Bobo un jour, bobo toujours

boite-a-pharmacie-metal-les-bobos-de-bebe-natives-deco-retro-vintage-humoristique« Pfff ! On ne dit plus « bobo », mais gentrifieur.. ». « Euh, plaît-il ? ». Oui, un gentrifieur est un élément de la classe moyenne qui investit l’habitat de quartiers populaires pour le remanier selon les codes de son profil social (capital économique variable associé à un capital culturel élevé). Dans son désir de se distinguer de la bourgeoisie traditionnelle, le gentrifieur est un omnivore en matière de culture : il lit Flaubert et écoute du rap ; il va à des concerts de musique baroque et adore les installations vidéo de Bill Viola. « Progressiste » en matière d’éducation, il aime fumer un joint à la fin des repas, histoire sans doute de faire savoir qu’il ne craint pas de braver l’interdit.. Oulala, quelle audace.

Pour en savoir plus

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, Environnement, Mobilité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.