91% de réussite

Selon Diversicom, 91% des employeuse.eurs sont satisfait.e.s de leurs travailleuses et travailleurs à besoins spécifiques.

QUELQUES SUCCES STORIES

Les réussites chez Diversicom

APPRENEZ DES ERREURS DES AUTRES ET DES VÔTRES

Plusieurs employeuse.eur.s et associations nous ont livré les difficultés auxquels elles/ils avaient été confronté.e.s. Voici les conseils qu’ils nous ont transmis suite à leur expérience. 

Une personne handicapée n’est pas l’autre

Les aménagements raisonnables ne sont donc pas transférables d’un.e employé.e besoin spécifique à l’autre, même si le trouble ou la difficulté sont similaires. 

Sensibiliser les collègues et les managers

Le manque de sensibilisation et d’information des équipes est une des raisons principales des échecs d’inclusion. 

> En savoir plus sur la sensibilisation

Discussions régulières

Les effets positifs de la sensibilisation peuvent s’estomper avec le temps surtout pour les besoins spécifiques invisibles. Les besoins de la personne peuvent aussi évoluer. 

Il est donc important d’organiser régulièrement des rencontres et des discussions entre l’employé.e, l’employeur et la/le jobcoach. 

Attention aux mots utilisés

Chaque personne a une préférence sur les termes utilisés pour parler de son besoin spécifique. Certaines préférerons parler de handicap, d’autres de difficultés, d’autres encore de besoins spécifiques. Soyez à l’écoute de ces demandes. 

Certains tics de langages peuvent également poser problème. Par exemple dire « Tu m’écoutes? » à une personne malentendante. 

Aménagements raisonnables à tout moment

Les aménagements raisonnables ne s’arrêtent pas aux situations traditionnelles de travail. N’oubliez pas de les appliquer aussi lors des journées du personnel, des formations, conférences, discours, etc. 

Exemple : une association organise un événement pour le départ de son directeur. Plusieurs discours sont prononcés à cette occasion ; malheureusement sans interprète en langue des signes. Les malentendants présents se sentent exclus. 

Rédiger une offre d’emploi

Lors de l’élaboration de l’offre d’emploi, faites attention à ne pas être trop restrictifs, permettez des candidatures plus diversifiées qui pourront vous étonner. 

  • Tolérez les trous dans les parcours
  • Acceptez, quand possible, que la personne ne connaisse pas plusieurs langue. En effet, les personnes avec des troubles de l’apprentissages ont souvent difficile à apprendre des langues étrangères.
  • Acceptez, quand c’est possible, que le/la candidat.e ne connaisse pas plusieurs langue. En effet, les personnes avec des troubles de l’apprentissages ont souvent des difficultés dans l’apprentissage des langues étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.