Actes du colloque : « Ne laissons pas la discrimination rompre le contrat social ! »

marie-dounia

Marie-Dounia, Présidente d’honneur

Colloque organisé le 5 décembre 2012 par l’ASBL INFOR  JEUNES LAEKEN, avec la collaboration de : Hassan Laafoura : Président d’Infor Jeunes Laeken et Chantal Massaer : Directrice d’Infor Jeunes Laeken, David Lallemand : Chargé de communication auprès du Délégué Général aux Droit de l’Enfant et modérateur du colloque, Bernard De Vos : Délégué Général aux Droits de l’Enfant, Jean-Pierre Kerkhofs : Président de l’Appel pour une Ecole Démocratique (APED), Eric Bruggeman : Juriste à Infor Jeunes Laeken, Anastasia Demagos : étudiante Master 2 Droit ULB, Jacques Fierens : Avocat, Professeur à l’UCL, aux FUNDP et à l’ULg, Edouard Delruelle : Directeur adjoint du Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte Contre le Racisme, Joelle Lacroix : Secrétaire Générale de la FAPEO, Véronique De  Thiers : Permanente à la FAPEO, Véronique Marissal : Coordinatrice à CEDD Bruxelles, Kaïs Mediari : Animateur au CEDD ; Marc Sinaeve et Elodie Chantraine : Professeurs à  l’IHECS, Karin Van der Straeten : Collaboratrice auprès du Délégué Général aux Droits de l’Enfant, Florence Pondeville : Juriste au Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte Contre le Racisme, Léon Detroux : Enseignant et Permanent CSC Enseignement, Jean-Pierre Coenen : Enseignant et Président de la Ligue des Droits de l’Enfant, Sébastien Dalmans : réalisateur, les comédiens du Magic Land Théatre, et toute l’équipe d’Infor Jeunes Laeken.

La nécessité d’organiser un colloque centré sur les discriminations sociales à l’œuvre dans les écoles en Fédération Wallonie Bruxelles, est née du constat que de nombreux établissements scolaires se rendent coupables de pratiques discriminatoires et illégales à l’encontre de certains de leurs élèves. Ce colloque s’est aussi imposé dans le cadre du lancement de la campagne d’information, dite Campagne Marguerite sur les inscriptions dans le 1er degré de l’enseignement secondaire.

Le colloque comporte deux parties :

– la première laissant la parole à différents intervenants actifs dans la lutte contre la discrimination à l’école ;

– la deuxième, comportant un caractère plus interactif au travers d’ateliers, abordant des thèmes plus précis dans le cadre de la discrimination.     

Nous vous souhaitons une bonne lecture des actes de ce colloque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.