Enseignement supérieur : quotas d’étudiants non-résidents

image (3)Depuis 2006, certaines filières d’études supérieures en Communauté française de Belgique sont soumises à des quotas d’inscription pour les étudiants étrangers non-résidents, en raison d’une saturation de ces filières.  Pour la rentrée académique 2013-2014, seuls 30% d’étudiants non-résidents pourront s’inscrire en 1e année d’études dans les filières suivantes :

Hautes Ecoles : Logopédie, Audiologie et Kinésithérapie

Universités : Médecine, Dentisterie, Médecine vétérinaire, Kinésithérapie, Sciences psychologiques et de l’éducation orientation Logopédie

La procédure de sélection des étudiants non-résidents s’effectue par tirage au sort.

Les étudiants non-résidents devront se présenter personnellement auprès de l’institution de leur choix le 28 août, le 29 août ou le 30 août 2013 afin d’y déposer un dossier de demande d’inscription. Les modalités pratiques et heures d’ouverture propres à chaque établissement sont indiquées sur le site internet de celui-ci.

Attention, l’étudiant non-résident ne peut déposer qu’une seule demande d’inscription. L’introduction de plus d’une demande (dans plusieurs Universités ou Hautes Ecoles et/ou dans plusieurs cursus visés par le décret « non-résidents ») entraîne l’exclusion de l’établissement d’enseignement supérieur dans lequel il aurait été admis.

Bases légales :

Décret du 16 juin 2006 régulant le nombre d’étudiants dans certains cursus de premier cycle de l’enseignement supérieur

Décret du 4 juillet 2013 modifiant le décret du 16 juin 2006 en soumettant les filières d’études de type court en logopédie et en audiologie à la même restriction

Ce contenu a été publié dans Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Enseignement supérieur : quotas d’étudiants non-résidents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.