Les passerelles dans l’enseignement supérieur

Qu’est-ce qu’une passerelle ?

La passerelle est un processus académique qui permet de poursuivre des études dans un autre cycle ou dans un autre type d’études. Ce processus est automatique : il autorise l’institution supérieure, de plein droit, à inscrire un étudiant dans le cursus correspondant établi par les textes légaux une fois que celui-ci a accompli les études qui y donnent droit.

 Dans quels cas, la passerelle est-elle autorisée ?

L’étudiant qui porte un grade académique de premier cycle de type court (université, HE, ESA, EPS) a accès aux études en vue de l’obtention du grade académique qui sanctionne des études de deuxième cycle aux conditions fixées par  l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 30 août 2017 pris en application de l’article 111, § 2, 1°, du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études.Une liste de ces passerelles a été établie par la Fédération Wallonie-Bruxelles, sous forme de tableau de correspondance, figurant à l’annexe de cet arrêté.

Attention : Les passerelles prévues valent également pour les étudiants porteurs d’un des titres délivrés par l’enseignement de promotion sociale correspondant à ceux délivrés par l’enseignement de plein exercice  conformément à l’article 75 du décret du 16 avril 1991 organisant l’enseignement de promotion sociale.

Quels sont ces titres de promotion sociale ?

Bacheliers en :
– Assurances
– Agronomie – finalité : techniques et gestion agricoles
– Bibliothécaire-documentaliste
– Chimie – finalités : Chimie appliquée / Biochimie / Biotechnologie
– Comptabilité – options : Banque et finances / Gestion / Fiscalité
– Construction – finalités : Bâtiment / Génie civil
– Commerce extérieur
– Droit
– Éducateur(trice) spécialisé(e)
– Électromécanique – finalité : électromécanique et maintenance
– Électronique – finalité : électronique appliquée
– Gestion des ressources humaines
– Gestion des transports et logistique d’entreprise
– Informatique de gestion
– Informatique et systèmes – finalités : Automatique / Informatique industrielle / Réseaux et télécommunications / Technologies de l’informatique
– Marketing
– Publicité – options : Agencement de l’espace / Médias contemporains
– Relations publiques
– Secrétariat de direction – option : Entreprise-administration
– Soins infirmiers
– Soins infirmiers pour les titulaires du brevet d’infirmier/infirmière hospitalier/hospitalière
– Techniques graphiques – finalité : Techniques infographiques
– Tourisme
Master en :
– Sciences de l’ingénieur industriel – finalités : Chimie / Electromécanique / Electronique.

Que se passe-t-il si l’étudiant n’est pas titulaire d’un grade de 1er cycle ?

Cet étudiant qui souhaite s’orienter vers un nouveau cursus, peut bénéficier, de manière générale, d’une valorisation de son parcours académique.Les autorités de l’établissement d’enseignement supérieur pourront lui proposer un programme personnalisé compte tenu des crédits déjà acquis lors d’études supérieures précédemment suivies.

L’étudiant qui reprend des études peut bénéficier de cette même valorisation et/ou de la valorisation des savoirs et compétences résultant de son expérience professionnelle (d’au moins 5 années) et/ou personnelle (article 119 du décret « paysage »).

Dans ce cas, seul l’établissement d’enseignement supérieur peut décider du programme que l’étudiant devra suivre .

Références juridiques

-Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 30/08/2017 pris application de l’article 111, § 2, 1°, du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études

-Décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études

-Arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 7 mars 2013 fixant les passerelles donnant accès aux études organisées en Hautes Écoles

 Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

 

Print Friendly, PDF & Email