Les passerelles dans l’enseignement supérieur

Qu’est-ce qu’une passerelle ?

La passerelle est un processus académique qui permet de poursuivre des études dans un autre cycle ou dans un autre type d’études. Ce processus est automatique : il autorise l’institution supérieure, de plein droit, à inscrire un étudiant dans le cursus correspondant établi par les textes légaux une fois que celui-ci a accompli les études qui y donnent droit.

 Dans quels cas, la passerelle est-elle autorisée ?

Une liste de ces passerelles a été établie par la Fédération Wallonie-Bruxelles, sous forme de tableau de correspondance bien précis entre une ou plusieurs années réussies, ou encore à la suite d’un grade obtenu, dans tel ou tel cursus,  dans l’enseignement supérieur organisé ou subventionné par le Ministère (HE, Université, Promotion Sociale). Il faut donc se référer à ce tableau pour savoir si le droit à la passerelle est possible en fonction des années d’études réussies ou du grade obtenu. Ces années ou ces grades doivent être obtenus dans l’enseignement organisé ou subventionné par la Fédération Wallonie Bruxelles.

http://www.enseignement.be/index.php?page=4323

Attention : Les passerelles prévues valent également pour les étudiants porteurs d’un des titres délivrés par l’enseignement de promotion sociale correspondant à ceux délivrés par l’enseignement de plein exercice  conformément à l’article 75 du décret du 16 avril 1991 organisant l’enseignement de promotion sociale. L’étudiant qui n’a pas obtenu le titre ou dont le titre n’est pas correspondant peut s’inscrire sur base d’une admission personnalisée : une demande motivée doit être introduite auprès de l’établissement d’enseignement supérieur (Circulaire n°4444 du 10/06/2013 de rentrée académique 2013-2014).

Quels sont ces titres de promotion sociale ?

Bacheliers en :
– Assurances
– Agronomie – finalité : techniques et gestion agricoles
– Bibliothécaire-documentaliste
– Chimie – finalités : Chimie appliquée / Biochimie / Biotechnologie
– Comptabilité – options : Banque et finances / Gestion / Fiscalité
– Construction – finalités : Bâtiment / Génie civil
– Commerce extérieur
– Droit
– Éducateur(trice) spécialisé(e)
– Électromécanique – finalité : électromécanique et maintenance
– Électronique – finalité : électronique appliquée
– Gestion des ressources humaines
– Gestion des transports et logistique d’entreprise
– Informatique de gestion
– Informatique et systèmes – finalités : Automatique / Informatique industrielle / Réseaux et télécommunications / Technologies de l’informatique
– Marketing
– Publicité – options : Agencement de l’espace / Médias contemporains
– Relations publiques
– Secrétariat de direction – option : Entreprise-administration
– Soins infirmiers
– Soins infirmiers pour les titulaires du brevet d’infirmier/infirmière hospitalier/hospitalière
– Techniques graphiques – finalité : Techniques infographiques
– Tourisme
Master en :
– Sciences de l’ingénieur industriel – finalités : Chimie / Electromécanique / Electronique.

Comment fonctionnent les passerelles vers la HE ?

Les principes généraux des passerelles vers une année dans une HE sont les suivants et valent pour les étudiants qui poursuivent leurs études dans l’ancien système, avant l’entrée en vigueur du « Décret paysage » :

Attention donc : dans le nouveau système ne restera d’application que ce qui est des passerelles entre cycles d’études (et non plus entre années d’études), c’est-à-dire d’un 1er cycle de type court vers un 2ème cycle de type long ou d’un 1er cycle de type long vers un 2ème cycle de type court. Pour les étudiants qui s’inscrivent dans le nouveau système et qui souhaitent bénéficier d’une « passerelle » d’une année d’études vers une autre, il sera appliqué le mécanisme des admissions personnalisées.

Il existe deux types de passerelles pour passer d’une année d’études vers une autre pour ceux qui poursuivent leur études « dans l’ancien système » :

1-Passerelles pour bénéficier du passage d’une année d’études réussie dans un premier cycle de transition dans une institution universitaire ou une Haute Ecole vers une année d’études dans une Haute Ecole;

2-Passerelles pour bénéficier du passage d’une année d’études réussie dans l’enseignement supérieur de type court vers une autre année d’études dans une Haute Ecole.

Ces deux types de passerelles peuvent être accessibles de deux manières différentes :

-Un passage immédiat dans l’année supérieure moyennant un complément de formation de maximum 15 crédits ; après fixation du programme par les autorités de la Haute École ;

-Un passage immédiat dans la même année d’études.

Comment fonctionnent les passerelles vers l’Université ?

Il s’agit ici de passerelles qui permettent l’accès aux études de deuxième cycle à l’université pour les porteurs de grades académiques délivrés hors université (Promotion sociale, HE, ESA).
Ce type de passerelle peut s’opérer de deux manières :

-Un accès conditionné à la réussite d’une année préparatoire de 60 crédits maximum ;

-Un accès sur base d’une procédure d’admission tenant compte de l’acquisition des matières prérequises. Cette admission peut se faire sur base d’un examen universitaire ou interuniversitaire. À l’issue de la procédure, le jury pourra :

  • Autoriser l’accès immédiat de l’étudiant en première année de deuxième cycle sans que son programme de l’année ne puisse dépasser 75 crédits ;
  • Conditionner l’accès au deuxième cycle par la réussite d’une année d’études préparatoires de maximum 60 crédits.

A savoir : il est possible de bénéficier ensuite de passerelles « internes » au sein de l’université.

Comment fonctionne les passerelles vers l’enseignement supérieur artistique ?

L’accès en cours d’études, sur base d’études supérieures antérieures ou d’une expérience professionnelle ou personnelle, est toujours conditionné à la décision du directeur de l’École supérieure des Arts, sur avis du Conseil de Gestion pédagogique. Cet avis se fonde sur le dossier de l’étudiant et éventuellement sur une évaluation de ses aptitudes artistiques.

Références juridiques

-Décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études

-Arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 7 mars 2013 fixant les passerelles donnant accès aux études organisées en Hautes Écoles

-Arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 30 juin 2006 fixant les conditions d’accès aux études à l’université pour les porteurs de grades académiques délivrés hors université

-Décret du 31 mars 2004 définissant l’enseignement supérieur, favorisant son intégration à l’espace européen de l’enseignement supérieur et refinancant les universités

-Décret du 20 décembre 2001 fixant les règles spécifiques à l’Enseignement supérieur artistique organisé en Écoles supérieures des Arts (organisation, financement, encadrement, statut des personnels, droits et devoirs des étudiants).

-Décret du 5 août 1995 fixant l’organisation générale de l’enseignement supérieur en Hautes Écoles

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

417 réponses à l'article Les passerelles dans l’enseignement supérieur

  1. Mimi écrit :

    Bonjour,

    Pour des raisons personnelles , j’ai du me contraindre (avec plaisir quand même) à suivre des cours de droit du soir à l’ICC (cours de promotion sociale) au lieu de suivre un cursus universitaire. Je sais que ce n’est pas l’objectif de la formation de promotion sociale qui est professionnalisante mais, il est je le sais possible, j’effectuer une passerelle vers l’université moyennant une année transitoire de 1 an.

    De plus, le décret Marcourt émet la possibilité d’annuler cette année préparatoire mais de surcharger les années de Master en droit.

    On essaye de me décourager , or j’en suis totalement capable. J’aimerais y voir plus clair car les cours de promotion sociale sont tout de même un investissement de 3 ans en cours du soir à raison de 4x par semaine.

    Merci beaucoup 🙂

    • admin écrit :

      Bonjour Mimi,
      Tu es sous le coup des nouvelles dispositions du « Décret paysage ». En cas de réussite de ton cycle de promotion sociale tu peux postuler pour une inscription en 2ème cycle universitaire. Soit inscription directe, soit avec un programme complémentaire.

  2. Denis Bonfond écrit :

    Bonjour ou bonsoir,

    Ma situation est la suivante: Je suis devenu étudiant non-finançable cette année 2014-2015 suite à trois premiers bacheliers dans le supérieur (commerce extérieur, marketing, gestion hôtelière). J’ai tenté un recours pour pouvoir m’inscrire en Haute Ecole en commerce extérieur mais celui-ci ne m’a pas été favorable. Suite à cela, je me suis inscrit en promotion sociale dans la section commerce extérieur en cours du soir.

    Ce que j’aimerais savoir, c’est si une passerelle vers une haute école était possible (en commerce extérieur bien sûr). Si c’est le cas, y a-t-il des conditions à remplir ou des manoeuvres particulières? Et après cobien d’années en cours du soir?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    • admin écrit :

      Bonjour Denis,
      Dans le nouveau système mis en place par le Décret Paysage du 7 novembre 2013, les passerelles se font désormais de cycle à cycle et non plus par année. Il faut donc a priori réussir un cycle pour obtenir une passerelle vers un autre cycle. Le passage en cours de cycle d’un type d’enseignement vers un autre reste possible mais il n’y a pas d’automaticité : l’étudiant doit recourir à la demande d’admission personnalisée (sur dossier, donc).

  3. myriam écrit :

    Bonjour,

    moi j’aimerai bien reprendre des cours en ressource humaine bachelier 3 ans mais je ne sais pas est ce que les cours en promotion social donne accés a un diplome reconnue par la federation wallonie bruxelles?

    les prix d’inscription varie aussi selon votre situaion familiale?
    ou puis-je trouver tout les renseignements

    Merci bcp

  4. Fai écrit :

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études il y a 3 ans en marketing et j’aimerai faire un master. J’aimerai bien savoir si le décret marcourt me donne droit à un accès direct sans la passerelle.

    Bien à vous,

    • admin écrit :

      Bonjour Fai,
      Non, car il s’agit d’un grade de 1er cycle de type court. Pour avoir accès au 2ème cycle il te faut alors une décision positive des autorités académiques ou une décision du Gouvernement (via un Décret à venir ou un recours auprès du Commissaire du gouvernement). Les autorités peuvent fixer des conditions complémentaires (ex. : 15 crédits complémentaires au programme fixé).

      • Master écrit :

        Bonjour,

        J’avais un peu la même question que Fai. Cependant, pourriez-vous m’expliquer plus précisément lorsque vous parlez  » d’une décision positive des autorités académiques ou une décision du Gouvernement  » s’il-vous-plaît ?

        Par ailleurs, j’aimerais entreprendre un Master en sciences politiques, orientation relations internationales à l’ULB. Est-ce que c’est possible avec mon bachelier en Marketing ? Merci d’avance.

        • admin écrit :

          Bonjour Master,

          Merci de formuler et de contextualiser vos questions personnelles. Concernant le Ma sciences po : il est accessible au porteur d’un grade académique de l’enseignement supérieur non universitaire de 1er cycle de type court délivré en Communauté française de Belgique moyennant programme complémentaire de maximum 60 crédits compte-tenu de l’ensemble des crédits que l’étudiant peut par ailleurs valoriser lors de son admission. Ces enseignements supplémentaires font partie de son programme d’études de 2ème cycle.
          Moyennant programme complémentaire de maximum 60 crédits : Bachelier – assistant(e) social(e), bachelier – conseiller(ère) social(e), bachelier en droit, bachelier en communication, bachelier en sciences administratives et gestion publique.

  5. B.K. écrit :

    Bonjour,

    j’ai un graduat en droit (sciences juridiques), diplômé de l’ICC en 2005 et je souhaite continué vers un master en sciences de gestion …
    pourriez-vous me dire si dans le cadre des nouvelles dispositions cela est envisageable?
    Pour infos: je dispose de plus de 8ans d’expériences dont +-3 ans en tant que consultant auditeur avec une formation complémentaire de post-graduat en gestion des ressources humaines (3 années réussies mais mémoire non présenté) qui me permet aussi de rentré un dossier VAE.

    Merci pour votre réponse.

    K.B.

    • admin écrit :

      Bonjour BK,
      Les passerelles automatiques vers l’enseignement supérieur de type long non universitaire sont : « Sciences administratives » et « Gestion des services généraux ».
      Tu dois donc introduire une demande motivée en mettant aussi en avant tes acquis professionnels.

  6. Thibault écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiant en 1ere année comptabilité section gestion en Promotion sociale et j’en ai pour 4 ans.

    A la fin de mes 4 années, j’aimerai savoir s’il était possible de faire un Master à l’Université Catholique de Louvain (gestion ou autres?), quels sont les conditions d’accès ? Examen préparatoire ? Cours supplémentaires durant ma première année de Master (MA1 ?)

    Merci de votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Thibault,
      Potentiellement, la réussite du baccalauréat t’ouvre les portes d’un second cycle. Dans le nouveau système, qui t’es applicable, des « passerelles »ne restera d’application que ce qui est des passerelles entre cycles d’études (et non plus entre années d’études), c’est-à-dire d’un 1er cycle de type court vers un 2ème cycle de type long ou d’un 1er cycle de type long vers un 2ème cycle de type court. Ces passerelles ne sont pas encore fixées par le gouvernement.

  7. Thomas écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en 2eme en sociologie-anthropologie et j aimerais transiter vers une HE en AESI sciences humaines. Est-ce que avec le nouveau décret il m est toujours possible de passer en 2éme?

    Merci d avance.

    Thomas

    • admin écrit :

      Bonjour Thomas,
      Tu es déjà inscris dans l’enseignement supérieur de plein exercice depuis au moins deux années académiques. C’est donc l’ancienne législation qui t’es applicable. Pour voir les possibilités de passerelles dans ce cadre : http://www.enseignement.be/index.php?page=4323&navi=82

      • Thomas écrit :

        Merci, voila qui me soulage.

        Autre petite question, j’ai également vu quelque part qu’il était possible de passer d’une année à une autre au cours d’année (même après Décembre), sous certaines conditions. Mais je n’ai pas trouvé d’autres informations et les secrétariats des étudiants n’ont pas l’air très informés …
        Avez-vous plus d’information ou bien un lien vers un site ?

        Merci encore!

        Thomas

        • admin écrit :

          Bonjour Thomas,
          Il s’agit de l’article 101 du « Décret Paysage » du 07 novembre 2013. Trois « temps » à retenir dans la démarche d’inscription.
          -la date limite est fixée au 31/10 de l’année académique;
          -certains étudiants peuvent s’inscrire jusqu’au 30/11 : ceux qui sont en évaluation prolongée suite à une force majeure;
          -par dérogation, le « Gouvernement peut, sur avis de l’établissement d’enseignement supérieur, autoriser exceptionnellement un étudiant à s’inscrire au-delà de ces dates lorsque les circonstances invoquées le justifient.

      • Guy DENIS écrit :

        Je suis interpellé par cette réponse car pour l’année académique 2015/2016, le décret paysage sera d’application pour la 2e année de formation AESI (suite du bloc 1 imposé)….

  8. Tasquin écrit :

    Bonjour
    Je vais terminer un baccalauréat en comptabilité fiscalité en promotion sociale et j aimerais entamer un master en droit.
    Est ce possible et dans quelles conditions car ce n est pas clair les nouvelles dispositions.
    Merci

  9. admin écrit :

    Bonjour Tasquin,

    Selon la législation en vigueur, il n’y a pas de passerelle prévue avec le Master en Droit. Il y a des passerelles avec d’autres Masters, reprises ici : http://enseignement.be/index.php?act=search&page=26889&prefill_type=&prefill_domaine=&prefill_grade=&prefill_annee=&type=2C&domaine=28&grade=28003&annee=3

  10. manou écrit :

    Bonjour,
    je suis en première logo et c’est ma première année d’étude en supérieur.
    Je voudrai l’année prochaine transiter vers l’AESI sciences naturelles. Est-il possible de passer en 2eme AESI ?
    Si non, est-il possible d’avoir des dispenses si je refais ma première en AESI ?
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Manou,
      Depuis l’adoption du Décret « paysage » en novembre 2013, les passerelles, pour les nouveaux étudiants, se font de cycle à cycle. Les établissements supérieurs peuvent toutefois autoriser une passerelle d’une année à une autre en fonction du dossier de l’étudiant (admission personnalisée) ou si cet établissement à prévu une passerelle automatique. Tu dois donc introduire une demande de passerelle auprès de la Faculté/Directeur de catégorie pour obtenir éventuellement cette paserelle ou à tout le mois quelques dispenses.

  11. Mathieu écrit :

    Bonjour,
    Voilà ma situation:
    J’ai réussi la 1 ère BAC de type long(en 2 ans), mais j’ai raté la 2ème BAC
    J’ai décidé de m’orienter cette année vers le type court en comptabilité(en rentrant en 2ème BAC directement) mais cela ne me plait pas du tout et aimerais changer l’année prochaine vers le commerce extérieure.

    Suis-je sujet à l’ancienne législation ou à la nouvelle?
    Si c’est la nouvelle et que je dois remplir un dossier, quels critères sont déterminants pour être accepté?

    Merci d’avance,
    Mathieu

  12. Tanghe Alexandre écrit :

    Bonjour,
    suite à 3 échecs répétés (Marketing, médecine, médecine dentaire), je suis inscrit en promotion sociale (cours du soir uniquement dans cette branche) en chimie et en 1er bachelier. Jusqu’à présent, j’ai réussi tous les modules/examens et je compte bien réussir cette année académique). Je souhaite savoir si je peux m’inscrire en haute école en septembre prochain svp et toujours dans la même orientation ? Je suis en train de préparer un dossier dérogation à introduire à la haute école en question être accepté. Merci pour votre réponse. Alexandre

    • admin écrit :

      Bonjour Alexandre,
      Oui car tu te trouves en situation de réussite (au moins 45 crédits réussis au cours de l’année précédente), et ce même si tu es encore régit par les anciennes dispositions en matière de finançabilité, cela devrait facilité ta dérogation.

  13. Farid écrit :

    Bonsoir,

    Je voudrais savoir si il existe une passerelle pour passer d’Informatique de Gestion (dans une HE) à Ingénieur industriel ?

    • admin écrit :

      Bonjour Farid,
      Non car il s’agit d’une demande de passerelle d’un enseignement de catégorie économique vers un enseignement organisé dans la catégorie technique. Tu peux toutefois solliciter une admission personnalisée qui te permettra peut-être d’obtenir au moins des dispenses de cours.

      • Farid écrit :

        Donc, je suppose que la section « informatique industrielle » permet d’avoir cette passerelle ?

        J’hésite grandement à commencer des études d’ingénieur, le soucis étant les 5 années d’études ..

        J’avais en tête de commencer un bachelier de 3 ans pour avoir un diplôme et une certaine sécurité, et plus tard, voir si je voulais continuer vers des étude d’ingénieur, ou pas.

        Sachant que c’est le côté programmation en robotique qui m’intéresse le plus (et aussi un peu d’électronique/mécanique), les études d’informatique industrielle sont elles un bon compromis selon vous?

        Merci !

        • admin écrit :

          Bonjour Farid,
          Il s’agirait d’un baccalauréat supérieur technique en « Informatique et systèmes ». Cela correspond aux centres d’intérêts dans le domaine, que tu nous mentionnes.

  14. camille écrit :

    Bonjour, j’ai fait deux 1ère annees en ba1 medecine à l’ulb et une année en biomédical, puis on m’as un refusė l’inscription pour une 4année de ba1. Je ne suis plus finançable.
    Cette année je me suis mises à travailler mais je veux reprendre mes études et voudrais m’inscrire en première année en infirmerie à galilé. Est ce possible?? c’est une hautes école.

    • admin écrit :

      Bonjour Camille,

      Le caractère non-finançable persiste durant les cinq ans qui suivent le dernier échec. Toutefois, la Haute Ecole peut très bien vous accorder une dérogation même si vous n’êtes pas finançable sur base d’une lettre de motivation que vous leur adressez. La dérogation n’est pas accordée fréquemment, mais c’est possible.

  15. Antoine écrit :

    Bonjour,

    j’ai été diplômé en kiné en juin 2014 en Haute-Ecole. J’aimerais maintenant reprendre des études de podologie en deux ans (au lieu de 3) dans cette même Haute-Ecole, est-ce encore possible?

    Merci,

    Antoine

    • admin écrit :

      Bonjour Antoine,
      En principe oui. Il s’agit d’une passerelle interne permettant à l’étudiant de se réorienter au sein d’un même type d’institution. Tu dois donc introduire une demande en ce sens auprès de la HE concernée.

  16. Charly écrit :

    Bonjour, j ai échoué deux ans a l’université et un an en haute école. Que puis je faire pour l’obtention d’un diplome du type haute école si ma lettre de dérogation est refusée. existe-t-il une passerelle si je fais un bac en promotion social pour retourner en haute école (hepl) ?

    • admin écrit :

      Bonjour Charly,
      Le système des passerelles est applicable dans tout l’enseignement supérieur et donc aussi en promotion sociale. Un BAC obtenu dans ce type d’enseignement est équivalent au BAC obtenu en « plein exercice ». Tu peux donc bénéficier d’une passerelle promotion sociale vers la HE ou l’université.

  17. libreline écrit :

    Bonjour,

    je suis actuellement en 3 ème année de bachelier de gestion de ressources humaines. J’ai terminé tout mes cours mais je n’ai pas passer le travail de fin d’études. Je voudrais savoir si il est tout de même possible de commencer un master en septembre 2015?en attendant que je passe le master ou si le master est capital?
    je compte passer mon tfe en juin 2016 et le master que j’entreprends dure 2 ans de septembre 2015 à juin 2017.

    Merci pour votre réponse.

    Libreline

    • admin écrit :

      Bonjour Libreline,
      La règle générale nécessite de posséder au moins le grade « inférieur » pour accéder au master. Cela étant d’autres accès sont possibles, comme le précise le Décret du 7 novembre 2013, notamment pour « l’étudiant qui doit encore réussir 15 crédits pour obtenir le grade de 1er cycle de type court ou de type long » (art.111,3) ou bien encore via le processus de l’admission personnalisée (VAE) (art.119).
      Tu pourrais donc demander, sur ces bases, d’entamer ton master dans l’attente de ton TFE de juin 2016.

  18. Maxime écrit :

    Bonsoir,
    Actuellement je suis en Bac1 en Communication à l’université Saint-Louis,
    j’aimerais, à la suite de cette année, me réorienté vers une haute école mais toujours en suivant un cursus de communication, serait il possible de passer directement en deuxième ? Et si c’est faisable, est ce qu’une année réussie avec des crédits résiduels me permettrait de changer quand même d’établissement ?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Maxime,
      Le passage d’une année à une autre de l’université vers la HE ou inversement se fait sur base du processus de l’admission personnalisée. Tu dois donc te référer au Règlement de la HE pour voir comment introduire ta demande (délais, forme, etc) car cela varie d’un établissement à l’autre. Cette admission est donc théoriquement possible y compris avec des crédits résiduels.

  19. Ana écrit :

    Bonjour,
    J’ai raté 2 fois ma première année bachelier en sciences humaines à l’université, puis j’ai recommencé une première année en science de gestion à l’université mais je suis sur le point de rater. Je ne serai donc plus finançable. J’aimerai demander une dérogation dans une haute école pour recommencer ma première en marketing. Est ce que j’ai plus de chances d’être acceptée étant donné que je n’ai pas encore tenté la haute école ? Les notes de mes années précèdentes auront-elles une influence ? Ainsi que les dispenses ?
    Si je ne suis pas acceptée, je pense faire une année en promotion sociale. Est ce que je pourrais, après avoir réussi ma première en promotion sociale faire une passerelle vers la haute école ?

    Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Ana,

      La dérogation peut être accordée sur base d’une lettre de motivation. C’est en fonction de l’ensemble des éléments de la motivation que la décision sera prise (notamment en faisant apparaître les raisons des échecs et ce que vous mettez désormais en place dans votre manière d’étudier pour réussir, les raisons qui vous ont motivée à changer d’orientation et choisir maintenant le marketing, etc.)

      Il n’y a pas de passage automatique entre une 1e réussie en promotion sociale et une 2e en plein exercice, cer, même si le diplôme final est correspondant, l’organisation des années d’études n’est pas la même d’un système à l’autre. C’est donc la Haute Ecole qui détermine si un passage est possible et à quelle condition. Par contre, un passage de Bachelier vers un Master est possible aux mêmes conditions qu’en plein exercice.

      • Paulina écrit :

        Bonjour admin, je suis étudiante en 3e année chimie en haute école.( c’est ma 7e année de bachelier). J aimerai savoir si j obtient mon diplôme cette année, serait il possible de faire une passerelle en 2e année science dentaire à l université? (Au pire m’inscrire en 1ère année science dentaire). Merci

        • admin écrit :

          Bonjour Paulina,
          Avec l’accord du jury d’admission et pour autant que tu sois bien toujours finançable (nous n’avons pas l’ensemble de ton parcours académique).

          • Paulina écrit :

            Bonjour, je suis actuellement étudiante en 3e année chimie à la haute école.
            Lorsque j obtiens mon bac ( cess) à l’étranger, je fais une 1ere année d université en biochimie (2009-2010)
            Je viens ensuite en belgique ou je commence mes études à la haute école
            1 ère année echec (2010-2011)
            1ère année (2011-2012)
            2e année échec (2012-2013)
            2e année (2013-2014)
            3e année échec (2014-2015)
            3e année échec (2015-2016)
            3e année en cour (2016-2017)
            J’aimerais savoir si j obtiens mon diplôme cette année, est ce que je serais encore en conditions de pouvoir:
            -suivre une passerelle à l’université ?
            – ou demander une dérogation pour m’inscrire en 2e année science dentaire?
            le décret paysage s’applique t’il pour toutes mes années d’études? Merci

          • admin écrit :

            Bonjour Paulina,
            Si tu t’inscris en 2ème cycle tu seras bien finançable. De même pour une passerelle. Le Décret s’applique à présent pour toutes les années.

          • Paulina écrit :

            Bonjour
            Donc il me serait impossible de recommencer un premier cycle?

  20. Ed écrit :

    Bonjour,

    j’ai entrepris un bachelier en ressources humaines et désire par la suite faire un master en ingénierie et actions sociales.

    Suis-je dans les conditions ou dois-je faire 15 crédits pour y accéder?

    • admin écrit :

      Bonjour Ed,

      Les conditions de cette passerelle sont déterminées par la Haute Ecole qui organise le Master. En région Bxl – BW, il y a deux écoles.

      – A l’Institut Cardijn à Louvain-La-Neuve, les crédits supplémentaires sont les suivants :
      Pour les Bacheliers Gestion des ressources humaines : 5 crédits supplémentaires :
      Institutions et politiques sociales (3 CR)
      Méthodologie de l’action sociale (2 CR)

      – A la Haute Ecole P-H Spaak à Bruxelles :
      il parle d’un programme complémentaire :
      Module 1 : L’étudiant choisit un cours (parmi la liste proposée en ligne) organisé à l’ULB. Ce cours doit être choisi sur place, le jour de l’inscription.
      Module 2 : Approche et enjeux de l’Action sociale (6 ECTS)
      – Topographie institutionnelle de l’action sociale (30H/3 ECTS)
      – Pratique et enjeux des méthodologies de l’action sociale (30H/3 ECTS)

  21. Deherdt Valérie écrit :

    Je suis en BAC 2 à la HELHA pour devenir institutrice maternelle. Cette année tous mes cours sont réussis mais pas mes stages et je risque donc de rater mon année et financièrement il m’est très difficile pour moi de devoir recommencer, je suis seule avec 2 enfants à charge.

    Par rapport au décret Marcourt, je voudrais savoir si grâce aux cours réussis, j’aurai droit à mes dispenses? Je voudrais également savoir s’il est possible pour moi alors, de suivre les cours de troisième en refaisant les stages de deuxième?

    • admin écrit :

      Bonjour Valérie,
      Ton année sera déclarée réussie si tu as obtenu au moins 45 crédits sur les 60 au programme. Tu passes alors dans l’année supérieure, avec en plus à ton programme les 15 crédits restant.
      Si tu obtiens moins de 45 crédits tu peux, tout en recommençant ta seconde, prendre déjà des cours de 3ème pour te constituer une « année complète ».

  22. Guéritte écrit :

    Bonjour, j’avais commencé à St Louis des études de droit mais j’ai échoué. Je suis passée à la Haute Ecole ISES. J’ai terminé mes 3 années avec grande distinction. Je suis partie 9 mois en Australie pour faire un break.
    Maintenant, je souhaiterais m’inscrire à l’ULB pour entamer le Master mais j’ai appris qu’il y avait encore une année de passerelle alors qu’il avait été question qu’elle ne serait plus applicable en 2015.
    Pouvez-vous me dire ce qu’il en est ? Je suis prête à entamer encore 2 années mais pas 3. Merci d’avance pour votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Guéritte,

      Actuellement, les informations du ministère et des sites des universités indiquent toujours que l’année préparatoire (60 crédits) est requise pour les Bachelier en droit des hautes écoles qui veulent accéder au master à l’université. Il y aurait peut-être lieu de contacter la faculté de droit des universités pour savoir si un changement sera d’application bientôt ou non.

  23. Vinciane écrit :

    Bonjour,

    j’ai un graduat en droit (que j’ai obtenu en 2008). Ne trouvant pas de travail j’aimerais faire des études d’assistant social! Avant je pouvais passer directement en 2ème! Est-ce toujours possible? J’ai cru comprendre qu’avec le nouveau décret on peut choisir des cours à la carte… Comment cela fonctionne t-il??

    Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Vinciane,
      Avec ton graduat, tu as accès au 1er cycle dans l’enseignement supérieur. En fonction du type et du nombre de crédits réussis, tu auras accès à telle ou telle année de ton nouveau cursus. Il existe un tronc commun obligatoire et au-delà de celui-ci des cours optionnels que tu peux choisir. Tu peux donc d’une certaine manière « organiser ton année » d’où l’expression utilisée « à la carte ».

  24. Hafsa écrit :

    Bonjour,
    Cette année j’ai suivi la première année de médecine dentaire à l’Ulg , suite à mes résultats catastrophiques, j’ai décidé de m’inscrire l’année prochaine en soins infirmiers à l’HE. Le souci est que je dois passer une seconde session pour mes examens ratés, suis-je obligé d’y aller (même pour signer les examens) ? Car ça me pose vraiment problème vu que la seconde session tombe au même moment ou je pars en vacances.
    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Hafsa,
      Non, mais alors tu dois te désinscrire selon la procédure prévue dans le Règlement Général des Etudes. Attention que si tu bénéficies d’une bourse d’études et que tu n’accomplis pas l’ensemble de l’année tu devras nécessairement en rembourser un pourcentage à la Communauté Française.

  25. seda écrit :

    bonjour,
    je suis à la HELHa en Agro-Industries et Biotechnologie en 2éme bac et j’aimerais au terme de mes 3années faire un master en bioingénièrie (chimie et bio industries) et voudrais savoir si je devrais faire une année passerelle ou si je pourrais commencer directement en MA1.
    Merci d’avance

  26. Noé Colonval écrit :

    Bonjour,

    Je viens de terminer ma première année de droit dans une Haute Ecole (Paul-Henri Spaak – ISES ). A l’obtention de mon diplôme de bachelier et via le système des passerelles, pourrais-je avoir accès au master en droit d’une université belge et y poursuivre mes études en vue de devenir avocat ?
    Merci.
    Noé

    • admin écrit :

      Bonjour Noé,
      Comme tu as commencé tes études supérieures en 2014/2015, c’est le Décret Paysage qui te sera appliqué lors d’une demande de passerelles. Celles-ci s’effectuent de cycle à cycle et non plus d’année en année. Si ta demande vise le passage d’une année en HE vers une année en Université d’un cursus correspondant (c’est le cas) alors tu dois passer par une procédure de demande de passerelle « personnalisée »

  27. gisèle écrit :

    Bonjour,

    j’ai commencé des études de médecines il y 10 ans ,
    suite à 2 echecs en 3 ème année j’ai du arrêter pendant 5 ans
    cette année, je pourrais me réinscrire ?
    en quelle année pourrais je me réinscriore ?
    vu qu’il y a un test éliminatoire en fin de 1 ère me demandera t-on de refaire la 1 ère ?
    j’ai réussi le numérus clausus en fin de 1 ère en 2006 ?

    • admin écrit :

      Bonjour Gisèle,
      La réinscription est possible 5 ans après le dernier échec dans l’année qui suit celle de ta dernière réussite. Cela étant, la réforme législative modifiant l’organisation des études de médecine est actuellement en cours. Le contenu définitif n’st donc pas encore connu.

  28. Geanina écrit :

    Bonjour,

    J’ai été inscrite deux fois de suite en médecine (à l’UCL) et ces deux années ont été des échecs. Je ne suis donc plus finançable, mais j’aimerais connaitre « les chances » que mon recours aboutisse pour une troisième première année en médecine en communauté française – je suppose cependant que cela dépend fortement des raisons pour lesquelles l’échec a eu lieu.
    Egalement, j’aimerais connaitre les différentes possibilités de passerelles (université ou haute-école) afin d’arriver aux études de médecine.

    Merci beaucoup!

    • admin écrit :

      Bonjour Geanina,
      Il est impossible de déterminer le % de réussite d’une demande de dérogation. Comme tu le mentionnes toi-même cela dépend des raisons qui ont généré l’échec.
      Pour les passerelles :
      http://www.enseignement.be/index.php?page=4323&navi=82

      • Geanina écrit :

        Bonjour,

        Je n’ai trouvé aucune passerelle vers la médecine sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
        Pourriez-vous m’indiquer le prix (environ) d’une année d’études en médecine en tant qu’étudiant non-finançable? Est-ce tout de même possible de s’inscrire de cette façon (et de payer soi-même ce que l’Etat devrait normalement prendre en charge dans le cas d’un étudiant finançable) ?

        Merci pour vos réponses.

        • admin écrit :

          Bonjour Geanina,

          Un étudiant déclaré non finançable ne peut s’inscrire, sauf s’il bénéficie d’une dérogation accordée par l’université. Pour cela, il faut adresserune lettre de motivation à l’université choisie.

  29. SONIA écrit :

    Bonjour à tous,

    Travaillant à temps plein, j’ai entrepris pour l’année académique 2014-2015 un master en Sciences du Travail en horaire décalé à Charleroi. Nous avions le choix de bénéficier de l’étalement de ce master et vu le nombre de soirée de cours (6 soirs semaine) j’ai demandé à étaler ma première année d’étude à raison de 35 crédits pour 2014-2015 et le reste pour l’année qui arrive 2015-2016.

    On nous avait dit que la deuxième partie de l’étalement couterait 66 euros ( ce qui vaut vraiment la peine quand on travaille et que l’on souhaite réussir).
    Cependant, dans le document d’étalement il faisait mention de ceci :« Droits d’inscription

    En raison des récentes modifications décrétales, les modalités de poursuite de l’étalement en 2015-2016 sont susceptibles d’être adaptées notamment en termes de programme et de droits d’inscription. »
    Je précise que le document était obligatoirement à signer pour que l’étalement soit d’application.

    Aujourd’hui j’apprends que la deuxième partie de mon étalement me coûtera 835 euros et non plus 66 euros…

    On essaie de contacter beaucoup de personne mais chacune nous renvoie vers une autre.

    En début d’année, on ne nous a jamais prévenu de ce changement … Si dès le début on avait été clair avec nous, personne n’aurait fait l’étalement !

    J’ai essayer de trouver une solution en proposant de passer en 2 eme session les 25 crédits que je n’avais pas acquis et la réponse est catégorique : ON ne peut pas car je n’ai pas présenté la première session, j’ai respecté mon engagement à ne pas passer les cours que je n’avais pas choisi ! Par contre si j’avais passer un cours qui n’était pas autorisé , l’étalement tombait ! Si j’avais su cela plutôt j’aurais passer les cours en juin et maintenant il est trop tard.

    J’écris au nom de beaucoup d’étudiant car je ne suis pas la seule dans le cas !

    J’ai payé le minerval complet pour mes 35 crédits, je ne suis donc pas d’accord de payer une deuxième fois ce montant !

    Quelle moyen de recours avons nous ? Quelles sont les personnes qui pourront faire évoluer la situation positivement ?

    Nous avons besoin de votre aide, tout le monde ne peut pas donner 835 euros du jour au lendemain comme ça. De plus, par principe a aucun moment on a été informer concrètement des modifications qu’il pouvait être apportée!
    Le service des inscriptions est formel on est obligé de payer les 835euros mais j’estime que la clause dans le document d’étalement était très voir beaucoup trop vague ! Personne ne s’attendait à cette situation !

    VIVE le Decrèt MARCOURT !!!!

    En espérant recevoir une réponse qui pourra faire bouger la situation.

    Sonia

    • admin écrit :

      Bonjour Sonia,
      Cette situation est pour le moins étonnante d’autant plus que le Cabinet Marcourt a annoncé il y a quelques jours le gel du minerval pour 2015/2016. En clair, les taux en vigueur en 2014/2015 restent identiques pour 2015/2016. Tu devrais donc payer 66 €.
      Toute contestation peut être introduite auprès du Commissaire du Gouvernement en charge de l’établissement supérieur que tu fréquentes.

      • melanie écrit :

        Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse.

        Vers qui peut-on se diriger pour connaitre le commissaire du gouvernement de l’ULB ?

        Car au sein de l’ulb, ils continuent à nous dire que l’on devrait payer l’entièreté du minerval …

        • admin écrit :

          Bonjour Melanie,

          Le commissaire du gouvernement auprès de l’ULB est M.Marc Mayné. Dans ce genre de problématique, un recours peut être aussi introduit auprès de l’ARES :

          ARES – Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur
          rue Royale, 180
          B – 1000 Bruxelles
          +32 2 225 45 11
          info@ares-ac.be

  30. Eva écrit :

    Bonjour,
    En tant que étudiante non finançable, puis je, après avoir réussi mon bachelier en droit (première année en promotion sociale) de passer en 2éme en droit dans une Université, par la « passerelle »? Ou c’est seulement après avoir terminé 3 ans que je pourrais passer dans une Université?
    Pouvez vous me citer les écoles en promotion sociale dans lesquelles « le droit en bachelier » peut être suivis par le master en droit?
    Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Eva,

      Il n’y a pas de passerelle organisée par le législateur entre la 1e Ba professionnel et la 2e à l’université. Il faudrait demander à la faculté via l’introduction d’un dossier de demande, si vous pourriez bénéficier de dispenses.

  31. Paul écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant en 1ère BAC sciences chimiques à l’université de Mons et j’aimerai savoir si il m’est possible d’effectuer une passerelle entre l’université et une haute école en catégorie technique chimie.

    J’ai été délibéré en situation de réussite à 46 crédits. Dans ce cas si la passerelle m’est possible, puis-je demander le passage en deuxième en haute école?

    Merci de votre réponse.

    Bonne journée.

  32. Nat écrit :

    Bonjour,

    J’aimerai commencer cette année un bachelier en comptabilité(option gestion) dans une promotion sociale. Après mes 3 années, est-il possible d’aller directement vers un « master en gestion (120 crédits) » dans une HEC ?

    Merci de votre réponse.

    Bonne journée.

    • admin écrit :

      Bonjour Nat,
      Cette possibilité n’était pas prévue dans l’ancien système de passerelles. Depuis la rentrée académique, tous les étudiants qui s’inscrivent pour le 1ère fois dans l’enseignement supérieur se voient appliqués les règles du Décret Marcourt de novembre 2013. Les passerelles sont possibles à présent uniquement de cycle réussi vers un cycle supérieur. Les titres supérieurs délivrés dans l’enseignement de promotion sociale sont réputés équivalents à ceux du plein exercice. Le « problème » actuellement est que la liste des passerelles n’est toujours pas arrêtée par le Gouvernement, donc impossible de te répondre avec plus de précision. cela étant, si la passerelle désirée n’est pas possible automatiquement, le Décret institue aussi une procédure d’admission personnalisée, donc sur dossier.

  33. ombrelia écrit :

    Bonjour, j’entame ma dernière année de bachelier éducateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif en promotion sociale. J’aurais voulu savoir à quel master ou post-graduat nous avions accès SANS perdre une année de passerelle. Je suis maman de 5 enfants et j’ai déjà 35 ans, j’aimerais quand même pouvoir exercer quelques années avant ma retraite loool. Merci d’avance 🙂

    • admin écrit :

      Bonjour ombrelia,

      Le Master qui est accessible de manière directe est le Master en sciences du travail en horaire décalé soit à L’ULB, l’UCL ou l’ULG.

      Avec la réforme du décret Paysage, il ne devrait plus y avoir d’années préparatoires nulle part sauf des crédits supplémentaires variables.

  34. andromède écrit :

    Bonjour Admin,
    tout d’abord merci pour les efforts que tu fournis afin de nous aider a y voir mieux. Moi je viens d’être diplômé en informatique de gestion dans une école de promotion sociale, et j’aimerais faire un master à l’ulb, je voudrais connaitre les master auxquelles j’ai droit de m’inscrire sans pour autant que ce soit juste les sciences en informatique..pour ma part j’aimerais me réorienter dans un master en communication et information, serait-ce possible ? aussi dois-je passer obligatoirement par une passerelle?
    merci d’avance !!

  35. Roxane écrit :

    Bonjour,

    J’ai obtenu un bachelier en droit en haute école en 2012. Actuellement, je travaille au sein d’une administration et je souhaiterai reprendre le master en droit à horaire décalé de l’UCL. Suite au décret paysage, puis-je directement accéder à ce master ou dois-je passer par la case « passerelle »?

    D’avance merci

    • admin écrit :

      Bonjour Roxane,
      On pourrait penser que tu pourrais directement accéder au Master, puisque le Décret Paysage va organiser les passerelles de cycle à cycle uniquement, hormis les admissions personnalisées. Malheureusement la liste de ces passerelles automatiques (+ 15 ECTS maximum) se fait attendre. Nous te suggérons donc d’introduire auprès de l’établissement supérieur une demande pour entamer directement l’année académique en MA1.

  36. Vander Elst écrit :

    Bonjour,

    je suis infirmière bachelier depuis 5 ans. Je souhaite entamer des études de médecine. Est ce que je bénéficie d’une reconnaissance de matières, de crédit cours? Serais je dispensée de cours?

    Merci

  37. Victoria écrit :

    Bonjour,
    vers quelle option HE mon fils peut-il bénéficier d’une passerelle our entrer en 2ième?
    voici son parcours à l’ULB:
    1erBac langues modernes raté
    1er Bac histoire de l’art et archéologie raté;doublé et réussi.
    2ième Bac histoire de l’art et archéologie raté en juin et seconde session en passe d’être ratée.

    bibliothécaire-documentaliste?assistant social?régendat en Histoire et sciences humaines?…d’autres portes ouvertes?
    Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Victoria,
      Il existe des passerelles vers le supérieur de type court en HE :
      Section normale secondaire – arts plastiques BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – éducation physique BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – français et français langue étrangère BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – français et morale BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – français et morale BA 2 15
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – français et religion BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – langues germaniques BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – mathématiques BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – sciences économiques et sciences économiques appliquées BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – sciences humaines: géographie, histoire, sciences sociales BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale secondaire – sciences: biologie, chimie, physique BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale technique moyenne – bois-construction BA 2 15
      catégorie pédagogique Section normale technique moyenne – bois-construction BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale technique moyenne – économie familiale et sociale BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale technique moyenne – électromécanique BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie pédagogique Section normale technique moyenne – habillement BA 2 15 (si en rapport avec la sous-section visée)
      catégorie sociale Bibliothécaire-documentaliste BA 2 15

      BA = Baccalauréat
      2 = 2ème année
      15 = 15 crédits complémentaires

  38. Celia écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en année préparatoire à l’université de Liège pour le master en science de la population et du développement.
    Je voudrai savoir s’il est possible d’accéder à mon master même si j’ai raté un examen de ma seconde session? D’après le secrétariat de la faculté, il serait possible que certains cours disparaissent l’année prochaine avec le décret Marcourt. Je pensais tout de même que j’aurai accès au master avec mes 45 crédits réussis. Ma question étant: est-il possible que je passe en 1ère année master avec 45 crédits? Qu’en sera-t-il pour les cours que je n’ai pas réussi s’ils n’existent plus? Un programme adapté à ma situation? Ou devrai-je recommencé tous les 60 crédits comme un étudiant de haute école qui arrive en master étant donné que les passerelles n’existent plus? Le sujet étant assez complexe, j’espère avoir été claire dans la formulation de mes questions.

    Merci d’avance pour votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Celia,
      En principe, si tu as acquis au moins 165 des 180 ECTS constituant le 1er cycle, tu dois passer en MA1 ou encore au moins 45 ECTS de la prépa. L’ULG peut te constituer, via une convention, un programme sur mesure.

  39. Victoria écrit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous avoir la gentillesse de répondre à mes questions svp?
    Merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Victoria,
      Je pense que nous avons répondu ! Nous avons énormément de questions non seulement sur ce site – ce qui est visible – mais aussi par mail, téléphone et pendant nos 28 heures de permanences « physiques » par semaine. Nous faisons donc au mieux.

  40. étudiante écrit :

    Bonjour,

    Madame, Monsieur,

    J’aimerai obtenir une petite précision: Pour les années préparatoires, quel système s’applique?
    Les étudiants en années prépa 14-15 vont-ils automatiquement en master avec éventuellement des crédits à valoriser et d’autres unités d’enseignement à refaire (en cas d’échec de tous ou d’une partie des cours) ? Dans une telle situation il n’y a donc pas d' »échec » pour cette année pour les étudiants en année préparatoire?

    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Etudiante,
      L’année prépa, qui disparaît, en principe en 2015-2016, est considérée comme une année du BAC. Les mêmes règles s’appliquent donc. Il faut donc obtenir 165/180 crédits sur l’ensemble du BAC + prépa. Tu peux aller en master tout en valorisant ton année de prépa.

  41. Noémie Sarah Mahtoub écrit :

    Bonjour,

    Ma situation est compliquée. Voici mon curriculum vitae :

    – 2010-2011 : 1ère année bachelier en éduc. physique (échouée)
    – 2011-2012 : 1ère année bachelier en éduc. physique (échouée mais 40 ECT réussis avec minimum 10/20)

    – 2013-2014 : 1ère année bachelier en assistant social (réussi avec distinction)
    – 2014-2015 : 2ème année bachelier en assistant social (réussi avec distinction).

    Cependant, je me rends compte que les études en éducation physique était faite pour moi et j’aimerais me réorienter dans cette branche. Etant donné qu’en assistant social j’ai réussi des cours qui pourraient valoir en éducation physique (comme philosophie par exemple) à hauteur de 5 ECT, est-il possible pour moi de reprendre le bachelier en éduc. physique en 2ème ?

    Bien à vous

    • Noémie Sarah Mahtoub écrit :

      *étaient faites

    • admin écrit :

      Bonjour Noémie,
      Le passage d’une année réussie(et non d’un cycle) vers une année du même cycle mais d’une autre orientation est soumise à l’appréciation du jury d’admission de la HE/université. Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée.

  42. Selin écrit :

    Bonjour,

    Je souhaite faire des études en langues germaniques, à la HE. Or, je me demande si la classe passerelle au master est obligatoire. Je demande cela car, d’après le décret qui va entrer en vigueur fin Septembre 2015-2016, les classes passerelles (j’ai cru comprendre) ne devraient pas être nécessaire… Et cela m’arrangerait, en l’occurrence.

    Dans l’attente de votre réponse, je vous remercie de votre compréhension
    Bien à vous.

    • Selin écrit :

      *si la classe passerelle à la licence est obligatoire.

    • admin écrit :

      Bonjour Selin,
      Il n’y a plus d’année préparatoire en tant que telle depuis la rentrée 2014/2015. Mais, l’établissement supérieur peut néanmoins intégrer au programme du Master des crédits complémentaires qui peuvent aller jusqu’à 60 (!). En clair, l’étudiant devrait peut-etre accomplir en deux ans ce qu’il réalisait précédemment en 3 ans.

  43. Stef écrit :

    Bonjour,
    J’ai terminé un graduat en informatique industrielle en 1996 et ai travaillé en informatique dès 1996.
    A présent j’aimerai savoir s’il existe une formation la plus courte possible afin d’obtenir un diplôme universitaire.
    Travaillant dans le secteur publique, un diplôme universitaire est nécessaire afin de monter en barème.
    Quelles possibilités s’offrent à moi ?
    En vous remerciant,
    Stef.

    • admin écrit :

      Bonjour Stef,
      L’université organise, dans le domaine informatique : Sciences informatiques, Ingénieur civil en informatique, Ingénieur civil en informatique et gestion.

      • Stef écrit :

        Bonjour Admin, ça je l’avais bien compris, mais à partir de mon graduat de 1996, combien d’années d’études devrais-je faire pour obtenir un diplôme universitaire (même type court tant que c’est universitaire) ?
        Entendons-nous bien, je ne compte pas avec ce diplôme chercher un emploi d’ingénieur, je souhaite juste monter en grade dans ma profession actuelle, et cela est uniquement possible si je décroche (suite à une formation quelconque en promotion sociale) un diplôme universitaire. D’où ma question : Dois-je refaire 4 années d’études aux cours du jour comme si mon graduat n’existait pas ou ne valait rien ou bien puis-je suivre des cours du soir en promotion sociale pendant un an ou deux via une sorte de passerelle afin d’éviter de devoir arrêter de travailler pendant 4 ans ?
        Et par le jury d’état ? Existe-t’il des possibilités ? Merci beaucoup.

        • admin écrit :

          Bonjour Stef,
          Le nouveau système de passerelles instauré par le Décret Paysage est basé sur le passage d’un cycle à un autre sans année complémentaire (sauf 15 ECTS en plus maximum). L’enseignement supérieur de promotion sociale est concerné. En clair, tu pourras passer d’un baccalauréat X (1er cycle) vers un Master Y (2ème cycle). Malheureusement, aucun tableau de correspondances n’a été publié par le Cabinet Marcourt.
          Deux possibilités donc : soit ton graduat te permet de passer directement en Master selon le tableau de correspondances à venir, soit ce n’est pas le cas, et alors, tu devras faire une demande d’admission perrsonnalisée. Dans le cas de la passerelle directe tu devras, en fonction de la section que tu choisis, accomplir un MA1 ou un MA2.
          Le jury de la CF n’organise pas de jurys universitaire ou supérieur (sauf paramédical) : ce sont les universités, les HE et ESA qui sont compétentes pour les organiser elles-mêmes.
          La promotion sociale ne propose pas d’année passerelle ou préparatoire telle que tu le mentionnes

  44. Michael écrit :

    Bonsoir,

    Je voudrais s’il est possible de continuer mes etudes dans une autre université mais en restant dans le meme cursus. Dans mon cas j’ai reussi ma premiere année de science politique a l’ulb cette année et je voudrais savoir si je peux commencer ma 2ieme directement a saint louis par exemple.
    Merci d’avance!

  45. Julie écrit :

    Bonjour,

    J’ai réussi mon Bachelier en droit à l’ulb et j’aurais voulu savoir quel(s) Master(s) je peux faire tout en restant à l’université mais en changeant de faculté.

    Y a-t-il une liste quelque part ? J’ai bien trouvé une liste concernant les étudiants ayant eu un diplôme en Haute école et voulant se lancer dans un cursus universitaire mais je n’ai rien vu concernant ma demande.
    Si une telle liste n’existe pas, quelle démarche faut-il entreprendre ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  46. tara écrit :

    Bonjour admin ,
    j’aimerais savoir si une passerelle de la deuxième année assurances promotion sociale en 2ème régendat en sciences économique est possible ? car je suis étudiant finançable qui a raté au moins 3 fois ça première . La dernière année que j’ai raté (2014-2015) est en regendat math avec 30 crédits réussis ( stages +tous le cours théorique pour le normale secondaire , à savoir philo, toutes les psycho-péda ) . Merci de me dire si j’ai une chance d’être accepté par une haute école via admission personnalisée car je suis vraiment intéressé par les études de professeur mais en économie.

    • admin écrit :

      Bonjour Tara,
      L’article 107 du Décret Paysage stipule que ce sont les autorités de l’établissement supérieur qui fixe les conditions générales qu’elles appliqueront pour valoriser les crédits acquis par les étudiants au cours d’études supérieures ou parties d’études supérieures déjà suivies avec fruit. Il est donc impossible pour nous de te répondre par l’affirmative ou la négative. Cela étant, de manière générale, tu as toutes tes chances d’être acceptée car les études supérieures de promotion sociale
      sont équivalentes à celles du plein exercice.

  47. Lara écrit :

    Bonjour,

    Après avoir réussi un Bachelier de transition en bio-ingénieur en sciences agronomiques dans une Haute Ecole (études supérieures de type long) est-il possible d’effectuer une passerelle vers un Master dans une université (dans ce cas l’ULG) pour poursuivre la même formation (Bio-ingénieur en sciences agronomiques)? Si oui, y a t-il obligation d’une année complémentaire ou de quel nombre de crédits supplémentaires?

    Merci pour la réponse

  48. eglantine écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement professeur aesi arts plastiques, j ai également un bac d assistant en psychologie. Je souhaite reprendre une formation pour devenir professeur d économie sociale et familiale, mais j aimerais suivre cette formation en cours du soir. Selon vous quelles sont les possibilités qui s offrent à moi pour atteindre mon but? Merci d avance

    • admin écrit :

      Bonjour Eglantine,
      Comme tu le sais, il s’agit de « Professeur de cours techniques » (3 ans). L’Institut pédagogique De Fré organise cette formation en économie sociale. Comme tu possèdes déjà un bachelier agrégé de l’enseignement secondaire inférieur, tu pourrais être dispensée de la plupart du programme, sur demande.
      http://www.defre.be

  49. Karin écrit :

    Bonjour, j’aurai un petit renseignement à vous demander, je suis titulaire d’un graduat en comptabilité obtenu en promotion sociale cours du jours et du certificat d’aptitude pédagogique, ce qui me donne un titre B (dit suffisant) hors je ne trouve pas d’emploi et j’aurai aimé obtenir un titre A (dit requis) AESI ou AESS .
    Pouvez-vous m’indiquer les options qui s’offrent à moi.

    D’avance je vous remercie.

  50. Chris écrit :

    Bonsoir,
    Quelle joie de trouver une page tellement informative.
    Question compliquée .
    J’ai fait un bachelier études économiques de type court gestion de tourisme en 1986!
    J’ai pû recevoir du ministère la confirmation que cela correspond au même bachelier actuel.
    Mon but – tout d’abord passer avec ce diplôme à un bachelier de type long – idéalement direction gestion d’entreprise.
    But après , commencer un Master type universitaire.
    Que dois je faire pour compléter un bachelier type long?
    Quelles universités / hautes écoles pourraient me donner cette possibilité?
    Avez vous un contact?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Chris,
      « Gestion de l’entreprise » (Type long) est organisé en Haute Ecole:
      http://www.ichec.be
      http://www.he-ferrer.eu
      Pour l’instant, compte tenu du fait que le Gouvernement CF n’a toujours pas publié d’arrêté d’exécution concernant le nouveau système des passerelles, il est impossible de vous dire si il y aura une passerelle automatique entre le baccalauréat que tu possèdes et le Master en type long « Gestion d’entreprise ». A défaut d’une telle automaticité, tu pourras néanmoins introduire une demande d’admission personnalisée.

  51. khadija écrit :

    je suis inscrite en 2année brevet soins infirmiers, il y’a 5 ans j’étais en bsi 1e année réussi et 2e année échouée avec la validation de 40 crédits résiduels, j’aimerai savoir si je réussi ma 2e année brevet SI, est-ce que je pourrais réintégrée le bsi, Est-ce que je devrais refaire la 2e bsi ou passer à l’année supérieur. merci bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Khadija,
      Nous ne comprenons pas bien ta demande. Tu suis des études secondaires complémentaires (Brevet soins infirmiers) et tu voudrais bénéficier d’une passerelle vers le Bachelier en Soins infirmiers (Supérieur paramédical) ?

  52. Laurent écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en MA1 de sciences pharmaceutiques auquel j’ai échoué les deux dernières années académiques (43 crédits réussis). Ma demande de recours auprès du vice-recteur ayant été refusé, je suis dans une situation un peu délicate.

    Puis je me réinscrire dans un autre master ? (il me semble avoir lu l’existence d’une tolérance concernant une réorientation) ou si je pars vers les études HE à quoi aurais je accès ?

    Cordialement

    • Laurent écrit :

      (pour être plus précis, j’ai échoué deux fois en MA1 sciences pharmaceutiques.)

    • admin écrit :

      Bonjour Laurent,
      Le Décret du 11 avril 2014 prévoit en effet une réorientation (et donc une troisième inscription possible tout en restant finançable), mais uniquement pour le 1er cycle. En 2ème cycle, la règle est de « pouvoir » rater deux fois. Cela étant rien n’empêche d’introduire une demande de dérogation. Idem si tu te diriges en HE.

      • Laurent écrit :

        Merci pour votre réponse

        Donc le soucis du financement se posera également en HE. Et savez vous à quels masters je pourrais avoir accès avec mon bachelier en sciences pharmaceutiques ? je n’ai trouvé que peu d’info là dessus

        • admin écrit :

          Bonjour Laurent,
          Le nouveau système de passerelles mis en vigueur par le Décret Paysage doit fonctionner de cycle à cycle. Un tableau de correspondance doit être publié par le Ministère. Suite à un cycle réussit dans telle orientation, on pourra bénéficier d’une passerelle vers une ou plusieurs autres orientations dans le cycle suivant. Les passerelles d’une année réussie dans un cycle X vers une année supérieure dans une autre orientation de même cycle ou du cycle suivant, ne pourra plus se faire que via la procédure d’admission personnalisée. La difficulté actuelle est que ce tableau n’est toujours pas publié. Nous sommes donc pour l’instant dans l’impossibilité de te répondre concrètement.

  53. Laura écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement un bachelier en promotion sociale et je souhaite présenter mon TFE cette année mais j’aurai 22 ans en mars 2016. J’ai le chômage complet indemnisé depuis mars 2015 ai-je droit à la dérogation ? ( j’ai travaillé de 2013 à 2014 ). Merci d’avance

  54. joufer écrit :

    Bonjour,
    Français, je suis venu étudier en Belgique à 18 ans, tout de suite après l’obtention de mon baccalauréat.
    Et 3 ans plus tard, je fais partie de la première promotion ayant réussi le tout nouveau bachelier paramédical en psychomotricité en haute école (plein exercice).
    Malheureusement, je découvre que ce diplôme ne me permet pas de travailler en France car il n’y a pas encore d’équivalence de la profession de psychomotricien pour le moment…
    J’envisage donc de reprendre des études mais je ne parviens pas à trouver les passerelles vers une nouvelle formation (ça bloque sur le site de la F-WB!) : éducateur spécialisé, podologue ou ergothérapeute m’intéresseraient bien…
    Pourriez-vous me renseigner sur les éventuelles dispenses de scolarité ou passerelles dans ces domaines ou dans d’autres qui me seraient accessibles ? Sachant que l’idéal pour moi financièrement serait de rentrer directement dans une 2ème année d’une formation en 3 ans maxi (j’en ai déjà fait 3, et pour pas grand’chose pour le moment!), voire en promotion sociale pour pouvoir travailler un peu à côté de mes études…
    Peut-on prétendre à une passerelle dans une autre haute école que celle qui a délivré le 1er diplôme?
    Merci de vos conseils!

    • admin écrit :

      Bonjour Joufer,
      Le Décret Paysage a modifié le système de passerelles. Dorénavant, les passerelles sont de cycle à cycle. Un cycle réussi donne accès à plusieurs autres cycles, moyennant éventuellement un complément de crédits. Malheureusement, le tableau de correspondances des passerelles n’est toujours pas publié. Dans l’attente, l’ancien système était appliqué, mais celui-ci, comme tu as pu le constater, n’est à présent (en fait depuis plusieurs semaines), plus accessible. Impossible donc de te dire à quoi tu as droit en terme de passerelles. Le mieux est de contacter les HE qui organisent les études qui t’intéresseraient pour savoir si la passerelle est possible.

  55. couchy écrit :

    Bonjour,

    J’ai un BA sage-femme puis-je m’inscrire en 3ème année du BA infirmier?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Couchy,
      Les passerelles d’une année à une autre (et donc pas de cycle à cycle) peuvent se faire mais sur base de l’introduction d’une demande via la procédure d’admission personnalisée. Cette procédure figure obligatoirement dans le Règlement Général des Etudes de l’établissement d’enseignement.

  56. deboss écrit :

    Bonjour je suis en 2ème assistante social a la Helha , j’hesite a me réorienter , quels sont mes choix d’option pour rester en 2ème? mais dans une option différente merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Deboss,
      Si tu souhaites te réorienter dans ton premier cycle, en restant au même niveau d’études, il s’agit alors d’une demande de passerelle. Le Décret Paysage ne prévoit plus que des passerelles automatiques de cycle à cycle (1er cycle A vers deuxième cycle B). La passerelle d’une année réussie Y vers une même année Z n’existe plus de manière automatique. Tu dois alors solliciter une inscription via la procédure d’admission personnalisée. Cette procédure doit figurer obligatoirement dans le RGE de l’établissement supérieur.

  57. Gabriel écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en 2ème bac sciences administratives et gestion public de l’enseignement de promotion sociale.
    Au vu de cela, ma question est la suivante:

    – Est-il possible de m’inscrire en 1ère Bac droit à l’ULB?

    ps: un détail me semble important, je n’ai pas obtenu mon CESS.
    En effet, c’est sur base d’un examen d’entrée que j’ai pu avoir accès à mon bachelier.

    Merci d’avance pour votre réponse 🙂

  58. béa écrit :

    Bonjour,

    Si je réussis ma 1ère bac droit à l’université mais que je n’ai pas 60 crédits, est-ce-que je peux quand même passer en 2ème bac droit et changer d’établissement (vers haute école).

    Merci

  59. coulonval écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1 bac ingenieur de gestion HEC, et je me rends compte que les cours de comptabilité ne m’intéressent vraiment pas.
    Est-il possible de passer en physique toujours à l’Ulg pour le second quadrimestre, et de passer les examens du Q2 en Physique en juin?
    Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Coulonval,
      Les passerelles automatiques d’une année à une autre, d’option différente n’existe plus suite au Décret Paysage. Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée.

  60. Sophie écrit :

    Bonjour je suis actuellement en plein cursus scolaire en 2 eme bachelier éducateur spécialisé en accompagnement psycho éducatif en promotion social et une fois terminé le bachelier est il possible de devenir avocate ? quel passerelle puis je faire a savoir que en éducateur spécialisé il y a du droit ds nos cours et qu on est amené a travailler avec des délinquant et a accompagner au tribunal.
    merci de m éclairer un peu svp bisous a tous.

    • admin écrit :

      Bonjour Sophie,
      Pour être avocat, il est nécessaire d’obtenir un Master en Droit à l’université et d’effectuer trois ans de stage chez un avocat. Tu peux solliciter une passerelle vers l’université en MA1 après la réussite de ta BA3. Malheureusement, le tableau des correspondances des passerelles n’existent plus pour l’instant, le GVT de la CF n’ayant toujours pas publié ce nouveau tableau. Nous sommes donc incapable de te dire si une passerelle directe et automatique existe. Si cette passerelle n’existe pas, tu peux introduire une demande d’admission personnalisée. Cette procédure doit être indiquée dans le RGE de l’université.

  61. solieta écrit :

    Bonjour,
    je suis étudiante en sciences politiques l’ULB et j’ai fait deux fois ma première en droit avant.Mes deux années en droit ont été un échec. Je me demandais si je pouvais passer en information et communication à l’ULB/Saint-Louis ou même en haute école en réussissant ma BA1 sciences-po ? Y’a t-il moyen de faire une passerelle ?

    • admin écrit :

      Bonjour Solieta,
      Les passerelles d’une année vers une autre doivent se faire uniquement via la procédure de l’admission personnalisée, et ce depuis l’entrée en vigueur du Décret Marcourt. En effet, seules les passerelles d’un cycle réussi à un autre cycle sont (devraient) être automatiques.
      La procédure admission personnalisée doit nécessairement figurer dans le RGE de l’établissement.

  62. Hélène écrit :

    Actuellement étudiante en dernière master en langues et lettres germaniques, mais ne disposant pas de l’AESS, j’aimerais savoir ce que je peux faire pour avoir un titre pédagogique me permettant de donner cours à des enfants (niveau primaire et début secondaire) ?

  63. Gaelle écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1ère année bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif en promotion sociale. Je n’ai pas le CESS j’ai réussi un test d’admission. Est il possible de me diriger vers une 2 ieme annee bachelier instituteur primaire grâce à une passerelle ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Gaëlle,
      Il n’y a pas d’automaticité. Il est nécessaire d’introduire une demande d’admission personnalisée auprès de la HE. La procédure, qui peut varier d’un établissement à un autre, figure dans le RGE de la Haute Ecole.

  64. Alexanne écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1ère sciences biomédicales à l’Umons, mais j’aimerais bien passé en sciences industrielles (haute école de type long 5ans). Est il possible de directement passer en deuxième si je réussi ma 1ère année biomed ?
    Ou alors pourrais je avoir des dispenses ?

    • admin écrit :

      Bonjour Alexanne,
      Les deux demandes sont à faire au moment de la sollicitation d’inscription. Il n’y a pas de passerelles automatiques. Concernant les dispenses, et pour autant que les cours soient identiques, les crédits acquis le sont définitivement et « accompagnent » l’étudiant dans son parcours académique.

  65. priscilla écrit :

    bonjour cette année je vais terminé ma 3ème année en droit en promotion sociale. avec le nouveau décret je ne comprend pas trop si finalement j’ai une passerelle à faire pour aller vers un enseignement universitaire donc encore 3 ans d’étude ou si il n’y a plus de passerelle donc 2 ans d’étude? je sais qu’il y a 60 crédits complémentaires mais seront ils repris dans une année distincte ce qui me ferais 3 ans d’étude ou seront ils ajouté aux crédit des deux autres années donc seulement 2 ans d’étude . merci de votre réponse.

  66. paul écrit :

    bonjour j ai un master en kinesitherapie et je pratique depuis deux ans mais le métier ne me plait plus e j aimerais me réorienter. existe t il des passerelles vers d autres masters? merci

    • admin écrit :

      Bonjour Paul,
      La liste des passerelles automatiques qui devait être produite par le Gouvernement CF, ne l’est toujours pas depuis 2014. Il faut donc pour l’instant introduire une demande d’admission personnalisée. Les chances de succès d’une telle demande vont vers d’autres études paramédicales

  67. Tygee écrit :

    Bonjour! Je suis actuellement en BA2 normale secondaire (sciences humaines)
    Je désire me réorienter l’année prochaine (suite aux expériences des stages) vers des études d’assistant social. Serais-je immédiatement en 2ème bachelier ? Et si je réussis néanmoins la plupart des cours de cette année , pourrais-je également espérer obtenir des dispenses de la « BAC 2 assistant social » ? Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Tygee,
      Des dispenses, probablement, si des cours identiques se trouvent simultanément au programme des deux bacheliers. Pour l’admission directe en BA2, tu devras introduire une demande d’admission personnalisée. La procédure exacte, qui varie souvent d’un établissement à l’autre, se trouve obligatoirement inscrite dans le RGE de l’établissement.

  68. Laly écrit :

    Bonjour,
    Voilà, mon cas est le suivant.
    Pour des raisons personnelles que je n’évoquerai pas ici, j’ai travaillé un an plutôt que d’aller a l’Université quand j’étais encore boursière, ensuite il y a des problèmes et des papiers perdus qui on fait de l’an dernier je n’ai pas eu droit à la bourse alors que je devais. Je n’ai pas pu accéder a des études universitaire, j’ai commencé un cursus haute école qui ne plaisait pas et j’ai raté. Cette année je ne suis pas boursière, j’ai donc repris un cursus haute école en droit qui me plait. Cette année, je peux être boursière et j’aimerais aller à l’Université. Est-il possible, en étant sous le Decret Paysage de passer d’une première Bachelier Haute Ecole en Droit à une Deuxieme Bachelier Universitaire ?

    • admin écrit :

      Bonjour Laly,
      Pas de manière automatique. Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée pour la BA2 auprès de l’université. La procédure d’admission personnalisée doit obligatoirement figurer au RGE de l’université. Tu dois la suivre précisément.

  69. priscilla écrit :

    bonjour cette année je vais terminé ma 3ème année en droit en promotion sociale. avec le nouveau décret je ne comprend pas trop si finalement j’ai une passerelle à faire pour aller vers un enseignement universitaire donc encore 3 ans d’étude ou si il n’y a plus de passerelle donc 2 ans d’étude? je sais qu’il y a 60 crédits complémentaires mais seront ils repris dans une année distincte ce qui me ferais 3 ans d’étude ou seront ils ajouté aux crédit des deux autres années donc seulement 2 ans d’étude . merci de votre réponse.

  70. Kelk écrit :

    Bonjour , je suis en deuxième année bachelier électromécanique en haute ecole , première année réussi avec distinction , premier quad de la deuxième année réussi avec distinction , bon j’aimerai savoir si après mon bachelier je pourrai faire une demande pour passer en 1 master ingénieur civil , si je réussi toutes mes années avec distinction , ou alors si ce n’est pas possible combien d’année après mon bachelier il me faudra pour devenir ingénieur industriel , merci

    • Kelk écrit :

      svp j’ai oublié de préciser , je suis un cycle de type court merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Kelk,
      Le Décret Paysage instaure les passerelles de cycle à cycle : tel type court réussi vers tel type long (ou universitaire). La liste de ces passerelles devait être fixée par le gouvernement, mais deux ans après ce n’est toujours pas le cas. Impossible de te dire donc si la passerelle que tu souhaites serait possible. A priori, cette passerelle serait logique. Mais dans l’état actuel de la législation, tu ne pourrais donc qu’introduire une demande dans l’établissement supérieur qui organise « Ingénieur civil ».

  71. aki écrit :

    Bonjour je suis gradué géomètre expert immobilier, c’est actuellement le dernier graduat encore existent.
    Je voudrais poursuivre mes étude et entamer un Master en aménagement du territoire à l’ursu pouvez me guider ? Quel sont les conditions pour avoir accès au Master avec un graduat ( promotion social). Je suis très motivé mais tellement déçu des restrictions lié à mon diplôme…

    • admin écrit :

      Bonjour Aki,
      Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée auprès de l’établissement supérieur selon la procédure que tu trouveras dans le RGE de cet établissement. En effet, la liste des passerelles d’un cycle réussi vers un autre cycle n’est toujours pas publiée depuis 2013, tel que prévu dans le Décret Marcourt.

  72. Julie écrit :

    Bonsoir,
    Je ne comprend décidément plus rien au décret.
    Donc je pose ma question directement:
    Je suis actuellement à l’université en bac 1 science de gestion (1 ère année donc)
    Si tout ce passe bien, je devrais réussir mon année , mais je voudrais tout de même aller en 2 eme année en haute école(option commerce exterieur. )
    Ai – je encore le droit ou c’est plus possible?
    je me suis renseigné sur ce site :
    http://www.enseignement.be/index.php?act=search&page=26889&prefill_type=2C&prefill_domaine=28&prefill_grade=28002&prefill_annee=3&type=1L&domaine=10&grade=10043&annee=1
    et je vois que c’est possible en rajoutant 15 crédit.
    Voila quelqu’un pourrait-il m’éclaircir svp?
    merci beaucoup.

    • Julie écrit :

      Je pose ma question car j’ai entendu dire que les passerelles d’année en année n’étaient plus possible.
      Merci

    • admin écrit :

      Bonjour julie,

      A notre connaissance les passerelles d’année en année sont toujours d’actualité jusqu’à présent. Ce qui a été supprimé c’est l’année préparatoire entre le bachelier et le master, que l’on appelle parfois indûment « passerelle ».

      • Julie écrit :

        Ok merci pour votre réponse
        mais j’ai encore une petite question
        Ayant eu plus de 30 crédits l’année passé, j’ai doublé ma 1 ère mais je peux suivre des cours de 2 eme par anticipation.
        Mais le problème c’est que je me suis mis dans la tete que j’allais changer d’école et donc ça ne me servirais pas à grand chose d’étudier la matière de 2 eme ( je voudrais tous miser sur la première pour passer directement en juin)
        Pensez vous que dans les mois qui viennent, nous n’aurons plus la possibilité de faire des passerelles année par année (avec les nouveaux changements)? comme ca, si c’est plus possible, j’étudierai la matiere de 2 eme pour m’avancer l’année prochaine
        (dsl j’espère avoir été claire)

        • Julie écrit :

          Quand je dis « m’avancer pour l’année prochaine », je veux dire que comme il n y aura plus de passerelle année par année, je serais donc obligé de continuer à l université.

        • admin écrit :

          Bonjour Julie,

          Nous ne pouvons être certains de ce que le législateur fera ou non. Il serait donc préférable de prendre contact avec l’ARES à la Communauté française (service du ministre de l’enseignement supérieur) :
          ACADÉMIE DE RECHERCHE
          ET D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (ARES)
          RUE ROYALE 180
          1000 BRUXELLES
          BELGIQUE
          T +32 2 225 45 11
          INFO@ARES-AC.BE

  73. Lalala écrit :

    Bonjour,
    suite à 2 échecs de première année universitaire, et en ayant découvert le désastre de mes résultats de janvier de ma 3ème année de première, j’ai décidé d’arrêter. Le fait d’être constamment déçue de mes résultats malgré le travail que je fournis pour chaque session d’examen et durant toute l’année, j’en viens à conclure que j’ai soit décidé des études trop poussées pour moi (droit ensuite romanes), soit mal pris mon choix d’études. Par conséquent, dès la fin de cette année, je deviens une étudiante non finançable, et en principe, l’accès aux supérieurs me sera refusé. Je trouve cela injuste, car durant mes années à l’université, je n’ai cessé de travailler. Enfin, soit… Je voulais vous demander s’il existait des cours de stylisme d’intérieur (Interior design, design d’intérieur) en promotion sociale ?
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Lalala,
      Dans quelle région souhaites tu étudier ?
      Pour rappel, si l’établissement supérieur peut refuser ton inscription pour cause de non finançabilité, il n’est pas contraint de la faire. Tu pourrais donc peut être t’inscrire malgré tout sur demande motivée.

  74. Alexandre écrit :

    Bonjour,
    J’ai fait un graduat en tourisme il y a près de 20 ans. Quand je suis allé en France, avant le processus de Bologne, il équivalait à un BTS. Aujourd’hui, je souhaite reprendre mes études. Première question: est-ce que le bachelier (anciennement graduat) équivaut à une licence en France? Et deuxièmement, si je souhaite faire un MBA de management en tourisme dans une école supérieure, faut-il que je fasse une année préparatoire ou y ai-je directement accès? Merci d’avance.

  75. Hope écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement étudiante en première bachelier en langues et lettres françaises et romanes à l’université. J’aimerais savoir (si je réussis mon année) s’il est possible d’accéder à une deuxième bachelier en haute école, et si c’est le cas, dans quelles orientations ?
    Merci beaucoup.

    • admin écrit :

      Bonjour Hope,
      Les passerelles d’année à année se font via la procédure d’admission personnalisée, qui doit obligatoirement figurer dans le Règlement des Etudes de la Haute Ecole.

  76. Hanot écrit :

    Bonjour,
    Voilà,
    J’ai réussi ma première année institutrice primaire. Ensuite, j’ai également réussi mes examens de janvier de la deuxième année.
    J’ai ensuite arrêté et je souhaite reprendre des cours d’assistante sociale l’année prochaine.
    Il semblerait que je pourrai passer en deuxième année mais mes questions sont les suivantes:
    Si je passe en deuxième année, aurai-je des cours de la première année à repasser ?
    Si je décide de recommencer en première pourrai-je avoir plusieurs dispenses?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Hanot,
      Une passerelle d’une année réussie vers une autre année dans une autre option d’études doit se demander via la procédure d’admission personnalisée qui est décrite dans le Règlement de l’établissement d’enseignement supérieur. Si tu peux prendre des cours du bloc 2, cela ne veut pas dire que tu ne devras pas suivre des cours du bloc 1. Cela te sera communiqué lorsque ta demande d’admission sera acceptée.

  77. Edwin écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en passe de terminer mon bac en informatique et système finalité automatique à l’HENALLUX. Je compte commencer un master en ingénieur industriel l’année prochaine. J’avais compris que l’année passerelle était maintenant intégrée à la première année de master suite au décret « paysage » mais le secrétariat de l’école que j’ai contacté m’a fait parvenir une grille pour une année passerelle et puis les grilles des deux années de master… Je suis un peu perdu ! Est-il possible que je fasse ce master en deux ans au lieu de trois ?

    • admin écrit :

      Bonjour Edwin,

      Oui, l’année passerelle a été supprimée sur le plan administratif, mais le contenu des cours de ce programme lui n’a pas été supprimé mais placé directement (en tout ou en partie) sur les 2 années du Master. Il faut donc demander à l’établissement quel est le nombre de crédits de l’année passerelle qui, dans votre cas, s’ajoute aux deux années du Master.

  78. Moutchec écrit :

    bonjour, en Belgique depuis 12 ans, j’ai fait une équivalence de mon bac obtenu en Afrique en vue faire un bachelier en droit en horaire décalé à l’UNanur; demande refusée car le ministère ne me permet que des études de type court. que pouvez vous me conseiller de faire?

  79. Moutchec écrit :

    merci pour votre réponse, je crois savoir qu’il faut un master pour être avocat par exemple. est-il possible avec ce bachelier pro de faire un master après à l’université? si oui à quelle condition (d’admission) et en combien d’année? merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Moutchec,

      Oui, mais le Master en 2 ans (120 crédits) sera rehaussé normalement d’un complément de cours pouvant aller jusqu’à 60 crédits supplémentaires. Ce qui fait en tout un maximum de 180 crédits sur 2 ans, puisque l’année passerelle a été supprimée administrativement par le décret Paysage. Si ce volume est trop lourd sur deux ans, vous pourriez demander au moment de l’inscription l’étalement d’une année académique sur 2 années civiles.

  80. Moutchec écrit :

    encore merci pour vos réponses ça m’a fameusement remonté le moral.
    je crois que je vais opter pour ESA. seulement leur site n’a pas l’air très dynamique et n’offre pas de renseignements sur les périodes d’inscriptions… les conditions d’admission…et le prix.

  81. Moutchec écrit :

    bonjourç ça coute moitié moins cher que l’unif!
    une dernière info SVP..à partir du 18 aout, c’est premier arrivé – premier inscrit dans la limite des places disponibles?

    • admin écrit :

      Bonjour Moutchec,
      Si tu te trouves dans les conditions d’admission ton inscription ne peut être refusée sauf pour motifs suivants :
      ◾lorsque l’étudiant a fait l’objet, dans les cinq années précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de faute grave;
      ◾lorsque la demande d’inscription vise des études qui ne donnent pas lieu à un financement;
      ◾lorsque l’étudiant n’est pas finançable
      L’inscription d’un étudiant est refusée d’office s’il a fait l’objet, dans les cinq années précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de fraude aux évaluations.

  82. Clara écrit :

    Bonjour,
    Je suis en rhétorique et je compte me lancer dans des études en AESI langues germaniques à la Helha. Après ces 3 années, j’aimerais tout de même effectuer une passerelle vers un master en langues germaniques. J’ai cru comprendre que les années d’études préparatoires vers les masters étaient supprimées, mais que l’établissement pouvait nous ajouter jusqu’à 60 crédits supplémentaires avant d’avoir accès au master, en fonction du programme antérieur de l’étudiant. Sachant que je vais étudier les langues germaniques pendant 3 ans, pourriez-vous me renseigner sur le nombre maximal de crédit que j’aurais à réussir pour accéder à la première année de master en langues germaniques? Je n’aimerais pas « perdre » un an…
    En espérant avoir été claire, merci

    • admin écrit :

      Bonjour Clara,
      Tu devras en principe, dans l’état actuel de la législation avoir acquis au moins 165 crédits. Toutefois, un projet du Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles prévoira la possibilité pour l’étudiant qui doit valider plus de 15 crédits en fin de 1er cycle de suivre tout de même des unités d’enseignement du 2ème cycle.

  83. Emilie écrit :

    Bonjour,
    Je suis française et je suis venue étudiée en Belgique à 18ans suite à l’obtention de mon baccalauréat. Je suis actuellement en 2ème année d’ergothérapie. Je voudrai savoir s’il existe une passerelle possible pour entrer en kinésithérapie suite à l’obtention du diplôme d’ergo. J’ai entendu parler d’une passerelle qui permet une fois diplômé de passer en deuxième année de kiné mais je ne sais pas si c’est toujours le cas.

    Merci d’avance pour votre réponse
    Emilie

    • admin écrit :

      Bonjour Emilie,
      C’était effectivement le cas. Mais le système de passerelles doit être réformé depuis … 2015. L’ancien système a été supprimé mais pas remplacé par le nouveau. Toutefois, il y a tout de lieu de penser que cette passerelle sera toujours possible. Dès que la législation sera actualisée nous la répercuterons dans le contenu du texte figurant en haut de cette page.
      Pour l’instant c’est l’art.117 du Décret qui se voit appliquer : l’étudiant qui souhaite s’orienter vers un nouveau cursus, peut bénéficier d’une valorisation de son parcours académique. Cet étudiant fera l’objet d’une admission personnalisée.

  84. Gaio écrit :

    Bonjour,

    Peut-on s’inscrire à deux cursus différents au sein d’une même haute école ?
    Par exemple, comptabilité et marketing ?

    Merci

  85. nathalie écrit :

    Bonjour

    je vais finir mon diplôme bachelier infirmier en juin 2017 et souhaite poursuivre en sage femme il m est dit que la passerelle possible en fin de troisième année qui permet d aller en deuxième année de sage femme ne sera peut être plus valable .Je pensais donc m inscrire directement en première année de sage femme mais ,et on me répond qu’il ne serait pas possible de m inscrire en première année car je ne serai pas finançable . J ‘ai demandé ma carte de résident ,est ce qu’après trois ans de résidence il me serait alors possible de prétendre à cette inscription? Il me faudrait donc attendre encore un an et j’ en profiterai pour faire une spécialisation ou travailler comme infirmière en attendant

    Merci pour votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Nathalie,
      Tu as droit à trois inscriptions en 1er cycle, avec une réorientation au minimum, sauf si tu es en « situation de réussite » (45 ECTS acquis l’année précédente ou au moins la moitié des crédits au programme des trois années précédentes). Tu te trouves clairement en situation de réussite. Tu pourrais donc t’inscrire dans une année de 1er cycle afin de continuer ton parcours d’études. C’est à la HE de déterminer l’année à laquelle tu as accès, compte tenu de la législation qui sera en vigueur en matière de passerelles à la rentrée 2016/2017.

  86. nathalie écrit :

    merci pour votre réponse donc si je comprends bien je serai finançable à la fin de mon diplôme bachelier infirmier pour m inscrire en première année bachelier sage femme si la législation ne prévoit plus de passerelle en deuxième année
    j avais fait une année en France de médecine échouée mais qui n ouvrait pas droit aux études de infirmière est ce que cela change la donne?
    bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Nathalie,
      Non cela ne change pas la donne tant que tu te trouves en situation de réussite telle que mentionnée dans notre précédente réponse.

  87. lina écrit :

    Bonjour
    je vais valider ma première année en régendat sciences économique , j’aimerais changé de cursus, cette année là est-elle équivalente à d’autre premières année ? pour que je puisse rentrer directement en 2ème autre part?
    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Lina,
      Pour le savoir, tu dois choisir les études qui t’intéressent et introduire une demande d’admission personnalisée pour la BA2. Soit l’établissement supérieur décide de t’admettre sans restrictions, soit avec un programme personnalisé soit encore il refuse l’accès en BA2 et t’oriente soit en BA1 soit vers une autre BA2.

  88. Eléonore écrit :

    Bonjour,
    Je suis française et actuellement en première année de logopédie à Liege en haute école. J’ai malheureusement raté tout mon premier quadri donc je m’inquiète un peu pour mon avenir en Belgique.. J’ai lu toutes vos réponses jusqu’à maintenant et j’ai compris que si je ratais je pouvais faire une dérogation pour avoir un programme personnalisé. Or, si ma dérogation n’est pas favorable, ai-je une autre solution (cours du soir, passerelle en psychologie pour aller vers logopédie? Ou je suis obligé de rentrer en France?
    Sachant qu’en France apres mon baccalauréat je suis allée en prépa orthophonie, on m’a dit que je ne pouvais pas redoubler et que je devenais non finançable si je rate…

    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Eléonore,
      En effet, en cas d’échec, tu ne seras pas finançable pour « Logopédie » sauf si tu obtiens une inscription sur dérogation. Par contre, tu pourrais t’inscrire une troisième fois en 1er cycle, mais alors dans une autre option que « Logopédie ». Par ailleurs, tu restes finançable si tu acquiers 45 ECTS en cette année 2015/2016.

  89. Leanna écrit :

    Bonsoir,

    Je suis actuellement en bac 1 science de gestion à l université de Mons.
    J’aimerais faire une passerelle pour accéder en deuxième année comptabilité dans une haute école.
    J’ai appris que ceci se fera par une admission personnalisé avec pour condition de devoir réussir son année.
    Cela veut-il dire que je ne suis pas obligé d’atteindre mes 60 crédits? ( une année réussie étant de 45 crédits ou plus.)

    Je vous remercie.

    • admin écrit :

      Bonjour Leanna,
      Il s’agit de l’art.117 du Décret : ce sont les autorités de la HE qui fixent les conditions en décidant ou non de valoriser les crédits acquis au cours d’études supérieures antérieures ou parties d’études supérieures déjà suivies avec fruit. Tu dois donc t’adresser à la HE pour savoir ce qu’ils entendent par « année réussie ». Dans le Décret, « être en situation de réussite » signifie avoir, en effet, effectivement obtenu au moins 45 ECTS.

  90. abdel écrit :

    Bonjour,

    Je suis régent en langues germaniques et je donne cours depuis 25ans. J’aurais aimé avoir un master en langues germaniques et donc bénéficier des passerelles. En quelle année pourrais je m’inscrire? Y-a-t-il un horaire décalé quelque part????

  91. Déborah écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en année passerelle appelée maintenant année complémentaire, j’ai une année de 60 crédits avec 45 crédits en bachelier et 15 crédits en master, je voulais savoir si pour réussir mon année je devais réussir 45 crédits sur les 60 ou si c’est les 45 crédits de bachelier qu’il faut réussir ? J’aimerais également savoir si il est possible de  »doubler » donc recommencer une année passerelle ?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Déborah,
      Normalement pour avoir accès au Master « complet » il faut au moins avoir acquis 165 crédits sur les 180 prévus au programme du bachelier. Cela étant un projet de modification du Décret prévoit, pour la rentrée 2016/2017 d’avoir accès à des unités d’enseignement du 2ème cycle même avec plus de 15 crédits du 1er cycle restant à valider.

      • Déborah écrit :

        Merci beaucoup pour la réponse 🙂
        mais je ne comprend pas, vu que j’ai fais une passerelle de la haute école vers l’unif j’ai seulement 45 crédit a repasser en bachelier donc il m’est impossible d’avoir les 165 credits de validé. En fait je ne comprend pas bien ma situation car je suis inscrite en 1er master mais je n’ai que 15 credits pour l’instant à passer en master donc je ne sais pas bien dans qu’elle année je me situe.

  92. Jean-François écrit :

    Bonjour,
    Mon fils a fait une première année de psycho à l’UMons, qu’il a ratée (2013-2014). Il a recommencé et a réussi (2014-2015). Il est actuellement en deuxième psycho. S’il n’obtient pas 45 crédits, il devient non-finançable (2 échecs en bachelier). Peut-il s’inscrire l’an prochain en Haute Ecole (assistant social) ?

    • admin écrit :

      Bonjour Jean-François,
      Il devient non finançable pour une nouvelle inscription en 1er cycle, quel que soit l’orientation sauf, comme vous le mentionnez, s’il obtient 45 ECTS cette année ou si le total des crédits acquis au cours des trois dernières année académiques est égal ou supérieur au nombre total des crédits qui étaient « en jeux ».

      • Jean-François écrit :

        « Il devient non finançable pour une nouvelle inscription en 1er cycle, quelle que soit l’orientation » dites-vous. Même s’il « redescend » en haute école ?

        Le fait qu’il ait fait une première psycho (ratée) en 2013-2014, soit avant le décret paysage, ne donne pas droit à certaines dérogations ?

        Je lis dans le décret paysage que « Pour les étudiants qui ont déjà été inscrits dans l’enseignement supérieur avant la rentrée académique 2014/2015,

        1) ne sont pas pris en compte pour le financement les étudiants qui, après avoir été régulièrement inscrits deux fois dans la même année d’études d’une même section à l’exception de l’enseignement universitaire sans l’avoir réussie, s’y inscrivent dans les cinq ans qui suivent leur dernier échec (or dans le cas de mon fils il s’agissait d’enseignement universitaire)

        2) qui, après avoir été régulièrement inscrits trois fois dans une même année d’études, quels que soient la catégorie ou le domaine, y compris l’enseignement universitaire, sans l’avoir réussie, s’y inscrivent dans les cinq ans qui suivent leur dernier échec (or ici ce n’est pas la même année d’étude qui est ratée)

        Quid ?

        Maintenant, si le décret paysage lui est applicable d’office (pcq sa première année 2013-2014, ratée, ne compterait pas et qu’on considérerait que sa première inscription correspondrait à l’année académique 2014-2015) (mais pourquoi alors le pénaliser en comptabilisant dans le décret paysage cette année ratée pourtant suivie avant l’existence de ce décret ?) , il devient en effet non finançable puisqu’il ne peut pas faire deux fois sa première et deux fois sa deuxième.

        Il ne peut donc même pas s’inscrire à une Haute Ecole ? Il aurait donc mieux fait de s’y inscrire directement et ne pas essayer l’université.

        Maintenant il faudrait voir les crédits. Il a obtenu 57 crédits sur 60 en première année. Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par « si le total des crédits acquis au cours des trois dernières année académiques est égal ou supérieur au nombre total des crédits qui étaient « en jeux ». Ce qui est en jeu pour le grade de bachelier, c’est 3 x 60 crédits, soit 180 crédits. Il ne les a forcément pas.

        • admin écrit :

          Bonjour Jean-François,
          Le Décret Marcourt s’applique à tous les bacheliers depuis la rentrée 2015/2016. Seule l’année 2014/2015 était « transitoire ». Le nombre d’inscriptions en 1er cycle (université, HE, ESA) est limité à trois, avec au moins un changement d’orientation. Bien entendu, cette limite saute si l’étudiant est en situation de réussite.
          Soit il a acquis 45 crédits l’année d’études qui précède la nouvelle demande d’inscription. Soit il a acquis la moitié des crédits qui étaient à obtenir au cours des trois années d’études précédentes (donc de manière générale 90/180). Si la 1ère année d’études est fortement défavorable à l’étudiant il peut l’annuler dans l’addition. Si vous ne vous trouvez pas dans une de ces situations, il reste la possibilité de s’inscrire via la procédure de dérogation.

          • Jean-François écrit :

            C’est plus clair.Mon fils étant en deuxième, les crédits à obtenir ne seraient pas la moitié de 120 ?

          • admin écrit :

            Bonjour Jean François,
            Oui pour autant que la 1ère année lui soit fortement défavorable en terme d’acquisitions de crédits. Dans ce cas, cette première année ne doit pas être comptabilisée. Le calcul se fait alors sur la 2ème et 3ème année et donc (de manière générale) sur 120 crédits.

  93. Jean-François écrit :

    Première année avant décret paysage = 0/60 (même si certains cours réussis). Donc on n’en tient pas compte et il doit avoir la 1/2 de 120 crédits. D’accord ?

  94. Evanrhia Panayotou écrit :

    BONJOUR,
    Je suis étudiante en 2eme langues germaniques ( anglais, néerlandais). Mais j’aimerais changer et aller en communication ou en tourisme pour ensuite faire un cap pour devenir prof. Mais je voudrais savoir si il est possible de passer en deuxième ? Avec des cours en plus peut être ? Pour ne pas tout reprendre du début ?

    • admin écrit :

      Bonjour Evanrhia,
      Tu dois introduire une demande d’admission personnalisée car les passerelles d’une année réussie vers une autre n’existent plus de manière automatique.

  95. nahalie écrit :

    Bonjour
    Ma fille française envisage de s’inscrire en médecine à Bruxelles je n arrive pas à obtenir le nombre de places réservées aux étudiants étrangers c’est donc difficile de connaitre le % de réussite à ce concours où puis je me renseigner sur le site des facultés il n ‘y pas d’informations à ce sujet

    Merci pour votre réponse

  96. Pakpak écrit :

    Bonjour,
    je suis ingénieure Française, je travaille à Bruxelles depuis 7 ans et je souhaite me ré-orienter vers les études de médecine. Quelles sont les démarches à suivre en Belgique ? Existe-t-il des passerelles?

    Merci de votre aide par avance,

    • admin écrit :

      Bonjour Pakpak,
      Les études de « Médecine » sont contingentées en Belgique. La procédure d’inscription y est spécifique et identique dans chaque université qui les organisent.
      A titre d’exemple, l’ULB : http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/etudes-contingentees.html
      Les études d’Ingénieur ne relèvent pas du même domaine d’études que celles de Médecine. Une passerelle semble hautement improbable. Toutefois, reine n’empêche lors de la demande d’admission d’introduire des demandes de dispenses pour certaines matières..

  97. Vidi écrit :

    Madame, Monsieur,

    Futur titulaire du certificat du cycle de base en management communal délivré par l’Ecole Régionale d’Administration Publique (ERAP, 15-16 de moyenne chaque année) et envisageant un bachelier en droit de l’Institut des Carrières commerciales. Je travaille depuis 3 anse au sein d’une administration dans le secteur de l’urbanisme, j’ai 27 ans et j’aimerais vraiment obtenir un master universitaire.
    J’avais autrefois entrepris des études universitaires. En 2008-2009, j’avais réussi avec distinction une première année en langues et littératures française et romane. Rapidement, je me suis réorienté. Entre 2009 et 2013, j’ai poursuivi un parcours en faculté de droit qui n’a pas abouti, ayant trissé ma 2ème bac à l’ULB. Une grande immaturité, un manque d’organisation et le décès de mon père ont eu raison de ma faiblesse et je me suis retrouvé « exclu » en septembre 2013.
    Je sais qu’il me faut donc encore attendre un an pour pouvoir prétendre à une inscription à l’université. Ma motivation est sans bornes mais je suis plus que pressé d’y parvenir.
    Pensez-vous que :
    1) réussir des cours isolés à l’université avec de bonnes notes en attendant puisse aider un dossier VAE ?
    2) le bachelier en droit de l’ICC donne accès à un master à horaire décalé en droit à l’UCL (option que je préfèrerais) ? Ou est-ce très rare ?
    3) ou encore, vu mon expérience et ma formation à l’ERAP, un accès au master à horaire décalé en sciences politiques OU en administration publique à l’UCL (Mons) soit envisageable ?

    Je souffre terriblement de ma situation et je regrette chaque jour d’avoir galvaudé mes chances dans ce monde où l’on ne vous donne pas la parole ni ne vous écoute quand vous n’avez pas de diplôme universitaire.
    Aujourd’hui, j’ai acquis la maturité nécessaire et je ne supporte plus d’être relégué à des tâches d’exécution ou à voir mon évolution interdite par manque de « qualifications officielles ». Sans m’épanouir professionnellement, je me sens condamné pour les 40 années à venir à être un travailleur malheureux parce qu’il a été stupide entre ses 20 et 23 ans… (soit 4% d’une vie humaine).

    Merci de m’avoir lu et pour ce que vous faites.

    Vidi

    • admin écrit :

      Bonjour Vidi,
      Selon nous, tu es bien finançable car au cours des 5 années qui précèdent la rentrée académique 2016/2017, tu ne t’es pas inscrit trois fois sans succès en 1er cycle. La HE ou l’université ne peut comptabiliser ton parcours que lors des 5 dernières années.
      Pour le reste :
      1) oui bien entendu, il s’agit d’un plus;
      2) la passerelle est bien possible mais moyennant des cours complémentaires.
      3) oui, vous devez vous constituer un dossier pour une admission personnalisée.
      Bien entendu, vous êtes finançable pour un deuxième cycle quel que soit vos résultats antérieurs en 1er cycle
      Bon courage et bonne chance

      • Vidi écrit :

        Merci pour ces informations plutôt encourageantes.
        Pour l’aspect finançable, il me semble que je le suis pas sachant que
        2012-2013 : troisième échec en BA2 droit
        2013-2014 : année 1 sans rien
        2014-2015 : année 2 sans rien
        2015-2016 : année 3 sans rien (celle-ci)
        2016-2017 : année 4 sans rien
        2017-2018 : année 5 sans rien
        Donc inscription possible en 2018-2019 ?

        Merci beaucoup

        • admin écrit :

          Bonjour Vidi,
          Tu es bien finançable. Une année « sans rien » pour autant que tu puisses prouver tes activités lors de ces années là ne peut jamais être considérée comme un échec. Sur les 5 années précédant ta demande d’inscription (postulons 2016/2017)tu comptabilises deux échecs en 1er cycle. Tu peux donc t’y inscrire une troisième fois, pour autant que ce ne soit pas droit. Si tu échoues 2016/2017, tu restes encore finançable car 2011/2012 ne peut alors plus être comptabilisée.

  98. Mathieu écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en troisième bachelier en soins infirmiers, et je dois la recommencer pour diverses raisons. Je me suis rendue compte que je désire plutôt poursuivre le bachelier en assistante sociale (au vu des débouchés qui me correspondent davantage).
    Est-ce que je peux bénéficier d’une passerelle si je recommence en première bachelier assistante sociale?
    Est-ce ce que je peux également bénéficier de dispenses pour certains cours?
    Merci pour votre réponse.

    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Mathieu,
      Pour une passerelle d’une année X à une année Y, tu dois introduire une demande d’admission personnalisée lors de ton inscription. La procédure précise figure dans le REG de la Haute Ecole.
      Tu pourrais bénéficier de dispenses si certains cours correspondent

  99. Tan écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en troisième année en assistance sociale. Je souhaiterais entamer (apres la réussite de ma deuxième session en septembre) une agrégation pour l’enseignement secondaire inférieur en Science humaine.

    Aurais-je droit à la bourse d’étude ? En entamant cette agrégation, est-ce que je risque de « perdre » ou de remplacer mon diplôme d’assistante sociale ? Après cette agrégation, puis-je encore travailler en tant qu’assistante sociale ou je serais obligé d’enseigner quoi qu’il arrive ?

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Tan,
      Le fait d’obtenir l’agrégation ne t’empêche pas de travailler comme assistante sociale ensuite si tu le souhaites, puisque tu es en possession du diplôme requis.
      En ce qui concerne l’allocation d’études, tu peux en faire la demande. La règle est qu’ aucune allocation d’études ne sera octroyée pour un master de spécialisation, un doctorat, des études de spécialisation, ni pour des études pour lesquelles tu serais déjà en possession d’un grade académique de même cycle. Mais ce n’est pas ton cas.

      Bonjour Tan,

  100. Jer écrit :

    Bonjour,

    Je vais commencer un bac en agronomie (Helha). Après, je compte bien faire la passerelle vers bio-ingénieur a l’université et me posais la question suivante : les (max.) 60 crédits supplémentaires que le décret paysage impose, peut-on les prendre en année préparatoire ou est-on obligé de les ajouter aux deux années de master? Si tel est le cas, on pourrait se retrouver avec des années de 90 crédits si je comprend bien, et cela serait très lourd.

    • admin écrit :

      Bonjour Jer,
      Il n’y a plus d’année préparatoire. Les crédits doivent donc se répartir au sein du Master, ce qui, en effet, peut s’avérer très lourd.

  101. Franck écrit :

    Bonjour , je suis en Droit Bac 1 à Ucl et c’est la deuxième année . J’aimerai savoir si je passe en Bac 2 , est ce que je peux m’orienter vers une Haute École toujours en droit ? Si oui , moyennant quelles conditions ?
    Merci .

  102. louis écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en 2ème BAC Médecine à l’UNamur, j’ai passé ma première année avec 49 crédits mais j’ai toujours ces 2 matières non validée (Biologie et sciences religieuses) ce qui fait que mon 1er BAC n’est pas 100% réussi. Je souhaite commencer des études de masseur kinésithérapeute mais aucune fac (ULB, ULG et UCL) ne sait me répondre avant septembre quant à d’éventuelles dispenses de cours et je connais même quelques personnes qui ont réussi à passer directement en BAC 2. Savez vous m’éclairer en indiquant quelles personnes je dois contacter, quel type de dossier je dois introduire afin de choisir au mieux mon université ?

    D’avance merci,
    Louis

    • admin écrit :

      Bonjour Louis,
      Tu dois introduire une demande motivée d’admission personnalisée en suivant la procédure qui figure dans le RGE de l’établissement supérieur ou tu souhaites t’inscrire.

  103. Fan écrit :

    Bonjour je suis française , inscrite en bachelier dentisterie à ucl woluwe pour la 1ère fois en septembre 2014 j’ai échouée la validation des 45 crédits et me suis donc réinscrite en septembre 2015. Un concours s’est mis en place cette année en plus des crédits. Les résultats viennent d’être affiché, j’ai validé 41 crédits mais pas classée au concours . Si je valide mes 45 ( ou plus ) crédits en août :
    – quelles passerelles puis-je avoir et donc passer directeme en 2ème ?
    – quelles orientations seraient les plus compatible avec les crédits
    acquis de dentisterie ?
    – puis-je passer en 2ème dentisterie d’un autre pays de la zone EU car pas de concours ? Si oui lesquels ?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour fan,
      En principe, les pays signataires de la Réforme de Bologne devraient t’accueillir plus facilement puisque la manière d »accumuler les crédits est identique. dans la pratique il y a lieu à chaque fois de s’adresser à l’institution universitaire qui est compétent pour les équivalences et/ou au service des équivalences national.
      En Belgique, pas de passerelle prédéfinie par le Décret lorsqu’il s’agit de passer d’une année d’orientation X à une année d’orientation Y. Il s’agit d’une admission personnalisée. Cela étant, chaque institution peut prédéfinir ce type de passerelle . Il y a donc lieu de s’adresser directement à l’université.

  104. bouC écrit :

    Bonjour,

    Entrant en dernière année d’éducation physique (bachelier haute école) en cette année scolaire 2016-2017 qui arrive, je prévois déjà pour l’année suivante 2017-2018 de suivre des études de kinésithérapie en haute école.

    J’ai à vrai dire 3 questions que je me pose :

    -La passerelle existera-t-elle toujours en (2017-2018) de façon à passer de 3ème ED.PHY à 2ème kiné (haute école toujours) ?
    -Les études de kiné se dérouleront-elles en 5ans ou toujours en 4ans ?
    -Si la passerelle n’existe plus, que les études passent en 5ans ou restent en 4ans, aurons-nous droit à des dispenses de façon à ce que notre année soit allégée ?

    Merci.

    • admin écrit :

      Bonjour Bouc,
      Sur le principe des dispenses la réponse est positive, car ce système fonctionne depuis des dizaines d’années. Pour le reste, nous ne pouvons pas te répondre avec certitude.
      les passerelles devraient être précisées par le Gouvernement de la FWB mais cela depuis la rentrée académique 2014/2015. Wait and see, donc.

  105. Lazzano Luna écrit :

    Bonjour, je me permets de vous faire ce message pour avoir un avis pour mes prochaines études.
    Étant donné que j’ai obtenu mon diplôme ( CESS ) en juin dernier, je compte me diriger vers le droit en septembre. Seulement, j’hésite entre la haute école condorcet de Charleroi et l’université de Namur. J’ai quand même un penchant pour la haute école car l’université me fait  » peur  » si puis-je dire. Je ne me sens pas prête pour l’instant à partir loin de chez moi, à me conditionner aux temps de trajets, aux nouveaux systèmes d’études, etc. L’idéal pour moi serait de faire mes 3 ans de bachelier à condorcet et puis faire un master à Louvain car mon but est d’être avocate voire plus si possibilité. Néanmoins, je me suis renseignée dans mon entourage et beaucoup me disent que si je fais la haute école, j’aurai plus de mal à trouver un boulot car les patrons sont très sélectifs dans ce milieu et préfèrent un jeune avec un diplôme universitaire. Alors, j’aurai aimé savoir s’il y avait possibilité de devenir avocat après 3 ans de bachelier en HE et puis un master à l’université ?

    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Lazzano Luna,

      Il faut d’abord préciser que le Bachelier en Haute Ecole n’a pas la même finalité qu’à l’université. En Haute Ecole, il s’agit d’un Bachelier professionnel en trois ans dont le but premier est d’acquérir les compétences pratiques d’un métier : assistant juridique. A l’université il s’agit d’un Bachelier de transition en trois ans dont le but premier est de préparer au Master, et donc d’acquérir les bases théoriques du droit.

      Il faut avoir terminé le Master pour pouvoir avoir accès au stage du Barreau. Tout étudiant détenteur d’un Master en Droit peut y prétendre.
      La manière la plus directe pour accéder au Master est donc le Bachelier de transition en droit à l’université.
      Il est possible de solliciter une passerelle auprès d’une université pour être admis au Master après le Bachelier professionnel en HE. Les années préparatoires au Master ayant été supprimées avec le décret Paysage, c’est l’université qui fixe un volume de crédits supplémentaires au Master en fonction de ce qu’elle estime nécessaire pour compléter le programme de l’étudiant.
      Le chemin de la Haute Ecole vers le 2e cycle universitaire est donc plus indirect.

  106. Aurélien écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant en électronique appliquée (promotion sociale).
    J’aimerais savoir si il me sera possible, lorsque j’aurai terminé mon bachelier, d’effectuer une passerelle vers un master en sciences informatiques ou ingénieur civil en informatique, donc à l’université.

    Merci d’avance.

    • admin écrit :

      Bonjour Aurélien,
      Oui mais en introduisant, a ce stade de la législation, une demande d’admission personnalisée. La liste des passerelles n’étant pas encore fixée par le GVT, et ce depuis la promulgation du Décret Paysage.

      • lenine écrit :

        bonjour,
        je suis à la deuxième année bachelier en electronique (promotion sociale).
        je compte poursuivre mes études en journée.
        es ce qu’il est possible

        • admin écrit :

          Bonjour Lenine,

          L’IEPSFWB organise un bachelier en promotion sociale ; 3 fois par semaine en journée.
          L’IEPSFWB DE Fléron-Chenee Site de Fléron
          Rue Charles Dellège, 11
          4620 Fléron
          Tél. : 04/366.66.77

  107. Sofia écrit :

    Bonsoir, cette année j’ai décider d’entamer un baccalauréat en droit en promotion sociale. Dans l’avenir j’envisage de faire un master en droit européen. Me le sera-t-il possible? Si oui, dans quelles conditions et en combien de temps? Merci

  108. admin écrit :

    Bonjour Sofia,
    Oui tu pourras très probablement l’intégrer mais impossible de te dire à quelle année du plein exercice tu auras accès car la législation sur les passerelles est toujours en préparation. Dans l’état actuel, tu devras introduire une demande d’admission personnalisée.

  109. Esther Dipita écrit :

    Bonjou
    Je suis actuellement diplômée de la Haute Ecole Galilee Isalt en tourisme et je désire faire un master à l’ICHEC.
    Les études que j’ai effectuées ŕtant de type court, y’a t-il encore une année passerelle à effectuer ?
    Si non, ai-je le droit d’accéder directement en Master 1 moyennant un programme complémentaire de 60 crédits maximum ?
    Car l’ICHEC me répond que l’année passerelle n’a pas été supprimée et que je devrai faire le master en 3 ans (au lieu de 2 ans)

    Si le programme complémentaire 60 crédits est disponible, est-ce possible de valider 120 crédits en un an ? Si non, jusqu’à combien de crédits puis-je valider ?

    Pourrais-je avoir des dispenses sur ce programme complémentaire?
    Merci d’avance.

    Esther

    • admin écrit :

      Bonjour Esther Dipita,

      L’année passerelle a été supprimée administrativement, mais le contenu du programme lui n’a pas été retiré. Ce qui veut dire que c’est l’établissement supérieur qui fixe les conditions pour compléter le Master de l’étudiant. Ce complément peut être de 60 crédits ou moins selon la décision prise par les autorités de la haute école. Cela veut dire que si l’étudiant en a la capacité, il peut réaliser l’ensemble du programme sur deux années de Master.

  110. Hung écrit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant en 3ème comptabilité à l’Ephec. Je dois juste refaire mon travail de fin d’étude mais je ne suis pas sûr de le réussir en aout.

    Aurais-je le droit d’effectuer une passerelle à UCL ou Ichec en septembre si j’ai juste mon TFE à représenter en novembre? Il me semble que le Décret du 7 novembre 2013 le permet

    Je vous remercie de votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Hung,

      On peut s’inscrire en Master s’il reste un maximum de 15 crédits résiduels du BA (il faut donc voir combien de crédits représente le mémoire).

  111. Assia écrit :

    Bonjour,
    J’ai terminé il y’a deux ans des études d’assistante sociale.
    J’aimerais aujourd’hui reprendre des études en science psychologique.
    Puis-je après une année préparatoire accéder au master, ou dois je obligatoirement reprendre du début avec un bachelier?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Assia,

      Il n’y a plus d’année préparatoire. Il faut contacter la fac de psycho, qui prend elle-même la décision si un accès au Master est possible et fixe elle-même sous quelles conditions.

  112. LEILA écrit :

    bonjour
    je suis étudiante non finançable , j aimerai commencer un baccalauréat en ressources humaine en promotion sociale .. je voulais savoir si après mes 3 ans d’étude je pourrais espérer faire un master à l université ici en belgique et si je pourrais bénéficier d’une bourse pour pouvoir aller en erasmus ?? si oui y a t il une année de préparation ? et quels sont les master qui me sont accessibles avec un baccalauréat en gestion des rh ..?

    MERCI D AVANCE

    • admin écrit :

      Bonjour Leila,

      Il n’y a plus d’année préparatoire au Master. Une fois que vous avez votre Bachelier en GRH, il est possible d’envisager des passerelles. Dans votre cas, une Master intéressant pour lequel vous pourriez être admis est le Master en sciences du travail.

  113. Bo écrit :

    Bonjour,
    Je viens de finir un bachelier universitaire en communication. Si je souhaite me rediriger vers le droit (à l’université) suis-je obligée de recommencer la première année du bachelier ou est-il possible d’accéder au master avec une année passerelle?
    Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Bo,
      Il n’y a plus d’année préparatoire au Master. Tu dois introduire une demande d’inscription personnalisée en MA1 Droit. Les universités, en interne, ont mis sur pied un système de passerelles,, en l’absence de Décret en la matière.

  114. admin écrit :

    Bonjour Bo,

    Il n’y a pas de passerelles de communication vers le droit. D’autre part les années préparatoires ont été supprimées. Il faut voir avec l’université quels Masters vous sont accessibles.

  115. Damien écrit :

    Bonjour,
    Le droit à une passerelle haute-école vers université est-il soumis à une limite de temps après la réussite du bachelier de haute-école ? Ou pourrait-on me refuser le droit à la passerelle si j’attends trop de temps avec mon cursus de haute-école ?
    Merci beaucoup !

    • admin écrit :

      Bonjour Damien,
      Il n’y a pour l’heure, pas de système de passerelles établi par Décret. Les établissements d’enseignement supérieurs fixent eux-mêmes les règles, en se basant sur l’ancien Décret, de manière générale. Impossible donc de répondre avec exactitude à ta question. Nous ne savons pas si le Décret, en attente, fixera une limite de temps. Pour le reste, et dans l’état actuel de la législation, il appartient à l’établissement supérieur de fixer ou pas une telle limite.

      • Damien écrit :

        Merci beaucoup, bien que je m’inquiète de constater que même ces systèmes de passerelles ne sont pas épargnés par le flou juridique actuel causé par notre ministre..
        Bonne journée !

  116. ANNA écrit :

    Bonjour,
    J’ai raté 2x mon 1er bac en assistante sociale. J’aimerais savoir s’il m’était possible de faire ma 1ere dans une branche similaire (assistant psycho, gestion ressources humaine, conseiller social,…); pour (après avoir réussi mon 1er bac) faire une passerelle et retourner en 2ieme assistant social ?
    Parce que je ne comprends les nouvelles lois relatives aux passerelles avec le nouveau décret !?

    Bien à vous,

    Anna

    • admin écrit :

      Bonjour Anna,
      Les passerelles seront établies pour un passage de cycle à cycle et non plus, comme il était possible antérieurement, d’une année à une autre année. Dans ce cas, il s’agira d’une admission personnalisée. Mais, le « Décret passerelles » est en attente depuis….fin 2013.

  117. Valérie écrit :

    Bonjour, j’ai terminé ma 2ème bac droit en promotion sociale (horaires décalés) et cette année, j’ai voulu m’inscrire en haute école afin de terminer mon bachelier en cours du jour car au niveau familial cela sera plus réalisable. Malheureusement, ce jour, on m’a refusé l’accès disant qu’on ne pouvait pas valoriser mes crédits obtenus en promotion sociale. Comment puis-je faire afin de terminer mon bachelier en cours de jour car en horaire décalé cela ne sera plus possible???

    • admin écrit :

      Bonjour Valérie,
      Le problème est que le « Décret Passerelles »est attendu depuis la publication du Décret Paysage fin 2013. Cela étant, ce Décret va instituer des passerelles de cycle réussi à un autre cycle. Pour les « passerelles » d’une année réussie en cours de cycle vers une autre année il s’agit d’introduire une demande d’admission personnalisée. La HE peut donc décider à sa guise. Tu peux tenter une inscription dans une autre HE ou introduire un recours auprès du Commissaire au gouvernement.

  118. Julie écrit :

    Bonjour,
    J’ai réalisé un bachelier professionnalisant en biologie médicale (Haute école).
    Par la suite, j’ai réalisé une passerelle en bioingénieur à la faculté de Gembloux pour laquelle j’ai validé 45 crédits des 60 imposés. Ces 45 crédits me permettent d’accéder au master 1 (et donc d’avoir 15 crédits résiduels). Malheureusement, en cours d’année la faculté a changé son programme de master. Celui-ci ne me convenant pas du tout, j’avais décidé de poursuivre mes études à Louvain-la-Neuve. Cependant, la faculté de LLN me demande de réaliser une nouvelle passerelle. Je m’interrogeais sur le fait que ces passerelles ne soient pas équivalentes étant donné qu’elles donnent accès à des masters équivalents.

    Je vous remercie de votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Julie,
      Le Décret passerelle est en attente depuis fin…2013. Celui-ci aurait permis de figer le système Mais en l’absence de ce texte, les établissements supérieurs ont un peu « carte blanche ». Cela étant, tu as raison dans ton raisonnement. Nous te conseillons d’interpeller le Délégué du Gouvernement auprès de l’UCL.

  119. Nabil écrit :

    Bonjour !

    J’étais étudiant en traduction/interprétation en Anglais-Chinois avec un parcours difficile.

    2013-2014: Bac 1 TI Anglais-Chinois ajourné

    2014-2015: Bac 1 TI Anglais-Chinois Non validé

    dérogation introduite pour continuer dans le mm cursus (finalement accepté)

    2015-2016: Bac 1 TI Anglais-Chinois Validé mais mon inscription en 2e année est refusée car je suis étudiant non finançable.

    J’ai introduit une demande de dérogation et celle-ci a été refuser.

    Il ne me reste plus que l’option de la réorientation ce que j’ai essayer à tout pris d’éviter car je ne vois nullement ailleurs.

    ma question est simple est-il possible dans mon cas de passer en 2e dans un autre cursus similaire à la traduction en valorisant les crédits acquis de Bac 1 ?

    • admin écrit :

      Bonjour Nabil,
      Tu as droit à une réorientation si tu n’as pas utilisé ce droit dans les 5 ans qui précèdent cette rentrée académique, ce qui est bien ton cas.
      Il est possible de passer dans un autre cursus en valorisant les crédits acquis mais tu dois activer la demande d’admission personnalisée (voir RGE).

  120. Marie écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiante en bachelier de comptabilité en promotion sociale et j’aimerais faire un master en gestion culturelle. J’ai réussi toutes les unités de formation sauf le TFE que je dois passer cette année.
    Est-ce que j’ai le droit de commencer la passerelle avant d’avoir obtenu le grade académique requis?
    si oui, quelle serait la procédure éventuelle?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Marie,
      Tu dois demander une admission personnalisée. La procédure se trouve obligatoirement inscrite au RGE de l’établissement qui organise le Master.

  121. Samia écrit :

    Bonjour.
    Je viens de finir un bachelier en assistant social. J’aurai vraiment aimé faire un master en droit mais apparement je n’y ai pas accès. Est ce que c’est possible? Via un complément de crédit ou une demande personnalisée? Ou autre.
    Je suis coincé. Crimino me tente moins.
    Je dois recommencer un bachelier en droit pour pouvoir avoir accès si aucun mouen?

  122. Anonyme écrit :

    Bonjour,
    Je suis en 3ème Bac dans une Haute Ecole. J’aimerais bien me réorienter pour faire un Bachelier dans une autre option aussi à la Haute Ecole. Est-il possible d’accéder directement à la troisième année d’études après avoir obtenu mon diplôme de Bachelier? Serait-il possible d’être dispensé du stage et du TFE si le stage et le TFE que j’ai fait se situent dans le même domaine ?

    Merci pour votre aide

    • admin écrit :

      Bonjour Anonyme,
      Cette demande doit être faite à la Haute Ecole directement via l’admission personnalisée. Impossible de te répondre avec plus de précisions.

  123. Emilie écrit :

    Bonjour,
    Je suis française et je suis venue étudiée en Belgique à 18ans suite à l’obtention de mon baccalauréat. Je suis actuellement en 3ème année d’ergothérapie. Je voudrai savoir s’il existe une passerelle possible pour entrer en kinésithérapie suite à l’obtention du diplôme d’ergo. J’ai entendu parler d’une passerelle qui permet une fois diplômé de passer en deuxième année de kiné mais je ne sais pas si c’est toujours le cas.
    De plus, j’ai déjà tenté deux tirages au sort en Belgique, est ce que c’est autorisé d’en faire un troisième.

    Merci d’avance pour votre réponse
    Emilie

    • admin écrit :

      Bonjour Emilie,
      Tu dois demander une admission personnalisée, en l’absence de « Décret passerelles ». Il n’y a pas de limite quant à la participation au tirage au sort.

      • Emilie écrit :

        Merci pour votre réponse.
        Mais où dois je demander cette admission et à qui ?
        Et savez vous si c’est possible à la Haute école Condorcet de Tournai ?

        Merci d’avance pour votre réponse
        Emilie

        • admin écrit :

          Bonjour Emilie,
          Tu introduis ta demande au Service des Inscriptions de la HE que tu auras choisie. Tu dois suivre la procédure qui figure obligatoirement dans le Règlement des Etudes de l’établissement. Toutes les HE doivent traiter de ces demandes et donc y compris la HE que tu mentionnes.

  124. anonyme écrit :

    Bonjour,

    Je suis une formation de bachelier en sciences administratives et gestion publique dans l’enseignement de promotion sociale et j’aimerai suivre des cours de droit à L’ULB. Dois-je passer par une passerelle ? Quelles sont les conditions pour accéder le plus rapidement au cycle l’universitaire et sur quelles bases légales ?

    • admin écrit :

      Bonjour Anonyme,
      Si tu veux basculer d’une année réussie en promotion sociale vers une année supérieure, dans le même domaine, au sein d’une université, tu devras passer par la procédure d’admission personnalisée (VAE).
      Si tu veux passer à l’université à la fin de ton cycle en promotion sociale (baccalauréat équivalent au plein exercice HE) : https://de.ulb.ac.be/passerelles/

  125. Anonyme écrit :

    Bonjour,

    J’ai un diplome de Master à finalité didactique en arts plastiques, visuels et de l’espace. J’ai donc le titre d’agregee de l’enseignement secondaire supérieur (AESS). Savez-vous comment je dois m’y prendre pour obtenir le titre d’AESI? Est-il indispensable de reprendre 3 années d’études en régendat arts plastiques? Puis-je bénéficier de dispenses? Y-a-t-il un autre moyen: une formation plus courte, un module?
    J’hésite aussi à suivre des études d’institutrice primaire. Des dispenses sont-elles possibles dans mon cas?

    Merci beaucoup!

    • admin écrit :

      Bonjour Anonyme,
      Oui tu devrais bénéficier de dispenses, les crédits acquis antérieurement l’étant de manière définitive. Tu dois contacter l’établissement supérieur et introduire une demande d’admission personnalisée. Un programme « sur mesure » te sera alors proposé.

  126. âne écrit :

    Bonjour,

    Je suis en 3ème bac droit mais je pense à ne pas continuer mon master en droit l’année prochaine. Pouvez-vous me dire quels masters s’offrent à moi?

    merci!

    • admin écrit :

      Bonjour Ane,
      Voici :
      Master en criminologie, à finalité approfondie
      Master en criminologie, à finalité spécialisée
      Master en droit, à finalité Droit public et international
      Master en droit, à finalité Droit économique et social
      Master en droit, à finalité Droit civil et pénal
      Master en administration publique
      Master en gestion des ressources humaines
      Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits
      Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Mondialisation et politiques publiques
      Master en sciences politiques, orientation générale
      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle (horaire décalé)
      Master en sciences du travail, à finalité spécialisée (horaire décalé)
      Master en sciences et gestion de l’environnement – année unique

      Master en sciences et gestion de l’environnement, à finalité Gestion de l’environnement
      Master en arts du spectacle, à finalité appliquée: spectacle vivant
      Master en arts du spectacle, à finalité Ecriture et analyse cinématographiques
      Master en arts du spectacle, à finalité didactique
      Master en arts du spectacle, à finalité Européenne Spectacle vivant
      Master en linguistique
      Master en sciences et technologies de l’information et de la communication
      Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation Français langue étrangère, à finalité Histoire, arts et culture de Belgique
      Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation Français langue étrangère, finalité Contacts linguistiques
      Master en gestion culturelle
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Analyse du fait religieux

  127. Céline B écrit :

    Bonjour,

    Je suis une française, qui souhaite faire des études en Belgique, plus particulièrement le bachelier instituteur primaire. Cependant, je n’arrive pas a savoir SI j’ai mon diplôme en Belgique celui-ci sera-t-il reconnu en France ?

    Puis-je travailler directement après le bachelier (qui dure 3 ans) ou je dois passer un autre diplôme?

    Merci!

  128. Evodie.ky écrit :

    Bonjour,
    Je suis titulaire d un graduât en droit obtenu en 2010 en promotion sociale. Je souhaite accéder au master en droit et pour ca à knepoaue on m avait demandé de prendre des cours du soir pour lesquels il me reste un TFE a faire pour avoir le diplôme de bachelier en droit je pense équivalent à celui des cours du jour (vu stage, langues et matières complémentaires pris). Que faut il pour accéder au master en droit ?
    On m à parle d une année en complément de 180 crédits à Louvain la neuve et qui ne se donne qu en cours du jour. Ce qui ne m est pas accessible vu que je travaille !
    Est ce correcte ou il y a d autres possibilités ?
    Sinon quels sont les éventuelles autres master qui peuvent être accessibles?
    D avance merci !

    • admin écrit :

      Bonjour Evodie,
      Avec le Bachelier en Droit de promotion sociale, moyennant la réussite du TFE, tu as accès :
      Master en criminologie, à finalité approfondie
      Master en criminologie, à finalité spécialisée
      Master en droit, à finalité Droit public et international
      Master en droit, à finalité Droit économique et social
      Master en droit, à finalité Droit civil et pénal
      Master en sciences politiques – année unique (Horaire décalé)
      Master in Political Sciences (60 ECTS) –
      Master en administration publique
      Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits
      Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Mondialisation et politiques publiques
      Master en sciences politiques, orientation générale
      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle (horaire décalé)
      Master en sciences du travail, à finalité spécialisée (horaire décalé)
      Master en sciences et gestion de l’environnement – année unique
      Master en sciences et gestion du tourisme – année unique
      Master en sciences et gestion de l’environnement, à finalité Gestion de l’environnement
      Master en sciences et gestion de l’environnement, à finalité Sciences de l’environnement
      Master en sciences et gestion du tourisme
      Master en arts du spectacle, à finalité appliquée: spectacle vivant
      Master en arts du spectacle, à finalité Ecriture et analyse cinématographiques
      Master en arts du spectacle, à finalité didactique
      Master en arts du spectacle, à finalité Européenne Spectacle vivant
      Master en sciences et technologies de l’information et de la communication
      Master en gestion culturelle
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Analyse du fait religieux
      Master en communication, à finalité communication corporate et marketing
      Master en communication, à finalité communication politique et lobbying
      Master en communication, à finalité approfondie
      Master en Journalisme, à finalité journalisme de récit et journalisme d’enquête
      Master en Journalisme, à finalité journalisme, politique et société en Belgique
      Master en Journalisme, à finalité approfondie
      Master en études européennes
      Sans le Bachelier, mais avec ton graduat tu dois demander une admission personnalisée. L’université te proposera alors une inscription avec programme complémentaire.

  129. Damien P. écrit :

    Bonjour,
    je suis actuellement inscrit en Comptabilité gestion 1ere bachelier
    j’aimerais si possible en cas de réussite de ma 1ere année , changer d’ecole pour ma 2e année est ce possible si celle ci présente les memes options (gestion ,fiscalité , banque)? devrais je demander a l’ecole directement ?
    Bonne soirée et merci d’avance

  130. junior écrit :

    Bonjour Monsieur…
    Je suis étudiant titulaire d’un bachelier en gestion des transports et Logistique au Bénin,et j’aimerais postuler pour un master en sciences de gestion est que je serai aussi confronté aux passerelles? ….Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Junior,
      Tu devras introduire une demande d’admission en ligne dans les délais impartis. C’est l’établissement supérieur qui déterminera si les études que tu as suivies au Béni te permettent l’accès direct au Master.

  131. junior écrit :

    un master en sciences de gestion en Belgique

  132. Alexandra écrit :

    Bonjour,

    Actuellement, je suis des cours de première année de bachelier en droit en promotion sociale. Et je souhaiterai savoir s’il m’est possible de m’inscrire en 2ème année en haute école l’année prochaine ?

    • admin écrit :

      Bonjour Alexandra,
      C’est possible, dans la mesure ou les Baccalauréats de promotion sociale sont équivalents à ceux du plein exercice. Mais la passerelle n »est pas automatique et doit faite l’objet d’une demande motivée de ta part via la procédure d’admission personnalisée qui figure au Règlement de la HE.

  133. Pipoute écrit :

    Bonjour,
    J’ai obtenu le Master Sciences Humaines et Sociales mention Information et Communication dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience. Je souhaiterais m’orienter vers le métier d’avocat spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle. J’aimerais connaitre la marche à suivre pour intégrer un Master de droit, sans passer par l’étape des 3 ans de Licence. Je précise que cette volonté de gain de temps est motivé par mon âge (50 ans).

    • admin écrit :

      Bonjour Pipoute,

      Hélas, la filière de droit est assez rigide, et l’accès au Master en droit suppose le passage par le Bachelier en droit. Le Master en criminologie est lui accessible à plusieurs Bacheliers en sciences humaines mais il ne permet pas d’accéder à la profession d’avocat.

  134. Alice écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en deuxième année de bachelier en assistant social ( dans une haute école ).
    J’aimerai enseigner plus tard dans une option sociale en haute école aux future assistants sociaux par exemple.
    Quelle spécialisation puis-je effectuer ?
    Comment devient-on prof à la haute école ?

    • admin écrit :

      Bonjour Alice,
      Pour enseigner dans l’enseignement supérieur de type court ou long en HE tu dois obtenir, en plus de ton Bachelier Assistant Social, le Certificat d’Aptitude Pédagogique Approprié à l’Enseignement Supérieur (CAPAES).
      Pour le détail : http://www.enseignement.be/index.php?page=16142

      • Alice écrit :

        Merci de votre réponse, mais on m’a dit que je devais aussi avoir un master pour être prof en autre école, et que le CAPAES ne suffisait pas, et également avoir 5 ans d’expérience, est-ce vrai ? et si je dois avoir un master, est-ce qu’un master organisé par une haute école ( je pense au master en ingénierie action sociale ) est suffisant ?

        • admin écrit :

          Bonjour Alice,
          Non absolument pas. Il faut bien être diplômé du supérieur mais il peut s’agir d’un Bachelier professionnalisant.Le CAPAES (Certificat d’Aptitude Pédagogique Approprié à l’Enseignement Supérieur) institué par le décret du 17 juillet 2002, modifié par le décret du 2 juin 2006 est devenu le seul titre pédagogique exigé pour enseigner dans les Hautes Écoles et l’Enseignement supérieur de Promotion sociale (type court et type long).

  135. jean écrit :

    Je suis titulaire d’une licence en biochimie obtenue à l’université de yaounde.J’ai fais une equivalence en belgique et il est marqué dessus type court et type long universitaire. Je suis actuellement dans une 7e préparatoire en belgique ,est t_il possible d’avoir acces à une passerelle en haute école ou dans une université? SI OUI ; quel sont les filieres possible? MERCI D’AVANCE!

    • admin écrit :

      Bonjour Jean,
      Pour savoir à quelles types d’études tu as accès nous devrions lire ce qui est exactement indiqué sur la dépêche que tu as reçu du Service des Equivalences.

  136. Nahele écrit :

    Bonjour,

    En 2014-2015 j’étais inscrite en 1ère sage-femme => 33/60 crédits
    En 2015-2016 j’ai recommencé ma première => 21/27 crédits
    Et me voici cette année en deuxième sage-femme, mais je compte arrêter car cela ne me plaît pas du tout. (programme annuel = 66 crédits).

    En 2015-2016, ils m’ont apparemment ajoutés des cours de 2ème année sans demande de ma part. Est-ce normal, est-ce obligatoire? Je ne voulais pas de cours de 2ème car je préférais réussir tout d’abord mes cours de 1ère. Ce qui fait que je ne me suis même pas présentée aux examens, car je n’étais pas du tout au courant à l’époque que j’avais ces cours en plus, ce n’est qu’en recevant mon bulletin que je l’ai remarqué. Ce qui fait aussi que je me retrouve donc avec un programme annuel pour 2015-2016 de 44 crédits au lieu de 27…
    Ce qui change tout le calcul car cette année j’ai pour objectif de réussir un certain nombre de crédits suffisants pour rester finançable (sans réelle motivation)… donc la moitié des crédits du total de la charge de mes programmes annuels au cours des 3 années précédentes.
    Est-ce que le calcul sera effectué comme ceci:
    1BSF 33/60
    1BSF 21/27
    2BSF x / 66 (année en cours)
    => 60+27+66 = 153 divisé par 2 = 77
    => 33 + 21 = 54 crédits déjà acquis
    Donc obtenir cette année 23 crédits pour avoir 77/153

    Ou bien effectué comme ceci:
    1BSF 33/60
    1BSF 21/44
    2BSF x / 66 (année en cours)
    => 60+44+66 = 164 divisé par 2 = 82
    => 33 + 21 = 54 crédits déjà acquis
    Donc obtenir cette année 28 crédits pour avoir 82/164

    Vous aviez dit que la première inscription en 1ère année Bachelier pouvait ne pas être prise en compte mais elle peut l’être si ça nous est plus favorable de la comptabiliser?

    Merci d’avance

    Bonne journée

    • admin écrit :

      Bonjour Nahele,
      La 1ère année ne doit pas être comptabilisée si elle est particulièrement défavorable. Mais ce n’est pas le cas ici. Donc elle sera comptabilisée. La deuxième méthode de calcul sera prise en compte sauf si tu arrives à démontrer que le jury à commis une erreur.

  137. Vanessa écrit :

    Bonjour, ma fille a entamé des études en tant que Régent AESI Français-FLE à la HEH Campus pédagogie de Mons. Elle compte finir ses trois ans et ensuite, effectuer la passerelle qui lui permettrait d’intégrer l’Université afin d’obtenir son Master pour enseigner dans le secondaire supérieur en Français. Pourriez-vous me dire comment procéder et en quoi cela consiste ? Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Vanessa,
      Il lui faudra solliciter une inscription dans les délais qui seront alors fixés par l’université. Il s’agit d’une passerelle d’un cycle réussi vers un autre cycle. Ces passerelles seront fixées par le Gouvernement (en attente depuis…fin 2013). Si ce texte légal devait ne pas encore être voté, l’université appliquera alors, comme elle le fait maintenant, l’ancien système, qui prévoit la passerelle qui concerne votre fille.

  138. Richard écrit :

    Bonjour,

    Apres 3 années d’échec, je n’étais plus finançable, j ai donc commencé une formation sociale pour un bachelier en infographie.
    J’ai reussi ma première et ma deuxieme.
    J’aimerais cependant intégrer une haute ecole et y refaire ma deuxieme afin d’y continuer ma formation et etre diplomé d’une haute école.
    Est ce possible ?

    Merci d’avance

  139. Vanessa écrit :

    Bonjour,
    C’est pour savoir s’il n’y a pas de bachelier en science du livre en HE svp 🙂

    • admin écrit :

      Bonjour Vanessa,

      Il existe un bachelier en Bibliothécaire-documentaliste.
      Le Bibliothécaire est un expert du livre et de l’écrit papier ainsi que des nouvelles technologies.
      Il doit savoir rechercher, analyser, classer et communiquer des informations et collections.

  140. Nayla Yara écrit :

    Bonjour,
    Je suis titulaire d’un Baccalauréat en Communication (depuis juin 2013), j’ai travaillé entre temps, désormais je souhaite me réorienter dans l’enseignement vers un baccalauréat « instit primaire », est-ce possible de passer en 2 ème année BAC instit.primaire? où dois-je recommencer le début du cycle… merci

    • admin écrit :

      Bonjour Yara,
      L’étudiant qui souhaite s’orienter vers un nouveau cursus, peut bénéficier d’une valorisation de son parcours académique (article 117-Décret «Paysage»).
      Ce sont les autorités de la HE qui te proposeront un programme personnalisé compte tenu des crédits déjà acquis lors d’études précédemment suivies. Tu feras l’objet d’une admission personnalisée.

  141. Auré écrit :

    Bonjour, ayant fait un allègement dans mon programme d’étude en droit en haute école pour la bloc 1, je voulais savoir si il était possible lorsque je serais en bloc 3, n’ayant que le deuxième quadrimestre restant a finir avant d’obtenir mon bachelier à ce moment là, de faire un premier quadrimestre en passerelle à l’université ou si il faut obligatoirement que je valide toute mes années pour pouvoir faire une passerelle et ensuite un master en droit à l’université?

  142. Dujardin écrit :

    Bonjour j aurais une question je suis en troisième année en droit à hennalux (haute école) mais j’aimerais continuer avec un master à ucl dois je faire une passerelle d un an ou ai je accès directement en 1 er master
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Dujardin,

      Vous devez vous adresser à UcL qui déterminera votre programme suivant la matière vue en Haute école et peut vous ajouter ou pas des crédits.

  143. loic écrit :

    Bonjour, je poursuis actuellement un bachelier en comptabilité option fiscalité en promotion sociale et j’aimerais savoir s’il met possible de passer directement en 4ème à HEC. J’aimerais savoir aussi si après mes trois années je peux faire expert comptable. merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Loic,

      Vous pouvez vous inscrire dans une Haute école mais suivant le cursus que vous avez suivi en promotion sociale, la Haute école peut vous rajouter des cours en plus.
      Après votre Bac, vous pouvez travailler comme Comptable, Spécialiste en gestion prévisionnelle, budgétaire et financière ou Conseillé fiscale.

  144. Alexandra écrit :

    Bonjour,

    Les formations en bachelier en droit à horaire décalé sont ils considérés comme une formation continue, car lors des présentations, elles présentent les mêmes caractéristiques que la promotion sociale à l’exception du diplôme délivré.
    Je suis en 1ère année de droit en promotion sociale, je souhaiterai savoir s’il m’est possible de continuer mon bachelier (c’est à dire une inscription en 2ème année) à Saint-louis en horaire décalé. Je dispose de plusieurs dispenses en droit de l’UCL.

    • admin écrit :

      Bonjour Alexandra,

      Oui.
      C’est l’Université qui vous fera un cursus personnalisé suivant les cours que vous avez suivi ou non en promotion sociale.

  145. Jo écrit :

    Bonjour!

    Congolais de la Rdcongo, je suis porteur d’un diplôme du supérieur en sciences commerciales et financières, oprion: Marketing.

    Je compte me réorienter en m’inscrivant à l’ULB, intéressé par la Gestion des ressources humaines et Sciences du travail.

    Alors ma question est la suivante:

    * Lequel de ces deux Masters me donne plus d’accés via passerelles et plus d’être candidat HUE?

    Je rappelle que j’oeuvre actuellement comme superviseur adjoint après un passage comme Chef de service d’appro,Stage marketing, manutennaire…

    Bien merci d’avance!

  146. Jerem écrit :

    Bonjour,

    J’ai obtenu en 2008 un graduat en informatique de gestion (via promotion sociale). Je souhaite maintenant reprendre des cours du soir en vue d’obtenir un master en info mais on me dit en gros que mon diplome n’est plus reconnu vu que ce n’est pas un bachelier…. Existe-t-il un passerelle pour « transformer » mon graduat en bachelier?

    Je suis vraiment dépité de voir que 3 ans d’études sont du jour au lendemain équivalents à rien…

    Merci d’avance de votre retour.

    • admin écrit :

      Bonjour Jerem,
      Le graduat ne correspond en effet pas aux Bacheliers actuels. Cela ne veut pas dire, pour autant, que les trois années d’études accomplies ne sont pas valorisables. Tu peux demander une admission personnalisée pour avoir accès aux études que tu souhaites. L’école devra alors te proposer un programme complémentaire ou encore une réinscription dans une des années du 1er cycle.

  147. Nico écrit :

    Bonjour, je suis en 1ier année Informatique de Gestion (3ans au total) (Promotion Sociale) je pourrais y’aller en Informatique de Gestion à Ulb (ou autre unif) ? Merci bien

    • admin écrit :

      Bonjour Nico,
      Il n’y a pas de passerelles automatique à l’issue d’une année réussie vers une autre année sauf s’il s’agit de la même formation qui serait suivie dans un autre établissement.
      dans le cas présent, tu dois demander une admission personnalisée à l’université de ton choix. En fonction de ce que tu as suivi en BA1 Promotion sociale, l’université te proposera un programme annuel adapté.

  148. Mo écrit :

    Bonjour, l’année passée j’ai commencé des études d’institutrice primaire, en janvier j’ai changé pour aller en préscolaire. J’ai réussi des examens afin d’avoir des dispenses pour l’année d’après, donc cette année j’ai continué en ayant des dispenses, mais ici avec les stages je me rend compte que ça ne va pas du tout. Je voulais savoir, si je réussi mon BAC1 en institutrice maternelle serait-il possible que j’aille en BAC2 éducateur spécialisé directement (avec des cours a rattraper si il faut)? Ou devrais-je recommencer à 0 une première?
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Mo,
      Impossible de te répondre avec certitude car les passerelles d’une année réussie dans un type d’études vers une année d’un autre type ne sont plus automatiques. Tu devras introduire une demande d’admission personnalisée en suivant la procédure prévue au RGE de l’établissement.

  149. Barbara écrit :

    Bonjour,
    Je finis en juin mon BAC en Droit en cours du soir.
    J’aimerai continuer et faire le master mais je ne comprend pas trop
    avec le nouveau décret si je dois faire une passerelle ou pas.
    Pourriez-vous m’expliquer les options que j’ai de pouvoir poursuivre mes études svp?

    • admin écrit :

      Bonjour Barbara,
      Avec ton diplôme de 1er cycle en Droit tu as accès directement au master en Droit dans une des universités qui l’organise. Cet accès est automatique si tu as suivi ta formation en HE en horaire décalé. Si tu l’as suivi en promotion sociale, l’université te demandera peut être d’entamer une inscription personnalisée. Mais l’issue de cette procédure éventuelle ne devrait pas faire de doute puisque les Bacheliers de promotion sociale sont équivalents à ceux du plein exercice.

      • Barbara écrit :

        ok super merci de la réponse, c’est un BAC de promotion sociale. Mais il faut que je fasse des cours supplémentaires parce que mon BAC est d promotion sociale? une « passerelle »? ou j’ai un accès directe?

        merci

  150. Lea écrit :

    Bonjour,

    J’ai commencé une année en science-po que j’ai raté. J’ai ensuite changé totalement de cursus , je fais de l’e-business mais j’ai raté mon année. Et j’ai recommencer dans la même option mais j’essaie de réussi un maximum mes cours et je souhaiterai aller en 2eme Marketing. Est-ce possible si je réussi avec mes 45 crédits? Si je double encore suis-je finançable? Car dans le Décret Marcourt redoubler n’est un motif d’exclusion

    ( on quelque cours en commun avec les élèves du marketing)

    • admin écrit :

      Bonjour Léa,
      Tu dois obtenir 75 % des crédits de ton année pour rester finançable ou encore la moitié des crédits des trois années précédentes.
      Pour passer en BA2 Marketing tu devras introduire une demande d’admission personnalisée.

  151. mathurin écrit :

    Bonjour, j’ai obtenu un bachelier en information communication option journalisme à l’IHECS l’année passée et j’aimerais maintenant continuer un master dans une autre filière. Je suis très intéressée par le master en français langue étrangère. Existe il des passerelles vers ce type de cursus, quitte à faire une année en plus ou avoir des crédits supplémentaires? merci

    • admin écrit :

      Bonjour Mathurin,
      Il n’y a pas de passerelles directes sur base de l’ancien Décret (le nouveau est toujours en état de gestation). Tu dois donc introduire une demande d’admission personnalisée en suivant la procédure figurant au RGE de l’établissement d’enseignement.

  152. samia écrit :

    Bonsoir.
    Je suis en dernière année du bachelier en tourisme option gestion de protion sociale. J’ aimerais m’orienté vers un bachelier en comptabilité. Ya t il des passerelles pour y accéder? Et en quel année je serais ? Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Samia,
      Les seules passerelles encore d’actualité sont celles qui permettent de cycle à cycle (par exemple de 1er cycle réussi à un deuxième cycle). Pour les autres passerelles, nous sommes dans l’attente d’un Décret ou AR qui précisent celles-ci, et ce depuis l’année académique 2014/2015.
      Il te faudra donc, dans le cas d’espèce, introduire une demande d’admission personnalisée auprès de l’établissement supérieur, selon les modalités prévues au RGE.

  153. Lola écrit :

    Bonjour, je suis étudiante en informatique de gestion en haute école et je voudrais savoir si je peux avoir accès au master d’ingenieur civile informatique ?

    • admin écrit :

      Bonjour Lola,
      Voici les études auxquelles tu as accès directement. Au-delà de cette liste, tu peux introduire une demande d’admission personnalisée auprès de l’établissement supérieur, selon les modalités prévues au RGE.

      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle (horaire décalé)
      Master en sciences du travail, à finalité spécialisée
      Master en bioinformatique et modélisation, à finalité approfondie
      Master in Computer science
      Master en sciences et technologies de l’information et de la communication
      Master in Management science
      Master en gestion culturelle
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Analyse du fait religieux
      Master en communication, à finalité communication corporate et marketing
      Master en communication, à finalité communication politique et lobbying
      Master en communication, à finalité approfondie
      Master en Journalisme, à finalité journalisme de récit et journalisme d’enquête
      Master en Journalisme, à finalité journalisme, politique et société en Belgique
      Master en Journalisme, à finalité approfondie
      Master in Cybersecurity, Focus Cryptalalysis and Forensics
      Master in Cybersecurity, Focus Corporate Strategies

  154. Rajae écrit :

    Bonjour Admin,

    J’ai un graduat en comptabilité ( promotion sociale epfc) obtenu en 2004. Ai je droit à un accès direct pour effectuer un Master sans le passage de la passerelle?
    Merci à vous pour votre aide.

    • admin écrit :

      Bonjour Rajae,
      Il n’y a plus d’année passerelle mais bien un programme complémentaire éventuel à l’année ou tu seras admise. Tu dois donc introduire une demande d’admission personnalisée étant entendu qu’il s’agit d’un « Graduat » et non pas d’un « Bachelier ».

  155. Ali écrit :

    Bonjour,

    Disposant d’un bachelier en construction en cours du soir , j’aimerais faire un master en ingénieur civil en informatique en cours à l’Umons.

    Je peux demander d’avoir des cours en plus durant mon master en cours du soir donc un horaire surchargé car je ne sais pas refaire une année à 60 crédits en journée pour cause de travail ?

    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Ali,
      L’année passerelle n’existe plus. C’est le programme du Master qui est complété. Tu auras donc un Master à plus de 60 crédits.

  156. Merfine écrit :

    Bonjour,

    Merci d’avance pour votre réponse, j’étais en 2014 je me suis inscrite en promotion sociale car je n’avais plus accès en haute école, et cette en année en juin j’ai terminé mon bachelier en assistante de direction (3 ans).
    Je voudrais savoir si il existe des passerelles vers un master pour moi.

    • admin écrit :

      Bonjour Merfine,
      Il n’y a toujours pas de Décret ou Arrêté « Passerelle », en attente depuis 2014.
      Tu dois donc soumettre ta demande à l’université ou HE de ton choix.
      A titre d’exemple, à l’ULB tu auras accès à :
      Master en gestion des ressources humaines
      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle (horaire décalé)
      Master en sciences du travail, à finalité spécialisée
      Master en sciences et gestion du tourisme – année unique
      Master en sciences et gestion du tourisme
      Master in Management science
      Master en gestion culturelle
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Analyse du fait religieux

  157. Jennifer écrit :

    Bonjour,
    merci d’avance pour votre réponse.
    Alors voilà je viens de terminer ma deuxième année sage-femme mais j’aimerais me réorienter pour aller en soins infirmiers. Seulement voilà, avec le regroupement en unité d’enseignement je n’ai que 40 crédits( causé par les rapports de stages ratés mais stages réussis) . Voulant passer en soins infirmiers puis-je passer en 3ème ? avec un programme adapté ? étant donné que mes stages de l’année qui vient de s’écouler ne m’ont servis à « rien ».
    Merci et bonne journée

  158. Dani écrit :

    Bonjour,
    je suis actuellement en bac 2 marketing en haute école, j aimerais à la fin de mes études entamer soit un master en droit ou en master en communication multilingue, est ce possible? Je suis motivée à faire une passerelle ma seule question est de savoir si je peux y accéder avec les études que je poursuit pour le moment.
    Merci, bonne soirée

    • admin écrit :

      Bonjour Dani,
      Voici les MA que tu peux intégrer à la suite de ton BA Marketing :
      Master en sciences du travail, à finalité Organisation et administration du travail
      Master en sciences du travail, à finalité Genre et inégalités
      Master en sciences du travail, à finalité Gestion de la formation et de la transition professionnelle (horaire décalé)
      Master en sciences du travail, à finalité spécialisée
      Master en sciences et gestion de l’environnement – année unique
      Master en sciences et gestion du tourisme – année unique
      Master en sciences et gestion de l’environnement, à finalité Gestion de l’environnement
      Master en sciences et gestion du tourisme
      Master en communication multilingue, à finalité Ressources humaines
      Master en communication multilingue, à finalité Relations internationales
      Master en communication multilingue, à finalité Multiculturalité
      Master en sciences et technologies de l’information et de la communication
      Master in Management science
      Master en gestion culturelle
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Assistance morale laïque
      Master en sciences des religions et de la laïcité, à finalité Analyse du fait religieux
      Master en communication, à finalité communication corporate et marketing
      Master en communication, à finalité communication politique et lobbying
      Master en communication, à finalité approfondie
      Master en Journalisme, à finalité journalisme de récit et journalisme d’enquête
      Master en Journalisme, à finalité journalisme, politique et société en Belgique
      Masterr en Journalisme, à finalité approfondie

      Si tu souhaites intégrer des études de droit, tu devras alors demander une admission personnalisée.

  159. Sam écrit :

    Bonjour,

    Voici mon parcours:

    2012-2013:J’ai fait une année à Liège , deux ans en haute école à Bruxelles.

    2015-2016: HE
    2016-2017: HE

    D’ici Septembre je deviens non finançable.

    J’aimerais tout d’abord savoir si il est possible de financer soit même ses études?

    Car si j’ai bien compris , l’état n’interviendrai plus pour m’aider à financer et donc c’est pour cela que je deviens non finançable.

    Mais donc est-il possible de voir avec mon HE de financer le prix d’une année?

    Autre question, si jamais je m’inscris dans une école de promotion sociale pour un Bachelier en électromécanique , est-il possible de poursuivre ses deux ans de master dans une HE où il faut faire une demande spécial pour mon cas ?

    Concernant la demande spécial , quels pourraient être les détailles qui serait en ma faveur pour une admission à une HE après un bachelier en électromécanique en promotion social ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • admin écrit :

      Bonjour Sam,

      Non il est interdit de financer soi-même la part de la subvention non versée par l’état.

      Oui, un bachelier en électromécanique obtenu en promotion sociale donna accès au Master en sciences industrielles dans la même branche, moyennant éventuellement un supplément de cours déterminé par la Haute Ecole.

      • Sam écrit :

        Bonsoir Admin,

        Merci pour votre réponse rapide,

        Néanmoins je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas financer ses études ?

        Si je suis étudiants non finançable , et que je ne veut en aucun cas arreter mes études et que je trouve la solution pour financer mes études , pour quelles raisons ont me refuserais cette solution ?

        Car si je finance mon année , et qu’il me reste que quelques examens pour être admis en deuxième , je ne vois pas pourquoi la HE refuserais alors que n’est un moyen efficace de continuer dans ma lancée ?

        • admin écrit :

          Bonjour Sam,

          Le législateur l’a décidé ainsi, et un établissement qui accepterait ce type de paiement serait lourdement sanctionné.

  160. vv Nao écrit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai faire un bachelier en Assurance.

    Quels sont les masters dans lesquels je pourrais poursuivre mon cursus ?

    Merci,

    • admin écrit :

      Bonjour vv Nao,

      Vous pourriez solliciter après le Bachelier un passage en Master sciences économiques ou en sciences du travail à l’université, c’est l’université qui examine la demande et fixe les conditions, notamment les crédits supplémentaires éventuels à prendre.

  161. NATASHA écrit :

    Bonjour,

    Je voudrais savoir s’il existe des bacheliers en cours du soir à faire en deux ans ?

    bav,

    • admin écrit :

      Bonjour Natasha,

      Non cette possibilité qui existait jadis en promotion sociale a disparu, car les Bacheliers de promotion sociale sont devenus partout des Bacheliers correspondants au plein exercice donc comportant 180 crédits. En revanche il existe encore en promotion sociale des brevets supérieurs (pour certaines filières) en deux ans. Ce sont des titres supérieurs mais qui ne sont PAS des Bacheliers.

  162. Mathilde écrit :

    Bonjour,

    J’aurais aimer savoir s’il était possible de changer d’université après avoir réussi (en tout ou en partie) sa première année de bachelier.
    Ex1: j’ai acquis 45 crédit mais l’université ne me convient pas, ai-je la possibilité d’aller dans une autre université et garder ces 45 crédits et donc passer en 2e ou devrais-je tout recommencer à zéro?
    Ex2: j’ai acquis les 60 crédits, mais pour la même raison, je préfère changer d’université (dans le même pays biensûr et dont l’activité est donnée dans la même langue) est-ce que je peux passer en 2?

    Merci pour votre réponse!

    • admin écrit :

      Bonjour Mathilde,

      Oui les crédits sont transférables dans d’autres établissements à condition de rester dans la même filière évidemment.

  163. Alexis écrit :

    bonjour,

    voici mon parcours :

    2013 – 2014 : 1ere année en biologie
    2014 – 2015 : 1ere année en sc po ( 44 crédit )
    2015 – 2016 : 1ere année en sc po réussi + cours de bac 2
    2016-2017 : 2e année de bac en sc po mais je l’ai ratée :

    voici ma question : puis-je recommencer en deuxième l’an prochain et en cas de réussite faire ma troisième l’année d’après (donc 6e année de bac ) ?

    si pas possible : puis-je me réorienter pour l’année 2017 – 2018 en haute école (cardijn) et passer directement en deuxième?

    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Alexis,

      Pour savoir si vous êtes finançable, vous devez appliquer à votre situation les critères de l’article 5 du décret du 11/4/2014. Il faut que votre situation corresponde au moins à un des critères.

      Article 5. – Un étudiant est finançable s’il remplit, outre les conditions
      prévues à l’article 3, au moins une des conditions académiques suivantes :
      1° il s’inscrit à un cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à
      des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes;
      2° il s’inscrit à un premier cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit
      deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà
      inscrit trois fois à un premier cycle d’études au cours des cinq années
      académiques précédentes;
      3° il se réinscrit à un cycle d’études après y avoir acquis
      a) au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de
      l’inscription précédente;
      b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes,
      i) au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses
      programmes annuels, compte non tenu de l’année académique de sa première
      inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
      ii) et au moins 45 crédits; cette dernière condition ne s’applique pas
      aux étudiants inscrits en vertu de l’article 151 du décret du 7 novembre 2013.
      4° Il se réoriente, pour autant qu’il n’ait pas utilisé cette faculté au
      cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente
      lorsqu’il s’inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir
      déjà été inscrit.

  164. Daria écrit :

    Bonjour,
    J’ai obtenu mon diplôme de bachelier en architecture d’intérieur dans L’école supérieur art visuel La Cambre en 2013 et puis j’ai travaillé dans le bureau d’architecture pendant 3 ans. Maintenant je voudrais bien continuer mes études mais en gestion d’entreprise. Est-ce que il y une passerelle ou dois-je faire un bachelier en gestion et puis master? Avec mon diplôme ai-je droit d’entrée au programme universitaire, pour exemple à l’architecture?

    • admin écrit :

      Bonjour Daria,
      De manière automatique cela ne permet pas d’avoir accès au MA Architecture organisé par l’université. Mais tu peux introduire une demande d’admission personnalisée, étant entendu que tu peux valoriser une expérience professionnelle aussi.
      Pour Gestion d’entreprise : pas de passerelle.

  165. Sarah écrit :

    Bonjour , je suis actuellement en 1ère kine que j’ai doublé mais je n’ai pas assuré les 45 crédits pour cause de problèmes financiers me poussant à beaucoup travailler cette année et l’année passée. Je suis française et j’habite à Bruxelles depuis Mars 2014 j’ai travaillé 15 mois avec domiciliation pour etre acceptée à l’école , ma question est la suivante : que puis je faire pour tenter une 3 eme kine sachant que je n’aurai pas beaucoup de matière à repasser ? ( max 4 ) Je résume : kine 2015/2016 raté , kine 2016/2017 raté et je souhaites vraiment continué

    • admin écrit :

      Bonjour Sarah,
      Il faudrait comptabiliser le nombre de crédits sur tes deux années : si tu as obtenu la moitié des crédits qui figuraient aux PAE de ces deux années, tu reste finançable. A défaut, tu devras demander une dérogation pour te réinscrire.
      Par ailleurs, dans tous les cas, tu restes finançable en cas de réorientation.

  166. Lina écrit :

    Bonjour,

    Je vous explique mon cas. Je suis diplôme en coopération internationale en haute école. Après avoir obtenir j’ai recommencé un bachelier une année à l’université en 1er bac et l’année d’après en 1 ère en haute école (commerce extérieur). J’ai rater ces deux années la. Cette j’aimerais me réinscrire en Master en haute école. Est ce possible ? Est ce que l’école ne risque pas de refuser mon dossier à cause de ces deux années la. Je tiens à préciser que j’ai recommencer ma 3 ème coopération.

    Merci beaucoup

    • admin écrit :

      Bonjour Lina,
      Lorsque tu mentionnes « Master en Haute Ecole » , souhaites tu t’inscrire directement en MA1 (passerelle) ?

      • Lina écrit :

        Je souhaite m’inscrire en 1 ère Master mais le problème c’est que l’école propose une passerelle pour faire le Master donc je n’ai pas le choix

        • admin écrit :

          Bonjour Lina,
          Si inscription en deuxième cycle avec ou sans programme complémentaire : tu es finançable. La finançabilité se calcule par cycle.

          • Lina écrit :

            Donc il n’est pas possible que mon dossier soit refuser à cause de mes années effectuer ?

            Merci

          • admin écrit :

            Bonjour Lina,
            Non pas sur base de ton parcours académique car tu n’as jamais été inscrite en 2ème cycle. Mais si tu es étudiante hors UE non résidente/non assimilée (Est-ce le cas ?), tu pourrais éventuellement être refusée si tu es hors quota.

  167. Suzie Bandjeu écrit :

    Bonjour j’ai raté deux fois ma 1er année en biologie médicale et j’ai du faire un recours pour reprendre pour une 3eme fois ma 1ere année et cela m’a été accordée mais je suis encore sur le point de la raté ma question est de savoir si je peux encore m’inscrire en promotion sociale etant dispensé de certain cours.

    • admin écrit :

      Bonjour Suzie,
      L’enseignement de promotion sociale n’st pas soumis aux règles de finançabilité. Tu peux donc t’y inscrire en dépit de tes trois échecs en plein exercice. Lors de l’inscription tu dois introduire formellement des demandes de dispenses de cours déjà réussis.

  168. Théo Robert écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant français et me suis inscris en haute école de kiné. Je suis donc soumis au tirage au sort. Dans le cas où le sort ne me serait pas favorable, je pense à un plan B. Un amis belge m’a parlé de la possibilité de faire un bachelor en science de la motricité en module général à l’ULB et qu’une fois le bachelor validé je pourrai demander une équivalence et repasser en 3ème ou 4ème année de kiné. J’ai appelé l’ulb mais pas de réponse de leur côté. Il semble que les passerelles n’existent plus, mais y a-t-il une possibilité de se réorienter en kiné?
    Merci d’avance,

    • admin écrit :

      Bonjour Robert,
      Les passerelles existent bien, mais uniquement d’un cycle réussis vers un autre cycle. Dans le cas que tu nous soumet, il s’agit d’une admission personnalisée. La procédure se trouve renseignée au RGE de l’établissement.

  169. Périkel Alexandra écrit :

    Bonjour,
    J’ai commencé une passerelle (2016/2017) et je n’ai réussi que 39 crédits sur 62 ( dont 10 anticipés du master 1). Il me reste donc 50 crédits M1 à passer et 23 de bloc complémentaire (passerelle). Je voulais donc faire une année à 73 crédits mais on me dit que cela n’est pas possible je peux faire une année à maximum 60 crédits .. Est-ce normal?

    Je sais que pour un premier cycle il faut obtenir 45 crédits pour faire une année à 75 crédits mais étant dans le Deuxième cycle, cela est-il aussi d’application?

    D’avance merci

  170. Miranda écrit :

    Bonjour,

    J’ai fait 3 ans de bachelier a l’université saint louis mais il me restait 4 crédits résiduels à passer cette année, donc je me suis inscrite en master a l’ulg pour passer des crédits anticipés. J’ai réussi mon année de master, mais je n’ai pas obtenu mes 4 crédits résiduels, est-ce que je peux faire une passerelle entre les deux universités pour terminer mon bachelier à Liège en meme temps que mon master?

    Merci

  171. Turgut écrit :

    Bonjour,
    Après l’obtention de mon cess en 2012, j’ai commencé les études supérieures en soins infirmiers à Galilée. De 2012 à 2017 j’étais étudiante infirmière. D’après l’échec en 3e bac, je suis donc étudiante non financable. Que pourrais je faire ? Je voulais reprendre des etudes d’instituteur primaire,pourront ils accepter l’inscription ? En cas de refus, que faire ? Je suis très motivée à prendre des cours car en soins infirmiers j’ai eu pas mal de difficulté, cet option n’était pas faite pour moi. Je sais que c’est trop tard mais je voulais tenter ma chance dans ce parcours..

    • admin écrit :

      Bonjour Turgut,
      Si tu ne t’es jamais réorientée au cours des 5 années précédentes, tu restes finançable si tu décides de le faire. Ton inscription en BA1 Institutrice primaire ne peut donc être refusée.

  172. Li écrit :

    Bonjour,

    Je me suis inscrite cette annee en 1er bachelier de droit en promotion social et j’aimerais savoir si je réussi cette année est ce que je peux faire mon inscription en 2eme année mais a l’haute école, sachant que j’ai fais déjà 2 ans a l’université en droit mais rater.
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Li,
      Si tu obtiens au mois 5 % des crédits de ton PAE, tu redeviendras finançable. Tu pourras demander une passerelle via l’admission personnalisée en HE.

  173. yasmine écrit :

    Bonjour,
    En 2014-2015, j’ai fais ma première année de Médecine à l’ULg, j’ai choisi l’allègement suite à la session de Janvier.
    En 2015-2016, j’ai commencé ma deuxième année d’allègement. Mais en Janvier, je n’ai pas pu obtenir la moyenne de 8/20 pour pouvoir continuer et avoir les cours du second quadrimestre. Je me suis donc réorienté vers la faculté de Gembloux Agro Bio-Tech. J’ai fais les trajets pendant le second quadrimestre tous les jours.
    En 2016-2017, j’ai commencé ma première année de Bioingénieur vu que je n’avais pas suivi les cours du premier quadrimestre. Cependant, je n’ai pas pu passer en deuxième année, et je suis donc non-finançable. On m’a conseillé de m’orienter vers le bachelier en Agronomie. Cela est-il possible ? Je pourrais ensuite faire une passerelle vers Gembloux.

    • admin écrit :

      Bonjour Yasmine,
      Oui mais avec dérogation. Si tu acquiers suffisamment de crédits (au moins 75 % des crédits de ton PAE de l’année précédente) tu redeviens finançable.

  174. Loic écrit :

    Bonjour, je suis actuellement en 2ème bachelier en comptabilité en fiscalité en Promotion Sociale. Je n’ai pas de cours d’anglais mais bien de néerlandais. j’aimerais savoir s’il met possible de poursuivre un master en sciences de gestion à la Louvain School Of Management ou un master [120] en sciences de gestion, spécialisation fiscalité et expertise comptable (horaire décalé) sans avoir à passer par une passerelle. Le premier Master en gestion a quand un même un séjour d’échange et je ne sais pas s’il me sera possible de l’avoir si je ne fais le master quand deux ans.

  175. sarah écrit :

    Bonjour, je viens de m’inscrire en Ba1 en sciences humaines et sociales à l’université mais je n’aime pas trop j’aimerai savoir si il serait possible que je me dirige vers une HE en assistante sociale pour ensuite faire un Master en ressource humaine à l’université

  176. Diakite écrit :

    Bonjour ou Bonsoir
    Ma situation est la suivante:
    Je suis a ma dernière année en Informatique de Gestion en Promotion Sociale et je voudrais faire un Master à L’université ou dans une Haute École..je voudrais savoir si je dois forcement passé une année de passerelle ou si je pourrais m’y inscrire après la réussite d’un teste d’admission??
    Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Diakité,
      Il n’y a pas de test d’admission, pas plus que d’année passerelle. Tu auras un programme individualisé, pour autant que le 1er cycle suivi te permette de t’inscrire dans le Master que tu convoites.

  177. Leclercq Camille écrit :

    Bonjour,
    Suite à 2 échecs en 1 ère vétérinaire (2014/2015 -2015/2016) je me suis inscrite en ergothérapie en (2016/2017), j’ai échoué avec 35/60 crédits,et suis donc devenue étudiante non finançable, j’ai introduit une demande de dérogation à la direction qui s’est soldée par un refus de réinscription. Quelles sont les modalités pour redevenir finançable avant le délai des 5 ans ? Est-il vrai qu’ une seule année de réussite en psychomotricité (en promotion sociale) me permettrait de redevenir finançable? Ne dois-je pas accomplir le cycle entier des 3 ans ? Dans l’attente de vous lire, je vous remercie

    • admin écrit :

      Bonjour Camille,
      Ce délai de 5 ans d’attente n’existe plus. C’est le parcours individuel de l’étudiant qui va déterminer de sa finançabilité.
      Il est exact que si tu réussis une année supérieure en promotion sociale, tu redeviens finançable ensuite pour l’année académique suivante.

  178. alban écrit :

    bonjour, j’ai un bachelier en biologie, il se trouve que je ne suis plus finançable après 3 échecs consécutifs (1 en bac 2 dentisterie et 2 en master SBIM), je me suis inscrit en master bioinformatique et j’attends la réponse à mon recours, je me suis aussi inscrit en bachelier informatique de gestion dans une école d’enseignement de promotion sociale si jamais mon recours n’est pas acceté, ma question est donc la suivante:
    Si jamais mon recours ne passait pas et que je validais mon bac 1 informatique de gestion en haute école de promotion sociale, serais-je finançable à nouveau l’année prochaine pour une inscription dans le master en bioinformatique? Merci d’avance pour votre réponse.

  179. Dax écrit :

    Bonjour,après avoir échoué 3 années à l’université je suis devenu étudiant non finançable. Que puis-je faire pour redevenir finançable ? On m’a dit que suivre une année dans une promotion sociale me permettrait de le redevenir,savez vous me l’expliquer avec plus de détails svp ?

    Merci d’avance,

    • admin écrit :

      Bonjour Dax,
      L’enseignement supérieur de promotion sociale est accessible à l’étudiant qui, dans le plein exercice, est non finançable. Si cet étudiant réussit son année (au moins 75 % des crédits figurant au PAE à acquérir) alors il redevient finançable pour l’année académique suivante dans le plein exercice.

  180. So écrit :

    Bonjours
    Je fais un bachelier assistante de direction dans un établissement de promotion social et j’aimerai savoir si je réussi ma première année est ce que je peux aller vers une haute école ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *