Viktor a « racketté » son camarade de classe

renvoiViktor est en en 3e générale dans l’enseignement libre confessionnel, et il a 15 ans. Comme c’est le cas régulièrement, il va un lundi midi de février avec un camarade de classe dans un snack pour y déjeuner.

Ce jour-là est un jour spécial, puisque c’est l’anniversaire de Viktor. Son camarade lui a donc dit qu’il l’invitait. Mais, une fois le repas terminé, le camarade en question change d’avis et ne veut plus payer. Les deux garçons se disputent verbalement, et l’incident remonte auprès de la direction de l’école. Celle-ci entame une procédure d’exclusion à l’encontre de Viktor, en qualifiant les faits de « racket » !

Le jour de l’audition Viktor et son papa rencontrent le directeur de l’établissement pour être entendus et se défendre. Or, ni Viktor ni son père n’ont pu avoir accès aux pièces du dossier disciplinaire pour pouvoir préparer l’audition, ainsi que le prévoit le prescrit légal. Ces pièces ne seront finalement délivrées qu’à la fin de l’audition au prix de 7,50 euros (photocopies)!

Sur le PV de l’audition, signé par les différentes parties, figurent notamment le terme de « racket ». Sur ce PV, il est également écrit que les pièces du dossier ont été fournies à la fin de l’audition, au prix de 7,50 euros !  (NB : Infor Jeunes Laeken est en possession des copies de ces différents éléments).

Un recours a été introduit auprès du pouvoir organisateur, qui, en l’espèce, est l’ASBL qui gère l’établissement (réseau libre). Si le pouvoir organisateur ne réforme pas la décision de la direction, les parents de Viktor iront en justice.

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.