Cours de citoyenneté, quid de l’encadrement pédagogique ?

prof-cattivaPour encadrer les élèves, la Ministre a pensé aux professeurs (nommés ou engagés définitivement) de morale et de religion risquant de perdre leur emploi (une partie de leurs heures de cours passant à la trappe).

Ceux qui disposent d’un titre pédagogique seront prioritaires sur les collègues (avantage ici pour les professeurs de morale). A défaut d’enseignant nommé, ce sont les professeurs de morale et de religion temporaires qui prendront le relais – ou, faute de mieux, tout enseignant, à défaut par un membre du personnel auxiliaire d’éducation, ou toute personne désignée par le pouvoir organisateur ou le chef d’établissement seulement pour l’accompagnement.

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.