ZOOPING

L’humain est un animal social. Son cerveau est câblé pour être en lien avec les autres. Les gestionnaires de la crise ont décidé d’un mode de fonctionnement complètement à rebours de cette tendance innée. Le confinement atomise le lien… impose aux gens d’arrêter de vivre pour ne pas mourir!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.