A la mémoire d’Elsa

9782357661127Elle s’appelait Elsa Cayat. C’était la psy de « Charlie ». Chaque semaine pendant plus d’un an elle a publié une chronique dans le sulfureux hebdo, jusqu’à ce terrible matin du 7 janvier où elle tomba sous les balles des assassins. Seule femme de la rédaction présente ce jour-là avec ses collègues qui, eux aussi, y laissèrent leur vie : Wolinski, Cabu, Charb et les autres..

Elsa, qui avait fait de l’écoute des autres sa passion et son métier,  soignait les maux des gens avec des mots. Elle rédigeait ses chroniques hebdomadaires à partir de sa pratique de psychanalyste, c’est-à-dire des séances thérapeutiques qu’elle menait avec ses patients. Et ce afin de faire éclore des lignes de vie qui puissent favoriser un mieux être tant individuel que collectif.

Près d’un an après sa disparition, les éditions Charlie Hebdo publient un recueil de ses principaux articles. Comme le signale Alice Ferney dans la préface de l’ouvrage : « Les réflexions d’Elsa Cayat écrites pour Charlie Hebdo donnent la mesure de ce qu’elle fut : une libertaire flamboyante, optimiste et idéaliste, suscitant chez ceux qui la rencontraient l’envie de la liberté et forgeant avec ses patients les moyens d’une telle conquête« .

Nous voulions lui rendre hommage ici, et pour ce faire voici l’un des articles repris dans le livre : « De la capacité de s’aimer » La clé d’une vie, non ?

Lire le texte d’Elsa Cayat

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, News, prévention du terrorisme, vie affective et sexuelle, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.