Edito : Démocratie et Egalité : la vie un peu , beaucoup, passionnément

11146447_850722791662390_3014127292341622927_oLa vie, nous l’aimons obstinément. Un peu beaucoup, passionnément, colorée .. A l’instar de cette Marguerite devenue symbole de notre campagne d’information et de sensibilisation sur le droit scolaire. C’est avec ténacité qu’année après année, la Marguerite refleurit afin d’œuvrer à plus d’égalité et de dialogue. Elle s’enracine à Molenbeek, dans cette commune qui fait tristement l’actualité, et que d’aucuns voudraient réduire à une pépinière de terroristes.

Dès ce 17 novembre, la Marguerite sera présente dans le métro « Gare de L’ouest » et durant le marché du jeudi.  C’est aussi à Molenbeek que nous jouerons ce samedi 21 novembre, Roméo et Juliette génération basket, un spectacle qui a pour thème le vivre-ensemble et la lutte contre les inégalités à l’école. Fin 2012 , nous avions organisé un colloque intitulé « Quand la discrimination à l’école rompt le contrat social ».  A l’époque, notre constat avait été jugé trop alarmiste, tandis que nous étions convaincus qu’un délitement du lien social et de la légitimité de  nos sociétés se jouait en direct dans nos écoles.

Je crains que nous n’ayons eu raison. Certes, la crise que nous vivons aujourd’hui est multi factorielle. Mais à Bruxelles, notre système éducatif est en proie à un mal être profond et aigu qui n’est pas sans conséquences.

Sans horizon, sans avenir, avec le sentiment de ne pas être entendus, d’être laissés pour compte, certains jeunes dérivent et/ou se retrouvent  sous emprise. Ils ont perdu le goût de vivre et, comme d’autres fascistes en leur temps , ils se laissent fasciner par la mort, « Viva la muerte » disaient-ils alors.

A la terreur, nous devons répondre par la fermeté. Par l’affirmation sans ambiguïté de valeurs incontournables : démocratie, égalité de genre, liberté d’expression. Par le maintien de notre mode de vie libre, convivial et festif : dans le ciel que volent des cerf-volant à Kaboul ! Qu’aux terrasses nous puissions boire, rire ensemble. Que des concerts rock nous fassent vibrer et nous emplissent les oreilles ! Mais aussi et surtout que se déploient une envie et un projet de vivre ensemble.

Chantal Massaer, Directrice

Infor Jeunes Laeken

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.