De la campagne Marguerite à la mixité sociale

ChantalMassaerÉlèves « sans école », ghettoïsation, le Décret Inscription, porté par la ministre de l’Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (CDH), est régulièrement sous le feu nourri des critiques. Pourtant, il vise avant tout la transparence et l’équité du processus d’inscription afin d’assurer à toutes les familles égalité d’accès à l’ensemble des écoles et égalité de traitement. Et ce, dans une perspective de lutte contre l’échec scolaire et de soutien à la mixité sociale.
Des objectifs qui ne sont pas toujours connus de tous les parents, surtout les plus fragilisés socio-économiquement. Voilà pourquoi a été lancée « la campagne Marguerite » en 2010-2011, à l’initiative d’Infor Jeunes Laeken et soutenue par diverses institutions telles que le délégué général aux Droits de l’enfant Bernard Devos, …

 Clique ici pour lire la suite de l’interview de Chantal Massaer directrice d’Infor Jeunes Laeken par la libre Belgique.

Ce contenu a été publié dans Enseignement, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.