De la campagne Marguerite à la mixité sociale

ChantalMassaerÉlèves « sans école », ghettoïsation, le Décret Inscription, porté par la ministre de l’Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (CDH), est régulièrement sous le feu nourri des critiques. Pourtant, il vise avant tout la transparence et l’équité du processus d’inscription afin d’assurer à toutes les familles égalité d’accès à l’ensemble des écoles et égalité de traitement. Et ce, dans une perspective de lutte contre l’échec scolaire et de soutien à la mixité sociale.
Des objectifs qui ne sont pas toujours connus de tous les parents, surtout les plus fragilisés socio-économiquement. Voilà pourquoi a été lancée « la campagne Marguerite » en 2010-2011, à l’initiative d’Infor Jeunes Laeken et soutenue par diverses institutions telles que le délégué général aux Droits de l’enfant Bernard Devos, …

 Clique ici pour lire la suite de l’interview de Chantal Massaer directrice d’Infor Jeunes Laeken par la libre Belgique.

Ce contenu a été publié dans Enseignement, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.