Exclusions définitives. Et les droits de l’enfant dans tout çà ?

image (94)L’exclusion scolaire touche plus de 2800 élèves par an en Communauté française, dès lors que l’on additionne les exclusions en cours d’année et les refus de réinscription durant les vacances d’été, qui sont eux aussi juridiquement parlant des exclusions définitives.

Le Délégué Général aux Droits de l’Enfant, Itinéraires AMO, la Cgé – tous trois partenaires de la campagne Marguerite -, auxquels vient s’ajouter l’Observatoire de l’Enfance et de la Jeunesse, ont réalisé une étude intitulée : « Exclusion scolaire définitive, principes directeurs et recommandations ». Celle-ci, fruit du travail collaboratif des partenaires, énonce 8 principes directeurs et 7 recommandations susceptibles de fonder une procédure d’exclusion scolaire conforme aux droits des enfants.

Pour consulter et télécharger l’étude, cliquez ici

Ce contenu a été publié dans Citoyenneté, Enseignement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.