Quand les jeunes se mobilisent pour l’égalité femmes-hommes !

C’est parti pour la saison deux de la campagne « Sur les pavés, l’égalité » !..

« La vie est à nous,

La ville est à nous,

La rue est à nous ! »

 

Après le franc succès rencontré l’année passée, nous voilà repartis sur les bancs de l’école pour sensibiliser les jeunes à la thématique de l’égalité hommes-femmes dans l’espace public.

Cette année, les animations se déroulent principalement dans deux écoles du nord de Bruxelles : l’institut Paul-Henry Spaak à Laeken et l’institut des Ursulines à Molenbeek.

Face à nous, des ados de 16 à 21 ans, les mains dans les poches se demandent bien de quoi on va leur causer.

Eh bien, aujourd’hui les jeunes, on va échanger sur les questions de genre dans l’espace public ! Les sourcils se froncent et les têtes se renfrognent.

Non Non ! jeunes gens, ne vous inquiétez pas ! On ne va pas vous asséner de discours bien-pensant sur l’égalité de genre. On va vous demander, à travers nos outils d’animations, d’être de véritables acteurs de ces séances de sensibilisation sur l’égalité hommes-femmes. On va, ensemble, partager nos expériences et tenter de déconstruire les stéréotypes de genres.

Premier exercice : tirer dans un chapeau des phrases et les commenter. Notre premier d’jeune pioche « mon corps m’appartient ». Les rires s’élèvent. Les regards se croisent, mais les langues se délient.

C’est donc parti pour 16h d’animations étalés sur trois mois ! Les échanges sont intenses et riches. Au fur et à mesure, les stéréotypes se défont, les jeunes prennent conscience que l’égalité hommes-femmes est encore loin d’être acquise dans notre société.

Exercice suivant. On leur demande de jouer des saynètes : les garçons endossent le rôle des filles et inversement. Premier scénario : deux femmes sortent en rue habillées sexy, un homme les traite de « putes », un second intervient en leur recommandant, pour leur sécurité, de porter des pantalons, et un troisième s’interpose et proclame que les femmes ont droit de s’habiller comme elles le veulent et que personne n’a le droit de leurs dicter leur conduite !

Verdict : un des garçons qui joue le rôle d’une des filles s’énerve « Mais c’est insupportable Madame !  Je veux qu’ils arrêtent ! ».  « En tout cas, grâce à cet exercice, je comprends mieux ce que les filles ressentent quand on les harcèle en rue ! ».

Passons maintenant à l’étape suivante. Vous vous souvenez en quoi consiste la campagne ?

Piqure de rappel : du 08 février au 08 mars 2018, si vous avez entre 15 et 30 ans ( oui oui je vous jure on est encore jeune à 30 ans !),  vous pouvez bénéficier de places gratuites dans les salles de spectacles partenaires.

En pratique comment ça se passe ?

Etape 1 : Un passeport symbolique du royaume de l’égalité est distribué dans les écoles, les salles de spectacles partenaires et différentes associations. Dans de ce passeport, se trouve des coupons où on te demande d’y apposer ta contribution en faveur de l’égalité femmes-hommes. Ça peut être un dessin, un slogan ou une autre création.

Etape 2 :  Tu peux te rendre sur la page Facebook de « Sur les pavés, l’égalité » : https://www.facebook.com/surlespaveslegalite/; où tu trouveras toutes les informations concernant les  théâtres, cinémas et les spectacles proposés.

Etape 3 : pour réserver ta place tu dois te rendre dans l’onglet billetterie de la page facebook : https://www.facebook.com/surlespaveslegalite/app/203641049687448/

Etape 4 : Le jour du spectacle tu te rends au cinéma ou au théâtre partenaire, muni de ton coupon qui te donnera accès à ta place gratuite. Sur place un ambassadeur t’attendra pour réceptionner et valider ton coupon, et te donner ta place.

Etape 5 : Bon spectacle !

Mais voilà, le 08 février se profile à l’horizon. Et nous les jeunes, on a encore du pain sur la planche !

Et oui, c’est ensemble et de manière interactive, que nous allons mettre sur pied cette nouvelle campagne.

Au programme : création du nouveau passeport (ce seront vos contributions qu’on retrouvera illustrées au sein de celui-ci), d’une vidéo promotionnelle de la campagne avec vous comme acteurs principaux, ateliers de prise de parole avec une comédienne pour vous préparer à la conférence de presse prévue le 08 février pour le lancement de la campagne, formation pour être les futurs ambassadeurs de la campagne…

Et clou du spectacle ! Préparation d’une parade prévue le 08 mars (journée internationale du droit des femmes) pour clôturer la campagne.

L’idée est de déambuler dans le quartier Annessens au son des tambours et des trompettes de la Fanfare des « taupes qui boivent du lait » afin de se réapproprier des quartiers où les hommes essentiellement disposent de l’espace public.

Heureusement, nous ne sommes pas tout seuls ! Zidani, Ben Hamidou Sam Touzani et Caroline Safarian, en tant que parrains et marraines de la campagne nous soutiendront tout au long du projet !

Et si on essayait l’égalité pour changer ?!

 

Sarah Deschamps

Infor Jeunes Laeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.