Little Salam : l’aide aux enfants syriens grandit de semaine en semaine

IMG_3308IMG_3349IMG_3310IMG_3326

Le projet Little Salam démarré en septembre 2015 se développe et grandit semaine après semaine au parc de la Rosée à Anderlecht. Chaque mercredi après-midi, il bénéficie de la présence du Bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant. C’est en effet à l’intérieur du bus que les cours de français langue étrangère (FLE) sont prodigués aux enfants.

Dès l’entame du projet nous avons eu le souci de la stabilité pédagogique et psychologique des enfants. Ceux-ci ont déjà eu à subir, n’oublions pas, les effets délétères voire les traumatisme de leurs parcours de migrants issus du Moyen-Orient. A fortiori, garantir la continuité pédagogique avec les enfants est un critère incontournable dans ce type de travail. Pour l’optimiser, les animateurs et enseignants suivent une formation continuée à la didactique du français FLE. Mais ce n’est pas tout ! Des temps de rencontre avec les parents sont organisés afin de faciliter le dialogue Parents-Ecole (avec l’appui de la FAPEO), ainsi qu’un suivi social et scolaire avec les enfants et leurs familles.

De plus, des activités de bricolage et de cuisine sont également mises en oeuvre avec notre public, ce qui permet par ce biais de réaliser aussi des applications de fine psychomotricité.

 Un projet d’Infor Jeunes Laeken plus que jamais nécessaire et positif, et qui ne cesse de croître !

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, droits des jeunes, Enseignement, réfugiés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.