Roméo et Juliette Génération Basket : le projet

image1Sans prétendre  avoir trouvé la potion magique qui nous permettrait d’inoculer la mixité sociale, nous avons,  à travers la pièce de théâtre «  Roméo et Juliette, génération baskets  créé de nouveaux outils pédagogiques.

Le processus créatif  mis en œuvre dès l’écriture de la pièce conjugue les capacités rédactionnelles des permanents d’infos avec celles des jeunes.

Les objectifs du projet

  • Faire évoluer les mentalités et le constat en œuvre en matière scolaire.
  • Mettre en évidence le fait qu’aujourd’hui notre système scolaire n’est pas un vecteur d’émancipation sociale, mais bien un vecteur de reproduction des inégalités sociales.
  • Permettre en dénonçant les inégalités et les irrégularités du système de légitimer le changement du système scolaire.
  • Favoriser l’émergence d’une école de la réussite porteuse notamment des valeurs suivantes : égalité, mixité sociale, gratuité, lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion.
  • Communiquer les réalités du monde scolaire sur un mode créatif, ludique et artistique afin de battre en brèche les préjugés….
  • Permettre aux jeunes à travers un évènement festif et créatif de s’exprimer, d’affiner leur analyse de la réalité scolaire et ensuite de transmettre leurs connaissances à des tiers et auprès de l’opinion publique.

Le public

  • Les jeunes de 12 à 26 ans de la région bruxelloise
  • Les familles de la région bruxelloise
  • Les « usagers » qui fréquentent les AMO et tous les partenaires du collectif Marguerite, les adultes relais qui traitent des questions scolaires.

La méthode

C’est en réunissant les forces, et à travers un processus qui allie de manière inextricable professionnalisme et participation des jeunes que sont nés des outils innovants. C’est aussi, nous en sommes convaincus, cette méthode de travail qui leur donne du souffle. C’est la dynamique enclenchée  qui s’est poursuivi tout au cours de cette expérience.

De nombreuses répétitions ont eu lieu afin que chaque acteurs professionnels ou non puissent maîtriser son rôle. En effet, si les rôles principaux étaient joués par  des comédiens chevronnés, les rôles secondaires étaient eux  joués par des jeunes tandis que des membres du collectif étaient figurants.

Réaliser et jouer une pièce de théâtre, nous a obligé à réfléchir à notre pratique professionnelle à  faire évoluer celle-ci. Nous avons acquis de nouvelles compétences et de nouveaux savoir-faire. Nous restons dans un processus permanent de réflexion afin de faire évoluer nos outils. Notre pièce a été pensé afin d’être joué dans des lieux différents, qu’il s’agisse de l’espace public, d’espace polyvalent ou encore de théâtre.

Chaque représentation est dès lors unique et se transforme en fonction des lieux. Nos représentations sont suivies d’un débat ou d’animation, ultérieures, approfondies sur le droit scolaire. Nous pensons également à faire évoluer la pièce vers un model de théâtre forum.

Infor Jeunes Laeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.