Tracer le covid, pas les citoyen·ne·s

La LDH lance un appel aux citoyen.ne.s. Elle estime que l’arrêté royal publié le 4 mai concernant le traçage covid-19 n’est pas conforme aux droits fondamentaux. Si le traçage apparaît nécessaire pour procéder au déconfinement de la population, de sérieuses balises doivent être fixées pour allier efficacité et protection des droits et libertés. Toutes les infos sont reprises dans une lettre ouverte publiée à cet effet.

Si vous souhaitez devenir vous aussi signataire, ce que nous espérons, merci d’envoyer un mail à l’adresse cvandurme@liguedh.be en indiquant uniquement votre nom, votre fonction et votre institution pour ce jeudi 14 mai à 18h au plus tard. La lettre ouverte sera rendue publique ce vendredi matin. 

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.