Edito : Les loups sont entrés dans Paris

8nwchvm4« Par une nuit de fer et de sang les loups sont entrés dans Paris..
Les hommes avaient perdu le goût
De vivre, et se foutaient de tout
Leurs mères, leurs frangins, leurs nanas
Pour eux c´était qu´du cinéma
Le ciel redevenait sauvage,
Le béton bouffait l´paysage.. d’alors..
La peur hante les rues.
Les loups s’en viennent la nuit venue .. »

Comment parler avec les enfants et les jeunes de l’actualité ? Comment mettre en mots les attentats et les crimes perpétrés à Paris par des terroristes, au nom d’Allah, du djihâd ?

L’exercice n’est pas simple, il peut même se révéler périlleux. La ministre de l’enseignement en a fait les frais, sauf à croire qu’elle a voulu épingler à titre exemplatif une mauvaise pratique. Inviter sur La Première à répondre à cette question, Joelle Milquet propose à un enfant de six ans l’explication suivante : les terroristes sont violents et tuent « parce qu’ils sont fous, parce que je pense qu’il y a une hystérie mortifère démoniaque sur base de radicalisme » !

Pas sûr que nos chères têtes blondes aient compris. Gageons que les explications de la Ministre en ont laissé plus d’un pantois. S’il est évident que l’explication donnée aux enfants doit s’adapter à l’âge de ceux-ci, il importe également de soutenir les jeunes et de faire diminuer le niveau de leur anxiété, et de leur offrir dès que possible une information qui fasse sens.

Les terroristes seraient donc selon la Ministre des démons issus des entrailles de la terre, des monstres.. Pas rassurant tout cela. Il est plus vraisemblable que lesdits terroristes ne soient que des humains perdus et dévoyés, qui ne trouvent pas leur place dans notre société, et qui ont cédés aux sirènes de l’islamisme. Il semblerait que seule la mort – la leur comme celle des autres – soient capables de les faire vibrer et exister. C’est le propre des idéologies fascistes que d’être fascinés par l’exercice de la terreur et de la mort. Sans être des monstres, ces terroristes sont des êtres humains habités par la « banalisation du mal », comme le disait la philosophe Hanna Harendt.

En d’autres termes, il est important d’expliquer aux enfants que tenter de donner à tous l’amour de la vie, constitue le meilleur antidote au terrorisme. S’aimer et se comprendre soi-même, aimer ses proches, goûter aux bonheurs de la vie c’est résister aux terroristes et aux pulsions de mort.

Seulement quand des terroristes passent à l’acte, en tentant de limiter nos libertés et s’en prennent à nos vies, il y a lieu aussi de se défendre et de se protéger. C’est pour ces raisons que les services de sécurité ont été renforcés. L’enjeu pour l’avenir, c’est de vivre ensemble dans la liberté et la sécurité. Il est néanmoins illusoire de croire que la sécurité nous sera apportée uniquement par les forces de l’ordre. Pour assurer la sécurité il faut aussi une vrai politique de prévention.

Dans ce cadre, combattre les inégalités à l’école et faire vivre la culture demeurent très important. Notons au passage qu’en Italie, parmi les mesures prises afin de lutter contre la terreur, l’Etat a décidé d’offrir aux jeunes un chèque culture d’une valeur de 500 euros.

Dans ce numéro de « Journal Classe », rédigé en grande partie par des étudiants de la Haute Ecole Ilya Prigogine, nous tenterons de trouver les mots pour dire et analyser ce qui nous arrive aujourd’hui. La problématique sera traitée sous différents angles : en fonction de l’âge, par des pairs, par l’école, ou par les parents.

Il vous sera également proposer un lexique dans lequel on retrouvera les termes suivants : sécurité, peur, terroriste, djihadistes, état d’urgence, emprise, etc.

Journal de classe 39 est notre modeste contribution à la nécessaire résistance à la terreur afin de faire reculer les loups.

Les loups ont envahi Paris

« Attirés par l´odeur du sang
Il en vint des mille et des cents
Faire carouss´, liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France
Jusqu´à c´que les hommes aient retrouvé
L´amour et la fraternité.. alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups sont sortis de Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups sont sortis de Paris
J’aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris
J´aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris.. »

Chantal Massaer, Directrice

Infor Jeunes Laeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.