Bourses d’études : l’échec ne sera plus un critère de refus

image (1)Jusqu’à présent pour bénéficier des allocations d’études dans l’enseignement supérieur, il fallait ne pas avoir échoué l’année antérieure (une seule année « joker » était autorisée dans le 1e cycle). Dorénavant, à partir de la rentrée académique 2016-2017, seul le critère financier (revenus du ménage) sera pris en compte pour l’octroi des allocations d’études.

Un pas de plus vers une démocratisation plus grande de notre système d’enseignement.

En savoir plus

Ce contenu a été publié dans droits des jeunes, Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.