Parlez-vous l’argot Internet ?

images (1)Gloups ! L’argot Internet, connais pas ?

No stress, lisez ce qui suit et il n’aura bientôt plus de secret pour vous..

So : NP, RTFM et HF !

 

  • AFAIK, afaik :

As far as I know (« pour autant que je sache ») Cette abréviation connaît plusieurs variantes : AFAICT (as far as I can tell — « pour autant que je puisse dire »), AFAICS (as far as I can see — « de ce que j’en vois »), AFAIU (as far as I understand — « pour ce que j’en comprends »), etc.

  • AFK:

Away from keyboard (« ne suis plus au clavier, suis absent »).

  • ASAP:

As soon as possible (« dès que possible »).

  • ASL :

Age, sex and location.

Cette abréviation a pour équivalent français ASV (« âge, sexe, ville ») : « Ton asv ? ».

  • BBL, bbl ou bbl8r, BBS, bbs, BRB, brb :

Respectivement be back later (« je reviendrai plus tard »), be back soon (« de retour bientôt ») et be right back (« je reviens tout de suite »).

  • BTW :

By the way (« au fait », « à ce propos »).

  • CU :

      See you [later] (« à plus [tard] »)

  • CUL8R:

See you later (« au revoir »).

  • FAQ :

Frequently asked questions (littéralement « questions fréquemment posées », l’acronyme est souvent conservé en français en utilisant « foire aux questions »).

  • FWIW :

For what it’s worth (« pour ce que ça vaut », « ça vaut ce que ça vaut »).

  • FYI :

For your information (« pour ta gouverne », « à titre d’information »).

  • FTW :

For the win, littéralement « pour (remporter) la victoire », de l’expression go for the win: « viser la victoire », employée dans le sport.

  • GG :

Good game (de good, « bon », et game, « jeu »; « Bien joué! »; également utilisé dans les jeux en réseau pour indiquer qu’une partie était agréable à jouer).

  • GIYF :

Google is your friend (« Google est ton ami » ou « GETA »/« geta », pour ne pas avoir à répondre à quelqu’un qui pose une question dont la réponse est donnée très facilement par Google si on lui demande.)

  • GL :

Good luck (« bonne chance »).

  • GLOG :

Go look on Google (« Va voir sur Google », pour ne pas avoir à répondre à quelqu’un qui pose une question dont la réponse est donnée très facilement par Google si on lui demande.)

  • GTFO :

Get the fuck out! – vulgaire – (« dégage ! »).

  • HF :

Have fun! (« Amusez-vous bien ! »).

  • IDC :

I don’t care (« ça m’est égal »)

  • IDK :

I don’t know (« je ne sais pas »).

  • IG :

In game (« dans le jeu »), employé pour décrire ce qui se passe dans le jeu par opposition à ce qui se passe dans la vie réelle.

  • IIRC :

If I remember correctly, if I recall correctly (équivalent français: « si je me souviens bien, si je me rappelle bien »).

  • IKR :

I know, right? : indique que la personne qui parle est déjà au courant ou est d’accord avec ce que dit son interlocuteur (équivalent français : « oui, je sais bien »).

  • IMO, imo, IMHO, imho :

In my opinion / in my humble opinion (équivalent français: àmha, « à mon humble avis »).

  • IRL :

In real life (« dans la vie réelle », par opposition au monde virtuel).

  • JK :

Just kidding (« je plaisante »).

  • Kewl :

Cool.

  • KK :

Okay (« d’accord »).

  • LMAO :

Laughing my ass off (« (je) ris à ce que le cul m’en tombe »).

  • LoL :

Laugh out loud

  • L2P :

Learn to play! (« Apprend à jouer ! »).

Cette abréviation est souvent déclinée sous la forme « l2XXX », où XXX est un verbe.

  • m8 :

Mate (« pote », « copain »)

  • me2 :

Me too (« moi aussi », « de même »)

  • n1 :

Nice one (« joli coup », « pas mal comme coup »).

  • NP, np ou nop ou no prob :

No problem (« pas de problème »).

  • NS :

Nice shot (« beau tir », « joli tir »).

  • NSFW :

Not safe for work (« à ne pas regarder au travail », souvent caractère pornographique ou déplacé d’un article/site/image à ne pas regarder n’importe où).

  • NT :

Nice try (« bien essayé »).

  • OMG :

Oh, my god! (« Oh, mon dieu !»). Il existe aussi sa version vulgaire : omfg (Oh, my fucking god!).

  • RLY? :

Oh, really? (« Oh, vraiment ? », utilisé de manière sarcastique, souvent en réponse à une déclaration évidente, prévisible, ou manifestement fausse).

  • OTOH :

On the other hand (« d’un autre côté », « d’autre part »).

  • p911 :

Parents 911 (« je pars quelques instants, mes parents arrivent », aussi utilisé dans les MMORPG), 911 étant le numéro d’appel des urgences dans plusieurs pays comme le Canada et les États-Unis.

  • P2P :

Peer to peer (« (de) pair à pair »).

  • PM :

Private message (« message privé »).

  • ROFL :

Rolling on the floor laughing (« (je) me roule de rire par terre » / « (je suis) plié de rire sous la table »).

  • ROFLMAO :

Rolling on the floor laughing my ass off (« je ris à m’en taper le cul par terre »).

Sigle servant à exprimer le rire le plus puissant.

Read the fucking manual (« lis le foutu manuel », « regarde dans le putain de mode d’emploi »).

  • SRY :

Sorry (« pardon ; je suis désolé »).

  • STFU :

Shut the fuck up forme vulgaire de shut up (« tais-toi! »).

  • STFW :

Search the fucking Web (« cherche sur le foutu Web », « cherche sur le putain de Web »).

  • SUP :

What’s up (« quoi de neuf? »). Autre forme : WU.

  • TL;DR, tl;dr, TLDR, tldr :

Too long; didn’t read (« trop long, (je n’ai) pas lu »), souvent utilisé lorsqu’un commentaire sur un blog ou un forum semble beaucoup trop long, dense ou alambiqué et n’incite pas à sa lecture.

  • TMI

Too much information (« trop d’informations », « je ne tenais pas à le savoir »).

  • TTYL :

Talk to you later (« on se rappelle plus tard »).

  • TY :

Thank you (« merci »). Une variante en est thx, abréviation de thanks.

  • W8 :

Wait (« attends »)

  • WP :

Well played (« Bien joué »)

  • WTF :

What/who the fuck? L’expression peut être tout aussi bien non verbale (WTF ?, « C’est quoi ce bordel ? ») que verbale (WTF did he say ?, « Qu’est-ce qu’il a dit, bordel ? »). What the fuck est parfois réduit à the fuck, qui est prononcé et orthographié dafuq.

  • YOLO

You only live once, c’est-à-dire « On n’a qu’une seule vie ».

  • Amha :

« À mon humble avis » (voir plus haut imho).

  • Asv :

« Âge / sexe / ville ? », invitation à se présenter.

  • Cb :

« Combien ».

  • déso, dézo, dsl :

« Désolé ».

  • DTC :

« Dans ton cul ».

  • JDCJDR :

      « Je dis ça, je dis rien » (pour suggérer quelque chose sans avoir l’air de le     dire ouvertement).

  • MAJ :

« Mise à jour ».

  • Mdr :

« Mort de rire » (équivalent de lol), ptdr (« pété de rire »), xdr, xpdr, xpldr (« explosé de rire »).

  • osef, oseb et autres variantes :

« On s’en fout », « on s’en branle », etc.

  • pg :

« Pas grave ».

  • pj :

« Pièce jointe ».

  • pk, pkoi, pq :

« Pourquoi ».

  • pv :

« Privé » : « en pv » : en privé (ex. : « converser en pv ») – « un pv » : 1/ un message privé / personnel (ex. : « recevoir un pv »), 2/ un entretien en privé, un aparté (ex. : « faire un pv »).

  • Re :

« Re-bonjour ».

  • Rpz :

« Représente ».

  • Sjmsb :

« Si je me souviens bien ».

  • Sjnma :

« Si je ne m’abuse ».

  • Stp :

« S’il te plaît ».

  • Talc :

« Topic à la con » ou « truc à la con ».

  • tfk, tfq :

« Tu fais quoi ? ».

  • tg :

« Ta gueule! ».

  • tkt, tqt :

« T’inquiète ! ». « Ne t’inquiète pas ! ».

  • Trkl, trk :

« Tranquille ! » (trankil). « Vas-y tranquillement ».

  • VDM, vdm :

« vie de merde » (d’après le site www.viedemerde.fr).

  • xdr, xpdr, xpldr :

« Explosé de rire », équivalent de lol et de ptdr (« pété de rire »).

 

Liste établie par Sébastien Dalmans

Stagiaire à Infor Jeunes laeken

 

 

Une réponse à Parlez-vous l’argot Internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.