Frais d’inscription dans l’enseignement supérieur

L’étudiant qui s’inscrit dans l’enseignement supérieur devra s’acquitter de différents frais d’inscription, variables en fonction de sa situation.

Le minerval

Le minerval est une somme à payer lors de l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur. Le montant de base du minerval est défini par la Fédération Wallonie-Bruxelles, il est donc le même dans les différents établissements.

Dix pour cent (10 %) de la somme due doit être payée pour le 31 octobre au plus tard. Si ce n’est pas le cas, l’établissement notifie à l’étudiant que son inscription ne peut pas être prise en compte.

Sauf cas de force majeure, le solde doit être payé intégralement au plus tard le 4 janvier.

Attention : le Règlement Général des Etudes de l’établissement concerné ne peut imposer d’autres délais pour le paiement de ce droit.

Remboursement du minerval

L’étudiant peut obtenir le remboursement du minerval payé s’il se désinscrit avant le 1er décembre. Seuls 10 % du montant des droits d’inscription restent dus.

Le minerval de l’étudiant boursier

Depuis, la rentrée académique 2010-2011, les étudiants boursiers ne paient plus de minerval.

L’étudiant doit apporter la preuve qu’il est bien bénéficiaire de l’allocation d’études octroyée par la Fédération Wallonie-Bruxelles ou d’une bourse issue de la Coopération au développement..

Si la preuve ne peut être apportée avant le 1er décembre et que le minerval a donc du être payé, l’établissement supérieur devra le rembourser à l’étudiant dès que celui-ci fournira le document probant émanant du Service des Allocations d’études.

Les différents montants du minerval

A l’université

Seul le minerval est réclamé. Différents taux sont appliqués :

  • taux complet : 835 €,
  • taux boursier : 0€,
  • taux intermédiaires : destinés aux étudiants qui ne peuvent pas compter sur des gros revenus mais qui ne sont, malgré tout, pas boursiers. Ce taux intermédiaire est variable selon les établissements.

A titre d’exemple, il s’élève, à l’ULB, pour 2017-2018 à 485 € (taux intermédiaire social), 374 € (taux intermédiaire légal), 325 € (taux intermédiaire social réduit). A cela doit s’ajouter le droit d’inscription par session d’examen (de 10 à 35 €)

Etalement de l’année d’études

La 2ème année coûtera 66 €.

Dans les Hautes Écoles et Ecoles Supérieures des Arts

Type court

  • 175,01 € pour toutes les années sauf la dernière 227,24 € ;
  • Étudiants de condition modeste : 64,01 € sauf la dernière, 116,23 €
  • Boursiers : 0 € ;

Type long

  • 350,03 € pour toutes années sauf la dernière année de chaque cycle 454,47 € ;
  • 239,02 € pour les étudiants « modestes », sauf pour la dernière année du 1er et du second cycle 343,47 € ;0€ pour les étudiants boursiers ;
  • Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur : 70,57 € ou 0€ pour les bénéficiaires d’une allocation d’études ou bourse ;
  • CAPAES (Certificat d’aptitude pédagogique adapté à l’enseignement supérieur) : 70,57 €. Ce montant n’est requis qu’une seule fois même en cas d’étalement de la formation ;
  • Études de spécialisation de type court : 227,24 € ;
  • Études supérieures spécialisées (type long) en un an : 454,47 € ;
  • Études supérieures spécialisées (type long) en deux ans : 350,03 € la 1re année et 2,28€ la 2e année ;
  • Pour les étudiants des Conservatoires qui étaient en cours d’études en 2001-2002 et qui terminent les études du régime transitoire : 211,14 € ;
  • Pour les « Jeunes Talents » : le droit d’inscription ne peut être réclamé qu’une seule fois par tranche de 60 crédits entamée.

Etalement de l’année d’études

Le minerval sera payé une seule fois.

Remarque : L’étudiant de condition modeste est l’étudiant  qui n’entre pas dans les conditions d’octroi d’une allocation d’études mais est ou dépend de quelqu’un en situation financière fragile.

Le droit d’inscription complémentaire (DIC) et les frais administratifs

Ces montants peuvent, dans certains cas être plus élevés que le minerval lui-même et varient d’un établissement à l’autre.

Pour l’année académique 2017-2018 : ils ne  peuvent excéder un montant de 159,21 € (0 € pour les étudiants de conditions modestes et les boursiers) pour l’enseignement supérieur de type court et 238,25 € (0 € pour les étudiants de conditions modestes et les boursiers) pour l’enseignement supérieur de type long.

Les droits administratifs complémentaires (DAC)

Il s’agit de : « frais afférents aux biens et services fournis aux étudiants mais qui ne sont pas considérés comme des DIC ».

Ces frais doivent être avalisés par une commission interne à l’établissement et ne peuvent dépasser 836, 96 € (374 € pour les étudiants de conditions modestes et 0 € pour les boursiers).

Attention : Ne sont pas concernées par ces plafonds (exceptés s’il s’agit d’étudiants de conditions modestes) : les Écoles Supérieures des Arts et les sections « Techniques de l’image », « Communication appliquée » et « Presse et information ».

Remarque : Si l’étudiant reçoit une allocation d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou de l’Administration Générale de la Coopération au Développement il est interdit aux établissements de lui réclamer des droits d’inscription complémentaires.

Les droits d’inscriptions spécifiques

Le nouveau « décret paysage » du 07-11-2013 (définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études) prévoit que l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) fixe les montants du droit d’inscription spécifique qui ne pourra être supérieur à 5x le montant du minerval officiel (4175€). Il est également prévu que les pays les moins avancés* ne devront payer aucun droit d’inscription spécifique.

L’étudiant étranger hors UE doit payer des droits d’inscriptions spécifiques (DIS). Le montant de ces droits s’ajoute à ceux du minerval et des DIC et DAC. Certaines exonérations des droits d’inscription spécifique sont parfois possible.

A l’université

En plus des droits normaux, les étudiants hors Union européenne seront tenus d’acquitter des droits complémentaires annuels : 

  • 4175 € (PVD et Pays industrialisés)/an + le minerval  pour des études de 1er cycle (Bachelier) et 2e cycle (Master) de base (MA1 gratuite si BA3 réussie d’un même cursus; à défaut 835 €)
  • 2425 € (PVD et Pays industrialisés)/an + le minerval pour des études de masters complémentaires et années supplémentaires de 2e cycle;
  • pas de droits complémentaires pour des études de 3e cycle (Doctorat, Formation doctorale) et année supplémentaire de 3e cycle.
  • Master de spécialisation : Domaine de la santé

    Pour les 120 premiers crédits

    • Vous êtes un étudiant issu d’un pays qui figure dans les LDC  : 485€

    • Vous êtes un étudiant issu d’un pays qui figure dans les PVD : 2425€

    • Vous êtes un étudiant issu d’un pays industrialisé : 2425€

    Si l’étudiant a validé les 120 premiers crédits acquis, les frais d’inscription sont fixés à 32€.

Dans les Hautes Ecoles et Ecoles Supérieures des Arts  (type court et type long) (en attente du Décret sur le frais d’inscription prévus par le Décret paysage)

  • 992 € pour l’enseignement supérieur de type court + minerval + droit inscription complémentaire ;
  • 1487 € pour le 1er cycle de l’enseignement supérieur de type long et à 1984 € pour le 2e cycle +minerval + droit d’inscription complémentaire ;

Dans l’enseignement de promotion sociale:

30 €par période hebdomadaire prévue dans l’horaire du programme avec un maximum de 238 €;

Et pour toute formation courte, suivie de manière accélérée ou condensée ; 119 € lorsqu’elle comporte moins de/ou 240 heures ; 238 € lorsqu’elle comporte plus de 240 heures. (voir Fiche : « Droits d’inscription dans l’enseignement de promotion sociale »)

Étudiants exemptés du paiement du DIS

Une des conditions suivantes doit être remplie au plus tard au moment de l’inscription. Est exempté, l’étudiant :

  • de nationalité étrangère admis à séjourner plus de trois mois ou autorisé à s’établir en Belgique ;
  • ressortissant d’un des États membres de l’Union européenne;
  • *issu d’un pays figurant sur le liste des « pays moins avancés (liste LDC – Least Developed Countries de l’ONU)* : Afghanistan, Angola, Bangladesh,Benin, Bhutan, Burkina Faso, Burundi, Cambodia, Central African Republic, Chad, Comoros, Dem. Rep of the Congo, Djibouti,Equatorial Guinea, Somalia, Eritrea, Ethiopia, Gambia, Guinea, Guinea-Bissau, Haiti, Kiribati, Lesotho, Lao People’s Dem.Républic, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritania, Mozambique, Myanmar, Nepal, Niger, Rwanda, Sao Tome and Principe, Sénégal, Sierra Leone, Solomon Islands, South Sudan, Sudan, Timor-Leste, Togo, Tuvalu, Uganda, United Rep. of Tanzania,Vanuatu, Yemen, Zambia.

Attention : cette liste a été étendue à 11 pays supplémentaires classés au bas de l’Indicateur de développement humain (IDH-PNUD) : Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Cameroun, Nigéria, Syrie, Swaziland, Pakistan, Kenya, Ghana, Congo.

  • marié ou cohabitant légal et si son conjoint ou cohabitant résidant en Belgique, y exerce ses activités professionnelles ou y bénéficie du revenu de remplacement;
  • résidant en Belgique et y ayant obtenu le statut de réfugié ou de candidat– réfugié, ainsi que si son père ou sa mère ou son tuteur légal se trouve dans la même situation ;
  • pris en charge ou entretenu par un CPAS ;
  • résidant en Belgique et ayant introduit une demande de régularisation ou si son père ou sa mère ou son tuteur légal se trouvent dans cette situation ;
  • résidant en Belgique, y exerçant effectivement une activité professionnelle ou bénéficiant de revenus de remplacement;
  • de l’enseignement supérieur non-universitaire ayant obtenu une bourse d’études du Ministre qui a l’Administration Générale de la Coopération au Développement dans ses attributions à condition que celle-ci paie le DIS ;
  • de l’enseignement supérieur non-universitaire ayant obtenu une bourse d’études dans le cadre et dans les limites d’un accord culturel conclu avant le 1er juillet 1989 par l’autorité de la Communauté française, de la Communauté flamande ou de la Communauté germanophone ou d’un accord culturel conclu à partir du 1er janvier 1989 par l’autorité compétente de la Communauté française ;
  • placé par le Juge de la Jeunesse dans un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans une institution privée ou dans une famille d’accueil ;
  • non ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne et si son père ou sa mère fait partie du personnel des institutions européennes, d’une ambassade ou d’un consulat, de l’OTAN, etc.
  • introduisant un recours au CGRA (Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides) ou à la CPRR (Commission Permanente de Recours aux Réfugiés) suite à un refus d’obtention de statut de réfugié. Par contre, si ce recours est introduit auprès du Conseil d’État, le paiement du DIS est requis.

 

Sources

Décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études.

-Décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études Modifié par le :

a)-Décret du 25 juin 2015 modifiant diverses dispositions relatives à l’enseignement supérieur (articles modifiés 3 et 11, articles ajoutés 9bis et 9ter);

b) – Décret du 16 juin 2016 portant diverses mesures dans l’enseignement supérieur, à l’organisation de la gouvernance du Centre hospitalier universitaire de Liège et à la Recherche

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

137 réponses à l'article Frais d’inscription dans l’enseignement supérieur

  1. Zandy écrit :

    9bdBonjour, Titulaire d un Master 2c3a8me annc3a9e en dc3a9veloppement international (Universitc3a9 d Auvergne, Clermont-Ferrand), j ai iniroduts une demande d admission pour un Master Complc3a9mentaire Microfinance c3a0 l UlB pour la rentrc3a9e prochaine. Etant c3a9tudiant c3a9tranger hors EEE, j ai bien pris le soin d envoyer ma demander bien avant le 30 avril. Un mois aprc3a8s, je rec3a7ois un mail du service des admissions selon lequel mon admission n a pas c3a9tc3a9 validc3a9e car il manque quelques documents. Le service des admissions m a donnc3a9 6 semaines c3a0 compter du 23 mai pour complc3a9ter mon dossier en un seul et dernier tc3a9lc3a9chargement, sinon ils invalident dc3a9finitivement ma demande. Le problc3a8me est qu en repassant par le formulaire d admission sur le site de l ULB, apparemment le site ne marche pas bien. En fait, en allant sur mon dossier d inscription, je me suis rendu compte qu il est marquc3a9 devant les rubriques diplc3b4me(s) du supc3a9rieur : merci de renvoyer la ou les page(s) manquante(s) et idem pour la rubrique relevc3a9 de note(s) enseignement supc3a9rieur : (2011/2012) merci de renvoyer la ou les page(s) manquante(s) . Il n apparac3aet c3a0 aucun un endroit du site, le dc3a9tail des documents c3a0 complc3a9ter.Aussi, mc3aame-si j arrivais c3a0 savoir ce qu il manque comme document, aucun lien n apparac3aet sur le site pour que je puisse faire un upload de ces documents.Bref, c3a7a fait un peu plus de 3 semaines que j essaie de contacter le service des admissions par tc3a9lc3a9phone sans succc3a8s (rc3a9pondeur). Par mail, je n ai toujours pas rec3a7u de rc3a9ponse non plus. Sachant qu il me reste un peu plus d une semaine, je ne sais vraiment plus comment faire pour rc3a9gler ce souci. Pourriez-vous m aider s il-vous-plac3aet?Je m excuse d avoir c3a9tc3a9 aussi long! Merci PS : Je suis en ce moment au Burkina pour un stage, mais j avoue qu une rc3a9ponse assez claire et rapide de l Ulb me permettrait d introduire mes demandes de visa/carte de sc3a9jour (j ai toujours ma carte de sc3a9jour franc3a7aise qui s expire en mi-septembre 2012) c3a0 temps

    • admin écrit :

      Bonjour Zandy,
      Malheureusement nous ne pouvons pas solutionner ton problème. Tu dois perséverer afin d’entrer en contact avec le Service des Admissions de l’ULB.

    • Célestin écrit :

      Bonjour, je voudrais savoir le minerval payable pour chacun année, si on est étranger.

      • admin écrit :

        Bonjour Célstin,
        Tu trouveras le détail des frais dans le texte en haut de cette page.

        • junior écrit :

          bonjour
          je suis plutôt intéressée par une haute école, en cycle long. je voudrais savoir si on paie les DIS tous les ans (1487 euros). et je voulais également savoir si dans ma situation je suis exemptée de ces DIS. Je vis en france depuis 10 anset j’ai un baccalauréat français. mais je suis de nationalité camerounaise. et j’ai un parent de nationalité de l’UE(française). est ce que je suis considérée comme assimilée? est ce que je suis dispensée du DIS? le cameroun est bien dans la liste des LCD je crois?

          • admin écrit :

            Bonjour Junior,
            Son exemptés notamment les étudiants
            issus d’un pays figurant sur le liste des « pays moins avancés (liste LDC – Least Developed Countries de l’ONU)* : Afghanistan, Angola, Bangladesh,Benin, Bhutan, Burkina Faso, Burundi, Cambodia, Central African Republic, Chad, Comoros, Dem. Rep of the Congo, Djibouti,Equatorial Guinea, Somalia, Eritrea, Ethiopia, Gambia, Guinea, Guinea-Bissau, Haiti, Kiribati, Lesotho, Lao People’s Dem.Républic, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritania, Mozambique, Myanmar, Nepal, Niger, Rwanda, Sao Tome and Principe, Sénégal, Sierra Leone, Solomon Islands, South Sudan, Sudan, Timor-Leste, Togo, Tuvalu, Uganda, United Rep. of Tanzania,Vanuatu, Yemen, Zambia.

            Attention : cette liste a été étendue à 11 pays supplémentaires classés au bas de l’Indicateur de développement humain (IDH-PNUD) : Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Cameroun, Nigéria, Syrie, Swaziland, Pakistan, Kenya, Ghana, Congo.
            Tu es donc dispensée de ce paiement.

  2. kevine écrit :

    Salut quand est ce qu on paye ces frais complémentaires a l Ulb?

    • admin écrit :

      Bonjour Kevine,
      Dès l’acceptation de ta demande d’admission, tu devras accepter, en retournant dans ton dossier sur le web, l’offre donnée par l’ULB. Tu recevras alors les informations relatives au paiement.

  3. Belomi Tsague écrit :

    Salut j`aimerai savoir la somme, le délait de prinscription et d`inscription dans la filière mathematiques de l`université de Liège pour moi qui étudiant camerounais veux aler continuer en master a Liège pour l`année accademic 2014/2015 . La licence camerounaise passe t-elle en Belgique sans containte? merci d`avance

  4. Nabil écrit :

    Bonjour,

    Je suis des cours d’AESS en sciences économiques et de gestion à l’ULB.

    Puis-je bénéficier d’une allocation d’études auprès la CFWB (déjà déposée une demande).

    Merci pour votre réponse

  5. LAWANI écrit :

    Bonjour, je suis étudiant béninois et je suis entrain de préparer mon dossier d’admission à l’ULB, mais j viens de soutenir la licence et je n’ai q’ùne attestation provisoire pour le moment , puis je envoyer les dossiers avec ça? ou si je crains un refus d’admission à cause de ça? en fait si j dois attendre l’attestion définitive avnt d’envoyer le dossier la date limite sera djà passée. que faire?
    merci de votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Lawani,
      Tu peux introduire ta demande d’admission avec des attestations provisoires, les diplômes définitifs devant être fournis avant terme, lors de la finalisation de l’inscription proprement dite.

  6. Adil écrit :

    Bonjour,

    Le règlement de la Communauté française nous dit qu’après 2 échecs, le droit à une allocation d’études n’est récupéré qu’après 2 réussites consécutives dans ce même niveau. Si, ensuite, l’étudiant échoue une nouvelle fois, le droit à une allocation d’études est définitivement perdu.

    Je suis malheureusement dans cette situation. Ma question est simplement de savoir si ce droit est récupéré une fois qu’on passe en première master ou bien ce droit est-il réellement perdu pour toujours?

  7. Kelly Mavungu écrit :

    Bonjours!
    je suis étudiant congolais, je vais défendre mon mémoire d’ici le moi de septembre pour l’obtention du diplôme de licence mais je souhait faire le master en Belgique(Bruxelles) précisément à ULB alors j’aimerai savoir quels sont le documents à fournir et le coût pour s’inscrire pour être en ordre et le coût pour le logement et ensuite de savoir si à l’ULB il y a le réseau informatique sinon quelle université on peut en trouvé et quelle est la date limite des inscriptions ?

    merci d’avance pour votre aide.

    • admin écrit :

      Bonjour Kelly,
      Les admissions pour la rentrée académique 2014/2015 se sont terminées le 30/04/2014. Tu devras donc introduire ta demande pour la rentrée suivante avant le 30/04/2015, mais la date de début (probablement courant janvier 2015) n’est pas encore fixée. Lors de ta demande tu ne devras pas fournir d’équivalence de ton diplôme secondaire car tu vises une inscription en MA1. Dans ce cas, c’est l’université qui est compétente pour juger de l’équivalence de tes études congolaises. Si ton admission en MA1 est refusée et que tu es réorienté vers le 1er cycle, alors l’équivalence de ton diplôme secondaire sera nécessaire.
      Dans ce cas : http://www.equivalences.cfwb.be
      L’ULB : http://www.ulb.ac.be
      Pour les frais d’inscriptions à l’ULB : http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/frais-etudes.html

  8. zorko10 écrit :

    Salut ! je suis un étudiant marocain , je veut intégrer dans votre université, mais je ne sais pas quelle est la licence que je peut faire pour continuer mon master dans l’université ULB !et si je n’ai pas besoin de logement,quels sont les frais pour les deux années de master ? merçi d’avance

  9. SENA écrit :

    Bonjour,
    je suis un étudiant étranger Hors union européenne (Guinée) et j’étudié dans une haute ecole.JE VOUDRAIS SAVOIR SI je peux être dispensé du D.I.S( droit d’inscription spécifique)? mon pays figure sur la liste des pays exemptés et certains amis ont bénéficier de la dispense a l’ulb. est-ce le cas pour moi en haute école? si oui merci de me dire comment? et comment lire le décret précisant cette dispense. merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sena,
      La Guinée est considérée par l’ONU, et donc la Belgique, comme pays membre des « pays les moins avancés ». A ce titre, les étudiants guinéens entamant ou poursuivant des études supérieures en Belgique se voient exemptés de payer les DIS. Ils sont donc uniquement redevables des droits d’inscriptions « normaux », comme les nationaux ou les étudiants originaires de l’UE. Cette règle vaut pour tout l’enseignement supérieur belge, en ce donc y compris les Hautes Ecoles.

  10. Alexis écrit :

    Bonjour,
    je suis etudiant Hors UE,dont le pays fait partie de la liste des pays moins avancés,Congo RD.mes amis qui sont etudiants à Umons et Ulb cette année 2014-2015,ont été exempté du paiement de DIS/frais complementaires.mais moi à la haute ecole en Hainaut/Isims on me le fait payer ,et j’ai été leur voir,ils etaient meme pas au courant de ça..je voudrais egalemennt demander si il n’a pas un document officiel que je pourrai imprimer et apporter au secretariat.
    merci
    Alexis

    • admin écrit :

      Bonjour Alexis,
      En effet, les étudiants originaires d’un pays figurant sur la liste des « pays les moins avancés » établie par l’ONU (liste LCD), et la RDC y figure bien, sont redevables uniquement du minerval, tout comme les citoyens belges et originaires UE. Cette nouveauté à été introduite par le Décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études, plus précisément en son article 105, §1er, alinéa 4 qui précise quels sont les étudiants non finançables qui bénéficient de droits d’inscriptions similaires à ceux des étudiants finançables.
      Voici un lien vers ce Décret : https://www.ulg.ac.be/upload/docs/application/pdf/2014-01/decret_paysage.pdf

  11. guy écrit :

    salut svp jaimerai alors la liste des ecoles ou universitèe qui forme en genie civil pour faire une demande d’amission…merci

  12. SONIA écrit :

    Bonjour à tous,

    Travaillant à temps plein, j’ai entrepris pour l’année académique 2014-2015 un master en Sciences du Travail en horaire décalé à Charleroi. Nous avions le choix de bénéficier de l’étalement de ce master et vu le nombre de soirée de cours (6 soirs semaine) j’ai demandé à étaler ma première année d’étude à raison de 35 crédits pour 2014-2015 et le reste pour l’année qui arrive 2015-2016.

    On nous avait dit que la deuxième partie de l’étalement couterait 66 euros ( ce qui vaut vraiment la peine quand on travaille et que l’on souhaite réussir).
    Cependant, dans le document d’étalement il faisait mention de ceci :« Droits d’inscription

    En raison des récentes modifications décrétales, les modalités de poursuite de l’étalement en 2015-2016 sont susceptibles d’être adaptées notamment en termes de programme et de droits d’inscription. »
    Je précise que le document était obligatoirement à signer pour que l’étalement soit d’application.

    Aujourd’hui j’apprends que la deuxième partie de mon étalement me coûtera 835 euros et non plus 66 euros…

    On essaie de contacter beaucoup de personne mais chacune nous renvoie vers une autre.

    En début d’année, on ne nous a jamais prévenu de ce changement … Si dès le début on avait été clair avec nous, personne n’aurait fait l’étalement !

    J’ai essayer de trouver une solution en proposant de passer en 2 eme session les 25 crédits que je n’avais pas acquis et la réponse est catégorique : ON ne peut pas car je n’ai pas présenté la première session, j’ai respecté mon engagement à ne pas passer les cours que je n’avais pas choisi ! Par contre si j’avais passer un cours qui n’était pas autorisé , l’étalement tombait ! Si j’avais su cela plutôt j’aurais passer les cours en juin et maintenant il est trop tard.

    J’écris au nom de beaucoup d’étudiant car je ne suis pas la seule dans le cas !

    J’ai payé le minerval complet pour mes 35 crédits, je ne suis donc pas d’accord de payer une deuxième fois ce montant !

    Quelle moyen de recours avons nous ? Quelles sont les personnes qui pourront faire évoluer la situation positivement ?

    Nous avons besoin de votre aide, tout le monde ne peut pas donner 835 euros du jour au lendemain comme ça. De plus, par principe a aucun moment on a été informer concrètement des modifications qu’il pouvait être apportée!
    Le service des inscriptions est formel on est obligé de payer les 835euros mais j’estime que la clause dans le document d’étalement était très voir beaucoup trop vague ! Personne ne s’attendait à cette situation !

    VIVE le Decrèt MARCOURT !!!!

    En espérant recevoir une réponse qui pourra faire bouger la situation.
    Sonia

  13. M. Caucheteur écrit :

    bonjour,
    Je suis demandeuse d’emploi (complète indemnisée) depuis de nombreuses années et me suis inscrite en Haute Ecole en vue d’un AESI.
    Etant âgée de 42 ans, je suis « trop vieille de 6 ans » pour pouvoir prétendre à une bourse qui m’aurait été automatiquement accordée si j’avais eu 6 ans de moins.
    J’ai payé l’acompte de 10% et et les frais de syllabus, mais il me reste plusieurs centaines d’euros à acquitter sans pouvoir les mensualiser (j’ai demandé).
    j’ai lu que des étudiants d’origine étrangère avec des revenus de remplacement (dans les mêmes conditions que moi mais sans condition d’âge dans ce cas) ne devaient payer eux AUCUN droit d’inscription ? Y a-t-il une solution pour obtenir de l’aide financière ou une dispense de paiement même partielle ? En effet j’ai bien compris les conditions d’octroi des dispenses de paiement sont quelque peu discriminatoires, dans la mesure où d’une part un résident belge un peu plus plus jeune y a droit, et d’autre part une personne d’origine étrangère de mon âge et dans les mêmes conditions financières y a droit également… ? Merci de l’aide et de la lumière que vous voudrez bien m’apporter sur ce qui précède

    • admin écrit :

      Bonjour M. Caucheteur,

      Si vous êtes allocataire sociale, vous devez pouvoir bénéficier soit de la gratuité soit d’une réduction des droits d’inscription selon les montants perçus. Le mieux est de vous adresser au service social de la haute école qui vous conseillera en fonction de votre situation précise. Bonne continuation.

  14. simou écrit :

    Bonjour,
    je suis un étudiant bachelier Marocaine je voudrais s’inscrire en ULB et je voudrais savoir est ce que le droits complémentaires 2758 € doit être acquitté pour toutes les années d’étude ou pour le 1er année seulement et merci

  15. merlin écrit :

    bsr svp quartent-on pas etude de « type court » et etude de »type long » je comprend pas ces terme

    • admin écrit :

      Bonjour Merlin,
      le type court comprend un seul cycle de trois ans (Baccalauréat supérieur) et est uniquement organisé en Haute Ecole et en Promotion sociale. Le type long, qui est organisé dans l’ensemble de l’enseignement supérieur, comprend deux cycles d’études (Baccalauréat + Master).

  16. Bertrand écrit :

    Bonjour,
    Etudiant en master à la HERS , je vie en Belgique depuis 2011.
    Vue que je n’est pas encore fais 05 ans en Belgique, je ne peux pas bénéficié de le la bourse de la communauté Wallonie Bruxelles .
    En 2014 j’avais bénéficié du statut d’étudiant à conditions modeste quand j’étudiais à L’ESA à Bruxelles .
    Ici à la HERS , on me dit que vu que j’ai pas droit à la bourse, je ne peux pas non plus prétendre aux conditions modestes.
    J’aimerai savoir s.ils ont raison(ce qui m’étonnerai) et s’il n’y a pas d’article de loi qui spécifie que j’ai droit à une réduction des frais de scolarité vu que je suis assimilé belge et que mes parents vivent en Belgique .
    Bien à vous .

  17. Eric guedio écrit :

    bonjour j me prenomme eric titulaire dune license professionelle au cameroun jaimerais bien continuer mes etudes en cycle master en belgique. on ma parle de 2 possibilites soit j recommence en 2 cycle ds une haute ecole ou alors si jobtient la place ds une universite j continue en master . ma question est la suivante a combien séleve les frais díncription( cad frais de traitement de dossier pour obtenir une place dans une uni ou une haute ecole) dans une universite ou dans une haute ecole? jai deja eu a faire mon inscription. aucas j recoit une place ds les 2 ( uni + haute ecole) a combien s´eleve les frais de scolarite ds une uni et dans une haute ecole?
    merci de votre reponse…

    • admin écrit :

      Bonjour Eric,
      Les frais d’inscriptions sont mentionnés dans le texte en haut de page. Ils ne devraient pas subir de modifications pour la rentrée académique 2016/2017

  18. nadia écrit :

    Bonjour, Si on a pas fait attention à la date limite du 4janvier pour le paiement intégral du minerval et qu’on s’est fait désinscrire, y a t il un moyen de recours s’il vous plait ?

    • admin écrit :

      Bonjour Nadia,
      Oui le recours doit se faire auprès du Commissaire/Délégué du Gouvernement auprès de la HE/Université/ESA. Le délai et la forme sont repris dans le RGE de l’établissement supérieur.

  19. foufou écrit :

    Bonjour ADMIN,
    voila je suis un étudiant en 1er année pharma à l’ULB ,je refais le Bloc1 ,en septembre j’ai payé 835 euros frais d’inscription sachant que je suis de nationalité hors UE ;on me rappelle pour compléter cette somme sachant que j’ai un document prouvant qu’ils ne me doivent rien est ce normal .
    aussi je voudrais savoir si j’arrive à passer à la deuxième année dois je encore payé 2785 euros pour les autres années qui viennent ( sachant que je suis algérien ) .merci de bien vouloir me répondre .

    • admin écrit :

      Bonjour Foufou,
      L’article 105 du Décret Paysage stipule que les frais d’inscription sont fixés par l’ARES si l’étudiant est non finançable, sauf si l’étudiant est originaire d’un pays UE, ou d’un pays figurant sur la liste des pays les moins avancés fixée par l’ONU, ou d’un pays avec lequel la Communauté Française à un accord bilatéral.
      L’Algérie ne fait pas partie de ces trois catégories. Cela étant, il faut à présent vérifier si vous êtes oui ou non finançable.

  20. foufou écrit :

    Merci Admin ,
    Pour compléter j’ai un Bac 2014 ,je suis en première année pharmacie et c’est pour la première fois que je refais ,seulement le bloc1 .
    merci de bien vouloir me répondre .

  21. admin écrit :

    Bonjour Foufou,
    A priori donc tu restes bien étudiant finançable sauf si lors de ta première inscription tu avais bénéficié d’une dérogation. Mais ce cas de figure est exceptionnel.
    En tant qu’étudiant finançable, tu es redevable du minerval de base uniquement.

  22. foufou écrit :

    Bonjour Admin ;
    je me suis rapproché du service social de l’ULB ,pour essayer de trouver une solution ,la réponse était plutôt négative ,à aucun moment ils n’ont évoqué l’aspect d’être finançable ou pas. Que dois-je faire ? y’a t-il un document que je dois leur fournir ou un texte réglementaire?
    Merci Admin de bien vouloir m’éclairer .

    • admin écrit :

      Bonjour Foufou,
      Il faut que le Service des Inscriptions de l’ULB te donne la raison pour laquelle ce montant est exigé. A partir de là, tu peux alors le contester, en introduisant éventuellement un recours si nécessaire, auprès du Commissaire au Gouvernement qui a en charge l’ULB.

  23. Rose Dalhia écrit :

    Bjr Admin,comment savoir qu’on a bien rempli son formulaire d’admission.Je suis étudiante Camerounaise titulaire d’une licence professionnelle en Gestion Logistique et Transport ,je suis entrain de m’inscrire en Master ingénieur de Gestion à ULB.Ça fait une semaine que j’espère avoir terminé mon inscription(j’ai envoyé les documents pdf). A partir de quel moment doit on attendre le mail qui nous autorise à payer les frais d’inscription?.Merci de bien vouloir me repondre

    • admin écrit :

      Bonjour Rose Dahlia,
      Il n’y a pas de délai « fixe ». Tu recevras un courrier/mail t’indiquant si tu es admise et t’invitant alors, si c’est le cas, à payer les frais d’inscriptions.

  24. Rose Dalhia écrit :

    Bjr Admin,excusez moi de vous déranger encore une fois.J’ai une préoccupation à propos de la soumission des documents.Ça concerne les activités non académiques.Le document n’est pas disponible.J’ai également un document scanné et envoyé mais les dates ne correspondent pas.Est ce que mon dossier est susceptible d’être rejetté?Merci de me répondre.

    • admin écrit :

      Bonjour Rose Dahlia,
      Lorsqu’il est impossible de fournir une preuve matérielle relative aux activités académiques, il est alors permis de faire une déclaration sur l’honneur. En cas de doute, l’université te recontactera probablement

  25. Gerard écrit :

    Bonjour, je suis étudiant camerounais à l’ulb en année passerelle pour un master, et il se dis que pour ctte rentrée académique 2016/2017 les droits d’inscriptions majorés vont augmenter.Esceque cela me concerne?Vais je payer pouvoir payer 835 euro comme un étudiant belge en cas de réussite d’au moins 45 crédits (réussite d’une année selon le decret marcourt)?Merci de m’éclairer!

    • admin écrit :

      Bonjour Gérard,
      En effet, il semblerait que ces droits seront augmentés, mais le texte légal n’est pas encore paru. Dans l’attente du nouveau décret fixant les frais d’inscription (prévu par le décret « paysage »), les montants 2014-2015 ont continué à s’appliquer pour l’année académique 2015-2016.

  26. Quentin écrit :

    Bonjour,

    Je ne sais pas à qui m’adresser, mais je voulais avoir des réponses fiables, car Internet ne l’est pas toujours …

    En fait, je suis en relation avec une argentine depuis plus d’un an maintenant, et à la suite de ses études secondaires, elle aimerait venir étudier à l’université en Belgique. Quelles sont les démarches ? Va-t-elle payer ses études universitaires beaucoup plus cher parce qu’elle est argentine, ou est-ce que si elle arrive à obtenir un statut de résidente (avec moi et ma famille), elle payera le même prix qu’un étudiant belge ? Que nous conseillez-vous ? De mon côté, je suis belge et je fais des études en Belgique. Nous sommes un peu perdu et voulons voir les possibilités qui s’offrent à nous.

    En vous remerciant d’avance,

    Quentin

    • admin écrit :

      Bonjour Quentin,
      Pour les démarches « visa » tu peux te référer aux réponses que nous avons apportées sur cette page : http://inforjeunes.eu/le-sejour-pour-etudes-en-belgique/
      Pour les frais d’inscription: en tant qu’étudiante hors EEE ton amie devra payer un minerval augmenté des droits d’inscriptions spécifiques. Ces montants vont varier selon la nationalité de l’étudiante. L’Argentine ne fait pas partie des pays les moins avancés mais figure dans la liste des PVD, listes établies par l’ONU. Ton amie, à l’université devra donc payer, pour une inscription en BA1, un montant total de 2758 €. Attention, ce taux est celui en vigueur à la rentrée académique 2015/2016. Pour 2016/2017, les montants pourraient être revus à la hausse.
      Pour être « assimilée » à une étudiante EEE, il faudrait qu’elle entre dans une des catégories précisées dans le texte en haut de page. Dans ce cas, elle paiera « juste » 835€.

  27. Quentin écrit :

    Un grand merci pour cette réponse rapide et efficace ! C’est une aide très précieuse pour nous, ces réponses nous aident vraiment à voir plus clair !

    Pour terminer je me permets simplement de vous posez deux petites questions, qui sans doute aboutiront à une réponse plus vague. Les deux catégories ci-dessous se trouvent bien dans la partie de texte dont vous me parliez ? Si oui, savez-vous à qui pourrais-je m’adresser pour avoir des réponses à ce sujet ? Enfin, « activité professionnelle » concerne aussi les études ?

    « – de nationalité étrangère admis à séjourner plus de trois mois ou autorisé à s’établir en Belgique
    – marié ou cohabitant légal et si son conjoint ou cohabitant résidant en Belgique, y exerce ses activités professionnelles ou y bénéficie du revenu de remplacement  »

    Un immense merci pour votre aide, en espérant une réponse aussi efficace que la première 🙂

    • admin écrit :

      Bonjour Quentin,
      Oui, cela y figure bien.
      1) cette formulation absconce signifie : l’étranger qui a un titre de séjour qui n’est pas limité dans le temps.
      2) en clair cela signifie que la personne qui se déclare cohabitant à la commune avec ton amie argentine doit travailler ou bénéficier d’allocations de chômage ou d’un revenu du CPAS. Il ne peut s’agir donc d’études lorsque la loi mentionne « activité professionnelle ».

  28. lucien écrit :

    bonjour je suis etudiant en licence 3 de géologie et j aimerai poursuivre mes etudes a l université de liege. mais je n ai encore recu mon relevé de notes .
    une fois si je commence les demarches est ce possible de commencer les cours en septembre ?
    aussi suis obligé d avoir 14000 euros pour subvenir à mes études?

  29. Alain écrit :

    Bonjour,

    Je suis étudiant à l’UCL, et suis à cheval entre le bloc annuel 2 et 3.
    En effet, j’ai  » théoriquement » raté mon année l’an passé.
    Cependant, j’ai su ré-adapter mon programme pour que je puisse passer 75 crédits cette année, ce qui fait qu’il ne me resterait que 15 crédits de bachelier l’an prochain. En validant tous mes crédits de cette année j’aurais donc la possibilité dés l’an prochain de passer en master, avec les 15 crédits résiduels de mon bachelier ( soit l’équivalent de 3 cours) puisque l’on a accès au master dés que l’on a validé 165 crédits sur les 180 de bachelier.
    Cela est en bonne voie puisque j’ai tout réussi en janvier.

    Ma question est la suivante, j’ai appris qu’avec le décret Marcourt dorénavant on devait payer l’inscription par cours pour les crédits résiduels restants de bachelier lorsque l’on est inscrit en master, cela en plus du minerval habituel… Est-ce vrai ? Si oui à combien s’élève le montant par cours ? N’y a-t-il pas moyen de payer simplement le prix du minerval de base ?

    Ma deuxième question concerne la bourse accordé à une catégorie d’étudiants. Je ne suis pas boursier or mes parents sont loin de toucher un salaire de ministre (ma maman elle même ne percevant aucun revenu), mais voilà nous n’entrons pas (de justesse) dans les conditions des étudiants boursiers.
    Y a-t-il d’autres  » moyens » via l’université de percevoir une réduction de minerval ?

    D’avance merci pour vos réponses

    • admin écrit :

      Bonjour Alain,
      Pour la réduction de minerval via l’UCL : Le montant du droit d’inscription réduit au taux légal est de 374 € (pour une inscription tarifée à 835 €). Son concernés, notamment l’étudiant qui aurait été éligible pour l’octroi d’une allocation d’études et dont les revenus pris en compte dépassent ces plafonds de maximum 3.494 €.
      Il faut prendre contact avec le Service des Inscriptions de l’UCL et introduire ta demande. Pour le reste, aucune base légale ne permet pour l’instant un établissement supérieur de faire payer à l’étudiant du Master, les cours résiduels du Baccalauréat.

  30. eclesiac écrit :

    salu
    je suis un togolais qui des etude de la marine a regional maritime universite au ghana,j aimerais savoire si peu etre admis a l ecole superieur de navigation d anvers pour mon class three

  31. Pascal écrit :

    Bonjour, je suis Pascal Matabaro, Ingenieur Agronome du niveau A0 (bac+5), ressortissant de Yangambi en RD Congo, je prefere m’inscrire en Master/ Developpement a ULB pour l’annee academiaue 2017, je vais savoir la duree le et montant global etude

    • admin écrit :

      Bonjour Pascal,
      Les demandes d’admission des étudiants hors UE non résidents en Belgique devaient obligatoirement être introduites au plus tard le 30 avril 2016, pour la rentrée académique 2016/2017. Pour la rentrée académique suivante (2017/2018), ce sera à partir de janvier/février 2017 jusque fin avril 2017.
      Les frais d’inscriptions sont détaillés dans le texte en haut de page. D’ici à 2017/2018, ils pourraient évoluer.

  32. Atisa écrit :

    Urgent
    Bonjour , j’ai reçu le mail (3 juin)suivant de l’UCL : Madame, Monsieur,
    Votre courrier a retenu ma meilleure attention.
    Après examen de votre dossier, j’ai le regret de vous faire savoir que votre demande ne peut faire
    l’objet d’une réponse favorable.
    Conformément à l’article 3 du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements
    d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études et en application de l’article 96 §1er du
    7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des
    études, votre demande d’inscription à l’année académique 2016-2017 est refusée.
    L’examen de votre parcours antérieur ne permet pas de considérer votre situation comme suffisamment
    exceptionnelle pour vous accorder une dérogation.
    Toutefois, si vous estimez que des circonstances exceptionnelles le justifient, et conformément à
    l’article 96 §2 du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation
    académique des études, une procédure de recours est prévue. Nous vous invitons à consulter la page
    suivante afin d’en connaître les modalités : http://www.uclouvain.be/405967.
    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations

  33. Sanaa écrit :

    Bonjour,
    J’ai un master (120credits), je suis résidente en belgique depuis un an pour une durée de 4ans minimun; je travail et j’ai un bon salaire. Suis-je assimilé pour ne payer que le minerval? Je compte profiter de ma résidence ici pour faire soit un doctorat(ce qui n est pas si facile sans promoteur)ou bien un master complémentaire.
    Merci d’avance pour l’attention que vous voudre bien portez à ma question et pour les informations que vous voudrez bien me donner concernant mon cas.
    Bien à vous,

    • admin écrit :

      Bonjour Sanaa,
      Est assimilé à l’étudiant UE le « résidant en Belgique, y exerçant effectivement une activité professionnelle ou bénéficiant de revenus de remplacement ». Il faut au moins pouvoir fournir 6 fiches de salaire, le contrat de travail et une composition de ménage délivrée par l’administration communale.

  34. TALMI Bilal Adam écrit :

    Bonjour,

    Je suis un jeune marocain de Tanger, titulaire d’une Licence en Droit des Affaires de l’Université Mohammed V de Rabat – Agdal.
    Ma demande d’admission a été accepté par l’ULB pour poursuivre mes études au cycle de Master à finalité Droit Economique et Social, j’ai quelques questions à vous poser.

    1) Les frais, est-ce qu’ils sont annuels, il faut les payer pour une année académique ou plusieurs années académiques ? cela veut dire que je dois payer les 4175 € une fois pour tout le Master ou il faut payer cette somme chaque année académique ?
    2) C’est quoi le premier pourcentage à payer et c’est pour quel délai? Et quelles sont les modalités de ce paiement ?
    3) Le programme complémentaire (de 55 credits), est-il nécessaire ? Est-ce qu’il est forcément en nombre de 55 crédits ou peut être moins ?
    4) Si c’est le cas échéant, et afin d’obtenir mon Master en deux ans au lieu de trois ans, est-ce que je peut faire ce programme intégralement dans l’année académique encore ? (Acquérir les 55 crédits dans une année, par exemple : 115 credits en premiere année académique. Ou les repartir en deux ans, par exemple : 90 credits en premiere année et 85 crédits en deuxième année).

    Cordialement,

    • admin écrit :

      Bonjour,
      1) il s’agit d’un montant annuel qui est du pour la 1ère inscription. En cas de réussite, l’année suivante se voit appliquer le minerval « normal » soit 835€;
      2)10% lors de l’inscription, et le solde au plus tard sur le compte de l’université pour le 4 janvier 2017;
      3) et 4) tu dois en faire la demande explicite à l’université.

        • TALMI Bilal Adam écrit :

          Bonjour,

          Est-ce que je suis obligé d’avoir le tire d’accès au BA, sachant que je postule pour le 2e cycle (Master à finalité Droit Economique et Social).
          Car j’été invité à délivrer ce document par la lettre d’admission que j’ai reçu par courrier postal et ainsi sur le site pour finaliser ma procédure d’inscription.

          Cordialement,

          • admin écrit :

            Bonjour Adam,
            En principe non : l’équivalence du BAC est requise uniquement si tu es admis en 1er cycle ou en doctorat et certaines études de spécialisation et masters spécifiques.

  35. Maxime D. écrit :

    Bonjour, comme plusieurs étudiants de ma faculté il me reste uniquement le mémoire à rendre en janvier pour achever ma deuxième année de Master. Devons-nous nous réinscrire pour une année complète et donc payer des droits d’inscription de 835 euros alors qu’il ne nous reste plus que le mémoire à rendre? Cela nous paraît un peu abusif. J’ai entendu parler d’un montant de 66 euros uniquement pour les frais administratifs… Merci d’avance pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour Maxime D.,
      Tu dois demander une réduction du minerval auprès de la Faculté. Tu ne devras en aucun cas payer le taux complet mais bien un montant fixe par crédits restant.

      • Maxime D. écrit :

        Merci pour votre réponse, j’ai contacté le service inscription ainsi que le service social de mon université et ils m’affirment tout deux que je dois bel et bien payer les 835 euros donc le taux complet. Eventuellement, je pourrai par après introduire une demande de réduction en l’appuyant de documents tels que la composition du ménage et l’extrait de rôle du ménage mais étant donné que je suis à charge de mes parents qui travaillent tous deux, il est presque certain que je n’aurai pas droit à une réduction. Je rappelle que je ne suis pas en situation d’étalement mais bien que j’ai 20 crédits de mémoire à réussir en janvier pour finaliser ma deuxième année de Master. Bien à vous.

        • Sophie écrit :

          Même problème ici. Mémoire jugé non abouti à la 2e session. Les professeurs m’ont dit que je pouvais le repasser en janvier, mais je n’ai pas compris s’il s’agissait d’une sorte de 3e session ou si je serai considérée comme une doubleuse ». Le service inscriptions me considère en tout cas comme cela, et m’a informée que je devrais payer le minerval plein, malgré que les cours et le stage aient été réussis…

          • admin écrit :

            Bonjour Sophie,
            Le Décret Paysage prévoit, par décision du jury d’examen, la possibilité de présenter des crédits, plus de deux fois (3ème session) pour des raisons motivées. Le minerval entier ne peut être du. Nous te suggérons, comme à Maxime, de contacter le Commissaire/Délégué du gouvernement compétent pour l’établissement.

  36. josué écrit :

    Slt , svp je suis jeune bachelier camerounais, es t’il possible de frequenter à l’ulb sans mention au bac, avec une moy de 11.50. Et quelle est la scolarité pr la premiere année en medecine. Merci

    • admin écrit :

      Bonjour Josué,
      Le candidat devra impérativement avoir obtenu 13/20 de moyenne au diplôme de fin d’études secondaires pour lequel une équivalence au certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) de la Fédération Wallonie-Bruxelles devra être obtenue avant toute inscription.

  37. Rhm écrit :

    Bonjour,
    Je suis une etudiante hors UE et j’aimerais me réinscrire en 1er année. J’habite avec ma soeur et son mari( ma soeur a une titre de séjour long durée et son mari et européen). J’aimerais savoir si ils peuvent être mes cohabitants légaux( pour avoir une des critère d’assimilation)?

  38. gorzo stefania écrit :

    Bonjour,

    Roumaine, je dois me reinscrire en bac 3 a ulb car je n’ai pas reussi tous mes examens. Cependant, comme j’ai un diplome reconnu d’assistante sociale, je me suis inscrite a une annee de speciliasation en sante mentale a IESSID (haute ecole). Est-ce que pouvez me dire combien dois-je payer a ULB ou je vais introduire une demande d’inscription complementaire?
    Un grand merci,

  39. Mila écrit :

    Bonjour,

    Desireuse de debuter un master en sciences de l’education a l’ulb, je m’interroge quant a la procedure concrete à entreprendre pour y parvenir.
    En effet, institutrice prescolaire depuis bientot 5 ans, je suis actuellement au chomage et percoit des allocations de chomage. Mon compagnon a egalement perdu son emploi.
    Avant de pretendre au master 1, je dois visiblement faire l’annee preparatoire . Ces cours (ainsi que l’ensemble du master) ont lieu en horaire décalé.
    Pourriez vous m’éclairer sur le fait que :
    – oui, je peux entreprendre ces etudes et conserver mes droits afin d’esperer trouver un emploi ?
    – non, je ne peux pas le faire car je serai etudiante de plein droit et que je perdrai mes droits aux allocations.

    Je me permets egalement de vous demander si une aide financiere peut etre prevue pour mon cas.

    Je vous remercie,

    • admin écrit :

      Bonjour Mila,
      Il faut, en principe, que tu signales au Bureau de chômage, ta reprise d’études. Ce Bureau va déterminer si cela t’empêche d’être oui ou non disponible sur le marché de l’emploi. Si tu n’es plus disponible, introduit alors une demande de dispense.

  40. Je voudrais suivre mes études supérieure à l’étranger. J’aimerais savoir maintenant après les inscriptions si l’étudiant paye par moi ses cours.

  41. SARA écrit :

    Bonjour,
    D’abord je vous remercie pour votre aide pour les étudiants
    Puis, je suis inscrite a l’université comme étudiante doctorante, j’ai demandé une location de chambre auprès du service logement de l’université, il m ont répondu : Nous ne pouvons vous accorder un logement au tarif étudiant. En effet, vous êtes doctorante, vous n’entrez donc pas dans la catégorie du tarif étudiant. YA TUL UNE LOI POUR CELA

    Bien à vous,

    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Sara,
      De quelle université s’agit-il ? Tu dois te référer au ROI du Service logement de cette université. C’est ce Règlement qui fixe les règles d’attributions des logements étudiants dépendant directement de l’université.

  42. Justine écrit :

    Bonjour,

    Est-ce que même les étudiants en attente d’une réponse de la bourse doivent payer les 10% du minerval pour le 31 octobre?

    Bien à vous

    • admin écrit :

      Bonjour Justine,

      C’est à voir au cas par cas avec les établissements. Certains établissements l’exigent, quitte à rétrocéder ensuite la somme une fois la décision d’octroi de la bourse confirmée.

  43. Auriane écrit :

    Bonjour, je suis inscrite dans une formation pour être sage femme dans une haute école à bruxelles. J’ai étalé ma deuxième année pour des raisons familiales. Je suis cette année en deuxième deuxième année mais je prends des cours de troisième. Ce qui porte mes crédits d’études à 60. Est- ce que vous savez si je dois payer l’intégralité de mon minerval ? Est-ce les crédits que l’on prend ou le statut de l’année (ici année d’étalement ) qui définissent ce qu’on doit payer ?
    Je vous remercie pour votre réponse car je n’ai pas réussi à trouver la réponse dans le décret Marcourt.

    Cordialement

    Auriane

    • admin écrit :

      Bonjour Auriane,
      Le Décret Marcourt est flou sur le sujet, car il a « supprimé » l’année d’études. L’étalement y est défini comme un allègement du volume de cours minimum que l’étudiant doit suivre durant l’année. Après plusieurs contacts avec le Cabinet sur ce sujet, nous avons toujours eu la même réponse : l’étudiant en allègement ne doit pas repayer la totalité des droits d’inscription, mais uniquement des frais administratifs.

  44. Nicolas écrit :

    Bonjour
    J’ai payer 100€ à mon l’inscription, j’ai arrêter d’aller à l’école en novembre les professeur étaient au courant et maintenant l’école ma appeler en disant que je doit payer le minerval complet (550€) parce que je n’ai pas prévenu… c’est normal? Que va t il arriver si je ne paye pas ? Ils disent qu’ils m’ont appeler plusieurs fois mais c’est faux…

    • admin écrit :

      Bonjour Nicolas.
      La désinscription doit intervenir avant le 1er décembre pour que l’année académique en cours ne soit pas considérée comme échouée. Mais les établissements d’enseignement supérieurs (universités, hautes écoles, …) peuvent prévoir des dates antérieures de désinscription en ce qui concerne les frais d’inscription. Par ailleurs, la désinscription doit se faire selon la procédure prévue au Règlement Général des Etudes. As tu bien respecté cela ? Si oui, l’établissement supérieur doit te rembourser ce que tu as verser moins les frais administratifs de ton inscription qui ne peuvent excéder 10 % du minerval complet.

  45. Gilles écrit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant étranger hors UE ( Cote d’Ivoire), J’ai exactement 2 préoccupations a vous faire part:
    1- Le montant des droits d’inscription va t-il augmenter pour l’année 2017-2018 ? si oui avez vous une idée du montant à payer?
    2- Comment justifier dans le cadre du dossier d’admission, une année blanche pour des raisons indépendantes de ma volonté (crise politique) ?

    MERCI

    • admin écrit :

      Bonjour Gilles,
      1) Il est en effet question d’augmenter les frais d’inscriptions notamment pour les étudiants hors UE non résidents. Si ces changement sont adoptés nous ne manqueront pas de les publier immédiatement sur notre site;
      2) Tu devras alors explique cette situation par écrit et fournir une déclaration sur l’honneur attestant que pendant cette période tu n’as pas fréquenté un établissement d’enseignement supérieur.

  46. Guyvin écrit :

    mes salutations

    moi c’est Guyvin étudiant congolaise j’ai eu mon bac depuis 2014 et depuis je pas fréquenté l’université mais j’aimerai bien continuer mes étude universitaire en Belgique,
    j’aimerai savoir comment procédé et quel sont les conditions générales pour être admis dans une de vos universités et venir en Belgique
    merci

    • admin écrit :

      Bonjour Guyvin,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Si ta demande vise un deuxième cycle : dans ce cas, c’est l’établissement d’enseignement lui-même qui traite de la question d’équivalence.
      Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2017-2018, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2016 et jusqu’au 15 juillet 2017 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2017 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. Attention que si l’admission/Inscription est autorisée en 2ème cycle la procédure d’équivalence du titre secondaire n’est alors plus requise.
      L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  47. Mariem écrit :

    Bonsoir, je suis étudiante en civilisation et littérature française en Tunisie 2ème année licence et j’aimerais bien connaître les étapes pour poursuivre mes études en Belgique, et ces frais peuvent-ils augmenter ? Si quelqu’un me fera une prise en charge ( et qu’il soit belge ) cela changera quelque chose ? Pourrait me servir à quelque chose ? Ou bien les frais sont toujours les même, surtout qu’on m’a dit qu’il faut que j’ouvre un compte y mettre 5 milles euros en compte .. Merci d’avance

    • admin écrit :

      Bonjour Mariem,

      Le garant doit disposer d’une somme de 1787,53 net/mois plus 150 euros net/mois par enfant à charge.
      Le garant ne doit pas obligatoirement être belge ou résider en Belgique.
      Si vous vous prenez en charge vous-même, vous devez disposer d’une somme minimum de 631 euros net/mois plus les frais possibles de scolarité qui dépendent d’une école à l’autre.
      Vous devez fournir un passeport, un certificat de bonne vie et mœurs, un certificat médical et une inscription ou pré-inscription dans une école supérieure.
      Voir article

  48. Girizina écrit :

    bonjour je m’appelle chris, je vis en belgique à knokk-heist, je suis burundais et j’aimerais m’inscrire pour l’année 2018-2019 à l’école superieur de navigation d’envers. Et j’ai mon diplôme de fin d’étude sécondaire en section ScA
    que puis-je faire pour être admis ?
    merci d’avance

  49. Hamzaa écrit :

    Bonjour
    J’ai pas été admis à l’EPL pour l’année 2017-2018. Parce que mon dossier n’était favorable. Mais j’ai vraiment envie d’intégrer une bonne école d’ingénieur génie civil (public ou privée). Puisque ici la formation n’est pas vraiment au rendez-vous.
    Je suis togolais titulaire d’un DUT en génie civil. Que faire???

    • admin écrit :

      Bonjour Hamzaa,
      Si tu demandes une admission en 1er cycle à l’université ou en Haute Ecole, tu as besoin d’une équivalence de ton BAC. Si ta demande vise un deuxième cycle : dans ce cas, c’est l’établissement d’enseignement lui-même qui traite de la question d’équivalence.
      Pour l’équivalence 1er cycle : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour s’inscrire pour l’année scolaire 2017-2018, il est nécessaire d’introduire ta demande d’équivalence à partir du 15 novembre 2016 et jusqu’au 15 juillet 2017 au plus tard sauf si tu as reçu ton diplôme après le 10/7. Le délai est alors prolongé jusqu’au 14/9. Lorsque la décision d’équivalence sera rendue, et si l’inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique est autorisée, il faut alors demander un titre de séjour en tant qu’étudiant. La demande d’inscription doit se faire en ligne si tu souhaites être admis à l’université, et ce pour le 30/04/2017 au plus tard. Pour les Hautes Ecoles tu dois consulter le site de chaque école car les dates d’inscriptions peuvent varier mais ne seront pas postérieures au 31 octobre 2016. Attention que si l’admission/Inscription est autorisée en 2ème cycle la procédure d’équivalence du titre secondaire n’est alors plus requise.
      L’étudiant qui désire s’inscrire en « 1er cycle » dans une Haute École, dans une Ecole Supérieure des Arts ou dans une Université, doit apporter la preuve qu’il possède une maîtrise suffisante de la langue française. Cette preuve sera apportée par la réussite d’un examen de maîtrise de la langue française qui est organisé chaque année dans une Haute École, une ESA ou dans une Université ou par la possession d’un diplôme belge ou étranger, sanctionnant le cycle final d’études secondaires ou un cycle d’études supérieures, suivis dans un établissement dont la langue d’enseignement est la langue française. Pour la liste des pays concernés : http://inforjeunes.eu/examen-de-maitrise-suffisante-de-la-langue-francaise/
      Obtention d’un titre de séjour pour étudier en Belgique
      Il faut obtenir un visa pour venir faire des études supérieures en Belgique, qui couvrira la durée des études. Cette demande ou « autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) doit être faite à l’ambassade belge. Dans le cadre de cette demande d’ASP, tu devras fournir une série de documents à l’ambassade :
      – attestation d’inscription comme étudiant régulier dans un établissement d’enseignement supérieur (il est demandé de fournir une inscription définitive OU une
      – attestation d’admission provisoire OU une inscription à un examen d’admission. Un seul de ces documents est suffisant pour introduire la demande d’ASP auprès de l’ambassade belge, une inscription définitive n’est donc pas obligatoire. De plus, il est impossible d’obtenir une inscription définitive
      sans être en possession d’un document de séjour valable en Belgique.
      – un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’ambassade belge
      – un certificat de bonne vie et moeurs pour les plus de 21 ans
      – une preuve de moyen de subsistance ou un engagement de prise en charge .
      La preuve de moyen de subsistance suffisant est apportée par une attestation fournie par une personne disposant de revenus suffisants, ou d’une attestation d’une organisation t’octroyant une bourse, etc… ( !!! un seul document manquant peut faire retarder l’octroi de l’ASP). Ce qui est listé ci-dessus, ce sont les documents de base à avoir, il est possible que l’ambassade en demande encore d’autres. L’ASP sera valable 4 mois afin d’avoir le temps de confirmer l’inscription auprès de l’établissement scolaire. Tu pourras alors venir en Belgique et t’inscrire à l’administration communale de résidence (dans les 8 jours ouvrables de l’arrivée).En fournissant la preuve de ton inscription définitive à l’administration communale : obtention d’un visa valable 1 an renouvelable tant que les études sont poursuivies.

  50. Mata écrit :

    Bonjour, ma situation est compliqué ; j’explique : je suis en belgique depuis 2008 comme étudiant hors UE, en 2011 j’ai obtenu un diplôme de Master en sciences d’ingénieur. J’ai reçus ma dernière carte de séjour A en 2014 . Et 2016 je me suis marié, ma femme a une carte F et moi je n’ai toujours pas de carte de séjour vu que l’office me demande de retourné dans mon pays pour demander un regroupement, mais moi je ne peux pas retourné car je garde notre fille pendant que ma femme travaille !
    Je suis intéressé par un diplôme de master complémentaire en sciences de gestion en horaire décalé à bruxelles. J’ai 2 questions :
    -l’établissement demande 835€ pour les UE et assimilés et 3212€ pour les Hors UE! Dans mon cas quel montant dois-je payer ?
    -2eme question si je demande une nouvelle carte d’étudiant ( si puis-je le faire d’ici???) est-ce que je dois fournir aussi une prise en charge ! En sachant que je suis sous les charges de ma femme qui gagne +-1500€ !
    Merci pour votre aides.

    • admin écrit :

      Bonjour Mata,
      Tu es exempté du paiement du DIS et donc tu es redevable du droit d’inscription de 835 € car tu es marié et ta conjointe « résidant en Belgique, y exerce ses activités professionnelles ou y bénéficie du revenu de remplacement ».
      En principe, le visa étudiant s’obtient après une demande introduite via l’Ambassade belge située dans le pays ou réside le demandeur. Dans ton cas, tu pourrais essayer de l’obtenir via l’administration communale car tu te trouves déjà en Belgique dans une situation un peu particulière. Mais sans garantie de succès.
      Par ailleurs, l’étudiant doit avoir des ressources suffisantes pour obtenir le visa. Ces ressources doivent être de 642 €/mois, en propre. A défaut, il te faut un garant qui gagne 1179 +642 + 150 (enfant à charge). Les 1500 sont donc à priori insuffisant, mais, encore une fois ta situation est spéciale car tu vis en couple marié avec un enfant. Nous te suggérons d’introduire ta demande de visa étudiant via la commune en renseignant les revenus du ménage.

  51. Sandra mikele écrit :

    Bjr à tous.je suis camerounaise et j’ai eu une admission à l’Unamur en Belgique en master.j’ai appris qu’il y’a eu modification des droits d’inscription allant de 4175€ à 835€ en Belgique et j’aimerai savoir si l’Unamur aussi est concerné.merci

    • admin écrit :

      Bonjour Sandra,
      Le Cameroun ne fait pas partie de la liste des « pays moins avancés (liste LDC – Least Developed Countries de l’ONU) » dont les ressortissants (sauf s’ils sont boursiers) bénéficient du paiement de l’exemption des DIS. Toutefois, la liste a été étendue à 11 pays supplémentaires classés au bas de l’Indicateur de développement humain (IDH-PNUD) : Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Cameroun, Nigéria, Syrie, Swaziland, Pakistan, Kenya, Ghana, Congo.
      Ceci n’est pas nouveau et s’applique à toutes les universités. Tu devras donc toujours payer le minerval de base (835) et non pas les 4175 € qui sont les frais majorés.

      • kristan écrit :

        Bonjour Admin,
        Si je comprends bien les Camerounais devront payer 835 à partir de la rentrée 2017-2018?

        • admin écrit :

          Bonjour Kristan,
          Oui c’est bien cela.

          • Kristan écrit :

            Merci Admin pour votre réponse. j’aimerai aussi savoir quel montant devra etre payé en cas réussite( 45/60 ou 60/60) pour les étudiants Camerounais et où puis-je voir ce décret permettant de quitter 4170 à 832?.

          • admin écrit :

            Bonjour Kristan,
            Les sources légales sont mentionnées en fin d’article, en haut de cette présente page. Le montant reste le même en cas de réussite.

  52. Dechentinnes Adrien écrit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 2eme Master en ingénierie. Cette année 2016-2017 j’ai réussi tout mes examens mais je n’ai pas réalisé mon Travail de Fin d’Etude.
    Je dois donc l’effectuer durant l’année 2017-2018.
    Le TFE représente 20 crédits sur un total de 60 crédits sur toute l’année.
    Je me demande si je vais devoir payer un Minerval complet pour l’année 2017-2018 ? N’ayant plus aucun cours à suivre et vu que j’effectue mon TFE en dehors de mon école, je me demande s’il n’y aurait pas une réduction possible.
    Merci pour votre réponse.

    • admin écrit :

      Bonjour,
      Oui tu dois introduire une demande de réduction de minerval via le Service Social des Etudiants

      • Dechentinnes Adrien écrit :

        Merci de votre rapide réponse.
        Heureusement qu’on puisse vous poser des questions car l’administration de mon école ne m’avait dit qu’il n’y avait pas de possibilité de réduction.

  53. Brice yonk écrit :

    Svp j n saisi pas bien cet histoire de minerval…Kant on parle de 835€ ec la somme à payer pour l’inscription académique…

    • admin écrit :

      Bonjour Brice,
      Oui il s’agit des frais d’inscriptions. Attention pour certaines catégories d’étudiants des frais complémentaires doivent y être ajoutés.

  54. Coline écrit :

    Bonjour, je ne sais pas si je m’adresse au bon endroit mais peut être que vous pourrez m’éclairer. Je suis étudiante française et j’ai eu mon bac en juin j’ai donc fait une demande d’équivalence. Je l’ai envoyé le 13juillet sachant qu’il fallait l’envoyé avant le 15 d’après le site internet, mais je n’ai toujours pas de nouvelles. J’ai peur que puisque ils ne l’ont pas reçu avant le 15, mon dossier ne soit pas accepté. Est ce que a votre avis je dois abandonné ma demande d’inscription en Belgique ?

  55. MPENZI KASHEMWA écrit :

    Bonjour. quelles sont les conditions pour être admis en Master à la faculté de Droit?? que doit contenir le dossier de l’étudiant ??? le début des cours pour l’année 2017-2018 c’est pour quand???

  56. Henri écrit :

    Bonjour, les 11 pays supplementaires classés ne paient pas le DIS? Je suis camerounais(parmis les pays supplementaires) et je ne sais toujours pas si je dois le payer comme dans les universités belge.
    Merci

  57. EEssama Tabi écrit :

    Bonjour,jai un bac plus un et j’aimerai continue mes études supérieur en Belgique,dans une école d’ingénieur. Je suis camerounais,et quel sont les modalités à remplir pour des études en Belgique,et comment s’inscrit dans une université

  58. EEssama Tabi écrit :

    Ok,compris je vais le fait

  59. Fabien écrit :

    *issu d’un pays figurant sur le liste des « pays moins avancés (liste LDC – Least Developed Countries de l’ONU)* : Afghanistan, Angola, Bangladesh,Benin, Bhutan, Burkina Faso, Burundi, Cambodia, Central African Republic, Chad, Comoros, Dem. Rep of the Congo, Djibouti,Equatorial Guinea, Somalia, Eritrea, Ethiopia, Gambia, Guinea, Guinea-Bissau, Haiti, Kiribati, Lesotho, Lao People’s Dem.Républic, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritania, Mozambique, Myanmar, Nepal, Niger, Rwanda, Sao Tome and Principe, Sénégal, Sierra Leone, Solomon Islands, South Sudan, Sudan, Timor-Leste, Togo, Tuvalu, Uganda, United Rep. of Tanzania,Vanuatu, Yemen, Zambia.
    Attention : cette liste a été étendue à 11 pays supplémentaires classés au bas de l’Indicateur de développement humain (IDH-PNUD) : Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Cameroun, Nigéria, Syrie, Swaziland, Pakistan, Kenya, Ghana, Congo.

    sur le site officiel, les 11 pays ne s’y trouve pas !!!!! attention à l’information???

    • admin écrit :

      Bonjour Fabien,

      Merci pour votre message. Nous signalons votre remarque au rédacteur de la fiche, qui effectuera les vérifications et, le cas échéant, les changements requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *