Echec en 6e primaire: redoublement ou passage en 1e différenciée ?

Si l’élève n’obtient pas le CEB (Certificat d’Etudes de Base ou Diplôme d’école primaire) à la fin de la 6e primaire, il y a deux solutions:

 

  1. Soit, les parents demandent à ce que l’élève fasse une 6e primaire complémentaire. Attention : cette solution est envisageable si et seulement si l’élève n’a pas encore effectué d’année complémentaire entre la 3e et la 6e primaire (2e étape du continuum pédagogique). NB : on parle d’année complémentaire, plutôt que de redoublement, car l’élève n’est pas censé répéter mécaniquement l’année « ratée », mais bénéficie d’une pédagogie adaptée à ses besoins et ses lacunes.
  1. Soit, les parents cherchent une école secondaire qui organise une 1e année différenciée (1D) pour inscrire leur enfant. NB : L’objectif pédagogique prioritaire de la classe différenciée est de permettre à l’élève d’acquérir le CEB en vue d’intégrer ensuite une classe commune du 1e degré.

 Et si l’école primaire refuse l’inscription en 6e année complémentaire ?

  • Soit elle a le droit de refuser car l’élève a déjà effectué une année complémentaire entre la 3e et la 6e
  • Soit, l’élève n’a pas encore bénéficié d’une année complémentaire, et alors le refus de l’école doit être assimilé à un refus de de réinscription, c’est-à-dire à une exclusion définitive juridiquement parlant. Il faudrait donc que l’école ait entamé une procédure d’exclusion à l’encontre de l’élève (en respectant toutes les étapes de celle-ci, voir fiche sur « l’exclusion définitive »), faute de quoi le refus de l’école est illégal.

 Remarque : le premier degré différencié est accessible uniquement aux élèves qui ne sont pas titulaires du CEB et qui :

  • soit, ont suivi la sixième année de l’enseignement primaire
  • ou qui, soit, sont âgés de douze ans au moins avant le 31 décembre de l’année scolaire sans avoir fréquenté la sixième année de l’enseignement primaire.

 Cela signifie que l’élève de 12 ans (qui n’a pas le CEB) PEUT accéder à une 1e année différenciée, cela ne signifie pas qu’il en a l’obligation.

Attention : les 1e différenciées n’ont pas été prises en compte dans le Décret Inscriptions. Cela veut dire que si l’élève n’a pas obtenu son CEB et qu’il s’inscrit en 1D, les parents ne pourront pas se baser sur les choix d’écoles validés par la CIRI, puisque ceux-ci concernent des inscriptions en 1e année commune (1C) uniquement. Ils devront donc reconsidérer leurs choix d’écoles secondaires.

Base légale

  • Décret du 30 juin 2006relatif à l’organisation pédagogique du 1er degré de l’enseignement secondaire
  • Décret du 24/7/1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre

 

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.