Réforme du Décret Paysage : un pas vers encore plus de précarité !

La Ministre de l’enseignement supérieure, Valérie Glatigny, annonce l’avancée d’une réforme du Décret Paysage qui pose question.

Une réforme, surtout budgétaire, qui aura comme conséquence de bloquer la progression des étudiants s’ils ne valident pas leur 60 crédits de première année, voire leur exclusion du système d’enseignement supérieur s’ils ne valident pas l’ensemble de ces crédits au bout de deux années.

Les établissements d’enseignement communiquent chaque année des taux de réussite moins élevés chez les étudiants boursiers que chez les étudiants non-boursiers.

Cette réforme, si elle se confirme sur le fond, s’annonce donc particulièrement injuste pour les étudiants les plus précarisés, qui sont majoritairement ceux qui accomplissent leurs études supérieures en plusieurs années.

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, Enseignement, News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.