sociale??
    Merci bien, bonne journée.

    • admin écrit :

      Bonjour Lora,
      Si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrit au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. En cas de désinscription, tu dois prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements.

  23. Raphael écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en Architecture d’Intérieur à Saint-Luc Bruxelles et je souhaiterais me réorienter en septembre 2016 vers des études d’Ingénieur Industriel à l’Ecam. Etant donné l’investissement que représente ces études, je préférerais consacrer le reste de cette année à une remise à niveau en mathématique.
    Par rapport à mon parcours scolaire 2015-2016 à l’Institut St-Luc, j’ai obtenu de bon, voir très bon résultat lors de la session de janvier. Je continue à aller au cours mais mon investissement dans ces études n’est plus celui de début d’année.
    Ma question est donc la suivante: Va-t-on considérer mon année comme « en échec » si je décide d’arrêter les cours maintenant, malgré mon assiduité et ma réussite en janvier ? Ne pourrait-on pas la considérer comme nul si j’arrive à trouver des classes préparatoires pour l’année prochaine et je ne reste pas à rien faire?
    Bien à vous, Raphaël

    • admin écrit :

      Bonjour Raphaël,
      Non malheureusement si tu ne valides pas cette année elle sera comptabilisée comme un échec dans ton parcours d’études.

  24. Laura écrit :

    Bonjour,
    je suis actuellement en première économie a l’unamur, j’ai arrêter mes études après mes examens de Janvier car ce ne me plait pas. Je souhaite changer pour aller en pharmacie en septembre 2016.
    Cependant, erreur de ma part, je ne me suis pas inscrite à mes examens de juin…
    Quelles en sont les conséquences pour les allocations et le reste?
    Puis-je travailler puisque j’arrête mes cours, sous quelles conditions?
    Merci bcp

    • admin écrit :

      Bonjour Laura,

      Les allocations familiales ne seront plus dues pour la période à partir de laquelle vous avez arrêté les cours. Cela veut dire qu’un remboursement éventuel devra avoir lieu en fin d’année lorsque la caisse d’allocations familiales procédera à la régularisation des comptes. Un remboursement de la bourse d’études, si vous en avez eu une, devra se faire aussi au pro rata de la période durant laquelle vous n’étiez plus étudiante.

      Normalement, si vous n’êtes plus considérée comme étudiante, vous ne pouvez plus travailler comme jobiste étudiant, mais rien ne vous empêche de conclure un contrat de travail « normal ». Maintenant, il faudrait vous renseigner auprès du secrétariat de l’UNamur, car parfois l’université maintient l’inscription de son étudiant toute l’année même s’il ne va plus au cours, pour autant que les droits d’inscription aient été entièrement réglés.

  25. JC écrit :

    Bonjour,
    J’étais en L1 de faculté de droit et j’ai décidé de stopper mes études en février. Que dois je faire concernant ma sécurité sociale ? J’étais jusque là affiliée à la sécurité sociale étudiante, mais suis-je toujours couverte même en ayant arrêté la fac en cours d’année ?

    • admin écrit :

      Bonjour JC,
      Il semble que tu sois étudiante en France. Si c’est bien le cas, nous te conseillons de t’adresser au CIDJ français, car, pour notre part, nous sommes un Centre d’Information Jeunesse belge.
      http://www.cidj.com

  26. CD écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en année préparatoire en droit à Lln, suite à une session de janvier assez catastrophique, j’ai décidé de ne pas passer les examens de juin (je ne suis pas inscrite pour ces examens) et ne me concentrer uniquement sur les examens de janvier afin de les repasser en août. Le fait de ne pas être inscrit aux examens de juin, cela pose-t-il problème pour les allocations familiales?
    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour CD,
      Pour les plus de 18 ans et moins de 25 ans tu dois être inscrit en début d’année pour au moins 27 crédits et ne pas te désinscrire en cours d’année.

  27. Anna P. écrit :

    Bonjour, je suis actuellement en BAC1 Ingénieur de Gestion à l’université de Namur, ayant arrêté car cela ne me plaisait pas, je souhaite entreprendre de nouvelles études en Septembre 2016. J’ai passé mes examens en Janvier mais cependant, je ne me suis pas inscrite aux examens de Juin car j’ai oublié. Puis-je tout de même aller signer mes examens afin de ne pas perdre mes allocations?
    Sinon, si je ne peux aller les signer, que puis-je faire ?
    Mes parents savent que je change d’étude mais pas que j’ai arrêté, si il y a remboursement des alloc, ils seront au courant
    Que puis je faire pour ne pas avoir a rembourser les allocations?
    Je souhaite tout de meme passer mes examens
    Merci beaucoup de votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Anna,
      La règle est la suivante : si tu as moins de 25 ans, et que tu es inscrite au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins tu as droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. Tant que tu ne te désinscris pas, tu continues donc à percevoir les allocations familiales. le fait de présenter tes examens ou pas ne change pas la donne.

  28. Alice écrit :

    Bonjour,
    J’ai 19 ans et je suis en bac1 à l’umons. J’ai passé les examens de juin mais je souhaite arrêter mon cursus. Suis-je obligée d’aller signer en juin? ou est-ce possible de prévenir l’école via un mail sans que ça ait une influence sur les allocations familiales? Merci de votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Alice,
      Jusqu’à tes 25 ans tu as droit aux allocations familiales sous certaines conditions. En cas d’études supérieures, tu dois être inscrite dans un cursus comportant au moins 27 crédits. Tant que tu ne te désinscrit pas, il n’y aura pas de problèmes. Le fait de signer ou pas les examens n’influence pas cette règle.

  29. MM écrit :

    Bonjour,

    En 2011 j’ai arrêté mes études supérieures après avoir raté ma 2e année pour la deuxième fois. J’aurais aimé savoir si je pouvais reprendre mes études là où je les avais laissées?

    Merci d’avance,

    MM

  30. Eudes écrit :

    Bonjour, j’ai arrêté mes études le 31 novembre 2015 car je ne savais où me réorienter et il était malheureusement déjà trop tard pour me réinscrire dans une autre faculté. C’est pour cela que je me suis inscrit à un institut de promotion sociale en février 2016. Cette formation est censée prendre fin en juin 2016 mais j’ai récemment trouvé un job étudiant et je souhaite arrêter ma formation pour pouvoir travailler. Sachant qu’elle ne m’est plus bénéfique du tout, j’étais censé commencer des stages d’observation mais à la dernière minute mon maître de stage m’a lâché. Je ne m’occupais donc pas de mes journées… Pensez-vous que je suis dans mes droits de travailler en tant qu’étudiant ?

    • Eudes écrit :

      Je compte bien entendu m’inscrire dès la rentrée prochaine à l’université. Il ne reste que 2 mois avant les vacances et j’espère ne pas perdre mon statut à cause d’une formation qui ne me sert à rien…

      • admin écrit :

        Bonjour Eudes,
        Si tu ne te désinscris pas tu restes étudiant pour autant que tu étais inscrit pour au moins 17 heures de cours par semaine (niveau secondaire) ou à au moins 27 crédits (baccalauréat supérieur)

  31. Leslie écrit :

    Je suis étudiante à l’université de namur en année préparatoire, j’ai arrêté d’aller aux cours depuis janvier (j avais perdu un de mes parents), je n’ai donc pas passer ma session de janvier, je ne pense pas passer celle ci parce que j ai manqué tous mes cours.j’ai par contre trouvé un travail en attendant de me réinscrire l’année prochaine. je sais que l’année actuelle sera considérée comme une année d’échec.Dans le cas précis, pourrais je avoir une inscription l’année prochaine?
    Merci

  32. Camille écrit :

    Bonjour,
    Je décide de ne pas m’ INSCRIRE à la session d’examen d’Aout,je n’ai donc pas d’obligation àpassée cette 2ieme session.

    Serais-je contrainte de rembourser une partie de ma bourse,juste car je ne me suis pas inscrite aux examens de deuxieme session ? Ou c’est bon,mon année se termine en Juin avec echec,et je ne rembourse rien. (janvier et juin = validé)
    Merci de votre reponse.

  33. Alice écrit :

    Bonjour,

    je suis en troisième année de droit, normalement elle devrait être validé et je devrais obtenir ma licence, cependant je souhaite me réorienter. J’ai compris ça un peu trop tard et ne peux pas bénéficier de l’année de césure et je souhaite vraiment arrêter pendant un an pour travailler, gagner de l’argent, me remettre à niveau dans le marketing digital pour ne pas arriver perdue en master et partir travailler à l’étranger pour m’améliorer en anglais.

    Or, je ne sais pas trop comment ça se passe, je suis à la charge de mes parents, j’ai 21 ans, si j’arrête la fac, au niveau des impôts, je dois me détacher de mes parents?
    Pour ce qui est de la sécurité sociale, je n’en bénéficie plus? (je suis auto-entrepreneur donc à la limite je peux toujours me rabattre là dessus)

    Si je reste inscrite dans ma fac mais sans y aller pour garder ce statut d’étudiant, c’est possible ?

    Merci d’avance 🙂

  34. Val écrit :

    Bonjour, j’avais commencé un Master à l ulb. Cependant en septembre je ne compte pas reprendre ce master. Dois je passer la seconde session en août afin de ne pas avoir de soucis avec la bourse ? J’ai signé mes examen de janvier et juin.
    Merci d avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Val,
      Non la réglementation sur les allocations d’études exigent, pour éviter tout remboursement, de présenter au moins une session complète d’examens.

      • Emma écrit :

        Bonjour, je suis exactement dans le même cas.
        Donc, pour vous, une session = janvier + juin (c’est difficile à comprendre car dans le monde étudiant il y a la session de janvier et la session de juin).

        Dès lors, si j’ai signé tous mes examens en janvier et tous mes examens en juin,
        je ne dois pas aller signer mes examens en aout ?

        Cordialement,

        Emma.

  35. patrissia écrit :

    Bonjour, je comptes arrêter les études supérieurs vu que j ai raté 2 fois la premiere anneé en droit et en kiné je compte faire une 7 eme sécurité aurai je droit à la bourse du secondaire?

  36. Marisa Cap écrit :

    Bonjour jetais inscrite en Bac 1 chimie ces deux dernieres annees.. Donc je compte changer vers Bac 1 biomedical dans une autre ecole.. cette annee jai fait et signer tout les examens en juin et janvier.. je me suis inscrite en 2eme sess aout car je comptais rester dans l’ecole a ce moment la mais mntn vu que je change je me demande si je suis obligé de tout resigner en aout.. pcq jai peur qu’on me demande un remboursement si je le fais pas

    • admin écrit :

      Bonjour Marisa,
      Nous supposons que tu mentionnes un éventuel remboursement de l’allocation d’études. La réglementation sur les allocations d’études exige, pour éviter tout remboursement, de présenter au moins une session complète d’examens.

  37. Ronald écrit :

    Bonjour, j’ai 19 ans et j’etais en Ba1 e-Busines à l’Ephec l’année 15/16 et ayant raté mes examens et réussi que 10 crédits . Je voudrais arrêter mes études et je souhaiterai faire des études tout en travaillant,mais je ne voudrai pas perdre les allocations d’études et ne pas devenir étudiant non finançables Je voudrais savoir si ce sera possible et quelles sont les démarches a suivre et les conditions.
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Ronald,

      Une formation en cours du soir est possible en cours de promotion sociale mais dans ce cas, vous n’avez plus droit aux allocations d’études.
      Pour ce qui est de la finançabilité, une formation supérieure en promotion sociale sera comptabilisé dans votre parcours mais une formation de niveau secondaire en promotion sociale ne le sera pas.

  38. Charles écrit :

    Bonjour,
    Étant en superieur depuis maintenant deux ans, en informatique de gestion, et ayant raté mes deux années(j ai actuellement 20 ans), je ne sais pas trop quoi faire, je ne sais pas si je souhaite reprendre des études ou si aller travailler est le mieux.

    Je souhaiterai donc pouvoir prendre le temps d y reflechir, mais les allocations familiales me sont nécessaire pour subvenir a mes besoins, et le statut de demandeur d’emploi est fort contraignant lorsque l’on a besoin de prendre du temps pour penser a son avenir. J ai donc pensé m inscrire dans une haute école pour bénéficier du statut étudiant pendant cette année en suivant de temps a autre les cours, afin de pouvoir prendre le temps de bien peser toutes les solutions qui s’offrent a moi, tout en aprennant lorsque je me sens d’attaque.
    Cela est réellement possible, ou le fait d’etre peu présent est un gros soucis pour mes allocations?
    Et qu’en est-il des examens? Ma présence sera-t-elle requise à ceux-ci?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

  39. Miya écrit :

    Bonjour

    J’ai 21 ans et je suis les études d’infirmière hospitaliere (A2). Pour introduire ma demande dois-je suivre le cyle enseignement supérieur ou enseignement secondaire ? étant donné que A2 est considéré comme « secondaire et à la fois supérieur « .
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

  40. FL écrit :

    Bonjour, je suis actuellement en DTS IMRT, je souhaiterais me réorienter afin de passer les concours d’infirmière et assistante sociale. L’établissement m’a demandé de faire une lettre de démission. Je voudrais savoir, si j’arrête l’école pour préparer le concours chez moi et réaliser des stages de préparation pendant les vacances, quel sera mon statut ? Comment se passera ma reprise d’étude ? Vais je devoir payer mes études ? Que dois je faire au niveau de la SMENO et des allocation familiales ?

  41. Geovanny taipe écrit :

    Bonjours je suis actuellement en bac 2 graphisme à Bruxelles, mais je n’aime plus l’option, je voudrais arrêter d’aller en cours, mais rester avc mon statut étudiant pour pouvoir travailler tant que étudiant, SI je signe mes exam en janvier et juin je risque rien ? J’ai un peu peur parce que les cours son obligatoire cette année, ils peuvent m’empêcher de signer mes exams ? Ou bien si j’arrête d’aller en cours l’école peux Arrêter mon inscription ? Merci de votre temps

    • admin écrit :

      Bonjour Geovanny,
      Le Décret prévoit la désinscription en cas de non paiement complet du minerval, en cas de dossier incomplet ou fallacieux.
      Tu dois te reporter alors au RGE de la HE pour voir quelles sont les conséquences à l’absence à des cours obligatoires.

  42. Pietrasky écrit :

    Bonjour,
    J’étais élève en 1ère année (philosophie) et ayant raté pour la 2e fois à l’UCL, je suis donc devenue une étudiante non finançable, ce qui m’as poussé à faire un recours auprès du vice-recteur qui a refusé mon inscription pour l’année académique 2016-2017. Je suis donc dans l’obligation de m’inscrire l’année prochaine dans une haute école et je perds donc mon statut d’étudiante. Je dois m’inscrire en tant que demandeuse d’emploi pour pouvoir percevoir les allocations familiales et au niveau de ma mutuelle j’ai toujours le droit aux réductions et avantages que j’avais avant ? Ainsi qu’au niveau du Cpas, ai-je le droit de refaire une demande pour l’année prochaine malgré que j’ai interrompue mes études cette année ?

    • admin écrit :

      Bonjour Pietrasky,
      Vous pouvez vous inscrire dans une université mais dans une autre orientation, idem en Haute Ecole. Les inscriptions tardives sont permises par le Décret jusqu’au 30 novembre de l’année académique, suite à des circonstances exceptionnelles.
      La procédure de recours que vous avez du suivre et qui a pris du temps peut être considérée comme circonstances exceptionnelles justifiant l’inscription tardive.
      L’inscription en stage d’insertion vous permet de bénéficier des allocations familiales pendant une période de 12 mois (durée du stage). Si vous reprenez des études en septembre 2017 et avez moins de 25 ans, vous bénéficierez encore des allocations mais sur base des études. Attention que le stage d’insertion, qui ne sera pas terminé, devra être recommencé dès la fin de vos études si vous ne travaillez pas immédiatement.
      Vous pouvez réintroduire une demande au Cpas l’année prochaine qui fera une évaluation de votre dossier.

  43. Nacyno écrit :

    Bonjour, ma fille a entamé sa première année universitaire en médecine mais ne se plaît pas et voudrait se réorienter en supérieure en infirmière, peut elle encore changer cette année où doit elle attendre la rentrée prochaine de septembre ? Quid de la demande de bourse introduite, peut elle être transférée sur l’autre établissement et si elle doit attendre septembre prochain que devient son statut ? Remboursement de la bourse? Perte des allocations familiales ?? Elle a 18 ans… Merci pour vos réponses

    • admin écrit :

      Bonjour Nacyno,
      Conformément à l’article 102 § 3 du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études, l’étudiant de première année du 1er cycle (BA1) peut modifier son inscription jusqu’au 15 février, sans droits d’inscription complémentaires afin de poursuivre son année académique au sein d’un autre cursus. Cette réorientation doit être motivée par l’étudiant et faire l’objet d’une approbation par le jury du cycle d’études vers lequel il souhaite s’orienter.

  44. Lili écrit :

    Bonjour, ma fille a entamé une première année à l ulg mais se rend compte qu elle n aime vraiment pas ce qu elle fait . Elle voudrait prendre le temps pour réfléchir à ce qu il lui conviendrait et ne pas se précipiter . Elle recommencera donc ses etudes en septembre prochain. Mais nous avons fait une demande de bourse et parrallèlement à ça une demande de réduction des droits d inscription. Pour la réduction cela a été refusé donc j imagine que elle n aura pas droit non plus au taux 0%. Que faut-il faire ? Dois-je prévenir quelqu un pour annuler cette demande? J ai juste payé 10% de la somme , vais- je quand même devoir payer le solde même si elle arrête pour cette année? Et au niveau des allocations familiale va-t-on les perdre? Merci pour voq réponses

    • admin écrit :

      Bonjour Lili,
      Si votre fille as moins de 25 ans, et qu’elle est inscrite au plus tard le 30 novembre pour 27 crédits au moins elle a droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. Mais, en en cas de désinscription, elle doit prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements.
      En cas de désinscription dans les délais et les formes requis (voir RGE de l’ULG) , l’université vous remboursera le minerval versé amputé des frais administratifs.
      Si vous recevez la bourse, vous devrez la rembourser au prorata du temps d’études suivi

  45. bongiovanni Antonella écrit :

    mon fils s’est désinscrit à la Fac mais va faire un séjour linguistique de 3 mois de mars à mai 2017, doit-il s’inscrire entre-temps comme demandeur d’emploi ?

    • admin écrit :

      Bonjour Antonella,
      Sous certaines conditions, il est possible d’être demandeur d’emploi (et donc disponible sur le marché du travail) et suivre en même temps une formation linguistique (séjour). Tu peux t’adresser au bureau régional de chômage directement ou nous préciser ou habite votre fils et s’il s’agit d’une première inscription ?

  46. HM écrit :

    Bonjour,

    Je me suis inscrite en 1è année de master, mais n’aimerais finalement la commencer qu’en septembre de l’année prochaine …
    Si je comprends bien, il faut « signer » ses examens pour ne pas avoir de problèmes administratifs et d’allocations ? Est-ce juste ?
    Si oui, comment faire si je suis à l’étranger (pour un stage) au moment des examens ?
    Et qu’en est-il du sujet de mémoire, que je n’ai pas remis ? (Est-ce que cela peut poser des problèmes?)

    Merci infiniment d’avance !

    • admin écrit :

      Bonjour HM,
      En effet. Si l’établissement supérieur demande que le sujet de mémoire soit obligatoirement annoncé au cours de la MA1, tu dois le faire.
      Pour bénéficier de l’allocations d’études sans contrainte de remboursement partiel, tu dois participer à au moins une session d’examen complète.
      Attention, que cette année sera échouée et comptabilisée comme telle dans ton parcours académique devant déterminer si tu restes étudiante finançable. Pour rappel, tu as droit à deux inscriptions en deuxième cycle, si tu n’est pas en situation de réussite. Pour rester finançable au-delà de ces deux inscriptions, tu dois acquérir au moins 75 % des crédits figurant à ton programme annuel.

  47. Mehdi écrit :

    Decembre 2016
    Bonjour, je suis en haute école à Liège; mais je souhaite changer d’haute école parce que ca ne me convient pas.

    Suis-je obligé de continuer jusqu’en juin pour garder mes allocations familiales?
    Puis-je changer d’haute école en janvier et commencer les cours en Q2?
    Suis-je obligé de signer les exams et d’aller au cours?

    • admin écrit :

      Bonjour Medhi,
      Tu peux changer de HE en cours d’année, dans la même section ou autre si tu es en 1ère année du 1er cycle.L’étudiant de première année du premier cycle peut, en effet, modifier son inscription jusqu’au 15 février, sans droits d’inscription complémentaires afin de poursuivre son année académique au sein d’un autre cursus. Cette réorientation doit être motivée par l’étudiant et faire l’objet d’une approbation par le jury du cycle d’études vers lequel il souhaite s’orienter.

      • Mehdi écrit :

        Et en ce qui concernes les allocations et la bourse?

        • admin écrit :

          Bonjour Medhi,
          La bourse de la Fédération Wallonie Bruxelles te suit et les allocations familiales sont payées pour autant que ton programme d’études annuel comporte au moins 27 crédits et que tu n’aies pas atteint l’âge de 25 ans.

  48. Isa écrit :

    Bonjour.
    Mon fils a entamé des études à l’ULB en 1ère Histoire de l’Art et Architecture. Cela ne lui plaisant plus, il n’y va plus mais est de nouveau inscrit sans une école normale de boulangerie pâtisserie, et a du reprendre donc en 5e secondaire pour cela et ne suit donc que les cours pratiques vu quil a réussi une 6ème générale l’année dernière. Que va t il se passer ? Niveau allocations, niveau bourse, niveau minerval (nous sommes exemptés du paiements mes revenus étant trop faibles). Doit il aller signer (faire acte de présence aux examens de janvier et juin ?). Merci bcp suis un peu perdue :/

    • admin écrit :

      Bonjour Isa,
      Entre 18 et 25 ans, pour continuer à percevoir les allocations familiales, l’étudiant doit suivre des cours de plein exercice. Son inscription en 5ème secondaire remplit donc la condition. Pour que son année universitaire ne soit pas comptée comme échouée, il aurait du se désinscrire avant le 1er décembre 2016.
      La bourse d’études qui sera versée devra être remboursée, sauf si votre fils assiste tout de même aux activités obligatoires à l’ULB et présente les examens (au moins une session).

  49. Morciaux Isabelle écrit :

    Bonjour à vous,
    je suis un peu perdue dans les études de mon fils : voici son parcours :
    A 18 ans sans avoir doublé une seule fois, il s’inscrit pour l’année scolaire 2013-2014 en Bac 1 éducation physique à Condorcet à Morlanwelz, année qu’il réussi avec un crédit en français, mais il ne se plait pas du tout dans cette école.
    IL décide de poursuivre ses études au Parnasse à Bxl et est inscrit pour l’année 2014-2015 en Bac 2 : année qu’il échoue à cause du stage car il n’a pas pu réaliser toutes les heures devant être effectuées. Il se réinscrit pour l’année scolaire 2015-2016 en Bac 2 : année qu’il échoue à cause du stage car il lui manquait une signature du superviseur de stage . Il se réinscrit en septembre 2016 pour la troisième fois en Bac 2 et il vient d’apprendre ce 23 décembre 2016 par son superviseur de stage qu’il a échoué à son stage et on lui conseille une réorientation !!! Il sait donc que son année est déjà terminée pour lui car ce stage doit obligatoirement être réussi pour passer en Bac 3 !!! Mon fils voudrait poursuivre ses études en tant qu’éducateur à la Haute Ecole à Tournai.
    Quelle solution lui serait possible pour que cette année scolaire ne soit pas une année perdue après trois mois et demi d’école ? Que doit-il faire pour ne perdre aucuns droits aux allocations familiales ? Va-t-il devoir rester 8 mois jusqu’en septembre à ne rien faire ? UN GRAND MERCI pour votre réponse. Isabelle

  50. Morciaux Isabelle écrit :

    C’est encore moi, Isabelle
    j’ai encore des questions….
    Est-il possible que mon fils qui aura 22 ans en mars s’inscrive en Janvier en Bac 1 à la haute école pour suivre des études d’éducateur ? Si oui, qu’en est-il de son minerval versé au Parnasse ?
    Devra-t-il passer ses examens de janvier ( et de juin) au Parnasse ? Sachant qu’il a de toute façon déjà raté son année ?
    Merci de votre compréhension et pour les réponses à mes questions.
    Isabelle

    • admin écrit :

      Bonjour Isabelle,
      S’il bénéficie d’une bourse d’études il devra participer aux activités obligatoires ou la présence est donc requise et participer à au moins une session d’examen pour ne pas devoir rembourser celle-ci.
      Pour les allocations familiales, comme il a moins de 25 ans et qu’il est régulièrement inscrit pour au moins 27 crédits, il continuera à les percevoir pour toute l’année académique sauf s’il se désinscrit de la HE.
      Par ailleurs, sauf cas de force majeure, les inscriptions sont cloturées au 30 novembre.

  51. Dizier écrit :

    Bonjour,
    Mon fils, de 19 ans était inscrit en Faculté d’Architecture et a suivi les cours jusqu’au 23 décembre.Il souhaite arrêter et reprendre en septembre dans une école supérieure non universitaire. En attendant, il serait nécessaire qu’il travaille pour financer le kot que nous lui louons depuis septembre et jusque fin de l’année scolaire.Quelle démarche doit-on faire pour être en ordre .Son année a été payer entièrement et il ne bénéficie d’aucune bourse.merci pour votre aide.Isabelle.

    • admin écrit :

      Bonjour Dizier,
      Comme il a moins de 25 ans et s’il ne s’est pas désinscrit de la Faculté, il a droit aux allocations familiales pour toute l’année académique. En cas de désinscription, il doit prévenir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements, qui reprendront dès l’année académique suivante s’il se réinscrit.
      Concernant son minerval payé, s’il veut récupérer une partie de celui-ci, il doit se désinscrire selon la procédure prévue au RGE dans le délai prévu.

  52. Max écrit :

    Bonjour,

    Je suis en BAC2 médecine à l’ulg et j’aimerais me réorienter en BAC2 dentaire. Dois-je attendre le mois de septembre où est-il possible de commencer les cours de BAC2 dentaire en février (la 1ère année dentaire et médecine sont communes). La dérogation jusqu’au 15 février s’applique uniquement aux étudiants de premier cycle où puis-je également la faire jouer en ma faveur? Merci pour votre aide.

    • admin écrit :

      Bonjour Max,
      L’article 102 du Décret Marcourt qui offre la possibilité de se réorienter jusqu’au 15 février de l’année académique ne concerne que les étudiants de la 1ère année du 1er cycle d’études.

  53. Emma écrit :

    Bonjour ,

    Je viens de finir en juin 2016 un regendat en langues germaniques. J’ai commencé cette année une passerelle à l’université mais je n’aime pas du tout ! J’aimerais partir en septembre quelques mois en Hollande pour renforcer mon néerlandais et suivre donc des cours de langues avec un organisme (ef,wep…)
    je ne serai donc plus étudiante.. mes questions sont: comment faire pour toujours bénéficier des allocations familiales ? Dois-je m’inscrire en tant que demandeur d’emploi ?
    Je suis un peu perdue ! Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Emma,
      Ton inscription pour au moins 27 crédits à l’université couvre toute ton année et te permet de bénéficier des allocations familiales. Si tu te désinscris de l’université, tu devras alors avertir la caisse d’allocations familiales qui cessera les paiements. A partir de septembre, si tu n’es plus dans les conditions d’études pour en bénéficier, tu peux en effet t’inscrire comme demandeuse d’emploi. Tu devras accomplir un stage d’un an, période pendant laquelle tu continueras à percevoir tes allocations. Attention que ton inscription comme demandeuse d’emploi suppose que tu sois disponible sur le marché de l’emploi et que tu recherches activement un travail. Tu devras répondre aux convocations du bureau régional de chômage.

  54. Franko écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1ere ingénierie industrielle en Belgique a l’Isib. Je voudrais arrêter mes etudes car le choix que j’ai pris ne me convient pas. J’aimerai changer d’école, aller a l’ULB. Quelles conséquences est ce que sa aura par rapport a mes allocations familiales ? Et comme nous sommes passées le 1er décembre, J’aurais une année ratée ?? vu que le nombre d’année pour raté est limité.

    • admin écrit :

      Bonjour Franko,
      Si tu ne te désinscris pas, les allocations continueront à t’êttre versées pour l’année académique. En cas de désinscription, par contre, après avoir averti la Caisse d’Allocations Familiales compétente, tu ne les percevras plus.
      La désinscription doit en effet intervenir avant le 1er décembre de l’année académique selon la procédure prévue au RGE pour que l’année concernée ne soit pas comptabilisée comme échouée.

      • Franko écrit :

        Merci de votre réponse
        Et donc si j’arrête maintenant l’école mon année sera comptée comme échouée ? Et si c’est le cas est ce que il n’y aurait t-il pas moyen d’y remédier a cela ?? car le choix ne me convient pas et je ne peux plus m’efforcer a continuer

  55. Vander Cruyssen écrit :

    Bonjour, je suis en Bac 1 médecine et j’ai loupé mon examens de chimie ce matin . Étant grippé et dans l’incapacité de me déplacer dans mon état je suis sous certificat médical . Est-ce que ça pourrait avoir des conséquences néfaste pour mon cursus où est ce que dans ses conditions il y a possibilités de représenté l’examen ?
    Merci d’avance .

    • admin écrit :

      Bonjour VanderCruyssen,
      En principe tu peux représenter cet examen lors de la prochaine session. Tu dois t’adresser pour cela au président du jury.

  56. Mel écrit :

    Bonjour,
    J’ai 18ans et suis actuellement en fac de psychologie, je viens de passer les partielles du semestre 1, mais j4aimerais me réorienter, donc arrêter la fac après les partielles, soit milieu Janvier, et j’aimerais savoir, je n’ai pas tout bien compris, mais quels seront les conséquences si je ne finit pas mon année ?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Mel,
      Si tu es en 1ère année du 1er cycle, tu peux te réorienter jusqu’au 15 février de l’année académique.
      Par ailleurs, si tu te désinscris tu devras le communiquer à la caisse d’allocations familiales qui arrêtera les paiements. Si tu ne te désinscris pas mais ne fréquente plus les cours, ton inscription te couvre pour toute l’année académique et tu continues à percevoir ces allocations.
      dans un cas comme dans l’autre l’année sera considérée comme échouée car ta désinscription éventuelle sera postérieure à la date du 1er décembre 2016.

  57. Manon écrit :

    Bonjour, voilà je me pose beaucoup de questions sur mon cas.
    Je suis en bac1 à l’UCL mais voilà j’ai bien vite compris que ce n’était pas fait pour moi, j’ai donc décidé de signer mes examens ce mois-ci et en juin et de ne plus me présenter au cours. Seulement j’ai quelques TP au deuxième quadrimestre, TP où les présences sont faites, cela va-t-il jouer sur ma bourse d’étude ? Vais-je devoir la rembourser même si je signe mes examens en janvier et juin ?

    • admin écrit :

      Bonjour Manon,
      Pour conserver la totalité de la bourse tu dois présenter au moins une sessions complète d’examen et assister aux activités obligatoires.

  58. pucetti écrit :

    Bonjour, j’ai 20 ans je suis en PACES mais j’ai pas réussi mes examens du premier semestre.
    Mais je ne veux pas me réorienter, je préféré travailler et faire une formation plus tard.
    Comment dois je faire ?

  59. Lau écrit :

    Bonjour, regrettant mon choix d’études (actuellement en première année de bachelier en langue orientation générale à l’Université) je me demandais si malgré les examens de Janvier déjà débuté il était encore possible pour moi de changer d’étude (pour faire professeur primaire à la haute école) ou si je dois attendre Septembre ?
    De plus, si possibilité, que se passera-t-il pour le minerval payé à l’Université (sachant qu’il ne peut plus m’être remboursé dû à la date tardive et que je suis boursière) et les examens de Janvier que je n’aurais donc pas fait puisqu’arrivé bien après? Devrais-je faire l’impasse sur les 839€ et payer les 400€ demandé par la haute école ?

    • admin écrit :

      Bonjour Lau,
      Le Décret Paysage permet de changer d’orientation jusqu’au 15 février de l’année académique si tu fréquentes actuellement une BA1.
      Le minerval sera transféré vers le nouvel établissement supérieur amputé des frais administratifs (10 % de la somme totale), étant entendu qu’il ne s’agit pas d’un remboursement mais d’un changement d’affectation de ce que tu as versé.
      Les examens peuvent être présentés lors des sessions suivantes.

  60. Jofrey écrit :

    Bonjour je suis en bac1 éducateur spécialisé à marcinelle , mais voilà j’aimerais arrêter l’école pour pouvoir être sur le marché de l’emploi. Cependant, l’école refuse de me desincrire car je devais le faire avant le 1er décembre je reste donc étudiant jusqu’en septembre .
    Peuvent ils faire ça ?

    • admin écrit :

      Bonjour Jofrey,
      Non, tu peux te désinscrire à tout moment. La date butoir du 1er décembre concerne les étudiants qui veulent éviter que leur année académique ne soit considérée comme échouée. Une désinscription avant cette date permet de l’éviter, ce qui a son importance pour « le calcul » de la finançabilité.

  61. Vincent écrit :

    Bonjour je suis a St marie en Bac1 Comptabilité j’aimerai changer d’orientation dans une autre ecole a la Haute Ecole de la Province de Liège, car j’ai fait un mauvais choix. est-ce possible?, quelle impact j’aurais?

    • admin écrit :

      Bonjour Vincent,
      Suite à un problème technique, la réponse que nous avons postée en regard de ton commentaire ne correspondait pas à ta question.
      Le Décret Paysage permet le changement d’orientation jusqu’au 15 février pour les étudiants qui sont inscrits en 1ère année du 1er cycle. Le minerval versé sera transférer dans la nouvelle HE.

  62. Muriel écrit :

    Bonjour, je suis en 1ère année sage-femme en haute école. Pour cause de démotivation, je souhaite interrompre mon année en cours pour travailler jusqu’à la prochaine rentrée académique dans la même filière et dans la même haute école, est-ce possible de faire cela? A-t-on le droit de se réinscrire en septembre 2017 pour une nouvelle année sachant que l’on a mis en suspens l’année précédente? Sommes-nous obligé de signer une désinscription pour pouvoir travailler ?

    • admin écrit :

      Bonjour Muriel,
      La HE ne pourra refuser ton inscription puisque tu restes finançable. Ton inscription couvre l’année académique et te permet de recevoir les allocations familiales, si tu as moins de 25 ans. En cas de désinscription, tu devras avertir la caisse d’allocations familiales qui cessera alors les paiements.
      Pour pouvoir travailler tu n’es pas obligée de te désinscrire.
      Attention, si tu reçois une bourse d’études tu devras la rembourser partiellement si tu ne suis pas effectivement l’année académique.

  63. Camilla écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement etudiante en ba1 à l’Ulb, mon choix d’option ne me convient et j’aimerai l’annee prochaine faire un service volontaire européen pendant 9 mois, puis me reinscrire a saint luc ou la cambre. Je compte passer mes examens.

    J’aimerai savoir si tout d’abord, il est possible de faire ca et si en cas de deuxieme session, mes chances de faire du volontariat sont conpromises.

    Merci d’avance

  64. Olivier écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement inscrit en Architecture à l’ulg et ait effectué 3 premières BAC (j’ai d’ailleurs du rentrer une demande de dérogation pour pouvoir me réinscrire cette année) mais je désire arrêter car je bloque en projet malgré un avancée dans les autres cours théoriques.

    Etant devenu étudiant en situation de non-finançabilité (je présume du moins, vu qu j’ai du rentrer un demande de dérogation), est-il possible de me réinscrire dans des études supérieures, de n’importe quel type, que ce soit de type universitaire, en haute école ou de promotion sociale, et ce en janvier ou en septembre l’an prochain ? (je précise que je passe actuellement mes examens)

    Si cela n’est pas possible, quelles sont les options qui s’offrent à moi ? Puis-je rentrer directement dans le marché de l’emploi si je trouve un travail ou ai-je un statut d’étudiant jusqu’en juin prochain ? Dois-je m’inscrire au Forem au préalable ?

    Enfin,j’ai actuellement un job d’étudiant, avec un contrat signé jusqu’au mois d’aout 2017. En cas d’arrêt d’études en cours d’année et d’un éventuel changement de statut cela change-t-il quelque chose au niveau de mon job ?

    Un grand merci d’avance pour vos réponses, désolé pour la masse de questions imposante mais je dois avouer être complètement dans le flou et un peu partout dans tout ça.

    Bien à vous,
    Olivier

    • admin écrit :

      Bonjour Olivier,
      L’enseignement supérieur de promotion sociale est accessible sans dérogation même si tu es non finançable en plein exercice. A noter que les diplômes supérieurs de promotion sociale sont équivalents à ceux du plein exercice. Pour ce type d’enseignement tu restes aussi finançable (donc en HE, université, ESA, ERM), même si tu échoues cette année si tu ne t’es jamais réorienté au cours des 5 dernières années académiques.

      • admin écrit :

        Concernant le job : si tu ne te désinscris pas, tu restes « couvert » par ton inscription à au moins 27 crédits effectuée avant le 30 novembre de l’année académique. Tu restes étudiant. Si tu trouves un job « définitif » tu peux tout à fait intégrer le marché de l’emploi. Si tu souhaites t’inscrire au FOREM (stage d’insertion de 12 mois) tu devras te désinscrire de l’établissement d’enseignement.

      • Olivier écrit :

        Bonjour,
        J’avais déjà fait une année d’ingénieur civil avant de commencer l’architecture. Qu’en est-il dès lors de mes options ?
        Je m’étais renseigné pour m’inscrire en HE à saint-luc Liège en architecture d’intérieur cette année au cas où ma demande de dérogation ne passait pas et ils m’avaient dit que j’étais élève non-finançable pour chez eux …

        • admin écrit :

          Bonjour Olivier,
          Nonobstant tes résultats, tu as droit à une troisième inscription en 1er cycle quelle que soit l’option. Tu restes donc bien finançable pour l’option « Architecture » puisue sur les trois inscriptions autorisées tu peux, au maximum, en cumuler deux dans la même option.

          • Olivier écrit :

            J’entends par là que j’ai fait une année d’ingénieur civil, que j’ai changé pour l’architecture et ai raté deux fois architecture, cette année pour me réinscrire en architecture j’ai du demander une dérogation, que j’ai obtenue, mais après cette demi-année de troisième bac 1 d’archi je désire arreter. J’ai donc fait « 4 premières »

          • admin écrit :

            Bonjour Olivier,
            Dans ce cas tu n’es, en effet, pas finançable puisque tu cumules trop d’inscription en 1er cycle (maximum trois avec au moins un changement d’orientation)

          • Olivier écrit :

            Du coup quelles sont mes options de réinscriptions ?

          • admin écrit :

            Bonjour Olivier,
            -soit une inscription dans l’enseignement supérieur de plein exercice via la procédure de dérogation;
            -soit une inscription dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, ou les règles de finançabilité ne s’appliquent pas.

          • Olivier écrit :

            Ok merci beaucoup je vais me renseigner là-dedans 🙂

  65. Gabriella écrit :

    Bonjour ,
    Je suis étudiante à la haute ecole, j’ai 18ans ,je n’ai pas fait le bon choix de section , du coup je n’ai pas passé mes examens de janvier (couvert par certificat car je suis malade ) et aimerai recommencer en septembre ailleurs , pensez-vous que il y a quand même ,tout comme en secondaire ,prise de présence ? Et que je risque quelque chose meme si en juin , je signe l’examen

  66. Gabriella écrit :

    Bonjour ,
    Je suis étudiante à la haute ecole, j’ai 18ans ,je n’ai pas fait le bon choix de section , du coup je n’ai pas passé mes examens de janvier (couvert par certificat car je suis malade ) et aimerai recommencer en septembre ailleurs , pensez-vous que il y a quand même ,tout comme en secondaire ,prise de présence ? Et que je risque quelque chose meme si en juin , je signe l’examen ?

    • admin écrit :

      Bonjour Gabriella,
      Il peut y avoir prise des présences lors des activités d’enseignement/cours ou la présence est requise. Y en a-t-il qui figurent dans ton programme annuel ? Si oui, tu devrais y assister ou rendre un certificat. Si non, tu peux juste présenter (signer) ta session d’examen.

      • Gabriella écrit :

        Oui , je pense qu’il y en a . Et au niveau de la bourse d’étude comment cela va fonctionner ? Merci d’avance

        • admin écrit :

          Bonjour Gabriella,
          Pour la bourse, tu dois au moins présenter une session complète d’examen et assister aux activités d’enseignement obligatoires. Dans le cas contraire un remboursement partiel sera te demandé.

  67. Naomi écrit :

    Bonjour je suis actuellement en haute école en infirmière, je n’ai pas encore reçu ma bourse d’étude mais je souhaiterais changer d’école après cette session d’examen que j’ai passer, est-ce que je vais perdre ma bourse d’étude ? Merci d’avance

  68. Josy écrit :

    Bonjour, je suis etrangere etudiante en belgique. je fais un master 1 en ingenieur chimique a VUB. j’aimerais me reorienter en comptabilite. je me suis rendue compte tres tard que ingenieurie ce n’est pas pour moi. De plus je suis enceinte et accouche en mai> j’ai vu qu’il etait possible de s’incrire dans une haute ecole sociale pour la rentree de fevrier. nous sommele 21 janvier. j’ai un titre de sejour jusk’en octobre. puis je me reorienter en cours d’annee ci? j’ai passee mes examens de janvier, mais je ne suis pas sur d’avoir reussi. Puis je aller m’inscrire a la rentree de fevrier dans cette haute ecole? et que faire pour mon statut etudiant? comment me reorienter et me desincrire de l’universite de VUB?
    aussi en etant enceinte, et etrangere, puisje avoir un semestre d’arret d’etude? si oui comment le faire?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Josy,
      Les Hautes Ecoles n’organisent pas de rentrée académique en février, mais uniquement en septembre. L’enseignement de promotion organise plusieurs rentrées sur une année mais uniquement lorsqu’il s’agit de cours de niveau secondaire et non pas supérieur. Seuls ces derniers peuvent entrer en ligne de compte pour obtenir ou prolonger un visa étudiant, sauf si les cours de niveau secondaire sont des cours de langue préparatoires aux études supérieures.

  69. Marie Chauvier écrit :

    Bonjour,
    J’ai décidé d’arrêter les études en juin 2017 pour reprendre une formation en septembre 2017.
    Puis-je ne plus suivre les cours de février 2017 à juin et signer les examens de juin mais puis-je effectuer un job étudiant de février à juin?
    Merci

  70. jean écrit :

    Bonjour, je suis à la Haute-Ecole de la province de Liege, et dû a une grosse session de janvier je n’ai pas présenté certains examens et je ne me suis pas présenté pour signer ces examens. Y a-t-il un risque quant aux allocations?
    merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Jean,
      Concernant les allocations familiales ; tu continues à les percevoir car tu es inscrit à un programme qui comporte au moins au moins 27 crédits, pour l’année académique.
      Concernant l’allocation d’études : tu dois présenter au moins une session complète d’examen et rester inscrit et fréquenter régulièrement les cours (présence requise aux cours et activités « obligatoires »).

  71. Charles Chantal écrit :

    Bonjour mon fils de 20 ans a commencé des études dans une école supérieure à Bruxelles au bout d’un mois il ne se sentait pas à sa place et souffrait de solitude . Finalement début novembre frôlant une dépression, il a arreté ses études mais ne la pas signalé à l’école. Il n’avai payé qu’1/10 ème du minerval . Pensant qu’automatiquement il serait désinscrit par l’école, il ne s’est pas inquiété. Mais voilà qu’il reçoit un recommandé le signalant comme élève irrégulier et que s’il ne s’acquitte pas de sa dette(1223 euros)il sera interdit de toute inscription future dans le supérieur ! Est-ce légal ? Quel recours? Merci de m’aider.

    • admin écrit :

      Bonjour Chantal,
      Votre fils aurait du, en effet, se désinscrire de la HE avant le 1er décembre de l’année académique selon la procédure prévue au RGE de l’établissement.Cela rait permis :
      -d’éviter la controverse quant aux frais d’inscription;
      -de ne pas comptabiliser comme échouée cette année académique.
      Cela étant l’art.95 du Décret paysage :
      L’inscription d’un étudiant est obligatoirement refusée :
      lorsque cet étudiant a fait l’objet, dans les cinq années précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de fraude aux évaluations;

      L’inscription d’un étudiant peut être refusée :
      lorsque la demande d’inscription vise des études qui ne donnent pas lieu à un financement;
      lorsque cet étudiant n’est pas finançable (voir Fiche : « Etudiants non finançables.« )
      lorsque cet étudiant a fait l’objet dans les 5 années académiques précédentes d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour faute grave.
      Mais l’article 102 du même Décret stipule : Pour qu’une inscription puisse être prise en considération, l’étudiant est tenu d’avoir fourni les documents justifiant son admissibilité
      conformément à la procédure et au calendrier d’admission, ainsi que ceux éventuellement nécessaires pour apporter la preuve de l’authenticité des documents fournis, et d’avoir apuré toutes ses dettes à l’égard de tout établissement d’enseignement supérieur en Communauté française le jour de son inscription et d’avoir payé 10 % du montant des droits d’inscription, conformément au calendrier fixé à l’article 101.
      Il ne s’agira donc pas d’un refus d’inscription mais d’une non prise en considération de celle-ci.
      Nous vous suggérons de désinscrire votre fils et de contacter l’établissement d’enseignement. A défaut d’entente sur la problématique évoquée, vous pouvez faire appel au Commissaire du Gouvernement en charge de cette HE, qui pourra peut être trouver une solution.
      Voici le site de ces Commissaires : http://www.comdel.be/

  72. Kira écrit :

    Bonsoir, je suis étudiante hors EU et je suis inscrite à l’ucl pour l’obtention de l’AESS. J’ai déjà obtenu mon diplome de master. Mais voilà, l »agrégation ne me plait pas du tout et je suis en pleine dépression par ce que ces études me stressent et me rendent malade…
    Je suis en train de chercher un emploi pour pouvoir arrêter mes études. Est ce possible de décrocher un contrat de travail alors que j’ai le titre d’étudiant? Quelles sont les procédures à suivre pour changer de statut? Et si je trouve un emploi à l’étranger que faudra-t-il faire? (Est ce que passer l’agrégation c’est vraiment être étudiant?)

    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Kira,
      Tu ne nous précises pas si tu es résidente en Belgique ou si tu es bénéficiaire d’un titre de séjour « étudiant ». Si tu es résidente permanente, tu peux tout à fait conclure ubn contrat de travail « normal » même si par ailleurs tu ne te désinscris pas de l’établissement d’enseignement.
      Si ton séjour est limité, tu dois alors entreprendre des démarches de modification de ton statut pour voir ton séjour prolongé et garanti.
      Pour le détail de la procédure : http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/changement-de-statut-demande-technique

      • kira écrit :

        Merci pour votre réponse. je suis en possession d’un titre de séjour étudiant.

        J’aurais une seconde question, j’ai consulté un médecin qui me dit que je suis en burn out et me conseille de voir un psychiatre pour un éventuel étalement du reste de l’année sur l’an prochain. cela est il possible à ce stade?

        • admin écrit :

          Bonjour kira,

          Normalement les demandes d’étalement doivent se faire en début d’année académique, voyez éventuellement avec la FEF pour savoir si une possibilité demeure: http://www.fef.be

          • Kira écrit :

            Merci beaucoup!

            Si j’arrête mes études (aess), qu’est ce que je risque? Peut on me renvoyer dans mon pays d’origine?
            Et si je décidé de me réinscrire en septembre. Peut on me refuser le titre de séjour?

            Merci infiniment

          • admin écrit :

            Bonjour Kira,

            L’Office des Etrangers pourrait refuser le prolongement du titre de séjour, mais nous ne pouvons rien prédire. Tout dépend de votre dossier global, si vous voulez un suivi sur cette question, il serait utile de contacter l’Association du Droit des Etrangers http://www.adde.be

  73. Arnaud écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant de plein exercice dans un institut supérieur de musique (conservatoire). Je m’interroge sur la possibilité d’arrêter mes études, et n’ai pas passé les examens de la session de janvier.
    Dans la perspective d’une éventuelle reprise des cours au second quadrimestre et d’une participation aux sessions d’examens de juin et septembre, puis-je encore bénéficier, jusqu’à la fin de l’année académique, du statut d’étudiant et du régime d’allocations qui lui sont relatives ?
    Bien à vous.

  74. Staquet écrit :

    Bonjour,
    Ma fille qui termine en juin ses humanites désire faire un stage linguistique au Canada avec l organisation wep. Comme ce stage de langue sera de 20h/sem et durera 24 semaines. ( pour des raisons financières) ,elle voudrait travailler sous statut etudiant avant et/ ou après ce voyage. En septembre 2018, elle commencera un bachelor où elle pourra bénéficier d une bourse suite à mes faibles revenus. Cmt doit on procéder pour l annee scolaire 2017-2018 ???l’inscrire en promotion sociale?( si oui, cmb d heures minimum ) et s absenter 24 sem ? Reste t elle ainsi sous statut etudiznt en revenant pour pouvoir trouver un job etudiant et continuer toute l année à recevoir les allocations familiales. Merci d avance. Frederique

  75. admin écrit :

    Bonjour Staquet,

    Pour garder les allocations familiales et donc être considéré comme étudiant, il faut totaliser un minimum de 17h/semaine de cours en promotion sociale (niveau secondaire). Attention, cela ne permet toutefois de travailler comme jobiste que durant les congés scolaires. De plus une inscription en promotion sociale, si l’étudiant n’est pas présent, sera annulée après quelques brefs jours d’absence (voir le règlement de l’école). Pour ce qui est du maintien des allocations familiales durant le séjour à l’étranger, il faut demander au WEP si la convention passée avec eux en garantit le bénéfice.

  76. Arnaud Clément écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant de plein exercice dans un institut supérieur de musique (conservatoire). Je m’interroge sur la possibilité d’arrêter mes études, et n’ai pas passé les examens de la session de janvier.
    Dans la perspective d’une éventuelle reprise des cours au second quadrimestre et d’une participation aux sessions d’examens de juin et septembre, puis-je encore bénéficier, jusqu’à la fin de l’année académique, du statut d’étudiant et du régime d’allocations qui lui sont relatives ?
    Bien à vous.

    • admin écrit :

      Bonjour Arnaud Clément,

      Une fois majeur, si vous ne pouvez fournir les attestations de fréquentation des cours auprès de la caisse de paiement des allocations, celles-ci ne pourront plus être payées. Dans les faits, si la caisse de paiement est prévenue tardivement, elle continuera à payer mais elle réclamera alors les sommes payées indûment à l’étudiant une fois qu’elle sera mise au courant que les cours ne sont plus suivis. En conséquence : il y a lieu de prévenir la caisse de paiement des allocations familiales le plus tôt possible.

      • Arnaud écrit :

        Merci pour votre réponse.

        Qu’est-ce exactement que les attestations de fréquentation des cours ?
        Dans quelle mesure la non présentation des examens de janvier a-t-elle un poids sur la suite ?

        Bien à vous.

        • admin écrit :

          Bonjour Arnaud,
          En principe les examens de janvier qui n’auraient pas été présentés peuvent l’être au mois de juin. De ce fait cela n’a pas de conséquences.
          Certaines activités d’enseignement requièrent la présence obligatoire de l’étudiant. C’est ce que vérifiera la caisse.

  77. B. écrit :

    Bonjour,

    je suis actuellement en 1e bachelier infirmier, j’ai passer mes examens de janvier et j’en ai signer quelques uns, et j’aimerais arrêter mon année mais j’aimerais aussi reprendre en septembre une nouvelle année, je voulais savoir si, je perds mes allocations et si je me désincris pas, est-ce que j’aurais des problèmes ou si je me désincris j’aurais toujours mon statut étudiant (car j’ai 2 boulots en temps, qu’étudiante), est-ce que c’est mieux que je met en « élèves libres » ? Ou m’inscrire en demandeuse d’emploie ? Je ne suis pas encore prête d’aller sur le marché du travail pour l’instant.

    • admin écrit :

      Bonjour B.

      Si vous vous désinscrivez de l’école, vous ne serez plus étudiante et cela mettra en question éventuellement vos contrats de jobistes effectivement. Autant donc vous arranger avec le secrétariat de l’école pour essayer de conserver votre inscription jusqu’à la fin de l’année scolaire.

  78. Focant écrit :

    Bonjour,
    Je suis en première année pour devenir infirmière et j’ai 18 ans. J’ai passé mes examens en janvier mais je pense à interrompre mes études car cela ne me convient pas. Quand est il pour les allocations familiales ?
    merci beaucoup!

    • admin écrit :

      Bonjour Focant,
      Si tu te désinscris, tu dois avertir la caisse qui verse les allocations familiales. Les paiements seront alors interrompus. Si tu ne te désinscris pas, tu restes couverts pour l’année académique mais pour autant que tu participes aux activités d’enseignement obligatoires qui figurent à ton programme.

  79. Manuela écrit :

    Bonjour, je suis en première année à l’UCL en Langues et lettres modernes. J’ai passer mes examens de Janvier mais je ne veux pas continuer dans ce domaine la, j’aimerais arrêter mon année mais j’aimerais aussi reprendre en septembre une nouvelle année dans une haute école, je voulais savoir si je pourrais perdre mes allocations si je ne vais plus en cours sachant que certains petits cours sont obligatoires.. Il y a t’il un risque avec les allocations familiales (je ne suis pas boursière) si je ne vais pas au cours obligatoires? Je compte juste signer mes examens de Juin.. Merci d’avance pour votre réponse.

  80. admin écrit :

    Bonjour Manuela,
    Ton inscription en début d’année te couvres pour l’année académique complète, tant que tu ne te désinscris pas. Mais tu dois fréquenter les cours, et donc, dans l’enseignement supérieur, participer aux activités ou la présence de l’étudiant est obligatoire. La HE pourrait te désinscrire d’autorité si tu n’assistes pas à ces activités. Tu dois donc veiller à cela avec le secrétariat.

  81. Kamilia écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en première année de droit dans le privé et je souhaite me réorienter vers une autre école en septembre prochain. J’ai été aux examens du 1er semestre et je l’ai validé, mais je ne souhaite pas participer aux examens du second semestre de peur de complètement me planter. Est ce l’autre faculté à laquelle je vais poster (dans le public cette fois) peut ne pas me prendre à cause de cela ? Ou est ce que cela ne va rien changer ?

    NB: je vais recommencer une première année, et non pas une deuxième.

    Merci d’avance.

  82. Macine écrit :

    Bonjour, je suis un élève en Pluripass (équivalent de la PACES ) en France, j’ai obtenu mon bac en 2015/2016, c’est à dire que je fais actuellement ma première année d’étude supérieur. Je suis un élève étranger en France, ayant quelques peu raté mon premier semestre et aussi donc mon concours d’accès en pharmacie, je veux arrêter mes études en février. J’ai déjà commencé les procédures d’inscription à l’ULB filière Pharmacie, cependant, est-ce que le fait que j’ai arrêté mes études influencera en quelques sortes que ce soit mon admission dans cette filière en Belgique ?
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Macine,
      Les années d’études échouées en dehors de la Belgique sont prises en compte pour vérifier si tu es bien étudiant finançable. Dans ton cas, tu l’es bien, car tu as échoué une seule fois alors que tu as droit à trois inscriptions (avec au moins un changement d’orientation).

  83. Guylian écrit :

    Bonjour ,
    Je suis actuellement à l’université en bac 1 biologie. Ne pouvant plus changer d’orientation, j’aurais voulu Savoir Si le faites de ne pas présenter mes travaux pratiques pour travailler en étudiant à la place pouvait avoir une conséquence sur les allocations que mes parents perçoivent.
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Guylian,
      Tu dois être élève régulier pour bénéficier des allocations. L’inscription en début d’année à un programme d’au moins 27 crédits te couvre pour l’année académique mais il est nécessaire d’être présents aux activités d’apprentissage pour lesquelles la présence est obligatoire et présenter au moins une session complète d’examen.

  84. Oli écrit :

    Bonjour,
    J’ai fais une demande de bourse, je n’ai donc pas encore payé mon minerval, je n’ai pas encore eu la réponse mais je voudrais arrêter mes études, si la réponse est non, vais-je devoir payer mon minerval alors que j’arrête l’école?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Oli,
      Si tu te désinscris, tu devras payer le minerval en tout ou en partie selon ce qui est prévu dans le RGE de l’établissement. Si tu reçois la bourse, tu ne devras pas payer ce minerval, par contre tu devras rembourser celle-ci au Service des allocations d’études au prorata des semaines de cours suivis.

  85. Nel écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiante en BAC 2 soins infirmiers, j’aimerais arrêter et m’inscrire en Septembre pour assistante sociale.
    Cependant je veux rester travailler en job étudiant.
    Que faire?
    Que se passe t il si je ne signe pas mes examens en juin?
    J’aimerais en fait rester en statut étudiant pour travailler pendant les grandes vacances

    • admin écrit :

      Bonjour Nel,

      Si vous terminez vos études au mois de juin, vous pouvez travailler encore comme étudiante durant les vacances d’été.
      Si vous arrêtez avant la fin de l’année scolaire, vous n’avez plus le statut étudiant et donc vous ne pouvez plus exercer un job étudiant.
      Si vous n’avez plus le statut d’étudiant, vous devez prévenir la caisse des allocations familiales (si vous avez moins de 25 ans) car si vous n’avez plus le statut étudiant, vous n’avez plus droit aux allocations familiales durant la période d’arrêt de vos études.

      Si vous ne signez pas vos examens, votre année ne sera pas validée.
      Attention de ne pas devenir élève non finançable!

  86. F. écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement inscrite en Bac1 Histoire mais mes études ne me plaisent plus et je souhaite commencer de nouvelles études en septembre 2017.
    Je suis boursière. J’ai présenté tous mes examens en janvier et je compte les signer en juin.
    Seulement j’ai un problème : mes études demandent un certain nombre d’interros et de travaux en cours d’année. Est-ce un risque pour moi, vis-à-vis de ma bourse et de mes allocations, si je ne passe pas ces interros?

    D’avance merci.

    • admin écrit :

      Bonjour F,

      Pour ce qui est de votre bourse: le fait de signer le registre des présences jusqu’à la dernière cession suffit.
      Pour les allocations familiales: Vous les conservez tant que vous êtes inscrite à l’année académique.
      Vous devez vous renseigner auprès de votre école pour savoir si le fait de ne pas passer les travaux pratiques équivaux à une désinscription car cela peut varier d’une école à une autre.

  87. Sandra écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en bac 1 Droit à la HEPL. J’ai passé tous mes examens de janvier, mais je me suis rendue compte que cela ne me convenait pas. Ma demande pour les allocations d’études ayant été acceptée, je me demandais si j’étais obligée de continuer à suivre les cours (sachant que pour l’un d’entre eux, il y a souvent des travaux de groupe à faire) , ou si aller signer les examens de juin suffisait?

    Merci

  88. Eléonore écrit :

    Bonjour !

    Je me suis inscrite cette année à l’UCL en première master dans une section qui ne me convient pas. J’ai donc décidé de changer d’option l’année prochaine. J’ai passé certains examens valorisables par la suite en janvier, et j’ai signé les autres. Je me demandais si, pour rester bénéficiaire des allocations familiales, je devais impérativement m’inscrire à la session de juin, et le cas échéant, si je devais aller signer mes examens.

    • admin écrit :

      Bonjour Eléonore,
      Seule une désinscription (ou éventuellement la non fréquentation d’activités obligatoires) de l’université aurait pour conséquence l’arrêt du paiement de tes allocations familiales. En effet, ton inscription à un programme d’au moins 27 crédits te couvre pour l’ensemble de l’année académique.

  89. nathalie écrit :

    Bonjour,

    je suis en dernière année d’instit et j’arrête mon stage. Je compte passer mes examens et mon tfe cette année.Je passerai mon stage au 1er quadrimestre l’année prochaine. L’année prochaine , je ne serai donc inscrite que pour 10 crédits. Quel impact sur les allocations familliales? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Nathalie,
      Il faut au moins 27 crédits dans ton programme annuel pour que les allocations soient payées. Tu pourrais compléter tes crédits par d’autres cours, par exemple en promotion sociale.

  90. Alissa écrit :

    Bonjour, je suis étudiante infirmière en 2ème année de brevet. Je souhaite arreter mes études parce que j’ai deja doublé ma première année et ma deuxième année (je suis passée d’un baccalauréat au brevet) et aujourd’hui suite à un nombre d’heure important a récupéré en stage (j’ai plus de 100h a cause de problèmes de santé) je n’ai pas le droit d’être délibérée en juin (donc je double d’office) et ce, quoi que je fasse pour réussir mon année… Etant complètement perdue et dégoutée de la situation je ne veux pas recommencer une année de plus et perdre encore 3 ans (car avec le décret Marcourt j’en ai pour 2ans et demi en plus) je ne sais pas si j’aurais le droit au chômage? et si je risque de perdre le cpas (car je vit seule et j’ai un appartement à gérer) ou si je dois rembourser mes allocations d’études? que dois-je faire? Sachant que j’en arrive à me sentir toujours fatigué, je pleure pour un rien, et j’en deviens a détester ce métier que j’adore et surtout je ne me voit pas terminer l’année sachant le résultat final…

    • admin écrit :

      Bonjour Alissa,
      Nous te suggérons de passer à notre permanence pour faire le point de ta situation. Tu peux venir du lundi au vendredi entre 11h30 et 17h00.

  91. Joyce écrit :

    Bonjour, voilà j’ai eu fini la réthorique en 2014, jai donc entamé des études en assistante de direction à Namur. Ne me plaisant pas du tout je me suis réorienter en 1er sage-femme et me voilà actuellement en 2eme sage-femme mais je me suis rendu compte que ces études ne me plaisaient plus. J’aimerai toutefois me réinscrire une dernière fois en 1er comptabilité en septembre. Je voulais savoir s’il y avait une chance pour que je sois toujours finançable (ayant réussi une année avec plus de 45credits) ? Aussi je voulais savoir si j’étais obligé d’aller signer mes examen de juin (je suis toujours inscrite mais ne vais plus au cours et ne suis pas boursière)? Pour les allocations familiales surtout car je suis majeur et orpheline donc les allocations correspondent à mon seul revenu.
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Joyce,
      D’après ce que tu mentionnes, tu aurais échoué deux années dans un 1er cycle. Tu as donc encore droit à une inscription dans ce cycle tout en restant finançable.
      Pour les allocations familiales, l’inscription en début d’année te couvre pour l’ensemble de l’année académique, sauf si tu te désinscris.

  92. Laura écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en Bac1. J’ai présenté ou signé tout mes examens de janvier, cependant je souhaite changer d’orientation et donc me ré orienter en septembre 2017.
    Je continue à aller à certains cours pour des travaux de groupes et en juin je signerai mes examens.
    Cependant, il y a eu un test au mois de mars, auquel je n’ai pas pu assisté. Il nous est dit que c’est un examen. Etant boursière, mais n’ayant pas encore eu la réponse, est-il possible que mon absence à ce test me fasse rembourser la bourse si celle-ci est acceptée?
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Laura,
      Lorsque le candidat ne présente pas tous les examens correspondant à une session complète le montant à rembourser pourrait se monter à 40% du montant de la bourse reçu.

  93. Chloé écrit :

    Bonjour, suite à des problèmes de santé j’ai rendu un certificat médical pour ma session d’examen de Janvier et décider en suite de ne plus aller en cours mais je suis toujours inscrite.
    Afin de ne pas avoir de soucis avec les allocations et ce que j’ai touché avec mon job étudiant je sais que je dois signer ma session d’examen de juin mais ne puis-je pas tout signer d’une seule fois en août/septembre au lieu de m’y rendre en juin? Et dois-je aller les signer si je décide de me réinscrire dans une école supérieure pour la rentrée 2017?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Chloé,
      Pour que tu ne doives pas rembourser partiellement ton allocation d’études, il faut que tu participes à au moins une session d’examen complète figurant au programme, et ce même si tu as comme projet une « réinscription » en septembre 2017.

  94. Laure Belhadj écrit :

    Bonjour, je me suis inscrite en 1ère année en commerce extereur à sainte Marie à Liège et je n’aimais pas du tout j’ai donc changé le 10 février pour aller en bachelier en droit. je me rends compte également que ce n’est pas ce que je veux faire. je n’ai donc passé aucun examens de janvier de ma nouvelle école. je veux changer d’école à la rentrée de septembre, dois-je venir à l’école signer tous les examens de juin pour pouvoir avoir mes allocations familiales ? ou dois-je simplement attendre le 27 juin, la date de mon inscription en bachelier en mathématiques à saint martin?
    je possède un job étudiant que je ne veux vraiment pas perdre que dois-je faire ?

    • admin écrit :

      Bonjour Laure Belhadj,

      L’étudiant de l’enseignement supérieur peux maintenir son droit s’ils a au moins 27 crédits. Il faut au moins signer vos examens. Sinon, l’école risque de ne pas valider votre année et vous risquez de devoir rembourser une partie des allocations familiales.
      Pendant les mois d’été, juillet, août ou septembre, il n’y a pas de limite sur le nombre d’heures de travail ou sur le revenu.
      À partir d’octobre: maximum 240 heures de travail par trimestre pour garder le droit aux allocations familiales.

  95. Huang Xue-Jing écrit :

    Bonjour, je suis actuellement inscrite en institutrice préscolaire à Henallux à Bastogne. Cependant, plus l’année passait et plus je me suis rendue compte que ça ne me plaisait pas. Je compte donc me réorienter en assistante sociale en septembre prochain. J’ai passé toute ma session d’examen de janvier mais depuis fin mars je ne me rends plus aux cours et je comptais signer les examens de la session de juin. Je me suis renseigné auprès du secrétariat de mon école, qui m’a dit que pour eux, ça leur était égal que je vienne signer ou pas. Mais vis-à-vis des allocations familiales je me demandais, quel impact cela aurait si je ne signe pas les examens de la session de juin.
    Si je ne signe pas, est-ce que je devrais rembourser quand même ?

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Huang Xue-Jing,

      Il vous faut signer vos examens car si l’école change d’avis et ne valide pas votre année, vous devrez rembourser une partie des allocations familiales.
      Pour ne pas courir de risque, signer vos examens.

  96. cheema écrit :

    Bonjour,
    J’ai 19 ans et je suis à la fin de ma 6e secondaire. En septembre 2017, je vais m’inscrire en médecine BAC1 à Université de Liège. Je voudrais savoir si je peux arreter mes études de médecine en septembre 2018 et puis reprendre en septembre 2019 si je réussis médecine BAC1 en juin 2018. Je dois arreter mes études car je dois travailler pendant une période de 6 mois absolument.
    Merci de me répondre.

    • admin écrit :

      Bonjour Cheema,
      Oui c’est possible mais tu devras, lors de ton inscription en BA2 expliquer ce que tu as fait pendant cette année ou tu n’étudiais pas (documents probants à l’appui).

  97. Kylian écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en bac 1 de science politique et je me rends compte que cela ne me plais vraiment pas .. J’aimerais changer d’orientation l’année prochaine et je voudrais donc chercher un travail étudiant pour le moment pour payer mon prochain minerval, cependant mes examens commencent en juin. Dois je présenter mes examens pour bénéficier des allocations ou est il possible que je ne les passes pas et bénéficie malgré tout des allocations ?

    • admin écrit :

      Bonjour Kylian,
      Ton inscription pour l’année académique suffit à te couvrir pour l’ensemble de l’année, sauf désinscription. Il est nécessaire toutefois de participer aux activités d’enseignement obligatoire. Nous te conseillons donc de signer au moins une session d’examen.

  98. Kenny écrit :

    Bonjour, j ai par deux fois arrêté mes études supérieures. Cependant j ai abandonné une année en novembre, suis je donc toujours financable?

    • admin écrit :

      Bonjour Kenny,
      Tu as droit à trois inscriptions en 1er cycle avec au moins une réorientation. Tu restes donc finançable. De plus, l’année que tu as arrêté en novembre pourrait ne pas être comptabilisée comme échouée pour autant que tu te sois désinscris dans les règles.

  99. Anastasia écrit :

    Bonjour,
    Je suis en bloc1 de Master de psychologie à l’UCL. Ayant constaté que cette orientation ne me plaisait pas/plus j’ai signé une partie des examens de janvier et aimerais signer à nouveau les examens en session d’août dans le but d’arrêter ces études après cette année de master (avec une note potentiellement insuffisante concernant le stage car bien que je réalise mes heures, j’ai du mal à rendre un travail de qualité au niveau universitaire). Dans ce cas serais-je obligée d’effectuer un remboursement concernant ma bourse d’études ? Merci de votre patience et de votre attention !

    • Anastasia écrit :

      En lisant quelques commentaires plus haut j’ai obtenu une réponse en partie, à mes questions. J’aimerai juste vérifier si ce que vous appelez « année validée » équivaut à une année avec des examens signés et donc en échec (des crédits non acquis). Merci de votre attention !

      • admin écrit :

        Bonjour Anastasia,
        Pour ne pas devoir rembourser partiellement, tu dois participer (dans ton cas signer) au moins une session compète d’examen.
        dans le jargon du Décret une « année validée » est une année réussie. Mais dans quel contexte a tu lus cela ?

  100. Manon écrit :

    Bonjour,
    Voilà je me pose quelques questions sur ma situation.
    J’ai signé ma session entière de Janvier à l’UCL, je me suis ensuite réorientée dans une haute école où je compte passer les examens de juin sauf deux que j’aimerais signer. Ayant perçu une bourse d’étude, ai-je quelconques risques de remboursement si je signe à nouveau des examens en juin ?

  101. Auri écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiante en master à l’Ulg mais j’ai décidé de changer de master l’année prochaine. J’ai passé tous mes examens en janvier. Pour la session de juin, je compte en passer trois sur cinq.
    Dois-je aller signer les deux que je ne passe pas au risque de perdre mes allocations familiale ? Que se passe-t-il si je ne vais pas les signer ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    • admin écrit :

      Bonjour Auri,
      Signer les examens est nécessaire lorsque l’on bénéficie d’une allocation d’études et ce, afin d’éviter de devoir la rembourser partiellement. Cela n’a pas d’incidence pour le versement des allocations familiales. L’inscription en début d’année pour un programme d’au moins 27 crédits couvre l’ensemble de l’année d’études. Bien entendu, cela dans le cas ou tu ne te désinscris pas, auquel cas les allocations seraient suspendues.

  102. Amandine écrit :

    Bonjour,

    Voici ma situation, j’ai fait une première année à l’Unamur, j’ai raté mon année et décidé de recommencer ailleurs. Seulement je me suis vite rendu compte que je n’avais plus l’envie de m’avancer dans des études mais étant boursière j’ai signé mes examens en janvier et me suis rendue aux cours lors d’interros ou d’activités avec présence obligatoire. Je compte signer tous mes examens ici en juin, est-ce suffisant pour ne pas avoir à rembourser ma bourse ?

  103. Troy écrit :

    Bonjour. Je suis étudiant en ingénieur de gestion a Saint Louis en 1 ere. Je veux changer de filière l’année prochaine, raison pour laquelle je ne suis pas allé signer mes examens de juin. J’aimerai savoir quels sont les conséquences. Je n’ai pas de bourse. Pourrais-je me réinscrire l’année prochaine dans une autre filière ? Pourrais-je changer d’université sans que ça me porte préjudice ? Pourrais-je repasser ces exams en Août ? Cordialement

    • admin écrit :

      Bonjour Troy,
      Il n’y a pas de conséquences étant donné que tu n’as pas bénéficié d’une bourse d’études. Tu es couvert par ton inscription de début d’année en ce qui concerne les allocations familiales.
      Par ailleurs, tu pourrais présenter en effet ta session d’examen en août et le fait de changer d’université ne te portera pas préjudice. Tu peux également changer de filière.

  104. sovet germain écrit :

    bonjour, mon fils a changer d école en cours d année mais en restant dans la même option, jai du repayer des frais d inscription il y a t il un remboursement sur cela sachant que qu’ il a reçu une bourse d étude

    • admin écrit :

      Bonjour Germain,
      Oui la HE doit vous rembourser puisque les frais d’inscriptions des étudiants boursiers = 0€
      Mais d’après ce que vous mentionnez vous auriez payé deux fois les frais d’inscriptions. Or, la première HE aurait dû transférer le minerval vers la seconde HE moins les frais administratifs (maximum 10% du montant total).

  105. Tanya Silavant écrit :

    Bonjour, je suis etudiante etrangere, et je renouvelle mon visa pour l’annee 2017 – 2018 pour faire mon master, cela dit il y a une possibilité que pour des raisons personnelles j’aie a rentrer au pays en octobre et ainsi reprendre a la rentrée 2018 en France. ce nest pas sur, mais j’aimerai quand meme renouveller mon visa et faire une inscription au cas ou je reste en France. Dans le cas ou je ne peux continuer, que se passe t il pour mon visa ?
    Merci de me guider svp

  106. Marie écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiante en ergothérapie à l’HEPL mais je compte me réorienter. J’ai été signer les examens de ma session de juin. Me faut-il un document de la haute école prouvant que j’étais bien présente à la session et que j’ai bien réalisé toute mon année ?

    Merci d’avance

  107. Malaïka écrit :

    Bonjour,

    J’étais étudiante en première année bachelier en Soins Infirmiers. Après avoir eu un échec (année scolaire 2015/2016), je me suis réinscrite pour l’année scolaire 2016/2017, pour arrêter début Janvier 2017 (avant mes examens) pour cause de maladie liée à une dépression. Je ne suis donc plus finançable. Mais, je veux reprendre les Soins Infirmiers en Septembre 2017 mais dans une autre école. Accepteront-ils mon inscription ? Que dois-je faire ? J’ai besoin d’aide, merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Malaïka,
      Tu n’es en effet plus finançable pour une nouvelle inscription en « Soins infirmiers » en Haute Ecole. Celle-ci peut donc, pour cette raison, te refuser une troisième inscription. Mais elle n’y est pas obligée. Elle pourrait donc t’inscrire malgré ta non finançabilité, mais en te faisant suivre la procédure dérogatoire.
      Par ailleurs, tu peux t’inscrire dans la même option en enseignement supérieur de promotion sociale. En effet, ce type d’enseignement n’est pas soumis aux mêmes règles de finançabilité.

  108. Pablo écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant en première année et boursier. L’année prochaine je compte arrêter mes études pour commencer à travailler. Cependant à ma session de juin j’ai passé quelques examens et les autres étaient couvert par un certificat médical.
    Dois-je m’inscrire à la session d’août et aller les signer afin de ne pas devoir rembourser ma bourse ?
    Merci d’avance
    Pablo

    • admin écrit :

      Bonjour Pablo,
      Tu dois avoir participé à au moins une session complète d’examen pour ne pas devoir rembourser partiellement le montant reçu.

  109. Amandine écrit :

    Bonjour,voilà je suis boursière et je veut arrêté mes mes études et en recommence des autres au moi de septembre. J’ai fait ma session complète en janvier et juin ,doit je me présenté au moi d’août pour garder ma bourse merci

    • admin écrit :

      Bonjour Amandine,

      Si vous êtes inscrite à la session de septembre et que vous ne présentez pas tous les examens, vous devrez rembourser 40% de la bourse d’études.

  110. Margot écrit :

    Bonjour,
    Cette année j’en suis à ma 3e première année. J’ai passé tous mes examens de janvier et juin mais seulement certains d’août sans aller signer ceux que je n’ai pas passé. Sachant que je ne suis pas boursière et que je compte pas reprendre des études en septembre est-ce que je risque de devoir rembourser quelque chose ?

  111. Lyne écrit :

    Bonjour,
    Existe t-il une passerelle permettant l’accès aux études de sage-femme (en bac 2 ) en ayant réussi une première année en soins infirmiers?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  112. Elise écrit :

    Bonjour,
    En septembre je rentre en première année de fac en licence de biologie, mais je ne suis pas certaine de réussir. Je réfléchissais à ce que je pourrais faire si c’est trop compliqué pour moi et j’ai pensé à une formation de secrétaire médicale, je voulais savoir au niveau de l’assurance si je serais toujours considérée comme étudiante, car je suis à la SMENO donc je ne sais pas si je pourrais rester chez eux jusqu’à la fin de la formation ou si je devrais changer d’assurance si je décide d’arrêter la fac.
    Et je voulais aussi savoir si j’arrête la fac est ce que je serais remboursée en partie ou totalement des frais d’inscription
    Merci

  113. Ludivine Agnès écrit :

    Bonjour,

    J’ai 22ans, l’année scolaire passée 2016-2017 j’étais inscrite dans un bachelier de comptabilité en promotion sociale, j’étais régulière jusqu’au mois de mars où j’ai décidé de me réorienter.

    Je ne suis plus allée à l’école depuis le mois de mars. Je n’ai pas signé les examens.

    Un ami me dit que j’aurais dû, moi je ne pensais pas qu’il fallait signer les signer en promotion sociale je pensais que c’était juste en HE et Univ. Mon ami me dit que non c’est une absence injustifiée de mars à juin et une absence injustifiée aux examens et qu’on risque d’enlever les allocations familiales.

    De ce fait je suis vraiment paniquée, je n’ai pas prévenu l’organisme des alloc. de mon arrêt en mars, vont ils demander de rembourser les allocations perçues depuis mars? Est ce qu’ils appellent les écoles pour vérifier la présence? Comment ca se passe? Que dois je faire svp?

    je prévois de m’inscrire la semaine prochaine dans un bachelier toujours en promotion sociale.

    Merci pour votre aide

    Ludivine

    • admin écrit :

      Bonjour Ludivine,
      Tu étais inscrite pour au moins 27 crédits en début d’année et tu ne t’es pas désinscrite, tu es donc couverte pour l’année académique.

  114. Miguel écrit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas décidé à ce que je veux suivre comme étude en supérieur alors je pense prendre une année sabbatique tout en gardant mon statut d’étudiant afin de pouvoir travailler en tant que tel. Je pense aller m’inscrire dans une haute école sans suivre les cours. Comment dois-je procéder ? Faut-il que je rende des certificats médicaux ou cela n’est pas indispensable ? Comment s’y prendre pour les examens ? J’ai besoin de plus d’informations.

    Merci d’avance.

    Miguel

  115. virginie écrit :

    bonjour
    je suis maman d un ado de 18 ans qui entre dans quelques jours à l école militaire de saint trond pour une formation de sous officier .
    sachant que durant cette formation il est rémunéré vais je garder le droit aux allocations ?
    attention il ne fait pas l année préparatoire …
    merci d avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *