Pour une application inconditionnelle du droit à l’éducation pour tous les enfants, y compris sans papiers !

Ce mercredi 17 mai après-midi, des collectifs de Familles Bruxelloises en séjour irrégulier ont fait entendre leur voix.

Objectif : faire garantir une vie digne ainsi que la bonne application des droits de leurs enfants. Pour ce faire, il y aurait lieu :

  • de faire appliquer le droit inconditionnel à l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur statut, conformément au prescrit légal (Loi du 29/6/1983 sur l’obligation scolaire, ainsi que de multiples conventions internationales relatives aux droits de l’Enfant)
  • d’abroger toute réouverture de centre fermé pour les enfants.
  • d’appeler à l’éthique et à la résistance citoyenne face à la « chasse aux enfants », comme celle qui se serait encore produite récemment dans des transports en commun bruxellois (1)
  • d’engager une réflexion collective sur l’attitude citoyenne à promouvoir face à de telles situations.

Ce contenu a été publié dans droits des jeunes, Enseignement, News, Protection sociale, réfugiés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pour une application inconditionnelle du droit à l’éducation pour tous les enfants, y compris sans papiers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.