Quand un jeune écrit à la Ministre de la Culture

Madame la ministre,

Ce vendredi matin, j’ai appris avec surprise que vous mettiez fin aux subventions octroyées au Magic Land théâtre.

Le Magic représente pourtant un lieu de culture bruxelloise tout à fait fascinant.

En effet, j’ai pu y voir Robespierre y débattre du bien-fondé de la République, Blanche Neige y affirmer sa féminité, Cosette y rencontrer le petit vendeur d’allumettes, Napoléon remettre en question son empire pour Joséphine, César se débattre entre complots et empoisonnement, Gigi jeune prostituée s’y découvrir une âme de résistante et encore bien d’autres personnages historiques ou imaginaires mis dans les situations les plus incongrues.

Entre humour et histoire, entre blague et savoir, le Magic a toujours su apporter un regard décalé sur nos plus grands moments d’histoire.

En tuant notre théâtre, c’est notre esprit critique que vous envoyez au mitard.

Je veux pouvoir un jour y voir Zorro déclarer sa flamme à Bernardo … ou peut-être à d’Artagnan.

Je ne perds pas l’espoir de voir la magie triompher.

N’éteignez pas les lumières.

Julien Deschamps

 

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, culture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Quand un jeune écrit à la Ministre de la Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.