CQSS et CESS : ne pas confondre !

image (45)L’offre de l’enseignement de promotion sociale est riche, mais aussi relativement mal connue. D’où les fréquentes confusions qui peuvent s’effectuer dans les titres délivrés. Entraînant parfois des conséquences plus que fâcheuses.. Mieux vaut donc ouvrir l’oeil deux fois plutôt qu’une lorsqu’on vous parle d’une formation. 

L’enseignement de promotion sociale est un système d’enseignement qui permet, notamment, d’obtenir certains titres et certains diplômes qui correspondent à ceux délivrés dans l’enseignement de plein exercice. Quelques exemples :

– Les Bacheliers (enseignement supérieur de type court) en informatique de gestion, en marketing, en soins infirmiers, en comptabilité, en stylisme, en infographie, etc.

– Le Master en sciences industrielles

– Le CESS (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur)

– Des CQSS (Certificat de Qualification Secondaire Supérieur)

La liste n’est pas exhaustive, et nous nous attacherons ici à pointer la distinction entre les deux derniers cités : CESS et CQSS.

En effet, il existe des écoles de promotion sociale qui organisent (généralement en deux ans) un programme de cours d’humanités générales débouchant sur la délivrance du CESS, sésame pour accéder aux hautes écoles et aux universités.

D’autre part, certaines écoles organisent aussi un certificat de qualification (CQSS) qui forme aux compétences d’un métier. Exemples : technicien en comptabilité, technicien en infographie, animateur, etc. Un tel programme permet d’obtenir le certificat de qualification : le CQSS, qui certifie la maîtrise d’un métier, mais qui ne correspond pas au CESS, et qui ne permet donc pas d’accéder, par exemple, à l’enseignement supérieur. Or, trop souvent, les étudiants – et parfois certaines écoles elles-mêmes – ne font pas clairement la différence entre les deux titres, il se crée alors parfois des biais d’orientation au moment de l’inscription, qui peuvent par la suite peser très lourd pour l’étudiant qui aura été mis sur une fausse piste (voir le témoignage de Yacine).

Toutefois, ceux ou celles qui ont obtenu un CQSS, peuvent obtenir ensuite un CESS s’ils suivent un module de cours généraux complémentaires, organisés par certaines écoles. La liste des CQSS avec lesquels on peut suivre le module de cours généraux complémentaires est la suivante : agent de maintenance en électromécanique, animateur, auxiliaire de l’enfance, coiffeur, dessinateur en construction, dessinateur industriel, éducateur, électricien-automaticien, menuisier, photographe, restaurateur, technicien de bureau, technicien en bureautique, technicien en comptabilité, technicien en électronique, technicien en informatique, technicien en infographie.

Eric Bruggeman

Infor Jeunes Laeken

219 réponses à CQSS et CESS : ne pas confondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.