Passer son jury, entre solution réaliste et miroir aux alouettes.

enseignement3Les aléas de la vie ont pesé sur votre scolarité, vous n’avez pas pu décrocher le diplôme  convoité, et vous songez à présenter un  jury.  Il convient de le préciser d’emblée : présenter le jury  n’est pas la panacée ni la solution de facilité, mais c’est parfois la dernière chance d’obtenir un diplôme qui ouvre les portes de votre avenir.

Comme vous le découvrirez à travers ce numéro, plusieurs opérateurs peuvent vous aider à présenter le jury. Par exemples, au sein du monde associatif, différentes ASBL, tels que notamment «  Lire et Ecrire  » organisent  des cours qui vous permettront  d’être en capacité de réussir votre CEB. Ces cours s’adressent aux adultes, ceux-ci ont le loisir de présenter  un travail personnel devant le Jury du  CEB. Les enfants de 6 à 12 ans peuvent  suivre  par correspondance  des cours de français, de mathématiques et de néerlandais  organisés  par la  FWB (Fédération Wallonie Bruxelles), qui visent, si le besoin se fait sentir, à les aider dans leur scolarité primaire dont le terme est l’obtention du CEB.

Si cette  dernière solution peut parfois s’avérer adéquate, il nous faut souligner toutefois,   à quel point le groupe joue un rôle déterminant dans l’apprentissage et les interactions qui animent celui-ci. Il crée de ce fait une dynamique favorable à l’appropriation des savoirs.

Il nous faut également préciser  que le seul fait de suivre des cours par correspondance ne permet pas de satisfaire à l’obligation scolaire.

Le CESS, quant à lui, peut également être préparé par le biais de cours par correspondance, mais cette solution nécessite un encadrement familial et une autonomie qui font parfois défaut à ceux qui se lancent dans cette aventure. Préparer le CESS via cette option est extrêmement exigeant.

Afin de briser votre isolement, vous pouvez éventuellement suivre une formation au CESS dans une école de promotion sociale (généralement en deux ans, avec présentation des examens dans l’école même). Notez qu’à Bruxelles,  ces écoles n’organisent ces cours qu’en journée.

Attention : l’offre « publique » de cours permettant de présenter le CESS n’étant pas à la hauteur de la demande, il faut vous y prendre tôt. A cet égard, il serait judicieux, que l’Etat prenne ou finance de nouvelles initiatives, qui offriraient à un public souvent fragilisé la possibilité  de passer le cap du CESS.

Enfin sachez que si vous souhaitez passer un jury de l’enseignement supérieur, vous devrez  vous adresser à la Haute Ecole ou à l’Université concernée par les études que vous souhaitez voir sanctionnées par un diplôme.

Même, ou surtout, si votre chemin s’est avéré sinueux, nous vous souhaitons bonne route à tous !

Chantal MASSAER

Directrice d’Infor Jeunes Laeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.