Information « Café – Croissants chauds »

C’est le matin, il fait froid et les premières neiges poudrent de blanc le ciel. Tout le monde est emmitouflé dans des couches de vêtements bien chauds, certains font leurs courses sur le marché et d’autres sont là pour informer, aider et sensibiliser.

Le coup d’envoi de la Campagne Marguerite 2012 – 2013 a sonné, une partie du personnel d’Infor Jeunes Laeken refait son apparition dans le décor des marchés bruxellois, que ce soit en face des marchands d’épices ou des légumiers qui hèlent les passants.

L’équipe s’installe, il faut préparer les formulaires et les marguerites, ces fleurs de papier multicolores qui sont distribuées aux badauds. Ce sont en fait des flyers informatifs relatifs à « L’école de la réussite », ils font office de véritable emblème pour leur campagne.

Un énorme bus les accompagne, leur bureau mobile, dans lequel ils invitent ceux qui le souhaitent à monter. Une oreille attentive et des conseils les attendent ainsi qu’un café bien chaud.

Chaque année, certaines personnes sont dans une impasse, confrontées à des problèmes d’inscription scolaire. Ils doivent donner beaucoup de papiers : les bulletins de 5e et 6e primaire, une lettre de motivation,  on leur demande aussi parfois de verser un acompte pour les frais scolaires. Beaucoup de ces papiers sont requis de façon irrégulière parce qu’ils permettent aux directions d’établissement de juger du niveau socio-économique de la famille des enfants, ce qui les mène à la discrimination. Mais cela, les parents ne le savent pas. Ils ne sont parfois pas capables de fournir les documents demandés ou ces derniers ne convainquent pas la direction de l’établissement choisi. Ils reprennent alors leur quête, parfois désespérée, d’une école où ils pourront scolariser leurs enfants.

Beaucoup de parents bruxellois qui proviennent de milieux socio-économiques plus faibles, et même d’autres, ont besoin d’aide pour inscrire leurs enfants à l’école. Ils doivent s’opposer à des écoles élitistes qui ne veulent accueillir en leur sein que de « bons » élèves.

L’équipe d’Infor Jeunes Laeken est là pour les aider dans un premier temps à comprendre la problématique à laquelle ils font face et ensuite leur permettre de tenir tête à ces établissements hors la loi.

Et cette action, Infor Jeunes a décidé de la commencer sur les marchés, au plus près de la population, de ses problèmes et de son quotidien. En passant une matinée entière sur le terrain, ils informent, sensibilisent et proposent aux personnes en difficulté de les accompagner tout au long de leur combat contre l’école de la discrimination.

Le Bus de l’Info continuera sa tournée des marchés bruxellois jusqu’en mars.

Pour plus d’informations sur la Campagne Marguerite et sur les dates de la tournée du Bus de l’Info, rendez-vous ici.

Zocha Mikolajczyk

Stagiaire chez Infor Jeunes Laeken

Ce contenu a été publié dans Enseignement, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.