Solidarity is not a crime !

Le procès des hébergeurs de migrants à débuté ce mercredi à Bruxelles. Douze hommes et femmes sont poursuivis pour trafic d’êtres humains et organisation criminelle et risquent la prison en raison de l’aide qu’ils ont apportée à des migrants en transit. Le collectif « Solidarity is not a crime » a organisé un rassemblement devant le Palais de Justice de Bruxelles qui a réuni 500 sympathisants. « Migrer n’est pas un crime, mais un droit, et qu’être solidaire n’est pas un crime, mais un droit humain », a notamment expliqué Isabelle Fagot, du collectif.

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, News, réfugiés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.