Le décret « paysage » adopté définitivement

image (78)Le parlement de la Fédération Wallonie – Bruxelles a définitivement adopté cette semaine le décret « paysage » au terme de trois années de réflexion. Ce décret réforme l’organisation de l’enseignement supérieur. Celui-ci sera désormais piloté par une académie unique (ARES) au sein de cinq pôles géographiques, intégrant : universités, Hautes Ecoles, Ecoles Supérieures Artistiques, et enseignement supérieur de promotion sociale. Cette nouvelle organisation vise à promouvoir les collaborations entre les établissements selon une logique régionale, et non plus selon une logique de réseaux scolaires. Une série de mesures accompagne le décret en termes de mobilité, de lutte contre l’échec scolaire et de diplomation. Parmi celles-ci, notons que le seuil de réussite d’une année est fixé à 50% et non plus à 60% comme c’est le cas aujourd’hui.

La Fédération des Etudiants Francophones, partenaire de la Campagne Marguerite, reconnaît des aspects positifs à la réforme, mais regrette que celle-ci n’ait pas pris suffisamment en compte certaines de ses recommandations, notamment en matière d’accessibilité et de refinancement du supérieur.

Pour en savoir plus

Ce contenu a été publié dans Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.