1- Pour être admis dans un premier cycle d’études, en dehors des conditions d’admissions ci-dessous, l’étudiant doit : 

Conditions générales

Être en possession soit :

  • d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) délivré par un établissement secondaire de plein exercice, de promotion sociale ou jurys de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou de la Communauté flamande ou germanophone ou par l’Ecole Royale Militaire ;
  • d’un diplôme ou certificat étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés ci-dessus ; – d’un diplôme ou certificat d’enseignement supérieur de promotion sociale  (dont le BES)qui compte au moins 750 périodes;
  • diplôme de l’enseignement supérieur de la FWB (plein exercice ou promotion sociale) ou équivalence ou diplôme similaire délivré par la Communauté Flamande ou Germanophone
  • d’une attestation de réussite de l’examen d’admission aux études organisées par le Conseil Général des Hautes Écoles (Jury Hautes Ecoles) ; – soit d’une attestation de réussite à l’examen d’admission universitaire ;
  • attestation de réussite de l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur (Ingénieurs civils); -du diplôme d’aptitude à accéder à l’enseignement supérieur (DAES) conféré par le jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles, si le CESS a été obtenu au plus tard à la fin de l’année scolaire 1992-1993, et pour une inscription dans le type long;
  • du DAES;
  • d’une admission personnalisée qui tient compte de la valorisation des crédits acquis au cours d’études supérieures et des savoirs et compétences acquis par l’expérience professionnelle ou personnelle.
Condition particulière pour les études d’assistant social ou de conseiller social 

En l’absence de répondre aux conditions générales, la réussite de l’examen d’entrée spécifique organisé par un établissement d’enseignement supérieur entrant dans la constitution d’une Haute École ou par la Haute École.

Conditions particulières et/ou supplémentaires pour l’enseignement paramédical et pédagogique

La 1ère année d’études de l’enseignement supérieur de type court paramédical est accessible aux étudiants qui :

-ont réussi l’examen d’admission spécifique organisé devant un jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou -possèdent le grade d’infirmier hospitalier délivré dans l’enseignement professionnel complémentaire.

Attention : la Haute École peut aussi demander un examen médical complémentaire pour déterminer si l’étudiant à les aptitudes pour suivre l’ensemble des activités d’enseignement et les activités professionnelles.

En outre, lors de l’inscription aux cours de la première année en « Soins infirmiers » et « Sage femme », il est nécessaire de fournir un certificat d’aptitude physique ainsi qu’un certificat de bonne vie et mœurs établi entre le 1er septembre et le 30 novembre de l’année académique concernée.

Conditions particulières d’admission pour les étudiants non-résidents

Un  Décret de la Communauté Française, modifié par un Arrêt de la Cour Constitutionnelle rendu le 31 mai 2011 régule le nombre d’étudiants non-résidents qui s’inscrivent pour la première fois en « kinésithérapie », en « audiologie » et en « logopédie ». (voir texte : « Accès dans certaines filières de l’enseignement supérieur pour les étudiants non-résidents »).

Attention : certaines formations universitaires sont aussi concernées par ce Décret et cet Arrêt, et la procédure d’inscription spécifique qui en découle.

2- Pour être admis dans un deuxième cycle d’études, en dehors des conditions d’admissions ci-dessous, l’étudiant doit :

  • payer le minerval et/ou des droits d’inscription complémentaires.
  •  apporter la preuve de la maîtrise suffisante de la langue française
Conditions générales

Être en possession soit :

  • d’un grade de 1er cycle de même cursus;
  • d’un grade de 2ème cycle avec une finalité différente;
  • d’un grade de 1er cycle de type court ou long ou de 2ème cycle;
  • d’un grade similaire aux précédents délivré en FWB ou en Communauté Flamande, en Communauté Germanophone ou par l’Ecole Royale Militaire;
  • d’un grade étranger reconnu équivalent aux précédents.

Attention : il est également possible d’être admis en 2ème cycle sur base d’une admission personnalisée qui tient compte de la valorisation des crédits acquis au cours d’études supérieures et des savoirs et compétences acquis par l’expérience professionnelle ou personnelle.

Philippe De Bel

INFOR JEUNES LAEKEN

Print Friendly, PDF & Email

284 commentaires

  1. Touzani a dit :

    Bonjour,

    Bonjour La Team,

    J’ai un BAC littéraire obtenu au Maroc avec une moyenne générale de 10,54/20.
    Je compte déposer un dossier pour l’équivalence en Belgique et intégrer une Haute École ( probablement hôtellerie – tourisme).

    Question: pour l’équivalence faut-il un minimum ? J’ai entendu parler de 13/20 ?

    Y’a t’il aussi un minimum pour être admis dans une Haute École ?

    Bien à vous
    A. Touzani

    1. Bonjour Touzani,
      IL s’agit de la note minimale à obtenir au Bac pour pouvoir être admis à l’université. Celle-ci fixe, en effet, en sus des critères d’admissions généraux, des prescrits de nature académique. Rien de tel dans la plupart des Hautes Ecoles. Nous te conseillons donc d’introduire, à partir du 15/11/2022 et jusqu’au 15/07/2022, ta demande d’équivalence auprès du Ministère:www.equivalences.cfwb.be
      Ensuite, tu pourras solliciter une demande d’inscription auprès d’une HE, en tenant compte, bien entendu de l’avis du Service es Equivalences, et des restrictions éventuelles que celui-ci aurait décidé.

  2. Effectivement je suis un Algérien et mon diplôme de Master aussi,mon souci actuelle j’arrive pas à trouver les conditions générales pour une admission à une haute école pour étudier dans le deuxième cycle (master)
    Je parle de la moyenne de bac ,la moyenne L1,L2,l3 et le master
    Et est ce que le redoublement est inadmissible ?
    Merci

  3. Ait Slimane Brahim a dit :

    Bonjour l’admin
    J’ai terminé mon Master en 2018 dans la spécialité de génie mécanique,je voudrais savoir si j’ai le droit à faire un master dans la même spécialité dans une haute école,et qu’elles sont les conditions requises pour moi .
    Merci

    1. Bonjour Brahim,
      Nou supposons que tu as effectué ces études en dehors de la Belgique ? Pour savoir si tu as accès directement au Master (2ème cycle), tu peux introduire une demande d’admission dans les établissements supérieurs concernés mais pour la rentrée académique 2023/2024. Ce sont les écoles elles mêmes qui sont compétentes pour déterminer si tes études antérieures te permettent d’accéder directement au Master. Si tu souhaites, ou es contraint, de commencer les études en 1er cycle, tu devras alors posséder une équivalence de ton titre secondaire. Cette équivalence peut être demandée dès le 15 novembre 2022 et jusqu’au 15 juillet 2023 : http://www.equivalences.cfwb.be
      Pour le visa : https://inforjeunes.eu/les-demarches-pour-venir-etudier-en-belgique-le-cas-des-etudiants-non-europeens/

    2. Bonjour Brahim,
      Il s’agit d’introduire ton dossier de candidature auprès de la Haute École. C’est le jury de la HE qui décide de ton programme sur base des matières que tu as déjà suivies et validées auparavant. Le programme n’est pas forcément strictement identique à celui que tu as suivi chez toi. Le jury est maître de la décision. Quoi qu’il en soit, l’inscription ne pourra être prise que pour l’année prochaine, mais il faut bien entendu introduire ta candidature dès que possible cette année-ci.

  4. Bonsoir admin
    Je termine un bachelier en comptabilité cette année. Est-ce que j’ai le droit d’entamer un bachelier en droit en septembre 2023 en haute école ? Merci

    1. Bonjour Gilles,
      Nous supposons que votre question à trait à la finançabilité, puisque vous seriez déjà titulaire d’un titre de bachelier supérieur.
      La réponse est oui. En effet, le Décret financement de 2014 stipule en son article 4 : « Article 4.
      Un étudiant perd sa qualité d’étudiant finançable pour une année académique si, au cours des cinq
      années académiques précédentes, il a déjà acquis plus de deux grades académiques de même niveau pour
      lesquels il avait été pris en compte pour le financement durant une année académique au moins. »
      Comme vous pouvez le lire vous n’êtes pas dans ce cas de figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.