« Obliger les gens à chercher du travail qui n’existe pas, c’est comme prétendre que c’est la quête de champignons qui les fait pousser »

UPL’Université Populaire de Bruxelles  a pour objectif l’émancipation du monde du travail par le partage des savoirs et l’accès à la connaissance pour tous. Même si la montée du chômage – bien réelle- pousse à privilégier les formations professionnelles, l’Université Populaire met en évidence qu’un nombre important d’adultes « rêvent de reprendre des études », parce qu’ils n’y ont pas eu accès -ou dans de mauvaises conditions- pendant l’enfance. Le contexte actuel requiert plus que jamais de former les adultes en milieu populaire pour comprendre la société et contribuer à construire le changement social plutôt qu’à le subir. Parmi les multiples cours, conférences, débats et autres rencontres, une séance récente a été consacrée à l’activation de comportements et à l’employabilité. Le compte-rendu de cette rencontre ici.

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, Travail/emploi, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.