Enseignement à domicile

L’obligation scolaire peut être remplie par l’enseignement à domicile. Il faut toutefois que les parents de l’élève respectent certaines règles.

Qui relève de l’enseignement à domicile ?

  1. Les enfants instruits à la maison (enseignement à domicile au sens strict).
  2. Les enfants scolarisés dans des structures qui ne sont ni organisées, ni subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles (communément appelées « écoles privées »).

Qui peut enseigner « à la maison » ?

Soit les parents de l’élève, soit une personne qu’ils désignent.

Les formalités

-Il est nécessaire de signaler au Service de l’Enseignement à domicile au moyen d’un formulaire spécifique, au plus tard pour 05 septembre de l’année scolaire, que l’élève suit un enseignement à domicile.

Exception  : le mineur soumis à l’obligation scolaire venant de l’étranger et qui fixerait sa résidence en Belgique dans le courant de l’année scolaire.

-Fournir au Service général du contrôle, et sur demande de celui-ci, les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile. Ce sont notamment les manuels scolaires et le matériel pédagogique employés, les fardes et les cahiers, les productions écrites de l’élève, un plan individuel de formation.

Service de l’enseignement à domicile, Direction générale de l’enseignement obligatoire

Bureau 3F326
Rue Adolphe Lavallée, 1
1080 Bruxelles
edep@cfwb.be
Fax : 02/600.04.30

Les conditions

Si l’enfant est en âge d’être dans l’enseignement primaire, il n’existe aucune condition d’accès.

Si le jeune se trouve en secondaire : il doit alors répondre aux conditions d’obtention des différentes épreuves certificatives reprises ci-dessous :

  • Avoir obtenu le Certificat d’études base (C.E.B.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle il atteint l’âge de 12 ans ;
  • Avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du premier degré (C.E.1.D) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle il atteint l’âge de 14 ans ;
  • Avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré (C.E.2.D.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle il atteint l’âge de 16 ans.

Que faire si le jeune ne répond pas à ces conditions ?

Introduire une demande de dérogation avec la déclaration d’enseignement à domicile qui doit impérativement comprendre les éléments suivants :

  • Les motifs du retard scolaire accumulé par l’enfant ;
  • Le parcours scolaire antérieur de l’enfant ;
  • Les objectifs mis en place dans le cadre de l’instruction en famille ou au sein de la structure « privée » qui permettront d’établir le bien-fondé de ce type d’enseignement ;
  • Un plan individuel de formation qui reprend les informations suivantes :
    • les prochaines épreuves certificatives que l’enfant va présenter (C.E.B., C.E.1.D., C.E.2.D.) et le cas échéant, l’option choisie ;
    • les savoirs nécessaires pour chaque matière ;
    • les moyens mis en œuvre pour acquérir ces savoirs ;
    • le calendrier qui fixe ces apprentissages dans le temps.
  • Tout document probant pouvant justifier la situation de votre enfant.

Attention : la déclaration d’enseignement à domicile peut être rejetée par le Président de la Commission de l’enseignement à domicile s’il estime que le dossier présenté est manifestement infondé ou incomplet. Dans ce cas, l’enfant devra être inscrit dans les plus brefs délais dans un établissement scolaire.

Les demandes recevables seront présentées devant la Commission de l’enseignement à domicile qui, après avis du Service général de l’Inspection, prendra une décision. En cas de refus, l’enfant devra intégrer un établissement scolaire.

Le contrôle du niveau scolaire

Les parents sont obligés de dispenser un enseignement au moins équivalent à celui délivré dans le plein exercice. Le Service de l’Inspection va contrôler le niveau de l’élève et vérifier si cette condition est bien remplie.

L’Inspection peut effectuer un contrôle à tout moment. Les parents seront avertis au moins un mois à l’avance par le Service de l’OS.

Cela étant, il y aura au moins un contrôle pendant l’année scolaire au cours de laquelle l’élève atteint l’âge de 8 et 10 ans.

Les épreuves sont écrites et organisées dans un bâtiment de la Fédération Wallonie-Bruxelles . Les parents devront inscrire l’élève à l’épreuve externe commune organisée en vue de l’obtention du Certificat d’Etudes de Base (CEB), et ce au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteint l’âge de 12 ans.

Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle, l’élève atteint l’âge de 14 ans, ses parents l’inscriront aux examens organisés par le Jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles et celui-ci obtiendra le CE1D . Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteint ses 16 ans, ses parents l’inscriront aux examens organisés par le Jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles et celui-ci obtiendra le C2D.

En cas d’échec des dérogations sont possibles pour néanmoins pouvoir poursuivre la scolarité à domicile.

L’évaluation

Si l’élève n’a pas atteint le niveau de compétence requis, il doit alors s’inscrire dans un établissement scolaire reconnu, organisé ou subventionné par une des Communautés.

Attention : en cas de troubles de la santé, d’apprentissage, du comportement ou quand le mineur est atteint d’un handicap moteur, sensoriel ou mental, le niveau des études à atteindre peut être adapté. Les parents doivent introduire alors une demande motivée en ce sens, en même temps qu’elles procèdent à la déclaration d’enseignement à domicile, soit avant le 1er octobre de l’année scolaire.

Les recours

En cas de désaccord avec les résultats de l’évaluation, les parents peuvent alors introduire un recours, par lettre recommandée, dans les 15 jours de la connaissance du résultat des examens. Une Commission de la Fédération Wallonie-Bruxelles, compétente pour l’enseignement à domicile, dispose alors d’un délai d’un mois pour leur répondre.

Sources :

  • Décret du 25 avril 2008 fixant les conditions pour pouvoir satisfaire à l’obligation scolaire en dehors de l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française.
  • Loi du 29 juin 1983 concernant l’obligation scolaire

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

60 Responses to Enseignement à domicile

  1. Dom says:

    Bonjour,

    Très intéressant votre article. Déplorable cette échéance ! Mon enfant se sent mal à l’aise à l’école et ses résultats confirment un « problème ».
    Vivant à la campagne, les écoles et mentalités mesquines sont les seules possibilités que l’on ait, vu que cette maudite date du 30 septembre est « édit » !

  2. Marie says:

    Bonjour,

    Je lis à l’instant votre article concernant l’enseignement à domicile.
    Quand vous parlez « d’évaluation », il s’agit du contrôle des inspecteurs, ou des examens du jury? Je vois que pour un jeune atteint de handicap,le niveau peut être adapté. Pouvez-vous me dire si c’est au moment des examens qu’on adapte ce niveau? Ma fille doit passer les examens du jury mais avec toutes ses difficultés, nous ne sommes pas très rassurés. Pouvons-nous entreprendre des démarches afin de lui donner toutes les chances.
    Merci d’avance.

    • admin says:

      Bonjour Marie,
      Oui, lors des examens le niveau ou plus exactement la manière de vérifier les connaissances sont adaptées. Vous devez prendre contact avec le Service de contrôle de l’enseignement à la Communauté Française.

      • Marie says:

        Merci pour votre réponse. Je me suis informée mais on me répond que la décision revient au jury. Nous avons tout un dossier concernant les difficultés de notre fille, si elle passait ses examens dans une école elle pourrait bénéficier d’adaptations (et même d’une tierce personne afin de s’assurer de sa bonne compréhension) mais le jury refuse. Avez-vous des conseils à nous donner?
        Merci d’avance.
        Marie.

        • admin says:

          Bonjour,
          Réinterpeller le Président du Jury. A défaut de succès dans cette démarche, vous devrez attendre les résultats de l’évaluation pour introduire un éventuel recours.

  3. Marie says:

    Bonjour,

    Pouvez-vous m’indiquer les démarches à faire pour introduire un recours pour les jeunes qui passent les examens du jury.
    A qui faut-il l’adresser et quels sont les délais.
    Merci d’avance.

    • admin says:

      Bonjour Marie,
      Les textes légaux ne prévoient aucun recours autre que celui auprès du Président du Jury, à introduire par recommandé.

  4. Racic says:

    Où et comment inscrire son enfant à l’examen du CE1D quand celui-ci suit les cours à domicile ?

  5. Levacq Audrey says:

    Bonjour comment procède-t-on a l inscription et qu’elle sont les demarche a suivre pour ine inscription dès septembre 2018
    Merci

    • admin says:

      Bonjour Audrey,
      Il est nécessaire de signaler au Service Général du Contrôle de l’Obligation Scolaire au moyen d’un formulaire spécifique, au plus tard pour le 30 septembre de l’année scolaire, que l’élève suit un enseignement à domicile.
      Les coordonnées du service compétent au Ministère :
      Service de l’enseignement à domicile, Direction générale de l’enseignement obligatoire
      Rue Adolphe Lavallée, 1 1080 Bruxelles 02/690.87.84

  6. thuilliez laurence says:

    bonjour voulant mettre mon fils en enseignement a domicile pour septembre 2018 quels sont les tarifs pour recevoir le programme de 2 ième primaire ?

  7. Licia says:

    Bonjour
    Mon fils de bientôt 6 ans a été disons le poliment mal traité à son ancienne école maternelle il ne veux plus se rendre depuis plus d un ans à l école il aura 6 ans fin septembre il s en rend malade dans tout les sens il ne peut plus approcher une école sans faire un malaise je dois donc le scolariser en première primaire à domicile
    Ma demande est ou puis je obtenir le formulaire et les cours car je ne trouve pas dans les rubriques
    Je vous remercie
    Cordialement

  8. Deborah says:

    Bonjour ma fille de 15 ans se sent très mal à l ecole elle est seul et tt le temps triste
    Elle aimerait suivre une 4 eme technique gestion est ce possible à domicile
    Le ce2d est il obligatoire vu qu elle ne passerait pas de ce2d en 4 eme technique si elle etait à l ecole ?

    • admin says:

      Bonjour Deborah,
      Il est possible de suivre une 4TQ à domicile. Le contrôle des connaissances acquises se fera au moment du C2D devant le jury de la Fédération Wallonie Bruxelles. Une option doit être choisie et présentée par le candidat, sauf pour l’enseignement général.
      Vote fille peut choisir « technique de gestion »

  9. Talbot says:

    Bonjour
    Mon fils vient d avoir 18 ans niveau 3 ème professionnelle peut il faire de l enseignement à domicile ?

  10. Croiziard says:

    Bonjour
    Mon fils auras 16ans fin août ,il est en ief .
    Il a raté son Ce2d donc dois t il le repasse en 2018-2019 ?
    Car d un cote on me dis Ce2d pas obligatoire donc il étudie pour passer son cess l année prochaine et de l autre comme il va avoir 16 ans ,en ief. Examens ratés il doit retourné à l école ?est ce que je dois demander une dérogation ?
    Merci

    • admin says:

      Bonjour Croiziard,
      Vous devez contacter ce service, pour une éventuelle dérogation
      Service de l’Enseignement à Domicile
      Bureau 3F326
      Direction générale de l’Enseignement obligatoire
      Rue Adolphe Lavallée, 1
      1080 Bruxelles
      edep@cfwb.be
      02/690.86.90

  11. Oui oui says:

    Bonjour j’entend difr Que qu’il faut passer examen pour donner cours à sont enfant à la maison mes je compte prendre un professeur à domicile comment cela ce passe lui ou moi devra passer cette examen ? Combien d’heure doit til Faire par semaine mon enfant ? Ses comme a l’ecole De 8h30 a 15h ? Merci
    Je peux désigner une personne de mon choix ? Merci
    Désolée pour toute ses question je suis nouvelle merci
    Mon enfant a 3 ans et j’aimerai voir ce que sa donne l’ecole À la maison merci de répondre à mes question pour que je puisse bien comprendre 🙂

  12. Oui oui says:

    Si jamais j’ai trouver personne pour donner cours je devrai acheter les modul sur le site et donner a la personne désigner ?
    Combien d’heure dois-je lui demander à cette personne par jours ? Merci
    Pour un enfant de 3 ans

    • admin says:

      Bonjour oui oui,

      Attention, un enfant de 3 ans n’est pas encore en obligation scolaire (obligation scolaire à partir de 6 ans). Le mieux est de l’inscrire dans une école maternelle pour qu’il développe les interactions sociales avec les enfants de son âge, ainsi que l’apprentissage de la langue et des aptitudes fondamentales.

      NB : Pour un enfant qui est en obligation scolaire : les parents doivent signaler au Service Général du contrôle de l’obligation scolaire qu’ils souhaitent que leur enfant suive un enseignement à domicile, au plus tard pour le 1er octobre de l’année scolaire en cours !

      Les parents sont tenus de respecter plusieurs obligations en ce qui concerne l’enseignement à la maison : assurer un certain niveau d’études ; se soumettre au contrôle de l’inspection ; inscrire le jeune aux épreuves certificatives (examens), c’est le jeune qui présente les examens.

      L’enseignement à domicile doit être dispensé soit par les parents, soit par une personne désignée par les parents.

      Pour les modalités spécifiques, veuillez prendre contact avec :
      Enseignement à Domicile
      Bureau 3F326
      Direction générale de l’enseignement obligatoire
      Rue Adolphe Lavallée 1 – 1080 Bruxelles
      Tél. : 02 690 86 90 – Fax : 02/600 04 30
      E-mail : edep@cfwb.be

  13. Home Education says:

    Je vous invite à regarder la chaîne YouTube https://www.youtube.com/user/szkolysalomon

  14. Kiss says:

    Bonsoir,

    J’ai envoyé la demande d’inscription a domicile. Mon enfant doit-il rester inscrit dans une école en attendant la réponse?

  15. Domy says:

    Bjr je souhaite connaître toutes les démarches pour que mon fils de 12 ans puisses suivre les cours à la maison … Je suis dans la région de Mons à qui où vers qui je dois me tourné …merci

  16. Domy says:

    Mon fils peut il être couvert par un C.M pendant toute la période scolaire en cours en attendant la réponse pour une scolarité à domicile

    • admin says:

      Bonjour Domy,
      Il est nécessaire de signaler au Service Général du Contrôle de l’Obligation Scolaire au moyen d’un formulaire spécifique, au plus tard pour le 30 septembre de l’année scolaire, que l’élève suit un enseignement à domicile. Vous êtes donc hors délais.
      Service de l’Enseignement à Domicile
      Bureau 3F328 bis
      Direction générale de l’Enseignement obligatoire
      Rue Adolphe Lavallée, 1
      1080 Bruxelles
      edep@cfwb.be
      02/690.86.90

  17. Bonjour voilà ma fille de 12 ans en première humanité souffre énormément (harcèle à l école)elle ne veut plus y aller .J envisage l école a domicile j ai vue que c est jusqu’au 30 septembre ?

    • admin says:

      Bonjour Xénia,
      Oui la déclaration d’enseignement à domicile doit être introduite au plus tard à cette date. Il vous faudra donc attendre l’année scolaire 2019/2020.
      Pour autant, il faudrait donc tenter de résoudre la situation actuelle difficile. Pourriez vous nous contacter par téléphone pour nous donner de plus amples informations ?

  18. Carine Dewulf says:

    Bonjour ma fille de 14 ne supporte plus l’école de plein exercice elle veux faire l’apprentissage en septembre prochain en attendant elle ne veux plus aller à l’école que dois je faire

    • admin says:

      Bonjour Carine,
      Pour l’enseignement à domicile vous êtes hors délai. La seule possibilité est alors de la couvrir par un certificat médical si le fait d’aller à l’école est insupportable pour elle. Attention que l’obligation scolaire à temps plein s’étend jusqu’à l’âge de 15 ans comprenant au maximum sept années d’enseignement primaire et au minimum les deux premières années de l’enseignement secondaire de plein exercice. Dans tous les cas, l’obligation scolaire à temps plein cesse quand l’élève atteint l’âge de 16 ans.

  19. Rip says:

    Bonjour , après d énorme soucis personnels avec coup et menace très dangereuses je n’ ai pas le choix de demenager très loin..par contre mon fils est en 2 secondaire et il reste encore 5 mois de cours. Pourriez-vous m informer si dans une telle situation je pourrais lui faire les cours a domicle juste cette annee ci? Pour qu’il puisse la terminer et obtenir son diplôme ? Et vers qui quoi peu me tourner pour faire les demandes administrative merci a vous si vous avez des réponses pour moi

    • admin says:

      Bonjour Rip,
      Non pour pouvoir bénéficier de l’enseignement à domicile il faut préalablement introduire une demande en ce sens auprès du Ministère mais avant le 1er octobre de l’année scolaire. Par contre, le changement d’école est bien autorisé dans le 1er degré pour cause de force majeure. Un déménagement « obligatoire » fait partie de ces forces majeures acceptées par le Ministère.

  20. Rip says:

    Bonjour admin, merci pour votre réponse et comment cela ce passerai pour les jours d absences que cela aura occasionnée le temps que toute les démarches et changement d école ce fasse? L école étant obligatoire je suppose que même en cas de force majeur il est obliger de terminer cette année ? Il n y a pas de dérogation possible dans de tels cas?
    Excusez moi si mes question peuvent peut être paraître bete.. mais je n y connais rien dans tout ca.. merci a vous

    • admin says:

      Bonjour Rip,
      Oui étant en obligation scolaire il doit aller à l’école. S’il ne se présente plus dans l’école actuelle, il sera en absence injustifiée sauf si vous fournissez un certificat médical ou une justification acceptée par la Direction de l’établissement.

  21. Alisson says:

    Bonjour.
    J ai deux filles de 5 ans et 7 ans j envissage l école à domicile. Pour l année 2019-2020. Puis-je déjà entreprendre les démarche maintenant.

    • admin says:

      Bonjour Alisson,

      Oui, il faut prendre contact auprès du service de l’enseignement à domicile, qui lui doit donner son aval. De toute façon, l’introduction de la demande doit être faite au plus tard pour le 1e octobre 2019 pour l’année scolaire 2019-2020. Pas de dérogation au-delà de cette date (sauf si le mineur est arrivé sur le territoire belge au cours de l’année scolaire). Les parents doivent fournir au Service Général du contrôle de l’obligation scolaire, et sur demande de celui-ci, les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile. Ce sont notamment les manuels scolaires et le matériel pédagogique employés, les fardes et les cahiers, un plan individuel de formation.

      Service de l’enseignement à domicile
      Bureau 3F326
      Direction générale de l’enseignement obligatoire
      Rue Adolphe Lavallée 1 – 1080 Bruxelles
      Tél. : 02 690 86 90 – Fax : 02/600 04 30
      E-mail : edep@cfwb.be

  22. Une maman en detresse says:

    Bonjour
    Mes enfants sont scolarisés à l’étranger, mais j’ai eu des problèmes d’ordre personnel et je dois absolument les faire revenir en Belgique le plus vite possible
    Afin de ne pas les bousculer je voudrais continuer leurs apprentissage à domicile
    Pensez-vous que ce sera possible ?
    Et Que dois-je faire comme démarche ?

  23. R says:

    Bonjour mon fils ayant des soucis dans son école il est en 2 ème secondaire et va sûrement la rater j aimerais bien lui faire les cours à domicile mais comment faire merci

    • admin says:

      Bonjour R,
      Il faut en faire la déclaration au Service de l’enseignement à domicile, tel que mentionné dans le texte supra.

  24. Patrick says:

    Bonjour

    http://www.enseignement.be/index.php?page=26100&navi=2959

    Sur cette page officielle de l’enseignement à domicile, il est indiqué ceci:

    « Des modifications importantes concernant l’enseignement à domicile entreront en vigueur dès l’année scolaire 2019-2020. »

    Savez-vous de quoi il s’agit? La déclaration dite d’enseignement à domicile va-t-elle être remise en cause?

    Un grand Merci!

    Patrick

    • admin says:

      Bonjour Patrick,
      Nous sommes dans l’attente, tout comme vous. Dès que les modifications seront connues, nous les répercuterons sur notre site.

      • Patrick says:

        Merci pour la réponse rapide!

        Entretemps j’ai reçu une réponse de Madame Vandorpe, qui avait interrogé Madame la Minsitre de l’Education à ce sujet en septembre 2018.

        La législation en matière d’enseignement à domicile a été modifiée par le décret « portant diverses dispositions en matière d’enseignement obligatoire et de bâtiments scolaires » voté le 2 mai 2019 par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. ( TITRE XL du décret, http://archive.pfwb.be/1000000020c10f3). Parmi ces diverses modifications de la législation en la matière, la déclaration d’enseignement à domicile est notamment modifiée comme suit :

        La date limite pour informer l’administration d’une déclaration d’enseignement à domicile est désormais fixée au 5 septembre (et non plus au 1er octobre).

        Par ailleurs, il est institué une procédure de contrôle lors de la déclaration d’enseignement à domicile. Dans l’état actuel de la législation, on pourrait refuser toute déclaration concernant des mineurs qui ne remplissent pas les conditions de certification posées par le décret. La pratique montre cependant que le parcours scolaire peut justifier un certain retard et le projet d’enseignement à domicile être profitable pour le mineur. A contrario, pour d’autres, il est clair que ce projet n’est pas réellement construit et qu’il s’agit plutôt d’échapper à l’école. La disposition permet une 1re sélection par le Président de la CEAD, ce qui lui permettra d’écarter immédiatement une série de demandes. Les autres, dont le caractère non fondé n’est pas manifeste, seront soumises à l’avis de l’Inspection et à la décision de la Commission, par parallélisme avec la procédure relative aux dérogations au niveau des études (article 12 du décret). Le cas échéant, les deux demandes — possibilité de s’inscrire à l’EAD et dérogation au niveau des études — pourront être cumulées, mais le nouveau texte, contrairement à l’article 12 actuel, n’énumère pas les situations visées (troubles de santé, d’apprentissage, du comportement ou handicap).

        • admin says:

          Bonjour Patrick,
          Nous avons également reçu ce texte entretemps. Merci toutefois de nous l’avoir communiqué ainsi que pour vos commentaires judicieux.

  25. Virginie says:

    Bonjour, je réside à l´Étranger hors Europe mais de nationalité belge, tout comme ma fille. Je souhaites choisir l’enseignement à domicile pour elle, mais je ne trouve aucuns renseignements sur les conditions d’expatriation et d’enseignements pour la belgique. Avez-vous un lien ou une personne de contact afin que je puisse connaître les étapes à suivre et savoir comment se déroule les contrôles et examens ? Merci

  26. Patrick says:

    Bonjour

    Je ne comprends pas très bien le nouveau système d’acceptation de la déclaration.

    D’une part on a des conditions selon l’âge de l’enfant, par exemple, avoir obtenu le CEB. Ces conditions constituent un critère objectif, facilement vérifiable.

    D’autre part (paragraphe commençant par « Attention »), je lis que la déclaration peut être rejetée si le Président estime que le dossier est manifestement infondé ou incomplet.

    Mais là, il s’agit visiblement de critères subjectifs. En effet, comment le Président peut-il juger qu’un dossier est « infondé », c’est-à-dire, sans motif(s) valable(s)?

    A ma connaissance il n’existe pas de liste officielle de motifs valables. Qui plus est, le point 2 sur le formulaire, concernant le motif, est facultatif:

    « Pouvez-vous, si vous le souhaitez, préciser le motif de l’inscription à l’enseignement à domicile? »

    Enfin, cette décision de rejet sera-t-elle motivée? Y aura-t-il une procédure de recours?

    Il me semble qu’il y a là un certain flou. Qu’en pensez-vous?

    Merci!

    • admin says:

      Bonjour Patrick,
      Toute réponse du service de l’Enseignement à domicile, positive ou négative, constituera un acte administratif, qui se doit donc d’être motivé en droit, selon la réglementation en vigueur. Quant à la procédure de recours éventuelle, le flou persiste. En l’absence de critères de refus clairement établis, ce sera la jurisprudence du Président et de la Commission fera force de loi.

  27. nfon ndengue says:

    Bonjour je suis de nationalité Camerounaise .Residente au Maroc est ce possible d inscrire mes enfants dans ce cours de correspondance Belge et d obtenir des certificats de scolarité pour l annee scolaire 2019-2020
    merci

  28. Isabelle says:

    Bonjour j’ai ma fille de 13 ans en 2eme différencier elle veut réussir son ceb pour aller en 3p et mon fils de 14 ans qui est en 2c que lui a son ceb mais pas le ce1d et il voudrais faire des cours à domicile car il sont un mal être
    Et comme ont va encore déménager mais qu’ont ses pas si ont aura un endroit stable ont voudrais les inscrires pour qu’il fasse des cours à domicile jusque l’année prochaine
    Et du coup je voulais savoir si c’est possible
    Merci de votre compréhension

    • admin says:

      Bonjour Isabelle,
      Vous deviez faire la demande au plus tard au plus tard pour le 05 septembre de l’année scolaire, sauf cas de force majeure.
      Service de l’enseignement à domicile, Direction générale de l’enseignement obligatoire
      Bureau 3F326
      Rue Adolphe Lavallée, 1
      1080 Bruxelles
      edep@cfwb.be
      Fax : 02/600.04.30

  29. Lara says:

    Bonjour admin mes enfants sont vraiment en détresse un est en 4 eme primaire il est atteint de trouble de la concentration ne veux plus aller dans l école où il se trouve tellement celle-ci est difficile
    L autre a 7 ans depuis le 21 vas dans la même école mais c est la catastrophe royale il est en 2 eme primaire et se mange des kilos de feuilles sans compter les devoirs je n ai pas voulus pour leur socialisation et surtout la première primaire si importante pour un bon commencement dans tout, ils ne cesse l un comme l autre de me demander de leur faire l école moi avec moi car je dois énormément travailler avec eux à la maison tellement l école exagère elle est tu suis suis pas je m en fou mon plus jeune développe une sorte de paranoïa envers moi depuis 3 semaines il refuse de me quitter des yeux il me colle partout me demande 10 fois ou je suis si je suis exemple cuisine pleure tout les jours et l autre dû a son trouble de l attention son institutrice le delesse je ne vais pas plus loin car c est un vrai roman en un moi à peine mais surtout une catastrophe qui empire de jours en jour je vois qu il est trop tard pour les scolariser à domicile mais j ai vue qu il y a des cas des cas de force majeur est ce que la dépression et autre troubles en font parties ? Ou m aider s il vous plaît sa vas finir réellement en une catastrophe pas possible et je ne tiens pas à mettre mes enfants tout le reste de l année sous certificat médicaux pouvez vous m aidez s il vous plaît à trouver une dérogation qui ne pourrait pas être refusée je vous en prie . Je vous remercie d avance

    • admin says:

      Bonjour Lara,
      Vous devez impérativement contacter le Service de l’Enseignement à domicile pour voir si vous pouvez, malgré le délai dépassé, obtenir l’autorisation d’inscrire vos enfants à l’enseignement à domicile .

  30. Lara says:

    Bonjour merci je dois les contacter comment s il vous plaît ?
    Merci cordialement

    • admin says:

      Bonjour Lara,
      De préférence par courriel.
      Voici les coordonnées :
      Service de l’enseignement à domicile, Direction générale de l’enseignement obligatoire
      Bureau 3F326
      Rue Adolphe Lavallée, 1
      1080 Bruxelles
      edep@cfwb.be
      Fax : 02/600.04.30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.