Web : la colère, meilleur vecteur de propagation ?

image (39)D’après une étude de l’université de Beihang, effectuée sur Weibo (premier réseau social en Chine), la colère serait l’émotion la plus « porteuse » en termes d’impact et de diffusion sur le web. Plus que la joie ou la tristesse. Certes, ces résultats ne concernent que le contexte chinois. Toutefois, elles confirment les conclusions d’autres études sur la portée des « affects » sur les réseaux sociaux, notamment celles effectuées sur le phénomène des « printemps arabes ».

Pour en savoir plus

Ce contenu a été publié dans Médias et réseaux sociaux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.