La Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE), c’est quoi ?

image (46)La valorisation des acquis de l’expérience permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès en second cycle.

Il ne faut pas alors remplir les conditions académiques, mais faire la preuve d’une expérience professionnelle et personnelle valorisable..

– Pour qui ?

Tous les adultes (travailleurs ou demandeurs d’emploi) qui désirent accéder à une formation supérieures (universités ou Hautes Écoles). Ces adultes peuvent bénéficier de dispenses et/ou de programmes de cours adaptés à leur profil, ou éventuellement d’un accès direct en Master, à condition de pouvoir prouver leur expérience et des compétences en lien avec le cursus d’études choisi.

 – Comment fonctionne une VAE ?

Après avoir choisi une formation et un établissement d’études supérieures, le candidat détermine avec le ou la conseiller(e) le niveau d’études auquel il peut prétendre, en fonction de l’expérience qu’il peut valoriser. Il doit ensuite rédiger un dossier VAE dans lequel il présente son expérience, en rassemblant les éléments de preuves. Reste alors à déposer son dossier en tenant compte des dates limites de l’établissement choisi.

Un jury VAE est constitué. Il va remettre un avis sur base du dossier et éventuellement d’épreuves spécifiques ou d’une interview. La décision est prise par les autorités académiques de l’université ou de la haute école. Le candidat bénéficiera alors de dispenses ou bien du droit à accéder au second cycle ou encore d’un programme spécifique (réservé aux candidats qui peuvent témoigner de compétences proches de celles d’un diplômé).

– Quelles sont les conditions à satisfaire ?

Cela dépend du type de valorisation demandé. Pour être admis en Master sans en avoir les titres requis, il faut 5 années d’expérience professionnelle et/ou personnelle en lien avec le cursus visé, attestées par des documents probants. Pour une dispense de cours, il faut pouvoir présenter une expérience professionnelle et/ou personnelle en lien avec le cursus visé, attestée par des documents probants. Il en va de même pour obtenir un programme dit spécifique.

Attention, dans tous les cas, il faudra suivre au minimum 60 crédits (ECTS), soit l’équivalent d’une année d’études. En Communauté française de Belgique, la reconnaissance des acquis de l’expérience ne va pas (comme c’est le cas en France) jusqu’à la délivrance directe d’un diplôme sans avoir à suivre aucun cours.

Pour connaître et contacter les établissements d’études supérieures, clique ici

Eric Bruggeman

Infor Jeunes laeken

7 réponses à La Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE), c’est quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.