Edito : Une « autre école » est possible !

eleve_sLa fin de l’année scolaire s’accompagne, comme à chaque fois, des examens et donc aussi des préoccupations quant à l’orientation des élèves l’année suivante. Pareille période, si elle est pour beaucoup synonyme de stress et d’anxiété, comporte aussi des étapes très concrètes qui font appel à des notions juridico-pratiques qu’il était bon de remettre à l’ordre du jour à travers ce 32e numéro de Journal de Classe.

En effet, qui dit examens dit délibérations, et à l’issue de celles-ci : la délivrance des fameuses attestations d’orientation (AOA, AOB, AOC), dans les 2e et 3e degrés du secondaire. Attestations qui conditionneront tout le reste de la trajectoire future du jeune. Celles-ci peuvent faire l’objet de recours, certes. Mais sous certaines conditions, et selon une procédure clairement balisée !

Concernant le 1e degré (1e et 2e années du secondaire), son organisation est complexe. Vous trouverez dans ce numéro des éclaircissements sur son fonctionnement, ainsi que sur l’épreuve externe du CE1D : le certificat qui, lorsque la réussite a été au rendez-vous, est délivré à la sortie. Et, que se passe-t-il si l’on n’a pas pu décrocher le certificat en question ? Réponses dans ce numéro également.

Notez au passage qu’en fin de secondaire, le CESS (diplôme de fin de secondaire) fait également l’objet d’évaluations externes obligatoires. En juin 2015, elles portent sur la maîtrise d’une partie des disciplines : le français et l’histoire.

Une autre problématique qui intervient parfois en fin d’année scolaire (entre le 30 juin et 5 septembre), et qui fait trembler les élèves comme leurs parents : le refus de réinscription dans l’établissement scolaire. Quel est le statut légal d’un tel type de décision ? De quelles modalités pratiques doit-il s’accompagner ? Quels sont les recours possibles ?

Le refus de réinscription quand il se confirme est souvent problématique, car il intervient durant les grandes vacances. Et donc, pas besoin de préciser que si la famille est en voyage au moment où le recommandé de l’école arrive, lui opposer un recours est souvent problématique voire impossible (si on est hors délais)..

Vous l’avez compris : ce numéro de Journal de Classe se profile comme une boîte à outils sur le plan pratique et juridique, et ce en vue d’acquérir ou de renforcer les points de références et les ressources souvent nécessaires en cette fin d’année scolaire.

Mais l’intérêt de cette 32e édition ne s’arrête toutefois pas là, car l’enjeu de cette publication est également d’adopter un point de vue critique et de mettre en perspectives les différents sujets abordés. En effet, la mise en place du CE1D et des évaluations externes en général, ne renforce-t-elle pas la relégation, au détriment d’un vrai tronc commun  ? L’école d’aujourd’hui n’est-elle pas encore et toujours une école de la sélection sociale plutôt qu’une école de la réussite pour tous ?

Elèves, parents, familles, sont en tension entre la réalité d’un système qui trie et élimine, et le désir d’une école émancipatrice et plus juste. Toutefois, même s’il y a encore loin de la coupe aux lèvres, une « autre école » est possible !

Bonne lecture, et bonne session.

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.