L’enseignement de promotion sociale, c’est quoi ?

images4Comment fonctionne l’enseignement de promotion sociale ? Quelles différences avec le plein exercice ? Quelques notions pour s’y retrouver.

Deux régimes coexistent : le régime 1, le plus fréquent aujourd’hui, qui fonctionne par unités « capitalisables » et non par blocs d’années (ce qui confère plus de souplesse au système, notamment en permettant ainsi aux adultes qui travaillent d’étaler leur cursus), il délivre des titres et des diplômes correspondants à l’enseignement de plein exercice (exemples : CESS, Bacheliers, etc.). Le régime 2, voué à disparaître complètement, subsiste encore dans quelques écoles, et fonctionne d’une manière classique par blocs d’années d’études, en délivrant des titres et des diplômes spécifiques à la promotion sociale.

Régime 1

Il est organisé selon un système d’unités de formation capitalisables. Toute unité de formation peut être associée à d’autres. L’objectif est d’atteindre un ensemble global de compétences liées à une profession, à une qualification professionnelle ou à un titre d’études. Les unités ainsi associées forment une section.

Les unités de formation (UF)

Le principe des unités de formation est de donner de la souplesse, de telle sorte que les étudiants puissent suivre les cours non pas forcément par bloc d’années, mais par unités de cours « capitalisables ». Concrètement, une unité de formation est constituée d’un cours ou d’un ensemble de cours qui sont regroupés parce qu’ils poursuivent des objectifs communs et constituent, dès lors, un ensemble pédagogique au niveau de l’acquisition des compétences. A chaque unité de formation correspondent des capacités préalables requises. Avant d’entamer une unité de formation, les étudiants passent donc un test pour voir à quel niveau ils se situent et s’orienter ainsi vers le module qui leur convient. Les unités de formation peuvent être organisées isolément. Elles peuvent être organisées à n’importe quel moment de l’année, durant la journée ou en soirée, un ou plusieurs jours par semaine, suivant un horaire intensif ou étalé.

Chaque section comporte une unité de formation « épreuve intégrée » qui a pour but de vérifier si l’étudiant maîtrise, sous forme de synthèse, les capacités couvertes par les unités déterminantes prises en compte pour la définition de la mention figurant sur le titre d’études. L’unité de formation « épreuve intégrée » est sanctionnée par une épreuve qui a un caractère global et qui prend la forme d’un projet ou d’un travail de fin d’études. Cette épreuve est présentée devant un jury. L’étudiant désireux de passer l’épreuve intégrée doit être titulaire des attestations de réussite de toutes les autres unités de formation constitutives de la section dans laquelle il est inscrit, quel que soit l’établissement de promotion sociale qui a délivré ces attestations. En cas d’échec, l’étudiant peut représenter l’épreuve intégrée dans un délai ne dépassant pas 3 ans.

 Régime 2

De nombreuses sections sont encore organisées sous cet ancien système.

Ces sections sont composées d’un certains nombre de cours, organisés en années scolaires comme dans l’enseignement de plein exercice. Il faut suivre tous les cours en même temps au cours de l’année et réussir la session d’examens. Les cours ne sont pas capitalisables, c’est-à-dire qu’on ne peut capitaliser des attestations de réussite de cours suivis isolément

Attention : l’âge minimum pour être diplômé d’un Baccalauréat de promotion sociale est de 23 ans sauf si, à la première inscription :

-la personne travaille au moins à 1/3 temps ;

– ou si elle a le statut de chômeur complet indemnisé et ne peut reprendre des études de plein exercice en fonction de la réglementation de l’ONem.

Avant l’âge de 20 ans, l’étudiant ne peut s’inscrire qu’à 36 ECTS/an. NB : 1 ECTS = 24 heures d’enseignements (théorique et/ou pratique). Une année d’études supérieures de Bachelier ou de Master doit, pour être légalement validée, comporter 60 ECTS au total.

Les sections de l’enseignement supérieur

  • l’enseignement supérieur technique ;
  • l’enseignement supérieur agricole ;
  • l’enseignement supérieur paramédical ;
  • l’enseignement supérieur social ;
  • l’enseignement supérieur pédagogique ;
  • l’enseignement supérieur maritime.

Sanction des études

Les sections de l’enseignement supérieur de promotion sociale, type court ou long, sont sanctionnées par soit :

-des diplômes correspondant à ceux délivrés par l’enseignement supérieur;

– diplômes spécifiques à l’enseignement supérieur de promotion sociale.

Les unités de formation sont sanctionnées par des attestations de réussite.

Philippe De Bel

Infor Jeunes Laeken

Print Friendly, PDF & Email

50 Responses to L’enseignement de promotion sociale, c’est quoi ?

  1. Zadi says:

    Bonjour je suis Ivoirien j’ai 35 ans titulaires d’un B.T.S. en production animale (zootechnie)
    non resident en Europe
    puis je fais le certificat de qualification d’Assistant vétérinaire spécifique de l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale
    reconnu par la fédération wallonise Bruxelles merci
    cordialement

  2. martial says:

    Bonjour je suis etudiant camerounais j ai 28ans j ai l equivalence de mon bac je voudrai postulé pour une ecole en promotion social domaine technique j aimerais que vous m oriente dans des ecoles je n ai pas suffisamment d information je vous enprie uurgemment je suis non resident en belgique

  3. Yanick says:

    Bonjour je suis étudiant à l’université de Douala au Cameroun j’ai fait une demande d’inscription à la HEPH Condorcet et elle a été déclaré irrecevable cependant j’ai une équivalence de type court et j’aimerai faire une formation en électromécanique dans une institution de promotion sociale pour ai je s’il vous plait avoir la liste des institutions d’enseignement sociale présente en Belgique et comment pour ai je faire pour faire une demande d’admission dans ces écoles? Merci bien

  4. Zeynep says:

    Bonjour,
    J’ai 18 ans. Et je viens de rater mon 4eme année en secondaire. Je suis venu de la Turquie il y’a 4 ans. J’ai perdu 2 ans a cause d’équivalence. Je veux plus perdre des années car ça fait déja 3 ans que j’ai perdu. Et je veux avoir mon diplome plus vite possible. On m’a proposé promotion sociale mais ça me fait peur. Est-ce j’aurais mon diplome CESS sans probleme? Et apres le diplome, je peux directement m’inscrire a l’unif? Et CESS que j’aurais apres promotion sociale, ça me posera des problemes a l’unif? J’ai aussi déja mon diplome de 3eme generale, donc ce sont mes questions.

  5. Myria says:

    Bonjour,

    Je souhaiterai faire un bac en promotion sociale. La question que je me pose est…est-ce que ce diplôme me permet de travailler à l’étranger et quelle est la difference avec le diplôme de celui de plein exercice ?
    Merci à vous,

  6. Souleymane says:

    Bonjour ,
    J’ai arrêté les cours il y a une dizaine d’années(secondaire général soit en 3éme selon le système français) et j’aimerai recommencer cette année afin d’obtenir mes diplômes je suis originaire de la Côte d’Ivoire et belge.
    Je ne sais pas quelles démarches effectuer afin de me réinscrire et ainsi que pouvoir bénéficier mise à niveau car j’ai honnêtement beaucoup oublié.
    Et je bénéficie du chômage actuellement vu que j’avais abandonné pour travailler .

    Merci de bien vouloir m’aider s’il vous plaît .

    • admin says:

      Bonjour Souleymane,

      Vous êtes donc majeur et donc la question que vous devez d’abord vous posez c’est : quelle est mon but prioritaire ? Obtenir une qualification pour avoir directement un métier en main ? Avoir le CESS pour entamer ensuite des études supérieures ? A vous de trancher. Reprendre des études ou une formation peut être assujetti à certaines conditions puisque vous bénéficiez d’indemnités de chômage. Le mieux serait de contacter directement un centre d’information jeunesse pour en parler de vive voix.

  7. yaua says:

    Bonsoire a vous,
    svp j aimerai avoire la liste des ecole de promotion social qui offre le bachelier en electromecanique en cours de jour reconnu par l Etat Belge je suis hors union europeen resident en Belgoque

  8. Alya says:

    Bonjour ,
    JE SUIS étudiante en 3 eme bac en gestion des ressources humaines , donc en catégorie sociale.
    Ma question est la suivante: quels sont les critères d’une epreuve intégrée ? JE ne trouve pas assez d’information à ce sujet. ET ici JE SUIS amenée à passer une épreuve intégrée sous forme d’examen qui reprend 3 cours purement théoriques. Pouvez-vous me donner les critères d’une épreuve intégrée que je ne trouve nul part ailleur.
    J’ai bien tenter de trouver le décret Marcourt dans son intégralité mais sans succès.
    Aidez moi.
    Merci d’avance.

    • admin says:

      Bonjour Alya,
      Le Décret Marcourt n’aborde pas cela. Il s’agit ici d’enseignement de promotion sociale.
      Voici le Décret de référence : Décret du 16 avril 1991 – http://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_01.php?ncda=16184&referant=l02&bck_ncda=16184&bck_referant=l00
      Toutefois, l’épreuve intégrée est définie dans l’AGCF du 20 juillet 1993 portant règlement général des études de l’enseignement secondaire de promotion sociale de régime 1, AGCF du 20 juillet 1993 portant règlement général des études de l’enseignement supérieur de promotion sociale de type court de régime 1 et AGCF du 22 juin 1999 portant règlement général des études de l’enseignement supérieur de promotion sociale de type long et de régime 1.
      « L’unité d’enseignement « épreuve intégrée »est sanctionnée par une épreuve qui a un caractère global et qui peut prendre la forme d’une mise en situation, d’un projet, d’un travail de synthèse, d’une monographie ou d’une réalisation pratique commentée. Cette épreuve a pour objectif de vérifier si l’étudiant maîtrise les capacités couvertes par les unités déterminantes mentionnées au dossier pédagogique d’une section. Elle est réalisée par le Conseil des études qui, à cette occasion, est élargi à des membres extérieurs à l’établissement (employeurs, lieux de stages, etc.) appelés jury. »

  9. Turkan says:

    Bonjour, j’aimerai connaître la différence d’un diplôme de promotion sociale et de plein exercice ? Est-il écrit sur le diplôme obtenu « promotion sociale »?
    Les 2 diplômes ont-ils la même valeur?

    • admin says:

      Bonjour Turkan,
      Il sera bien indiqué « Promotion sociale » puisqu’il s’agira d’un diplôme délivré suite à des cours organisés dans l’enseignement de ce type.
      Il n’y a pas de différence avec les diplômes délivrés dans l’enseignement supérieur de plein exercice, s’il s’agit donc d’enseignement supérioeur de promotion sociale. Il s’agit de titres – Bacheliers, Masters – équivalents.
      les titres secondaires délivrés sont également équivalents : C2D, CESS.
      Les autres cours de niveau secondaire sont spécifiques à la promotion sociale et sont sanctionnés d’une attestation de réussite.

  10. Nahele says:

    Bonsoir,

    J’aimerais avoir la liste des écoles de promotion sociale qui délivrent le bachelier de Bibliothécaire-documentaliste correspondant au titre délivré par l’Enseignement supérieur de plein exercice.

    Merci d’avance

    Cordialement

  11. Arnaud says:

    bonsoir j aimerai savoir ce que c est l enseignement de plein exercice en belgique

    • admin says:

      Bonjour Arnaud,
      Il s’agit des études organisées, subventionnées ou reconnues par une Communauté et suivies dans l’enseignement secondaire supérieur ou dans l’enseignement supérieur (hautes écoles, ESA, universités).
      Les études de promotion sociale peuvent délivrer des titres équivalents à ceux du plein exercice. C’est le cas des formations de niveau enseignement supérieur. La différence est qu’en promotion sociale les cours sont organisés en UF (unités de formations capitalisables) qui sont sanctionnées, pour chacune d’entre elles, par un certificat de réussite..

  12. Yemeni says:

    Bonjour actuellement je suis en formation d’auxiliaire d’enfance en ecole de promotion sociale j’aimerai bien apres ma formation suivre une autre formation pour pouvoir travailler avec les enfants a l’hopital que dois je faire comme formation?

  13. Calers says:

    Bonjour, je suis actuellement en rhétorique et j’ai 18ans j’aurais aimé savoir si je peut obtenir mon diplôme d’éducatrice spécialisée dans l’enseignement de promotion sociale ?
    http://www.iepscf-frameries.be/fr/sections/education/bachelor-bes/
    Merci

  14. Mamily says:

    Bonjour pensez-vous que l’ambassade de belgique pourrait me delivrer un visa d’etudes si je m’inscrit dans l’enseignement de Promotion social ?

    • admin says:

      Bonjour Mamily,
      Oui, si l’établissement est reconnu, subsidié, ou organisé par les pouvoirs publics et les cours sont de niveau supérieur (sauf s’il s’agit d’une année suivie afin d’approfondir la connaissance d’une des langues nationales).
      Attention : il faut entendre par «cours de niveau supérieur» : un graduat (baccalauréat) de promotion sociale correspondant à un graduat (baccalauréat) de l’enseignement supérieur de plein exercice, ou un graduat (baccalauréat) qui n’est pas dispensé dans l’enseignement supérieur de plein exercice (graduat en optique-optimétrie), ou d’une formation de type « post-graduat », « spécialisation », ou « perfectionnement », pour autant que l’étudiant soit porteur d’un titre de gradué de l’enseignement supérieur ou d’un titre équivalent. De plus, le graduat (baccalauréat) doit être organisé en 3 ans minimum, en cours de jour, sur 40 semaines par an.

  15. Jean-Renault Pierre says:

    Je suis pierre jean-Renault Haitien d’origine et habité en Haïti, je termine mon université et j’ai mon diplôme en sciences de L’éducation depuis 2015, je souffre beaucoup à cause je ne trouve pas un emploi mais je veux continuer mes études, ma situation economique est précaire.Pouvez-vous m’aider s’ ils vous plaît à trouver une bourse d’étude avec mon diplôme? Ou apprendre un métier technique comme plombier.

  16. Je vous attend impatiemment.Merçi par avance.

  17. Seyma says:

    Bonjour,

    Je suis actuellement en première année de Master en droit à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve. J’ai du interrompre mes études pour cause de grossesse et je me retrouve à devoir tripler mon année si je ne réussis pas ma seconde session. Ma question est la suivante, dans l’hypothèse d’un refus de la faculté de me laisser tripler mon année, que me conseillerez vous pour l’obtention d’un baccalauréat en droit des assurances puisque c’est précisément dans ce domaine la que je veux exercer plus tard ? Des cours en promotion sociale ou en de type court ? Existe-t-il une différence quant à la qualité du diplôme ?

    • admin says:

      Bonjour Seyma,
      Non ce sont des diplômes équivalents. Tu peux donc entamer un baccalauréat de promotion sociale qui est équivalent à celui du plein exercice. Les règles de finançabilité ne s’appliquent pas à l’enseignement de promotion sociale. Tu ne pourrais donc pas être refusé à l’inscription comme étudiant non finançable. Par contre en HE, bien.

  18. thierry hoyaux says:

    Bonjour si la loi impose 60 ECTS pour que l’année soit reconnue pour le Bachelier mais que l’on ne peut que suivre 36 ECTS avant 20 ans…comment cette première année peut-elle être reconnue pour quelqu’un de 19 ans par exemple ?

    • admin says:

      Bonjour thierry hoyaux,

      Ce sont des règles spécifiques à la promotion sociale, qui ont été créées il y a plusieurs années et qui n’ont donc pas été faites pour s’aligner sur le Décret Paysage. Il faut donc attendre pour pouvoir valider une année complète via ce système-là.

  19. Ayoub says:

    Bonjour,

    Est-ce-qu’en promotion sociale nous bénéficions du statut étudiant et des avantages qui vont avec, à savoir : allocations familiales (j’ai 21 ans), job étudiant…?
    Merci d’avance.

    • admin says:

      Bonjour Ayoub,
      Oui si tu as au moins 15 heures de cours /semaine avant 17h00 s’il s’agit d’enseignement secondaire de promotion sociale ou 27 crédits s’il s’agit de supérieur de promotion sociale.

  20. Deb says:

    Bonjour

    Les employeurs font Îl beaucoup de différence avec un bâchelier haute école et un de promotion social ?

    Merci

  21. Patrick says:

    Bonjour, j’ai entendu dire que d’après la fef il était possible de se réinscrire à nouveau dans une HE ou université de plein exercice après avoir été non finançable, entamer des études de promotion sociale avec un minimum d Etcs, la réussir et puis s’inscrire en HE ou université.

    Ex: -2014-2015: 1ere en HE info-gestion (échec)

    -2015-2016: 2eme 1ere en HE info-gestion (echec)

    -2016-2017: 1ere marketing en HE (échec avec 40/60 Etcs -> dérogation et recours refusée)

    -2017-2018: promotion sociale en marketing (cours de jour 4 à 5x/S -> réussite)

    -2018-2019: pouvoir se réinscrire en HE?
    Et si oui, devoir recommencer en 1ere ou pouvoir continuer en 2 ème si on fait valoir nos Etcs?

    Merci d’avance de votre réponse

    • admin says:

      Bonjour Patrick,
      Ce que dit la FEF est exact. Si tu réussis au moins 75 % des crédits de ton PAE en enseignement supérieur de promotion sociale, tu redeviens finançable pour le plein exercice (HE, Université, ESA, ERM).
      La HE sollicitée te proposera un programme adapté compte tenu que tu viens de la promotion sociale, très probablement avec des cours de BA1 et BA2.

  22. Na. says:

    Bonjour,
    La formation guide nature donne le certificat de l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale cela équivaut à quoi ? Au cess de promotion social ?
    Et si on commence la formation à 19 ans et qu’ on la réussi à 20 ans on obtient le diplôme que a nos 23 ans ?
    Bien a vous

    • admin says:

      Bonjour Na,
      Il s’agit d’enseignement secondaire de promotion sociale. Tu obtiens un certificat ou une attestation qui prouve la compétence acquise, mais pas le CESS. Seuls les diplômes d’enseignement supérieurs ne sont délivrés qu’à l’âge de 23 ans.

  23. Mysteries says:

    Bonjour,
    Ayant de grosses difficultés scolaire, je me permets de vous poser une question.
    Est-ce que la promotion sociale pour obtenir son C.E.S.S est plus facile que l’enseignement qualification d’une école ?

    Merci d’avance

    • admin says:

      Bonjour Mysteries,
      Le CESS de promotion sociale est organisé dans la « filière » enseignement général ce qui, a priori le rend plus compliqué en termes de contenus. D’un autre côté, ces cours sont suivis majoritairement par des adultes et rend donc la dynamique de cours différente.

  24. John says:

    Bonjour admin,
    J’ai 31 ans, je souhaiterais avoir le CESS, j’ai le CESI appelé aussi CEDD. Ayant fini une 4 eme secondaire en transition générale. Vu mon âge, est ce que la possibilité de faire l’ecole de promotion sociale est complètement révolue ou y a t il possibilité de m’y inscrire svp? Dans le cas où c’est limité exclusivement aux 18-25ans, à part le jury central, existe-t-il un autre moyen de suivre des cours ou une formation afin d’obtenir le CESS. Si je n’ai pas de CQ, comment en obtenir un à mon âge ? Dans le cas où même on âge je pourrai suivre les cours de la roulotions sociale… merci pour votre aide. Cordialement, John P.

    • admin says:

      Bonjour John,

      Oui, il y a les formations de promotion sociale :
      – la filière humanités générales en 2 ans pour obtenir le CESS
      – Les formations qui permettent d’obtenir un certificat de qualification et puis ensuite, une fois la qualification obtenue, on peut faire un complément humanités générales qui permettra d’obtenir le CESS

      La promotion sociale est un enseignement pour adultes qui délivre ce type de diplôme. Il n’y a pas de limite d’âge. Une école qui a une large offre de formation dans ce domaine, c’est notamment l’EPFC : https://www.epfc.eu/

      Pour une recherche exhaustive des établissements, voir : http://www.enseignement.be/index.php?page=26034&navi=3882

  25. Céline says:

    Bonjour, j’ai 22ans et je n’ai que le C.E.S.S. Je souhaiterais devenir infirmière mais je cherche une formation qui me permette aussi d’avoir un revenu. Est-ce que les formations sociales alternent des jours de cours et des jours de travail sur la semaine?

    • admin says:

      Bonjour Céline,

      En formations sociales, des études d’Assistant social ou d’Educateur spécialisé sont organisées en horaire décalé (cours du soir). Cela existe aussi pour infirmière graduée à Bruxelles au CPSI https://www.cpsi.be/formations NB : le travail peut servir de lieu de stage, mais ce ne sont pas les écoles qui trouvent les contrats de travail, l’étudiant doit lui-même chercher un employeur.

  26. Diane says:

    Bonjour,
    Je viens de finir mes études secondaires j’ai obtenu mon CESS et je voulais étudier les langues avant de me lancer dans d’autres études. Est ce que la formation sociale est une bonne idée ? Merci

    • admin says:

      Bonjour Diane,
      Nous supposons que tu penses à l’enseignement de promotion sociale. Les cours de langue y sont nombreux.
      Tu peux les trouver ici : http://www.dorifor.be
      Attention de veiller à te constituer un horaire dans la journée pour au moins 17h/semaine pour conserver tes allocations familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.