Qu’est-ce qu’une passerelle ?

La passerelle est un processus académique qui permet de poursuivre des études dans un autre cycle ou dans un autre type d’études. Ce processus est automatique : il autorise l’institution supérieure, de plein droit, à inscrire un étudiant dans le cursus correspondant établi par les textes légaux une fois que celui-ci a accompli les études qui y donnent droit.

Dans quels cas, la passerelle est-elle autorisée ?

L’étudiant qui porte un grade académique de premier cycle de type court (université, HE, ESA, EPS) a accès aux études en vue de l’obtention du grade académique qui sanctionne des études de deuxième cycle aux conditions fixées par  l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 30 août 2017 pris en application de l’article 111, § 2, 1°, du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études.Une liste de ces passerelles a été établie par la Fédération Wallonie-Bruxelles, sous forme de tableau de correspondance, figurant à l’annexe de cet arrêté.

Attention : Les passerelles prévues valent également pour les étudiants porteurs d’un des titres délivrés par l’enseignement de promotion sociale correspondant à ceux délivrés par l’enseignement de plein exercice  conformément à l’article 75 du décret du 16 avril 1991 organisant l’enseignement de promotion sociale.

Quels sont ces titres de promotion sociale ?

Bacheliers en :
– Assurances
– Agronomie – finalité : techniques et gestion agricoles
– Bibliothécaire-documentaliste
– Chimie – finalités : Chimie appliquée / Biochimie / Biotechnologie
– Comptabilité – options : Banque et finances / Gestion / Fiscalité
– Construction – finalités : Bâtiment / Génie civil
– Commerce extérieur
– Droit
– Éducateur(trice) spécialisé(e)
– Électromécanique – finalité : électromécanique et maintenance
– Électronique – finalité : électronique appliquée
– Gestion des ressources humaines
– Gestion des transports et logistique d’entreprise
– Informatique de gestion
– Informatique et systèmes – finalités : Automatique / Informatique industrielle / Réseaux et télécommunications / Technologies de l’informatique
– Marketing
– Publicité – options : Agencement de l’espace / Médias contemporains
– Relations publiques
– Secrétariat de direction – option : Entreprise-administration
– Soins infirmiers
– Soins infirmiers pour les titulaires du brevet d’infirmier/infirmière hospitalier/hospitalière
– Techniques graphiques – finalité : Techniques infographiques
– Tourisme
Master en :
– Sciences de l’ingénieur industriel – finalités : Chimie / Electromécanique / Electronique.

Que se passe-t-il si l’étudiant n’est pas titulaire d’un grade de 1er cycle ?

Cet étudiant qui souhaite s’orienter vers un nouveau cursus, peut bénéficier, de manière générale, d’une valorisation de son parcours académique.Les autorités de l’établissement d’enseignement supérieur pourront lui proposer un programme personnalisé compte tenu des crédits déjà acquis lors d’études supérieures précédemment suivies.

L’étudiant qui reprend des études peut bénéficier de cette même valorisation et/ou de la valorisation des savoirs et compétences résultant de son expérience professionnelle (d’au moins 5 années) et/ou personnelle (article 119 du Décret Paysage).

Dans ce cas, seul l’établissement d’enseignement supérieur peut décider du programme que l’étudiant devra suivre .

Références juridiques

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

230 commentaires

  1. Brandon a dit :

    Bonjour,

    Je suis dans une situation particulière. Je me suis inscrit l’année passée au Master [60] en sciences informatiques à l’UCLouvain en ayant eu mon bachelier professionnalisant en informatiques de gestion à l’Institut Paul Lambin. L’université m’a dit que je devais suivre un module complémentaire comprenant essentiellement des cours de deuxième et troisième année du bachelier en informatique en parallèle avec des cours de master. Du coup, j’ai eu une année à 63 crédits l’année passée et j’en ai réussi 53 (raté 2 cours de 5 crédits).

    Cette année, j’ai une année à 53 crédits au total, en comptant les 2 cours que j’ai raté l’année passée et mon mémoire. Je voulais vous demander s’il y a un moyen d’être diplômé en juin en ayant réussi tous mes crédits sauf un seul cours compris dans le module complémentaire. C’est un cours dans lequel j’ai énormément de difficultés. Je l’ai raté trois fois d’affilé après tant d’effort et ma réussite dans ce cours est quasiment impossible. Ce qui est encore plus frustrant, c’est le fait que ce cours est un cours très peu pertinent. Un cours que je n’utiliserais jamais, un cours qui n’est pas un pré requis d’un autre cours que j’ai et qui n’a aucun lien avec les autres cours dans mon programme. En plus de cela, c’est un cours partagé avec les étudiants en bioingénieurs et ingénieurs civils qui ont les bases requises et plus de facilité en général pour ce cours.

    Le but du module complémentaire/passerelle est de donner aux étudiants les outils et les connaissances nécessaires pour pouvoir suivre les cours de masters sans difficulté dû aux lacunes qu’ils pourrait avoir. Déjà, je ne suis pas très d’accord avec cet raison, surtout dans mon cas où j’ai déja un bachelier en informatique. Mais je me dit aussi que si je suis capable de réussir tout mes cours de master sans avoir réussi ce cours, cela voudrait dire que le cours n’est pas pertinent et je trouverai cela totalement injuste si on m’empêche de recevoir mon master à cause d’un cours qui n’est pas pertinent dans mon programme et dans mes aspirations futures. Avez vous des informations ou des conseils concernant cette possibilité?

    1. Bonjour Brandon,

      Le diplôme de Master ne peut être délivré que si la totalité des cours a été validée. Seul le jury des examens pourrait (mais il n’a évidemment aucune obligation de le faire) vous délibérer en dépit d’un cours non réussi. C’est donc lui qui a la maîtrise de la situation.

  2. Salomé a dit :

    Bonjour madame, je m’apprête à obtenir mon DUT Techniques de commercialisation (malgré mon parcours en BUT). Je souhaite intégrer via passerelle une L3 sciences de l’éducation. Est-ce possible ? Si oui obtiendrais-je une licence à la fin de cette L3 ?

    1. Bonjour Salomé,
      Nous sommes un centre d’informations en Belgique. Pour traiter adéquatement votre question, vous pourriez prendre contact avec le CIDJ, notre équivalent français: https://www.cidj.com/ ; tél: 01.88.40.41.80

  3. Bonjour,

    Je suis à la Haute Ecole EPHEC en BAC 3 comptabilité, et je compte effectuer un Master en expertise comptable et fiscale en alternance à la HELHa. Ma question est donc, puis-je directement accéder au Master à la fin de mon année où bien dois-je effectuer obligatoirement 1 an de passerelle ? même si j’ai validé l’ensemble de mes crédits ? (180 ECTS)

    1. Bonjour Serkan,
      A priori, tu auras bien un accès direct au Master, l’année passerelle n’existant plus. Tu pourrais toutefois voir ton PAE augmenté de cours complémentaires. Mais ce Master étant organisé en co-diplômation avec la Haute Ecole EPHEC et l’UCLouvain, ce ne devrait pas être le cas.

  4. Bonsoir madame
    j’aimerais bien savoir où je peux continuer mon master après l’obtention de mon bachelier en optométrie en Belgique ?

    1. Bonjour Joyce,
      Il n’y a pas de master en ce domaine organisé dans l’enseignement supérieur belge.

  5. Master1 a dit :

    Bonjour,

    Quel Master puis-je suivre après 3ans en bachelier technologue en imagerie médicale ? Faut il une année de passerelle pour la transition ?

    Merci

    1. Bonjour Ihsanne,
      Voici les masters possibles : Master en sciences biomédicales – année unique
      Master en sciences biomédicales, à finalité approfondie
      Master en sciences biomédicales, à finalité spécialisée
      Master en sciences de la santé publique, à finalité Epidémiologie et biostatistique
      Master en sciences de la santé publique, à finalité Gestion des établissements et services de soins
      Master en sciences de la santé publique, à finalité Politiques, systèmes et promotion de la santé
      Master en sciences de la santé publique, à finalité Santé environnementale
      Master en sciences des religions et de la laïcité – Année unique
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Diachronie de la religion
      Master en sciences du travail, en alternance
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle
      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Travail social et non-marchand
      Par ailleurs, notre site déménage. Tu peux, dès à présent, poser tes questions sur notre nouveau site : http://www.inforjeunes.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.