Crédits, ECTS, clarifions un peu

indexQue veut-on dire lorsqu’on parle de crédits (ou ECTS) dans l’enseignement supérieur ? Explication en quelques lignes.

La notion de crédit ou ECTS (en anglais, European Credits Transfer System) est apparue avec le processus de Bologne. Dès ce moment-là, le crédit ou ECTS est devenu l’unité de référence pour ce qui concerne la validation d’une année d’étude supérieure, et non plus l’heure pédagogique (ou période), comme c’était le cas auparavant. Principe de base : une année d’études supérieure, pour être valable, doit comporter 60 crédits ou ECTS.

Un crédit ou ECTS comporte 30 heures de travail, qui recouvrent  :

– Des cours théoriques

– Des travaux pratiques, des laboratoires

– Des stages

– Des travaux de recherche, de l’auto-formation, etc.

La répartition des crédits dans les cycles d’études :

– En type court (Hautes Ecoles et Ecoles Supérieures des Arts-ESA) : 180 crédits sur 3 ans, menant au titre de Bachelier professionnel

– En type long (Universités, Hautes Ecoles et ESA) : 180 crédits sur 3ans pour aboutir au Bachelier de transition, ensuite 120 crédits sur 2 ans pour accéder au titre de Master (exceptions pour les Masters en sciences médicales et sciences vétérinaires : Masters de 180 crédits sur 3 ans).

– Doctorat (3e cycle) : après le Master, en 180 crédits sur 3ans.

La réussite d’un cycle est validée quand la totalité des crédits du cycle sont acquis.

Le programme d’études de l’étudiant qui s’inscrit en 1e année comportera nécessairement les 60 premiers crédits de cette formation. Pour pouvoir accéder à la 2e année, l’étudiant devra avoir réussi au minimum 45 crédits en 1e. Si ce n’est pas le cas, l’étudiant restera en 1e année et bénéficiera d’un dispositif d’accompagnement pour optimiser ses chances de réussite.

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

40 réponses à Crédits, ECTS, clarifions un peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.