Seulement 22% de réussite au test d’orientation en médecine

Concours-IUFMPrès de 1400 candidats ont passé le test 2015 d’orientation du secteur de la santé qui a eu lieu le 1er juillet dans les cinq universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui proposent des études de premier cycle en sciences médicales. Ce test est obligatoire pour pouvoir s’inscrire en 1e année de médecine, mais non contraignant.

Toutefois, le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont catastrophiques : seulement 22% de réussite. De quoi sans doute apporter de l’eau au moulin des partisans d’un concours d’entrée (comme cela se fait pour les études d’ingénieur civil). Mais trop tard puisque, dès septembre, un filtre aux études de médecine et de dentisterie sera bien appliqué mais en fin de première année. Pour la FEF, ce test est « un écrémage qui n’est pas assumé ».

Pour en savoir plus

Ce contenu a été publié dans Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.